C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Jeu 1 Mai - 23:08

Spoiler:
 

Poudlard, 23 mars 1966

Les rires s'envolaient dans les couloirs de Poudlard alors que les cours se terminaient enfin. Je fermais mes cahiers, saluai le professeur Slughorn et sortis du cours de potions en évitant les Serpentards qui avaient cours avec nous durant cette horaire. Cela faisait partie de nos pires heures de cours. entre les quolibets sur notre maison et les coups sous la table, les Poufsouffle avaient la vie dure avec eux...

- Eh, Pouffy !

Je me crispai et me retournai légèrement, fixant le serpentard qui venait de me parler. Je n'eus même pas le temps de me préparer que je me pris une potion trop cuite et gluante dans la figure. Je ne bronchai pas, serrai les dents et enlevai le plus gros d'un revers de manche. Le temps que j'attrape ma baguette, le groupe était déjà parti en courant. Elvin, un de mes colocataires, sortit sa baguette et lança un sortilège de danse endiablée sur les Serpy qui s'entrechoquèrent les uns contre les autres, les jambes incontrôlables. Je ricanai légèrement, avant de remercier Elvin qui s'en allait, fier de lui. Je n'avais pas eu le temps de riposter, mais mon ami si. Nous surveillions nos arrières, prêts à défendre l'autre. J'avais déjà eu à intervenir pour lui, ce qui m'avait valu une heure de retenue à nettoyer les toilettes sacrément endommager par ma petite vengeance.

Je partis vers les toilettes et m'y enfermai, avant de me nettoyer le visage. La potion sentait affreusement mauvais, un mélange d'oeuf pourri et de fruit trop mûr, et collai à mes vêtements. Je soupirai. Moi qui voulais aller à la bibliothèque, j'avais un détour à faire... Je partis vers les cuisines, passai devant et entrai dans la salle commune des Poufsouffle. Mes affaires furent rangées rapidement, ma robe de sorcier changée par mon uniforme de Quidditch, le dernier vêtement de propre aujourd'hui, et mes cheveux trempés mais propres. Je lançai un sortilège pour laver ma robe et ma cravate, avant de nouer mon écharpe autour de mon coup et de partir en direction de la bibliothèque.

Je n'étais pas dans l’accoutrement adéquat, mais au moins j'étais présentable... C'était mieux que rien en tout cas. Je croisais quelques élèves encore dans les couloirs, avant d'entrer dans la bibliothèque. Les affaires utiles à mes devoirs à la main, je trouvais un endroit de libre et m'installai, commençant mon travail. J'avais une dissertation sur la grande guerre des trolls à rendre pour demain, et j'étais sur le point de la finir, mais il me manquait des informations sur la dernière bataille de Blusteawn. Cherchant du regard le rayon approprié, je m'y dirigeai ensuite, cherchant l'ouvrage approprié... Tous ces livres me faisaient hésiter. Lequel était le meilleur ?... Je me décidai et m'accroupis pour agripper la côte du bouquin le plus gros que j'ai pu trouvé, et le tirer à moi. J'accordai le bénéfice au poids, et si j'avais raison celui-ci était le meilleur de tous...

Alors que je soulevai difficilement ma trouvaille, je relevai les yeux et, à travers le trou de l'étagère, remarquai un regard féminin, visiblement surpris. Je baissai les yeux rapidement, gêné, avant de les relever, ne sachant quoi dire ou faire.

- Pardon... Tu voulais ce livre ?

Quel abruti... Comment pouvait-elle vouloir un livre dont elle ne connaissait pas le contenu ?... Elle n'avait pas vu de quoi il parlait...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Ven 2 Mai - 17:11

Poudlard, 23 mars 1966

Je regardais mon parchemin d’un air atterré : P. Autrement dit, P pour Piètre. Par-dessus ses lunettes carrées, le Professeur McGonagall me décocha un regard affligé, et je détournais bien vite les yeux, honteuse. Le rouge aux joues, je jetais discrètement un regard en biais sur le parchemin de ma voisine, Dana Dickens, qui partageait mon dortoir. Sa note n’était guère mieux. Je soupirais.
« — La métamorphose est une des formes de magie les plus dangereuses et les plus complexes que vous aurez à étudier jeunes gens, vous êtes prévenus, sermonnait le professeur de métamorphose en passant entre les rangs que formaient les pupitres dans la classe. Voilà, tout était dit. Ce n’était que ma première année à Poudlard, et j’accumulais déjà des lacunes. Je revenais à mon parchemin. Ma vision se troublait car j’essayais de refouler les larmes qui montaient. Je n’étais pas tant déprimée par ma note, quoiqu’elle m’affectait tout de même, mais mes préoccupations allaient bien au-delà de la salle de classe du Professeur McGonagall et même du château de Poudlard. Mes préoccupations venaient tout droit du Dorset et s’appelaient : mon père. Ici, personne ne savait et ne saurait jamais quel genre d’homme mon père était, vis-à-vis de mon jeune frère et moi, un homme impatient, emporté, brusque, enclin à la boisson et dégoûté de tout ce qui s’apparentait de près ou de loin à une quelconque forme de magie. La magie qui coulait dans le sang de ma mère, de mon frère et du mien, mais pas le sien. La magie qui permettait souvent de cacher des bleus ou des cicatrices dont j’avais si honte que je n’osais rien dire.
J’étais si préoccupée, que ce ne fût que le raclement des chaises sur le sol qui m’indiquèrent que le cours venait de finir. Le cœur gros,  je rangeais plume, encrier, manuel et parchemins dans mon sac, tête bêche, tandis que la salle se vidait à la vitesse d’un Nimbus 1700. Cependant, tandis que je m’apprêtais à voir notre professeur de métamorphose sauter sur son bureau et prendre son apparence féline, elle me surprit en appelant quelques noms d’élèves dont le mien.
— Afin de vous préparer au mieux pour les examens de fin d’année, je vous laisse une chance de refaire ce devoir sur les sortilèges de Transfert que vous devrez impérativement me remettre avant le début de la semaine prochaine. Si votre seconde note est supérieure à celle que vous venez d’obtenir, je la conserverai. Le cas échéant, votre première note sera prise en compte. Je vous invite vivement à revoir vos cours des deux dernières semaines et à lire le chapitre quatre de votre Manuel de métamorphose à l'usage des débutants. Je vous conseille aussi de jeter un œil au grimoire concernant les Théories de la Métamorphose transsubstantielle dont vous trouverez un exemplaire à la bibliothèque… Conclut-elle avec l’ombre d’un sourire, mais je n’aurais pas parié mon compte à Gringotts sur cette éventualité. J’hochais simplement la tête, néanmoins très soulagée intérieurement, et filais vers la bibliothèque.
En dehors de la salle commune des serdaigles et tout particulièrement « mon coin » du dortoir, la bibliothèque était de loin l’endroit que je préférais au château. Calme, silencieuse, cette vaste pièce me rassérénait à la minute où j’y posais un pied, et l’odeur des vieilles reliures de cuir me faisaient me sentir chez moi. Pressée, je ne prenais même pas la peine de m’attabler et de déposer sac et affaires, je me dirigeais plutôt vers le rayon métamorphose, me glissant habilement entre les élèves, petite et frêle que j’étais. Parcourant du doigt les étalages, je trouvais mon bonheur, et me laissais glisser à terre, assise face au rayonnage à même le sol froid, mon sac posé près de moi. Parcourant la table des matières, je trouvais le chapitre qui m’intéressait et cornait la page afin de le mettre de côté, et de chercher le second manuel. Cependant, tandis que je parcourais des yeux les tranches, celle face à moi bougea et me fit arquer un sourcil. Puis deux, lorsque le livre glissa d’un coup et fut remplacé par un regard vert d’eau qui semblait aussi surpris que le mien. Je ne connaissais pas la personne à qui appartenait cette paire d’yeux, mais de toute façon, je ne connaissais pas beaucoup de monde ici. Le garçon me demanda si je voulais le livre et stupidement, je regardais par-dessus mon épaule, persuadée qu’il ne s’adressait pas à moi. Pourtant, derrière, il n’y avait personne. Alors, gênée, je répondis ;
— Non, pas vraiment. J’en cherche un en particulier mais je ne le trouve pas… » Murmurais-je en bafouillant. Pourquoi je l’enquiquinais avec mes problèmes de bouquins ? Je priais pour que mon interlocuteur ne soit pas un serpentard désireux de taquiner une première année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Ven 2 Mai - 21:32

La jeune élève me fixait, surprise, avant de regarder derrière elle comme pour s'assurer que c'était bien à elle que je m'adressais. Je penchai légèrement la tête sur le côté, avant de l'entendre me répondre avec un sérieux manque d'assurance. Elle devait être une première année, pour être aussi peu sûre d'elle-même... Je baissai rapidement les yeux vers sa cravate pour repérer la couleur bleu clair, caractéristique des Serdaigle. Je me concentrai de nouveau sur le regard que j'apercevais entre les livres. Cet air me disait quelque chose...

- Tu ne trouve pas ?... Je peux peut-être t'aider ? Attends, j'arrive.

Je me levai et embarquai le bouquin avec moi. Je ne savais pas vraiment ce qui me poussait à agir de la sorte. Peut-être la blague de Serpentards me donnait envie d'aider quelqu'un en difficulté, peut-être que son regard me rappelait étrangement le mien, quand je voulais cacher mes états d'âme et me protégeais contre les autres.

Je contournais l'étagère pour trouver la jeune fille assise par terre, devant la rangée de livres. Je la reconnus alors. Même si ça ne faisait pas très longtemps, j'avais déjà croisé cette Serdaigle à la sortie des cours d'histoire des moldus. Ce cours était en commun avec les Poufsouffle, et donc avec Sylvia, que j'attendais à présent presque à chaque fin de journée. Je m'en souvenais justement parce qu'elle voulait passer inaperçue, comme j'aurais pu le faire en première année... Je jetais un rapide coup d'oeil aux ouvrages qu'elle avait déjà sélectionnés, avant de sourire légèrement. McGonagall avait encore frappé...

- Tu cherches un autre livre de métamorphose c'est ça ?

Je n'étais pas un as en métamorphose, mais j'avais toujours évité les P jusque là... Et je priais pour que ce soit encore le cas. Si elle en avait besoin, je pouvais lui filer un petit coup de main en faisant ma dissertation... Je commençais à m'habituer à aider une première année avec ses devoirs, alors si elle le voulais, je pouvais l'aider sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Sam 3 Mai - 18:37

En un battement de cil, je vis les yeux du garçon passer de la cravate de mon uniforme à mon visage, et il m’informa vouloir m’aider en m’intimant de ne pas bouger. La bouche ouverte comme une carpe, il ne me laissa pas le temps de lui répondre que non, merci, c’était très gentil mais vraiment pas la peine, et je le vis se lever puis disparaître de mon champ de vision. Muée par un réflexe d’auto-défense acquis depuis longtemps, je fis ce qu’il me demanda et attendis qu’il me rejoigne. La couleur de sa cravate à lui m’indiqua qu’il était de Poufsouffle ce qui me rassura un tantinet, même si mes deux vieilles amies, l’insécurité et la paranoïa, me poussaient à me demander pourquoi il désirait tant m’aider et laisser en plan ses propres plans.
Parvenu à côté de moi, le garçon – qui me semblait bien plus âgé que moi, cinquième année à première vue, peut-être même sixième ? –, jeta un œil à ma sélection de grimoires par-dessus ma tête, et je levais vers lui un visage sceptique, sur lequel nul doute il lirait autant mon incompréhension que ma méfiance. J’avais vite était « mise au pas » dès mon arrivée au château, et on m’avait tout aussi vite appris qui étaient les gens à éviter ou non. Des ragots que mon oreille parfois traînante entendait dans la grande salle ou en cours, voire dans ma salle commune, je savais que chaque maison et chaque élève qui y était attribué se voyait affublé d’un stéréotype bien étudié et bien souvent, mais ce n’était que mon point de vue, erroné. Or, de ce que je savais des poufsouffle, c’est qu’ils étaient pour le moins pacifiques et bien souvent naïfs, du genre de ceux dont on n’avait pas vraiment besoin de se garder. Pourtant, ma courte vie jusqu’à présent m’avait appris à tenir en respect l’eau qui dort et les bruits de couloirs, et à plutôt me forger ma propre opinion des gens. Je jaugeais donc ce serviable inconnu – toujours pas moyen de mettre un nom sur ce visage – et le vis sourire. Légèrement. J’imaginais que je devais faire pareil, alors je lui offris ce qui ressemblait à mon sourire le plus cordial, chose qui devait s’assimiler plus à une grimace qu’à un vrai sourire, mais j’étais comme ça moi : une handicapée émotionnelle, une atrophiée des convenances, une ignare des politesses et règles de bienséance.
Le poufsouffle me demanda si je cherchais un autre livre de métamorphose et j’acquiesçais, en baissant la tête sur le petit bout de papier sur lequel j’avais noté l’intitulé de ce que je désirais lire.
«  — Oui le… Grimoire concernant les Théories de la Métamorphose transsubstantielle, fis-je en me raclant la gorge, un peu intimidée. Voulait-il vraiment m’aider ? N’avait-il pas des choses plus importantes à faire, des choses de cinquième ou sixième année par exemple ? C’est pour McGonagall. Elle nous laisse une chance de refaire notre devoir sur les sortilèges de Transfert, pour ceux qui ont eu moins de A. Moi j’ai eu… P. » Pourquoi je m’enfonçais ? Aucune idée. J’avais peut-être une tendance certaine pour le masochisme, finalement. Quoiqu’il en soit, la bombe était lancée, et je m’attendais à de grands éclats de rire. Je n’osais pas relever la tête, alors je gardais le regard obstinément fixé sur les livres à hauteur de mes yeux noisette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Sam 3 Mai - 23:17

Elle semblait complètement perdue, et pour la première fois depuis bien longtemps, c'était moi le chat, et elle la souris. Ses yeux noisette oscillaient entre mon écharpe aux couleurs des Poufsouffle, mon visage et ses livres, sans parvenir à se fixer plus de quelques secondes. Je me demandai si je ne devrais pas la laisser seule au final... Son ébauche de sourire, pour répondre au mien, me montrait bien que je la mettais mal à l'aise. En même temps, je ne savais pas ce qu'elle avait entendu sur les Poufsouffle, alors voir l'un d'eux lui parler spontanément, ça pouvait la surprendre...

Pour ma part, je ne m'étais même pas posé la question avant d'aller l'aider. Entre les Serpentards qui s'amusaient à nous martyriser et les Gryffondor qui nous prenaient en pitié, les Serdaigle était de loin la maison la plus sympathique, ne serait-ce parce qu'ils préféraient nous ignorer au lieu de nous afficher en public. Je n'avais pas de grandes affinités avec des élèves Serdaigle, mais en tout cas, j'étais plus enclin à parler avec eux plutôt qu'avec d'autres...

- Elle ne vous a pas gâté... murmurai-je en me redressant.

Je cherchai des yeux la côte du livre recherché. Pour l'avoir utilisé il y a plusieurs années, je me souvenais qu'il était plus haut dans les étagères. Après quelques instants, je repérai l'ouvrage en question et le tirai de son rayonnage, me retrouvant chargé de mon livre et de celui de la jeune Serdaigle dont je ne connaissais au final toujours pas le nom. Je me retournai ensuite quand elle reprit et parlait du devoir que McGonagall lui avait donné pour rattraper son P. La pauvre... Ca n'était pas très engageant au premier abord, mais elle pouvait se rattraper à coup sûr.

Au moment où j'allais lui répondre, j'entendis pouffer à côté de nous. Je me tournai vers les deux élèves et les fusillai du regard, avant de me tourner de nouveau vers la jeune fille. Je n'avais aucune envie ni raison de me moquer ou d'aggraver les choses, alors rire à sa note n'était pas dans mon intérêt. Je préférais m'accroupir de nouveau à côté d'elle et lui tendre le livre que j'avais récupéré pour elle.

- Tu as une chance de te rattraper, alors ce P peut vite devenir un mauvais rêve. Je...

Après m'être passé une main sur la nuque, décoiffant les boucles que formaient mes cheveux trop long, je toussotai pour reprendre la parole :

- ... Je peux t'aider si tu veux. J'ai un devoir à finir pour le cours d'Histoire de la magie, mais ça ne me dérange pas de te donner un coup de main.

Je ne savais pas ce qui me poussait à lui proposer mon aide, tout d'un coup... Mais la bombe était lancée, il n'était plus temps de retirer mon aide à présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Dim 4 Mai - 15:30

«  — Elle ne vous a pas gâté... Murmura le jeune homme, et ce n’était pas un euphémisme. J’aurais même dit qu’elle ne nous avait pas ratés non plus.
— Non, vraiment pas, confirmais-je en soupirant, repensant à cette fichue lettre P inscrite en rouge en haut de mon parchemin, et au regard affligé de McGonagall par-dessus ses lunettes carrées. Je secouais la tête, comme pour me débarrasser de cette image qui flottait devant mes yeux. Le poufsouffle se redressa, et partit en quête des étagères les plus hautes, autant dire celles que je n’avais même pas pensé regarder et que je ne pouvais atteindre que grâce à ce bon vieux sortilège de Leviosa. Après quelques minutes de recherche, il trouva enfin le grimoire que je cherchais, et je le vis batailler pour s’en saisir, toujours muni de son propre livre. Je me relevais et tendais les bras dans sa direction avec un petit sourire cette fois plus sincère, et lui proposais ;
— Je te débarrasse ? Je n'en revenais toujours pas de la gentillesse gratuite de ce garçon qui semblait bel et bien décidé à me filer un coup de main, aussi était-il tout à fait légitime que je mette la main à la pâte histoire de ne pas lui être un poids jusqu’au bout. Peut-être m’avait-il pris en pitié ? L’idée me fit retrousser le nez d’effroi et de ressentiment, mais je ne pouvais lui enlever le fait que pitié ou non, il était là, et chaleureux. Ça me changeait beaucoup, je devais l’avouer.
A côté de nous, j’entendis plus que je ne vis deux filles qui étaient là avant mon arrivée, et qui pouffèrent, sans doute à cause de ma note, mais je ne dis rien et me contentais de baisser la tête sur le manuel que j’avais entre les mains, coinçant derrière mon oreille une mèche de mes cheveux bruns. Je m’accroupis à nouveau près de mes affaires, et le garçon fit de même près de moi. Gentiment, il m’affirma qu’avec la chance que nous laissait notre professeur, je pouvais améliorer ma note et ma moyenne en la matière, et je le regardais d’un air sceptique.
— Les mauvais rêves ne me dérangent pas, j’aurais plutôt besoin d’un miracle, observais-je, amère. Les cauchemars, c’est vrai, j’y étais habituée. Vivre sous le toit d’un père brutal et d’une mère adepte de la politique de l’autruche m’avait vite fait faire connaissance avec ce genre de mauvaises rêveries. Le miracle, par contre, arriva plus vite que je ne le pensais.
— ... Je peux t'aider si tu veux. J'ai un devoir à finir pour le cours d'Histoire de la magie, mais ça ne me dérange pas de te donner un coup de main, fit le garçon. Je ne répondis rien sur le moment, me contentant de l’observer, interdite. Je plissais les yeux, tentant de flairer l’embrouille, mais si embrouille il y avait, ne se serait-elle pas déjà manifestée plus tôt ? J’avais beau toujours me méfier de tout le monde et accorder très difficilement ma confiance, je ne décelais pourtant aucune mauvaise intention chez ce garçon. Alors j’eus simplement envie de lui répondre « Pourquoi ? » mais je me mordis la langue et me ressaisie. Une aide me tombait dessus, j’aurais été folle de la refuser.
— C’est que… Ça me gêne de contrarier tes plans, commençais-je et au moment où les mots sortaient de ma bouche, je me maudissais d’être toujours si gênée pour tout, pour un oui et pour un non. S’il avait d’autres choses de prévues, m’aurait-il proposé son aide ? Je coinçais à nouveau une mèche de cheveux derrière mon oreille, tique nerveux qui ne me quittait jamais depuis ma plus tendre enfance, puis au bout de quelques minutes, je me lançais. Enfin… Un peu d’aide ne serait vraiment pas de refus. Mais d’abord, fini ce que tu as à faire ! Je vais rassembler mes affaires et trouver une table de libre… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Mer 7 Mai - 20:39

Sa méfiance ne m'étonnait qu'à moitié. C'était vrai, pourquoi un élève plus âgé, et un Poufsouffle de surcroit, venait l'aider de la sorte, sans poser de question ni se moquer outre mesure ? A l'époque, ça m'aurait paru suspect, et aujourd'hui encore même. Mais aujourd'hui, j'avais reçu une potion dans la figure, dont je sentais encore les relents au fond de mes narines, on m'avait violemment bousculé lorsque je m'étais rendu au terrain de Quidditch et la seule marque d'attention qu'on m'avait porté m'avait tellement soulagé, qu'en voyant le regard désespéré de la jeune Serdaigle, j'avais eu envie de faire pareil. Pour qu'elle ne soit pas totalement découragée à la fin de la journée.

Aussi, quand je me tournai vers elle avec le livre qu'elle recherchait, je fus soulagé de voir qu'elle me souriait en proposant de prendre l'ouvrage. Je lui tendis avec plaisir, content sans comprendre vraiment pourquoi que mon aide lui fasse plaisir. Après tout, quand j'aidais Sylvia, je n'étais pas aussi ravi... Peut-être parce que ma jeune amie s'était en quelque sorte invitée dans mes révisions, et que ses questions incessantes avaient eu raison de moi. Je lui répondais sans rechigner à présent, et je l'aidais de bon cœur, mais les premiers temps, c'était elle qui s'était imposé à moi, pas l'inverse...

- Avec plaisir, répondis-je alors que je lui laissai l'ouvrage, avant d'astreindre les deux élèves à côté de nous au silence.

Elles devaient être un peu plus jeunes que moi, et mon air hagard combiné à ma peau pâle et mes cernes devaient être assez convaincant pour qu'elles ne rajoutent rien... Je me concentrai de nouveau vers la Serdaigle qui semblait désabusée... Et je devais avouer que je comprenais son point de vue. Les mauvais rêves... Comment ne pas en faire quand on savait que, quoi qu'il arrive à Poudlard, les vacances ne seront que hurlements de fou et insultes ? Mes parents m'avaient bien fait payer mon entrée à Poudlard en m'envoyant en résidence dans ce taudis qui me servait à présent de maison. Même si pour moi, ma maison était le château, qui renfermait assez de secrets pour m'occuper toute une vie.

- Ca ne me dérange pas du tout, vu que je te propose. Et j'ai presque fini mon essai, ça ne me prendra pas très longtemps, lui assurai-je avec un petit sourire quand elle répondit ne pas vouloir me gêner.

Je me redressai et lui montrais mes affaires abandonnées sur une des tables de la bibliothèque.

- Je suis juste là, je t'attends là-bas, d'accord ? Ah, et au fait... Je m'appelle Orpheus.

Je lui souris, taisant volontairement mon nom de famille, avant de partir vers mes affaires, mon bouquin sous le bras. Je n'étais pas aussi gentil d'habitude... Sylvia avait peut-être plus d'influence sur mon humeur que je ne pouvais le penser ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Jeu 15 Mai - 18:02

A mon plus grand soulagement, le poufsouffle ne se rétracta pas, et semblait toujours aussi décidé à me venir en aide. Secrètement, j'en étais ravie, même si je n'en laissais rien paraître extérieurement. D'un signe, il me montra la table sur laquelle il était établit et reposaient ses affaires, m'indiquant qu'il retournait à son travail, et qu'il m'y attendait. Je lui adressais un petit sourire et hochais timidement de la tête, avant de me pencher vers mon sac par terre à mes pieds. Il tourna les talons, puis se tourna pour ajouter ;
— Ah, et au fait... Je m'appelle Orpheus. Il sourit et je lui rendit son sourire, franchement pas éclairée sur qui il était vraiment, mais contente de pouvoir mettre un prénom sur un visage. Un prénom pas commun mais qui lui allait bien je trouvais.
— Allison, répondis-je, taisant moi aussi mon nom de famille, pas parce que j'en avais spécialement honte - de toute façon, j'étais plutôt rangée dans la catégorie des grands inconnus du château que de ceux dont on le nom se promenait sur toutes les lèvres -, mais parce qu'il ne m'avait pas dit le sien, et que je prenais ça pour une marque de distance. Un avertissement du genre ; « je t'aide volontiers, mais ne m'en demande pas trop quand même ». Parfait, message reçu cinq sur cinq Orpheus, j'étais déjà immensément ravie de son aide inopinée.
Le temps qu'il s'installe à sa table, je revenais à mes livres dont je feuilletais la table des matières et cochais les pages m’intéressant, puis je saisis mon sac en bandoulière, passais la courroie sur mon épaule, et trottinais une dernière fois dans les allées. Je n'avais pas envie de le rejoindre tout de suite, juste de lui laisser un peu de temps pour finir son devoir. Au bout de plusieurs vas et viens autour des immenses rangées de grimoires, je me dirigeais enfin vers lui à pas de loup et, aussi discrètement que possible, m'installais sur la chaise face à la sienne. Doucement, je fis glisser mon sac de l'épaule et l'accrochais au dossier de la chaise, je posais mes livres et sortis un parchemin vierge et de quoi écrire, et je commençais à tourner les pages. Néanmoins j'étais curieuse, sans doute pour cela qu'on m'avait envoyé à serdaigle, et je ne pu m'empêcher de jeter un œil vers son devoir.
— La grande guerre des trolls, mmhhh..., fis-je tout bas, plus pour moi-même que pour autre chose, mais peut-être n'avais-je pas été aussi discrète que ce que j'espérais. Pour gagner du temps et le laisser finir tranquillement, je trempais ma plume dans mon encrier et notais en haut de mon parchemin le titre de ma rédaction. C'était toujours ça de gagné. Allez Allison, un peu de courage ma fille ! Ça ne pouvait pas être pire que ce que j'avais déjà fait. Non, ça ne pouvait même qu'être mieux, avec un petit coup de main d'un serviable inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Ven 16 Mai - 23:34

La jeune Serdaigle, après avoir appris mon prénom, me donna le sien. Allison... C'était un prénom très harmonieux, qui lui allait assez bien. Elle tut elle aussi son nom de famille et je ne cherchais pas à en savoir plus. Je ne voulais pas qu'elle connaisse le mien, avec les rumeurs qui courraient sur mon statut de traitre-à-son-sang, et autres gentillesses de la même trempe... Peut-être que c'était son cas à elle aussi, mais je ne voulais pas lui poser de questions de peur de la braquer. Je ne la connaissais pas, et poser des questions déplacées n'aurait servi à rien d'autre qu'à la faire fuir.

Une fois assis à ma table avec mon ouvrage, je repris mon essai, rectifiant quelques fautes, quelques imprécisions. J'arrivais à ma troisième partie, qui était encore inachevée par faute d'information et reportai mon attention sur l'ouvrage. Je dus chercher pendant plusieurs minutes pour trouver la partie qui m’intéressait, le temps qu'il a fallu à Allison pour faire le tour des allées et s'assoir face à moi. Je relevais les yeux vers elle, sourit quelques instants avant de revenir à mon travail... Quand sa voix s'éleva dans le silence de la bibliothèque.

Je relevai le nez de mon parchemin, la regardant écrire sur le sien, avant de finir ma phrase. Une fois cela fait, je posai ma plume et regardai Allison.

- Ca n'est pas le sujet le plus passionnant, mais on fait ce qu'on peut... Et toi, pour ton sujet, tu sais par quoi débuter ou pas du tout ?

Les sortilèges de Transfert... Je maitrisais le sujet, mais ça n'était pas mon point fort, même après mes années à Poudlard. McGonagall ne s'arrachait pas les cheveux devant mes copies, mais je n'étais pas non plus le meilleur de la promo... Cependant, j'avais à coup sûr plus de connaissances qu'Allison, je pouvais l'aiguiller un minimum pour qu'elle réussisse son devoir. Je repris mon essai pour avancer un peu et être disponible pour la Serdaigle plus rapidement, attendant sa réponse. Je ne pouvais pas savoir ce dont elle avait besoin avant qu'elle ne me le dise... J'avais beau avoir un embryon de divination que mes parents avaient tenté de développer, ça n'était pas utile ici...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Jeu 29 Mai - 16:25

Portant le mot final à sa phrase, je vis Orpheus poser sa plume et m'accorder son attention. Pas habituée à tant d'égards, je rosis un peu, et lorsqu'il me demanda si je savais par où commencer, j'haussais les épaules et baissais les yeux sur mon parchemin.
— Je sais surtout quoi éviter, dis-je en plongeant la main dans mon sac et en sortant mon devoir initial. J'ai gardé ma première copie avec les commentaires de McGonagall, au moins j'éviterai de dire deux fois les mêmes bêtises. Je vais la relire encore une fois, histoire de structurer mon nouvel essai dans ma tête autant que je peux... Comme ça, tu peux finir ton devoir ? Proposais-je, sans pouvoir m'empêcher de me dire que je l'avais contrecarré dans ses plans.
Tandis qu'Orpheus retournait à ses écrits, je plongeais dans les miens... Et effectivement, ce n'était pas fameux. Pourquoi m'étais-je plantée à ce point ? Pour être honnête, je savais bien pourquoi ; j'avais reçu la veille au soir une lettre de mon frère Adrian, dans laquelle transpirait tout son désespoir quant à la situation familiale qui ne s'arrangeait franchement pas chez nous. Mon frère me disait avoir hâte que je revienne à la maison pour les vacances d'avril, avoir hâte de me retrouver. Depuis tout petits, nous nous étions toujours serrés les coudes et unis face à l'adversité - qui revêtait le visage rougeaud de notre père furibond -, et face aux coups, nous nous étions toujours raccrochés l'un à l'autre. Et depuis que j'étais entrée à Poudlard et que mon frère était resté au bercail, trop petit encore pour intégrer la célèbre école de magie, je cessais de respirer dès que je recevais l'une de ses missives, anxieuse de savoir ce que j'allais découvrir dedans. Le savoir entre les mains de notre père et pas ici, avec moi, me tordait les entrailles. Alors oui, j'étais complètement passée à côté de mon devoir de métamorphose.
Secouant la tête, je fixais de nouveau les lignes que j'avais écrites, me rendant compte que j'avais perdu pied un instant avec la réalité présente, et que mes yeux s'étaient perdus dans le vide. Orpheus l'avait-il remarqué ? Gênée, je ne prenais pas la peine de le découvrir et saisis ma plume. Sur un bout de parchemin de brouillon, je séparais en deux parties mon nouveau devoir, et commençais à rédiger des titres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Lun 2 Juin - 14:37

Je suivis des yeux les gestes d'Allison quand elle reprit la copie corrigée par McGonagall. Je vis l’affligeante note que la sorcière avait attribué à la jeune Serdaigle et comprenais son humeur. Voir ce genre de note attribuée à un devoir sur lequel on avait travaillé... C'était toujours déprimant, et surtout démotivant. Mais je ne dis rien, et la laissai m'expliquer ce qu'elle voulait faire. Ce qui était bien, c'est qu'elle avait au moins les bons réflexes. En revoyant ce qui n'allait pas dans sa copie, elle allait pouvoir éviter les erreurs qu'elle avait déjà faites.

Je souris très légèrement et hochai la tête quand elle me proposa de me laissai finir ma copie. Je repris donc ma plume et repris mon devoir, ouvrant mon ouvrage pour chercher les informations utiles à ma dernière partie. Il était temps que je finisse ce devoir... Il était à rendre pour après-demain, mais demain le terrain de Quidditch était réservé pour notre entrainement, donc je n'aurais pas le temps de bosser... Il fallait que je finisse aujourd'hui. Après quelques phrases, je relevai les yeux pour chercher mes mots, quand je remarquai qu'Allison était perdue dans ses pensées. Son regard, dans le vague, était sombre et semblait présager de mauvais souvenirs... J'hésitai à lui parler, pour la faire revenir ici, mais préférais baisser les yeux sur ma copie pour continuer, la laissant à ses pensées. Je ne pensais pas être à ma place en lui demandant ce qu'elle avait...

Une fois ma copie terminée, je rangeais ma plume et fermais le livre, avant de reporter mon attention sur Allison.

- C'est bon, je viens de terminer. Je peux t'aider autant que tu en as besoin maintenant.

Enfin... Si j'étais capable de l'aider, mais je préférais me taire et attendre de savoir ce dont elle avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Mer 11 Juin - 19:31

Je soupirais, penchais la tête sur le côté, et inscrivais mollement sur mon parchemin ;
I - Théorie de l'animation des objets inertes
II - De l'inanimé à l'animé
III - L'altération par le transfert

Sans grande conviction, je fixais mon parchemin, avant de commencer à rédiger une introduction, tout en mâchonnant vaguement le bout de ma plume, de temps à autre. Bien que je désirais ardemment remonter ma moyenne de métamorphose, je ne pouvais empêcher mon esprit de vagabonder jusqu'au Dorset, incapable de rester réellement focusée sur mon essai. J'en aurais presque voulu qu'il existe un sort pour faire vos devoirs à votre place ! Mais un tel sort, à Poudlard, c'était juste impossible. Soupirant de plus belle, je relevais les yeux vers Orpheus, et le fixais un moment, toujours intriguée du pourquoi du comment il m'aidait autant. Il releva lui aussi les yeux pour m'annoncer qu'il avait terminé et qu'il était tout disposé à m'aider. Je lui offris un sourire las, et poussais vers lui mon parchemin ;
— Je pense que je vais diviser ma compo en trois parties, comme ça. Tu... en dis quoi ? Je demandais en grimaçant, pas sûre de moi. Je posais mon menton au creux de mes mains, les coudes posés sur la table. Je n'étais franchement pas dans un état d'esprit de winneuse, et je regardais Orpheus tandis qu'il zyeutais mon brouillon. Je ravalais un nouveau soupir, car j'estimais que c'était déplacé, et après quelques minutes de studieux silence, je n'y tins plus ; C'est si mauvais que ça ?, je déglutis, mal à l'aise. Des fois je me dis... Des fois je me demande vraiment à quoi ça va me servir, tout ça. La métamorphose je veux dire. J'envisage pas de devenir animagus, encore moins de faire carrière dans la transformation de souris en tabatières... Je me tus, honteuse des énormités que je sortais, et me mordis la langue. Passant une main dans mes cheveux je détournais les yeux, pour tomber sur deux serpentards avec le regard braqué sur mon camarade de devoir. Intriguée, je ne dis pourtant rien et revenais à mon acolyte, tâchant de faire abstraction des drôles de regards que les deux élèves lançaient dans notre direction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Mer 11 Juin - 23:42

La pauvre élève semblait assez indécise quant à son plan. Je souris en silence et pris son brouillon, lisant les titres des parties qu'elle venait de jeter sur le papier. Elle me fixai à présent, attendant mon verdict, ce qui m'inquiéta un peu. Je ne devais pas me tromper... Si je lui indiquait quelque chose de faux, McGonagall n'allait pas la rater et ça serait en partie de ma faute...

Allez mon vieux, rappelle toi de tes premiers cours de métamorphose, et ce que la sorcière a énoncé sur les sortilèges de Transfert... En premier lieu, concernant la forme, elle ne supportait pas les synthèses, comme si on essayait de manier le cerbère et le steak, et pour les sortilèges de Transfert... C'est basique mais efficace, après les titres ont peut-être besoin d'être remanié... Au moment où j'allais me mettre à parler, la jeune sorcière ne tint plus et me demanda ce que j'en pensais... Ou plutôt si c'était vraiment très mauvais. Je ris un peu, avant de lui rendre le brouillon.

- Non, c'est même très bien. Mais attention à ne pas confondre le Transfert et l'animation d'objets. Je peux, par ce sortilège, remplacer ta plume par un encrier sans que celui-ci soit animé. Et enfin, l'essai en trois parties ne doit pas devenir une synthèse, sinon McGonagall ne te loupera pas...

Je souris un peu quand elle me fit part de son avis sur la métamorphose. Je ne pouvais que comprendre, mais malheureusement, Poudlard était une école généraliste où nous étudions tout ce que la magie pouvait nous offrir.

- C'est parfois compliqué de se concentrer sur des matières qui ne nous intéressent pas, je comprends... Mais dis toi que dans les années à venir, tu pourras choisir les matières que tu veux étudier...

Je repérai le regard dévié d'Allison vers un point à côté de nous, et regardai à mon tour, pour voir deux Serpentards qui faisaient partie de la bande de moqueurs de tout à l'heure. Ca n'était pas celui qui m'avait jeté la potion au visage, mais quand même... Je soupirai baissai les yeux vers Allison.

- Désolé pour les regards, si ça te dérange dis le moi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Dim 29 Juin - 11:11

Attentive, je ne loupais pas une miette des conseils qu'Orpheus me donnait, hochement la tête à l'affirmative lorsqu'il éclairait ses propos par des exemples, griffonnant ses recommandations dans le coin en haut à gauche d'un autre parchemin de brouillon, pour ne rien perdre de ses tuyaux. Les mots étaient clairs ; McGo ne me louperait pas la prochaine fois, et je devais m'estimer heureuse, pensais-je, d'avoir déjà écopé d'une seconde chance. Je devais à tout prix me ressaisir car si la première moitié de l'année scolaire étaient largement entamée, je ne devais pas perdre de vue que la seconde était loin d'être terminée, et que bien que je ne passe mes BUSE et mes ASPIC que dans quatre ou six ans, je ne devais pas dormir sur mes lauriers d'ici là. Ramener un mauvais bulletin à la maison me vaudrait des ennuis... Voire même quelques bleus. Et j'avais envie de tout, sauf de ça !
Ce qui me rassurait, c'est que mon camarade de devoirs était compréhensif et avec ses mots me rassura bien plus qu'il ne devait le penser. Je lui offris un timide sourire et soupirais ;
— Merci. De ce que tu dis, et ce que tu fais. J'ai très envie de commencer l'étude des moldus. Je veux dire, c'est l'une des options que je choisirai... Du coin de l'oeil, je captais encore les regards que nous lançaient les deux larrons, et je sentis mes sourcils se froncer, sans pouvoir y faire quoique ce soit. Orpheus les vit aussi et s'excusa en soupirant. J'étais ébahie.
— Absolument pas ! Répondis-je en mettant ma main sur la sienne. Puis en l'enlevant brusquement, honteuse de ce geste impulsif. Je suis juste intriguée. C'est quoi leur problème ? Tu les connais ? Et voilà que ma vieille amie la curiosité revenait. Pourtant je n'avais pas une soif de ragots démesurée, bien au contraire, je fuyais les potins de Poudlard comme la peste, pas comme ma camarade de dortoir Carlotta Salinger qui ne vivait que pour ça, mais j'étais sincèrement intéressée de savoir quelles noises cherchaient ces élèves à Orpheus. Et espérais qu'il ne pense pas que je lui tirais les vers du nez...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele) Dim 29 Juin - 23:09

Allison notait scrupuleusement ce que je lui disais dans un coin de son brouillon, attentive à la moindre de mes paroles. C'était une sensation étrange que d'avoir l'impression que son avis était important aux yeux de quelqu'un. Bien entendu, j'avais mes amis, qui étaient rares mais précieux, et qui était à l'écoute de ce que je leur disais. Mais, venant d'une jeune élève que je ne connaissais pas, c'était presque aussi précieux, voire même plus. Me contentant d'un air neutre face au regard d'Allison, j'étais ravi intérieurement. Autant par cette constatation que par le simple fait de l'aider.

Aussi, quand elle me remercia, pour mes conseils et pour mon aide, je souris un peu en rougissant légèrement. Je n'avais pas l'habitude, vraiment, d'être remercié de la sorte. Mais je ne voulais pas qu'Allison le remarque...

- L'étude des moldus est une matière assez prenante, si j'en crois ce que mon ami me dit. Personnellement, j'ai pris Divination et Etude des rhunes, ce qui est très intéressant aussi.

J'allais en parler plus quand je remarquai les regards des deux Serpentards. Après m'être excusé, je laissai Allison décider de ce qu'elle voulait faire, et souris quand elle m'assura que cela ne la dérangeait pas... Avant qu'elle ne pose sa main sur la mienne. Surpris, je baissais les yeux, mais pas assez rapidement : la main d'Allison avait quitté la mienne à la vitesse d'un portoloin. Je toussotai pour passer à autre chose, pensant un instant à ma petite amie, avant de regarder la jeune élève à sa question.

Lui dire, ou me taire ?... Je n'aimais pas parler de mon passé, et encore moins de cette espèce d'idée stupide qui a germé dans l'esprit de mes parents au moment où ils m'ont renié. Malheureusement, certaines personnes étaient au courant de ça et me le faisait savoir de façon très peu agréable. Allison semblait sincèrement intriguée par ce qui m'arrivait, mais... Qu'allait-elle dire en sachant que j'étais traitre à mon sang ? Je ne connaissais rien d'elle après tout... Après avoir passé ma main dans mes boucles désordonnées, je baissais les yeux.

- Je préfère... Ne pas en parler pour le moment, si ça ne te dérange pas.

J'essayais d'être le moins brusque ou froid possible, ce qui était assez compliqué pour moi. J'ai plus l'habitude de me renfermer sur moi-même quand quelque chose ne me plaisait pas, plutôt que de refuser poliment d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele)

Revenir en haut Aller en bas

Flash Back - Rencontre entre métamorphose et histoire de la guerre des trolls (Allison B. Steele)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-