GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Ven 16 Mai - 22:42

— Mary Bow ? Rory regarda à nouveau le parchemin qu'il avait entre les mains, en plissant les yeux. Non pardon, Maddy Bow ?
C'était le premier jour de stage des internes à l'hôpital sorcier de Sainte-Mangouste, et le jeune médicomage se sentait aussi ému que lors de son propre premier jour, ce fameux jour où il avait mis pour la première fois les pieds en ce sanctuaire de la magie et des soins, pour ne plus jamais le quitter. La vocation lui était venue tôt ; avec une mère infirmière engagée lors de la grande guerre, une passionnée qui vous racontait ses anecdotes d'une façon si vivante que vous vous croyez sur la scène avec elle, cela avait de quoi nourrir quelques ambitions, et insuffler des plans de carrière en votre esprit.
Jetant un coup d’œil à la ronde, Rory appela une nouvelle fois le nom de sa stagiaire, et il la vit enfin débarquer sous son nez. La jeune rouquine au visage amical et chaleureux se présenta comme Maddy Bow, et Rory roula son parchemin qu'il glissa dans l'une des poches de sa blouse de médicomage, avant de sourire à son interne.
— Bonjour Maddy, enchanté, je suis le docteur Rory Wadge. Je vais être ton maître de stage durant tout ton apprentissage parmi nous. Je vois qu'on t'a déjà remis ta blouse, c'est parfait. Rory se dirigea vers l'accueil du rez-de-chaussée, où l'une des secrétaires lui remis un nouveau parchemin en battant des cils, sourire aux lèvres. Lui rendant la pareille, Rory consulta du regard rapidement la liste qu'il avait sous les yeux et se tourna à nouveau vers Maddy. Allez suis-moi, c'est parti, on monte au premier étage, c'est celui des blessures par créatures vivantes. On a notre première tournée du matin à faire, et je te préviens tout de suite c'est pas toujours joli-joli à voir, j'espère que tu as pris un bon petit dej !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Sam 17 Mai - 21:36

Maddy se réveilla avec une étrange boule au ventre, caractéristique du stress. Elle commençait aujourd'hui son stage à l'hôpital Sainte-Mangouste. Après presque un an de théorie, il était désormais temps de s'intéresser à la pratique. Et autant vous dire tout de suite qu'elle était dans un piteux état...
La métamorphomage s'était réveillée aux aurores afin de ne rien oublier. Elle prit son petit déjeuner dans sa chambre étudiante, au campus (qu'elle devrait bientôt quitter avec l'arrivée des vacances), puis, lorsqu'elle eut avalé son thé, ses tartines beurrées et son jus d'oranges fraîchement pressées, elle se dirigea vers sa petite salle de bain. Lorsqu'elle croisa son regard dans le miroir, elle manqua de s'étrangler avec sa salive : ses cheveux avaient pris une vilaine couleur kaki, traduisant à merveille son angoisse. Mais si la jeune femme avait passé la grande majorité de son temps à réviser cette année, elle n'en avait pas pour autant laissé ses entraînements de côté concernant son don, et c'est avec une facilité sans pareil qu'elle fit revenir sa couleur rousse naturelle. Attachant sa crinière en un chignon haut bien serré qui la vieillissait un peu, elle s'accorda un sourire de satisfaction, puis appliqua un trait d'eye-liner au ras de ses cils. Elle se lava les dents, puis enfila la tenue qu'elle avait soigneusement préparée la vieille.
Réfléchissant un instant, il lui sembla n'avoir rien oublié ; elle attrapa donc sa baguette, et transplana directement à Ste-Mangouste.

Il ne lui fallut que quelques secondes pour retrouver ses copains de classe qui semblaient tous aussi stressés qu'elle. Une dame s'approcha alors du petit groupe et leur expliqua comment allait se dérouler leur répartition dans les différents services avec leurs tuteurs, puis elle distribua à chacun une blouse, qu'ils enfilèrent sans broncher. Puis, rapidement, les médicomages vinrent chercher leurs élèves respectifs.

— Mary Bow ? Non pardon, Maddy Bow ? Maddy sursauta lorsqu'elle entendit son nom. C'était le moment d'y aller. Cependant, sentant le stress l'envahir de nouveau, elle prit quelques secondes pour se reprendre afin d'éviter un éventuel changement de couleur de sa chevelure. Son tuteur l'appela de nouveau; aussi, elle se dépêcha et se rendit auprès de lui.
" Bonjour " Dit-elle timidement, en observant le beau jeune homme qui lui faisait face. Il se présenta alors comme étant le docteur Wadge, puis se dirigea vers le secrétariat où il récupéra un morceau de parchemin.

" Allez suis-moi, c'est parti, on monte au premier étage, c'est celui des blessures par créatures vivantes. On a notre première tournée du matin à faire, et je te préviens tout de suite c'est pas toujours joli-joli à voir, j'espère que tu as pris un bon petit dej ! " La jeune femme sourit à sa remarque et acquiesça d'un signe de tête. Puis, suivant son maître de stage, elle se rappela mentalement les consignes que leur avaient donné leurs professeurs : rester discrète, se montrer intéressée, poser des questions sans paraître ni lourde, ni totalement ignorante, et ne jamais prendre d’initiative sans demander l'avis de son tuteur. Tout cela risquait d'être bien difficile à réaliser, mais elle allait se donner les moyens d'y arriver !



• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Lun 19 Mai - 17:47

La nouvelle recrue avait plutôt l'air du genre réservée mais Rory ne s'en formalisa pas, bien au contraire ; il n'était pas fan des grandes gueules, et surtout, il ne donnait pas une demie journée à cette Maddy pour qu'elle se sente suffisamment à l'aise parmi eux pour s'ouvrir un peu plus. En tout cas, si elle ne pipait mot, elle avait l'air très concentrée, un bon point pour elle.
Prenant directement à gauche de la réception, le médicomage gravit les escaliers en colimaçon jusqu'au premier étage, celui sur lequel Maddy et lui travailleraient principalement lors de la matinée. Une fois sur le palier, Rory se retourna vers son interne en souriant ;
— Nous y sommes ! Tout au fond de ce couloir, la porte que tu vois là-bas mène à une petite salle que nous nommons la salle Dai Llewellyn. C'est une salle très importante pour ce service car c'est celle dans laquelle nous traitons les pathologies graves de morsures. Puisque j'imagine que tu as dû étudier ça en cours à l'école sup' de magie, est-ce que tu pourrais m'énumérer quelques cas de morsures pendant qu'on se rend dans la chambre de notre premier patient ? demanda Rory, patient en apparence, mais désireux intérieurement de savoir ce que son interne avait dans le ventre.
Tandis que Maddy se lançait dans sa réponse, Rory, l'oreille attentive, suivit du doigt son parchemin et prit la première à droite, toqua à la porte qui leur faisait face, et entra.
— Bonjour Mrs Ellacott, comment vous sentez-vous aujourd'hui ? salua-t-il gentiment la patiente dans un sourire, et fit signe de la tête à Maddy de le rejoindre près de l’alitée. Maddy, Mrs Ellacott s'est faite piquée par un Billywig il y a trois jours. Peux-tu me donner les symptômes de ce genre de maux, et me dire comment la traiter ? interrogea-t-il sa stagiaire. Noralement, ce genre de petites blessures était rapidement vues en cours mais Rory ignorait le réel niveau de la jeune femme. Lui poser des questions sur ce qu'elle savait ou non l'aiderait à la guider au mieux, mais surtout à faire connaissance avec elle et à trouver une bonne entente pour leur travail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Ven 30 Mai - 19:38

Sans un mot, Maddy suivit son tuteur vers le premier étage. Elle était terriblement impressionnée par cet environnement : tout semblait si grand ici ; même les escaliers menant au premier étage lui parurent interminables. Malgré cela, elle se sentit très vite dans son élément. Elle était consciente que ce stage allait être décisif pour son avenir, qu’elle devrait rapidement faire ses preuves et se montrer impliquée dans son apprentissage, mais tout au fond d’elle, la jeune femme venait de réaliser qu’elle en était capable. Oui, elle en était capable, parce que ce métier, celui qu’elle avait choisi, c’était l’une des seules choses pour lesquelles elle avait encore envie de se battre, malgré l’atmosphère de terreur qui envahissait encore l’Angleterre. Elle était faite pour soigner. Ce premier contact avec le monde médical venait de la convaincre définitivement.

—Puisque j'imagine que tu as dû étudier ça en cours à l'école sup' de magie, est-ce que tu pourrais m'énumérer quelques cas de morsures pendant qu'on se rend dans la chambre de notre premier patient ?

Comme Maddy s’en était doutée, elle allait devoir répondre à tout un tas de questions afin de montrer à son tuteur qu’elle avait les connaissances requises pour ce stage. D’un autre côté, c’était aussi un moyen pour lui de savoir ce que la métamorphomage avait appris durant cette première année à l’école supérieure de magie.

― Oui, bien sûr. Alors… on a : les morsures de loups garous, de serpent, de chimère. De vampire, je crois aussi. Celles-ci rentrent dans la catégorie des pathologies graves il me semble. On peut se faire mordre par les dragons aussi, mais je ne suis pas sûre que l’on puisse y survivre…

Maddy n’eut pas le temps d’en dire plus : c’était le moment de rentrer dans la chambre du premier patient. Réservée, l’ancienne Poufsouffle n’osa pas approcher de trop près la patiente, craignant que celle-ci n’apprécie pas sa présence. Cependant, le signe de tête encourageant du docteur Wadge lui fit comprendre qu’elle avait l’autorisation d’approcher. Saluant Mrs Ellacott, elle reporta rapidement son attention sur le médicomage qui lui posa une nouvelle question.

― La piqûre du Billywing provoque le tournis, ainsi qu’un état de lévitation.

La métamorphomage se rappela de l’anecdote que leur avait donné leur prof lorsqu’ils avaient évoqué ce cas en cours : à l’époque, beaucoup de sorciers avaient cherché à se faire piquer pour ressentir les symptômes de la piqûre. Et, entre nous, Maddy les comprenait à merveille à cet instant précis. Répondre à des questions devant les patients la stressait tellement, qu’elle aurait donné n’importe quoi pour pouvoir se détendre et planer un peu…
― Pour calmer la sensation de tournis on utilise des feuilles de papaillon que l’on met directement sous la langue du patient. Celui-ci se met à trembler et frémir (exactement comme le fait la plante lorsqu’elle est entière), puis le tournis disparaît.

Et pour ce qui est de la lévitation, il faut utiliser une potion afin d’anéantir totalement le venin de l’insecte. Mais nous n’avons pas encore vu quelle potion utiliser. J’ai eu beaucoup de modules sur les plantes cette année, j’ai choisi plein d’options sur la botanique, mais j’ai suivi le programme normal en ce qui concerne les potions…


Ajustant maladroitement sa blouse, Maddy attendit la réaction de son tuteur…


• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées


Dernière édition par Maddy Bow le Jeu 31 Juil - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Jeu 17 Juil - 19:17

La réponse de son interne ne se fit pas attendre longtemps, et un bref sourire éclaira les traits du Médicomage qui, bien que très intérieurement content de la petite stagiaire qu'on lui avait attribué jusqu'à présent, ne voulait pas trop le montrer pour qu'elle se déconcentre.
— Excellent Maddy, déclara-t-il d'un ton aimable, avant de se tourner de nouveaux vers Mrs Ellacott. Fort heureusement pour la patiente, son séjour à Sainte-Mangouste avait aidé à faire partir l'état de lévitation, mais pas encore tout à fait celui du tournis. La pauvre femme avait d'ailleurs l'air de quelqu'un qui avait la tête à l'envers, et les yeux dans le vague, comme incapable de fixer un point précis. D'une armoire à côté du lit de la malade, Rory ouvrit l'une des portes battantes, et attrapa un bocal transparent qu'il ouvrit et renifla.
— Pour soigner la lévitation, effectivement, la potion est de mise. On commence d'abord par administrer une solution que l'on appelle « potion pour nettoyer les blessures », afin d'aseptiser les plaies ouvertes causées par des morsures ou des griffades, expliqua-t-il patiemment, tâtonnant le bandage de Mrs Ellacott, se retournant pour regarder Maddy par dessus son épaule. Puis, grâce à un savant mélange de racines de marguerites, d'orties et de feuilles de plante à pipaillon, il insista sur le « i » avec un clin d’œil, on concocte un philtre détoxifiant pour chasser le venin du Billywig dans le corps du patient. Qui grâce à ce traitement, se remet dans la semaine qui suit, dans la grande majorité des cas... Désignant d'un signe du poignet le bocal qu'il avait entre les mains, Rory le leva à hauteur d'yeux, et le tendit en direction de Maddy. Voici les fameuses feuilles de pipaillon que tu dois déjà connaître. Puisque tu savais qu'elles étaient décisives dans le processus de guérison d'une telle blessure, je te laisse donc le soin de les appliquer toi-même à Mrs Ellacott, déclara-t-il avec un grand sourire. C'était le moment de voir son interne à l'oeuvre. Ferait-elle preuve de délicatesse, de fermeté, aurait-elle des gestes assurés, ou plutôt les mains tremblantes ? Cette petite mise à l'épreuve que Rory considérait plus comme un échauffement serait décisif pour la suite de l'enseignement de Maddy, le jeune médicomage en était certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Lun 4 Aoû - 14:51

Le docteur Wadge semblait assez satisfait de la réponse de Maddy, à l’exception peut-être de sa prononciation de « pipaillon ». Adressant un léger sourire gêné à son tuteur lorsque celui-ci insista sur le « i », la jeune métamorphomage écouta avec attention la suite de son explication. Elle était ravie d’apprendre autant de choses dès la première patiente, et s’empresserait de tout noter sur ses parchemins en rentrant chez elle le soir.

Tout se passait à merveille pour le moment, et à vrai dire, la jeune stagiaire était assez fière d’elle. Cependant, lorsque Rory Wadge lui proposa de réaliser elle-même l’administration de la feuille de pipaillon sous la langue de la patiente, Maddy perdit tout signe de confiance en elle. Les frissons qu’elle ressentit au niveau de la racine de ses cheveux lui indiquèrent que sa chevelure était en train de changer de couleur. Inspirant profondément, la jeune femme parvint à reprendre sa couleur naturelle. Elle acquiesça alors d’un signe de tête, tout en enfilant une paire de gants. Prenant alors avec délicatesse les feuilles de pipaillon, elle s’approcha de la patiente. « Bonjour Mrs Ellacott. Je suis la stagiaire, Maddy Bow. Je vais vous déposer des feuilles sous la langue. Elles permettront de supprimer cet effet de tournis que vous ressentez. D’accord ? » Expliqua-t-elle calmement. Néanmoins, le regard vide de la patiente lui laissa supposer qu’elle n’avait rien entendu…

Maddy essaya alors d’ouvrir seule la bouche de Mrs Ellacott, qui montra dans un premier temps une sorte de résistance mais qui, à force de persévérance de la part de la jeune femme, finit par écarter la mâchoire d’elle-même, soulevant jusqu’à sa langue, comme si elle venait de comprendre la conversation ayant eu lieu deux minutes plus tôt. Rassurée, la métamorphomage déposa trois feuilles sous sa langue, puis aida la patiente à refermer sa bouche. Celle-ci se mit alors à trembler de tous ses membres, comme l’avait indiqué Maddy, et, bien qu’elle connaissait les effets de la plante, la jeune femme n’en resta pas moins impressionnée… « Qu’est-ce que l’on est censé faire à ce moment ? » demanda-t-elle au docteur Wadge. « Est-ce qu’on doit la tenir ? » Ajouta-t-elle, craignant de voir la patiente tomber de son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Dim 10 Aoû - 15:09

Un instant fébrile, Rory eut la satisfaction de voir son interne reprendre rapidement ses esprits et se ressaisir, et se lancer. Enfilant sa paire de gants réglementaire, elle s'approcha de la patiente et se présenta. Excellent point. Rory eut un bref sourire satisfait et croisa les bras, attentif à ce que sa stagiaire faisait. Lui expliquant la manière dont elle allait procéder, elle fut récompensée par le mutisme de la patiente qui était, pour tout dire, un peu liquide. Mais ne s'en laissa pas dérouter.
Mrs Ellacott opposa un peu de résistance au début, mais Maddy ne se découragea pas et à force de persévérance, sans que Rory n'ait besoin d'intervenir, elle parvint à dompter la malade. Une fois le remède administré, la patiente commença à trembler de tout ses membres, et Maddy, impressionnée, se retourna vers son tuteur.
— Les tremblements ne durent pas bien longtemps, expliqua-t-il en posant une main ferme mais délicate sur l'épaule de Mrs Ellacott. Regarde, c'est déjà presque terminé, ajouta-t-il tandis que la malade retombait mollement sur son oreiller. Il faut maintenant un peu de repos à Mrs Ellacott, fit-t-il en annotant sur son parchemin. Avec le sourire, il poussa gentiment son interne vers la sortie, et referma doucement la porte derrière eux. Prochaine étape, la salle d'à côté. Toquant un coup, il actionna la poignet et entra en précédant Maddy. Sur le lit, reposait un sorcier avec la jambe gauche bandée retenue en l'air par un sort.
— Bonjour Mr Duffield. Alors, comment va cette jambe aujourd'hui ?, salua-t-il le patient.
— Pas trop mal, Docteur, pas trop mal... répondit le brave homme.
— Bien, c'est une bonne chose, sourit-il. Désignant Maddy de la main, il poursuit ; Je vous présente Miss Bow, elle m'assistera à l'avenir pour quelques mois. Maddy, Mr Duffield a été mordu par un Géranium dentu. Peux-tu me dire comment se traite ce genre de cas ?, demanda-t-il, toujours désireux de vérifier les connaissances de son interne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Ven 15 Aoû - 13:43

Réaliser des soins sous le regard attentif de son tuteur n’était pas des plus rassurants. En particulier lorsque c’était la première fois. Mais Maddy semblait s’en être plutôt bien sortie, malgré son hésitation et son léger manque d’assurance. Le Docteur Wadge lui expliqua que les tremblements de la patiente ne dureraient que quelques instants, et qu’il était désormais temps de la laisser se reposer. Acquiesçant d’un timide hochement de tête, la jeune étudiante quitta la chambre, suivie de son tuteur qui l’entraîna dans la pièce voisine.

Le second patient, Mr Duffield, avait été mordu à la jambe par un géranium dentu. Le pansement autour de sa plaie indiqua à Maddy que la morsure avait due avoir lieu plusieurs jours auparavant, et avait été, par conséquent, déjà prise en charge. La jeune femme supposa alors qu’il fallait uniquement surveiller la blessure voire, changer le bandage en cas de besoin. Comme elle s’en était doutée, le docteur Wadge lui posa une nouvelle question, concernant cette fois-ci le traitement d’une morsure par un géranium dentu.
La métamorphomage fut ravie de cette question. La botanique était son point fort. Elle connaissait tout un tas de variétés de plantes, leurs propriétés et les pathologies qu’elles pouvaient affliger. Et le géranium dentu faisait parti de ses connaissances. Elle l’avait étudié au cours de sa cinquième année à Poudlard. Elle entendait encore les paroles de son professeur de botanique… « Il faut préparer un filtre avec du gingembre, pour ses propriétés antibactériennes, de la mandragore, et de l’huile de dictame. On trempe ensuite les pansements dans la mixture avant de les appliquer directement sur la blessure. » Bien qu’elle connaissait les principes de réalisation du filtre et son application, Maddy ignorait si le patient se remettait vite de ses blessures et s’il devait prendre une potion en plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Mar 19 Aoû - 19:49

Rory nota avec contentement le regard appuyé que son interne lançait à la jambe de leur patient du jour, et la vit réfléchir quelques minutes avant de répondre à sa question.
— Il faut préparer un filtre avec du gingembre, pour ses propriétés antibactériennes, de la mandragore, et de l’huile de dictame,
— Excellent, Maddy ! Je suis heureux de voir qu'au moins une élève cette année n'aura pas succombé aux joies de la narcolepsie durant les cours de Botanique... fit le Docteur Wadge, avec un rire amusé. Imperturbable, Maddy poursuivit ;
— On trempe ensuite les pansements dans la mixture avant de les appliquer directement sur la blessure, acheva-t-elle.
— C'est tout à fait ça. A ceci près que tu as oublié de mentionner - mais tes connaissances sont jusque-là déjà très admirables, ne rougis pas ! - que la mixture doit reposer durant trente-six heures pour être efficace. Fort heureusement, Sainte-Mangouste est à la pointe de la technologie, il adressa un clin d’œil malicieux à son interne, et dans ce petit réfrigérateur que voici, il désigna ledit objet au fond de la pièce, près de la fenêtre, Deux fioles de potions sont prêtes. Tu vas m'aider à les verser dans ces récipients, sur une table roulante près de l'alité, il saisit deux récipients bien creux, à mélanger, et à bien faire tremper les bandages. Attention, ils doivent être totalement imbibés, j'insiste, c'est important. Et après ça, tu les poseras sur la jambe de Mr Duffield. Vous ne voyez aucun inconvénient à ce que ma stagiaire s'exerce, Mr Duffield ? ajouta-t-il dans un sourire chaleureux à l'attention du patient.
— Du tout, Docteur, à condition que cette jeune fille ait le cœur bien accroché ! La petite infirmière, Nancy, est passée un peu plus tôt, et elle a fait la grimace. Elle a dit que c'était encore moche à voir et que ça sentait encore plus fort que de la bouse de dragon, mais que c'était en bonne voie et que vous alliez me retaper, que je sortirai d'ici encore plus vigoureux qu'un géant ! fit le brave homme. Rory se tourna alors vers Maddy, et haussa un sourcil, avec un sourire en coin.
— Qu'en dis-tu, Maddy ? Te sens-tu à la hauteur ? On dirait que Mr Duffield te lance un sacré challenge...!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Sam 6 Sep - 14:26

Maddy adorait décidemment ce docteur Wadge. Il ne se contentait pas de l’interroger inutilement afin de lui mettre une note à la fin du stage ; non, il cherchait à évaluer le niveau de son étudiante, et complétait ses connaissances lorsqu’elle omettait quelques détails dans ses réponses. La métamorphomage avait appréhendé de tomber sur un médicomage à la grosse tête : le genre de type qui oubli avoir été lui aussi étudiant un jour, mais fort heureusement, ce n’était pas le cas de son tuteur.

Et, bien qu’elle n’avait aucune expérience technique, le docteur Wadge l’encourageait à réaliser certains soins elle-même. Il l’incita justement à préparer les bandages de Mr Duffield. S’exécutant, la jeune femme se dirigea vers le réfrigérateur, y récupéra les deux fioles et vint les verser dans les récipients indiqués par son tuteur. Attrapant la petite pince située aux côtés des réceptacles, elle s’en servie pour déposer délicatement les bandes dans les potions, et fit bien attention de les imbiber totalement comme venait de lui indiquer le docteur.

Lorsque le patient expliqua au médicomage dans quel état était sa blessure, Maddy senti une once d’angoisse l’envahir. Elle pensait être capable d’appliquer les bandages, mais craignait de ne pas avoir une attitude très professionnelle si l’odeur était aussi horrible que le décrivait le malade. Grimacer ou avoir des hauts le cœur n’était pas une attitude à avoir devant un patient et un médecin… Cependant, la gentillesse et la compréhension du docteur Wadge encouragea Maddy qui acquiesça d’un signe de tête. Prenant alors une profonde inspiration, elle enfila une nouvelle paire de gants, et commença à enlever le pansement actuel de Mr Duffield. Elle élimina les déchets dans un sac spécial, restant concentrée sur ses gestes, afin de ne pas se laisser perturber par l’odeur de la blessure. Elle attrapa ensuite une compresse qu’elle humidifia d’un coup de baguette, et nettoya doucement la blessure, avant d’appliquer les bandes imprégnées de potions. Elle fixa le tout d’un nouveau coup de baguette et lança un regard interrogatif à son tuteur. Et il n’eut pas le temps de lui dire quoique ce soit, que l’étudiante réalisa qu’elle n’avait pas expliqué ses gestes au patient…


Dernière édition par Maddy Bow le Dim 12 Oct - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Dim 21 Sep - 14:31

Cette petite Maddy avait décidément l'air bien plus solide qu'elle ne le laissait penser. Silencieuse mais concentrée, elle se contenta d'hocher la tête et entreprit, point par point, de soigner le patient. A ses côtés, Rory avait reculé d'un pas pour lui laisser de la place pour manœuvrer, mais était resté suffisamment près pour qu'au moindre besoin de son interne, il puisse intervenir rapidement. Les bras croisés dans le dos, il tenait néanmoins sa baguette prête à être utilisée si nécessaire, et ne lâchait pas des yeux les gestes de sa stagiaire. Une seule fois il regarda le patient, pour le voir le regarder lui, et discrètement lever un pouce. Rory sourit brièvement, avant de reporter son attention sur Maddy. Le médicomage était sincèrement épaté ; pour la première année de sa carrière où il avait sous sa tutelle une jeune élève en médicomagie de l'école supérieure de sorcellerie, Wadge pouvait s'estimer chanceux d'être tombé sur une débrouillarde qui en avait dans le ventre. Cependant, et était-ce de la timidité ? Miss Bow était étrangement silencieuse... Lorsqu'elle eut finit de bander le malade, elle lui adressa un regard interrogatif, auquel il répondit par un sourire.
— Maddy, pour une première, je trouve que tu t'en sors très bien ! A ceci près que... fit-il, voyant le doute dans le regard de l'étudiante. J'aurais bien voulu que tu me détailles la marche à suivre. Mais ce n'est pas grave, ne t'inquiète pas ! On avait déjà vu les étapes ensemble, et je trouve que tu as fait du bon boulot, n'est-ce pas Mr Duffield ?
— Nancy a du souci à se faire, Docteur ! répondit l'intéressé. Rory sourit et inscrivit sur la fiche du patient quelques annotations, et décréta qu'il devait se reposer maintenant, et que si les prochaines heures d'observation montraient que son état s'améliorait, il pourrait sortir très rapidement et regagner son domicile. Il entraîna Maddy à sa suite, et tout deux quittèrent la chambre de Mr Duffield. Consultant la grande horloge murale de l'étage, il se dirigea avec sa stagiaire vers la pièce du patient suivant. De nouveau, il toqua à la porte, s'introduit dans la chambre, et prit le parchemin accroché au pied du lit du patient.
— Bonjour Freddy ! Alors ces mains, elles disent quoi aujourd'hui ? Le petit patient, un gamin roux bourré de tâches de rousseurs et à l'air fripon, d'une dizaine d'année, fit la grimace et leva ses deux mains bandées comme des poupées. Un vrai boxeur ! Lui lança Rory avec un clin d’œil, avant de raccrocher le parchemin et de s'asseoir sur le lit du garçon. De la poche de sa blouse verte, il sortit une nouvelle paire de gant et l'enfila, avant de délicatement délier les bandages de la main gauche, puis de la droite. Prenant doucement les deux poignets, il les orienta sous les lumières, et scruta soigneusement. Viens voir de plus près, Maddy, fit-il à l'attention de son interne, les yeux toujours braqués sur les petites paumes enflammées. Regarde... Freddy s'est brûlé les paumes des mains en découvrant dans la cave de la maison un nid de serpencendre...
— Y avait beaucoup d’œufs, et j'adore les omelettes ! Rory adressa un clin d’œil à l'enfant malicieux, avant de se tourner vers Maddy.
— Comme tu le sais, ce genre de nid s'embrase très vite, et les œufs sont brûlants. En attestaient les grosses cloques blanchâtres sur chaque main, et les morceaux de peau très à vif. Toutes les trois heures, une infirmières vient rafraîchir les mains, et refaire les bandages. Mais il y a une autre manipulation à faire, et c'est exactement celle que nous nous apprêtons à effectuer... Peux-tu me dire laquelle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Dim 12 Oct - 12:32

Comme elle s’en était doutée, le docteur Wadge lui reprocha de ne pas avoir plus détaillé ses gestes, mais à en croire Mr Duffield, son travail avait tout de même été de qualité pour une première…
Maddy adressa un sourire reconnaissant au patient, puis suivit son tuteur en dehors de la chambre. Ils entrèrent alors dans la pièce voisine, où un jeune garçon d’une dizaine d’années, à la chevelure flamboyante, avait visiblement quelques soucis avec ses mains. La jeune étudiante espérait intérieurement qu’il s’agisse de brûlures provoquées par une plante, histoire qu’elle puisse répondre aux questions du docteur sans trop faire d’erreur. Cependant, lorsqu’il lui demanda de venir voir de plus prêt, elle se douta qu’aucune plante ne pouvait être responsable de telles cloques.

Rory Wadge lui expliqua alors que Freddy s’était brûlé en voulant manger les œufs de serpencendres trouvés dans la cave. Il lui expliqua également que des infirmières venaient rafraichir ses mains régulièrement et changeaient ses pansements par la même occasion mais, lorsqu’il lui demanda quel soin est-ce qu’ils s’apprêtaient à réaliser à cet instant, Maddy perdit tous ses moyens. Elle n’avait pas la moindre idée concernant ce qu’ils devaient faire. Elle prit quelques secondes pour réfléchir à la question, mais comme aucune réponse ne lui vint à l’esprit, elle secoua la tête de gauche à droite en laissant tomber ses épaules d’un air honteux. « Je ne sais pas. » Marmonna-t-elle, tandis que ses cheveux virèrent verts de honte sans qu’elle ne s’en aperçoive. C’est le rire amusé du petit Freddy qui lui fit réaliser que quelque chose clochait. Elle reprit ses esprits en quelques secondes et retrouva sa chevelure rousse habituelle, mais elle n’avait pas été assez rapide. Elle était convaincue que son tuteur avait eu le temps de voir le changement de couleur de ses cheveux. « Je suis désolée, ça n’arrivera plus. » Bégaya-t-elle, craignant d’avoir baissé dans l’estime de son maître de stage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Lun 10 Nov - 15:12

Le froncement de sourcils de Maddy et son silence ne laissa aucun doute à Rory qui loin d'en être contrit lui adressa un sourire rassurant.
— Je ne sais pas... Fit-elle en baissant la tête et devant son air honteux le médicomage s'empressa de rasséréner sa stagiaire ;
— Ce n'est pas grave, Maddy, tu ne peux pas tout s... Mais le brusque changement de couleur de cheveux de Miss Bow ne lui échappa pas. Aussi furtif fut-il, car il amusa beaucoup le petit Freddy dont le rire sembla ramener Maddy à la réalité, le médicomage l'avait vu et ses deux sourcils se levèrent haut vers son front ridé par l'étonnement. Voilà qui est intéressant... Fit-il avec le sourire.
— Je suis désolée, ça n’arrivera plus...
— Ne t'excuse pas de ce que tu es ! Nous n'avons aucune forme de ségrégationnisme à Sainte-Mangouste, Maddy, rassure-toi... La taquina-t-il. Puis s'approchant de Freddy, il reprit. Vois-tu, en ce qui concerne notre ami amateur d'omelette ici présent, le gamin rit, il suffit d'appliquer quelques gouttes de serum de régénération, fabriqué justement à base de... Attendit-il la réponse de Maddy, mais pour ne pas que celle-ci se sente encore plus mal à l'aise qu'elle ne l'était, Rory ne poussa pas le bouchon plus loin et répondit à sa place, d’œufs de serpencendres, que l'on a gelés au préalable, mélangés à du sang de licorne, réputé pour ses vertus régénératives. De sur la table de chevet du garçonnet, Rory prit la fiole et déposa juste quelques gouttes sur les deux paumes enflés du petit malade, avant que d'un coup de poignet et de baguette, les bandages ne se refassent tout seuls. Des coups toquèrent soudain à la porte qui s'entrouvrit, et laissa apparaître les visages souriants d'un couple et d'une adolescente à la chevelure aussi flamboyante que celle de Freddy et de Maddy. La femme entra en brandissant deux sachets de dragées de bertie crochu et l'ont put entendre les gloussements de joie du petit alité dans tous l'étage, voire tout l'hôpital. Après avoir salué la famille de Freddy, présenté son interne et donné aux parents soucieux quelques très bonnes nouvelles sur l'état de santé de leur fils, Rory quitta la chambre à la suite de Maddy, et consulta à nouveau l'heure.
— Bien ! Le temps file à une vitesse incroyable. C'est l'heure du break, Maddy ! T'a-t-on déjà montré la salle de pause, ou fait visiter le réfectoire ? Je meurs d'envie d'un bon café...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Dim 30 Nov - 13:32

Le docteur Wadge ne sembla pas en vouloir à Maddy. Aussi, il lui expliqua simplement la procédure qu’ils allaient suivre pour soigner le petit Freddy, soulignant au passage que le don de Maddy n’était en rien gênant dans l’activité de médicomage. Soulagée, elle observa avec attention son tuteur réaliser les soins, répétant dans sa tête la phrase de Rory afin de n’oublier aucun détail. Elle se fit d’ailleurs la réflexion que la magie était pour le moins paradoxale, et le dicton « soigner le mal par le mal » prit alors tout son sens…

La famille du petit patient arriva, Rory et Maddy quittèrent donc la chambre, les laissant soigner leur fils à leur manière : câlins et dragées de Berthie crochue, le meilleur moyen pour oublier l’ambiance pas toujours agréable de l’hôpital. La métamorphomage adressa un petit signe de la main à Freddy et, avant de fermer la porte définitivement, fit passer la couleur de ses cheveux du roux au bleu, puis au rose, avant de s’offrir le même nez que Pinocchio puis, sous les éclats de rire du gamin, elle récupéra sa véritable apparence et quitta la pièce pour de bon. C’est là qu’elle prit conscience que, loin d’être un handicap, son don était en fait un cadeau : non seulement parce qu’il pourrait être une couverture assez efficace lors des missions de l’Ordre du Phénix, mais aussi puisqu’il lui pourrait lui permettre de faire dédramatiser l’hôpital à ses futurs petits patients.

— Bien ! Le temps file à une vitesse incroyable. C'est l'heure du break, Maddy ! T'a-t-on déjà montré la salle de pause, ou fait visiter le réfectoire ? Je meurs d'envie d'un bon café...
«  Non, c’est mon tout premier jour de stage. » Annonça-t-elle en suivant son maître de stage. « Mais j’ai bien envie d’un café aussi. » Se permit-elle de préciser.
Le docteur Wadge lui montra le chemin jusqu’à ladite salle de pause où ils s’installèrent autour d’une tasse de café bien fumante. Maddy n’osa parler. Elle ne savait pas si elle pouvait se permettre de poser des questions à son tuteur, craignant de paraître indiscrète.


Dernière édition par Maddy Bow le Jeu 9 Avr - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY Sam 27 Déc - 11:24

Enfin parvenus dans la salle de repos, Rory se dirigea vers une table, tira une chaise pour Maddy et se laissa tomber sur celle d'à côté. Frottant l'arrête de son nez entre son pouce et son index, il fut ravi de voir deux cafés bien brûlants se matérialiser devant eux, et d'un coup de baguette il fit léviter jusqu'à leur table un panier de croissants, mis à disposition dans la pièce à l'attention du personnel de l'hôpital.
— Sers-toi Maddy, il y en a suffisamment pour tout un régiment ! Lui se contenta de saisir son café et en but une longue rasade. Le liquide vivifiant lui fit un bien fou, et il sentit les muscles de sa nuque et de son dos se détendre. Ses yeux se perdirent un moment dans le vide, avant de se focaliser à nouveau sur sa compagne de table. Prenant le silence de son interne pour de l'étonnement, il sourit comme un enfant prit la main dans le sac. Si je n'ai pas ma dose de caféine dans la journée, je ne tiens pas... Se justifia-t-il. Et c'était vrai ; Miss Bow allait vite comprendre que le quotidien d'un Médicomage était régit par le temps qui filait à la vitesse de l'éclair, le stress et une bonne dose de patience et de savoir-faire. Mais à bien jauger la jeune femme, Rory était satisfait ; du peu qu'il avait vu jusqu'à présent, en cette toute première matinée de stage, Maddy avait l'air rigoureuse et sérieuse, mais surtout prometteuse dans le métier. Un peu timide peut-être, mais ça, c'était compréhensible. Rory décida de la mettre à l'aise.
— Alors dis-moi. Tes premières impressions. Tu as des questions à me poser peut-être ? Car moi je n'ai fait que t'en poser toutes la matinée. On inverse les rôles, maintenant qu'on est plus au calme ? Demanda-t-il gentiment, en se calant bien confortablement contre le dossier de sa chaise, et étirant ses longues jambes devant lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY

Revenir en haut Aller en bas

don’t be careful. you could hurt yourself ~ MADDY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-