GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 350 pts | SERPENTARD : 610 pts
Félicitations aux Serpentard ! On poursuit la saison de Quidditch avec le prochain match : Serdaigle VS Gryffondor ! Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Livraison express ¤ Taryn Selwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 9 Juil - 18:26

center]Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.[/center]


Nott avait pris ses quartiers dans l'Institut Clevergrace en même temps que les élèves du Poudlard Express, du moins officiellement. Lui était là en tant qu'herboriste, et si sa tête ne disait rien à la grande majorité des élèves, il n'en n'était pas moins un sorcier considéré comme important par le ministère. Aux yeux des élèves, et des aurors, Nott était là pour s'occuper du jardin entourant l'ancien asile reconverti en camp de vacances sécurisé, familiariser ces chères têtes blondes avec les milliers d'espèces magiques et non magiques, mais aussi assurer la préparation de mixtures et autres essences précieuses nécessaires à l'infirmerie. Autrement dit il passait ses journées à tourner en rond dans l'institut, aussi gai qu'un détraqueur, l'ombre de son immense silhouette rôdant dans les couloirs, prête à débusquer les petits malins qui se croyaient plus rusés que Salazar. Et il fallait bien avouer que cette image de grand blond solitaire et patibulaire collait parfaitement à sa fonction officielle, en tout cas celle annoncée aux élèves et aurors retenus dans l'asile. Aux frais de la princesse bien sûr! Certains élèves devaient sûrement le prendre pour un demeuré, un espèce de fou misanthrope, patibulaire, incapable de communiquer avec un autre être humain, sorcier ou pas, sans faire preuve d'une froideur polaire. Ou d'autres se disaient sûrement qu'hormis ses plantes, un type comme lui ne devait avoir guère de compagnie...

Ah si seulement ils savaient! Ils ne le dévisageraient pas comme si le voir bichonner ses trésors était plus surprenant encore qu'un dragon. Mais pour l'heure Nott se fichait éperdument des élèves. Il était trop occupé à la lumière d'un soleil de fin d'après-midi à faire sécher une plante, sa chemise blanche tâchée de terre lorsqu'on frappa à la porte de ses quartiers. Le mangemort grommela quelque chose comme " Pas foutu d'être tranquille, même ici " avant de lancer un "C'est qui ?!" d'une voix forte, profonde et peu engageante.


Spoiler:
 


Dernière édition par Alasdair Nott le Mar 15 Juil - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Johanna Braddy by idk
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté française parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ares se vidant de son sang sur le sol, le corps brisé, mort
| PATRONUS : Un tigre blanc, magnifique et dangereusement mortel. Un peu comme son mari en fait.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 9 Juil - 20:04


Taryn enleva la mèche blonde qu'elle avait devant les yeux et remua la potion qu'elle préparait. Il lui manquait deux ingrédients finaux avant qu'elle ne soit terminée. Deux ingrédients essentiels. Mais elle ne parvenait pas à mettre la main dessus. Ca commençait à l'agacer très sérieusement par ailleurs. Et ce n'était jamais bon pour personne quand Taryn Selwyn était sérieusement agacée. La jeune femme attrapa sa cape noire, celle qui lui dissimulait le visage et la passa avant de sortir de l'Institution et de transplaner dans son Manoir une fois sortie du mur d'enceinte. Mais rien à faire. Elle n'en n'avait pas de secours non plus. Zut de zut. Elle fila chez son père et y tomba sur sa mère. Celle là même qui lui avait apprit tout ce qu'elle savait sur les plantes. Elle était peut-être plus proche de son père que d'elle, mais sa mère était une empoisonneuse hors pair. Elle formait un beau duo avec son père.

- Bonjour Mère. Tu n'aurais pas, par hasard de l'Ellébore et du Livèche je n'en n'ai plus et c'est urgent.
- Bonjour Taryn. Je vais voir ce que je peux faire pour toi.

Elle revint cinq minutes plus tard, l'air navré. Taryn soupira et regarda l'horloge sur le mur du salon. Tout était fermé à cette heure et sa potion serait bonne à jeter. Sauf si ... une lueur d'espoir ranima son regard.

- Tu reste dîner ? Je suis sûre que ça ferait plaisir à ton père, proposa sa mère.
- Non, je suis désolée mais j'ai un rendez-vous. A bientôt Mère.
- Tu travaille trop ma fille ! Ce n'est pas comme ça que tu trouvera un mari, lui reprocha sa mère.

Mais elle l'embrassa quand même et la laissa repartir. Le soleil se couchait quand Taryn réapparut à l'Institut. Elle marcha le long des couloirs, ses talons claquant sur le sol, sa démarche fière et altière soulignée par sa cape noire voletant autour d'elle. Arrivée devant une porte, elle frappa.

- C'est qui ?! lança une voix bourrue de l'intérieur.
- Taryn Selwyn, répondit la jeune femme d'une voix claire.

La porte s'ouvrit dévoilant la haute stature de Alasdair Nott. Il semblait agacé et il était couvert de terre comme si elle le sortait d'un travail.

- Je vous dérange peut-être ? lança t-elle vaguement amusée.
Elle le suivit à l'intérieur quand il la fit entrer et repoussa sa cape, rejetant ses cheveux en arrière.
- J'ai besoin d'Ellébore et de Livèche pour une potion. C'est assez urgent. Je payerais le prix qu'il faudra, lança t-elle d'une voix calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mar 15 Juil - 19:47


Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.


Qui pouvait bien se risquer à venir le déranger dans son antre, là où il s’enfermait de longues heures durant lorsque son devoir de mangemort ne le retenait pas ailleurs dans l’institut ? Collègue, auror piégé désireux de mener sa petite enquête sur le mystérieux Nott ou alors tout simplement un élève, pur si la chance lui faisait cette faveur, impur si les astres s’étaient ligués contre lui ? Nott ne bougea pas d'un pouce, mais par réflexe attrapa sa baguette, posée bien en évidence sur son bureau, prêt à neutraliser quiconque se déciderait à lui jouer un mauvais tour. Toujours se méfier de ces crétins d'aurors...

- Taryn Selwyn... Il marqua un temps de surprise, ses muscles se relâchant, à nouveau presque aussi détendus que lorsqu'il se consacrait entièrement à sa passion de la botanique.
- Alohomora, dit-il en pointant sa baguette sur la poignée de la porte qui s'ouvrit, laissant entrer une Miss Selwyn toujours aussi fraîche et élégante. Il fallait bien l'admettre.
- Je vous dérange peut-être ?
- Oui, Il n'y avait aucun doute possible quant à la sincérité de son affirmation. Il suffisait d'observer le sorcier pour se rendre compte que la présence de la jeune femme, aussi agréable à l'oeil soit-elle ne lui procurait aucune joie. Mais par galanterie, et aussi parce qu'il se doutait bien qu'elle n'était pas venue pour lui parler de la pluie et du beau temps, il enfonça ses mains dans ses poches, et se balançant sur ses grands pieds, agacé d'être tiré de sa solitude, Nott la fit entrer. Il poussa même la délicatesse jusqu'à la débarrasser de sa cape.
- Mais puisque vous êtes là... Le mangemort attendit qu'elle lui tourne le dos pour lever les yeux au ciel en secouant la tête de droite à gauche et se passer la main dans les cheveux, mâchoire crispée. Était-ce trop demander un peu de tranquillité dans ce foutu asile ?! Mais lorsque la jeune femme lui fit à nouveau face le grand blond avait l'air à peu près naturel. Enfin aussi naturel qu'une personne qui venait de subir une attaque capillaire...
- J'ai besoin d'Ellébore et de Livèche pour une potion. C'est assez urgent. Je payerais le prix qu'il faudra.
- Ou un poison, répondit-il tout aussi calmement, ses yeux clairs observant Selwyn sans ciller ni laisser deviner le fond de sa pensée, En quelle quantité ? Pour l'hellébore je peux aller vous en cueillir maintenant, fraîche elle rend les potions plus puissantes encore. Et il en faut moins.
- Je vous fais cadeau de la livèche si vous m'aidez à récolter certaines plantes. C'est une récolte délicate et il me faut quelqu'un qui soit capable de ne pas abîmer la fleur. Mes elfes sont affectés à des récoltes plus difficiles encore. Vous vous en sentez capable ? Il fit un geste vague de la main puis se dirigea vers une étagère où des bocaux emplis de plantes séchées étaient méticuleusement rangés selon un ordre connu de lui seul, et en tapota un en particulier.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Johanna Braddy by idk
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté française parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ares se vidant de son sang sur le sol, le corps brisé, mort
| PATRONUS : Un tigre blanc, magnifique et dangereusement mortel. Un peu comme son mari en fait.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 16 Juil - 13:12


Rendre visite à Alasdair Nott c'était un peu comme rentrer dans la grotte d'un grizzli. Dangereux et terriblement excitant à la fois. Mais il était le meilleur en ce qui concernait les plantes qu'elles soient rares ou non d'ailleurs et Taryn lui faisait entièrement confiance par rapport à ça. Toutes ses plantes, herbes, graines - ou du moins plus des trois quart - venaient des réserves de Nott et grâce à lui, elle pouvait faire les meilleurs potions ou poisons. Aussi n'hésita t-elle pas à entrer dans la grotte de l'ours. Au passage elle lui demanda tout de même si elle le dérangeait. Sa réponse lui tira un demi-sourire mais elle ne fit aucune remarque et entra quand il le lui proposa. Il lui retira même sa cape, preuve que oui, Alasdair Nott pouvait être galant même quand il était de mauvaise humeur. La Mangemort se tourna vers lui et lui demanda alors du Livèche et de l'Ellébore pour une potion.

- Ou un poison, rétorqua Nott en tirant un sourire à la fois doux et légèrement cruel à Taryn.
- Effectivement, bonne déduction Monsieur Nott, répondit-elle d'une voix agréable mais avec un soupçon de noirceur au fond de son regard.
Elle n'était pas un ange, loin de là. Et si pas mal de mangemort la traitait de bureaucrate, elle n'en restait pas moins une bonne mangemorte, une brillante sorcière et une empoisonneuse hors pairs, spécialité de sa famille.
- En quelle quantité ? Pour l'hellébore je peux aller vous en cueillir maintenant, fraîche elle rend les potions plus puissantes encore. Et il en faut moins.
- Il m'en faudrait pas mal. J'en fais en quantité, répondit la jeune femme après avoir réfléchi.
- Je vous fais cadeau de la livèche si vous m'aidez à récolter certaines plantes. C'est une récolte délicate et il me faut quelqu'un qui soit capable de ne pas abîmer la fleur. Mes elfes sont affectés à des récoltes plus difficiles encore. Vous vous en sentez capable ? lui demanda alors Alasdair en se dirigeant vers des bocaux.
Taryn eu un sourire plus doux, moins cruel.
- Avec plaisir. J'aime bien les plantes. Je trouve que s'en occuper libère l'esprit.

Elle s'approcha alors d'une démarche fluide et le suivit à l'arrière. Elle ouvrit alors de grands yeux laissant voir sa surprise en découvrant l'espèce de Serre immense qu'il avait créée en si peu de temps dans ses Quartiers.

- C'est magnifique, murmura t-elle sans s'en rendre compte en effleurant délicatement une feuille verte.
Puis elle recouvra une certaine contenance.
- Vous faites du très bon boulot. Elle se tourna ensuite vers lui. Quelles fleurs voulez-vous que je cueille ? demanda t-elle alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 16 Juil - 18:19

Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.


Taryn Selwyn n'était pas sa première option, et à vrai dire il n'avait même pas envisagé de faire appel à la jeune femme avant qu'elle ne vienne frapper à sa porte. Mais maintenant qu'elle était là, tout aussi rustre qu'il puisse être, Nott devait bien reconnaître qu'à défaut d'être formée et servile comme ses elfes, elle ferait l'affaire. D'une parce qu'elle se défendait bien en potions, ce qui en soi jouait déjà en sa faveur, mais surtout parce qu'il avait remarqué la finesse de ses mains. D'une blancheur sans tâche, fines, ni trop osseuses ni trop potelées, aussi agiles que précises. Et de loin bien plus belles que les affreuses pattes de ses elfes.

- Avec plaisir. J'aime bien les plantes. Je trouve que s'en occuper libère l'esprit.
Nott se fendit d'un sourire sans effusion, tout en retenue comme pour indiquer qu'il adhérait entièrement à l'opinion de Miss Selwyn. Mais dans son cas ça relevait plus d'une aversion profonde de l'être humain que d'un besoin de paix. Nott était un solitaire, même parmi les mangemorts, peu d'amis, quasiment aucune conquête féminine connue, sa vie semblait se limiter à ses plantes et ses rares apparitions renfrognées.
- C'est magnifique.
- Je sais, répondit-il, laconique, sans laisser transparaître de la suffisance ou encore de la satisfaction. C'était un véritable petit bijou, une création qu'il avait installé dès lors que le Lord avait ordonné qu'ils résident là le temps de cet été 1979. Et il la gardait jalousement, précieusement, à l'abri de ses collègues mangemorts, des aurors ainsi que des élèves. En fait Selwyn était la seconde personne à voir cette serre, la première étant Dolohov.
- Vous faites du très bon boulot. Quelles fleurs voulez-vous que je cueille ?
- Aucune, il s'était rapproché en douceur, sans un bruit, les mains dans les poches, arrangeant une plante par ci par là, arrachant des feuilles abîmées, Celles-ci ne sont pas à cueillir. Pour celle qu'il me faut ce sera ce soir, il faudra attendre que la lune soit à moitié pleine. Vous devriez porter quelque chose de plus confortable. Bon je vais vous chercher l'hellébore

Le mangemort attrapa un panier en osier pour y déposer la plante, et les deux sorciers quittèrent la chambre de Nott pour se rendre à l'extérieur du bâtiment sinistre, là où le grand blond avait aménagé un lieu où seul lui était autorisé à se rendre. Personne d'autre n'avait le droit de toucher à ses précieux bébés.

- Il vous en faut combien ? demanda-t-il une fois qu'ils furent arrivés là où poussait l'hellébore.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Johanna Braddy by idk
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté française parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ares se vidant de son sang sur le sol, le corps brisé, mort
| PATRONUS : Un tigre blanc, magnifique et dangereusement mortel. Un peu comme son mari en fait.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 16 Juil - 22:09


Taryn avait laissé échapper son admiration face à tout ce qu'Alasdair avait réussi à faire en si peu de temps. Elle n'était pourtant pas du genre à se laisser aller si facilement à des émotions ressentis sur le tard. Elle faisait semblant les trois quart du temps alors quand ses émotions étaient vraies, on le remarquait de suite. Elle fini par retrouver une certaine contenance et par se tourner vers Alasdair qui avait approuvé ses dires sans satisfaction ni arrogance. Il énonçait juste une vérité. Taryn lui demanda alors quelles plantes elle devait cueillir.

- Aucune. Celles-ci ne sont pas à cueillir. Pour celle qu'il me faut ce sera ce soir, il faudra attendre que la lune soit à moitié pleine. Vous devriez porter quelque chose de plus confortable, rétorqua Nott.
Taryn pencha la tête sur le côté en l'observant de ses yeux d'un bleu si profond. Elle semblait réfléchir à quelque chose. Nott était un peu trop autoritaire et froid à son goût mais elle éprouvait beaucoup de respect pour lui.
- Très bien. Je viendrais à l'heure que vous préférez.
- Bon je vais vous chercher l'hellébore, fit de nouveau Nott.

Taryn le suivit tandis qu'il s'éloignait mais elle n'entra pas dans sa "Serre". Elle respectait le fait que ce soit son endroit à lui. Elle même n'autorisait personne - sa mère et mentor non comprise - dans son laboratoire. C'était son lieu, son jardin à elle. L'un des seuls endroits où elle pouvait véritablement être elle même. C'était ses potions, ses poisons, ses ingrédients. Personne ne pouvait y toucher. Alors elle respecta les plantes du mangemort tout en regardant autour d'elle. C'était vraiment magique comme lieu. Elle aimait beaucoup les plantes elle aussi. La Botanique avait été une de ses matières préférées à Poudlard. Les plantes étaient importantes pour les potions et pour pleins de choses par ailleurs.

- Il vous en faut combien ? demanda soudain Alasdair en la tirant de ses pensées.
Taryn réfléchi.
- Combien en avez-vous à disposition ? fit-elle en répondant par une autre question.

Il lui en fallait une certaine quantité, elle voulait voir si Alasdair en avait d'avance. Au pire, elle pouvait lui en prendre pour sa potion, son poison, là et revenir plus tard.

HJ/ Désolée pas terrible. La précédente était mieux, l'ordi à planté quand j'allais poster =='
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Ven 18 Juil - 14:43

Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.


- Combien en avez-vous à disposition ?
- Tout est ici, dit-il en désignant d'un hochement de tête la rangée d'hellébore qui courait sur deux bons mètres. Ce n'était pas à proprement parler une véritable plantation, en tout cas rien qui ne puisse être comparable à ses possessions, mais c'était déjà un beau résultat.
- En ce qui concerne le frais, précisa-t-il avant d'ajouter, les mains dans les poches en jetant un regard au bâtiment dans leur dos, Pour l'hellébore séchée j'en ai plusieurs bocaux dans mes quartiers. Si ça ne suffit pas vous en prendrez plus tard.

Puis sans chercher à poursuivre la conversation, ou en dévier, Nott jeta un regard aux alentours, puis tout en s'accroupissant retroussa les manches de sa chemise blanche et salie par la terre. Les avant-bras dorés par le soleil, il pouvait librement laisser apparaître la marque des fidèles, marque qui pour l'heure se limitait à une pâle estampe grise, presque invisible. Et tant mieux! La douleur infligée par la colère du maître, via la marque, avait de quoi arracher des larmes, même aux plus endurcis.

- Voilà, ça ira ou il vous en faut plus ? dit-il en tendant le petit panier en osier rempli de quelques hellébores après avoir essuyé du plat de la main la fine pellicule de sueur qui luisait sur son front. Le mangemort macula son visage de terre, assombrissant par endroits sa chevelure blonde, avant de replacer les mottes de terre arrachées en creusant et se saisissant des hellébores. Accroupi au sol, un genou à terre, il attendit patiemment le verdict de sa cliente, bien plus à l'aise et détendu à l'air libre qu'enfermé entre quatre murs.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Johanna Braddy by idk
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté française parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ares se vidant de son sang sur le sol, le corps brisé, mort
| PATRONUS : Un tigre blanc, magnifique et dangereusement mortel. Un peu comme son mari en fait.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mar 22 Juil - 0:30


- Tout est ici. En ce qui concerne le frais. Pour l'hellébore séchée j'en ai plusieurs bocaux dans mes quartiers. Si ça ne suffit pas vous en prendrez plus tard.
Taryn regarda les deux mètres d'héllébore et un petit sourire orna ses lèvres. 
- Je pense que ça devrait aller.

Elle regarda le mangemort cueillir la plante. Il faisait ça avec une délicatesse qu'elle ne lui connaissait pas et qui ne collait pas ni à son physique ni à son caractère mais qui bizarrement, a contrario, lui allait bien. Elle en fut presque attendrie. Et elle le trouva ... beau. D'une beauté dure, sévère, sombre mais très attirante. Qui n'était pas sans lui rappeler celle de Rodolphus. Mais dans le second on trouvait une sorte de folie instable alors qu'il n'y avait que la solidité d'un roc dans le premier.

- Voilà, ça ira ou il vous en faut plus ? fit alors Alasdair en la tirant de ses pensées.
Elle le fixa sans rien montrer de ce qu'elle avait pu penser auparavant. Elle remarqua alors que Nott avait de la terre dans ses cheveux blonds et sur son front. Elle tendit la main dans un réflexe avant de se reprendre.
- Vous avez ...
Finalement elle se contenta d'hocher la tête.
- Ce sera parfait. Merci.

Polie et bien élevée d'abord. Et puis apparemment aux yeux des autres elle était une bureaucrate il fallait bien qu'elle assume. Elle prit le panier de ses doigts délicats d'empoisonneuse et le suivit dans ses quartiers. Elle paya le prix qu'il désirait sans broncher et se dirigea vers la porte. Juste avant, elle se tourna vers lui.

- A quelle heure dois-je venir ce soir ? demanda t-elle.

Elle hocha la tête pour signer qu'elle serait là et sorti presque aussi discrètement qu'elle était venue. Une ombre dans les couloirs. Le soir venu elle se présenta à leur dite et posa sa cape sur le fauteuil. Elle était habillée comme personne ne l'avait encore jamais vu. Un jean sombre, un débardeur noir et une chemise rouge sombre qu'elle avait laissée ouverte et dont elle avait relevé les manches. Ses longs cheveux blonds étaient remontés en un chignon lâche et elle n'était pas maquillé. Elle était tout ce qu'il y avait de plus naturel et ça lui allait bien. En silence, elle attendit les instructions. Ce n'était pas une fille très bavarde mais elle était discrète et efficace. Elle pouvait être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mar 22 Juil - 16:53

Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.


- Vous avez ...
- De la terre ? Nott fixa d'un air perplexe la main ô combien féminine que tendait Selwyn, à la fois surpris et indécis. Devait-il reculer comme une bête craintive, ou au contraire rester immobile à attendre de voir la suite ? Il n'avait pas très envie qu'elle pose ses mains sur lui, non pas qu'il soit insensible aux charmes féminins, mais comment dire... Ils étaient là pour cueillir de l'hellébore, pas batifoler, et Nott ne confondait jamais plaisir et travail. Question de principe.
- Ce sera parfait. Merci.
Le mangemort fut soulagé de constater que Selwyn reprenait ses esprits en se donnant un air détaché. Lui n'avait pas la moindre envie d'affronter un moment gênant, d'autant plus que la rumeur la disait maîtresse d'un frère Lestrange. Ou des deux.
- Bien, aussi est-ce pourquoi il se contenta de retourner à ses quartiers sans lui accorder un regard, claquemuré en lui même, distant et silencieux.
- A quelle heure dois-je venir ce soir ?
- Soyez là pour 01h45, dit-il après avoir empoché ses cinq gallions et consulté plusieurs cartes du ciel afin de déterminer la meilleure heure pour cueillir cette foutue plante.

Il la laissa partir sans rien ajouter, conscient que l'heure était tardive. Mais pour obtenir le meilleur de ces précieuses pétales la lune ne devait excéder une moitié, et après les derniers rayons du jour, et l'apparition de l'astre d'argent il fallait un minimum d'heures à la fleur pour emmagasiner un maximum de rayons lunaires. Délicate équation. Cueillie trop tôt les effets s'en trouvaient amoindris, et ensuite exposée trop longtemps à la lune une fois les pétales détachés ils perdaient en efficacité. Le reste de la journée se déroula dans le calme le plus parfait. Nott fit quelques tours dans les couloirs de l'asile, histoire de dissuader la mauvaise graine de germer dans un terreau fertile, partagea le dîner avec les autres mangemorts avant de retourner s'enfermer dans ses quartiers.

Bientôt l'heure convenue approcha, et Nott eût un doute en ouvrant la porte à Selwyn. Heureusement pour elle il vit la marque sur son avant-bras, car vêtue ainsi, sans ses tenues recherchées ou encore son maquillage, il l'aurait presque confondu avec une élève. Et c'était mieux. Il l'aurait attrapé par les cheveux pour la traîner jusqu'à l'isoloir, pure ou impure.

- Entrez, il laissa la sorcière poser sa cape sur le fauteuil tandis qu'il tirait de la poche de son pantalon une bourse en satin noir, Tenez, vous rangerez les pétales dedans. J'espère que vous ne tenez pas trop à votre chemise, il était on ne peut plus sérieux, et lui même était vêtu d'un vieux pantalon noir et d'un t-shirt aux manches courtes de la même couleur et mangé par les mites, les bras nus il ne craignait pas cette maudite plante, Parce qu'on va récolter les pétales d'une furie de minuit.
Doux euphémisme, et belle image pour désigner une plante magique d'une beauté rare. A la lumière du jour elle avait l'air d'une banale marguerite, quoique plus terne, mais  toute sa beauté se révélait une fois la nuit tombée car alors ses pétales luisaient comme saupoudrés de paillettes argentées comme la lune. Mais malheur à qui osait voler ces merveilles, car sous la terre, hargneuses et vicieuses les racines vous attendaient.
- Je vais commencer par dégager les racines les moins profondes pour les maîtriser autant que possible, et ensuite vous commencerez par prélever les pétales en veillant à ne pas les abîmer. Il faudra aussitôt les ranger dans cette bourse en évitant de trop les exposer à la lune car une fois cueillis ils perdent de leur magie. Quand vous aurez fini vous courez aussi vite que possible, et sans m'attendre. Vous n'utilisez votre baguette qu'en dernier recours, si une racine vous rattrape et qu'elle essaie de vous étranger. Des questions ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Johanna Braddy by idk
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté française parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ares se vidant de son sang sur le sol, le corps brisé, mort
| PATRONUS : Un tigre blanc, magnifique et dangereusement mortel. Un peu comme son mari en fait.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mar 22 Juil - 20:58


A une heure et demi, Taryn attachait ses cheveux blonds et rentrait son jean dans des bottes noires. A une heure quarante cinq elle frappait à la porte de Alasdair Nott pour la seconde fois de la journée. Quand il lui ouvrit, il eu un beug comme si il ne la reconnaissait pas puis il la laissa entrer. Taryn arqua un sourcil mais ne fit pas de commentaire. Elle savait qu'elle avait l'air différente comme ça. Plus naturelle, elle faisait aussi plus jeune. Trop peut-être. Ce qui pouvait être utile quand il fallait se camoufler ou avoir l'air innocent.

- Tenez, vous rangerez les pétales dedans. J'espère que vous ne tenez pas trop à votre chemise. Taryn secoua la tête pour signifier que non, elle n'y tenait pas vraiment. Parce qu'on va récolter les pétales d'une furie de minuit.
Un sourire se dessina sur les lèvres de la blonde.
- Ca c'est un beau défi, fit-elle simplement.

Elle le suivit alors à l'extérieur. La lune éclairait le parc sombre. Ils montèrent une bute pleines de rochers mais la démarche de Taryn ne vacilla pas. Elle était toujours aussi souple et confiante. Malgré ses apparences fragiles et son boulot de bureaucrate, Taryn était quelqu'un de solide et de très fort avec un sacré tempérament. Ils arrivèrent enfin près de la plante au nom si doux et au caractère plus féroce que le sien.

- Je vais commencer par dégager les racines les moins profondes pour les maîtriser autant que possible, et ensuite vous commencerez par prélever les pétales en veillant à ne pas les abîmer. Il faudra aussitôt les ranger dans cette bourse en évitant de trop les exposer à la lune car une fois cueillis ils perdent de leur magie. Quand vous aurez fini vous courez aussi vite que possible, et sans m'attendre. Vous n'utilisez votre baguette qu'en dernier recours, si une racine vous rattrape et qu'elle essaie de vous étrangler. Des questions ?
Taryn leva les yeux vers lui et plongea son regard bleu dans le sien. Ils restèrent silencieux quelques secondes comme si ils communiquaient en silence puis elle fini par secouer la tête.
- Aucune, j'ai compris. Je suis prête.

Elle avait un regard déterminé et elle était calme. Elle était dans cet état d'esprit auquel elle parvenait tout le temps quand elle avait une mission à accomplir. Elle était prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 23 Juil - 16:09

Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.


- Aucune, j'ai compris. Je suis prête.
- Bien. Nott était serein et pas pressé. Mieux valait ne pas se hâter avec cette plante, et vu ce qui les attendait, il prit le temps de considérer Selwyn qui semblait déterminée et tout à fait disposée à se salir les mains. Tant mieux, il n'avait pas besoin d'un boulet.

Au bout de quelques secondes à observer la lune, pensif, Nott s'accroupit, et à mains nues, sans s'aider de la magie, le mangemort se mit à creuser la terre sans se presser. Ils avaient toute la nuit, et il ne voulait surtout pas brusquer les racines qui ne manqueraient pas de bientôt fendre l'air, mortelles et belliqueuses. Cela faisait un bon quart d'heure maintenant qu'il s'évertuait à gratter la terre autour de la plante, en douceur, sans gestes brusques lorsqu'il sentit sous ses doigts les racines, noueuses et humides. Elles s'agitaient déjà, faiblement, avec la souplesse d'un serpent.

- Les racines superficielles sont apparentes. Reculez, je vais creuser un peu plus. Cette fois les racines remuaient plus encore, certaines commençaient déjà à s'extraire du sol pour venir ramper à la surface, à peine plus épaisses que le petit doigt du mangemort qui s'empressa de les attraper et de les enfoncer dans la terre. Elles vinrent naturellement s'enrouler autour de sa main. Sa mâchoire se crispa au fur et à mesure qu'il creusait car il sentait les véritables racines, bien plus épaisses et solides s'agiter, furieuses de se voir troublées dans leur vie souterraine.

5 & 3 & 6:
La scène se déroule très vite, et même Nott qui a de bons réflexes ne parvient pas à juguler à temps une racine aussi épaisse qu'un manche à balai qui jaillit de terre et vient le frapper en plein visage. Un bruit sinistre d'os brisé se fait entendre dans le silence de cette nuit, tandis que son nez cassé se met à pisser le sang.

1 & 2 & 4:
Le mangemort évite de peu de se faire casser le nez par une racine épaisse qui jaillit de terre à une vitesse surprenante et fonce droit sur Selwyn. Heureusement pour la jeune femme ses réflexes sont bons, et d'une poigne de fer il attrape la racine qui se débat et vient s'enrouler autour de son bras dans une volonté farouche de lui briser les os.



Dernière édition par Alasdair Nott le Mer 23 Juil - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 23 Juil - 16:09

Le membre 'Alasdair Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Johanna Braddy by idk
| SANG : D'un rouge bordeaux d'une pureté française parfaite


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ares se vidant de son sang sur le sol, le corps brisé, mort
| PATRONUS : Un tigre blanc, magnifique et dangereusement mortel. Un peu comme son mari en fait.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 23 Juil - 17:37


Taryn n'avait pas peur de se salir les mains contrairement à ce que pensait la plupart des mangemorts. Et puis elle aimait bien jardiner et elle n'avait pas peur du danger. Elle rendit son regard à Alasdair sans ciller. Elle n'était pas une petit fille pourrie gâtée. Elle n'était pas une trouillarde. Finalement, le mangemort hocha la tête et commença à déterrer très délicatement la plante. Taryn le regarda faire impressionnée. Elle ne l'avait jamais vu ainsi. Il y avait une sorte de ... douceur en lui. Une tendresse qu'il ne montrait apparemment qu'envers ses plantes. Ses doigts enlevait la terre avec délicatesse et peu à peu, les racines commencèrent à apparaître.

- Les racines superficielles sont apparentes. Reculez, je vais creuser un peu plus.

Taryn se poussa pour lui laisser la place. Elle le regarda faire les sourcils froncés, sur ses gardes. C'est alors que les racines sortirent et frappèrent à grande vitesse. Alasdair n'eu pas le temps de s'écarter qu'elles le frappèrent. Taryn entendit un craquement et vit le sang gicler. Elle grimaça mais a ce moment là le mangemort lui donna le signal. Elle se redressa donc et commença à cueillir les pétales avec autant de douceur et de délicatesse qu'elle pouvait malgré les mouvements.

1,3,5 - Malgré les secousses, Taryn arrive plutôt bien à récolter les pétales tout en douceur et en délicatesse.
2,4,6 - Taryn cueille quelques pétales avant d'être fauchée par une racine qui la fait tomber au sol. Elle grimace mais ne fait aucun bruit et se relève aussitôt. Elle va y arriver !


Dernière édition par Taryn M. Selwyn le Mer 23 Juil - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Mer 23 Juil - 17:37

Le membre 'Taryn M. Selwyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn Dim 27 Juil - 16:40

Juillet 1979, Institut Clevergrace, Quelque part dans le Royaume-Uni.


Tout va si vite, trop vite. A peine voit-il la racine jaillir du sol, siffler, vriller dans l'air qu'elle percute déjà son visage. Il ferme les yeux, par réflexe, mais n'a pas le temps de se protéger le visage. Le mangemort entend le craquement sinistre, le gémissement plaintif de son os brisé avant même de sentir son nez cassé s'emplir de sang et irriguer la terre, la nourrir. Il jure entre ses dents serrées, la mâchoire crispée, saillante, et tandis qu'il porte une main à son nez qui n'en finit plus de pisser le sang, et que la douleur, vive, lui fait cligner des yeux, déstabilisé, une autre racine en profite pour s'en prendre à la jeune Selwyn. Par chance elle ne semble avoir rien de cassé, rien qu'une petite chute et la voilà déjà debout, prête à s'acquitter de sa tâche. Nott s'emploie alors à maîtriser les racines, mais avec son nez cassé la tâche se complique. Dépité de morfler autant, alors même qu'ils venaient à peine de commencer, le mangemort ne se décourage pas pour autant, et faisant abstraction de la douleur, il s'évertue à empêcher ces maudites racines de s'en prendre à Selwyn qui est clairement leur cible.

PAIR :
Les racines, vivaces et tenaces, sont de plus en plus nombreuses, elles sortent de terre, de grosseurs diverses, rampent, ondulent, se déploient au sol comme autant de serpents. Quelques-unes en particulier se dirigent vers Taryn, mais Nott a l'oeil vif, et d'un mouvement brusque il les saisit à pleines mains. Aussitôt elles viennent s'enrouler autour de son bras, serrant avec hargne, semblables à des boa en manque de nourriture. Les racines poursuivent leur ascension du géant blond jusqu'à se rapprocher dangereusement de sa gorge, et venir chatouiller méchamment sa clavicule.


IMPAIR :
Nott a beau attraper à pleines mains les racines, et serrer de toutes ses forces, il n'a que deux bras et deux mains, et les racines sont bien plus nombreuses. Dans une tentative désespérée de protéger les précieuses pétales, son butin dont il espère tirer un beau pactole, et aussi Selwyn, il se jette au sol, pour peser de tout son poids sur les racines enragées.
- Attention! Cela semble marcher un instant, le mangemort grimace, de douleur et d'inconfort, mais les garces finissent par trouver une voie de sortie, et ondulant sur toi, furieuses et belliqueuses fusent en direction de Taryn qu'elles frappent avec force.


Spoiler:
 


Dernière édition par Alasdair Nott le Dim 27 Juil - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livraison express ¤ Taryn Selwyn

Revenir en haut Aller en bas

Livraison express ¤ Taryn Selwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Carte postale de vacances
-