GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 350 pts | SERPENTARD : 610 pts
Félicitations aux Serpentard ! On poursuit la saison de Quidditch avec le prochain match : Serdaigle VS Gryffondor ! Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

KING&MAE • Oh voyage voyage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Ven 5 Sep - 19:40


Kingsley & Maëlyn ❧ Oh Voyage Voyage
Elle avait eu du mal. Franchement ça lui avait fait beaucoup de mal de laisser repartir son frère à Poudlard. Elle avait d'abord dit qu'elle le gardait avec elle. Puis elle avait voulu l'emmener elle même au château. Finalement, Jaimie ayant été encore plus têtu qu'elle et Kingsley aidant un peu le jeune homme, Maëlyn l'avait laissé s'éloigner une nouvelle fois loin d'elle. Le coeur serré elle fixait le train rouge et noir qui s'éloignait vers le lointain château de sorcellerie. Ses cheveux noirs volaient dans le vent et si le soleil était encore chaud le vent lui annonçait déjà l'arrivé prochain de l'automne et de l'hiver. Frissonnante, l'italienne rentra chez elle. Elle était en train de nourrir les chevaux et de les brosser quand la nostalgie de son pays la prit soudain et elle souhaita être loin, en Italie. Loin de la guerre, des morts et des combats. Elle repensa à la conversation qu'elle avait eu avec Kingsley. Un petit sourire orna ses lèvres quand elle pensa à l'Auror. Si un jour on lui avait dit qu'elle aurait une nouvelle relation - qui se profilait sérieuse - avec un Auror, après l'histoire avec Magnus, elle aurait envoyé la personne en question à Sainte Mangouste section psychiatrie. Et pourtant. Lui et elle s'entendaient vraiment bien, ils avaient pas mal de points communs et puis ... elle ne savait pas, avec lui elle se sentait vraiment en sécurité. Il la rassurait.

Elle eu alors soudain une idée qu'elle décida de mettre en oeuvre. Maëlyn était comme ça. En général elle fonçait et elle réfléchissait après. Mais là, son instinct lui disait que c'était une bonne idée. Jaimie était à Poudlard, les premiers matchs de la saisons ne débutait que dans quatre mois alors pourquoi pas ? Aussitôt, elle appela son elfe et la chargea d'une mission bien précise pendant qu'elle préparait un sac. L'elfe revint une heure plus tard avec tout ce qu'elle avait demandé et Maëlyn sourit ravie. Elle confia le soin des animaux à son elfe, prit son sac et transplana jusqu'au Ministère. Elle savait que Kingsley avait des papiers à terminer même si il était sensé être en congé. A l'accueil elle salua le même bleu que la dernière fois et cette fois ci il ne chercha même pas à la retenir. Connaissant le chemin, la jeune femme se dirigea vers le bureau de son compagnon. C'était étrange de penser ça mais "petit-ami" faisait décidément trop gamin sans parler de "copain". La porte de son bureau était ouverte. Elle s'appuya au chambranle, les bras croisés et le regarda travailler. Il avait ce petit air sérieux qu'elle aimait tant avec les sourcils légèrement froncés. Qu'il était beau. Jamais elle n'aurait pu penser qu'ils pourraient avoir une histoire ensemble. Elle fini pourtant par décider de le déranger. Elle se racla légèrement la gorge et le vit redresser la tête. Un sourire illumina le visage de Maëlyn quand elle vit la surprise puis l'inquiétude traverser le visage de l'Auror.

- Calme toi tout va bien, le rassura t-elle avant qu'il ne lui fasse une attaque. J'ai une surprise pour toi. Et vu que tu es sensé être en congé ça te permettra de souffler.

Elle se permettait de l'engueuler discrètement pour être retourné au boulot après l'été infernal qu'ils avaient tous passés. S'approchant de son bureau, elle déposa devant lui une enveloppe contenant deux billets par portoloin pour Florence, en Toscane.

- Tu as une heure pour préparer ton sac. Ensuite on file, lui lança t-elle pétillante.

 
©flawless


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Lun 8 Sep - 19:08

Des congés... Comme si Kingsley était capable de prendre de lui-même des congés après ce qui s'était passer. Revenu contre l'avis de son supérieur au bureau, l'auror s'affairait à rassembler des dossiers pour ses collègues chargés de l'enquête en cours sur comment on avait pu en arriver à prendre en otage une école entière. Dès qu'il laissait son esprit inocupé, il avait l'impression que les victimes de la bataille de l'Institut revenaient le hanter. Des morts dont il se sentait responsable. Elèves, apprentis aurors, tous beaucoup trop jeunes, qu'il aurait dû être capable de protéger. C'était sa mission, et il avait échoué. Non, King n'était pas en forme, mais il tentait de s'accrocher aux choses plus positives, car si la culpabilité le faisait se sentir douloureusement vivant, vivre c'était aussi continuer à croire en des jours meilleurs, et à apprécier le premier rayon de soleil qui perçait les nuages. Son rayon de soleil à lui fit d'ailleurs irruption dans son bureau de manière si inattendu pour pendant une fraction de seconde, l'inquiétude passa sur son visage. Mais Maëlyn le rassura immédiatement.

- J'ai une surprise pour toi. Et vu que tu es sensé être en congé ça te permettra de souffler.

Il lui adressa un sourire d'excuse, sentant la légère reproche. Mais il était bien plus intrigué par l'enveloppe qu'elle déposa devant lui.

- Une surprise ? Qu'est-ce que... Florence ! Aujourd... Attend, tu es sérieuse ? On ne peut plus sérieuse vu le sourire aussi dévastateur que déterminée qu'elle lui adressait. Il rit, surpris mais enchanté par l'idée.

- Tu as une heure pour préparer ton sac. Ensuite on file.

Il s'inclina et lança un "A vos ordres, Madame" faussement solennel. Puis passant devant elle, il l'attrapa soudain par la taille pour l'attirer vers elle et l'embrasser avec passion. Il avait encore du mal à réaliser comment ils en étaient arrivé là, et pourtant...


*Flash Back*


La bataille avait fait rage aux quatre coins de l'Institut, mais finalement, les Aurors, avec l'aide plus que précieuse de l'Ordre du Phénix, avait la situation sous contrôle. Il était temps maintenant de faire le bilan de la bataille, de gérer les prisonniers, et de panser les blessures. Et plus important que tous, retrouver ses proches en priant pour qu'ils soient sains et sauf. Kingsley, boitant légèrement, mais ne souffrant que de blessures sans gravité, se dirigeait à grand pas vers la forêt où était rassemblé les élèves évacués. Une haute silhouette courait vers lui et quelques secondes plus tard, il serrait dans ses bras son petit frère, Joseph, au visage tuméfié mais à la mine soulagé. Le tenant par les épaules, l'auror inspecta ses blessures, puis constatant qu'il n'avait pas à s'en inquiéter, demanda d'une voix pressante.


- Est-ce que tu sais où est Maëlyn ? Maëlyn Valenzia ?

- La soeur de Jaimie ? Non, aucune idée, je ne savais pas qu'elle était ici.

Mais King lui savait qu'elle avait participé à la bataille. Même sans qu'Aaron le lui confirme, il aurait pu s'en douter. Jamais elle n'aurait laissé une mission de sauvetage partir sans elle, alors que son petit frère qu'elle venait de retrouver était retenu en otage. Ignorant le sourire soupçonneux de Joseph, Kingsley continua d'avancer à travers les bois, incapable de masquer son inquiétude, son frère à ses côtés.

*Fin du Flash Back*


Une heure plus tard, King était chez lui et bouclait des bagages léger. Il ne pouvait s'empêcher de sourire à l'idée de ce voyage inattendu. Sans même le consulter, Maëlyn avait deviner ce dont il avait le plus besoin là maintenant tout de suite. S'échapper, avec elle, couper avec ce qu'ils avaient vécu cette année pour s'enivrer du bonheur d'être ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Lun 8 Sep - 22:06


Kingsley & Maëlyn ❧ Oh Voyage Voyage
Elle vit la surprise se peindre dans son regard, puis le bonheur. Un bonheur neuf, surprenant, qui illuminait tout son visage et le rajeunissait. Qu'il était beau ainsi, Maëlyn ne regrettait absolument pas d'avoir fait cette surprise à son compagnon.

- Une surprise ? Qu'est-ce que... Florence ! Aujourd... Attend, tu es sérieuse ?
- On ne peut plus sérieuse ! rétorqua t-elle avec un sourire à la fois ravageur et déterminé.

Il se mit à rire et elle sourit encore plus, chaleureuse et pétillante. Ca lui plaisait ! Elle était heureuse. En ce levant, Kingsley l'attrapa par la taille et l'embrassa avec passion. Elle rit et passa ses bras autour de son cou, lui rendant son baiser avec autant de fougue que lui. Elle ne s'attendait pas à tout ça. Elle avait été seule si longtemps, elle n'avait plus jamais voulu s'attacher après Magnus, elle n'avait plus jamais laissé aucun homme approcher de son coeur, mais lui ... lui était si différent des autres. Si différent ...

FLASH BACK

La bataille était terminée. Ca avait été un massacre. N'importe où Maëlyn posait son regard, il y avait des corps. Morts. Blessés graves. Les médicomages tournaient entre les corps en essayant de faire ce qu'ils pouvaient pour en sauver le plus grand nombre. Maëlyn elle regardait autour d'elle en cherchant son frère, craignant le pire. Mais elle fini par le voir. Il était debout. Elle se précipita vers lui et enfin, elle put le serrer dans ses bras, enfin elle pu sentir son parfum et la chaleur de son corps. Il était là. Maigre, en piteux état, mais toujours vivant. Elle caressa ses cheveux bruns puis vérifia qu'il allait vraiment bien, qu'elle n'allait pas totalement le perdre. Il la rassura. Elle serra aussi Daithe dans ses bras et vérifia pour elle aussi. Ils avaient tous maigris, ils avaient tous l'air épuisés mais ils semblaient en vie. C'était le principal. Et puis soudain, elle eu envie de voir une autre personne.

- Jaimie tu n'a pas vu Kingsley ? Le grand Auror noir.

Son frère lui indiqua vaguement l'orée de la forêt mais il n'en savait pas plus. Maëlyn lâcha son frère à contre coeur, déposa un baiser sur son front puis lui dit qu'elle revenait. Elle se dirigea ensuite vers l'orée de la forêt et l'aperçu. Le soulagement se peignit sur ses traits.

- Kingsley ! l'appela t-elle.

Elle se dirigea vers lui presque en courant. Il était debout, entier. Il boitait mais il semblait a peu près en forme.

- J'ai eu si peur. Comment tu vas ?


FIN FLASH

Une heure plus tard, Kinglsey la rejoignait au centre de portoloins à longue distance. Elle discutait avec l'elfe qui gérait leur voyage. Elle lui sourit, rayonnante en le voyant arriver. Elle déposa un baiser sur ses lèvres. L'elfe leur tendit un peigne en argent un peu vieillot et leur dit d'une petite voix qu'il allait partir dans trente secondes.

- Prêt ? lui demanda t-elle en souriant.

Le peigne s'illumina et ils tourbillonnèrent. Quand enfin ils ré-atterrirent d'une démarche un peu hésitante ils avaient quittés la grisaille de Londres pour le soleil chaud de l'Italie. Maëlyn ferma les yeux et prit une grande respiration avant de tourner sur elle même en riant de plaisir.

- Enfin ! rit-elle.

Elle ouvrit des yeux brillants comme deux étoiles. Puis elle prit la main de son compagnon et l'entraîna avec elle.

- Laisse moi te guider, ce n'est pas vraiment en centre ville. On va déposer les bagages et puis après on fera ce que tu voudras !

Et elle les fit transplaner jusque devant une grande maison, jaune et lumineuse, des rosiers grimpants fleurissants sur les murs, avec une toitures de briques rouges. Une grande maison typique de Toscane. Et autour, des kilomètres de vignes, de champs violets et jaunes et le soleil qui illuminait le tout.

- Bienvenue chez les Valenzia, fit la jeune femme en lui indiquant la maison.

Elle s'avança, son sac sur l'épaule.

- Cette maison appartient à ma famille depuis des générations. Après la mort de ma mère et notre départ pour l'Angleterre, ce sont mes grands-parents qui ont en prit soin. Mon grand-père est mort il y a deux ans. Depuis c'est ma grand mère qui gère le domaine et les ouvriers d'une main de maître. Tu vas l'adorer tu verras !
 
©flawless


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Jeu 11 Sep - 11:59

Il la retrouva au centre des portoloins internationaux, son sac sur l'épaule. Il reçut son léger baiser avec un sourire. Rien que les lieux, pourtant austère, fleuraient déjà bon les vacances. "Prêt ?" Le vieux peigne en main, il hocha la tête et quelque secondes plus tard, ils retrouvèrent, chancelant, sur le sol italien. Le soleil était de la partie, évidemment, avec cette douce chaleur de fin d'été méditerranéen. Maëlyn riait aux éclats, euphorique, et King la regarda tourbillonner, heureuse. Il ne l'avait jamais vu aussi belle.

- Je te suis, c'est toi le guide !

Main dans la main, ils transplanèrent dans la campagne environnante, devant une grande demeure qui fleurait bon la Toscane. Kingsley s'arrêta un moment admirer les lieux. Il n'était pas difficile de comprendre la nostalgie que pouvait ressentir Mae à Londres. Le plus dur serait de repartir... Mais pour le moment, il n'avait qu'à profiter. Écoutant l'histoire du domaine familial, l'auror tentait d'imaginer l'enfance que la jeune femme avait pu avoir ici. Ces pierres étaient pleines de souvenirs, il se sentait privilégié qu'elle les lui fasse découvrir.


*Flash-Back*


Lorsqu'il entendit sa voix s'élever entre les arbres, son coeur fit un bond. La cherchant des yeux, il la vit arriver vers eux à petite foulée, saine et sauve. "Mae !" Son soulagement était palpable, et il acheva de la rassurer.

- Je vais bien, quelques égratignures sans gravité. Je... Il ne savait pas quoi dire, pendant toutes ces semaines à l'Institut, il avait pensé à elle. Malgré tout ce à quoi il avait du faire face, il avait pensé à elle. Il vit du coin de l'oeil son petit frère qui les regardait avec un sourire en coin. Je te présente mon frère, Joseph.

- Enchanté, Jaimie m'a beaucoup parlé de toi. Je vais rejoindre les autres, à plus tard ! lança le jeune homme avec un clin d'oeil pour son aîné.

Seul à seul, King plongea ses yeux dans ceux de la belle Italienne. En apprenant que l'Ordre avait des pertes à déplorer, il avait craint de ne plus jamais revoir ces yeux, ce visage...


- J'ai eu peur aussi... J'ai cru... Je ne l'aurait pas supporté Mae, souffla-t-il, ému.


*Fin du Flash-Back*



- Tu as prévenu de notre arrivé ? Oh... Et ça veut dire que je vais rencontrer ta grand-mère ? s'inquiéta-t-il soudain.

Lui, un des aurors les plus respecté du Bureau, un chasseur de mage noir, Kingsley Shacklebolt avouait craindre le face à face avec une vieille mama italienne. Certes, il avait eu un premier contact avec la famille de Maëlyn à travers Jaimie durant l'été à l'Institut. Mais c'était différent, ils n'étaient alors pas ensemble, et puis... C'était le petit frère, pas la matriarche. Ils entrèrent finalement et furent accueillit avec un elfe de maison, Nino. Ce dernier s'adressa à eux en italien, mais King put aisément comprendre par ses manières d'une extrême politesse qu'il les accueillait avec chaleur. Il paraissait sincèrement heureux de voir Maëlyn, et les guida avec enthousiasme à l'intérieur. L'auror glissa à l'oreille de la jeune femme avec un sourire.

- Mon italien ne demande qu'à être amélioré mais je crois que tu lui as manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Mar 16 Sep - 15:14


Kingsley & Maëlyn ❧ Oh Voyage Voyage
FLASH BACK

Il était là, devant elle, il allait bien. Elle osait à peine y croire. Mais il était bien là, accompagné d'un mini lui pas si petit que ça d'ailleurs. Mais pour le moment, Maëlyn n'avait d'yeux que pour Kingsley. La force brute du soulagement qui lui compressait la poitrine l'empêchant presque de respirer.

- Je vais bien, quelques égratignures sans gravité. Je... Je te présente mon frère, Joseph.
Maëlyn regarda le jeune homme près de lui en souriant.
- Enchanté, Jaimie m'a beaucoup parlé de toi.
- Moi de même. Ton frère m'a aussi beaucoup parlé de toi, sourit la jeune femme.
- Je vais rejoindre les autres, à plus tard ! lança le jeune homme en s'éloignant.

Ils restèrent alors tous les deux. Maëlyn plongea ses yeux dans ceux si sombres de l'Auror. Elle avait cru le perdre chaque minutes de cet été, de cette bataille. Elle avait cru qu'elle ne le reverrait jamais et qu'elle avait peut-être laissé passer la chance d'apprendre véritablement ce qu'était l'amour.

- J'ai eu peur aussi... J'ai cru... Je ne l'aurait pas supporté Mae, murmura alors Kingsley.
Alors elle se décida.
- Chut, tais toi, murmura t-elle.

Posant sa main sur la nuque de l'Auror elle se leva sur la pointe des pieds, ferma les yeux et déposa ses lèvres sur les siennes.

FIN FLASH


- Tu as prévenu de notre arrivé ? Oh... Et ça veut dire que je vais rencontrer ta grand-mère ? paniqua Kingsley.
Maëlyn éclata d'un rire joyeux et chaleureux.
- Incroyable ! Pourchasser des mages noirs ne t'effraie pas mais l'idée de rencontrer une vieille femme te fais paniquer ? s'amusa la jeune femme. Ne t'inquiète pas, Nonna ne va pas te manger ! se moqua t-elle gentiment.

Ils entrèrent alors dans le domaine familial. Un elfe apparu devant eux et les salua avec chaleur tout en parlant avec une vitesse incroyable en les guidant à travers le hall. Maëlyn sourit. Ca sentait bon la campagne, la Toscane et le soleil. Ca sentait bon les vignes, les oliviers et les souvenirs d'enfance. Ca sentait bon la maison.

- Mon italien ne demande qu'à être amélioré mais je crois que tu lui as manqué, s'amusa Kingsley.
Maëlyn hocha la tête.
- Nino est l'elfe de la famille depuis longtemps. Mon arrière-grand-père a acheté le sien auparavant et les siens sont toujours restés chez nous depuis. Il doit avoir mon âge au moins. Elle se baissa à hauteur du petit elfe. Nino, Nino, calmati un pocco. Dove è nonna ?* demanda t-elle dans un italien chantant.

Il lui répondit à toute vitesse et elle hocha la tête. Elle fini par se relever et se tourner vers son compagnon, toute souriante.

- Bon, Nonna est partie faire un tour du domaine, elle reviendra en début de soirée. Nino va monter nos valises. Viens je vais te faire visiter la Villa.

En souriant, excitée comme une gosse, elle prit sa main et l'entraîna. Elle lui montra le salon, confortable, plutôt moderne, la grande salle à manger pour les réceptions, en boiseries anciennes, l'immense cuisine avec la cheminée, faite pour des cordons bleus. Puis elle sorti dans la petite cour qui abritait une magnifique fontaine qui glougoutait avec délice, rafraîchissant l'atmosphère. Et en fond, quand on approchait du balcon, une vision magnifique. Un coucher de soleil sur les rangées de vignes, les oliviers et les champs de tournesol, de fleurs violettes. C'était magnifique. Maëlyn s'appuya à la rambarde en granit blanc et fixa l'horizon, rêveuse. Elle était enfin chez elle. Se tournant vers Kinglsey, elle sourit, rayonnante.

- Alors, est-ce que ça valait le coup ? demanda t-elle avec douceur.

*Nino, Nino, calme toi un peu. Où est grand-mère ?

 
©flawless


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Ven 26 Sep - 22:36

*Flash Back*

- Chut, tais toi

A peine avait-elle esquissé un geste vers lui qu'il l'accueillit dans ses bras et reçut son baiser autant qu'il lui rendit. L'étreinte dura un moment, comme si chacun voulait rattraper ce qu'ils croyaient avoir perdu au cours de ces deux derniers mois. Cette soirée où King l'avait quitté sur le pas de sa porte semblait tellement loin, et tellement proche. Il avait eu le temps de repenser à ce qu'elle lui avait dit. Plus les semaines passaient, plus la situation était délicate à l'Institut, plus l'évidence de la fragilité de tout ce qu'ils vivaient lui sautait aux yeux. Se couper de ceux que l'on aimait, c'était se priver de nos meilleures raisons de se battre. Les raisons que Mae lui avait opposées pour se dérober n'avaient plus de sens, et il s'était promis que s'il avait la chance de la revoir un jour, seule la certitude qu’elle ne voulait pas de lui pourrait lui faire renoncer à elle. Mais pour une fois, aucun d’eux n’avait eu à se battre, que ce soit contre soi-même ou contre l’autre. Finalement, ils s’écartèrent et échangèrent un regard brillant, Kingsley faisant courir ses doigts sur le visage de sa belle. Il sourit, haussant un sourcil :

- Et bien, cet été nous auras au moins apporté quelque chose de bon

*Fin du Flash-Back*

Il essuya ses gentilles moqueries avec un demi-sourire. "Ne t'inquiète pas, Nonna ne va pas te manger !"

- C'est toi qui le dit ! Tu ne sais pas l'effet que je peux avoir sur les grand-mère italienne !


Mais plutôt que Nonna, c'est de Nino qu'il fit la connaissance. Cela lui donna également l'occasion d'entendre Mae s'exprimer dans sa langue maternelle, King ne croyant qu'il était possible que la jolie brune puisse être encore plus craquante. Il la suivit à travers la demeure, sa confrontation avec Nonna étant repousser à la fin de journée. Il se sentant pour de bon en vacance. Les lieux étaient calmes et chaleureux, et d'une élégance raffinée. Mais le clou était le balcon donnant sur la campagne toscane, le coucher de soleil jouant sur les petits valons, les vignes et leur lourdes grappes attendant d'être vendangé, les hauts cyprès longeant les allées, champs d'oliviers et bosquets de pins et de chênes verts. Kingsley s'appuya à son tour contre la balustrade, son épaule contre celle de l'Italienne.  Elle se tourna vers elle, radieuse.
"Alors, est-ce que ça valait le coup ?" Il se pencha et déposa un léger baiser sur ses lèvres.

- Est-ce que j'ai vraiment besoin de répondre à cette question ? lança-t-il avec un sourire en coin. Tout est magnifique ici, mais ça ne devrait pas m'étonner, c'est chez toi.

Installés sur le balcon pour profiter du splendide coucher de soleil, Nino leur apporta quelques rafraichissements accompagnés d'olives à picorer. Evidemment, King n'avait jamais goûté d'olives aussi bonnes.

- Dis-moi, on m'a beaucoup parlé de la cuisine italienne. Je suppose que ça n'a rien à voir avec ce qu'on trouve à Londres. Est-ce que je dois prévoir de ne plus pouvoir me relever de table ? lança-t-il d'un ton faussement inquiet.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Ven 3 Oct - 10:10


Kingsley & Maëlyn ❧ Oh Voyage Voyage
FLASH BACK

Quand Kingsley lui rendit son baiser, Maëlyn se mit à trembler dans ses bras. Elle avait l'impression de relâcher deux mois de tension, de pression, de peur, d'incertitudes, de regrets. Pendant deux mois, elle avait eu peur pour Jaimie, elle venait juste de le retrouver, le perdre de nouveau était une torture. Mais alors Kingsley ... Le souvenir de cette soirée là l'avait hantée pendant deux mois. A la base, ils n'étaient sorti que pour prendre un verre pour fêter les retrouvailles entre Jaimie et Maëlyn, et puis la soirée s'était éternisée, ils avaient beaucoup parlés, s'étaient découverts mutuellement, ils avaient beaucoup rit aussi, flirté un peu. Et pour la toute première fois depuis des années, l'italienne s'était senti comme une fille tout à fait normale et elle s'était sentie en sécurité auprès de Kingsley. Mais quand il avait tenté de l'embrasser, d'aller plus loin, toutes ses incertitudes étaient revenues d'un seul coup. Elle se revoyait tourner la tête, éviter la confrontation. Elle se revoyait lui dire qu'elle n'était pas une fille pour lui, qu'il pourrait trouver mieux. Elle revoyait la déception, l'incompréhension dans ses beaux yeux chocolat. Et elle s'en était voulu, tellement. Elle aurait voulu revenir en arrière et tout changer. L'embrasser, ne pas le laisser partir. Ne plus le laisser partir. Cesser d'avoir peur. Et quand il avait disparu, quand elle avait vraiment comprit qu'il était possible qu'il ne revienne pas, elle s'était alors juré que si elle le revoyait, alors elle n'hésiterait plus. Elle ne referait plus la même erreur.

- Et bien, cet été nous auras au moins apporté quelque chose de bon, murmura Kingsley quand ils se séparèrent.
Maëlyn rit doucement en posant son front contre celui du jeune homme.
- Tu m'a manqué ... rétorqua t-elle.

Les larmes roulaient sur ses joues alors qu'elle riait en même temps. Elle était tellement soulagée. Ses lèvres trouvèrent de nouveau celles de l'Auror alors qu'elle se blottissait contre lui.

FIN FLASH


- C'est toi qui le dit ! Tu ne sais pas l'effet que je peux avoir sur les grand-mère italienne ! rétorqua Kingsley.
- Et pas que sur les grands-mères, lança alors sa compagne d'un air à la fois espiègle et innocent en avançant un peu le laissant sur ce sous entendu.

Ils entrèrent dans la Villa et furent accueillis par l'elfe de maison, Nino. Il leur fit milles courbettes et Maëlyn finit par se pencher pour discuter avec lui en italien. Puis elle l'entraîna sur le balcon. Ca avait toujours été son lieu préféré et des années plus tard ça ne changeait pas. Pourtant ça n'avait pas été facile de venir jusqu'ici. Quand la maman de Mae' et Jaimie était morte, leur père était parti en Angleterre coupant tout lien avec l'Italie, y comprit ses propres parents. Ca avait été très dur pour eux mais ils avaient respectés ça. Et pendant dix ans ils n'avaient plus eu aucune nouvelle. Jusqu'à ce qu'une adolescente de dix-sept ans, complètement paumée, en quête d'une famille longtemps disparue, débarque sur le pas de leur porte, un soir d'hiver. Maëlyn ignorait tout de ses grands-parents, n'ayant que de brefs souvenirs de sa vie en Italie, et eux ignoraient complètement ce qui était arrivé à leur fils et leurs petits enfants. D'où le fait qu'ils avaient été placés en famille d'accueil au lieu de leurs grands-parents. Elle leur en avait pourtant voulu. Jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'ils ignoraient tout. Elle même n'avait su qu'à ses dix-sept quand, conformément à la loi sorcière sur la majorité, elle avait reçu les dernières affaires de son père dont une lettre lui expliquant tout. Mais depuis elle avait rattrapé le temps perdu avec ses grands-parents et avait très mal vécu le décès de son grand-père. Se tournant vers Kinglsey elle lui demanda si ça valait le coup de le sortir de ses dossiers et de ce ministère déprimant.

- Est-ce que j'ai vraiment besoin de répondre à cette question ? Tout est magnifique ici, mais ça ne devrait pas m'étonner, c'est chez toi.

Maëlyn détourna la tête, les joues rougissantes. Peu de monde pouvait se vanter d'avoir gêné l'italienne qui était du genre très libre et je m'en foutisme mais Kingsley était passé maître dans l'art.

- Tu exagère, murmura t-elle toute rouge.

Mais pour lui prouver le contraire, son compagnon l'embrassa et c'est avec plaisir qu'elle lui rendit son baiser. Elle était vraiment heureuse. Et dire qu'elle avait failli passer à côté de ça, à côté de lui. Quelle bêtise. Ils finirent par aller s'installer sur la balancelle face à la vue magnifique et au superbe coucher de soleil. Maëlyn admira les différentes teintes dans le ciel du bleu nuit au rouge éclatant en passant par l'orange vif, le doux parme et le rose pâle. C'était beau. C'était doux. C'était les vacances. Nino leur apporta du vin rouge et des olives le tout provenant du Domaine Valenzia.

- Dis-moi, on m'a beaucoup parlé de la cuisine italienne. Je suppose que ça n'a rien à voir avec ce qu'on trouve à Londres. Est-ce que je dois prévoir de ne plus pouvoir me relever de table ? s'enquit alors son compagnon en la faisant rire doucement.
- Ne t'inquiète pas, je demanderais à Nonna de faire léger. Comme ça on est sûrs de quitter la table avant le lever du soleil pour ce soir ou le coucher pour demain, le taquina t-elle une lueur malicieuse dans le regard. Ne t'en fais pas j'aurais le temps de te faire visiter la Toscane. Nonna fait des bons repas mais les plus énormes sont pour les fêtes. Elle sourit de nouveau. Dis moi, combien de congés as-tu ? J'ai pris des billets ouverts pour le retour comme ça on rentre quand on veux.

Elle tenta de ne pas penser qu'on puisse les appeler en urgence d'ici là. Elle ne voulait plus de malheurs pour le moment. Elle voulait juste quelques jours pour oublier. Ici, la guerre n'existait pas, les gens étaient heureux, vivaient en harmonie entre sorciers et moldus même si il y en avait toujours pour se croire supérieur bien sûr. Rêveuse, la jeune femme posa sa tête sur l'épaule de son compagnon et admira le coucher du soleil à l'horizon, son verre de vin à la main. Ils étaient bien là. Les glougloutements de la fontaine rafraîchissant agréablement l'atmosphère et apportant une certaine sérénité au lieu. Soudain il y eu du bruit et Nino vint les avertir que Nonna était de retour. Un grand sourire illumina le regard de l'italienne qui posa son verre et prenant la main de son compagnon l'entraîna avec elle jusqu'à l'entrée. Nonna était là en train de discuter avec Nino.C'était une vieille dame toute petite et toute fine mais à l'air plus solide que la statue en marbre blanc de l'entrée. Quand elle releva la tête et vit sa petite fille, son regard s'illumina autant que celui de la Capitaine des Harpies. Lâchant la main de Kingsley, Maëlyn se précipita dans les bras que la vieille femme avaient ouvert.

- Nonnina !!
- Maëlyna, cara mia, come mi hai mancato !
- Anche tu Nonnina. *

Le regard de sa grand-mère se porta au delà de sa petite fille sur le grand homme noir qui l'accompagnait. Maëlyn s'en rendit compte et en souriant alla prendre la main de l'Auror pour le rapprocher.

- Nonna, laisse moi te présenter mon compagnon Kingsley. King, laisse moi te présenter ma grand-mère, Carolina Valenzia.

Le regard de la vieille dame semblait sévère, elle semblait tester l'homme en face d'elle, le jauger. Puis soudain, son regard s'éclaira et un grand sourire apparut sur ses lèvres alors qu'elle tendait la main à l'Auror.

- Benvenuto dans la famiglia Kingsley. Ravie de vous connaître, fit-elle avec un accent italien très prononcé. Venez dans la cucina nous parlerons plus facilmente.

Maëlyn se tourna vers Kingsley et lui offrit un clin d'oeil en l'entraînant avec elle dans la cuisine. Ils s'assirent sur les hauts tabourets face au bar qui séparait la cuisine et la table en bois à côté de la cheminée, la salle à manger ne servant que pour les grands repas. Nino leur apporta leur verre de vin et les olives tandis que Nonna préparait le repas.

- Allora, ché passa en Angleterre ? demanda la vieille femme d'une voix à la fois douce, curieuse et un peu bourrue.
Maëlyn offrit un regard en coin à Kingsley et fit un non discret de la tête pour lui de ne pas trop parler de la guerre.
- J'ai retrouvé Jaimie, Nonna.
Sa grand-mère stoppa net et la regarda avec de grands yeux.
- Davvero ?!
- Si. Il est à Poudlard. A Gryffondor à peu près la même maison ché papà e nonno. Il est beau tu sais ! C'est le portrait de papà.
Un sourire chaleureux éclaira le visage de Carolina.
- Perfecto. E tu Kingsley, qu'est ce que tu fais dans la vida ? demanda t-elle moitié italien moitié anglais sans se préoccuper du vouvoiement ou du tutoiement, vieille école qu'elle était.

Maëlyn traduit la question et laissa son compagnon répondre.

*- Mamie
- Maëlyn ma chérie, comme tu m'as manquée !
- Toi aussi mamie
 
©flawless


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage ! Ven 10 Oct - 19:57

Siroter un verre en admirant un magnifique coucher de soleil en compagnie de l'élu de son cœur... King avait rarement eut la chance de profiter de moment privilégié aussi paisibles et parfaits. Ses précédentes conquêtes avaient toutes dues subir le rythme que l'auror s'imposait, dicté par le Bureau, les missions, les heures supplémentaires, les nuits de filatures... Impossible de prévoir des vacances, impossible de capter son attention ne serait-ce qu'une soirée entière, trop préoccupée par les affaires en cours. Aucune n'avait tenu la distance, et Kingsley ne faisait rien pour les retenir. Mais aujourd'hui, il était dans un était d'esprit différent. L'été avait été rude, et couper totalement avec tout ça était plus que nécessaire à son équilibre.

- Dis moi, combien de congés as-tu ? J'ai pris des billets ouverts pour le retour comme ça on rentre quand on veux.

Il lui sourit en prenant une gorgée de son verre, son autre main caressant doucement l'épaule de l'Italienne.


- Si tu ne m'avais pas enlevé, je crois qu'Aaron m'aurait enfermé chez moi pour m'obliger à prendre du repos. Ils ne s'attendent pas à me voir au Bureau avant 4/5 jours. Je peux peut-être me permettre une semaine... Après, il reste l'Ordre... Il soupira. Vu vos maigres effectifs, tu sais qu'on ne peut pas savoir si on ne sera pas mobilisé en cas de problèmes. Mais j'espère qu'ils pourront se passer de nous quelques jours.

Il ponctua le tout avec un clin d'oeil, soucieux de ne pas jeter une ombre par ce rappel sur ces vacances idyllique qui ne venaient que de commencer. Un peu plus tard, Nino vint les avertir du retour de la maîtresse des lieux. Entraîné dans l'entrée, King découvrit enfin la fameuse Nonna. Sa carrure avait beau de pas être des plus impressionnante, il se dégageait de la vieille dame une prestance qui forçait le respect. L'auror assista aux retrouvaille on ne peut plus chaleureuse, le sourire aux lèvres. Puis on s'intéressa à lui, et King encaissa sans broncher le regard inquisiteur de la matriarche. Puis, lorsqu'il fut finalement accueillit avec chaleur, il s'inclina pour un baise-main courtois. Vieux jeu certes, mais c'était ainsi qu'il avait été éduqué, malgré la réputation excentrique des Shacklebolt.


- Je suis honorée de faire votre connaissance Madame. Je suis désolée de vous imposer l'arrivée d'un étranger à l'improviste, je ne savais pas moi-même ce matin que je serais là ce soir... Il lança un petit sourire en coin à Maëlyn.

Sa formalité fut vite balayée par le ton jovial de Carolina Valenzia, qu'ils suivirent dans la cuisine, alors qu'elle échangeait dans un mélange d'anglais et d'italien charmant avec sa petite-fille et lui-même.

- Allora, ché passa en Angleterre ?

Après un échange de coup d'oeil discret, il fut convenu de ne pas parler de la situation, plutôt dramatique, qu'ils vivaient au quotidien. Kingsley comprenait qu'elle ne voulait pas gâcher les retrouvailles et imposer à sa grand-mère des inquiétudes supplémentaires. Au lieu de ça, elle annonça LA grande nouvelle familiale, à savoir les retrouvailles avec le petit frère de Maëlyn. La joie était palpable. Carolina s'intéressa ensuite à en connaître plus sur Kingsley. Maëlyn s'inquiéta de traduire mais Kingsley avait comprit le sens de la question. En revanche, ce qu'il ignorait, c'était si la grand-mère avait la même aversion pour les aurors que sa petite-fille il n'y a pas si longtemps...

- Je travaille au Ministère de la Magie à Londres, au Bureau des Aurors. Il jeta à nouveau un coup d'oeil à Maë, il était délicat de parler des circonstances de leur rencontre, que ce soit ce qui concernait l'affaire de son père et encore moins l'Ordre du Phénix. On m'a donné des congés, Maëlyn veut me faire découvrir la région.

Tout en continuant à discuter, ils furent bientôt plongés dans des odeurs délicieuses d'herbes et d'épices, mettant l'eau à la bouche de l'auror. La table fut bientôt mise et il observa la cuisinière mettre les dernières touches à son plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KING&MAE • Oh voyage voyage !

Revenir en haut Aller en bas

KING&MAE • Oh voyage voyage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Invitation au voyage (Daniel)
» Les attentats capillaires
» Voyage, voyage (pv Dawan)
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les mémoires de Pré-au-Lard et de Londres
-