GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Jeu 14 Aoû - 23:29

Frank embrassa sa femme pour la troisième fois, se décidant enfin à partir pour de bon. Il avait rendez-vous avec une jeune recrue de l’Ordre du Phénix, Tybalt O’Connel, qu’il rencontrait pour la première fois. Il avait déjà eu l’occasion de l’apercevoir deux ou trois fois au bureau des aurors, mais jamais il n’avait eu l’opportunité de bavarder ou de travailler en collaboration avec lui.

Dumbledore avait confié aux deux jeunes hommes une mission, certes importante, mais pas des plus intéressantes. En effet, Tybalt et Frank étaient chargés de trouver des informations sur un certain Grady West, soupçonné d’appartenir aux rangs du mage noir. Ces rangs qui, d’ailleurs, prenaient de l’ampleur jour après jour, donnant aux aurors un travail de plus en plus épuisant.

Londubat embrassa une nouvelle fois Alice, puis transplana, quittant enfin l’appartement qu’ils partageaient tous les deux depuis seulement quelques jours. Et, s’il était comblé de partager sa vie au quotidien avec elle, l’auror avait un mal fou à s’habituer à ce logement qui ne lui avait pas vraiment tapé dans l’œil…

Frank arriva le premier au QG de l’ordre. Il s’attendait à passer une après-midi très longue et quelque peu ennuyeuse. Les consignes étaient claires : ils devaient chercher des informations aux sujets du suspect, de toutes les manières imaginables. Et, à part relire une centaine de numéro de la gazette à la recherche du nom de ladite personne, l’auror ne voyait pas comment ils pourraient s’en sortir. Lui, ce qu’il aimait par-dessus tout, c’était être sur le terrain, pas s’occuper de la paperasse ! Mais, à bien y réfléchir, Dumbledore n’avait jamais mentionné d’ordre les obligeant à rester au quartier général. Rien ne les empêchait de sillonner les rues de Londres… L’idéal étant de déterminer toutes les habitudes de cet homme, afin de pouvoir, dans un futur proche, le suivre et l’observer…  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Sam 16 Aoû - 0:54

Le jeune diplômé avait rendez-vous au QG de l'Ordre du Phénix avec Frank Londubat. Ensemble, ils allaient mener à bien une mission de renseignement sur un sbire du mage noire. Tybalt se demandait à quoi ressemblait son coéquipier... en y pensant bien... il lui semblait que quelqu'un avait mentionné son nom en le voyant passer au quartier des aurors. Il se souvenait d'un homme brun et plus âgé que lui. Il avait également dû l'apercevoir aux réunions de l'Ordre d'ailleurs, peut-être accompagné d'une femme.
Il reconnut immédiatement son visage en arrivant, et s'avança vers lui en lui tendant la main :

-Bonjour, Tybalt Connell.

Il le laissa se présenter à son tour, même s'il connaissait déjà son nom, et ils s'assirent quelques instants pour réfléchir à la mission.

-Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'ai une idée, un peu loufoque en fait. Pour enquêter sur le gaillard, on pourrait boire du polynectar et prendre l'apparence de quelqu'un qu'il connaît, pas forcément l'un de ses proches mais les serveurs d'un bar où il va souvent par exemple. Comme ça, quand il se rendra sur les lieux, son comportement nous indiquera ses habitudes et nous renseignera sur sa personnalité. Mais d'abord il faudrait lancer un sort de localisation pour savoir où il est. Est-ce que ça vous paraît réalisable ?

Demanda-t-il, conscient d'avoir un projet un peu audacieux et difficile à mettre en place. Des conseils venant d'un auror plus expérimenté étaient toujours bons à prendre. En attendant le raisonnement de son collègue, il en profita pour l'observer attentivement. Il avait le visage de quelqu'un de droit et d'amical. Quelqu'un de sérieux aussi, motivé par de bons sentiments. L'avenir prouverait que ces deux-là allaient bien s'entendre...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Sam 16 Aoû - 18:12

Lorsque son coéquipier arriva, Londubat, qui était en train de se préparer un café, se tourna et le salua chaleureusement. « Frank Londubat » Répondit-il simplement en serrant la main dudit Tybalt. Il laissa son jeune collègue s’installer à la table et termina la préparation du café. « Vous en voulez ? » demanda-t-il tandis qu’il sortait deux tasses du placard. Il servit le café, puis s’installa face à son binôme, qui proposa déjà une première idée. Sa proposition n’était pas totalement idiote, mais il manquait, selon Frank, quelques petits détails. « Le sort de localisation me paraît assez envisageable. A condition, bien sûr, que notre suspect se trouve à Londres. » Commença-t-il. Il ne voulait pas décourager Tybalt en critiquant ses idées, mais il se devait de lui faire comprendre que tout n’était pas réalisable dans son ébauche de plan. Ils devaient parler tous les deux de cette mission, en prenant le pour et le contre de chacun, afin d’élaborer un plan parfait.

« Ensuite, je dois vous avouer que je n’ai pas de polynectar sous la main et, comme vous devez le savoir, la préparation de cette potion est assez longue et assez complexe. » Cependant, Frank griffonna quelques notes sur son petit calepin. Il devait toucher deux ou trois mots à Dumbledore concernant les potions. Disposer d’un stock de potion d’avance au QG pourrait être assez utile en cas de missions importantes et dangereuses.

Il reporta son attention sur Connel. « Il ne faut bien entendu pas exclure la possibilité de changer d’apparence. Peut-être arborer un air plus sombre. Une barbe à la limite, histoire de se fondre un peu dans la masse. » Londubat avala une gorgée de son café, puis continua. « En ce qui concerne un établissement qu’il fréquente, il est vrai qu’il serait pratique de s’y rendre afin d’en connaître davantage sur ses habitudes. L’ennui, c’est que nous ne savons rien de lui. Si ce n’est qu’il s’appelle Grady West et qu’il est soupçonné de servir le mage noir. » Ajouta-t-il en se gratant nerveusement le menton. West avait été arrêté quelques jours plus tôt par une équipe d’aurors pour détention d’objets suspects, puis avait été relâché quelques jours plus tard, sous les ordres de la ministre.

L’ordre du Phénix ayant trouvé cette histoire assez louche, avait tout de même décidé de reprendre l’enquête, indépendamment du ministère.
« Peut-être pourrions-nous nous rendre dans l’allée des embrumes ? » Proposa-t-il. « Les gens qui fréquentent cette rue sont toujours un peu étranges… » Avec cette idée, Frank espérait pouvoir mettre la main sur une colonie entière de mangemorts. Avec un sort bien lancé, les deux jeunes hommes pouvaient se défigurer et interroger ainsi l’air de rien les commerçants, se faisant passer pour des fidèles du Lord de Ténèbres. Cette mission s’annonçait finalement plus intéressante que ce qu’il avait pu imaginer. Londubat avala le reste de son café d’une traite, puis se leva, effectuant les cents pas autour de la table, réfléchissant à la manière dont ils allaient pouvoir coincer West.


• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 17 Aoû - 13:27

« Le sort de localisation me paraît assez envisageable. A condition, bien sûr, que notre suspect se trouve à Londres. » Tybalt se sentit rassuré par la première remarque de son acolyte. Comme quoi, son idée n'était pas tout à fait à côté de la plaque. Quant à l'apparence, M. Londubat souligna   que le polynectar était long à préparer, ce qui était tout à fait juste, et proposa de changer des détails vestimentaires ou physiques, tels qu'une barbe, ce qui était au goût de Tyb. Enfin, il rappela à son jeune partenaire que le seul détail qu'ils possédaient sur l'individu était son nom, et suggéra de se rendre à l'allée des embrumes.

-Je pense que c'est un très bon début. Nous devrions porter des capes noires et modifier notre apparence physique, particulièrement notre visage, comme vous le proposiez. Il est impensable que quelqu'un nous reconnaisse, surtout à cet endroit que nous serons amenés à fréquenter souvent. Pourquoi ne pas aller à l'hôtel Buckley's ? C'est un hôtel de luxe qui s'y trouve. Il doit regorger de clients louches. Nous pourrons lancer le sort directement de là-bas, où le lancer avant pour savoir s'il est dans le coin. Et même s'il ne l'est pas, on pourrait écouter les conversations ou poser des questions discrètes pour voir s'il est un habitué des lieux.

Tybalt se mit ensuite à réfléchir au nom du gaillard. Grady West. Ce nom était si absurde qu'il sonnait faux, comme un pseudonyme qu'on donnerait à son entourage professionnel pour ne pas être démasqué. Etait-ce seulement possible ? Ils le découvriraient s'ils réussissaient à infiltrer un lieu qu'il visitait souvent.

Son collègue tournait autour de la table tandis que le jeune auror finissait son café. Ils n'allaient pas tarder à se mettre en route. Tyb sentait d'ores et déjà l'adrénaline monter, comme à chaque fois qu'il avait une mission à accomplir. Cela était dû au danger imminent mais aussi à l'amour de son métier. Il mettait tout son coeur dans l'accomplissement des missions, qu'elles proviennent de l'Ordre ou des aurors. Eradiquer le mal était ce qu'il avait toujours souhaité, et bien qu'un peu fougueux, du fait de sa jeunesse, il menait toujours à bien les tâches qui lui étaient confiées.

Il avala sa dernière gorgée de café, envoya la tasse dans l'évier d'un coup de baguette et se leva à son tour. Quelle était la prochaine étape ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 14 Sep - 17:48

Doucement, Franck et Tybalt établirent le plan de leur mission. Il était ainsi convenu que les deux aurors changeraient leurs apparences physiques, avant de rejoindre l’allée des embrumes et, plus particulièrement, l’hôtel Buckley’s qui s’y trouvait. « Je crois qu’il doit y avoir une réserve de vêtements à l’étage. » Annonça Londubat de sa voix grave, en désignant le grand escalier d’un signe de tête. Tous deux se rendirent alors dans une pièce où d’immenses armoires et de gros coffres en bois étaient disposés. A l’intérieur, ils trouvèrent tout ce dont ils avaient besoin pour passer inaperçus au milieu de la ruelle miteuse destinée à la magie noire. Vint ensuite le moment de modifier certains traits de leurs visages. Frank fit pousser une barbe négligée sur son menton, puis ajouta quelques cicatrices sur ses joues et son front. Il fouilla alors dans le coffre et dégota une paire de lunettes qu’il cala sur son nez (déformé à l’aide d’un sort), afin d’achever sa transformation. Tybalt, lui aussi, avait subit une métamorphose spectaculaire. Les cours de camouflage à l’école des aurors leur auront été bien utiles sur ce coup là… « Bien, je pense que nous sommes prêts. » Lança-t-il avec satisfaction. « C’est partit pour la chasse aux méchants ! »

Londubat était totalement passionné par son métier et, pouvoir continuer la traque aux mangemorts en dehors du ministère était une opportunité en or pour lui. Son acharnement maladif était à la fois sa plus grande qualité et son plus grand défaut. Sa plus grande qualité d’abord, parce que c’est grâce à cela qu’il menait à bien la plus grande majorité de ses missions. Son plus grand défaut ensuite, puisque cette obstination l’empêchait souvent de mener une vie personnelle épanouie. Bien sûr, il était heureux avec Alice. Mais travailler avec la femme qui partageait sa vie n’était pas toujours évident pour avoir des discussions intimes. Souvent, le soir, ils ressassaient ensemble leurs différentes affaires, donnant chacun leurs points de vue de l’enquête… Ce soir-là encore, il le savait, Frank détaillerait sa journée complète à sa femme, espérant connaître son avis sur l’affaire West. Mais il n’en était pas encore de là…

Les deux aurors transplanèrent devant l’immense banque Gringotts puis, sans un mot, rejoignirent l’allée des embrumes. Déjà, ils y croisèrent plein de personnages aux allures et comportements étranges. Londubat serra les poings. Il devait faire preuve d’une maitrise de lui phénoménale pour ne pas sauter sur chacun d’eux et les envoyer à Azkaban. « De la vermine. » Marmonna-t-il en regardant son collègue. « Alors, par où voulez-vous commencer ? Les petits commerces ? Ou l’hôtel Buckley’s ? » Demanda-t-il au jeune Connel, désireux de le laisser prendre un peu les devants. Il était conscient d’avoir voulu légèrement prendre la tête de la mission, mais souhaitait laisser sa chance à son collègue, qui n’était définitivement plus étudiant, mais bel et bien diplômé auror. La main posée sur sa baguette, le regard fixé sur la ruelle, Frank attendit les directives de son coéquipier.


• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Mer 17 Sep - 21:23

« Je crois qu’il doit y avoir une réserve de vêtements à l’étage. » Frank et Tybalt montèrent, et pour la première fois depuis qu'il s'était engagé dans l'Ordre, Tyb découvrit une pièce remplie de vêtements et d'accessoires parfaits pour les missions. Le jeune auror s'empara d'un polo gris foncé à manches longues, d'un pantalon sombre et d'une cape noire, tachée. Il s'habilla, puis vint le moment de transformer son apparence physique. Tout comme son acolyte, il opta pour une barbe de trois jours et vieillit ses traits en se dessinant des rides creuses sur le front et les joues. Il dénicha également une boucle d'oreille dans un coin, qu'il clipsa sur l'un de ses lobes. Ses dents du haut poussèrent sous le coup d'un sort, et se mirent à légèrement sortir de sa bouche. S'approchant d'un miroir, la seule réflexion que lui arracha son reflet fut : « J'ressemble à un clochard. Trop d'la balle ! » Il évita néanmoins de l'annoncer à voix haute, ne connaissant pas encore le degré d'humour de son partenaire de mission.

Lorsqu'ils furent tous deux prêts, ils transplanèrent, et croisèrent d'intéressants spécimens douteux. « De la vermine. » murmura son collègue.

- A qui le dites-vous !

Répondit Tybalt en désignant leurs tenues du regard, osant tout de même son premier trait d'humour de la journée. « Alors, par où voulez-vous commencer ? Les petits commerces ? Ou l’hôtel Buckley’s ? »

-Allons voir les petits commerces.

Décida Tyb, conscient qu'ils avaient peut-être plus de chances de croiser l'individu dans un commerce que dans un hôtel en pleine journée. Il fallait également recueillir le plus d'informations possible. Marchant côte à côte, les deux aurors entrèrent dans une boutique de vêtements miteuse. Hélas, elle était déserte et trop petite pour qu'ils puissent passer inaperçus. Les deux compagnons en sortirent, Tyb étant un peu déçu par leur première tentative. Ils continuèrent à marcher discrètement, évitant les regards insistants qui pesaient sur eux et les apostrophes subtiles telles que « Eh, mon mignon, approche voir et j'astiquerai ton dentier ! », pour finalement entrer dans une seconde boutique. Elle partageait l'étroitesse de la première, mais avait l'avantage d'être divisée en plusieurs allées de livres, car ici, on vendait des livres. Quelques clients étaient présents et échangeaient des conversations bien étranges. « J'ai vu Crapaud récemment, il m'a dit que Pie s'était fait avoir. Les temps ne sont plus sûrs mon ami... » Un message codé ! Tybalt avait l'impression que leur enquête avançait enfin. Pour ne pas attirer l'attention sur eux, il se mit à engager une conversation simple, mais pas trop banale avec Frank, en essayant au passage de glaner des informations sur les deux compères. « Tu parles, répondit l'autre, comment peut-il le savoir, il est en Irlande en ce moment ! » L'espoir du jeune auror retomba immédiatement. Crapaud n'était de toute évidence pas l'homme qu'ils traquaient, car selon leurs informations, il se trouvait en Angleterre en ce moment. Il croisa le regard de son mentor, se demandant s'il considérait qu'il fallait rester pour en savoir plus ou passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Sam 20 Sep - 15:04

Frank s’autorisa un léger rire suite à la pointe d’humour de son collègue, puis acquiesça d’un signe de tête lorsque celui-ci choisit de visiter les commerces en priorité. Londubat suivit alors son collègue dans la première boutique : elle était étroite et sombre. La vendeuse, une vieille sorcière édentée à l’air revêche, devait faire fuir à toute jambe les clients de sa boutique déserte. Les aurors firent alors demi-tour, et entrèrent dans l’échoppe suivante. A peine plus grande que la première, elle offrait cependant une luminosité plus appropriée, bien utile pour entrevoir le titre des ouvrages qui y étaient exposés. Frank survola les rayonnages des yeux, apercevant des intitulés pour le moins étranges : « Amour, filtres et potions. » ; « Sympathiser avec les gobelins : le début de la richesse » ou encore « Double jeu, comment tromper son monde. » Ce bouquin attira d’ailleurs l’attention de Londubat qui commença à en feuilleter les pages. Il n’eut le temps que d’apercevoir l’énoncé du premier chapitre (Aurors et représentants de l’ordre), car une conversation égailla sa curiosité. Visiblement, Tybalt, lui aussi, avait surpris la discussion des deux types derrière eux. Les coéquipiers entamèrent une conversation légère, tendant l’oreille à l’affut d’une information essentielle. Mais ils n’entendirent rien de suffisamment intéressant pour faire avancer leur affaire…

« Regardez-moi ça ! » Lança alors Frank, en haussant la voix pour se faire entendre des deux compères. Il montra alors l’ouvrage qu’il tenait en main à Tybalt. « C’est exactement ce qu’il nous faut pour échapper à Azkaban » Il avait prononcé ses derniers mots dans un murmure pour mimer une fausse discrétion, mais il savait que les types derrières eux s’étaient rapprochés, l’air de rien, afin d’entendre chacun de ses mots. « C’est un best-seller ce bouquin ! » Lança le premier gars en pointant le livre de son gros index. « Exact ! J’vous conseille de lire l’premier chapitre avec attention » Ajouta l’autre, en ponctuant sa phrase d’un sourire, qui laissa apercevoir ses dents grisâtre.  Les remerciant d’un signe de tête, Frank s’approcha du comptoir où il fit l’acquisition dudit livre.
«  — Il ne me semble pas vous avoir déjà vu ici, lança le vendeur en l’observant d’un air suspect. Vous êtes ?
— Effectivement, vous ne m’avez jamais vu. Et je ne suis personne. Répondit-il en désignant  le titre du livre. On n’est jamais trop prudent avec les temps qui courent, mon bon monsieur. »
Le libraire lui adressa un regard compatissant, comprenant avec aisance là où il venait en venir.
Les aurors se dirigèrent vers la porte, mais, alors qu’ils allaient sortir de la boutique, le plus gros des deux bonhommes retint Tybalt par le bras. « Pour vos… problèmes… vous trouverez toute l’aide nécessaire chez Minchka. » Leur dit-il en murmurant, avant de les laisser partir définitivement.

« Qui est Minchka ? » Demanda Frank lorsqu’ils furent suffisamment loin et isolés pour que personne ne surprenne leur conversation. « Ce nom me dit vaguement quelque chose, mais impossible de savoir d’où je le tiens. » Ajouta-t-il en se grattant le menton. Chez Mincka était en fait le nom de la première boutique qu’ils avaient visité, mais Londubat ne parvenait pas à s’en rappeler… Tandis, qu’ils réfléchissaient, l’auror ouvrit de nouveau le livre qu’il venait d’acheter, à la page du premier chapitre. « Vous vous rendez compte qu’ils écrivent des livres pour apprendre aux gens à nous berner ?! » Lança-t-il, soudain prit d’un élan de colère. « D’un autre côté, je ne vois pas comment est-ce qu’ils peuvent nous échapper, avec tous les moyens dont on dispose pour les coincer… » Acheva-t-il, en refermant le livre d’un coup sec.


• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 12 Oct - 1:09

Tybalt ne s'attendait absolument pas à ce que son acolyte attire l'attention sur eux. Il n'avait pas vu l'ouvrage qu'il tenait à la main, et se demanda dans un premier temps ce que son collègue avait en tête. Lorsque les deux gars s'approchèrent d'eux, le jeune auror jeta un coup d'oeil furtif au titre de l'ouvrage, et comprit immédiatement. Ces deux hommes étaient suspects à ses yeux, mais faute de preuves, Frank et lui ne pouvaient faire grand chose. D'ailleurs ils n'étaient pas là pour ça, mais Tybalt mit un point d'honneur à mémoriser le nom de la boutique lorsqu'ils en sortirent, afin d'envoyer quelqu'un faire le ménage là-dedans un de ces jours. Son partenaire avait eu le réflexe parfait quand le vendeur lui avait demandé son nom, il ne savait pas s'il en aurait fait autant à sa place. Il aurait probablement dû réfléchir pendant quelques instants à un nom d'emprunt, ce qui aurait jeté les soupçons sur lui. Il repensa au moment où le plus imposant des hommes l'avait attrapé par le bras, ce qu'il n'avait pas apprécié du tout. Bien sûr il ne l'avait pas montré, mais avait dû réfréner un frisson quand il l'avait touché. Ces hommes le répugnaient, tant physiquement que mentalement. Il leur avait conseillé de se rendre chez Minchka, et Frank s'était demandé de qui il parlait.

-Moi aussi, c'est étrange. Cela va sans doute me revenir.

Répondit Tybalt, étonné qu'ils ne puissent ni l'un ni l'autre se souvenir de la personne. Son acolyte ouvrit de nouveau le bouquin et désigna le titre du premier chapitre, que M. Connell n'avait pas vu jusqu'alors, et qui le révolta tout autant.

-C'est une honte ! Mais je ne suis pas sûr que le bouquin soit de qualité.

Répondit-il en s'emparant du livre et en le retournant pour en voir le résumé. Le nom de l'auteur n'était pas très crédible, et sa photo lui donnait plus l'air d'un charlatan que d'un écrivain de renom.

-De toute façon nous berner ne s'apprend pas dans les livres, ça serait beaucoup trop simple !

Renchérit-il, agacé.

-C'est vrai, ils ne nous échappent pas... D'ailleurs Minchka...

Il y repensa : Minchka était un nom de femme. Ils n'avaient pas vu beaucoup de boutiques sur l'allée des embrumes. Ils en avaient fait une dont la propriétaire était... une femme.

-J'ai une idée.

Dit-il en entraînant à vitesse grand V M. Londubat vers la boutique précédente. Lorsqu'ils se retrouvèrent devant, le jeune auror leva les yeux vers son insigne : "Chez Minchka".

-Nous la tenons !

Chuchota-t-il, à peine assez fort pour que son collègue l'entende. Ensuite ils entrèrent dans la boutique, l'air de rien, et s'approchèrent discrètement de la vendeuse, en faisant semblant d'avoir peur qu'on les remarque.

-Pouvons-nous vous parler en privé ? Demanda Tybalt, comme s'ils avaient une affaire primordiale à évoquer avec elle.

La vieille femme les fit entrer dans une salle annexe à la boutique, de sorte que si l'un de ses clients avait besoin d'elle, elle pouvait s'en occuper.

-Voilà, ajouta le jeune homme, nous revenons de la librairie, et le libraire nous a conseillé de nous adresser à vous pour... des petits problèmes. Conclut-il en désignant le bouquin du regard. "Ah, ça !" Répondit-elle, "Vous n'êtes pas les premiers à me demander conseil, rien n'est plus sûr en ce moment ! De quoi avez-vous besoin ?" Demanda-t-elle en se laissant complètement avoir par le manège des deux hommes. Tybalt se tourna vers son collègue en décidant de le laisser prendre la relève, pour ne pas faire de bourde. Si ça ne tenait qu'à lui, il aurait inventé un bobard disant qu'ils avaient rendez-vous avec l'individu qu'ils recherchaient mais qu'ils ne savaient pas où le trouver, mais il valait peut-être mieux se montrer plus prudent... De plus, il avait conscience que même s'il était diplômé, il demeurait un jeune auror, et qu'il avait tout intérêt à observer avant d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 12 Oct - 17:37

Tybalt semblait tout autant choqué que Frank par cet horrible ouvrage. Mais, tout comme son collègue, il restait septique quant à la qualité des conseils prodigués à l’intérieur. Et, après tout, même si ceux-ci s’avéraient être utiles –ce dont Frank doutait fortement- il n’était pas exclu que les aurors y jettent un œil, histoire de connaître les nouvelles techniques de leurs ennemis, et ainsi les envoyer à Azkaban bien plus facilement. D’ailleurs, Londubat était persuadé qu’une nouvelle tournée rejoindrait très prochainement la prison aux détraqueurs : les informations qu’ils avaient recueillies dans cette unique boutique leur offraient de nouveaux pensionnaires à envoyer dans les  "chambres froides". Bien entendu il leur faudrait réunir des preuves solides, mais cela n’était pas le plus compliqué…

C’est Tybalt qui fit le lien entre Minchka et la première boutique qu’ils avaient visité. Frank donna un léger coup dans l’épaule de son collègue pour le féliciter de sa logique d’esprit, et tous deux entrèrent de nouveaux dans l’échoppe. Lorsque Connell demanda à la gérante s’ils pouvaient lui parler en privé, elle acquiesça sans broncher et les entraîna dans une sorte d’arrière boutique. Frank comprit alors pourquoi la boutique leur avait parut si déserte lorsqu’ils l’avaient visité la première fois ; elle était plus un repère qu’un véritable magasin…

Londubat laissa son jeune collègue expliquer leur "problème" puis, lorsque la vieille femme leur proposa ses services, il prit la relève. Dans un premier temps, il pensa lui dire simplement qu’ils recherchaient Grady West, que celui-ci leur avait donné rendez-vous, précisant que Minchka était censée leur transmettre le lieu du rendez-vous. Cependant, en s’exprimant ainsi, il augmentait les risques de se faire démasquer. En effet, Tybalt ayant précisé quelques instants plus tôt que c’était le libraire qui les envoyait, son histoire aurait été totalement contradictoire et aurait parut louche aux yeux de la vieille sorcière. De plus, Frank savait par expérience que nombreux étaient ceux qui changeaient leur identité, afin d’échapper au ministère : si c’était le cas de leur gaillard, il trahirait leur couverture et les mettrait tous les deux dans une situation peu commode.
C’est pourquoi il conserva son histoire de prisonniers en cavale, cherchant à échapper à la justice. « Nous sommes à la recherche d’un endroit sûr. Vous voyez, le genre d’endroit où l’on peut continuer nos… petites affaires, sans prendre le risque de se faire tomber dessus par les aurors… » Londubat avait presque chuchoté ses dernières paroles, tout en grattant sa barbe de trois jours et en jetant des regards faussement inquiet vers la porte d’entrée du magasin qu’ils apercevaient de l’arrière boutique. « Je comprends bien mes chers messieurs. Allez donc faire un tour du côté du Buckley’s. Dites au gérant que vous venez de ma part, il comprendra. » Sur ces mots, les deux aurors quittèrent de nouveaux la minuscule échoppe, remerciant simplement Minchka de légers signes de tête.

Frank était ravi. Il toucherait deux mots à Lucas dès leur retour le soir même, et une petite visite de contrôle serait probablement effectuée quelques jours plus tard. « Au moins cette journée aura été enrichissante ! Je ne pensais pas que ces gens-là étaient aussi solidaires entre eux. » Dit-il à son coéquipier, un léger sourire aux lèvres. « Vous aviez raison au sujet du Buckley’s, vous avez un très bon feeling ! » Ajouta-t-il, en marchant en direction de l’hôtel.


• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
(Il m'inspire ce sujet, il m'inspire !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 12 Oct - 18:24

Son collègue fit semblant de chercher un « abri » anti-aurors, ce qui était brillant. La vendeuse se laissa berner une fois de plus et leur indiqua une cachette, qui n'était autre que le Buckley's. Les deux compères quittèrent immédiatement la boutique pour se diriger vers l'hôtel de luxe. « Au moins cette journée aura été enrichissante ! Je ne pensais pas que ces gens-là étaient aussi solidaires entre eux. Vous aviez raison au sujet du Buckley’s, vous avez un très bon feeling ! »

-C'est sûr ! On a déjà deux endroits à « désinfecter ». Renchérit Tybalt, qui comparait les mangemorts et ceux qui les aidaient à de vulgaires insectes, ou à de la vermine. Je ne pensais pas non plus, et à dire vrai j'imaginais que leur réseau était plutôt limité, ou en tout cas beaucoup plus secret que cela. On n'a même pas eu à prouver notre identité que la bonne femme nous dévoilait tout !

Dit-il, surpris de la facilité avec laquelle ils étaient parvenus à leur but.  Quant son partenaire le félicita, il en éprouva une grande fierté et le remercia chaleureusement. Il était ravi de pouvoir servir la cause de leur enquête.

Ils entrèrent bientôt au Buckley's, et leur allure tout comme leurs tenues sombres n'incitèrent pas le réceptionniste à leur poser la moindre question. Il les laissa entrer et prendre place à une table centrale dans le bar restaurant. Cette position était stratégique car elle leur permettait d'écouter toutes les discussions alentour et de déterminer si l'individu recherché était dans la pièce, ou si quelqu'un en savait plus sur lui. Tybalt observa bien la salle et fut surpris du milieu dans lequel évoluait tout ce « beau » monde. Contrairement aux membres de l'Ordre du Phénix et aux aurors, dont les locaux étaient les plus modestes possible, les mangemorts et la haute noblesse sorcière baignaient dans le luxe et le mépris des autres. Au vu du contexte actuel, c'était tout à fait indécent. Les femmes et les hommes revêtaient de riches tenues et se pavanaient dans tous les sens, c'était ridicule aux yeux du jeune Connell. Selon lui, ils venaient de pénétrer au sein d'un nid de guêpes. Pas question de faire le moindre faux pas, ou ce n'était pas une personne qui les démasquerait, mais toute une communauté magique. Tybalt s'empara du livre sur les aurors qui trônait au milieu de la table, l'ouvrit, et fit mine de se concentrer sur son contenu.

-Rob, t'as tes lunettes ? J'ai oublié les miennes et je comprends rien à ce qu'il y a d'écrit là...

Déclara-t-il en s'adressant à son coéquipier -qu'il avait renommé pour l'occasion- à haute voix, pour que l'on puisse l'entendre. A peine avait-il prononcé sa réplique qu'un homme qui passait à côté d'eux s'arrêta pour lui venir en aide. « Ah, je vois que vous ne lisez pas de torchons, dit-il, c'est un excellent ouvrage. Il y a marqué : "Si vous voulez duper un auror, faites-lui croire que vous faites partie de son camp" ». Suite au regard surpris que lui lancèrent les deux hommes, l'individu crut bon d'ajouter : « Oh pardon, je me présente, Grady West ». A ce nom, les aurors échangèrent un regard discret, étonnés, et plus que satisfaits de leur trouvaille.

-Merci de votre aide, c'est un livre que je dois lire avant demain après-midi, et j'ai oublié mes lunettes chez moi, dans le Kent. Voulez-vous vous joindre à nous ?

Il espérait de tout cœur que la réponse serait positive. Ils tenaient leur homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 12 Oct - 19:48

Très vite, Frank et Tybalt arrivèrent à l’hôtel Buckley’s où ils passèrent l’entrée sans trop de difficulté. Londubat était septique ; il trouvait cette affaire bien trop simple et était convaincu que tôt ou tard, ils tomberaient sur une difficulté inattendue. Mais pour le moment, mieux valait garder son calme et continuer à jouer ce rôle qu’ils avaient endossé tout l’après-midi. Installés à une table en plein cœur du restaurant de l’hôtel, les deux aurors observaient avec discrétion la foule présente dans la salle. Toute cette vermine n’avait décidément rien à voir avec eux.

Tybalt attrapa le livre que Frank avait posé au centre de la table, et demanda à "Rob", s’il avait ses lunettes. « Sur mon nez Harvey. Tu dois être sacrément myope pour ne pas les voir ! » Répondit-il, tandis qu’un homme s’approchait de leur table, visiblement intéressé par leur lecture. Il aida Connel à déchiffrer les phrases de l’ouvrage, expliquant que pour berner un auror il fallait, dans un premier temps, faire croire à son appartenance au côté du bien. Frank hocha un sourcil. Ce conseil était pour le moins ironique puisque, jouant eux-mêmes cette comédie, les aurors étaient parvenus tout au long de la journée à berner le camp adverse. Mais se faisaient-ils berner eux aussi de la sorte ? Londubat en doutait ; il lui semblait que les aurors se montraient beaucoup plus méfiants que les personnes qu’ils avaient pu rencontrer au cours de l’après-midi.

Le type se présenta comme étant Grady West. En son fort intérieur Frank bouillonnait, mais il ne laissa rien paraître et attendit simplement sa réponse lorsque Tybalt l’invita à se joindre à eux.
« — Je n’ai pas beaucoup de temps, mais pour un livre comme celui-ci, je veux bien vous accorder dix minutes. Frank fut soulagé et, ne souhaitant pas perdre de temps sur les minutes qu’il leur offrait, décida d’entamer la conversation.
— Vous pensez vraiment que les aurors se laissent avoir si facilement ? Ce n’est pas que je doute de ce bouquin, mais je dois dire que j’aimerai être préparé en cas d’arrestation… Je ne voudrais pas finir mes jours à Azkaban…  Le type lui adressa un regard compréhensif, mais lui affirma que la technique était infaillible.
— Je suis passé entre leurs mains récemment, mais ils n’avaient aucune preuve concernant mes "activités", et me voilà de nouveau libre !
— Je me disais bien que votre nom me disait quelque chose. Ils parlaient de vous dans la gazette dernièrement. Vous avez fait quelque chose à votre visage ? » Demanda Frank en secouant sa main devant sa propre figure pour illustrer ses paroles.

Lorsque leur gaillard s’était présenté, quelque chose avait attiré l’attention de Frank mais, ayant une mauvaise mémoire, il n’avait pas tout de suite trouvé ce qui le dérangeait. Après l’avoir observé minutieusement pendant son discours, l’auror avait finalement mit le doigt sur le problème : ce Grady West là n’avait pas la même apparence que celui qui était venu au ministère. Etait-ce le même, qui avait fait usage d’une potion de polynectar ? Ou était-ce une toute autre personne ? C’était donc le moment des difficultés inattendues…


Dernière édition par Frank Londubat le Ven 17 Oct - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Mer 15 Oct - 9:54

L'homme accepta de passer quelques instants avec eux, et Tybalt faillit lâcher un « ouf » de soulagement. Son collègue lui posa une question pertinente, qui le faisait passer pour un mangemort. L'individu confia qu'il s'était retrouvé en proie aux aurors, ce qui, au premier abord, confirmait son identité. Cependant la deuxième question de M. Londubat mit la puce à l'oreille de Tybalt. S'il se permettait de demander cela, c'est que quelque chose le faisait douter. Le jeune auror attendit avec appréhension la réponse de Grady, qui ne tarda pas : « Ils n'ont pas parlé de moi dans la gazette. Je dois y aller, j'ai du travail ». Répondit-il assez agressivement. Sans réfléchir, Tybalt le rattrapa par le bras et l'incita à se rasseoir :

-Pardonnez mon ami, il pose souvent des questions indiscrètes. La vérité c'est qu'on a entendu parler de vous à la librairie, deux gaillards décrivaient votre arrestation et votre apparence physique, car ils n'arrivaient pas à remettre votre nom sur un visage. Et ils ont dit que vous étiez blond.

Or, l'homme était brun. Tybalt avait fait au plus simple, car s'il avait donné trop de détails physiques, son histoire n'aurait pas été crédible.

-Barman ! Trois whiskys s'il vous plaît ! Rajouta-t-il, pour noyer le poisson et paraître sympathique à Grady.

« Connaissez-vous le nom de ces hommes ? » Demanda Grady. Tandis qu'il posait cette question et que le serveur arrivait pour leur apporter leurs boissons, Tybalt glissa discrètement un peu de véritasérum d'une vieille fiole qu'il lui restait du ministère dans son verre.

-Non, nous les avons juste entendus parler, mais ils sont sortis avant qu'on ait acheté le bouquin.

Répliqua le jeune auror, qui n'aurait pas pu paraître plus sincère. « C'est vrai, je ne suis pas Grady ». Confessa l'individu, après avoir bu une première gorgée de whisky. « Grady, c'est mon faux jumeau. C'est lui qui est brun. Depuis qu'il a eu ses petits problèmes avec le camp adverse, on a décidé d'échanger nos identités. Comme ça, il n'aura pas d'ennuis s'il se refait choper. Et ça foutra le doute aux aurors s'ils me prennent moi, étant donné que je ne lui ressemble pas ».

-Brillant ! Cela lui permet aussi de pouvoir fréquenter n'importe quel établissement fidèle au Lord... Je sais que certains refusent d'accepter les clients à problème.

Ajouta Tybalt avec un clin d’œil, apparemment compréhensif. Ensuite il croisa le regard de Frank, ravi de connaître la vérité. Leur mission consistant seulement à collecter des informations sur Grady, peut-être pourraient-ils le questionner sur son jumeau l'air de rien...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Dim 19 Oct - 13:26

Tybalt rattrapa le coup lorsque West leur annonça qu’il devait les quitter, puis commanda trois whiskys pur feu histoire de détendre un peu l’atmosphère. Sa technique fonctionna et Frank se promit de remercier son collègue dès que la mission serait terminée. Soudain, sans que Londubat ne comprenne pourquoi, Grady West se lança dans d’étranges confessions, annonçant qu’il avait prit l’identité de son faux jumeaux afin de protéger celui-ci, expliquant ainsi pourquoi l’auror ne l’avait pas reconnu. Frank lança un regard discret à son coéquipier et comprit d’un simple regard qu’il avait eu la rapidité, l’audace et la discrétion adéquates pour verser quelques gouttes de véritasérum dans le verre de leur suspect. Il mourrait d’envie de féliciter Tybalt à voix haute et de lui serrer la main, mais il garda un visage neutre, écoutant le faux Grady énoncer son récit comme s’il écoutait la vie d’un vieil ami.

C’est à cet instant que Connel posa la question fatidique, celle qui leur permettrait enfin de connaître la localisation du véritable Grady.
« — Brillant ! Cela lui permet aussi de pouvoir fréquenter n'importe quel établissement fidèle au Lord... Je sais que certains refusent d'accepter les clients à problème. Ce n’était pas une question en soit, mais sa phrase était tournée de façon à ce que West réponde, leur donnant plus d’information au sujet de la fuite de son jumeau.
— Exactement ! Il a vu des tas de portes se fermer sous son nez ! Ah oui, ils font les solidaires entre personnes du même camp, mais quand il s’agit d’héberger quelqu’un qui s’est déjà fait prendre une fois, les portes se ferment les unes après les autres ! Lança-t-il en terminant son verre cul-sec. Garçon ! Un autre ! Ajouta-t-il en faisant signe au serveur.
Frank, n’osait pas toucher son verre. Il craignait que les membres du personnel les soupçonnent et versent eux-aussi du véritasérum dans leurs whiskys. Déçut de ne pas savoir où se cachait désormais Grady West, l’auror enchaîna la conversation.
— Ah ça… La solidarité ça ne fonctionne qu’un temps mon ami. A-t-il trouvé un lieu où loger finalement ? Demanda-t-il en faisant tourner son verre entre ses mains.
— Oui, je lui ai laissé les clés de mon appartement. Se contenta-t-il de répondre.

Londubat n’ajouta pas un mot. Il ne voulait pas attirer l’attention sur lui. Aussi, il se contenta d’attraper de nouveau le fameux livre, qui était la pièce clé de leur mission. C’était grâce à lui que toutes ces portes s’étaient ouvertes à eux, et Frank espérait bien qu’il leur servirait de nouveau. Il ouvrit le bouquin au chapitre 2 : Personnes du camp adverse et témoins. Survolant quelques lignes du regard, il comprit que ce chapitre était dédié à la manière dont il fallait s’y prendre pour convaincre les personnes lambdas de votre innocence. Il y avait même tout un paragraphe expliquant comment monter un faux témoignage… C’était ahurissant ! Mais tout cela donna une nouvelle idée à Frank.
— Harvey ! Regardes-moi ça ! Dit-il en désignant les lignes du bouquin. Mais, il se souvint que ‘Harvey’ n’avait pas ses lunettes. Il faut qu’on trouve des personnes suffisamment naïves pour leur faire croire à notre innocence. Juste par précaution.


Dernière édition par Frank Londubat le Ven 24 Oct - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Mar 21 Oct - 22:35

La langue du faux Grady se déliait progressivement, il en vint à critiquer son propre camp puis à recommander un verre. Tybalt espérait qu'ils n'auraient pas à le ramener chez lui s'il était ivre. Son collègue, qui désirait en savoir plus, demanda de manière détournée où le vrai Grady logeait. La réponse du jumeau fut plus que décevante, car il leur apprit que Grady vivait chez lui. Certes, mais où était-ce ? Son coéquipier resta silencieux pendant quelques instants, et Tybalt lui-même cherchait comment relancer la conversation. Il s'apprêtait à déclarer que tout dépendait où son frère habitait, car s'il habitait allée des embrumes par exemple, il pourrait facilement se faire repérer, mais M. Londubat lui enjoignit de regarder le livre, en ajoutant qu'il était nécessaire de convaincre des gens de leur innocence. C'était une technique à la fois habile et risquée, car si leur interlocuteur s'apercevait que c'était lui la « personne suffisamment naïve », il commencerait à avoir des soupçons. « Facile ! » Répondit l'homme illico presto. « Trouvez un auror ou un membre de l'Ordre, et devenez son ami. Ensuite, quand vous le connaîtrez suffisamment bien, vous pourrez lui faire croire que vous souhaitez rejoindre son camp, même si c'est plus risqué ». Tybalt, qui souhaitait répondre naturellement, comme il l'aurait fait avec un ami, renchérit :

-Mouais, ça me paraît quand même assez dangereux. Mais après tout, je parle en amateur. Vous avez déjà essayé ?

Il voulait poser le plus de questions possible, le plus rapidement possible, car il savait que tout comme les autres potions, le véritasérum avait un effet temporaire. Il observa rapidement la salle et croisa le regard du propriétaire des lieux, le dénommé Buckley... Une belle ordure que celui-là. Pourvu qu'il ne les repère pas. « Moi non mais un ami oui... » Ajouta mystérieusement son voisin de table. On aurait dit qu'il souhaitait que les aurors le questionnent, avides de réponse, pour se dérober en les laissant sur leur faim.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I. Ven 24 Oct - 18:13

Frank resta sans voix lorsque West leur expliqua que faire croire à son innocence était des plus simples : devenir ami avec un auror ? Londubat manqua de s’étrangler, mais Tybalt posa une question qui lui évita de croiser le regard interrogateur de leur suspect. Un de ces amis avait donc abusé de l’amitié d’un auror ou d’un membre de l’ordre pour éviter un procès au ministère. Qui donc avait-il pu se montrer naïf à ce point ? Frank fit un inventaire rapide de ses propres connaissances, cherchant si l’une d’elles pouvait correspondre à cet « ami », mais aucune personne de son entourage ne lui semblait suspecte. Il hésita à demander l’identité de cet ami, ou celle du « pigeon » qui s’était avoir, mais il jugea plus prudent de se taire. D’ailleurs peut-être était-il désormais temps de quitter cet endroit avant que les soupçons ne se posent sur eux.

« — Harvey, je crois qu’il est l’heure d’y aller, dit-il en jetant un regard à la montre qu’il avait pris dans le coffre à déguisements, on devrait aller voir le gérant et lui parler de Minchka. Tenta-t-il, espérant que la mention de ce nom allait délier d’avantage la langue du jumeau de Grady.
— Oh, vous connaissez Minchka ? Demanda justement West en avalant sa dernière gorgée de whisky. Quelle femme ! Elle risque sa vie chaque jour pour sauver toutes les personnes menacées par les aurors ! Lança-t-il en se levant. Ravi de vous avoir rencontré. Des gens comme vous on n’en croise plus des masses, lâcha-t-il en essuyant les gouttes de whisky qui coulaient sur son menton. Puis il tourna les talons et quitta la salle.
— On file ? » Murmura Frank en attrapant sa veste.
Ils laissèrent de quoi payer les boissons sur la table et quittèrent l’hôtel, évitant ainsi de croiser le gérant du Buckley’s.

Londubat serrait toujours entre ses mains le livre clé de leur journée. Il était temps de faire le point sur leur enquête. « On retourne au QG ? » proposa-t-il « A moins que tu souhaites voir autre chose ? » Demanda-t-il, en tutoyant enfin celui qui allait désormais être l’un de ses coéquipiers…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I.

Revenir en haut Aller en bas

SUJET FLASHBACK ▲ Aurors, duo très spécial ϟ Partie I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-