GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody Lun 7 Juil - 11:40


Maëlyn fit de son mieux pour consoler sa meilleure amie. C'était son rôle d'être là pour elle quand sa mère ne l'était pas. Et elle ne faillirait pas à sa tâche. Elle la berça, la consola, la chouchouta comme elle le méritait. Et elle le méritait plus que tout. Mais ça ne l'empêcha pas de l'enguirlander en voyant son maquillage couler. Elle le lui retapa et y mettant un petit sort pour l'empêcher de trop couler. Parce qu'elle se doutait bien que enceinte, le jour de son mariage, elle n'allait pas s'arrêter de pleurer comme ça. Elle la recoiffa aussi légèrement puis déposa un baiser sur son front et lui demanda si elle avait besoin d'autre chose.

- Non, tout est parfait.
- Tant mieux.
A ce moment là, on frappa à la porte et deux jolies petites têtes apparurent. Thalia et Miranda. Maëlyn leur lança un sourire rayonnant.
- Vous êtes prêtes ? Loki et Orpheus sont déjà en bas.
- Oui, allons-y, répliqua Melody alors que la Capitaine des Harpies acquiesçait.
- Oncle Alistair t'attend en bas, dit Miranda.
- Descendez les premières, Maëlyn et moi vous rejoignons tout de suite, lança sa meilleure amie avant de se tourner vers elle. J'espère que cet enfant ne sera pas roux...

Maëlyn la fixa un instant sans rien dire, presque choquée de voir sa meilleure amie vers de l'humour, puis elle éclata de rire. Un vrai rire, tout doux, mais pétillant, plein d'humour et de joie. Un rire chaud, coulant qui réchauffait le coeur, guidait les âmes perdues et réconciliait les personnes.

- Je l'espère aussi ! Mais sinon, on fera avec qu'est ce que tu veux ! lança t-elle d'un air faussement accablé pour faire rire sa meilleure amie.
Elles descendirent alors et retrouvèrent l'oncle de Melody.
- Je vous la confie. Prenez en soin, elle est fragile, fit la Harpie en offrant un clin d'oeil à Alistair et a sa meilleure amie.
Puis elle s'approcha d'elle.
- N'ai pas peur. Je suis là, lui murmura t-elle puis elle commença à s'éloigner attaquant la marche de la Demoiselle d'Honneur avec Miranda et Thalia.

Elle était stressée. C'était bizarre mais elle ne voulait pas faire le moindre pas de travers. Melody le lui pardonnerait sûrement pas personne d'autre. Elle était trop différente de tout ce gratin de la société. Mais elle garderait la tête haute comme elle l'avait toujours fait. Elle se plaça à l'endroit où elle devait être et se tourna vers l'allée pour voir Melody s'avancer. Mais elle détourna son regard jusque sur Loki. Car quand tout le monde regardait la mariée, elle, ce qu'elle préférait, c'était regarder les émotions défiler sur le visage du marié. C'était à ce moment là qu'on savait si un mariage serait réussi ... ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody Sam 20 Sep - 13:20

Le passage de Dorian avant laissé un goût plus qu’amer dans le goût du blond. Il était conscient que ce mariage n’était pas idéal, qu’il était précipité, et que Melody méritait beaucoup mieux. Mais il essayait de faire au mieux avec ses moyens, et une pointe de culpabilité fit son apparition dans son estomac. Plus d’une fois il s’était demandé si Melody se mariait avec lui par simple obligation ou si elle le voulait vraiment. Si lui l’aimait vraiment depuis un moment, elle avait été indécise pendant très longtemps. Comme il s’était donné pour but de ne jamais paraître faible et abattu devant la jolie rousse, il ne lui avait jamais laissé entendre cela, mais il s’était plusieurs fois confié à Orpheus qui avant tant bien que mal tenté de le convaincre qu’elle ne faisait pas cela que pour sauver son honneur, et qu’elle tenait aussi à lui. La dernière chose que voulait Loki, c’était forcer une femme à se marier avec lui, et il l’avait bien dit à Melody quand elle lui avait annoncée sa grossesse. Il lui avait dit qu’elle avait le choix : elle pouvait garder l’enfant et se marier avec lui. Garder l’enfant et ne pas se marier avec lui. Elle pouvait aussi choisir de ne pas garder l’enfant et de faire ce qu’elle voulait par la suite. Il aurait été là et l’aurait soutenue dans tous les cas. Il avait été très heureux d’apprendre qu’elle voulait le garder et rester avec lui, et depuis le début de sa grossesse, ils s’étaient beaucoup rapprochés. Mais Loki n’ignorait pas ses regards tristes et ses constantes réflexions, et s’il ne lui posait pas toujours des questions pour ne pas l’envahir, il restait inquiet.

Mais en ce jour de fête, il voulait faire en sorte que sa rousse oublie un peu ses problèmes. Ils avaient fait de leur mieux pour donner une réception chaleureuse malgré l’empressement, et les parents de Loki avaient offert à Melody la robe de son choix. Si les Moons ne supportaient pas le mariage, les McLaggen eux étaient ravis. – J’aimerais bien. Répondit-il à Orpheus quand il proposa de botter le cul de Dorian. – Mais c’est le frère de ma chère et tendre… Ses parents et le reste de sa famille sont déjà absents, alors je dois faire de mon mieux pour garder son frère à portée de main. Je sais que Melody et Minerva ne s’entendent pas très bien, mais malgré tout je pense que cela fera du bien à ma jolie rousse de la voir là. Quand il lui parla de sa future femme, Loki vit dans le regard de son témoin que quelque chose n’était pas tout à fait normal, mais il décida de faire comme si il ne savait rien. Si Melody avait des problèmes, il y avait probablement déjà tout un tas de personnes près d’elle pour la consoler, et il ne ferait rien de plus que de la perturber un peu plus. – Je meurs d’impatience de la voir. Dit-il avec un sourire tendre.

Quelques coups délicats furent frappés à la porte et sa sœur entra, le prenant dans ses bras. – Tu es superbe mon frère ! Je ne pensais pas que tu pouvais cacher un joli visage sous ton infernale touffe de cheveux, mais on n’est jamais à l’abri des surprises, il faut croire ! Un sourire rompit le visage sérieux du futur marié alors qu’il rit doucement. – Toujours aussi adorable ma chère Thalia. Il répondit à sa sœur en la serrant dans ses bras. – Je suis venue te chercher parce que tout le monde est en place, la cérémonie va commencer. Il faut que tu ailles à l’autel, et moi, je vais aller chercher ta fiancée avec Miranda, alors on se bouge !Dit-elle avant de disparaître rapidement par la porte, direction les loges de la mariée.

Il prit une longue inspiration en se tournant vers Orpheus. – Tu as toujours les alliances hein ? Bon. Ok. C’est partit. Il se regarda une dernière fois dans la glace avant de se mettre en route vers l’extérieur, où allait se dérouler la cérémonie. Dans sa poitrine, son cœur battait tellement fort qu’il sautait jusqu’au bord de ses lèvres. Alors qu’il avançait le long de l’allée, les gens assis dans l’audience applaudissaient et chuchotaient sur son passage. Il s’arrêta devant l’autel, souriant et regardant fixement à l’autre bout de l’allée pour voir débarquer sa promise. Le stress montait aussi rapidement que l’adrénaline alors que le musicien se mit à jouer la marche nuptiale au piano, et qu’il vit finalement sa promise arriver au bras de son oncle qui la laissa devant l’autel. Elle était magnifique dans sa robe blanche, avec sa tiare et son voile, ses longs cheveux de feux tombant sur sa robe, créant le contraste le plus joli qu’il lui fut donner de voir. Sa robe était légèrement bombée là où leur futur enfant se tenait… Et en ce moment, la joie envahissait le cœur rempli du McLaggen.  Il lui prit les mains, une fois qu’elle fut fasse à lui, et exerça une légère pression sur celles de sa fiancée, se voulant être rassurant. Le prêtre se mit à parler, et annonça le moment d’échanges de vœux.

– Melody… Loki commença, au début un peu hésitant. – Je sais que cette cérémonie n’est pas tout ce que tu voulais, et que beaucoup de choses sont en travers de nous… Mais je sais en tout cas qu’aucune barrière ne peut se mettre en travers de mon amour pour toi, et de celui que je porte à notre enfant que tu portes en toi. Il la regardait dans les yeux, la tendresse débordant de son visage. – Je promets de toujours t’aimer, toi et notre enfant, et de vous protéger même s’il m’en coûte la vie. Je te promets de toujours te fournir ce dont tu as besoin et de te respecter, respecter tes choix et tes désirs, ainsi que tes envies. Je te promets de toujours être à tes côtés, pour le bon comme le mauvaise, et d’être là dans la joie comme dans la maladie. Il prit une longue inspiration, essayant de ne pas se laisser submerger par l’émotion. – Je te promets de tout faire pour te rendre heureuse, même si je sais que je suis parfois un peu insupportable. De légers rires s’échappèrent de l’assemblée alors que son pouce caressait doucement le dessus de la main de la rousse. – Je t’aime Melo… Et je te promets simplement de tout faire pour tout s’arranger et que tu aies la meilleure vie possible. Je t’offre tout ce que j’ai, matériellement ou pas… Si tu le veux.

Il entendit quelques reniflements s’élever du public, mais n’osa pas regarder. Il savait de toute façon que Thalia devait pleurer comme une Madeleine, et Maëlyn aussi, probablement. Le prêtre se tourna alors vers Melody et lui demanda de dire ses vœux à son tour. Loki ne la quittait pas des yeux, un peu nerveux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody Jeu 2 Oct - 12:47


L’oncle Alistair Macmillan l’attendait en bas, et lorsqu’il la vit descendre les marches, entourée de ses demoiselles d’honneur, ses yeux s’écarquillèrent de surprise, lui qui avait toujours connu une enfant, puis une adolescente et enfin une jeune femme discrète, toute en sobriété, raffinement et rigueur.
- Ta tante et moi sommes là, on vous soutiendra, toi, Loki et le bébé, lui murmura-t-il à l’oreille, d’une voix gaie, car après tout ils célébraient un mariage, et une future naissance, en glissant son bras sous le sien.
- Je sais, lui répondit-elle, la gorgée nouée, et dans son ventre l’enfant qui s’agitait.
L’appréhension montait en elle, fatalement, mais elle ne voulait pas céder à la panique. La faiblesse, ce n’était pas elle, oh non, elle n’avait pas été forgée par des faibles, et s’il y avait bien une chose qu’elle avait retenu de l’enseignement rétrograde et pernicieux des Moon, c’était qu’en ce bas monde les faibles ne font pas long feu. Alors elle s’arma de tout son courage, et de toute sa dignité, releva le menton, pour avancer jusqu’à l’autel, droite et fière, à pas lents, comme on le lui avait toujours répété, pour laisser la noblesse s’admirer. En l’occurrence elle ne se pressait pas car au bout de l’autel elle renoncerait à son patronyme Moon qu’elle avait combattu avec tant d’énergie, parfois détesté, méprisé et même haï… Et pourtant, ça lui faisait un pincement au cœur de savoir qu’elle ne serait plus Miss Moon, mais désormais Mrs McLaggen. Mais c’était ainsi. Et alors qu’elle avançait, en se posant mille et une questions, le visage fermé, presque froid alors qu’elle sentait braqués sur elle les regards des convives, un sentiment se dégageait des autres au fur et à mesure. Comme une évidence.
Loki lui avait laissé le choix, et son choix la conduisait à l’autel. Et même si elle ne s’était jamais réellement penchée sur la profondeur de ses sentiments envers le grand blond, elle se demandait souvent si leur enfant aurait ses cheveux blonds, ou sa tignasse rousse. La sorcière en était à songer qu’elle préférerait le blond de Loki pour leur enfant lorsqu’elle arriva à l’autel, et son oncle l’y déposa ainsi qu’un léger baiser sur sa main.
Le prêtre parla, et elle ne l’écouta qu’à moitié, songeant à mille choses, principalement liées au bébé, car depuis quelques temps ses pensées convergeaient souvent, pour ne pas dire une bonne partie de la journée vers cet enfant.
– Melody…
La rousse en était à se demander s’il serait bon de respecter la tradition des Moon en choisissant un prénom en M lorsque la voix de Loki la tira de ses pensées. Déglutissant péniblement, car c’était l’échange des vœux, elle se tourna vers son futur époux, qui irradiait de joie, en priant pour qu’il ne se lance pas dans un discours sans fin, car elle n’avait pas envie de pleurer devant toute une assemblée. Sa fierté le lui interdisait.
– Je sais que cette cérémonie n’est pas tout ce que tu voulais, et que beaucoup de choses sont en travers de nous… Mais je sais en tout cas qu’aucune barrière ne peut se mettre en travers de mon amour pour toi, et de celui que je porte à notre enfant que tu portes en toi.
Merlin… C’était pire encore ! Horriblement gênée, on ne s’étalait jamais sur ses sentiments chez les Moon, elle blêmit, avant que ses joues ne deviennent écarlate, car on ne lui avait jamais non plus fait une telle déclaration… En cet instant elle détestait Loki et son sentimentalisme mièvre pour la mettre dans un tel embarras, mais une part d’elle, non négligeable, ne pouvait s’empêcher de trouver cela touchant.
– Je promets de toujours t’aimer, toi et notre enfant, et de vous protéger même s’il m’en coûte la vie. Je te promets de toujours te fournir ce dont tu as besoin et de te respecter, respecter tes choix et tes désirs, ainsi que tes envies. Je te promets de toujours être à tes côtés, pour le bon comme le mauvaise, et d’être là dans la joie comme dans la maladie.
Elle rougit, un peu plus encore si c’était possible, en lançant un regard à son futur qui voulait dire « abrèges ! ». Mais force était de constater qu’une fois le sorcier lancé dans son discours, qu’il avait probablement mûrement réfléchit, il était difficile, voire impossible de l’arrêter. Alors elle prit son mal en patience, l’écoutant lui déclarer sa flamme, à leur enfant également.
– Je te promets de tout faire pour te rendre heureuse, même si je sais que je suis parfois un peu insupportable.
Merlin… Encore un peu et son visage se transformait en une chose écarlate ! La sorcière se garda bien de rire à l’unisson avec les invités, mais se permit un sourire en coin, ironique, alors qu’une soudaine, et détestable envie de pleurer montait en elle.
– Je t’aime Melo… Et je te promets simplement de tout faire pour tout s’arranger et que tu aies la meilleure vie possible. Je t’offre tout ce que j’ai, matériellement ou pas… Si tu le veux.
Cette fois elle ne put retenir une irrépressible montée de larmes, et battant des cils, pour chasser cette manifestation indésirable, elle se força à conserver un visage digne et lisse. La sorcière attendit un peu, en se demandant s’il avait terminé ou pas, avant d’en arriver à la conclusion que c’était à son tour… Et elle n’avait pas prévu de discours.
- Moi, Melody Amber Moon, je te reçois comme époux, je te promets de t’offrir mon amour fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, aujourd’hui jusqu’à mort tu es mien et je suis tienne.
Et voilà… Ce n’était pas aussi long et émouvant que Loki, elle en avait bien conscience, mais c’était tout ce dont elle était capable. Car elle était ainsi faîte, et bien qu’elle ai formulé ses vœux d’une voix calme, son visage exprimait en cet instant toute son émotion, et baissant légèrement la tête, elle essuya du bout des doigts une larme qui menaçait de ruiner tout son beau maquillage. Et sa fierté. Les vœux désormais échangés, Loki souleva son voile, pour le traditionnel baiser, et lorsqu’il l’embrassa, la toute fraîche Mrs McLaggen sut qu’elle avait le bon choix. En toute liberté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody Sam 4 Oct - 13:02


Je souris quand mon ami déclina ma proposition de chasser le frère de la mariée. Il avait raison, c'était sûr, mais c'était terriblement tentant... Les Moon n'étaient pas réputés comme des tendres ou des sorciers très compréhensifs. Même la famille Goldsmith, pourtant pure, n'attirait pas ses faveurs, loin de là. Mes parents, mon père surtout, étaient trop gonflés d'orgueil pour le saisir pleinement, mais en grandissant je m'étais fait cette réflexion. Ou peut-être que cette impression n'était du qu'à mon statut de traitre à mon sang, qui n'aidait pas non plus à m'attirer la sympathie des grands de ce monde.

Mais le sujet n'était pas là, et malgré mon hésitation avant de parler de la future femme de Loki, je me faisais d'humeur festive. Je lui tapai légèrement dans le dos quand il m'avoua qu'il mourrait d'envie de voir Melody, avant de me reculer quand la petite sœur de mon ami entra dans la pièce. Je vérifiai les alliances une dernière fois, avant de suivre Loki quand il quitta la pièce. Je me plaçai derrière lui, sur le côté de l'autel, et attendit l'arrivée de Melody. Fière et droite, elle marcha calmement le long de l'allée et même si je n'étais pas un grand partisan de cette sorcière à la langue parfois trop bien pendue, je devais avouer qu'en cet instant, malgré les obstacles et l'adversité, elle était forte, assez pour offrir à Loki un mariage heureux. En tout cas, je l'espérais de tout cœur.

Le long discours du marié manqua de faire pleurer sa future femme, et je souris avec une pointe de tendresse à la vision de ce couple prêt à s'unir, en sentant l'amour dans les paroles de Loki et dans celles, plus concises, de Melody. Une fois les vœux échangés, je m'avança pour tendre les alliances à Loki, avant d'applaudir une fois le baiser échangé et l'union des deux sorciers scellée, j'applaudis avec le reste de l'audience quand le nouveau couple se tourna vers l'assemblée, présentant ainsi leur nouvelle famille.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody

Revenir en haut Aller en bas

MARIAGE ¤ MCLAGGEN Loki & MOON Melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-