GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 500 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Jeu 3 Juil - 21:18

Calé la tête contre la fenêtre de son compartiment, Flo mâchonnait distraitement l'un des cordons de son sweatshirt à capuche. Assis avec des amis de sa maison, face à ses deux meilleurs copains, Anne et Jaimie, le jeune homme les écoutait pensivement, un sourire amusé au coin des lèvres, profitant de la bonne humeur ambiante de la pièce pour décompresser de cette longue année d'étude passée au château. Le retour à la maison allait lui paraître bien morne après ces longs mois de dortoir et de cours partagés avec sa bande, mais ses amis et lui s'étaient promis de s'envoyer des hiboux et de se voir durant l'été, aussi était-il soulagé, quoique vaguement déprimé à l'idée du calme qui l'attendait.
Riant à l'une des blagues d'un des élèves du compartiment, Florian perdit soudain son sourire, lorsque retentit l'annonce dans chaque wagon. Médusé, le gryffondor sentit sa figure se décomposer, et jeta un regard en coin à son amie de Préfète, soudain pâle.
– Mais c’est quoi cette blague ?! s'exclama Jaimie, et Flo se redressa bien droit dans son siège, aux aguets. On les fit descendre avec plus ou moins de tact, en leur intimant de se ranger bien en file. Les types qui les escortaient n'avaient pas l'air vraiment commodes, aussi le garçon se fendit d'un « Hey ! » agacé lorsqu'on le poussa avec les autres, bien rangé, vers ce qui semblait être un inquiétant manoir, plus hanté encore que la cabane hurlante. Swann Jones se fit remarquer mais redevint aussitôt docile, chose surprenante, ce qui laissa Florian on ne peut plus perplexe. Avec les autres, il entra dans le réfectoire, tout raide, tout gauche, plus inquiet que ce qu'il n'aurait voulut être, et attendit des explications, planté droit comme un « i » aux côtés de Jaimie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Jeu 3 Juil - 23:21

Le voyage de retour se passait pour le mieux pour les serpentards. Pourtant les dernières semaines n'avait pas été simple pour Reg. Prue avait appris qu'il dirigeait les SERPENTS et se doutait de sa volonté de reoindre les mangemorts. Heureusement qu'elle ignorait qu'il les avaient déjà rejoint. Puis il avait définitivement mis un terme à son amtié avec Lyleïa.
Quoiqu'il en soit, pour une fois Regulus ne cracherai pas sur des vacances.
Le train ralentit et une voix résonna dans tout le train. Regulus se tourna étonner vers ses amis. C'était sérieux cette histoire ? Comment c'était possible que le train ait changé de direction sans que... A moins que...
Regulus descendit du train à la suite des autres at aperçut le comités d'accueil qui attendait que tout le monde descende. Il reconnut un grand nombre de ces visages
Il mit pieds à terre suivit par ses amis et qquand Cléo fut à son tour sur la terre ferme, il l'attrapa doucmeent mais fermement par le bras et il les tira un peu à l'écart.

-"Ecoutez-moi, surtout toi Cleo. Tu vas sans doute être séparer de nous. C'est gens ne sont pas tous avec le ministère, ils...ils sont comme moi" dit-il en faisant référence à la marque sur son poignet gauche. " Quoiqu'il se passe fais leur comprendre que tu es de leur côté, que tu accepte leurs idées. Attends ! Tiens prends ça" Il lui fourgdans la main une chevalière, mais pas n'importe laquelle ! Celle des Black ! N'importe qu'elle sang-pur ou mangemort la reconnaitrait. Il la lacha et d'un signe de tête les invita à avancer pour ne pas attirer l'attention sur eux. Il ne savait pas les plans des mangemorts mais il savait une chose : Ceux-ci avait pour but de s'en prendre au sang-impurs ou aux traitre à leur sang.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Jeu 3 Juil - 23:51

Nott était nerveux. Terriblement nerveux, mais il adorait ça, cette décharge d'adrénaline, cette raideur dans ses muscles, cette sensation délicieuse de sentir la magie irriguer ses veines et ses neurones tourner à plein régime. Mais aujourd'hui il n'avait pas droit à l'erreur. Le maître avait réparti les tâches entre ses fidèles serviteurs selon un but bien précis, et ce que le maître ordonnait il s'appliquait à l'exécuter. Sans broncher. Comme prévu il se chargea du conducteur, qui bien entendu ignorait tout de l'opération de grande envergure lancée en ce jour si particulier. Nott ne portait pas son masque de mangemort, en revanche sa baguette se tenait prête à soumettre le conducteur du Poudlard Express s'il ne coopérait pas de son plein gré. Avant même l'arrivée de ces chiens d'aurors il était discrètement entré dans la cabine du conducteur, non sans courber le dos et rentrer les épaules, la porte étant assez étroite, puis posant une large main sur l'épaule du sorcier, dans l'autre sa baguette, il mit le plan à exécution de sa voix caverneuse.

- Changement de programme.
- Qui êtes-vous ? Le vieil homme sursauta, la voix grave et profonde de ce géant blond au regard polaire lui emplissant le coeur d'une peur sourde.
- Envoyé par le ministère, lisez, il lui mit sous le nez un document on ne peut plus officiel en laissant au vieux sorcier le temps de bien digérer ce chamboulement, puis lorsque sa mâchoire cessa de se décrocher, Nott ajouta, Vous allez emprunter cet itinéraire. Je resterai avec vous pour m'assurer que vous ne commettiez pas d'erreur.
- Bien... La gorge du vieux cracmol s'assécha jusqu'à ce que sa salive devienne difficile à avaler. Ce géant ne lui disait rien de bon, et tout ça puait l'embrouille. Le vieux avait un mauvais, très mauvais pressentiment.
- Parfait, nous sommes d'accord.

Le plan se déroula sans accrocs. Ce vieux rebut de cracmol conduisit le Poudlard Express jusqu'à l'Institut Clevergrace sans se tromper une seule fois et Nott s'assura qu'ils ne soient pas dérangés. Il sentait la nervosité du vieux qui de temps à autre cherchait à engager la conversation, mais face à un mur de silence glacial, il renonça bien vite, laissant le temps filer dans une ambiance pesante. Ils finirent par arriver à l'Institut et cette fois ce fut la peur, bien distincte, presque palpable, qu'il renifla, qu'il sentit épaissir l'ambiance confinée de la cabine. Le vieux crevait de peur, il puait la transpiration, la proie qui se sait piéger et Nott ne fit rien pour lui laisser l'ombre d'un espoir. Un bon quart d'heure s'était écoulé, peut-être même plus s'était écoulé lorsque trois coups furent frappés à la cabine. Taryn Selwyn entra, toujours aussi élégante il fallait bien l'avouer pour lui indiquer que la voie était libre, puis elle repartit aussitôt accomplir sa part.

- Terminus, le vieux cracmol fit un pas sur le côté, mais Nott abattit sur lui une patte puissante, lui broyant la clavicule et dans un pop ils transplanèrent pour atterrir en plein nulle part.
- Non, pi...
- Avada Kedavra! L'Impardonnable jaillit de sa baguette, éclairant la clairière d'une intense lumière verte, un souffle surnaturel agitant tous les végétaux présents. Le cracmol tomba à terre, les yeux écarquillés et le visage déformé par l'effroi. Nott ne perdit pas une seconde de plus et creusa un trou profond à l'aide de la magie puis d'un " Mobili corpus " il fit léviter le cadavre encore frais dans la fosse où il tomba dans un bruit sourd, absorbé par la terre. - Destructum! La tête explosa, éclaboussant les parois d'un mélange gluant de sang, d'os et de cervelle puis il remit la terre en place, dissimulant ainsi son crime. Personne ne se soucierait de ce minable cracmol puisqu'il n'avait aucune famille. Un vrai solitaire, une proie de rêve. Choisie et nommée par la ministre bien entendu. Il trasplana à nouveau pour se retrouver cette fois à l'Institut Clevergrace où il repéra son ami Dolohov qu'il rejoignit, un sourire mauvais aux lèvres.

- Tout est sous contrôle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 0:22

La petite Yaxley était assise dans un compartiment en compagnie de Regulus, Bram et Cléo, c’était exactement le même quatuor qu’à leur arrivée en septembre. Par contre, ce voyage n’avait pas été de tout repos et Pippa espérait que celui-ci soit un peu plus gay. Mais bon, si elle se fiait à l’ambiance de leur année scolaire, le voyage ne s’annonçait pas très joyeux. Philippa n’avait pas dit grand-chose, perdue dans ses pensées. L’année n’avait pas été de tout repos ; préfète, Nate, ses amis. Avec tout cela, la verte et argent avait bien hâte de commencer les vacances, profitez du soleil. Et puis, sa mère lui avait dit qu’elle avait une énorme nouvelle à lui annoncer, une superbe nouvelle qui allait changer sa vie. Philippa était impatiente d’entendre cette nouvelle dont sa mère n’arrêtait pas de lui parler depuis près d’un mois, mais qu’elle gardait totalement secrète.
Un énième silence prit place dans leur compartiment, mais celui-ci fit briser assez rapidement lorsqu’une voix retendit dans le train. Elle regarda ses amis avec un regard étonné, mais que se passait-il ? La jolie brunette se leva et ouvrit la porte, elle vit les autres préfêts se dirigés vers l’avant du train et décida de faire de même. – Je vous retrouve à l’extérieur, on a besoin de moi…Soyez prudents. dit-elle en regardant Cléo et quitta ses amis pour rejoindre les autres préfets. On indiqua aux préfets de mettre les élèves en rang et de les faire sortir du train tranquillement. Une fois sa tâche accomplie, Philippa repéra Bram dans la foule et se glissa derrière lui, elle déposa sa main dans son dos pour lui indiquer qu’elle était là. Elle regarda le comité d’accueil qui les attendait : beaucoup de visages lui étaient connus. Une question lui brûlait les lèvres, mais elle s’imaginait bien que tout le monde se posait exactement la même question, que faisaient-ils donc ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 418
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - BlueOrchid - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 16:44

Assis dans le Poudlard express, Nate était occupé à observer ses amis rire et parler avec excitation de leur vacances. Même s'il n'avait pas très envie de rentrer chez lui, Nate pensait que ses vacances ne seraient toutefois pas si mal : certains de ses amis ne seront pas loin, comme Lillias et Talya et fera tout pour les voir.
Il avait eu ses BUSE avec un Optimal en métamorphose - note qu'il devait probablement à Pippa pour l'avoir aidé à s'améliorer avec les Informulés. N'empêche, il était content de lui et persuadé que ses vacances étaient méritées. Bon, il devrait probablement passer une bonne partie de l'été à travailler au petit musée de son père, mais le reste du temps, il serait libre comme l'air. Le garçon en profiterait pour faire la fête avec ses copains de Galston.
Mais, alors que le train ralentissait, Nate s'apperçut qu'ils n'étaient pas dans les environs de Londres. Il était incapable de reconnaître l'endroit. Était-ce une panne au beau milieu de la campagne ? Tout doute écarté lorsque une voix intervint pour leur annoncer que, désormais, leur prochaine destination n'était autre que... l'Institution Clevergrace.

Nate fit les yeux ronds. Quoi ? Ils passaient l'été là ? Mais attendez... Les parents étaient au courant ? Il ne put toutefois s'empêcher de rire à la remarque de Darya sur l'Écosse. Au fond, il se dit que s'il devait effectivement passer l'été avec ses potes, ce n'était pas plus mal. Le hic, c'était qu'ils n'avaient pas été mis au courant de quoi que ce soit. Et pour Nate, il n'y avait rien de plus angoissant.

Le train s'arrêta complètement et les élèves furent priés de descendre sur la terre ferme. Nate remarqua un peu plus loin Philippa qui, même si, désormais, elle ne l'était plus, avait endossé son rôle de préfète et aidait à rassembler les élèves. On se mit en rang et on avança. Nate voyait les grilles de fer et, derrière, l'Institution qui se rapprochaient. Les Aurors les invitaient aussi à entrer et tous s'éxécutaient. Tous sauf... L'ancien capitaine des bleus, Swann Jones qui refusait de faire un pas de plus. Nate n'entendit pas ce qu'il disait mais comprit qu'il râlait. Et pourtant, quelques secondes plus tard, le voilà qui avançait sans faire plus de difficulté.

On les mena dans le hall du bâtiment austère puis dans le réfectoire. Il était déjà plein des élèves et Nate, s'assurant que tous ses amis étaient à côté, serra la main de Talya, qui n'était plus sa petite amie mais qui était à présent bien plus : sa sœur. Il sentait autour de lui que l'angoisse montait chez les autres. Finalement, n'avaient-ils pas été arrachés du Poudlard express ? la plupart des septièmes années étaient majeurs, c'est à dire responsables d'eux même, et pas à un seul on avait estimé bon de leur demander s'ils préféraient rentrer chez eux ou venir ici. Peut-être allait-on le faire maintenant ? Quoi qu'il arrive, Nate se sentait suffisamment mûr pour savoir ce qui était bon pour lui. La première chose qu'il ferait, se promit-il, serait d'envoyer un hibou chez lui pour prévenir ses parents.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 183
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 19:58

Assis au côtés de Maxine, le préfet de Serpentard, réfléchissait a-à ceux qui les attendaient une fois qu'il auraient quitté le train à Londres. Il s'était passé une quantité de choses cette années et malheureusement pas que des bonnes. Il réfléchissait sérieusement à prendre un studio près de l'université l'an prochain. Avec se que lui avait laissé son père en héritage, il aurait totalement la possibilité. Et puis de cette façon il pourrait prendre Maxine avec lui. Jeremiah n'était plus un obstacle entre eux, certes, il restait Brook, mais il savait qu'il saurait le convaincre.
Le message résonna dans tout les compartiments et Dylhan regarda par la fenêtre. Effectivement, ils n'étaient pas à Londres.
Rapidement les élèves furent invités à descendre et à contre-coeur laissa abandonna Maxine, après l'avoir embrasser, pour aller se charger des la bonne organisation de la descente.
Tandis qu'ils guidait les élèves, il se demandait quel pouvait être endroits, et surtout que faisait tant de tête déjà vu dans le bureau de Brooklyn. Il en reconnaissait un grand nombre et ne doutait pas un seul instant que leur réunion avec Brook n'avait rien d'autre a voir avec que les problème de sang-impurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 23:07

Le corps de Keith se raidit de ses orteils jusqu'à la pointe de ses cheveux à l'entente de cette annonce qui, sans vraiment savoir pourquoi, lui glaça le sang. Il se rapprocha de Luzia, qui lâcha un juron, pour trouver du réconfort. Elle l'avait déjà aidé à plusieurs reprises par le passé, et elle était la personne auprès de laquelle il se sentait le plus en sécurité. Sa présence suffisait à le rassurer.
Il avait remarqué une incroyable hausse des insultes et des menaces des sangs-purs. Ayant eu la capacité de les ignorer depuis son arrivée à Poudlard, elles avaient augmenté spécialement à son encontre lorsqu'il était devenu gardien de Poufsouffle, et ces derniers temps elles s'étaient faites plus fortes, jusqu'à l'empoisonnement de Python, quelques jours avant, ce qui l'avait rendu fou de chagrin. Il l'avait retrouvé, raide et froid dans sa cage un matin... Keith se demandait si cette haine était due à ses performances sur le terrain et n'allait pas imaginer une seule seconde que les enjeux de cette haine était politiques et non personnels. C'est pourquoi il n'avait parlé à personne de ces problèmes et les avait enfoui. Mais la suite prouva qu'il avait tort de se voiler la face à ce point... Et il voulait rentrer, retrouver sa petite maison à Dartford, ses parents, et tout le reste.
Il essaya de puiser de la force dans le regard de ses amis, avec qui il avait voyagé jusqu'ici. Mais ils avaient l'air très perturbés également et semblaient aussi peu informés que lui. Ce qui n'était pas pour le rassurer. Il baissa la tête et sentit sa gorge se serrer d'angoisse. Il ne resta pas longtemps contre Luzia: il se leva d'un bond, ouvrit grand la porte et hurla le nom de Daithe. Il devait vérifier s'il allait bien. Il fonça vers le compartiment voisin où les autres avaient voyagé, et sa vue suffit à le rassurer. Il réussit à calmer les battements de son coeur et retrouva à peu près son calme. Il voulait être auprès d'elle si les choses tournaient mal, c'est tout ce qui importait à présent... Il descendit à sa suite du train, la suivant comme un chiot perdu, et ils retrouvèrent les autres dehors. L'essentiel pour Keith était de ne pas se retrouver seul, Merlin sait ce qui pourrait arriver...


Dernière édition par Keith R. Burdon le Ven 4 Juil - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 23:12

Il était censé guider les élèves parce qu'il était préfet, mais Eden était tout aussi perdu que ses camarades depuis l'annonce dans le train. Alors dès qu'il en avait eu l'occasion, au moment de faire chemin derrière le grand auror à la peau noire, il avait cessé de garder le semblant d'autorité que lui conférait son insigne pour se fondre dans la masse des élèves de Poudlard. Il fallait faire pâle figure. N'importe quoi pouvait les attendre dans ce bâtiment et Eden préférait se méfier dès maintenant. Il avait peu d'espoir quant à l'intérieur de cet endroit qui serait sûrement aussi lugubre que l'extérieur.
Les vacances s'annonçaient pire que prévu. Si des camps de vacances avaient parfois été organisés les étés précédents, Eden avait en principe préféré ne pas s'y attarder plus de deux semaines voire les fuir pour tout l'été comme l'année dernière : les grandes vacances étaient toujours l'occasion pour lui de retrouver la bulle d'intimité qui n'était pas vraiment possible avec la vie en communauté du château. Ce camp là était totalement différent. Malgré les premières protestations de quelques élèves, les responsables ne semblaient pas ouverts à les laisser choisir s'ils voulaient ou non bénéficier de cette sécurité qu'on leur promettait.
Dans la foule, il cherchait discrètement un visage connu mais l'inquiétude qui naissait en lui ou alors l'agitation des jeunes sorciers firent qu'il ne trouva ni Mary, ni Prue ou même Eryne. Il aperçut un moment Swann parce que l'agitation se fit plus prononcée à son niveau mais il n'était pas assez proche des membres de son groupe pour s'en rapprocher et surtout, il tenait à rester discret et ce n'était pas en allant vers ceux qui avaient tendance à se faire remarquer qu'il conserverait sa discrétion.
Dans le réfectoire, il se retrouva à nouveau seul au milieu de tout le monde. Il lui semblait que tous les groupes habituels d'amis qu'on voyait tout le temps traîner ensemble à Poudlard étaient parvenus à rester ensemble. Certains se comptaient en silence, d'autres, sur la pointe des pieds, cherchaient un absent. Les plus protecteurs s'occupaient des plus jeunes. Eden, puisqu'il n'était pas cherché et ne cherchait pas quelqu'un en particulier, avait l'impression de se retrouver deux ans auparavant, un autre été avec un autre camp, très différent. Quand les inferi avaient attaqué le réfectoire du self, la panique avait touché tout le monde très vite et les hurlements n'avaient pas tardé. Aujourd'hui, il n'y avait ni cris, ni pleurs pourtant, Eden sentait que le danger était aussi grand qu'une attaque de morts vivants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 23:31

Les triplés n'attendaient personne et n'étaient attendus par personne à Londres. Pourtant, Amaury ne put s'empêcher d'avoir une pensée pour tous les parents qui attendaient leurs enfants à la gare, qui les attendraient probablement tout l'été. Ça se lisait dans toutes les expressions de ces aurors qui étaient supposés assurer leur sécurité et qui avaient sûrement plus chaud aux fesses que n'importe quel élève... exceptés les nés-moldus, peut-être. Sur ordre du ministère, tout le monde trouvait ça rassurant ou au moins cherchait à se rassurer en se le répétant. Comme si le ministère n'était pas aussi pourri que les Ravensdale eux-mêmes ! Le mouvement se dirigea presque sans sourciller vers la bâtisse. Même Swann Jones, réputé pour être très grande gueule, avançait docilement droit dans le piège. Très vite, certains ont compris que s'en était un mais aucun n'a agi. Et c'était ça, la future génération de sorciers qui était sensée gouverner le monde magique ? Ils étaient dans de beaux draps !
Amaury se tenait côte à côte avec son frère et sa sœur. Il craignait pour eux trois parce que s'ils étaient du bon côté dans ce camp, ils avaient pour désavantage d'être sangs-mêlés. En ces temps de guerre, dans n'importe quel contexte, ne pas avoir un sang-pur était un désavantage, même si ce camp devait se révéler être un véritable eldorado pour sangs de bourbe (ce dont il doutait fortement vu la tête des responsables) et non pas un cauchemar.
Pour le moment, il ne se faisait de soucis pour personne d'autres que Ginger et Blaise. Ca avait toujours été comme ça et aucune autre relation ne pouvait s’immiscer dans la fratrie un peu trop soudée qui avait tendance à se renfermer sur elle-même en cas de problème. De toute façon, tous les trois sauraient s'en sortir, comme toujours. Il murmura doucement à l'intention de son frère et de sa soeur.

« On suit le mouvement pour le moment, mais dès que vous le pouvez, montrez que vous êtes de leur côté. N'oubliez pas le serment. »

Alors qu'ils entraient dans le réfectoire, il crut apercevoir les jolies bouclettes de Sasha. Depuis quelques semaines maintenant, il pouvait à nouveau les toucher. Il pouvait à nouveau la toucher et l'embrasser. Il n'avait pas de soucis à se faire pour elle. Elle était une Simpson ce qui aidait beaucoup mais surtout, elle était Sasha. Personne n'arrêtait Sasha.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Ven 4 Juil - 23:36

Le regard de Regulus fit monter la panique en Cléo. Celui de Pippa avant de descendre du train n'annonçait rien de bon non plus. Reg, qui était d'habitude toujours au courant de ce qu'il se passerait, même s'il n'en disait rien, ne savait pas ce qu'il arrivait maintenant. Et si Reg ne savait pas, Cléo ne pouvait plus compter que sur elle-même, c'est-à-dire sur très peu. Pourtant, son meilleur ami mit un plan au point avec une rapidité surprenante. Elle hocha la tête à tout ce qu'il lui dit, serra la chevalière qu'il lui confia comme si sa vie en dépendait, et au fond, elle avait vraiment l'impression que cette chevalière pourrait lui sauver la vie.
Un peu plus tôt, elle était tranquillement assise dans le train et ne pensait qu'à sa mère qu'elle avait hâte de revoir. En quelques minutes, ses rêves de vacances reposantes étaient tombés en poussière.
La peur au ventre, elle tentait quand même de garder la face alors qu'ils avançaient dans le réfectoire. Bientôt, si tout se déroulait comme Regulus le pensait, elle se retrouverait séparée de ses trois amis. Chacun de leurs noms était pourtant son meilleur atout et elle ne savait pas quand elle aurait l'occasion de les retrouver. Tout ça n'annonçait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Dim 6 Juil - 1:29

Elle était arrivée à l'institut la veille au soir par transplanage, afin d'aider à boucler les derniers préparatifs du plan échafaudé par le Lord. Bien évidement, sa place au Ministère lui donnait une mission toute particulière à l'institut, il n'était la pas question pour elle de traumatiser les élèves rangés dans le mauvais camp, ni même d'apprendre aux bien nés à lançer à Doloris, plus que cela; elle était la pour faire bonne figure. Parce qu'elle était connue, une tête déjà vue au moins une fois pour chaque élève. Que ce soit dans le Daily Prophet, dans une autre gazette ou même dans sorcière hebdo pour sa place de modèle; ils connaissaient tous Wilhelmina Ketteridge, la sous directrice du département de coopération magique internationale, avec son grand sourire charmeur et son apparence agréable. Elle ce voulait rassurante, et même s'ils savaient tous que les plus jeunes pleureraient le soir même, son rôle était de rassurer les foules quand à leur séjour à l'institut. Elle les observa descendre un à un du Poudlard express, une mine impassible mais qui ce voulait agréable.

Évidemment, la marque qu'elle dissimulait à son poignet était témoin quand à son implication dans l'affaire, bien qu'elle ne semblait pas en approuver l'objectif final. C'était un coup énorme que son camp venait de marquer, encore plus gros que lorsque les deux Clevergrace furent échangées. Néanmoins elle ne pouvait s'empêcher d'être alerte et de ce sentir dans le mauvais camp; elle la sang mêlé, certainement plus impure que tout le Poudlard Express réuni; elle la demie-Vélane. Bien entendu, personne n'en savait rien, et c'était parfait comme cela. Aux yeux des élèves et des Aurors, elle était la comme une bureaucrate ce doit de l'être dans une telle situation, parce que c'est un arrêté Ministériel, et après tout si le Ministère était tombé aux mains des Mangemorts, ce n'était pas de sa faute; elle la victime. Son rôle était de faire croire à tous qu'elle n'était un stupide pantin, pour pouvoir encore mieux surveiller derrière. Mais elle avait de plus en plus la sensation d'avoir choisi de vivre dans le mauvais camp, sans pour autant accepter de l'admettre.

Elle s'approcha de l'attroupement d'élève, aux côtés des encapuchonnés; aux côtés des Mangemorts, un sourire rassurant bloqué sur les lèvres. Elle suivi le mouvement, et accueilli les élèves de l'institut dans le réfectoire. Et lorsqu'ils furent tous parqués dans le piège, elle prit la parole, aidée d'un sonorus. Bienvenue à tous à l'Institut Clevergrace. Comme mentionné dans le train, le Ministère à décidé que pour la sécurité de tous, vous passerez un certain temps ici cet été. Vos familles ont étés prévenues, et nous faisons le maximum pour que tous ce passe au mieux pour vous tous.Une voix douce et agréable, un sourire rassurant et un charme de Vélane aidant, la combine était suffisamment bien pensée pour que certains n'y voient que du feu. Sa marque était habillement dissimulée sous une épaisse veste de tailleur, ou le blason du Ministère de la magie trônait bien en évidence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 286
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - lux aeterna - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Dim 6 Juil - 22:08

Lorsqu'elle avait entrepris les démarches pour sa convention, Fluvia Avery ne s'était pas doutée un seul instant que son stage la mènerait jusqu'au fin fond de la campagne anglaise – et encore moins dans un ancien asile de fou qui appartenait à la Ministre Clevergrace. Néanmoins, cela donnait un aspect intéressant à ce qui constituait pour elle un avant-goût de vie professionnelle.
La jeune femme avait donc suivi Wilhelmina Ketteridge à l'Institut Clevergrace la veille de l'arrivée des élèves. Elle devait faire ce qu'elle avait pris l'habitude de faire depuis qu'elle était la stagiaire de la très en vue sous-directrice du département de coopération magique : rédiger et envoyer le courrier, apporter du café, être au courant des dernières news, faire la navette entre les différents notables du ministère, gérer l'agenda, et toujours sourire, sourire, sourire lorsque Mrs Ketteridge recevait quelqu'un pour négocier un quelconque contrat. Les dernières semaines de la blonde avaient été intenses voire éprouvantes. La Mangemorte était exigeante et ne tolérait aucune défection. Fluvia, malgré son nom, devait lui prouver qu'elle méritait sa place. Son stage n'était en fait qu'un test permanent.

Pere n'était pas non plus très loin. Mais Fluvia, qui avait un emploi du temps serré, n'avait même pas eu le temps de le croiser. Il était probablement très occupé et lui ferait signe lorsqu'il pourrait la voir.
Car, bien-sûr, Fluvia, même si elle ne faisait pas partie des Mangemorts, était plus ou moins au courant de ce qui allait se passer. Certes, elle ignorait le pourquoi du comment. N'empêche, les Mangemorts prenaient un sacré risque : les élèves, contre leur gré, seraient obligés de passer leur été ici, en subissant plus ou moins les humeurs des fidèles du Lord.

D'ailleurs, les voilà qui arrivaient, les yeux emplis de doute et de stupeur. Même les Sangs-purs n'en menaient pas large. Le réfectoire se remplit rapidement, car les jeunes gens étaient guidés à la fois par les sbires du Lord et les Aurors - c'était probablement la seule et unique fois que les deux camps collaboraient ainsi.
Fluvia les attendait, son regard effleurant les visages des élèves, placée un peu plus en retrait par rapport à Wilhelmina qui surplombait la masse des élèves qui, désormais, devenait foule. Vêtue de son tailleur griffé Moon, c'est-à-dire une jupe assez courte pour être sexy, mais assez longue pour rester correct et une robe de sorcier courte par dessus un tee-shirt blanc, Fluvia avait laissé sa chevelure blonde cascader le long de son dos. Un bloc de parchemin calée sous son bras, elle écouta avec admiration son mentor accueillir les élèves. Ketteridge possédait un aura qui ne laissait personne de marbre. Elle était pour l'héritière un excellent modèle de maîtrise et de séduction qui, sous un masque affable, cachait en fait un fin calcul politique. Aussi la jeune femme essayait-elle de paraître aussi à l'aise que la sous-directrice. Elle redressa la tête, se cala bien sur ses pieds et laissa fleurir sur ses lèvres un sourire discret mais serein. Les élèves ne devaient se douter de rien. Cela finirait bien par arriver mais, de toute façon...

Pour eux, il était déjà trop tard...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Lun 7 Juil - 20:33

Mary avait beau y réfléchir, elle ne parvenait pas à déterminer le moment exact où ce voyage de retour vers la maison avait sombré dans le cauchemar. Déjà, au moment de rentrer dans le train, Eden ne l'avait pas calculée. Puis Mairead avait insisté pour qu'elles aillent embêter Swann et sa nouvelle copine, Lyleïa Romansky, et les deux jeunes filles avaient dû supporter pendant plus d'une heure les regards tantôt assassins, tantôt enjôleurs du Capitaine des Bleus (ancien Capitaine maintenant) pour qu'elles disparaissent de sa vue. Mary avait fini par obtenir de sa meilleure amie qu'elles quittent le compartiment, d'une part parce que Swann ne l'intéressait plus, et d'autre part parce qu'elle s'ennuyait. Et les grandes vacances, c'était pas fait pour s'ennuyer !

Elles avaient alors rejoint Sean, qui se trouvait un peu plus loin dans le couloir, et le voyage s'était déroulé plus joyeusement. Mary en était même rendue à raconter la blague du Professeur de Runes et du troll lorsqu'un curieux message avait retenti dans tout le Poudlard Express, réduisant en charpies tous ses grands espoirs pour l'été. Ils ne rentraient pas chez eux ? Passer tout l'été avec Eden ? A première vue, l'idée était particulièrement séduisante. Depuis la Saint-Valentin et leur baiser échangé dans la Salle Commune, les choses n'avaient certes pas bougé, mais Mary à présent pensait au joli Préfet avec un certain plaisir. Plaisir que ne partageait pas Prue, ce qui confortait la petite McLloyd dans son sentiment que quelque chose pouvait raisonnablement se passer avec le bel Eden...

Mais très vite, en regardant les mines alarmées de ses camarades, Mary était redescendue de son nuage et commençait à se dire qu'il était temps d’hyperventiler quand elle croisa le regard de son frère, certes soucieux, mais pas en proie à la panique non plus. Elle descendit donc calmement du train avec lui, Mairead à ses côtés, cherchant du coin de l'oeil le Préfet des Bleus, ne trouvant que la Préfète des Rouges, Anne, et Luzia, qui déambulait plus loin avec ses amis Poufsouffle. Nulle trace en revanche de Travis, ce qui commençait à faire peur à Mary : Sean ayant émis le souhait qu'elle et Mairead ne s'éloigne pas, la jeune fille ne se sentait pas en sécurité dans cet endroit glauque. C'est donc sans protester qu'elle glissa sa main dans celle de Sean, et la serra fort tandis qu'ils passaient le portail de l'Institution : ça n'est qu'une fois à l'intérieur du bâtiment qu'elle localisa Eden, et décida de désobéir à son frère pour aller le rejoindre.

Ah, tu es là, lui chuchota-t-elle d'une voix soulagée en se faufilant jusqu'à lui à travers la foule des élèves pour se saisir de sa main, est-ce que tu sais où on est ? Cet endroit me file la chair de poule.

C'est alors qu'une dame magnifique prit la parole, et leur souhaita la bienvenue à tous d'une voix si séduisante que Mary en resta bouche bée. Peut-être n'était-ce pas si terrible que ça en avait l'air, peut-être qu'après tout, Sean avait eu tort de s'emballer ainsi ? Mary en écoutant Wilhelmina parler en avait en tous cas l'intime conviction : tout irait bien.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Lun 7 Juil - 22:39


Maintenant qu'on les avait fait entrer dans le bâtiment et qu'ils avaient pu constater que l'intérieur était aussi inquiétant et glauque que l'extérieur, tout le monde attendait la suite. Tant que tous les élèves étaient ensemble, Eden estimait qu'ils ne couraient pas un grand risque. Il essayait de se rassurer en se disant que s'il était incertain de qui étaient ceux qui se présentaient comme les responsables de leur sécurité, il pouvait être sûr des aurors présents.
Une main se glissa dans la sienne en le surprenant. A côté de lui se tenait Mary et sa présence eut le don de lui faire aussitôt défroncer les sourcils. La nervosité s'envola en partie et fut remplacée par une petite gêne à laquelle il n'était pas habitué. Dès lors que quelqu'un l'avait trouvé et plus exactement maintenant que Mary était près de lui, il avait envie d'agir comme la plupart des élèves : rassurer les autres, rester proche d'un ami.

« Je n'en sais rien... »

A quel moment le train avait changé de trajectoire ? Le paysage qu'il avait pu observer en descendant du train pouvait correspondre à n'importe quel paysage d'Angleterre ou d'Ecosse, en tout cas, Eden était loin d'être un spécialiste et ne pouvait même pas estimer s'ils étaient dans la partie nord ou sud du pays. Le train avait pu ralentir ou accélérer sur des kilomètres, prendre des raccourcis ou faire des détours. Il était presque impossible de juger de la distance qui les séparait de Londres.

« Mais je suis sûr que ça ira tant qu'on reste ensemble. »

Il serra sa main dans la sienne. Mary fixa une personne et Eden suivit son regard pour tomber sur une femme qui faisait son effet sur la foule d'élèves. Quand elle commença à parler, beaucoup de personnes arrêtèrent de murmurer pour l'écouter. Son discours avait beau être presque le même que celui entendu dans le Poudlard express, il eut beaucoup plus d'impact prononcé par cette femme. Eden était de plus en plus sûr que tout irait bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace... Mar 8 Juil - 22:23

Cette année Chelsea quittait Poudlard avec une certaine mélancolie, c’était la dernière fois pour elle qu’elle montait dans le poudlard express. Elle était à la fois heureuse de rentrer chez elle après cette année difficile suite à la mort de sa demi-sœur Alix, mais à la fois très triste de quitté son chez soi, sa maison, et de se dire qu’elle n’y reviendrait pas. Elle s’installa tranquillement dans un compartiment avec ses amis, où l’ambiance n’était pas au réjouissance, car comme elle ils quittaient Poudlard pour la dernière fois.

Alors que le train semblait presque arrivé selon le temps du trajet déjà passé, une annonce retentit dans tout le train :

-Chers élèves, suite à un arrêté ministériel, nous vous informons que, pour le bien du plus grand nombre, vous passerez vos vacances à l'institution Clevergrace afin que le ministère assure au mieux la protection de chacun.

C’était une blague ? On les faisait marcher. Comment ça ils ne rentraient pas chez eux ? La blonde était hors d’elle, elle fulminait de colère. Mis en même temps elle sentais que ça n’allait pas bien se passer. Pourquoi le Ministère voudrait protéger les élèves et seulement eux ? et surtout pourquoi dans ce cas-là les avoir fait partir de Poudlard ? Avec Dumbledore et tous les professeurs, ainsi que toutes les protections autour du château, Poudlard est surement l’endroit le plus sécurisé. Alors pourquoi avoir fait partir les élèves pour les enfermé dans un autre endroit inconnu de tous ? Chelsea sentait le mauvais coup venir, les mauvaises vacances en vue, mais également de sérieux problèmes.

A l’arrivée du train elle suivit tous les élèves, et les bâtiments lui glacèrent le sang. C’était lugubre, et pas du tout accueillant, cela ne rassurait en rien l’ex griffonne.  Elle décida, pour l’instant, de faire profil bas et de suivre le mouvement, qui la conduisit dans le réfectoire. L’intérieur était encore plus noir que l’extérieur, on se sentait écrasé par les murs, on avait l’impression d’étouffer alors que la pièce était assez grande.

Puis Wilhelmina E. Ketteridge, la sous directrice du Département de la coopération magique internationale se présenta. Chelsea la connaissait, elle l’avait déjà vu dans la gazette du sorcier, et son père, travaillant au ministère, lui avait déjà parlé d’elle. Chelsea se détendit alors en la voyant, elle était vraiment du ministère, ce n’était peut-être pas un piège, mais elle resta sur ses gardes quand même, certaines personnes du ministère était pourri, mais qui était ses personnes là, on ne savait pas. Ne sachant pas en quelles personnes de cette établissement elle pouvait avoir confiance, elle ne se fierait uniquement au aurors qui étaient présent dans le train.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace...

Revenir en haut Aller en bas

OUVERT A TOUS - L'arrivée à l'Institut Clevergrace...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Arrivée de Touya (ouvert à tous)
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-