GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 350 pts | SERPENTARD : 610 pts
Félicitations aux Serpentard ! On poursuit la saison de Quidditch avec le prochain match : Serdaigle VS Gryffondor ! Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 151
| AVATARS / CRÉDITS : Richard Armitage
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : trahir les aurors et l'ordre du Phénix
| PATRONUS : Une petite belette blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 16:45

Les membres de la mission n°2 avait suivit l'aiguillage indiqué par le mangemort bléssé. Il leur avait fallut plusieurs heures de marches pour rejoindre la limite avec l'institution Clevergrâce. Ils avaient d'abord suivi les rails pendant un long moment, puis le paysage avait commencé à changé et l'auror avait alors décidé de dévié, gardant le chemin de fer en ligne d'horizon. Le but n'était pas d'atteindre la gare ou des mangemorts feraient surement le guet. Non à la place ils étaient passer à travers la forêt, bien plus discrète.
Maintenant ça faisait deux jours qu'ils étaient là, bloquer par les sortilèges de protections qui créaient un dôme autour de l'institution et de son parc. Ils touchaient au but...
Aaron, avait passé ses deux jours-ci à analyser, avec les autres aurors venus en renforts en même temps que Remus, les rondes, et les moyens de rompre ces sortilèges tout en gardant l'effet de surprise.

La tension se ressentait chez chacun, encore plus chez ceux qui avait un être cher dans cette endroit sinistre. Seulement huit personnes qualifié pour se défendre se trouvait à l'intérieur même de l'institution, si on comptait dedans les trois étudiants-aurors. Cela était immensément insuffisant avec la vingtaine de personne présente dans la forêt pour plusieurs centaines d'élèves, mais ils n'avaient plus le choix. La ministre avait été retrouvée ainsi que sa famille, au péril d'un bléssé, Aaron venait de l'apprendre.
L'auror ressassa une dernière fois le plan mis au point avec ses aurors, il jeta un coup d'oeil à alastor, qui hocha la tête sombrement.

"Ecoutez-moi bien" dit-il sans hausser la voix de peur de se faire entendre. "Dans quelques minutes, nous pénétrerons au sein de cet établissement appeler Institution Clevergrâce. Nous entrerons par groupes de cinq afin d'avoir plus de discrétion pou rejoindre les élèves qui devraient, à en juger par la présence de la lune dans le ciel, être tous dans leur dortoir. N'oubliez pas notre priorité sont les enfants. Il serait préférable que les jeunes, qui connaissent les élèves de poudlard, se charge de les évacuer et de les mettre en sécurité dans la forêt. Bon courage à tous. D'un signe de tête il signifia au six aurors qui devaient se débarrasser des mangemorts qui maintenaient les protections en places d'y aller. Il n'y avait plus de temps à perdre. Aaron reçut un, deux, trois, six patronus signifiant qu'ils étaient tous en place. Il balança des étincelles vertes dans le ciel en priant pour qu'ils aient tous le temps d'entrer avant que les mangemorts ne se rende compte d'une brèche. Quelques seconde plus tard les protections étaient tombés et les groupes se fondirent dans l'obscurité du parc.

HJ:
 
Récapitulatif des morts/bléssé/emprisonner/autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 872
| AVATARS / CRÉDITS : Jackson Rathbone
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 19:37

Remus venait probablement de vivre les deux jours les plus éprouvants de sa vie. Physiquement autant que moralement. Resté en arrière avec le jeune Mangemort blessé, il avait attendu l'arrivé du Docteur Jones et des secours. Les aidant du mieux qu'il pouvait pour ramener le jeune homme à l'hôpital, il n'avait ensuite pas perdu une minute et tenté de regrouper des renforts pour rejoindre Aaron et son équipe. Quelques membres de l'Ordre s'était mobilisés, ainsi que des aurors de confiance. Une fois tout le monde sur place, il fallait se rendre à l'évidence. Malgré tous ses efforts, ils n'étaient pas assez pour assurer l'évacuation des lieux et l'affrontement des Mangemorts sans risques pour les élèves. Remus n'avait de toutes façons rien à dire, juste à obéir et à essayer de rassembler ses dernières forces pour ce qui les attendait.

Aux côtés de Sirius, il faisait parti des jeunes membres de l'Ordre qui avait pour mission de rassembler les élèves et les éloigner des combats. Il savait que son ami n'avait pas approuvé son geste de vouloir soigner le Mangemort blessé par Aaron, mais ils n'en n'avaient pas reparler, tout comme du sort que Sirius avait lancé à Jeremiah. Ce n'était pas le moment de douter de ses plus proches amis, pas alors qu'on mettait notre vie entre leur main à la veille de la bataille. ils écoutèrent les instruction de Lucas sans broncher. Puis les groupes formés se séparèrent, les Maraudeurs prenant un chemin détourné pour accéder directement par les fenêtres aux dortoirs. Le plan de l'Institut était facile à comprendre, surtout pour ceux qui avait cartographié tout Poudlard. Ils devaient se faire discret, et profiter que les autres groupes attirent l'attention des Mangemorts pour venir au secours des élèves.


- Les dortoirs sont là-haut, chuchota Remus en désignant des fenêtres à barreaux au deuxième étage.

Dissimulés dans des buissons, ils guettèrent les environs pour évaluer combien de Mangemort faisaient des rondes au pied de ces fenêtres.


1, 2 : Deux Mangemorts font des allés-retour fréquents.
3, 4 : Trois Mangemorts passent une première fois mais semble faire une ronde assez large pour leur donner le temps de se faufiler.
5, 6 : Un seul Mangemort est posté non loin de là, immobile, peut-être endormi...

______________________________

- Remus J. Lupin -


Dernière édition par Remus Lupin le Lun 1 Sep - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 19:37

Le membre 'Remus Lupin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 19:56

Spoiler:
 

Il s’appelait Antonin Dolohov. Elle ne l’avait jamais vu. Mais plusieurs fois, lors des réunions de l’Ordre elle avait pu entendre son nom, systématiquement associé à celui de Mort. La dernière fois, il était sorti de la bouche d’Alastor Maugrey. L’auror parlait à Aaron Lucas dans un bout de couloir du manoir Orwell, à l’abri de toute oreille indiscrète. Totalement par hasard et en toute discrétion, Elber était tombée sur les deux hommes. Elle aurait pu faire demi-tour, c’est ce qu’elle aurait fait en temps normal. Mais non, pas cette fois ci. Parmi leurs chuchotements, elle avait perçu son nom ; Warnen. Puis celui de Dolohov. Puis tout un tas de choses qu’elle n’aurait jamais du entendre.

Elle en était là. A souhaiter plus que tout la mort d’un homme qui avait rempli à lui seul la moitié du cimetière d’Abney Park.

Au signal de Lucas, le groupe d’Elber se dirigea vers l’entrée de l’institut. Discrètement, la jeune femme attrapa son ami Sirius par le bras et lui glissa à l’oreille « Je te laisse gérer, on se retrouve aux dortoirs » Sans lui laisser le temps de répliquer quoi que ce soit, elle planta tout le monde et monta quatre à quatre l’escalier menant au premier étage. La photo de la tête de Dolohov était imprimée dans sa tête depuis plusieurs semaines déjà. De la même manière que la fureur et la vengeance étaient imprimées dans ses entrailles. Elle Le reconnaitrait.

L’alerte avait été donnée. Elber courrait dans le couloir sans se retourner, à la recherche de son mangemort. Elle évita de justesse plusieurs sorts, baissant la tête. Elle entendait des cris, des éclats de voix. Difficile de distinguer leurs provenances. La jeune femme défonçait d’un coup de baguette chaque porte fermée, priant pour que L’homme se trouve derrière chacune d’elles. A plusieurs reprises elle se retrouva nez-à-nez avec un individu menaçant, mais étrangement, elle s’en sortait à chaque fois, soit d’un coup de coude dans un nez, soit d’un sort lancé par-dessus l’épaule. Son ange gardien devait être à ses côtés aujourd’hui.

Au détour d’un couloir, elle tomba sur Lui. Ils ne s’étaient pas rentrés dedans, mais il s’en était fallu de peu. Elber resta quelques millièmes de secondes pétrifiée par la surprise et la peur. Mais sa colère reprit le dessus. Ses doigts se resserrèrent autour de sa baguette qu’elle pointa sur l’homme. C’était donc lui. Lui qui avait assassiné toute sa famille, la laissant disparaitre dans un brasier gigantesque. C’était lui l’homme à abattre aujourd’hui. Les autres, elle s’en moquait. Ils ne représentaient rien pour elle. Celui qu’elle voulait, c’était Dolohov.

« Endoloris »



1, 2, 3, 4 : Le sort fuse vers Dolohov.
5,6 : Le sort rate Dolohov.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 19:56

Le membre 'Elber Warnen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : Mathias Lauridsen ϟ viceroy (bazzart)
| SANG : Lestrange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Se retrouver Cracmol
| PATRONUS : Un Lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 20:57

Dolohov revenait de l'isoloir, où il avait été porter trois quignons de pain aux quatre élèves qui y résidaient pour quelques jours : rien ne l'amusait plus que d'imaginer ces quatre pauvres gosses affamés se disputer ce trop peu de nourriture. L'été touchait malheureusement à sa fin, et le Mangemort attendait les ordres de son Lord, et de la nouvelle Ministre quant à la suite des événements. Les élèves allaient-ils retrouver Poudlard dès le 1er septembre, ou bien resteraient-ils encore un peu à l'Institution, là était la question. Et Dolohov, sans regret aucun, laissait le soin d'y répondre à ceux qui préféraient la vie de bureau à celle de l'action. Qu'ils choisissent donc, lui obéirait, comme à son habitude. Si les élèves restaient, lui aussi resterait avec plaisir. S'ils retournaient à Poudlard... Il retournerait sévir dans l'Allée des Embrumes. Les deux scénarios étaient séduisants.

Dolohov circulait dans les couloirs du premier lorsque soudain, des éclats de voix et des bruits de course l'arrachèrent à ces perspectives réjouissantes. Immédiatement, le Mangemort se dirigea vers la source de ce tumulte, baguette brandie et prêt à rafler les élèves responsables pour les enfermer avec les quatre autres dans l'isoloir, avec leurs trois quignons de pain : quelle ne fut pas sa surprise quand tout à coup, il manqua de rentrer en plein dans une brune ténébreuse qui lui était inconnue, mais qu'il lui semblait déjà avoir vu quelque part... Tel semblait également le sentiment de la jeune femme, qui le dévisagea un instant. La seconde suivante, son regard était du même noir que la robe d'un sombral, et elle s'écarta de lui avec un grondement de rage pour mieux le mettre en joue. Manifestement, elle savait qui il était. Et le sort impardonnable jaillit. Endoloris.

Mais un réflexe inné avait déjà mené Dolohov hors de la portée du sortilège, à l'abri de l'autre côté de l'angle du couloir. Heureusement, car un millième de seconde plus tard le sortilège de l'inconnue fit exploser le plâtre, ajoutant au chaos qui commençait à envahir l'institution. Manifestement, elle n'était pas seule : il y avait un problème. Les sens en alerte, le Mangemort ne laissa pourtant filer qu'une seule seconde, le temps d'appuyer sa baguette magique contre sa Marque des Ténèbres pour avertir les autres, avant de sortir de sa cachette, décidé à en apprendre plus. Et si possible, de la bouche de cette jeune femme.

Confringo ! incanta-t-il en se plaçant face à elle.



2 : Le Maléfice explosif est dévié par la jeune femme.
Le reste : L'explosion est telle que la jeune femme est propulsée sur plusieurs mètres, et s'écroule lourdement sur le carrelage du couloir. Dolohov, profitant de sa faiblesse, s'approche d'elle à grands pas, ignorant les élèves paniqués qui commencent à courir dans tous les sens.Qui es-tu ? lui demanda-t-il d'une voix impérieuse. 


Dernière édition par Antonin Dolohov le Lun 1 Sep - 21:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 20:57

Le membre 'Antonin Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 383
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 21:20

La nuit était là depuis longtemps lorsqu'ils arrivèrent au pied de ce qu'ils pensaient être l'institut. Lucas avait détecté les sorts de protection et il fallut attendre les renforts pour briser les sortilèges qui paraissaient complexes. Durant ce temps, des groupes se formaient. Les moins expérimentés, tels que Sirius et Remus, étaient placés sous l'égide de ceux qui étaient plus rodés. Patmol et Lunard avaient pour mission de pénétrer dans le dortoir des élèves et de les emmener à l'orée de la forêt pour les mettre en sécurité. Elber, la mine déterminée et le regard noir, devaient les guider. Il n'était plus question de batifoler dans les couloirs de Poudlard en totale illégalité comme lorsqu'ils étaient en quatrième année, mais bien de sauver des centaines d'élèves qui avaient été maltraités pendant plusieurs semaines.

Sirius piaffait d'impatience. Il se demandait s'il verrait son frère, et si oui, dans quel état d'esprit il le retrouverait. Allait-il le suivre ou bien filer rejoindre les Mangemorts qui livreraient bataille contre l'Ordre et les Aurors du ministère ? Ils auraient la charge d'un grand nombre de personnes, Sirius ne pourrait guère accorder que quelques instants à son frère, s'il était chanceux.

Lorsque la protection fut anéantie, comme l'alerte n'avait pas encore été donné, le groupe d'Elber s'élança à l'assaut du parc, en tapinois. C'était une nuit sombre, sans lune, nuageuse au possible, ce qui rendait la traversée plus facile. Ils allaient arriver au bâtiment lorsque Elber retint Sirius par le bras, le stoppant dans sa course. Elle lui somma de gérer le groupe et qu'elle les retrouverait aux dortoirs. Et sans que Black n'ait pu lui dire quoi que ce soit, elle avait disparu, engloutie dans la nuit. Le pouls de Sirius s'accéléra mais, jetant un coup d’œil à Remus, il se remit en marche vers l'institut. Il ne leur fallut que peu de temps pour dénicher les fenêtres des dortoirs. Deux mangemorts montaient la garde, faiblement éclairée par la lueur d'une fenêtre. Sirius et Remus se planquèrent derrière un buisson.

Il y avait des barreaux. Les élèves étaient réellement emprisonnés. Sirius grogna de fureur mais s'interrompit aussitôt lorsqu'il vit un des gardes s'approcher un peu trop près de leur cachette. Black brandit sa baguette et jeta un sort de stupéfixion.

Compétences:
 

Pair : Le sort atteint sa cible de plein fouet. Il ne reste plus qu'un mangemort.
Impair : Échec, mais le mangemort, avec la nuit, ne sait pas vraiment d'où vient le sort, il s'apprête à donner l'alerte.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sirius Black le Lun 1 Sep - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 21:20

Le membre 'Sirius Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 22:08

Des courants d'air, la lune et des ronflements, encore une nuit d'insomnie qui s'annonçait pour Alexander. Étouffant sous ses couvertures malgré la fraîcheur nocturne, fébrile malgré la fatigue, tremblotant d'exténuation physique et nerveuse, le jeune Poufsouffle cherchait la fraîcheur à l'une des fenêtres du dortoir, contemplant les étoiles et le parc endormi. C'était à présent son dernier refuge, son ultime fugue, le seul moyen qui lui restait pour ne pas craquer sous la pression.
Il n'en pouvait plus, ne tenait plus en place. Poudlard lui manquait, sa maison lui manquait, ses parents lui manquaient. La simple liberté d'aller et venir lui paraissait si lointaine, comme un songe. Le quotidien n'était plus que corvées, brimades et terreurs nocturnes. Il avait le sentiment qu'ils ne quitteraient plus jamais cet endroit, à jamais otages de ces encagoulés et des sangs-purs qu'ils avaient enrôlés.

La douleur dans ses mains le tançait. Il avait les doigts tellement abîmés par les travaux inutiles et délirants qu'il effectuait chaque jour qu'il ne pouvait même plus espérer jouer de son luth. Il appuya sa paume sur l'un des barreaux de la fenêtre, laissa le froid du métal remonter le long de son bras, comme un espoir d'éclaircir ses idées embrumées.

Depuis la conclusion des plus douteuses de son escapade de l'autre nuit, il avait du promettre à maintes reprises de ne plus chercher à s'aventurer hors du dortoir la nuit. Il tentait donc de s'enfuir autrement, imaginant toute sorte d'histoires dans les ombres de ce parc endormi au dehors. Créatures merveilleuses et autres personnages romanesques visitaient chaque nuit ses illusions insomniaques, vivant au plein air la liberté dont il avait été privé.
Un encagoulé venait de quitter l'isoloir, sûrement après avoir appliqué quelque traitement effrayant à ceux qui étaient enfermés. Le temps que la silhouette regagne le bâtiment de l'institut, Alexander l'imagina se faire attaquer par d'illusoires sauveurs sortis des ombres. Il les imaginait infiltrer le parc discrètement, comme les commandos des films qu'il regardait les étés, les autres étés. Deux à droite, trois à gauche, courant d'arbre en muret, de palissade en buisson.

La fièvre était forte ce soir là. Le jaune, se prenant à son propre délire, s'imaginait vraiment les ombres bouger sous les étoiles, comme si de vrais héros étaient sortis d'un de ses livres pour venir les délivrer. Quelque chose vibrait dans l'air, comme si l'atmosphère du parc avait changé, comme si ce soir la lune et les étoiles brillaient d'un autre éclat. Chassant ce délire de son esprit, il ferma les yeux, respira un grand coup, secoua la tête...

Les ombres dehors.

Elles bougeaient.

Il y avait quelqu'un.

Plusieurs personnes.

Ce n'était pas son imagination.

Quelqu'un venait les chercher.

Les chercher...

Cette simple idée fit couler une sueur froide dans la nuque d'Alexander. Il hésita un moment, se retourna vers le dortoir endormi, puis de nouveau vers le parc. Il en était sûr maintenant, il y avait des silhouettes dans le parc, et elles ne venaient ni du hasard, ni de son imagination.
Il aurait volontiers hurlé de joie à cette idée, mais le surveillant du dortoir ne l'aurait sûrement pas aussi bien pris, et l'idée de donner l'alerte malgré lui et de faire échouer ce sauvetage le terrifia soudain. Les idées défilant à toute vitesse, grisé et inquiet tout à la fois, il se tourna vers l'élève endormi dans le lit à coté et le secoua tout en chuchotant à son oreille :

Vite, il faut réveiller tout le monde. Ils arrivent. Ils viennent nous chercher...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 23:31

Deux jours. Deux jours qu'ils étaient bloqués là sans parvenir à passer cette fichue barrière de protection. Maëlyn ne supportait pas de savoir son frère si proche d'elle et pourtant si lointain et son humeur était particulièrement massacrante. Rares étaient les personnes qui osaient encore s'approcher d'elle, les ondes de sa fureur formant un halo presque palpable autour d'elle. Elle fulminait littéralement. Tellement que pour le coup, elle aurait bien tué tous les mangemorts qui lui tombaient sous la main sans aucun regret. Si ils n'ouvraient pas rapidement cette fichue barrière elle allait exploser et il ne ferait pas bon d'être près d'elle à ce moment là. Mais enfin, enfin ! ils arrivèrent à percer les défenses.

- Ecoutez-moi bien. Dans quelques minutes, nous pénétrerons au sein de cet établissement appeler Institution Clevergrâce. Nous entrerons par groupes de cinq afin d'avoir plus de discrétion pou rejoindre les élèves qui devraient, à en juger par la présence de la lune dans le ciel, être tous dans leur dortoir. N'oubliez pas notre priorité sont les enfants ... commença Aaron mais Maëlyn finit par décrocher complètement.

Elle, elle souhaitait juste rentrer enfin dans l'Institution. Son voeu fut exaucé moins d'une minute plus tard et baguette en main, elle suivit l'un des groupes. Elle ne savait pas trop où ils se dirigeaient aussi se fia t-elle à ses sens et à son instinct qui la trompait rarement. Evidemment, leur intrusion ne resta pas secrète très longtemps et l'alarme fut bientôt sonnée. Qu'à cela ne tienne, la jeune femme était tellement haineuse et déterminée qu'elle se ferait bien quelques mangemorts pour se défouler là. Ils ne tardèrent pas à débarquer et elle et son groupe, qui se dirigeait apparemment vers les Quartiers des Adultes firent face aux premiers mangemorts. Maëlyn ne savait pas qui elle avait en face. Elle s'en fichait même carrément. Tout ce qui lui importait, c'était de ficher une bonne raclée à cette bande de véracrasses !!

- Expeliarmus ! fit elle en visant l'un des mangemort.

5 : Le mangemort évite de justesse le sortilège qui se fracasse contre le mur faisant jurer l'italienne.
le reste : Le mangemort prend le sort de plein fouet et vole deux mètres plus loin, atterrissant droit sur un mur en entraînant un de ses collègues avec lui.  


Dernière édition par Maëlyn S. Valenzia le Lun 1 Sep - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Lun 1 Sep - 23:31

Le membre 'Maëlyn S. Valenzia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 418
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - BlueOrchid - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Mar 2 Sep - 11:04

Il était là, au milieu d'une masse informe et mouvante qui prenait peu à peu l'esquisse d'objets volants autour de lui. Il était au milieu de chaudrons emplis de potion d'un bleu électrique et qui jetaient des sorts à tire larigot qui manquaient de le toucher. C'était des Doloris qui fusaient des chaudrons de façon aléatoire, tandis que les chaudrons eux-mêmes semblaient danser une danse un peu macabre. La lumière des sorts leur dessinait sur leurs parois sombres un visage lugubre, une sourire tordu et goguenard. Et lui, il voulait crier, du moins se protéger en lançant des protections, mais ses bras restaient figés le long de son corps, et sa main, serrée sur sa baguette. Mais enfin, il se mit à bouger, son bras droit son décollant de son corps en un geste mécanique, robotique. Il leva sa baguette et là, il vit avec stupeur que ça n'était qu'un simple morceau de bois, de tout ce qu'il y avait de plus inutile. Et déjà, les chaudrons se massaient contre lui, des bras de métal sortant de leurs parois venaient le secouer, et leurs sourires devenaient encore plus lugubre et leurs yeux....

- Vite, il faut réveiller tout le monde. Ils arrivent. Ils viennent nous chercher...

Nate sursauta en ouvrant les yeux. Il mit un moment avant de savoir où il était et de reconnaître qui le réveillait en plein milieu de la nuit. C'est Alexander, un Poufsouffle du même âge que lui, qui, sa main sur son épaule, le secouait, les yeux brillants d'excitation.

Ils viennent nous chercher.

QUOI ? En un bond, Nate se débarrassa de ses couvertures, et se leva. Il s'approcha de la fenêtre et vit, en effet, un jet de lumière rouge provenir d'un buisson, en direction d'un des gardes. Si Nate n'avait pas été muet, il aurait poussé un cri de victoire. C'était donc vrai ? Ils allaient tous partir d'ici ? Il lança un grand sourire à Alexander avant de se souvenir de ce qu'il lui avait dit en le réveillant. Les autres ! Bien-sûr qu'il fallait les réveiller !
Nate s'empara de sa vraie baguette et, passant d'un lit à un autre, il réveilla chacun des élèves, le doigt posé sur sa bouche pour les intimer au silence. Il laissait le soin à Alexander d'expliquer aux autres ce qu'il se passait. De toute façon, au bout de quelques élèves réveillés, la nouvelle se répandit à travers le dortoir comme une traînée de poudre. Nate en profita pour se vêtir et retrouver ses amis. Malgré la frénésie qui s'était emparée du dortoir, le volume sonore restait faible. Seuls quelques premières années posaient des questions un peu fort ou bien fondaient en larme, cédant à la panique.

Ça allait finir ! Tous retrouveraient leur maison ! C'était miraculeux ! Mais, s'assurant que ses amis étaient tous là, réveillés, en alerte, Nate su qu'il manquait quelqu'un : Darya. Il attira l'attention de Talya, qui avait les cheveux encore embrouillés par ces quelques heures de sommeil.
Darya, il faut trouver un moyen de la prévenir !

Et pourtant, malgré son courage de Gryffondor, Nate ne se croyait pas capable de traverser la moitié de l'institut... Il y avait trop de risque, pour lui, les autres, et pour la tentative de sauvetage menée par ceux qui avaient envahi le Parc de cet horrible lieux.
En revanche, ils pouvaient peut-être empêcher le surveillant du dortoir de donner l'alerte. L'institut était encore plongé dans le calme, dans l'ignorance la plus complète de ce qui était en train de se dérouler. Si le surveillant venait à passer et découvrait les élèves réveillés... Il fit part de ses observations à Talya qui le retransmit aux autres. Avec ses amis, ils décidèrent de surveiller le couloir du dortoir. A plusieurs, ils parviendraient à empêcher le surveillant de faire quoi que ce soit.

Nate revint alors vers le Poufsouffle et l'invita à le suivre. C'était lui qui avait donné l'alerte, alors il pouvait toujours les aider à mettre le surveillant hors d'état de nuire. C'est pourquoi, posté devant la porte entrebâillée du dortoir, Nate et les autres attendirent la venue de leur bourreau....

Spoiler:
 


1&3 : Le surveillant approche à pas réguliers, visiblement lassé de faire la ronde à cette heure avancée de la nuit.
2&5 : Il ne s'agit pas d'un surveillant, mais de deux. Ils discutent et n'entendent heureusement pas le faible brouhaha du dortoir.
6&4 : Le surveillant vient de passer le dortoir, n'a rien remarqué et... leur tourne le dos !




Spoiler:
 


Dernière édition par Nate R. Curtis le Mar 2 Sep - 11:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4855
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Mar 2 Sep - 11:04

Le membre 'Nate R. Curtis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE Mar 2 Sep - 16:10

Depuis quelques jours, Kingsley avaient demandé à toute son équipe d'aurors de se tenir sur le qui-vive. Certains avaient remarqué une agitation inhabituelle parmi les Mangemorts. Les punitions envers les élèves s'étaient accélérés et devenaient de plus en plus arbitraires et cruelles. La tension montait et King soupçonnait ses collègues de l'Ordre d'en être la cause. Il ne doutait pas que ces derniers allaient finir par trouver un moyen de venir leur porter secours, mais n'ayant aucun moyen de contact avec l'extérieur, ils ne leur restait plus qu'à se tenir prêt au moindre signe. Ainsi, lorsque l'alerte fut donner, King était déjà prêt, ainsi que les sept autres aurors présents, à passer à l'action. Trois d'entre eux avait la mission de rejoindre au plus vite les dortoirs pour protéger la fuite des élèves. Les autres, dont lui, devait neutraliser le plus de Mangemorts possibles et faciliter l'entrée des renforts.

Etant toujours dans le quartier du personnel lorsque l'alerte fut lancée, Kingsley et ses collègues eurent le temps de prendre par surprise deux Mangemorts qui étaient dans leur chambre, les stupefixiant et bloquant magiquement leur porte. Tout le monde s'évacua rapidement des espaces réservés au personnel, qui risquaient de vite devenir un piège mortel en cas de combats ouverts. Les cinq aurors se séparèrent en deux groupes pour couvrir prendre à revers les Mangemorts qui commençaient à organiser la contre-attaque. Au détour d'un couloir, non loin du réfectoire, King et son groupe tombèrent sur leurs premiers ennemis à neutraliser.


1, 2 : Quatre Mangemorts prêts à en découdre, ils faudrait du renfort aux aurors qui se trouvent en sous-nombre
3, 4 : Deux Mangemorts, les premiers sorts fusent des deux côtés
5, 6 : Un Mangemort isolé, qui sous la panique de se retrouver face à un groupe d'aurors armé, fait exploser une partie du plafond, les forçant à reculer

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE

Revenir en haut Aller en bas

MISSION ORDRE DU PHENIX – INSTITUTION CLEVERGRÂCE NOUS VOILA... #LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» La politique sorcière.
» [Mission] Ordre de trouver un Ordre secret (Jude)
» M - Hywel davies - ordre du phenix - stagiaire a la confédération internationale des sorciers // Cameron Monaghan (neg.)
» Ordre de Mission
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Carte postale de vacances
-