C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 891
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Dim 20 Juil - 13:01

Le jeune homme jeta un regard par la fenêtre de l'appartement londonien, toucha son front brûlant, et finit par hocher la tête vers son colocataire. S'ils attendaient plus, le transplanage d'escorte risquait de le rendre encore plus malade. Remus saisit ainsi l'épaule de Sirius, et quelques instant plus tard, il se retrouvèrent en pleine forêt. Prit de vertige, il tituba et dut se retenir à son ami pour ne pas tomber. Il préférait 1000 fois transplaner de son propre chef, mais à moins d'une heure du lever de la pleine lune, c'était trop dangereux. Reprenant son équilibre, il lâcha Sirius, le rassura d'un "C'est bon, ça va", et s'appuya contre un arbre, scrutant les alentours, crépuscule ayant déjà envelopper des bois d'un manteau sombre.

- On n'a plus qu'à attendre James. Je crois que Peter ne vient pas ce soir.

Il lui restait encore une bonne demi-heure avant sa transformation, et il ressentait, malgré la fièvre qui l'affaiblissait, cette pointe d'excitation coupable qui précédait chaque pleine lune qu'il passait avec ses amis, à parcourir les bois, comme un simple loup avec sa meute, plutôt que comme un monstre féroce assoiffé de chair humaine. Depuis leur départ de Poudlard, ils avaient dû changer leurs habitudes et si Dumbledore lui avait laisser la Cabane Hurlante lors des premiers mois, ne pouvait continuer à imposer sa présence dans les parages maintenant qu'il n'y était plus élève. Il s'était lancé à la recherche d'un autre lieu isolé où il pourrait s'enfermer, mais Sirius avait insister pour qu'ils trouvent plutôt une forêt déserte pour continuer à profiter des pleines lunes pour vagabonder librement. Libre... Remus se sentait rarement aussi libre que lorsqu'il parcouraient les bois avec ses amis sous leur forme animal. Il avait toujours peur bien sûr. Peur qu'un humain égaré ne réveille son instinct primaire, peur de croiser un autre loup-garou et qu'il devienne incontrôlable par le grand cerf et le gros chien noir... Mais ses peurs s'effaçaient lorsqu'il étaient avec ses amis, il n'avait alors plus l'impression d'être un monstre, alors même qu'il se sentait complètement lui-même.


- Est-ce qu'on peut éviter de chasser le sanglier cette nuit ? J'ai mis deux semaines à guérir l'hématome sur mes côtes la dernière fois, c'est vraiment des brutes ces bestioles...


______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 430
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Dim 3 Aoû - 21:53

Même après toutes ces années, Sirius ne parvenait pas à s'habituer à la mine défaite que Remus arborait avant chaque pleine lune. Le teint livide, les yeux cernés et violets, le loup garou était par moment secoué par des spasmes qui devenaient de plus en plus violents au fur et à mesure. Sirius ne se tenait pas très loin de lui, comme son ami semblait prêt à défaillir. Mais Remus lui fit signe qu'il était paré pour le transplanage. Sirius fit un pas vers lui, s'assura qu'il lui tenait fermement l'épaule et un instant plus tard, il les propulsa en pleine forêt.

La nuit était là, et la lune, qui se levait, perçait de son éclat les feuillages illuminant l'endroit ou se tenaient les deux jeunes hommes.

- On n'a plus qu'à attendre James. Je crois que Peter ne vient pas ce soir.

Patmol hocha la tête. James ne devait plus tarder. Quant à Peter... bah... Cela faisait déjà plusieurs semaines que les Maraudeurs n'avaient plus vraiment de nouvelles de lui. Il était aux abonnés absents, probablement trop occupé à gérer sa nouvelle vie d'adulte. Heureusement que l'Ordre permettait aux quatre amis de se retrouver. C'était dommage que ça ne soit pas le cas ce soir, en souvenir du bon vieux temps. Sirius, ces derniers mois, avait vraiment pris conscience que l'amitié devait se cultiver, s'entretenir. Ce soir de plein lune en était l'occasion parfaite. Black leva les yeux vers la voûte étoilée et s'aperçut qu'il ne leur restait qu'un petit moment avant la transformation. Tout comme Remus, il piaffait d'impatience. L'appartement Londonien qu'il occupait, bien que confortable, lui paraissait petit. Rien ne valait un bon galop à travers la campagne anglaise, ou une chasse au fond d'une forêt épaisse. Patmol oubliait tout : le garage, l'Ordre, sa désastreuse situation familiale - tout.

Sirius rit à l'évocation de l'attaque de sangliers de la dernière fois. Ça avait été assez dangereux, en fait. Jamais ils n'auraient pensé que les sangliers puissent courir aussi vite ! Il leur avait fallu puiser dans leur endurance, et, malgré cela, ils n'avaient pu éviter quelques coups de cornes.

- Des brutes, releva Sirius avec un air moqueur, et c'est le loup-garou qui dit cela ? Moi, j'en redemande !

La température était fraîche et Sirius resserra les pans de sa cape, donnant négligemment des petits coups de pieds dans le tronc d'un chêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1166
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /HOODWINK
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Mer 6 Aoû - 17:00


« Sois prudent, dit Lily, sa main délicatement posée sur la joue de James.
— Comme toujours », répondit le sorcier en lui déposant un baiser sur le front avant de lui remettre doucement une mèche de ses longs cheveux roux derrière l'oreille.

Puis il disparut dans un tourbillon de fumée, pour réapparaître à des centaines de kilomètres de là, dans une forêt immense et sombre qui allait être le terrain de jeu des maraudeurs pour la nuit.
James ne mit pas longtemps avant de repérer ses amis et, c'est avec une excitation caractéristique des soirs de Pleine Lune qu'il les rejoignit au pas de course, pressé de débuter la promenade.
« Je n'ai pas été trop long ? demanda-t-il en arrivant près d'eux dans un bruit de craquement lorsque sa chaussure s'écrasa sur une branche morte. Lily m'a obligé à rester un peu plus tard avec elle, les faire-part, l'organisation... J'ai bien cru que je n'arriverais jamais à vous rejoindre. »
James scruta alors les alentours, les hauts arbres qui rendaient presque invisible le ciel qui s'assombrissait de minute en minute, ne parvenant pas, malgré tout, à dissiper la menace que représentait la Pleine Lune. Puis, le maraudeur se retourna vers Remus qui semblait bien en peine, adossé contre un arbre et, doucement, lui déposa une main sur l'épaule.
« Ça va ? Tu es prêt ? » demanda James, un peu soucieux de l'état de son ami, comme toujours.
Mais il savait que ces balades faisaient du bien à Lunard, lui permettant de concevoir sa lycanthropie d'une toute autre façon, avec plus de liberté et, James l'espérait, un peu moins de souffrance.

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 891
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Dim 10 Aoû - 19:45

Des goûtes de sueur commençaient à perler dans son dos et le mal de tête allait en s’amplifiant. Il leva tout de même les yeux au ciel à la boutade de Sirius et lança d'un ton faussement sérieux.

- Simple respect de la chaine alimentaire.

Même mal en point, Remus tenait à ne pas dramatiser la situation et conserver une minimum de légèreté. Après tout, c'est bien ça que lui apportait ses amis et qui rendaient les pleines lunes moins pénibles, voir même amusante. L'arme secrète des Maraudeurs, la désinvolture. Lorsque James arrive, l'excuse de son retard ramena un instant Remus à la réalité du futur de son ami. Le mariage... Est-ce qu'il avait le droit d'enlever le fiancé de Lily pour une virée nocturne potentiellement dangereuse en compagnie d'un loup garou assoiffé de sang ? Mais il n'y avait aucun doute que si Lily avait aussi été Animagus, personne n'aurait pu l'empêcher d'être dans les bois avec eux elle-aussi. Cette pensée fit sourire Remus et il s'apprêta à ouvrir la bouche pour répondre à James lorsque ses muscles se crispèrent, comme si son corps tout entier était pris de crampes. Son sourire se tranforma en grimace et il grommela :

- Désolé les gars, mais c'est l'heure du streape tease.


Il se retourna et retira ses vêtements. Comme d'habitude, il avait prévu un paquetage à laisser dans un coin, histoire de retrouver une tenue correcte au petit matin. Depuis le temps qu'il passait ses pleine lune avec les Marauders, se retrouver nu comme un vers devant eux ne le gênait plus comme au début, répugnant qu'il était surtout à dévoiler certaines des cicatrices indélébiles qu'il s'était infligé seul dans la Cabane Hurlante. James et Sirius reconnaissaient désormais facilement les signes avant-coureur de la transformation et savaient se transformer au bon moment. Assis dans les feuilles mortes, les jambes repliées devant lui, Remus n'avait plus qu'à attendre le clair de lune.

Ce dernier ne tarda pas à percer les frondaisons et quelques dizaines de secondes, des douleurs fulgurantes et un hurlement plus tard, le jeune homme pâle avait disparût pour laisser sa place au loup efflanqué, haletant, humait l'air autour de lui.

______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 430
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Jeu 14 Aoû - 22:03

L'arrivée de James fut bruyante. Il apparut non loin d'eux, faisant craquer des brindilles et des feuilles, ses lunettes rondes perchées sur son nez, légèrement de travers à cause du transplanage. Il était temps, à en juger par l'aspect peu engageant de Remus. Les jeunes hommes se donnèrent des accolades affectueuses, appréciant sincèrement leurs retrouvailles. Le dernier venu s'excusa de son retard en expliquant que Lily le retenait pour les faire part du mariage. Parce que oui, James allait se marier et avec Lily. Probablement avoir des enfants après tout ça, bref, il allait vraiment devenir adulte.
D'ailleurs, James avait demandé à Patmol d'être son témoin ; ce dernier avait évidemment accepté, honoré par une telle demande. Même si James était fou amoureux de Lily Evans, il n'oubliait pas Sirius et, mine de rien, cela lui faisait chaud au cœur. Déjà qu'il ne voyait plus aussi souvent James qu'avant...

- Désolé les gars, mais c'est l'heure du strip-tease, annonça Remus avant de se retourner pour se déshabiller.

Sa peau blafarde et, par endroit, couverte de cicatrices luisait sous la lumière nocturne. A chaque pleine lune, Remus s'ornait de blessures plus ou moins importantes : son corps racontait sa vie beaucoup plus efficacement qu'un livre. Sirius détourna les yeux et, après avoir échangé un signe de tête avec James, se concentra pour se transforma. Il calma sa respiration, détendit les muscles de ses épaules et sentit de suite des fourmis dans ses jambes. Un frisson courut le long de sa colonne vertébrale alors que son nez et sa bouche s'allongèrent pour former un museau fin et élancé. Ses bras ainsi que tout le reste de son corps se couvrirent d'un duvet épais et noir. Il chancela en avant, sur deux pattes solides.
En quelques secondes, Sirius était devenu Patmol. Ses transformations étaient de plus en plus rapides. Avant, il avait besoin de fermer les yeux pour se concentrer fort sans être gêné par les mouvements extérieurs. Maintenant, devenir un chien passait comme une lettre à la poste. Facile.

A côté de lui se tenait un grand cerf majestueux, dont les bois dominaient Patmol et le jeune homme qui, déjà, poussait des feulements féroces. Remus se tordait en effet dans tous les sens, les membres velus et toutes griffes dehors. Dans quelques secondes, il serait parfaitement méconnaissable.
Patmol respira une grande bouffée d'air frais et boisé. Il fit quelques pas qui s'éloignaient de Remus, puis partit en trottinant. Enfin, après une impulsion, il s'élança au galop, dévalant une pente douce, évitant les arbres et sautant par dessus les obstacles naturels qu'offrait une épaisse forêt. Le vent s'engouffrait dans sa fourrure. Les feuilles mortes craquaient sous ses pas, et les branches se rompaient dans un bruit sec. Il prenait de l'allure, et entendait à côté de lui la cadence de Cornedrue. Remus était toujours là bas, achevant sa transformation, mais Patmol savait qu'il lui suffirait de seulement quelques secondes pour les rattraper... et les devancer. Dès lors, le jeu ne ferait que commencer...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1166
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /HOODWINK
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Mer 5 Nov - 19:53

« Désolé les gars, mais c'est l'heure du strip-tease, dit Remus en se retournant pour ôter ses vêtements.
— C'est parti... » fit alors James qui, après un regard échangé avec Sirius, entama sa propre transformation.
Le maraudeur inspira profondément, ferma les yeux et se concentra. Des bois lui poussèrent d'abord sur le crâne, ensuite son visage s'allongea pour prendre la forme d'un museau orné d'une truffe noire, puis son corps tout entier se métamorphosa en un cerf imposant recouvert d'un pelage beige. Cornedrue tapa des sabots sur le sol parsemé de feuilles et de branches afin de se dégourdir un peu les pattes tandis que Remus entamait sa transformation, toujours aussi spectaculaire même avec l'habitude de le voir devenir un loup à chaque pleine lune.
Patmol s'élança alors dans la forêt sombre et Cornedrue lui emboîta le pas. Ils galopèrent sur plusieurs mètres, slalomant entre les arbres avec une aisance tout à fait naturelle. Les cris de Remus ne portaient plus jusqu'ici et James en conclut que sa transformation était achevée et qu'il ne tarderait pas à les rejoindre. Alors le maraudeur stoppa sa course au milieu d'une clairière et se retourna pour attendre Lunard afin que la petite fête nocturne puisse commencer. Car après tout, c'était un peu le but de cette nuit : s'amuser pour faire oublier au loup-garou les souffrances de sa condition.

HJ :
 

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 891
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Mer 12 Nov - 23:39

Il ne fallut que quelques secondes au loup pour identifier toutes les odeurs qui l'entouraient. Durant les premiers instants, il fut perturber par les traces humaines qui l'entouraient. Mais bientôt, sa conscience fit le tri, et il se concentra sur les odeurs qu'il connaissait, celle de sa meute. S'élançant à travers les arbres, il prit de la vitesse, suivant la trace que le cerf et le chien avait laissé derrière eux. Bientôt, il les rejoignit dans la clairière, et reconnaissant les silhouettes familières éclairé par l'éclat pâle de la lune, il trottina vers eux, oreilles dressés. Drôle de meute, il fallait le reconnaitre, mais elle était la seule qu'il n'ait jamais eu. Ils l'avaient libéré de sa prison solitaire dans la Cabane Hurlante bien des années plus tôt. La peur, la fureur, et la faim dévorante qu'il ressentait lorsqu'il était seul disparaissait lorsqu'il était avec eux. Il restait une loup garou, et certains de ses réflexes sauvages n'étaient pas contrôlables, mais une conscience au fond de lui prenait régulièrement le dessus pour lui faire profiter de ses moments de liberté pour ce qu'ils étaient : les meilleurs moment de sa vie de loup, mais aussi de la vie du petit homme qu'il redevenait lorsque la lune disparaissait.

Allant flairer ses compagnons pour les saluer, le loup commença ensuite à faire le tour de la clairière, à la recherche de la piste d'un gibier à traquer. Soudain, une perdrix surgit entre des fourrés lui passa sous le museau. Bondissant à sa poursuite, il fut bientôt rejoint par le gros chien noir. Son petit glapissement lui indiqua qu'il ne lui disputait pas sa proie mais prenait la course-poursuite comme un jeu. Acceptant le défi, le loup allongea la foulée, et poussa même de la pâte la perdrix terrorisée lorsqu'il la rattrapa pour qu'elle accélère sa course, prolongeant le jeu.

______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 430
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs] Mar 18 Nov - 22:12

C'était bon, trop bon, que de galoper à vive allure sous les ramures. James à quelques mètres derrière lui, les deux Maraudeurs arrivèrent à une clairière et attendirent Lunard, qui ne tarda guère à arriver. Le loup garou était imposant. Patmol l'avait vu grandir au fil des années et devenir chaque fois plus imposant et terrifiant. Il se laissa flairer sans crainte par le lycanthrope avant que celui ci ne se mette à la recherche d'une proie à chasser.

C'était cela aussi qui était bon, ce moment où les Maraudeurs étaient vraiment des animaux et agissaient comme tel. C'était un véritable défouloir, un moment de liberté totale durant lequel les amis savouraient le fait d'être ensemble. Ensemble et seuls au monde en même temps car peu pouvaient se vanter d'appartenir à une telle bande. Il manquait Peter, ce soir, mais au fond, il n'était jamais bien loin.

Un oiseau - l'inconscient ! - s'égara dans la clairière. Aussitôt, Patmol se jeta sur lui, faisant comprendre à Remus que, s'il le voulait, il n'avait qu'à venir le chercher. C'était le loup-garou le plus carnassier des trois, mais Sirius comptait bien avoir sa part du lion. Ils partirent à la poursuite du volatile qui piaillait de peur. Patmol s'ébroua de joie et allongea sa foulée pour tenter de rattraper Lunard. Ce dernier laissa un peu d'avance à la perdrix pour prolonger le jeu et Sirius, dans un dernier effort se jeta sur l'oiseau, le saisissant dans sa gueule - sans trop serrer, bien sûr. Il resta un moment immobile face au loup, le fixant dans les yeux. Puis, sans crier gare, le chien noir bondit vers la clairière, emportant la proie avec lui. Si Lunard le voulait, il faudra qu'il rivalise avec lui à la course.

C'était aussi un prétexte pour aller chercher Cornedrue. Car, non loin de la clairière, la forêt observait une longue pente qui s'accentuait au fur et à mesure. Elle était devenue pour les compères un terrain de jeu propice pour une course de folie. C'est donc en filant à quelque mètres du cerf que Patmol galopa en direction de ce toboggan naturel, profitant de sa taille pour se faufiler entre des troncs d'arbres qui n'avaient pas survécu à la précédente tempête.

Vers l'infini, et l'au delà ! Sautant par dessus un rocher, Patmol, cependant, se réceptionna mal et, roulant sur lui même, il lâcha l'oiseau, dont les plumes étaient en vrac. A qui le tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs]

Revenir en haut Aller en bas

Clair de lune et bêtes à poils [Maraudeurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-