Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 145
| AVATARS / CRÉDITS : Jim Broadbent - inconnu
| SANG : Pur !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Lun 15 Sep - 11:45

Slughorn retrouvait quelques couleurs et son entrain habituel tandis que ses élèves manifestaient les uns après les autres leur plaisir de le revoir, avec plus ou moins de sincérité toutefois.

Faites attention à votre langage mon petit Florian, protesta-t-il joyeusement d'un ton bourru, ça commence avec les pipaillons et ensuite... Bref, toussota-t-il avant de changer de sujet, bienvenue, bienvenue à tous, très bien, installez-vous, le cours va commencer, je vais vous demander un peu de silence s'il vous plaît. Oui, Miss, même à vous !

Horace attendit quelques secondes qu'un silence de mort s'installe dans son cachot, avant de saisir sur son bureau un fiole ouvragée contenant un curieux mélange si pâle qu'il ressemblait à de l'eau, et une autre un peu plus petite pleine d'une potion d'un vert criard.

Poison, et antidote, commença-t-il en faisant mine de soupeser ses deux potions. Alors, quel est le rôle d'un antidote ? Et quels antidotes connaissez-vous, pour quels effets ? Ceux-ci par exemple, hmm ? Une seule réponse par élève s'il vous plaît, chantonna-t-il à l'intention d'une élève du premier rang qui commençait déjà à compter sur ses doigts, je veux que tout le monde participe. Oui, Miss... ?

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain


Dernière édition par Professeur Slughorn le Dim 5 Oct - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Lun 15 Sep - 19:13








La jeune sorcière attendit patiemment le début du cours, sans regarder autour d'elle, le regard dans le vague. Elle ne souciait même pas de qui était assis à côté d'elle, tout à sa contemplation pensive de l'armoire vitrée derrière le bureau du professeur Slughorn. Mais quand le professeur reprit la parole, la blonde se détournait du mobilier pour se concentrer sur le directeur de sa maison. Elle n'était pas encore assez douée en potions, surtout pour les travaux pratiques, mais elle avait au moins le mérite d'avoir bosser la théorie, durant la courte semaine qu'elle avait passée dans la maison familiale. Maintenant que sa dernière année commençait, elle s'était rendue compte que si elle voulait reprendre la bijouterie des parents Moriarty -Et leur activité dans leur arrière-boutique-, il fallait qu'elle excelle en potions et en sortilèges. Bref, elle devait mettre les bouchées doubles durant les mois qui vont suivre.

Alors, comptant rapidement le nombres d'antidotes qu'elle connaissait, la Serpentard leva finalement la main alors que le professeur demanda la participation de tous.

- Moriarty, se présenta-t-elle par réflexe. Un antidote est une potion qui annule les effets d'un poison ou d'un sort, composé ou non. Certains doivent respecter des règles, comme la troisième loi de Golpalott par exemple. La potion Oculus peut être utilisée comme un antidote contre le sortilège de conjonctivite.

La jeune élève inspira un peu plus profondément à la fin de la litanie. Au risque de passer pour une pète-sec, il fallait qu'elle s'améliore encore plus, et surtout qu'elle revienne dans les bonnes grâces de son professeur référent. Parce que oui, elle se sentait suffisamment importante pour que Slughorn se souvienne d'elle et de ses demandes d'adhésion à son groupe...

© Jawilsia sur Never Utopia



Spoiler:
 
Potions : 4/6
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 396
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - glass skin - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 28 Sep - 22:05

Les élèves s'installèrent tous dans un grand bruit avant de se taire pour permettre à Slughorn de commencer ce premier cours de l'année. L'allure guillerette, le professeur intervint :

- Alors, quel est le rôle d'un antidote ? Et quels antidotes connaissez-vous, pour quels effets ? Une seule réponse par élève s'il vous plaît !

Pour une réponse, Nate en avait une. Il prit une feuille de parchemin, trempa sa plume dans son encrier et commença à écrire sa réponse. C'était toujours ce à quoi il pensait quand on lui disait 'antidote'. Ainsi qu'à l'endroit où on le trouvait. Sa plume courait avec rapidité sur le parchemin, tandis que, la mine concentrée, Nate faisait des efforts pour être visible. Une élève répondit quelque chose mais il n'écouta pas la réponse - en tout cas, il s'assura juste qu'elle ne parle pas de son idée. Ce n'était pas le cas. Avec soulagement, il posa le point final et, pliant la feuille, il la fit passer jusqu'au professeur. Sur le papier, tracé à la hâte, Slughorn pouvait lire :

Un antidote annule les effets d'un poison. Le bézoard, qui est une petite pierre que l'on trouve dans l'estomac des chèvres, permet d'annuler les méfaits de bon nombre de poisons, si elle est utilisée à temps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Mar 30 Sep - 20:45

Comme Jaimie était plutôt bon en botanique, il avait une réponse pour un antidote ! Il leva sa main avec entrain, content que personne n’aille dit sa réponse encore.  – Il y a aussi le philtre de régénérateur de la mandragore qui est utilisé dans le cas des de pétrification. En fait, la mandragore est utilisée pour plusieurs antidotes. répondit-il, fier de sa réponse. Pour une fois que sa force en botanique lui servait dans un autre cours ! Mais bon, Jaimie avait assez participé pour la journée et il croisa les bras, le regard perdu. Il avait hâte de fabriquer un antidote ! Enfin, il avait l’impression que c’était sur ça que le cours portait aujourd’hui…




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 312
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Mar 30 Sep - 23:14

Baillant sans discrétion, Eanna entendit vaguement Nolan derrière elle faire une remarque sur la ligne de Slug. Intriguée, la Poufsouffle leva la même au dessus de la barricade de camouflage qu'elle avait commencé à dresser autour d'elle. Après réflexion, elle se dit que de toute façon, elle n'avait jamais prêter attention au tour de taille du Maître des Potions, elle haussa les épaules et posa à nouveau son menton entre ses bras, se laissant bercer par le "glouglou" d'une marmite qui était en train de bouillir dans un coin (Slug avait toujours une potion sur le feu). Au loin lui parvenait des histoire de poison et d'antidote, mais là tout de suite son esprit commençait à s'enfoncer dans le coton de la somnolence digestive...

- NON !


S'étant redressée en sursaut, Eanna regarda autour d'elle, déboussolée, le coeur battant, alors que tout le monde la dévisageait, certains intrigués, d'autres carrément moqueurs, lui indiquant qu'elle avait vraiment crié fort... Mais une seconde plus tôt, elle était prisonnière d'un Slughorn géant, qui la forçait à se jeter dans un chaudron où flottait des choses immondes, lui assurant qu'elle était le dernier ingrédient de son antidote spécial minceur. Elle s'était réveillé en sursaut, faisant sursauter Daithe à côté d'elle. Maintenant, plus rouge qu'une tomate, Eanna se ratatinait sur elle-même, bafouillant un "désolé", tout en louchant vers le chaudron qui bloblotait dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 145
| AVATARS / CRÉDITS : Jim Broadbent - inconnu
| SANG : Pur !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 5 Oct - 15:02

Horace hochait de la tête d'un air appréciateur à mesure que ses chères ouailles prenaient la parole et débitaient des informations somme toute très exactes. Il nota toutefois le manque d'enthousiasme de certains, qui ne devaient sans doute pas encore avoir la tête au travail. Le Professeur de potions se promit d'y remédier rapidement et reprit la parole.

Très bien, c'est très bien tout cela. Cinq points pour Miss Moriarty, pour l'allusion à ce bon vieux Golpalott. Effectivement, un antidote est tout simplement un remède sensé agir contre un mal, que celui-ci soit dû à un sortilège (trois points pour vous Monsieur Thompson) ou à une potion, par exemple, insinua-t-il en remuant de plus belle la potion verte, contrarié que personne n'ait trouvé de quoi il s'agissait. Trois points enfin pour vous Monsieur Curtis, le Bézoard est effectivement un antidote de choix, mais il n'en est pas question dans le cours d'aujourd'hui.

Slughorn s'interrompit un instant, mais personne d'autre ne prit la parole, ce dont il fut chagriné. Personne n'avait pensé au pourtant très commun antidote aux poisons courants, à l'essence de Murlap ou encore au remède contre les furoncles qu'ils devaient pourtant être nombreux à utiliser en secret le soir, dans les salles de bain de Poudlard. C'est alors qu'une jeune élève s'éveilla en sursaut en lançant un Non! si tonitruant qu'Horace sursauta violemment et manqua de lâcher ses précieuses fioles.

Eh bien Miss Morane, mon cours est-il si inintéressant que cela ? insinua-t-il d'une voix vexée en la toisant de haut, trois points de moins pour Poufsouffle, conclut-il en relevant le menton, décidément de mauvaise humeur. Pouvez-vous me dire quelle est la potion que je tiens dans la main, Miss Morane ? Non ? A croire que vous l'avez bue vous-même. Personne ? insista-t-il d'une voix de plus en plus courroucée en secouant ses fioles comme des maracas. Un silence profond lui répondit. Je déplore le fait que personne ne soit capable de reconnaître la couleur pourtant si caractéristique du Philtre de Mort Vivante dont je vous ai pourtant parlé à de multiples reprises, poursuivit-il d'une voix souffreteuse tout en regrettant amèrement le départ de Poudlard de Lily Evans et Severus Rogue, qui eux, l'auraient assurément reconnue, ni ne parvient à faire le lien avec son antidote, la potion Wiggenweld, ce qui vous aurait permis de faire gagner dix, non, que dis-je, quinze points à votre Maison. Tant pis pour vous.

Slughorn toisa ses élèves avec une certaine déception : ceux-ci allaient devoir se surpasser s'ils voulaient profiter de ses faveurs ! A commencer par la petite Morane, habituée pourtant de son club, qui avait l'air de ne pas réaliser la chance qu'elle avait d'y participer. Horace est était rendu à se demander s'il allait finalement réitérer son invitation cette année... Curtis, lui aussi était Capitaine, et au moins, il participait en cours…

Je suis très déçu de vous, trouva-t-il le moyen d'insister d'une voix tragique avant de revenir à son cours, vous connaissez l'histoire du Philtre (ou Goutte) du Mort Vivant depuis votre Première Année. Non, Miss, je ne vous interrogerai pas à ce sujet, il fallait participer plus tôt. Je ne veux plus entendre un mot. La Goutte du Mort Vivant est un poison très ancien, qui a été popularisé par l'histoire de la Princesse Aurora et de la Harpie Leticia Somnolens. Je suis stupéfait que personne... Bref, se reprit-il en inspirant calmement, bref, la Princesse Aurora a été plongée dans un sommeil profond, mais c'était sans compter le Prince Philip qui, LUI, AU MOINS,  connaissait l'existence de la potion Wiggenweld, et a donc pu sauver la Princesse. VOILA.

C'était une version profondément raccourcie du conte, mais Slughorn n'avait plus du tout la tête à raconter des histoires. Au moins, maintenant qu'il avait haussé la voix, était-il assuré que plus personne n'aurait l'outrecuidance de confondre sa salle de classe avec une salle de repos.

Les Sixième et Septième Année, ouvrez vos Manuels avancés de préparation des potions à la page 10, conclut-il sèchement, et suivez les indications jusqu'à la consigne 4. Vous allez concocter les Gouttes. Les autres, vos manuels de potions à la page 62, vous vous occuperez des potions de Wiggenweld. Consigne 4 également. Et je ne veux pas entendre un mot !

Indications Goutte du Mort-Vivant:
 

Indications Potion Wiggenweld:
 

Les points et indications du dé:
 

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Jeu 9 Oct - 14:04








La Serpentard accueillie les cinq points pour sa bonne réponse avec un mélange de fierté et d'orgueil. Elle avait eu des déboires, mais elle était toujours aussi efficace en cours... Alors qu'elle se rengorgeait dans son coin, elle rata la question de Slughorn et ne reprit ses esprits que lorsque le professeur les rabroua, après le réveil brusque de la capitaine des Poufsouffle, faute de réponse à ses questions. La potion de Goutte de Mort-Vivant... Le pire, c'est que la sorcière aurait pu y répondre, du moins en partie, elle se rappelait de vagues notions de sa première année... Pestant toute seule, elle ne dit rien et écoutait les explications du professeur de potions, notant quelques points qui lui semblaient importants sur son parchemin.

Puis la sorcière prit son livre et suivit les instructions pour la concoction de la potion de Goutte de Mort-Vivant. Elle lut attentivement la recette, pour être sûre de ne rien rater de son mélange. Puis, une fois les ingrédients devant elle, elle alluma le feu sous son chaudron, et retroussa ses manches pour s'atteler à la tache.

1, 3, 4, 6 : Attentive et appliquée, la jeune femme suivit la recette à la lettre et prépara tous les ingrédients avec une minutie hors pair, acquise au fil de ses nombreux entrainements chez elle ou dans l'arrière-boutique de ses parents, et mélangea avec minutie sa potion. A la fin de sa préparation, dans le chaudron bouillait une mixture à la jolie couleur cassis.
2, 5 : Malgré tout ses efforts pour suivre les consignes du livre sans se tromper, un instant d'inattention ruine la préparation de la Serpentard et, à la fin de son exercice, son chaudron exhale une forte odeur de terre et a pris une teinte verdâtre très loin du résultat espéré par le professeur Slguhorn.

© Jawilsia sur Never Utopia



Spoiler:
 
Potions : 4/6


Dernière édition par Eryne S. Moriarty le Jeu 9 Oct - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Jeu 9 Oct - 14:04

Le membre 'Eryne S. Moriarty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 13:56

Slugh a pas franchement l'air de bonne humeur. Il s'énerve parce que personne a su répondre à ses questions ! D'un autre côté, avec l'été qu'on a passé, j'crois qu'on a pas franchement la tête aux potions. J'lance un regard en coin à Ayden, et hausse les épaules en attrapant mon chaudron. Bon, bah quand faut y'aller, faut y'aller ...

Citation :
1 ▬ Séparer les tiges des fleurs de Moly avec un couteau en argent. Hacher menu les tiges jusqu’à en avoir 27 mg. Effectuer la même opération avec les tiges de dictame, jusqu’à en avoir 32 mg.
2 ▬ Mélanger les tiges de dictame et de moly dans un pot en céramique et ajouter 4 gouttes de mucus de veracrasse. Attention aux brûlures.
3 ▬ Verser la pâte jaunâtre obtenue dans 1 litre d’eau en ébullition, et remuer 3 fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis 2 fois dans le sens inverse. Répéter l’opération jusqu’à obtenir une potion jaune canari.
4 ▬ Rajouter 13 grammes de corne de chèvre, et laisser mijoter le tout pendant cinq minutes. La potion doit peu à peu acquérir une couleur d’un jaune plus pâle.

J'fais comme j'peux, mais j'suis pas trop doué. J'ai 26,7 mg de tiges hachées de Moly et 32,2 mg de tiges de dictame. J'compte 4 gouttes exactes de mucus de veracrasse. J'essaie de respecter l'étape 3 pour pas foutre Slughorn en rogne, mais j'me disperse trop vite, et j'me mélange dans mes comptes. Oups. J'jette un oeil dans mon chaudron, mais on doit pas avoir la même idée de "jaune canari" ou alors y'a un truc qui cloche dans ma potion... 12,9 grammes de corne de chèvre, j'm'améliore mon gars ! Aller hop, cinq minutes, top chrono.

Potions:
 

1, 2, 3 : Waw ! Coup de chance, la potion prend une belle couleur jaune pâle. (Rolala, j'y crois pas x) )
4, 5, 6 : Ahah, bah j'dois pas être méga précis. Désolé m'sieur Slugh !


Dernière édition par Owen G. Karlson le Dim 12 Oct - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 13:56

Le membre 'Owen G. Karlson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 193
| AVATARS / CRÉDITS : King Robert Jackson. ‹kenzie.›
| SANG : moldu.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : tout ?
| PATRONUS : autruche.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 16:10

Le regard perdu, j’attendais le début du cours. Je suis sorti de mes pensées quand Dowey s’est assis à côté de moi, j’ai tourné la tête vers lui et sourit. J’étais vraiment à la ramasse, agissant comme un escargot en pleine canicule : c’est-à-dire très, très mollement. Alors quand Slugh nous lance une question, mon cerveau a dû mal à démarrer. Les autres répondent à ma place et je les écoute d’une oreille. Soudain, un rappel de mes premiers cours de potions reviennent et je me souviens que l’on nous avait parlé du bézoard. Un ingrédient miracle qui pouvait guérir et contrecarrer une grande partie des enchantements. Une petite pépite que serait fort utile d’avoir toujours sur soi. Je devrais peut-être m’en procurer pour les on-ne-sait-jamais ? Peu importe, mon attention se rapporte sur le Maître de Potions et celui-ci n’a pas l’air de s’être lever du bon pieds. Et sa mauvaise humeur se ressent. Lui qui était toujours si joviale a perdu de sa couleur et de sa gaité. C’est étrange… et quelque peu effrayant. De son ton sec et son regard sévère, Slughorn donna ses instructions. Je n’étais pas une lumière mais je savais que dans l’état des choses, je ne devais pas me faire prier et commencer ma potion.
Mon livre ouvert à la page 10, je suivis les instructions une à une. Ma nervosité agissait sur mes mains et je devais me concentrer autant sur la préparation de ma potion pour la Goutte du Mort-Vivant que sur ma propre respiration saccadée. Après les trois premières étapes, je remuais ma concoction pendant le temps indiqué dans les aiguilles d’une montre. Mon regard fixé sur ma montre, j’essayais de réguler ma respiration. Peu à peu, je sentais mes battements reprendre un cour régulier. Les 4 minutes 13 passées, je continuais de remuer mais cette fois-ci dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pendant les 58 secondes.
A présent, ma potion devait être fini et je me penchais au-dessus du chaudron pour contempler mes résultats…

le reste; « Ouuuais, j’ai réussi bande de scrouts à pétard ! », un cri de joie, sortant du coeur, quand je découvre que ma potion à la couleur qu’il faut. Une couleur cassis, comme précisée et prévue dans mon bouquin.
4; Ouups, j’aurais peut-être dû me concentrer davantage sur ma potion que sur ma respiration. C’est Slughorn qui va pas être content….


Dernière édition par Nicholas Lewis le Dim 12 Oct - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://directionpaysimaginaire.tumblr.com
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 16:10

Le membre 'Nicholas Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 312
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 21:48

Penaude, la Poufsouffle encaissa le remontage de bretelle sans rien dire. Ce n'était jamais agréable de faire perdre bêtement des points à sa maison, même si Eanna ne se sentait pas plus coupable que ça. Ce n'était pas vraiment sa faute si elle s'était endormi, ils n'avaient qu'à pas mettre des cours de Potion après le repas et les laisser faire une bonne sieste pour être frais et dispo. Et puis elle savait ne pas être la seule à faire des cauchemars dès qu'elle fermait les yeux, depuis l'Institut. Le coup de sang de Slug était quand même un peu exagéré, elle se demanda même s'il n'allait pas l'exclure de son club sur le champ. Non pas qu'elle y tienne vraiment, mais bon, c'était quand même une certaine forme de reconnaissance, et elle restait la capitaine championne en titre quoi. Enfin, ce n'était pas le moment de penser aux petits privilèges accordés par le Slughorn, mais bien l'heure de se concentrer pour de bon sur son chaudron.

La Goutte du Mort-Vivant... Réjouissant comme programme... Lorsqu'elle parcourra les indications de préparation, elle sentit le découragement la gagner. C'était trop compliqué, trop longtemps et demandait bien trop de précision. C'était déjà un miracle qu'elle ait eut sa BUSE en potion l'an dernier. Elle n'avait aucune chance de réussir ses ASPIC dans cette matière, elle ne continuait à la suivre que pour faire plaisir à son père, et parce que ses camarades la suivait aussi. C'est donc à peine plus réveillé qu'au début du cours et largement pessimiste qu'elle se mit au travail.


1° Réaliser l'infusion en faisant tremper les 121 grammes de feuilles d'armoise dans une eau à 38.5° pendant 3 minutes 32 secondes.

Non mais franchement, est-ce qu'on est à 1 grammes et à un demi degrés près ? Et les 32 secondes, ça compte le temps de sortir les feuilles ? Ça prend au moins 2 secondes ça...


2° Réduire la racine d'asphodèle en poudre et en ajouter 56 milligrammes à l'infusion d'armoise, qui doit émettre un sifflement d'environ cinq secondes, avant de virer au bordeaux.

En poudre fine ou c'est pas grave si il reste des grumeaux ? Un sifflement... Là on dirait que ça couine, ça siffle pas. Et bordeaux, c'est quoi bordeaux ? Rouge-violet, c'est bordeaux ?


3° Réduire les 27 grammes de racine de valériane en dés d'un centimètre sur un centimètre, et les ajouter trois par trois à l'infusion.

Ok, là c'est n'importe quoi. Comment on est censé coupé une racine toute tordu en dé d'un centimètre sur un centimètre ? Les ajouter trois par trois par contre, ça devrait être faisable.

4° Remuer le tout pendant 4 minutes et 13 secondes dans le sens des aiguilles d'une montre, puis 58 secondes dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, puis éteindre le feu. La potion doit à présent avoir une délicate couleur cassis.

On remue, on compte, on remue, on compte... On essaye de pas s'endormir... 4min c'est super long en fait... Bon allez, dans l'autre sens. Fini ! Voyons voir, "délicate couleur cassis"...


2, 3, 4, 5 : L'odeur est infecte et une fumé bleuâtre s'échappe du chaudron. Et personne se s'approcherait d'un cassis qui aurait cette couleur immonde.

1, 6 : Whoua ! Mais c'est vrai que c'est couleur cassis ! Toute fière d'elle, Eanna attend le passage de Slug. Il lui rendra peut-être les trois points qu'elle a perdu tout à l'heure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 21:48

Le membre 'Eanna Morane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos) Dim 12 Oct - 23:17

Préparer une potion, en fin de compte, c'est un peu comme faire de la cuisine, non ? La différence étant qu'il arrive moins souvent que la recette du jour ne finisse par créer des fumées voraces et envoie l'assistance à l'hôpital (sauf peut-être le terrible plum pudding de la tante Chessy qui avait malencontreusement créé l'événement lors du Noël d'il y a 3 ans). Respecter la recette à la lettre, bien traiter ses ingrédients, surveiller son feu, et toujours rajouter un peu d'assaisonnement personnel.
Mais ces tâches normalement élémentaires semblaient prendre une dimension toute autre lorsque l'on devait les accomplir sous le regard du Professeur Slughorn, à tel point qu'on pouvait se demander si ce n'était finalement pas le professeur lui-même qui faisait fondre les chaudrons d'un coup d’œil mécontent quand un élève ne semblait pas faire l'affaire. Préparer une potion sous le regard du Professeur Slughorn, c'est comme cuisiner dans le cratère d'un volcan qui va entrer en éruption. On a beau faire tout son possible, ça se finit avec de la fumée partout et on se brûle.

Séparer et hacher les tiges, ajouter le mucus, vérifier la couleur. Un daltonien n'aurait aucune chance dans ce cours. Heureusement pas besoin de gouter cette potion là. La dernière devait avoir un goût de miel et de printemps... et avait envoyé quatre personnes à l'infirmerie. Remuer trois fois, puis deux. Vérifier de nouveau la couleur, ajouter de la corne, laisser mijoter, en profiter pour prier tout ce que Poudlard compte d'anciens sorciers prestigieux pour cette fois au moins ça ne se finisse pas en catastrophe.

Potions : 1/6
1 - Ah mince, encore un... non ! Attendez... Cette couleur jaune pâle, cette consistance... Pour une fois, au moins une fois, cela a fonctionné. Cette potion aurait presque le parfum d'une invitation au club de Slugh.
2, 3, 4, 5 - Bon, il n'est écrit nulle part que la potion doit virer au rouge et faire de grosses bulles. Mais il faut au moins admettre que son irisation si particulière ne manque pas d'esthétique.
6 - La bonne nouvelle, c'est que quand une fumée pareille monte du chaudron, il est rarissime qu'il fonde en même temps. Par contre il va peut être falloir sortir de la salle genre... maintenant...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos)

Revenir en haut Aller en bas

Cours n° 1 ▬ Poison et antidote (clos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Cours de Niveau 1, La Lévitation. [Clos]
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-