GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Sam 6 Sep - 14:21

*A LIRE* Organisation des cours de DCFM:
 


- Non non non, ça ne va pas, ça ne va pas du tout….


Cela faisait une heure que Fingal s’agitait de manière frénétique d’un bout à l’autre de l’immense tableau noir qu’il avait fait installer dans sa salle de classe. « Sa » salle de classe, quelle drôle d’idée ! Le concept n’avait pas fini de le faire rire. Qu’on l’appelle Professeur aussi d’ailleurs… Mais pour l’heure, bien que les élèves allaient arriver d’une minute à l’autre (il avait laissé la porte de la salle ouverte), Fingal MacInnes, couvert de poussière de craie, blanchissait le tableau de dizaines de symboles, qu’il effaçait, réécrivait, effaçait à nouveau, tout en grommelant dans son semblant de barbe fillasse. Absorbé par sa tâche, il ignorait les jeunes gens qui commençait à rentrer dans son dos, et continuait à tracer les signes à une vitesse folle, son étrange costume constitué d’un patchwork anarchique de pièce de cuir et de tissus élimés voletant autour de la haute silhouette dégingandée. Les rares élèves suivant le cours d’étude des runes reconnaîtrait peut-être quelques éléments runiques dans le chaos du tableau noir. Quant à leur sens, c’était une autre histoire…

La salle de classe était étrangement vide, à part le grand tableau sur lequel s’échinait le nouveau professeur, seul subsistait les bureaux sur lesquels les jeunes sorciers avaient l’habitude de s’installer. Fingal ne s’était pas encore occupé de la décoration, il faudrait déjà qu’il réussisse à la considérer réellement comme « sa » salle de classe. Dehors, le soleil brillait, la météo semblant offrir aux élèves un rab d’été pour compenser les affreux deux mois qu’ils venaient de vivre. Évidemment, MacInnes était au courant de ce qui s’était passé. Les professeurs de Poudlard avait eu une réunion avec le Directeur pour convenir de la manière d’aider les jeunes gens à s’en remettre. On avait essayé de faire comprendre au nouvel arrivé que la Défense Contre les Forces du Mal allait certainement être un cours à la fois attendu et redouté, essentiel et difficile pour tout le monde, qu’il allait devoir réfléchir à une méthode d’approche adapté au contexte. Personne n’aurait pu dire si Fingal avait ne serait-ce qu’entendu ces conseils, ayant passé toute la réunion à fixer la fenêtre, le visage fermé, le regard perçant, absolument silencieux et immobile.

Silencieux et immobile, il ne l’était plus aujourd’hui. Des murmures s’élevaient derrière lui, alors que la salle se remplissait d’élèves intrigués, mais il n’y prêtait toujours aucune attention, continuant à faire crisser la craie. Un sourire dément commençait à s’étirer sur son visage marqué, et il se mit à glousser pour lui-même.
« Oui, oui, ça vient, on y est presque, c’est bien, bien bien bien… ».Soudain, il s’immobilisa, et dans un éclat de voix qui dut en faire sursauter plus d’un, il s’écarta du tableau en écartant les bras, admirant son œuvre.

- PARFAIT !

Dans un geste brusque, il se retourna et fixa son assemblée, découvrant pour la première fois depuis le banquet ses élèves avec un regard pétillant, toujours souligné de l’étrange maquillage noir qu’il ne quittait jamais. Son sourire creusait de profonds sillages sur son visage, bien qu’il fut plus jeune qu’il en avait l’air. Sans autre forme de préambule, il lança d’une voix amusée, comme s’il était excité par la propre malice de sa devinette :

- Est-ce que quelqu’un peut me dire ce que j’ai écrit au tableau et pourquoi je l’ai écrit ?

*Délais*:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Dim 7 Sep - 15:39

La reprise des cours cette année est vraiment étrange. Avec l'été qu'on a passé, j'ai l'impression que le cours des choses est totalement inversé depuis qu'on est revenu à Poudlard. Habituellement tout l'monde râle en voyant son emploi du temps, et en découvrant que les cours d'histoire de la magie sont, toujours et encore, assurés par ce désolant Binns... Mais cette année, c'est comme si le retour à l'école définissait le début des vacances ! On mange bien, on dort dans de vrais lits, et on n'a plus de corvées... Et en plus, les liens entre les élèves se sont nettement resserrés depuis cette histoire d'institut.

Malgré tout ce confort, retourner en classe reste une contrainte pour moi, et c'est en traînant des pieds que j'me rend au tout premier cours de l'année. "B'jour" J'lance au nouveau prof en baillant, tout en rejoignant ma place habituelle, au dernier rang. J'l'observe bizarrement, en haussant les sourcils. Il a l'air vraiment bizarre ce type... j'l'écoute se parler tout seul, et essaie de comprendre ce qu'il note au tableau. Mais à vrai dire, j'y comprends rien, donc j'laisse tomber, et j'commence à gribouiller des poissons sur mon parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 467
| AVATARS / CRÉDITS : Bridget Satterlee by Morphine
| SANG : Mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le feu
| PATRONUS : Une jolie petite souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Dim 7 Sep - 17:23

A la base, se rendre en cours - a part pour les têtes - c'est plutôt une corvée. Mais vu l'été qu'ils venaient de se taper, Talya trouvait que les cours étaient rafraîchissants. Ils mangeaient de bonnes choses, avaient des lits plus que confortables, avaient l'autorisation de parler, de rire, de s'amuser et d'utiliser la magie, pouvait se mélanger sans faire de distinction de sang. Une bouffée rafraîchissante. Et puis ce matin là, elle avait Défense Contre les Forces du Mal, un de ses cours préférés. L'un des plus utiles aussi d'après elle parce que après cet été elle comptait bien en apprendre un maximum pour pouvoir mettre ces ordures de mangemorts à Azkaban pour le reste de leur vie. Oui, elle qui voulait être musicienne, Talya avait décidé qu'elle deviendrait finalement Auror. Comme son parrain. Elle ne lui en avait pas encore parlé. Elle avait été si heureuse de le revoir après la bataille. Lui aussi apparemment et il avait semblé soulagé aussi. Elle se souvient de s'être blottie contre lui et après un moment de gêne, il l'avait serré aussi fort qu'il le pouvait sans lui faire de mal. Et quand elle avait retrouvé sa famille ... il y avait eu beaucoup de pleurs, de soulagement, d'inquiétude à nouveau. Liam et son père ne voulaient pas qu'elle retourne à Poudlard, ni que Jeni y rentre. Ils avaient trop peur. Et même Elena était restée un moment sur la touche avant de finalement convaincre son mari que c'était plus sage. Que Dumbledore ne referait pas la même erreur. Liam avait fini Poudlard lui. Et il avait prit très cher cet été, essentiellement pour protéger sa petite soeur. Il avait eu du mal à les laisser partir toutes les deux.

Une petite main se posa sur son bras. Talya tourna le visage vers Jenifaël, assise à côté d'elle à la table du petit déjeuner. Sa petite soeur - muette à cause d'une maladie des cordes vocales - signa son inquiétude. Depuis qu'elle était revenue de cette Institution, Talya était souvent plongée dans ses pensées, et pas des pensées joyeuses à son visage, et la petite s'inquiétait pour sa grande soeur qu'elle avait toujours vu pleine de vie et pétillante de joie. La blondinette la rassura et lui tendit un toast beurré. Elle finit son jus de citrouille puis toutes deux sortirent de table et la grande soeur accompagna la petite à son premier cours de métamorphose, discutant un peu avec sa directrice de maison, avant de se rendre elle même en DCFM. S'y trouvait déjà un Gryffondor qu'elle salua avec un petit sourire, et le professeur qui semblait dans son propre monde. La salle se remplissait sans qu'il en sorte avant qu'il ne pousse un cri de satisfaction et se tourne vers eux.

- Est-ce que quelqu’un peut me dire ce que j’ai écrit au tableau et pourquoi je l’ai écrit ? demanda t-il d'un air malicieux.
Talya jeta un oeil au tableau en question en arquant un sourcil.
- Heu ... des runes ? hasarda t-elle après avoir levé la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Dim 7 Sep - 18:40

- Zazaaaa !!!

Elsa regarde l'heure. Il est huit heures quinze du matin. Et les tornades sont déjà en train de l'appeler par ce surnom débile dont ils l'ont affublés. Dieu merci ils ne sont pas dans la même maison qu'elle. Ce qui ne les empêche pas de traverser toute la salle pour venir râler en face d'elle. Là tout de suite, elle rêve de faire ce que sa mère n'a pas fait onze ans plus tôt c'est à dire, les noyer. Mais comme elle est une grande soeur adorable, elle relève le nez de son café au lait et regarde ses frangins avec une patience infi ... limitée.

- Oui ? demande t-elle en essayant de ne pas avoir l'air exaspérée.
- On a métamorphose, on sait pas où c'est on va s'faire décimer ! panique les deux gamins.

Elsa les regarde d'un air surpris, voire carrément choqué. Ca c'est pas commun que les petits veuillent étudier. Alors elle soupire et leur tend un toast chacun.

- Mangez, je vous y conduit après, ordonne t-elle d'une voix douce.

Les gamins s'attablent, tout contents. Elsa les regarde avec tendresse. Elle les aime ses petits frères, ce sont ses petits monstres à elle. Zayn arrive à ce moment là, et ébouriffe leur cheveux. Ils se mettent à râler et à riposter en se fichant des élèves qui arrivent et les regardent. C'est drôle, on dirait un matin normal à la maison. Après l'été passé, ça fait du bien. Finalement, l'heure passe et Elsa finit par emmener les deux monstres à McGonagall elle se rend en cours de DCFM. Il n'y a pour l'instant que des Gryffons. Elle prend place au deuxième rang près de la fenêtre, sa place habituelle puis elle écoute le prof qui délire. Il a l'air totalement cinglé. Comme la plupart des profs de DCFM.

- Des runes, confirme la Serdaigle à la suite de la Gryffonne. Des runes anciennes qu'on utilise rarement quand même, réfléchit-elle.

Elle aime bien les runes. C'est un des cours qu'elle préfère. C'est comme des énigmes, des mystères à déchiffrer. Mais ceux là, elle ne les connait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Dim 7 Sep - 19:24






Il n'y a pas de lumière sans ombre





Après cet été affreux à l'institut Clevergrace, Eryne et ses camarades avaient enfin pu reprendre le chemin de Poudlard. Des sorciers, surement contre le ministère, avait fait leur entrée après près de deux mois dans cet institut pour défaire les mangemorts et ramener tout le monde sauf, ou presque. De nombreux élèves avaient été blessé, autant physiquement que moralement. Eryne estimait qu'elle faisait partie de ces victimes. A cause de cet événement, son secret le mieux gardé avait été dévoilé, et sa solitude future à Poudlard était plus qu'envisageable.

Alors, de retour dans l'école, en septembre, la jeune sorcière s'était forgé un masque plus solide encore qu'avant. Elle faisait fi des éventuelles remarques, ou des murmures qu'elle pourrait percevoir. Mais intérieurement, elle avait déjà envie de hurler, tant cette situation la faisait souffrir. Elle oscillait entre assumer son sang, ou continuer à faire comme si de rien n'était. Cela faisait une semaine que les cours avaient repris, et elle n'avait toujours pas décidé quoi faire. L'ambiance était sensiblement plus froide dans son dortoir... Etait-ce son imagination, ou ses anciennes amies l'évitaient ? Eryne faisait tout pour occuper son esprit, afin de ne pas se poser de question. Y compris s'investir comme jamais pendant les cours

Quand elle entra dans la salle de cours de défense contre les forces du mal, elle repéra quelques têtes déjà connues, mais jamais véritablement approchées. Elle décida donc de s'assoir au deuxième rang, mais à quelques places de la Serdaigle, côté couloir. Quand le professeur se retourna, la jeune sorcière se rendit compte qu'il était nouveau. Elle ne l'avait jamais ici avant, elle s'en serait rendue compte, au vu de l'excentrisme du bonhomme. Alors qu'il demandait à quel usage était prévu les runes au tableau, la jeune blonde se concentra. Elle adorait les runes, mais celles-ci semblait anciennes. Ou peut-être qu'elle ne les avait encore jamais vu... Mais elle reconnaissait quelques symboles. Du moins elle le croyait. Alors, quand la Serdaigle eut fini de compléter la réponse d'une autre élève derrière elle, une Gryffondor, elle se permit d'ajouter.

- Ces runes doivent faire partie d'un cercle de protection, ou d’emprisonnement... Non ?

Eryne se maudissait de ce manque de confiance dont elle faisait preuve maintenant. Elle normalement si sûre d'elle, voilà qu'elle ne pouvait finir une phrase sans une intonation interrogative...

© Jawilsia sur Never Utopia



Spoiler:
 


Dernière édition par Eryne S. Moriarty le Ven 12 Sep - 19:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Lun 8 Sep - 20:43

Il y a des vacances qui sont parfois trop studieuses, et des rentrées qui elles ont des saveurs de vacances prolongées. Et cette année, revenir à Poudlard sentait plus le parfum du retour en villégiature que celui des soirées studieuses et des cours monotones. Loin de ce monde d'adultes qui semblait s'effondrer au dehors, avec son lot de souffrance et de sang, l'ancienne école restait un havre, une forteresse à l'abri des tempêtes. Comme pour conjurer le mauvais sort, tout le monde paraissait déterminé à ne pas laisser les conflits et la peine prendre pied dans les murs, affrontant la morosité en brèche. Même Alexander avait senti les intonations si particulières du Professeur Dumbledore lors de son discours de début d'année. Et si l'été avait été propice au doute, revenir ici avait été l'occasion de se rappeler à quel point il y était chez lui, dans cette école et dans ce monde, quoi qu'il puisse advenir.

La magie de cette rentrée réussissait même à le rendre pressé d'aller à ses premiers cours, d'autant que le nouveau Professeur de Défense contre les Forces du Mal semblait être un sacré personnage. Alors que le jaune s'installait dans la salle, l'enseignant était occupé à finir de tracer un ensemble de glyphes sur son tableau, visiblement particulièrement soucieux non seulement de leur tracé, mais aussi de leur placement. Le spectacle de cette silhouette baroque s'élançant d'un bout à l'autre de son tableau au gré des coups de craie avait quelque chose d'hypnotique, au point qu'Alexander en négligea totalement les runes tracées pour se focaliser uniquement sur la chorégraphie endiablée de ce drôle de bonhomme. Les murmures de ses camarades se demandant tous si le cours avait ou non commencé semblaient eux-mêmes sans le savoir être rythmés par le crissement de la craie, comme le chef d'orchestre dirige ses instrumentistes du bout de sa baguette...

- PARFAIT !

Le cri du professeur pris Alexander de court, le sortant de sa transe. Devant eux s'étalait désormais des entrelacs complexes de symboles étranges et dépareillés, dont la simple observation donnait des vertiges au jeune Poufsouffle. Il commençait d'ailleurs à se demander si le tracé magique bougeait de lui-même sur le tableau ou si ses yeux lui jouaient des tours, perdus dans ce dédale de symbolique.

- Est-ce que quelqu’un peut me dire ce que j’ai écrit au tableau et pourquoi je l’ai écrit ?

La question semblait évidente, mais la réponse beaucoup moins. Alors que quelques réponses, timides ou plus ou moins hardies commençaient à fuser à travers la salle, Alexander se concentrait sur le tableau. Il était décidé à ne pas être en reste dans ce cours cette année, quitte à se faire un peu violence. Ses yeux sautaient d'un symbole à l'autre, cherchant un quelconque point de repère auquel il pourrait se raccrocher.
Au milieu de l'ensemble, deux figures semblaient réveiller ses souvenirs, il se risqua alors :

"Ici c'est le symbole du yin et du yang, il représente la complémentarité entre la lumière et l'obscurité.
Et celui-là, c'est le symbole de Gandalf, un puissant sorcier du Tiers Age qui a combattu les ténèbres...
Vous... vous allez nous apprendre à affronter des Balrogs cette année Monsieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 413
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - BlueOrchid - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Lun 8 Sep - 21:30

Le cours de DCFM était celui que Nate attendait le plus. Avec tout ce qu'ils avaient subi cet été, jamais il ne lui avait semblé aussi capital que de savoir se défendre. Lorsque les Aurors avaient pris l'institut, Nate avait remarqué que même de simples sortilèges pouvaient avoir un effet redoutable ; mais encore fallait-il les maîtriser.
C'est pourquoi, c'est motivé et plein d'énergie que le garçon se dirigea vers la salle de cours, son sac négligemment posé sur l'épaule. Il savourait son retour à Poudlard, comme s'il dégustait une immense boule de glace-chantilly. Il se sentait en sécurité, n'avait pas faim, faisait des nuits admirables. C'était le bonheur. Jamais la tranquilité ne lui avait fait autant de bien. Il était avec ses amis. Jefferson avait certes connu la mort à l'institut, mais, à Poudlard, c'est comme s'il était toujours là, avec eux, prêt à apparaître au détour d'un couloir. D'une certaine manière, Nate savait que les évènements de cet été l'avait changé et qu'il n'avait plus du tout le même regard sur ce qu'il s'était passé. Il fallait s'endurcir.

Au loin, il vit Talya franchir le seuil de la porte, escortée de sa petite sœur, elle aussi muette. Jenifaël. Nate mourrait d'envie de faire sa connaissance. Avec une autre muette à Poudlard, il se sentait moins seul. Accompagné de Fearghas, Nate entra à son tour dans la salle de cours, pour découvrir un professeur qui s'appliquait à couvrir chaque centimètre carré du tableau de dessins à la craie. Le professeur vociféra tout d'un coup un 'PARFAIT' retentissant.
Nate jeta un regard interloqué à son amie avant de prendre place non loin d'Owen.

Bien, à quoi faisaient allusion ces dessins ? Talya tenta les runes, et Alex de Poufsouffle énonça plusieurs propositions qui firent sourire Nate. Celui-là, alors, c'était un barré...

Compétences:
 

Dragées:
 


Dernière édition par Nate R. Curtis le Mer 10 Sep - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 309
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Lun 8 Sep - 23:04

Reprise des cours... Bon, ok, revenir à Poudlard c'était plutôt cool, après l'été qu'ils avaient passé. Et puis ça faisait relativiser même les élèves les plus récalcitrants de retrouver étudier. Mais quand même... Eanna n'était pas une super bonne élève et rester assis en classe, même si le prof expliquait comment être capable de faire des trucs incroyables avec sa baguette magique, c'était dure pour elle. Au moins, maintenant, elle comprenait très précisément l'intérêt d'être au moins un minimum attentif en DCFM, aussi elle se rendit en cours avec dans l'idée d'être pour une fois concentrée d'un bout à l'autre du cours. La Poufsouffle avait été tellement frustrer de se sentir totalement impuissante durant l'été à l'Institut. Incapable de se protéger elle ou ses amis. Elle avait vu des jeunes de son âge, voir même plus jeune, se défendre bien mieux qu'elle. Elle avait résister bien sûr. Mais c'était sentie plus d'une fois nulle et inutile. Et Merlin sait que l'Irlandaise détestait se sentir nulle et inutile.

Lorsqu'elle rentra dans la salle et découvrit le nouveau prof en action, elle dut se rendre à l'évidence : les cours n'allaient certainement pas être ordinaires avec lui. Enfin bon, à Poudlard c'était pas rare qu'ils aient un peu tout et n'importe quoi comme professeurs. Mais là quand même, il avait l'air complètement cinglé. Elle s'assit pas loin du fond, se demandant si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle d'avoir un fou pour leur enseigner la Défense contre les Forces du Mal... Elle ne comprit absolument rien à ce qu'il leur demandait, et les réponses de ses camarades lui étaient encore plus obscure. Se ratatinant sur sa chaise, elle se renfrogna, ruminant que pour une fois qu'elle arrivait à peu près motivée à bosser, elle tombait sur un cours complètement absurde. Génial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 3:20

Philippa regarda son horaire de cours pour la millième fois aujourd’hui, question d’être certaine qu’elle se dirigeait vers le bon cours. Aucun doute, elle avait bien Défense contre les forces du mal. La préfète se dirigea donc seule vers son cours, ayant bien le temps de s’y rendre avant le début de ce dernier. Elle était bien contente de commencer les cours à Poudlard cette année, surtout que c’était sa dernière année. Plus que jamais, elle se devait d’être studieuse et d’avoir d’excellente note en prévision de ses ASPICS. De plus, elle voulait entrer à l’École supérieure de magie en métamorphose l’année prochaine pour devenir animagus, du coup, elle se devait d’exceller dans toutes les matières qu’elle jugeait importantes. Vol et botanique n’étaient pas vraiment des matières pour elle…enfin, ses matières ne servaient pas à grand-chose, et encore, son père lui dirait qu’exceller en botanique aidait pour la matière des potions. Un argument qu’elle balayait de la main.
Arrivée en salle de classe, Philippa s’installa à une table vide au milieu de la classe, ne portant pas attention aux autres élèves autour d’elle. La verte et argent regarda le tableau où le nouveau professeur semblait s’y attarder. Il y écrivait en runes anciennes. Pippa, prenant le cours de l’étude des runes, déchiffra quelques mots, mais aucuns ne faisaient de sens ensemble. Elle attendit donc que le professeur explique davantage.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| SANG : sang mêlé ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un bûcher
| PATRONUS : luciole
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 8:52

DFCM : 4 / 6


Ce professeur était d'un bizarre ! Autant physiquement que mentalement. Et en matière de bizarre je m'y connaissais ! J'appréciais la matière qu'il enseignait et je me demandais ce qui allait bien pouvoir lui arriver à celui-là ! En DCFM, c'est simple, les professeurs se succédaient et ne se ressemblaient pas. Je gardais encore en mémoire le terrifiant Hayes qui avait fini on ne sait où !
Cartable sur le dos, je filai donc en salle de classe. Je pris le parti de m'assoir au centre de la pièce. Ni trop près, ni trop loin du prof, de la fenêtre, de la porte. Après avoir écrit des signes étranges au tableau, j'écoutai attentivement les réponses des élèves à sa question. Celle d'un poufsouffle m'arracha un haussement de sourcils, qu'est ce qu'il racontait celui-là : Gandalf, troisième âge, balrog ?? Sans tarder, je levai la main à mon tour et répondit :

- ça ressemble à des symboles de protection, on les place devant notre maison, sous notre paillasson ou bien sous notre lit pour nous protéger du mauvais œil !

Elle avait dit ça car ils se trouvaient en cours de défense CONTRE les forces du mal, ces dessins devaient forcément lutter CONTRE les forces du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 99
| AVATARS / CRÉDITS : Shailene Woodley
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un chiot
| PATRONUS : un chat sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 9:32

Eleanor était pas du style à participer en classe. Oh non ! Elle zappait la phase orale et attendait impatiemment la phase pratique, surtout en DCFM. C'était toujours plein d'action !
Pressée de découvrir le nouveau professeur, la jeune fille avait pris place près de Nate et Fearghas qu'elle avait salué bruyamment d'un "Hey les gars, ça roule ?!". Elle snoba volontairement Talya et tous les autres élèves qu'elle ne connaissait pas. Observant le professeur elle ne put s'empêcher de commenter auprès de son ami muet : "Trop zarbi ce type ! Il nous écrit quoi au tableau ? On dirait Boldric en plus jeune et plus rock avec ses yeux charbonneux!". Finalement, la septième année sortit son matériel qu'elle disposa anarchiquement sur son pupitre et observa les autres qui répondaient déjà à la question de McInnes. Lorsque la fantastique Talya prit la parole, elle ne put s'empêcher de l'imiter :

- "et gnagnagna et gnagnagna" dit-elle à l'adresse d'un Nate qui ne l'écoutait probablement plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 515
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 14:54

Nouvelle année, nouveau prof de DCFM, on commence à avoir l'habitude, même si j'dois avouer que cette année j'suis déçu, parce que j'aimais assez ce taré de Hayes, qui nous avait fait affronter une armée d'Inferi dès le premier cours, j'dois dire qu'il y était allé assez fort, ça a pas dû plaire au Conseil d'Administration, même si pour le coup, après c'qui est arrivé cet été, j'me rends compte que ça aura sans doute servi à quelque chose. Nouveau prof donc, on a pu le découvrir lors du banquet de rentrée, encore un type assez bizarre faut l'dire, pas le même genre de bizarre qu'Hayes, non, plus le genre de bizarre échappé de la Forêt Interdite après y avoir vécu pendant genre dix ou quinze ans, bizarre intéressant quoi, mais un peu plus flippant que le précédent : Hayes, il était intimidant parce qu'il était immense, et que ses yeux... bref, il était impressionnant. McInnes, lui, il fait peur, dans le sens où... Tu l'sens, qu'il est imprévisible, et que tu sais pas trop à quoi t'attendre avec lui, bref, je l'aime déjà quoi.

Bonjour M'sieur, j'lui fais en entrant dans la salle, mon sac négligemment posé sur l'épaule, mais le bougre m'entend même pas je crois, il est absorbé par son tableau et marmonne des trucs incompréhensibles, dans le genre flippant, comme je vous disais, du coup j'me dirige vers le fond de la classe, ma place attitrée, allez soyons fou, derrière Morane qui a l'air ravie d'être là, pour pas changer.

J'crois qu'on est tombé sur un mec qui fait des stratégies de Quidditch encore plus tordues que toi, j'lui glisse en m'installant derrière elle, tandis que le bonhomme commence à s'extasier de son oeuvre et nous demande ce que c'est. Pas la moindre idée mon vieux, désolé, du coup je balance mon sac sur ma table, j'm'assieds confortablement et j'm'adosse contre le mur pour voir toute la classe, les bras croisés sur la poitrine. Ben oui... J'attends les travaux pratiques.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 16:28

Mary était arrivée parmi les premiers élèves, comme c'était son habitude. Les McLloyd étaient réputés pour leur ponctualité, et la jeune fille ne dérogeait pas à ce principe. Elle s'était donc installée à la place qu'elle occupait habituellement avec Mairead, et réserva la place de cette dernière en posant son sac sur sa chaise. Ce petit réflexe lui réchauffa le coeur, et Mary eut un petit sourire triste en s'en rendant compte. Sean avait quitté Poudlard, et tous ces souvenirs affreux. Mais elle, avait été forcée d'y retourner, malgré les larmes, et les serments de se jeter par la fenêtre du Poudlard Express. Elle avait fini par entendre raison (jamais ses parents de toute façon ne l'auraient laissée abandonner ses études comme ça), et à présent était heureuse de l'avoir fait. Retrouver Poudlard la rassurait. Elle retrouvait ses épais murs de pierre, son organisation éternelle, et ses repères. Même retrouver Peeves lui avait fait plaisir, c'est dire !

Et à présent, il fallait reprendre les cours, comme si rien ne s'était passé. Et ça, c'était un peu plus dur. Certains élèves y parvenaient assez bien, et répondaient déjà à la question du prof, mais ce ne fut que lorsque Mary reconnut la voix d'Eryne Moriarty qu'elle daigna relever la tête et balaya la salle de son regard clair, soudain attentive : où était Eden ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 18:57

A croire que les professeus de DCFM étaient spécialement embauchés pour leur dégaine bizarre. Je n'aurais su dire si le nouveau prof m'inspirait de l'inquiétude ou de la curiosité, quoiqu'il en soit, il y avait quelque chose de fascinant dans son accoutrement épouvantable qui faisait loucher mes yeux tant il y avait de couleurs et de motifs, et son mystérieux maquillage autour des yeux. Sans parler de son comportement ; j'avais fait une entrée plutôt discrète en cours, allant m'asseoir au rang derrière Alexander, et bien évidemment, son « PARFAIT ! » m'avait presque faite sauter au plafond. Sans déconner. MacInnes avait inscrit tout un tas de symboles étranges au tableau, que j'essayais tant bien que mal de déchiffrer, lorsqu'il demanda si parmi nous, quelqu'un savait de quoi il s'agissait. Plusieurs mains se levèrent, certains élèves se lancèrent, dont Alex. Tant mieux, s'il pouvait rapporter des points à notre maison... Car pour le coup, moi, je séchais ! Je restais silencieuse, attendant la suite du cours.

Citation :
DFCM : 3 / 6
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre Mar 9 Sep - 20:50

Lorsqu'il entra dans la salle de classe accompagné de ses fidèles amis, Florian eut comme un mouvement de recul. Étonné et interdit un moment, il mit quelques secondes à comprendre que l'énergumène affublé d'un drôle de vêtement face à lui n'était pas l'un de ces tordus de l'institut Clevergrace venu le ramener au camp dare-dare, mais bien leur nouveau prof de DCFM. Dumbledore pensait-il seulement un instant à l'impression que ses collègues professeurs pouvaient faire sur les élèves ? Il y avait chez ce type un truc un peu louche qui tordait les entrailles du gryffon. Ou bien avait-il bu trop de jus de citrouille au déjeuner ? Incapable de se décider, Flo continua son bonhomme de chemin jusqu'à sa place dans la salle de cours. Mutique, il laissa ses camarades répondre à la question du professeur - et puis de toute façon il n'avait pas la réponse - tout en continuant de jauger ce dernier d'un œil torve. Pourquoi n'arrivait-il pas clairement à identifier ce qui le mettait mal à l'aise chez ce bonhomme ? C'était un mystère. Mais bien que sa mère l'avait souvent mis en garde contre les apparences qui étaient souvent trompeuses, Flo n'était pas complètement rassuré et assis sur sa chaise avec seulement une fesse, les abducteurs tendus comme des arcs, prêt à décamper au moindre doute.

Citation :
DFCM : 4 / 6
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre

Revenir en haut Aller en bas

Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre
» Cours de Défense Contre les Forces du Mal n°2
» Les cours de Défense contre les forces du mal
» Défense Contre les Forces du Mal: Cours n°1
» Défense contre les forces du Mal - Cours 0 - Une nouvelle approche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-