GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

Réunion noctune [Eden J. Moriarty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptyVen 4 Juil 2014 - 2:00






Réunion nocturne
feat Eden J. Moriarty





La journée avait semblé interminable à la jeune sorcière. Depuis leur arrivée, en fin de matinée, à l'institut Clevergrace, Eryne était passée de surprises en déceptions. Après leur répartition et le tri -car il n'y avait pas d'autre terme- opéré, elle avait fuit le dortoir sans demander son reste, pour s'isoler et se reprendre. Elle avait du mal à croire que cette journée n'était pas un cauchemar, tant l'atmosphère était angoissante. La sorcière avait pu reprendre un peu de sa superbe après sa rencontre avec Sean, mais tout s'était passé si vite ensuite... Il avait été appelé pour le repas, surement le pire de sa vie : les sang-purs étaient aux meilleures tables, où des mets plus appétissants leur été servis, alors que à la table des impurs, là où elle était assise, une sorte de ragoût grisâtre leur servait de repas. Dégoûtée avant même d'y goûter, et l'estomac dans les talons, la blonde ne toucha pas à son assiette et préférait attendre la fin du déjeuner pour s'éloigner.

Mais les "organisateurs", pour la plupart masqués, avait prévu un tout autre programme. Pendant tout l'après-midi, il n'avait pas lâché les élèves et les empêchaient presque d'échanger entre eux. Eryne avait plusieurs fois tenté d'approcher son frère, sans succès d'ailleurs, et n'avait pas pu se faire une place à ses côtés lors du repas du soir. Elle s'assit donc non loin, lui adressant un signe de tête pour lui faire comprendre qu'elle voulait lui parler. Puis, une nouvelle fois rebutée par son assiette, remplie de la même nourriture que le midi même, elle abandonna l'idée de manger et poussa son assiette vers une petite tête blonde à ses côtés qui, malgré les événements, mourrait de faim. Qu'elle mange, si ça lui faisait plaisir, au moins l'assiette servirait à quelqu'un...

Quand l'heure de rejoindre ses quartiers semblaient avoir sonnée, les deux tables se regroupèrent en deux groupes ordonnés et montèrent tous vers les immenses dortoirs froids qui les accueillaient à présent. Eryne rejoignit son lit avant de situer celui de son frère, puis attendit l'extinction des feux, qui ne mit pas longtemps à tomber. Elle attendit ensuite de longues minutes, sans bouger de peur de subir le même sort que les quelques élèves récalcitrants, jusqu'à entendre le ronflement singulier de leur surveillant de dortoir. Elle se redressa doucement, sans faire grincer les ressorts de son lit, et sortit sa baguette. Malheureusement pour elle, Eryne ne maitrisait pas parfaitement les sorts silencieux, il lui fallait être discrète.

- Flambio, murmura-t-elle dans un souffle, presque inaudible. La jeune Serpent savait être discrète quand il le fallait.

De minuscules lettres de flammes apparurent près du lit d'Eden, cachées par les autres lits du dortoir au gardien des lieux : "Toi ou moi ?" Cette simple question était un souvenir de leur enfance, une vieille question pour savoir quel enfant rejoignait l'autre dans sa chambre avant de l'entrainer dans une escapade nocturne à travers la maison. Les lettres disparurent rapidement, laissant la faible lumière de la lune reprendre ses droits sur le dortoir. Eryne dut retenir sa respiration quand elle entendit le surveillant grogner, mais put respirer librement alors qu'il se remit à ronfler comme un cerbère.


© Jawilsia sur Never Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptySam 5 Juil 2014 - 0:28

La tête posée sur son oreiller, Eden fixait un point dans l'obscurité du dortoir des impurs. Le dortoir était mixte et sans pouvoir vraiment le justifier, c'est ce qui le dérangeait le plus. Il avait mangé sa bouillie au repas de ce premier soir sans rechigner, sans montrer un quelconque dégoût, il avait accepté d'être séparé des sangs-purs sans aucune honte d'être désigné comme impur, il s'était même douché avec les autres garçons sans problème mais maintenant, quand le lit à un mètre et quelques du sien était occupé par une fille, il sentait enfin le malaise l'atteindre. Qu'il s'agisse de Prue n'avait aucune incidence, ce qu'il retenait, c'était qu'il s'agissait d'une fille. Depuis plusieurs minutes déjà, il essayait en vain de comprendre pourquoi la mixité des dortoirs l'avait le plus perturbé quand il y avait beaucoup d'autres choses à retenir de cette première journée dans l'institut Clevergrace. Peut-être était-ce parce que c'était la dernière annonce de la journée, comme la cerise sur le gâteau ou peut-être que ça le marquait parce qu'il avait toujours eu l'habitude de cette règle première : les filles ne dorment pas avec les garçons, les filles ont besoin de leur espace de même que les garçons. La mixité surtout, plus que les douches communes, c'était le symbole de la fin de l'intimité.
L'obscurité du dortoir donc. Ce serait le seul endroit où il ne serait plus obligé de faire semblant. Se roulant en boule sous sa couverture, il allait fermer les yeux quand une inscription attira son regard un peu plus bas. "Toi ou moi ?"
Aussitôt lue, elle disparut. Il resta plusieurs minutes à réfléchir non pas si c'était lui ou elle mais s'il voulait d'elle. Tant qu'il ne répondait pas à sa question, elle ne ferait rien alors il prit tout son temps pour savoir s'il voulait vraiment parler à sa sœur. Il était révolu depuis longtemps ce temps où ils se baladaient dans la maison en pleine nuit pour se parler. Et puis, était-ce bien raisonnable avec le surveillant qui dormait à quelques mètres à peine ? Mais c'était peut-être une des rares occasions qu'ils auraient avant un moment. Et puis il devait avouer qu'il avait besoin de parler ou au moins de sentir qu'il n'était pas tout à fait seul. Récupérant sa baguette sous son oreiller, un endroit que tous avaient privilégié de peur de se les voir voler pendant la nuit, il l'agita doucement et un petit "moi" brilla vers le lit d'Eryne.
Il se redressa pour s'asseoir au bord de son lit et, les pieds nus, il parcourut lentement les quelques mètres jusqu'à elle en toute discrétion, dans le noir le plus complet, comptant les lits qu'il touchait en passant à leur pied. Arrivé à sa hauteur, il prit place au bord de son lit sans un mot, tendant une main aveugle pour prendre connaissance de sa présence.

« Eryne ? »
murmura-t-il dans un souffle, l'oreille tendue vers le surveillant. Ce sera compliqué de se parler dans ce dortoir, ils devaient trouver une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptySam 5 Juil 2014 - 12:14






Rencontre nocturne
feat Eden J. Moriarty





Le plus dur pour Eryne ne fut pas la peur de réveiller le surveillant et de se faire surprendre, mais l'attente. Après la question lue par Eden, car les lettres s'étaient effacées aussitôt lues, un silence s'en suivit, durant lequel la jeune blonde ne lâcha pas l'endroit du lit de son frère des yeux. Leurs relations étaient loin d'être au beau fixe, notamment depuis la mort de leurs parents, et leurs avis avaient toujours divergé sur la question de leur sang. Mais malgré ça, elle tenait à son jeune frère et voulait être sûre que tout irait bien pour lui. Elle ne pourrait peut-être pas être à ses côtés, mais c'était certains qu'elle veillerait sur son cas de loin, surtout si Regulus, en sa qualité de sang-pur, décidait de s'en prendre à lui. Elle connaissait le peu d'affinité -et c'était peu dire- entre les deux garçons et malgré son amitié avec le Serpent, elle ne le laisserait pas toucher à un cheveu d'Eden, si c'était possible.

Mais quand elle vit les trois petites lettres de la réponse d'Eden, ses inquiétudes s'envolèrent. Elle suivit la forme de son frère se redresser et se lever, mais le perdit de vue durant son parcours. L'obscurité était presque totale dans ce dortoir et elle espérait qu'il ne tombe ou ne se cogne pas durant son trajet. Mais quand elle sentit son matelas s'affaisser légèrement, elle sourit un peu et tendit la main vers l'endroit où la voix d'Eden venait de murmurer son nom. Elle toucha son coude et remontait pour prendre la main de son frère dans la sienne, la serrant doucement. Elle prit ensuite sa baguette pour lancer un sort d'insonorisation piqué dans la bibliothèque et déjà bien utilisé. Cette petite trouvaille s'était avéré très pratique depuis qu'elle l'avait découvert... Une fois le sort lancé, les deux élèves étaient quasiment sûrs de ne pas être entendus.

- Je ne sais pas toi, mais cette bâtisse me fait penser à nos vacances chez Tante Egrinda, murmura-t-elle avec un petit sourire, tentant une pointe d'humour.

Mais le coeur n'y était vraiment pas. La main d'Eden dans la sienne, elle se contentait de se contact avec son frère et évita de lui sauter au cou, chose qu'elle n'avait pas fait depuis très longtemps et, s'il n'en était pas friand à l'époque, aujourd'hui Eryne était persuadée que c'était encore pire.

- Tout va bien ? Tu n'as pas eu de problèmes ? S'inquiéta-t-elle.

A partir de maintenant, ça n'allait pas être tout rose pour eux, elle le savait, et voulait s'assurer que son frère avait écopé d'encore un peu de répit.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptySam 5 Juil 2014 - 15:31


Eryne lança un sort d'insonorisation et se saisit de la main que lui tendait Eden. Quand ils ne parlaient pas, le silence qui les entourait était assez étrange mais reposant. On entendait à peine leur respiration et les ronflements du surveillant leur parvenaient assez brouillés mais suffisamment fort pour remarquer s'ils s'arrêtaient. Il distinguait à peine la silhouette d'Eryne dans l'obscurité du dortoir mais se contentait de sentir sa présence réconfortante, même s'il ne l'avouerait jamais. Malgré le sortilège d'insonorisation, Eryne murmurait comme si leur conversation risquait d'être surprise. Dans leur bulle fraternelle, Eden restait quand même un peu tendu, sur le qui-vive. Un pied au sol, l'autre replié sur le lit, il était prêt à retourner dans son lit au moindre mouvement du surveillant de nuit.

« J'aimais bien aller chez Tante Egrinda... Elle glissait toujours des sucreries dans les poches de mes robes. »

La pointe d'humour d'Eryne ne dérida pas Eden qui pourtant ne vivait pas que pour contredire sa sœur. Leurs vacances chez elle dataient d'il y a un moment maintenant. Probablement qu'il les avait détestées mais après une journée comme celle-là, il ne pouvait que préférer des vacances avec une vieille chouette qui sent un peu trop fort la naphtaline et les potions pour faciliter le transit intestinal. Aujourd'hui, la pauvre femme était complètement dingue et internée à Ste Mangouste.

« Je survis. Ce doit être plus compliqué pour toi. »

Il serra un peu plus fort sa main pendant un instant. Eden s'accomoderait de la situation. Il s'en fichait d'être pointé du doigt comme un sang-mêlé, ça ne l'avait jamais enchanté ou arrangé de devoir cacher qu'il n'était pas sang-pur, il avait très bien vécu en ne prêtant pas attention à son sang. Ça n'avait pas souvent déterminé ses choix à Poudlard, sauf peut-être dans la première année. Par contre, Eryne tenait aux privilèges de passer pour une sang-pur. La plupart de ses amis en était et elle se retrouvait en partie seule maintenant. Et puis, même si rare était les sangs-impurs qui avaient fait une réflexion à ce propos, les regards au moment de préparer les lits s'étaient faits insistants sur les quelques serpentards à se retrouver dans le mauvais dortoir. Eden se doutait que sa sœur devait assez mal vivre sa première journée, toujours plus mal que lui qui n'accordait que peu d'importance à ce que les autres pouvaient penser.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptyLun 7 Juil 2014 - 0:46






Rencontre nocturne
feat Eden J. Moriarty





Malgré le sort d'insonorisation, Eryne n'arribvait pas à élever la voix au dela du murmure. Elle avait peut-être mal lancé son sort, ou peut-être encore que des fuites étaient possibles, et pour toutes ces raisons elle préférait murmurer que de parler normalement... Et puis, avec tous ces élèves qui dormaient autour d'eux, avoir une conversation à voix haute était vraiment trop étrange.

Elle sentait également qu'Eden était tendu. A cause de leur début de discussion, ou parce qu'il avait peur de se faire prendre ? Toujours était-il que, assis sur le bord de son lit, un pied encore au sol, il semblait près à bondir vers son matelas au moindre bruit. Leur situation clandestine n'était pas la plus confortable, mais c'était la seule occasion qu'elle avait trouvé pour parler à son frère, et elle savait que leurs conversations nocturnes laissaient bien plus de place à la sincérité et éloignaient toutes ses choses qui les avaient séparées, pour redonner à ses échanges le parfum de leur enfance, où la seule chose qui pouvait les fâcher était la dernière Chocogrenouille du paquet.

Cependant, quand son frère parla de tante Egrinda et de ses sucreries, elle ne put empêcher un rire fluet s'échapper de ses lèvres.

- Je me rappelle surtout de ses affreuses soupes de Merlin-sait-quoi et de ses sculptures de crapaud... Mais si tu veux on pourra lui rendre visite quand on rentrera, elle t’appellera encore son "petit Julius" et te demandera si tu as bien dégnomé le jardin... murmura Eryne en riant sous cape.

Mais la sorcière reprit bien vite son sérieux quand Eden lui assura que pour le moment, il s'en sortait plutôt bien. Il n'avait jamais tenu à garder le secret de leur sang, mais les enfants Moriarty n'étaient même pas censé être au courant, il était donc logique pour la blonde de respecter la volonté de leur parents, et elle eut tôt fait de sommer son frère de garder la nature de leur sang secrète. Cependant, contrairement à elle, Eden n'avait jamais tenu compte de ce détail pour faire ses choix durant ses années d'études, ce qu'Eryne avait fait. Elle avait choisi ses amis, ses cours même, en fonction de cette variable, et maintenant elle se retrouvait face aux conséquences désastreuses de ses choix. Mais elle se contenta de hausser les épaules en soupirant.

- Et bien j'imagine que Vesper ne m'adressera plus la parole de sitôt... dit-elle, avant de retenir sa respiration quand son frère serra un peu plus fort sa main. C'est dur, mais ça ne m'atteindra pas. J'ai un cœur de pierre rappelle-toi.

Ce mensonge éhonté n'allait surement pas passer chez son frère, qui la connaissait un peu. Tout pouvait l'atteindre, mais jamais Eryne ne montrera quoi que ce soit, à part de la colère. Elle préférait pleurer seule plutôt que de se laisser abattre et montrer ses faiblesses à ses ennemis.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptyLun 7 Juil 2014 - 18:52

Eryne parvint finalement à décrisper un instant Eden qui sourit à l'évocation de tante Egrinda l'appelant "mon petit Julius" lors des visites qu'ils avaient pu lui dans sa chambre de Sainte Mangouste. Il trouvait ça flatteur qu'elle le confonde avec son père : s'il détestait sa mère, il avait beaucoup plus d'affection pour son père qui, sans le comprendre, ne le brusquait pas non plus et se montrait plus bienveillant. Son père sirotant un whisky pur feu dans le salon familial le regard perdu dans l’âtre de la cheminée était une image qui lui manquait.
Plus ils vieillissaient, plus ce genre de moments complices était rare entre Eden et Eryne. A l'image de la suite de leur conversation, les sujets qu'ils abordaient dorénavant étaient plus souvent sérieux et donnaient moins à sourire. Même si le caractère d'Eden s'y prêtait mieux, il craignait quand même les discutions avec sa sœur. Leurs intérêts divergeaient la plupart du temps et la conversation menaçait régulièrement de finir en dispute. Il n'était pas vraiment d'humeur à se disputer ce soir, sans compter que ce n'était ni le lieu ni le moment, mais jusque là, Merlin semblait exaucer ses prières.
Eden n'allait pas pleurer d'apprendre que Vesper risquait de beaucoup moins apprécier Eryne à cause de son sang mêlé. La serpentard était loin de lui plaire, il s'en était toujours méfié et celle-ci le détestait d'autant plus maintenant qu'il l'avait piégé pour connaître le secret qu'elle partageait avec Prue. Que cette vipère ne parle plus à Eryne ne pourrait que faire de bien aux deux Moriarty ! Par contre, il doutait que, contrairement à ce qu'elle disait, ça ne la dérangeait pas. Avec cette histoire de révélation, plusieurs personnes allaient tourner le dos aux Moriarty et Eryne perdrait plus d'un ami.

« Peut-être que tu peux profiter de cette situation pour... »

Comment tourner ça de manière à ne pas brusquer Eryne ? Eden ne voulait pas la provoquer mais en même temps, il ne pouvait pas passer à côté de l'occasion.

« … avoir de meilleures fréquentations ? »

Avec la mort de leurs parents il y a plus d'un an maintenant, il imaginait que ce serait tout ou rien dans l'orientation de sa sœur. Peut-être que maintenant qu'elle était séparée de la plupart de ses amis serpentards, elle pourrait décider de se détacher totalement de l'influence de leurs parents. Mais c'était loin d'être gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptyMar 8 Juil 2014 - 22:03






Rencontre nocturne
feat Eden J. Moriarty





L'obscurité cachait aux yeux d'Eryne les réactions de son frère, mais elle pouvait sentir sa légère détente quand elle plaisanta au sujet de la sénilité de leur tante. La pauvre Egrinda n'avait pas entièrement tord en confondant Eden et son père, le jeune sorcier ressemblait plus à son paternel qu'à leur mère... Bien sûr, Eden était loin des idéologies que partageaient les Moriarty ainsi que leur fille, mais il avait cette discrétion qui se rapprochait de celle de Julius. Eryne ressemblait plus à sa mère, impérieuse, impétueuse et orgueilleuse, prête à tout pour l'honneur de sa famille et de son nom. Elle avait souvent senti la nette préférence de sa mère pour elle, et la compensation que son père effectuait en essayant de relâcher la pression sur les épaules d'Eden. Malgré le manque d'attention et l'éducation froide et stricte, Eryne avait aimé ses parents, et les aimait toujours, et elle était presque sûre qu'Eden ressentait la même chose.

Mais elle ne chercha pas à confirmer son pressentiment. Leurs parents et leur mort était un sujet de discorde entre les deux sorciers, entre autre, et le temps n'était pas à la discorde. La blonde posait sa baguette sur ses genoux, avant de lever sa main libre vers son frère, dans l'espoir de recoiffer une de ses mèches ou glisser ses doigts sur sa joue. Mais elle se retint au dernier moment, et posait son autre main sur la main d'Eden, écoutant avec un léger sourire désabusé la supposition hésitante du jeune homme.

- Mes fréquentations...

Elle allait ajouter qu'elles étaient très bien comme elles étaient. Puis elle repensa à Vesper, qui n'avait pas daigné lui adresser un regard et s'était contenté d'une mine dégoutée, à Regulus avec son regard qui signifiait qu'il avait raison de se méfier d'elle, et enfin à Sean, qui l'avait abordé sans aucune arrière pensée alors qu'elle était au plus mal. Peut-être qu'il faudrait qu'elle change ses fréquentations, mais en était-elle capable ? Cela signifierait que les espoirs des Moriarty étaient dorénavant mort, et que ce nom de famille serait lié au sang-mêlé pour toujours. Et ça, Eryne n'était pas sûre de le vouloir. Ils n'étaient pas si loin de retrouver la pureté de leur sang... Mais la jeune femme n'était pas certaine de vouloir en parler à son frère.

- ... Sont ce qu'elles sont. Mais je te promets que je surveillerais mes arrières.

Elle se doutait que ça n'était pas la réponse qu'attendait son frère, et qu'elle évitait la question, mais elle n'était pas prête à changer si rapidement de bord. Elle ne le serait peut-être même jamais. Cet été sera un chamboulement dans sa vie, mais peut-être pas assez grand pour qu'elle retourne sa veste... Au milieu de ses réflexions, un bruit sourd fit sursauter Eryne. Elle serra instinctivement la main de son frère et essayait de repérer l'origine du bruit... Et potentiellement du danger.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptyVen 11 Juil 2014 - 15:05

L'autre main d'Eryne se posa au dessus de leurs mains jointes mais Eden se garda bien de l'imiter, laissant sa main libre sur le lit. C'était déjà un gros effort qu'il faisait en lui laissant garder sa main dans les siennes. Elle n'eut pas l'air enchanté par sa proposition de changer ses fréquentations, mais Eden s'était préparé à essuyer une déception. Le cas contraire l'aurait plus inquiété qu'autre chose. Sa réaction était plus ou moins celle qu'il attendait. Son travail de persuasion se ferait sur l'ensemble des vacances à l'institution Clevergrace. Il devait saisir l'occasion tant qu'elle était là.

« Surveille-les de près alors, cet été promet d'êtr... »


Un bruit sourd coupa Eden dans sa phrase. Eryne serra un peu plus fort la main d'Eden qui se leva à moitié, le regard fixé vers l'endroit où il lui avait semblé entendre le bruit. Le ronflement du surveillant s'était stoppé dans un reniflement peu gracieux mais reprit presque aussitôt et une voix masculine se fit entendre dans un murmure.

« Qu'est-ce que tu fais, Maxi ? Couche-toi, tu vas nous faire avoir des problèmes. »

La dénommée Maxi répondit sur un ton plaintif.

« Je n'ai pas fait exprès, Sam... J'ai froid, j'ai peur, je veux rentrer à la maison. Je peux dormir avec toi ? »

Le garçon soupira mais le froissement de draps qu'on soulève indiqua à Eden qu'il avait accueilli sa petite sœur sans faire trop d'histoire. Il les imaginait tous les deux serrés dans un lit déjà pas très grand pour une personne.

« Maintenant dors. »

Étant gamins, Eryne et Eden auraient pu être à leur place dans le même lit, mais maintenant ce n'était tout simplement même pas imaginable. Restant debout au pied du lit d'Eryne, sa main toujours dans la sienne et encore dans le périmètre du sortilège d'insonorisation, il reprit la parole, plus bas encore qu'auparavant.

« Souviens-toi que notre secret n'a plus lieu d'en être un. Les parents ne sont plus là, tout le monde est au courant. S'acharner ne servira à rien. »

Il était sur le point de clore la discussion là, prêt à regagner son lit dès qu'elle lui lâcherait la main. Ils n'étaient sûrement pas les seuls à être réveillés et à avoir eu l'idée d'un sortilège d'insonorisation. Plus vite il serait couché, mieux se serait. En rappelant la présence de tous les autres sorciers autour d'eux à Eden, les deux perturbateurs avaient brisé la sphère d'intimité qui s'était créée autour des Moriarty.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptyVen 25 Juil 2014 - 2:11






Rencontre nocturne
feat Eden J. Moriarty





La réponse d'Eryne, fidèle à elle-même, n'allait pas étonner son frère, elle en était certaine. Depuis toute petite déjà, elle avait compris que les sang-purs étaient bien plus avantagés que les autres sorciers. Croyant en être une, elle se sentait privilégiée, intouchable, mais à l'annonce de l'impureté de leur sang, elle avait bien saisi que les Moriarty n'étaient pas aussi protégés qu'ils pouvaient le penser... C'est pourquoi elle s'était entourée d'amis sang-purs, qui, ignorant la véritable nature de son sang, donnaient l'illusion qu'elle était l'une des leurs, et lui offrait la même lumière, les mêmes avantages. Elle s'était attachée à certains d'entre eux, bien sûr, mais la majorité de son cercle d'amis n'était au final que des connaissances intéressées, qu'elle ne voulait pas voir lui tourner le dos.

Alors, quand Eden lui conseilla de s'en méfier et de les surveiller, elle s'empressa de trouver une remarque adaptée pour lui dire de se mêler de ses affaires sans le froisser, mais un bruit les arrêta. Eryne fut tirée vers l'avant quand se leva, et resta immobile en attendant la suite. Le gardien ne sembla pas se réveiller, et une courte conversation s'en suivit entre deux sorciers. Surement un frère et une sœur... A bien y repenser, Eryne aura du être la protection d'Eden, la personne vers qui il pouvait toujours revenir s'il avait un problème, mais au lieu de ça, ils s'étaient éloignés l'un et l'autre, en apprenant à faire de façon autonome, chose ardue vu leur relation, pas totalement jumeaux mais plus que frère et sœur. Mais au final, Eryne ne pouvait que surveiller de loin ce que son jeune frère vivait, en faisant mine de ne pas s'occuper de lui.

La fin de la conversation entre les deux sorciers, hors du sortilège d'insonorisation, sonna aussi la fin de la conversation entre les jeunes Moriarty. La blonde l'avait bien senti, au moment où Eden s'était levé pour s'éloigner. Son ton, quand il reprit la parole, était plus dur, tendu de nouveau, comme au début de la conversation. Eryne chercha quelque chose pour le retenir un instant, mais elle savait qu'il était temps d'arrêter. Même elle avait repris du poil de la bête, elle était redevenue la Serpentard têtue et ambitieuse que tous connaissait.

- Le secret n'est plus, mais tu sais ce qu'ils pensaient de l'honneur de notre nom.

La sorcière lâcha la main de son frère pour le laisser partir, avant de rajouter à la dernière seconde :

- Fais attention à toi. Et si tu as un problème, je suis là.

Ce n'était pas parce que leur opinion divergeaient -une nouvelle fois- sur la suite des évenements qu'ils ne devaient pas se serrer les coudes. Quoi qu'elle fasse, Eryne savait qu'ils n'allaient pas passer le meilleur des étés...

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] EmptySam 2 Aoû 2014 - 0:53

Enfant, Eden avait été formaté par ses parents pour croire que les sangs-purs étaient meilleurs et il l'avait cru. Il avait toujours eu un complexe d'infériorité par rapport aux sangs-purs, au départ d'un point de vue général : la pureté du sang garantissait un avenir, un certain talent magique, peut-être même l'intelligence, et pourquoi pas, soyons fou, l'amour. En tout cas, c'est ce qu'il pensait quand il était enfant. Puis il avait grandi. A Poudlard, il s'était rendu compte que pureté du sang ne rimait pas forcément  avec popularité, amitié et bonne scolarité. Pourtant, aujourd'hui encore il était convaincu qu'un sang-pur avait plus de chance d'être doué en pratique de la magie, que s'il était si peu doué en duel alors qu'il avait de très bonnes notes dans les matières théoriques, c'était parce qu'il était sang-mêlé. Il pensait que la pureté du sang devait être préservée mais ne considérait pas les impurs comme moins fréquentables. Bref, il avait tout de même des idées marquées par l'éducation qu'il avait reçue. Seulement Eryne avait des idées plus arrêtées, la faute à son caractère ou à sa maison mais surtout à son attachement plus important à leurs parents, selon Eden, et c'est ce qui était à l'origine de la plupart des désaccords entre le frère et la sœur. Il savait qu'il aurait beau dire, elle ne changerait pas d'avis aussi facilement.

« Le secret n'est plus, mais tu sais ce qu'ils pensaient de l'honneur de notre nom. »

L'honneur de leur nom ? Il n'y avait plus d'honneur à préserver : tous les deux étaient morts dans l'arrière-boutique de magie noire de leur magasin, ce qui n'avait pas échappé au monde sorcier, la pureté de leur sang était maintenant une illusion percée à jour et il y avait peu de chance pour qu'ils se marient tous les deux avec des sangs-purs ou des sangs-mêlés de la cinquième génération.
Eryne lâcha la main d'Eden mais ajouta un dernier mot avant qu'il s'éloigne pour percer la bulle d'insonorisation qu'elle avait créée.

« Fais attention à toi. Et si tu as un problème, je suis là. »

Dans le noir, il eut un demi-sourire. Il n'y avait aucun doute qu'il saurait faire attention à lui, qu'il ne ferait aucune vague et resterait discret. Il n'était pas quelqu'un du genre à s'attirer des problèmes mais il en doutait un peu à propos d'Eryne : il avait eu assez peur pour elle quand elle s'était dirigée vers la file des sangs-purs à leur arrivée à l'institut.

« Si tu as un problème, je suis là aussi. »

Il s'éloigna alors pour rejoindre son lit sur la pointe des pieds. Avant de s'endormir, nul ne doute qu'il réfléchit à cette conversation un petit moment et surtout il essaya de s'imaginer de quoi l'été serait fait et comment il réagirait. Le lit à côté du sien était vide, c'était celui de Prue qui avait été emmenée à l'isoloir. De ne pas avoir sa meilleure amie près de lui pour ce premier soir dans cet endroit et de ne pas savoir comment elle allait le tracassaient un peu, mais savoir que sa sœur n'était pas loin, à quelques mètres de là, était déjà un réconfort.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty
MessageSujet: Re: Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Réunion noctune [Eden J. Moriarty] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Réunion noctune [Eden J. Moriarty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mickaël Eden
» L'union fait la force.... Oui ! Mais....
» Sommet CARICOM/USA: Compte-rendu du Forum de la diaspora
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» ♥ Réunion Cheerleader || ft. all the cheerleader

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-