C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Jeu 23 Oct - 12:33

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.


Un sourire mauvais jusqu’aux oreilles, Magnus Gray s’empressa de faire un tour aux toilettes, pour calmer les battements frénétiques de son cœur soudain tellement plus léger. Il s’aspergea le visage d’eau froide, se frottant énergiquement les yeux, bordés de larges cernes, avant d’inspirer et d’expirer lentement, pour se détendre et mettre de côté  autant que possible la haine soudaine qu’il sentait tordre ses boyaux. Mais c’était peine perdue. Il la sentait, si profonde et si forte, et elle exultait, victorieuse, silencieuse, chaque fois qu’il posait les yeux sur le visage serein d’Ariena, et qu’il sentait sa main froide, sans volonté. L’auror soupira, ferma un instant les paupières, lourdes et douloureuses, pleines du souvenir de la jeune femme, avant de retourner auprès de ses collègues qui lui lancèrent des regards en coin. Gray avait l’air d’un pouilleux depuis qu’Ariena n’était plus là pour égayer son quotidien, pas même sa sœur n’était parvenue à lui faire couper sa barbe qui lui donnait un air mauvais. Quant à sa robe d’auror… Elle était sale, déchirée et par endroits et des tâches sombres la maculaient.
- Je vais te faire une faveur Hitchens, il tira de sa poche sa baguette qu’il tendit à un second auror qui la prit, le regard stupéfait et plein d’incompréhension, Je ne vais pas utiliser ma baguette.
D’un mouvement de la tête il congédia le second auror qui les laissa seuls. Le jeune auror lança un drôle de regard au loup-garou, entre répulsion, peur et… Pitié. Car il savait que ces tâches sur la robe de Magnus Gray n’étaient rien de plus que le sang des malfrats qu’il avait frappé jusqu’à leur démolir le visage.
- Je n’en n’aurai pas besoin. Quelque chose à dire pour ta défense ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Sam 25 Oct - 19:22


Die Another Day

Le lycanthrope ne s'était pas débattu lorsqu'on l'avait sorti de sa cellule pour le mener sans ménagement dans la salle d'interrogatoire, glauque au possible. Cela faisait un moment qu'il ne se débattait plus. Si contre ses gardiens, ni contre lui-même. Les premiers jours de son arrestation avait été un tout autre enfer. Lorsqu'il avait vu Ariena tomber, son esprit s'était déchiré, le plongeant dans la crise la plus violente qu'il avait eu à subir depuis la mort d'Alix. Grey s'était acharné sur lui, mais la douleur physique des coups qu'il avait reçu n'était rien à côté du chaos qui lui vrillait le crâne. Les pensées étaient devenues des bombes, qui rebondissaient avant d'exploser, lui arrachant des hurlements de déments. Ses gardiens avait été obligé de l'assommer plusieurs fois par sortilège pour faire cesser ses gémissements. Puis, vidé de toutes énergie, qu'il était devenu apathique, retrouvant petit à petit un semblant de conscience. Personne n'était venu lui donné des nouvelles d'Ariena, mais il n'y avait aucune doute pour lui : il l'avait tué. Cette vérité effaçait tout le reste.

Il ne leva même pas la tête lorsque Grey le rejoint. Il peinait à donner un sens au fil de ses pensées, comme s'il avait perdu des traces dans une tempête de neige. Mais l'odeur de l'auror réveilla en lui des sensations, des flashs de souvenirs, pendant un instant il se retrouvait à nouveau dans cette montagne en Macédoine. Il eut un tremblement convulsif mais déploya de considérables efforts pour ne pas sombrer à nouveau. Il voulait rester lucide, bien que c'était un bien grand mot dans son état. - Je vais te faire une faveur Hitchens, je ne vais pas utiliser ma baguette. Toujours dans lever la tête, Farkas entendit l'autre sorcier sortir. Ils étaient seuls. Impassible, portant toujours les stigmates des coups qu'il avait reçu lors de son arrestation, il garda les yeux fixés au sol. - Je n’en n’aurai pas besoin. Quelque chose à dire pour ta défense ? Ne donnant aucun signe qu'il avait seulement entendu la question, Farkas finit par lâcher d'une voix rauque :

- Ça dépend de quoi on m'accuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Mar 28 Oct - 11:20

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.


Gray fit craquer sa nuque, puis ses doigts, un à un, sans jamais se départir de ce sourire tordu qui flottait sur ses lèvres depuis qu’on lui avait confié cette mission. Et l’auror avait bel et  bien l’intention de tirer de cette pourriture le maximum d’informations. Et de sang, et de souffrances. Pour ce qu’il avait fait à Ariena. Le désir de vengeance était là, brûlant, conférant à ses yeux pourtant clairs une noirceur inquiétante.
- Ça dépend de quoi on m'accuse...
Adossé contre le mur, Gray éclata d’un grand rire rauque, désabusé, en levant les mains au ciel avant de les laisser retomber sur ses cuisses, le regard braqué sur Farkas Hitchens.
- Ben voyons, et tu vas prétendre que tu es innocent peut-être ?
Son rire se dissipa, et très vite il se plaça derrière le lycanthrope, et enfonçant une main dans son épaule, qu’il broya de toutes ses forces, il posa l’autre sur son crâne avant de brusquement lui éclater la face contre la table.
- J’en ai rien à foutre que tu sois à la botte des mangemorts, Gray répéta plusieurs fois le geste, relevant la tête d’Hitchens pour mieux l’écraser contre la table où des tâches rouges se formaient, Je vais te faire payer pour ce que tu lui as fait espèce d’ordure !
Puis d’une main il le saisit à la gorge avant de faire violemment basculer la chaise du lycanthrope qui tomba au sol dans un bruit sourd.
- Et personne ne va venir à ton secours ! Le regard plein de haine, Gray lui donna un violent coup de pied dans le ventre, sincèrement heureux de pouvoir laisser libre cours à toutes ces pulsions qui le démangeaient depuis cette mission cauchemardesque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Jeu 30 Oct - 22:38

- Ben voyons, et tu vas prétendre que tu es innocent peut-être ?

- Je n'ai jamais dit que j'étais innocent...
souffla Farkas alors que l'auror lui tourna autour.

Il serra les dents lorsqu'il tenta de lui broyer l'épaule. La première fois que sa tête heurta la table, la douleur lui vrilla le crâne. Mais immédiatement après, étourdi, ses sens s'atténuèrent. Les coups suivants résonnèrent en lui, comme de plus en plus sourds. Sa vision se troublait, un sifflement s'assourdissait et il n'entendait plus les vocifération de Grey. Il était à demi-inconscient lorsqu'il le fit basculer, sanglant, et qu'il s'effondra au sol, les mains toujours ligotées. Le coup suivant lui coupa le souffle, mais lui fit reprendre violemment conscience. Il se fichait de la douleur, il y était habitué. Chaque mois il sentait la moindre parcelle de son corps se déchirer pour laisser la place au loup. Et ça depuis qu'il avait quatre ans. Toute sa vie il avait souffert, Fenrir l'avait battu, avait développé son instinct de survie. Lorsque son esprit le lâcherait, il savait que ce serait lui qui prendrait le relais. Mais l'humanité ne reprendrait peut-être jamais le dessus. Si la corde raide sur laquelle il se balançait cédait, il serait perdu dans les ténèbres pour de bon. Haletant, Farkas tenta de redresser sa tête vers l'homme en furie qui le rouait de coups. Ses yeux clairs brillait au milieu du sang qui lui coulait du front. Il cracha avant d'articuler, la voix hachée :


- Tue... moi... vas-y... Il se mit à hurler. TUE-MOI !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Lun 3 Nov - 11:38

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.

Ce Farkas Hitchens, si c’était là sa véritable identité, ne méritait pas de vivre. Pas après ce qu’il avait fait à Ariena. Mais il n’était qu’un auror parmi d’autres. Il n’avait pas le droit de vie ou de mort sur cet homme. S’il y avait encore un homme bien entendu dans cette carcasse sanguinolente… Alors à défaut d’être un César, Gray prenait un plaisir intense, vengeur et malsain, à le tabasser. Il voulait meurtrir sa chair, lui broyer le squelette, lui faire payer toutes ces souffrances qu’il infligeait à Ariena, et qui le bouffaient aussi de l’intérieur. Ce n’était pas juste un interrogatoire. C’était un véritable massacre, et Gray s’en donnait à cœur joie.
- Tue... moi... vas-y...
Le lycanthrope pissait le sang. Ce qui ne dérangeait pas Gray. Bien au contraire. Mais dans cette face rouge, il voyait deux yeux d’un bleu perçant le fixer avec intensité, et il y avait de l’humanité dans ce regard, de la souffrance, beaucoup de souffrance. Mais Gray refusait de le voir. Hitchens n’était rien de plus que la bête qui avait blessé Ariena.
- TUE-MOI !!!
- C’est pas l’envie qui me manque, ricana Gray de sa voix rauque, altérée par le manque de sommeil et les cigarettes moldues qu’il s’était mis à fumer, avant de lui donner un violent coup de pied dans le ventre.
- Où est la ministre ? La moche, pas la folle furieuse, demanda-t-il d’une voix plus calme en s’accroupissant à hauteur d’Hitchens qu’il laissait attaché à sa chaise renversée au sol.
- On a ton ami dans une autre pièce. Eric je crois. Enfin bref. Tout ça pour dire que mes collègues ne se gênent pas pour utiliser le doloris pour le faire parler. Alors si tu as envie d’abréger ses souffrances, je te conseille de déballer tout ce que tu sais maintenant, ou j’lui grillerai ce qui reste de sa petite cervelle à coup de doloris.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Lun 3 Nov - 23:25

Le nouveau coup de pied dans le ventre lui coupa encore violemment le souffle, et il se retrouva haletant, la respiration sifflante et saccadée. Sa vision trouble se précisa alors que son tortionnaire s'accroupit à ses côtés, le massacre en règle prenant finalement des airs d'interrogatoire. Farkas savait que c'était la véritable raison de sa présence ici. Et la véritable raison qui faisait qu'il n'était pas déjà enfermé dans une cellule à Azkaban.

- Où est la ministre ? La moche, pas la folle furieuse.

- Je m'en fout de vos histoires de ministres, articula-t-il, sa voix cassée par la douleur n'ayant pas perdu son ton méprisant.

Il n'avait aucune envie de l'aider. Il arrivait déjà à peine à rester assez lucide pour comprendre ce que cette brute lui disait. Mais ce qui suivit, il le comprit tout à fait.
"On a ton ami dans une autre pièce. Eric je crois." Redressant une nouvelle fois la tête, au prix de souffrances supplémentaires, Farkas fixa son regard sans celui de Magnus. "Alors si tu as envie d’abréger ses souffrances, je te conseille de déballer tout ce que tu sais maintenant, ou j’lui grillerai ce qui reste de sa petite cervelle à coup de doloris." Ces mots réveillèrent chez le loup garou ce qui lui permettait réellement de s'accrocher à la vie, ce qui empêchait son instinct de survie de l'abandonner, ce qui lui donnait toute la force qu'il pouvait avoir : la haine. Une haine viscérale, qui pouvait lui faire perdre tout contrôle.

- Espèce de... ragea-t-il tentant de se débattre des liens qui le retenait à la chaise renversée. Mais c'était inutile, et pire que ça, il savait que c'était dangereux. Cette même haine avait tué Ariena, en tous cas le croyait-il, et elle risquait de tuer Eric. Sans quitter des yeux Grey, il cracha le sang qui lui emplissait la bouche et reprit. Je ne sais rien de leur putain de magouilles. Je fais qu'obéir, vous n'avez pas choper la bonne personne pour vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Mer 5 Nov - 18:02

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.

Cette raclure d’Hitchens n’était qu’un minable larbin. Un chien à la botte des mangemorts qu’ils sacrifiaient sans vergogne. Mais il était leur seule piste. Lui et son comparse. Ils n’en n’avaient pas d’autre. Alors Gray se faisait un point d’honneur à en tirer le maximum d’informations, même s’il n’était pas sans ignorer qu’au fond Hitchens n’était rien de plus qu’un os sans intérêt. S’il avait de l’importance, pas pour sa meute, mais pour les mangemorts, il ne serait pas là. Ils l’auraient déjà supprimé, d’une manière ou d’une autre, et si ce n’était pas déjà fait et bien sa fin ne saurait tarder.
- Je m'en fout de vos histoires de ministres.
- Pas moi, dit-il d’une voix forte, toujours accroupi.
- Espèce de...
Gray éclata d’un rire guttural, alors qu’il se relevait prestement pour échapper à l’agitation qui secouait le lycanthrope. Visiblement il avait touché un point sensible. Le petit Eric. Alors comme ça celui-là se souciait des autres, de sa meute. Toujours amusé par l’impuissance d’Hitchens, qu’il goûtait comme une excellente scène, l’auror se contenta de hausser un sourcil indifférent lorsque le lycanthrope dégueulassa ses chaussures déjà bien sales de son sang.
- Je ne sais rien de leur putain de magouilles. Je fais qu'obéir, vous n'avez pas choper la bonne personne pour vous aider.
- J’crois que t’as toujours pas pigé enflure, l’auror ne riait plus, son visage avait retrouvé cette dureté inhabituelle qui le glaçait depuis l’assassinat d’une partie de sa famille et l’accident d’Ariena, et pour mieux appuyer ses propos, il écrasa de sa chaussure la trachée du lycanthrope, Le ministère en a rien à foutre de ta sale gueule. J’peux te crever ici même qu’ils en auront toujours rien à foutre de toi, parce que t’es rien qu’un lycanthrope, un putain d’hybride pour eux. Et toi et moi on sait bien qu’ici c’est encore plus pourri que le trou du cul d’un troll en décomposition. Alors ton petit pote Eric, j’peux le torturer autant que j’veux, ça gênera personne, et surtout pas moi. Alors maintenant j’vais te poser des questions, et t’as intérêt à l’ouvrir, ou j’ramène ton pote ici même, et à chaque fois que tu me donneras une réponse merdique il se prendra un doloris.
Gray était métamorphosé par la haine, pure et violente qui irradiait de lui. Il n’y avait qu’à le voir pour comprendre que ce n’étaient pas des paroles en l’air. Il appuya un peu plus encore sur la trachée du lycanthrope, jusqu’à ce qu’il entende un immonde gargouillis s’échapper de sa gorge.
- J’t’ai dis que je n’utiliserai pas ma baguette sur toi, mais je n’ai rien promis pour l’autre. Première question.
Il libéra la trachée du lycanthrope qui produisait toujours des bruits affreux, puis il se dirigea vers la porte, qu’il ouvrit avant d’appeler l’auror qui l’accompagnait. La jeune recrue blêmit en voyant l’état de Farkas avant de s’exécuter en amenant dans la pièce le lycanthrope Eric qui était solidement ligoté par des liens magiques. Baguette en main, Gray usa de la magie pour plaquer l’adolescent contre le mur. Puis il congédia sèchement la jeune recrue qui ne se fit pas prier.
- Vous gardiez qui ou quoi là-bas ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Mer 12 Nov - 22:53

Farkas se retrouva avec la botte de l'auror appuyée sur la gorge. Incapable de respirer, il tenta d'aspirer ne serait-ce qu'un soupçon d'air mais chaque soubresauts de sa trachée ne lui apportait qu'une douleur intense. Toute son énergie était concentrée dans son effort de survie, l'empêchant de saisir distinctement le discours répugnant de son tortionnaire. Mais il sentait sa haine furieuse l'écraser. Lui même n'avait plus que sa propre haine à laquelle s'accrocher. Personne ne viendrait l'aider, il le savait, il ne pouvait compter que sur lui-même et pire que ça, Eric ne pouvait compter que sur lui. Lâchant un râle étouffé alors que Grey était sur le point de lui détruire la trachée, la pression se relâcha soudain et il se retrouva, haletant, toussant avec difficulté, des points lumineux dansant devant ses yeux.

- J’t’ai dis que je n’utiliserai pas ma baguette sur toi, mais je n’ai rien promis pour l’autre. Première question.

Le loup garou suivit de son regard pâle pleins de douleur et de révolte l'auror ouvrir la porte et faire rentrer le jeune Eric, ligoté, ayant de toute évidence lui-même déjà reçu son lot de coups. Mais le connaissant, Farkas pouvait se douté qu'il ne s'était pas laissé faire. Malgré son jeune âge, même pas 17 ans, Eric était une force de la nature. Il promettait de devenir au moins aussi impressionnant que Fenrir lui-même. Cela ne l'empêcha pas d'être projeté contre le mur d'un coup de baguette magique. Tous les muscles endoloris de Farkas se crispèrent, mais se débattre était inutile. Eric était son frère, son petit frère de lune, il se devait de le protéger, il n'avait d'autre choix que de coopérer. " Vous gardiez qui ou quoi là-bas ?" Reprenant son souffle, Farkas articula d'une voix éraillée :

- Je connais pas tous les détails, p'tain j'ai l'ai dit. Laisse le gamin. On m'a donné des ordres, je devais faire des rondes avec mes loups autour du monastère. Enfin c'est plutôt un asile de ce que j'ai compris... Il toussa. J'ai entendu parlé d'une folle qui devait pas s'échapper. Je comprend rien à vos histoire de ministres. Il toussa encore. Mais ça doit être elle que vous cherchez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Mar 25 Nov - 12:37

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.

Entre ces murs, dans cette pièce, personne ne viendrait à leur secours. Gray le savait et en jubilait, trop heureux de pouvoir laisser libre cours à toute cette violence, toute cette haine qui le bouffait depuis trop longtemps. Ils n’avaient aucun droit. Ce n’étaient que des lycanthropes, des putains d’hybrides malfaisants, des chiens enragés que le ministère livrait en pâture aux aurors esseulés et désabusés, à la vindicte populaire. Si Gray balançait tout ce qu’il savait à la Gazette, ou pire, à cette traînée endimanchée de Skeeter nul doute que Hitchens et son petit protégé Eric ne passeraient pas la nuit. Les sorciers se feraient une joie de les mettre en pièces, trop heureux de trouver des coupables sur qui déverser leur haine. Mais ce n’était pas le plan de Gray, bien qu’il y ai songé. Il devait obtenir des infos. Parce qu’il le devait à Ariena, qu’elle n’ai pas été plongée dans ce foutu coma en vain.
L’adolescent se débattait malgré la force magique qui le maintenait plaqué contre le mur, face à Hitchens. Gray pouvait sentir la haine du gamin épaissir l’atmosphère, rendre l’air gluant et suintant de frustration et de ressentiment. Et nul doute qu’il ne ferait pas physiquement le poids dans un combat d’homme à homme. Mais Gray avait la magie pour lui, et pas eux, et il n’avait aucun scrupule à s’en servir.
- Je connais pas tous les détails, p'tain j'ai l'ai dit. Laisse le gamin. On m'a donné des ordres, je devais faire des rondes avec mes loups autour du monastère. Enfin c'est plutôt un asile de ce que j'ai compris.
- Et bah tu vois que c’était pas si difficile que ça, cynique, Gray s’autorisa un petit rire, satisfait de voir qu’il se décidait enfin à causer.
- J'ai entendu parlé d'une folle qui devait pas s'échapper. Je comprend rien à vos histoire de ministres.
L’auror perdit aussitôt son sourire pour retrouver un visage on ne peut plus sérieux. Et merde ! Et dire qu’ils étaient tout prêt, si prêts du but… Car maintenant Gray avait la confirmation de son terrible pressentiment. Ces enflures de mangemorts s’étaient débrouillés pour échanger les ministres. Depuis le début ils étaient bernés. Et savoir cela le rendit plus amer encore. Ces pourritures avaient sacrifié les deux lycanthropes pour qu’ils aient un os à ronger…
- Mais ça doit être elle que vous cherchez.
- Tu as vu son visage ? Et qui l’a amené là-bas ? Elle y est depuis combien de temps ? PARLES ! rugit l’auror, les yeux fous d’excitation mais aussi de colère, et de rage, dégouté d’être l’instrument officiel de ces pourritures encapuchonnées.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Dim 30 Nov - 22:49

Si Farkas ne comprenait pas grand-chose aux affaires qui agitaient le Ministère de la Magie, il était assez intelligent pour comprendre que les Mangemorts avaient pourris de l’intérieur les instances ministérielles. Face aux réticences de Farkas quant à la collaboration de la meute avec le Seigneur des Ténèbres, Greyback lui avait expliqué les avantages qu’ils retireraient de cette alliance. La fin des persécutions, une marge de manœuvre plus grande pour l’exécution de son grand dessein d’affirmation des lycanthropes comme véritable force et non minorité rejetée hors de la société. Farkas n’avait jamais cru à l’honnêteté de leurs nouveaux alliés. Il sentait chez les Mangemorts la même répugnance et ce même sentiment de supériorité, ils étaient traités comme des bêtes, des chiens d’attaques qu’ils n’hésiteraient pas à sacrifier dès qu’ils deviendraient trop encombrants. La preuve en était ce passage à tabac qu’ils appelaient interrogatoire, au sein même d’un Ministère qui était censé être contrôlé par leurs pseudo-alliés. Personne ne viendrait à son aide.

Eric dévisageait Farkas, sa rage et la douleur déformant son visage encore juvénile, bien que marqué de quelques cicatrices. Le chef leur avait donné une mission, et Farkas était en train de trahir la confiance de Greyback. Mais pour son aîné, l’obéissance en leur alpha s’arrêtait lorsqu’un membre de la meute était en danger direct. Surtout lorsque cet alpha obéissait lui-même à un supérieur pour lequel Farkas n’avait aucun respect. Sa vie n’avait plus aucune valeur pour lui-même, mais il ne sacrifierait pas l’un des siens pour protéger ces informations. Si ce qu’il révéla n’avait aucun sens pour lui, l’auror changea immédiatement de visage lorsqu’il mentionna la folle prisonnière. Il le bombarda de questions, qui résonnèrent dans son crâne douloureux. Il toussa, crachant encore un peu de sang. Il rassembla mentalement les informations qu’il possédait. Ce n’était pas grand-chose, mais soudain, il se rendit compte qu’elles pouvaient peut-être sauver la vie d’Eric. Mais ce dernier le devança :


- On a rien à dire à des raclures de troll dans ton genre, tues-nous tout de suite, espèce de…

- FERME-LA ! Farkas fusilla du regard le jeune loup, avant de s’adresser à nouveau à leur tortionnaire. Ça fait plusieurs mois qu’on nous a chargé de surveiller les lieux. J’étais pas là quand on l’a amené. Je l’ai aperçu quelques fois de loin. C’est celle qui a un pif de l’enfer c’est ça ?

S’ils gardaient en général leurs distances avec l’asile, Farkas était allé plusieurs fois en repérage pour organiser la surveillance des environs. Il connaissait le visage de Clevergrace pour l’avoir vu dans les journaux, aussi elle n’était pas difficile à reconnaître, à l’une des fenêtres à barreaux de la forteresse.


- Je ne te dirais rien de plus tant que tu n'auras pas relâché Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Dim 14 Déc - 16:38

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.


Le regard brillant comme deux pierres froides et scintillantes, les lèvres frémissantes d'excitation et le coeur bouillonnant de rage, l'auror Gray sentait qu'il tenait le bon bout. Dans tout ce merdier enfin une petite lueur! Tous leurs sacrifices n'avaient pas été vains. Même si le lycanthrope Hitchens n'était qu'un pion minuscule dans cette vaste chaîne de pourritures, il n'empêche qu'il savait quelque chose. Il avait vu, entendu, par curiosité ou simple inadvertance.
- On a rien à dire à des raclures de troll dans ton genre, tues-nous tout de suite, espèce de…
L'auror lança un regard glacial, furibond et soudain plein de frustration vers l'adolescent avant d'avoir la satisfaction d'entendre la voix cassée du lycanthrope couper le flot de paroles haineuses d'Eric.
- FERME-LA !
- Continues! intima Gray, pressé d'entendre ce qu'Hitchens avait à lui confier.
- Ça fait plusieurs mois qu’on nous a chargé de surveiller les lieux. J’étais pas là quand on l’a amené. Je l’ai aperçu quelques fois de loin. C’est celle qui a un pif de l’enfer c’est ça ?
- C'est ça, la moche, acquiesça l'auror pour lui confirmer sa confidence.
Un immense sourire jusqu'aux oreilles, Gray sentit son coeur s'emplir d'une joie toute nouvelle. Enfin ils en savaient un peu plus! Depuis le début ils avaient vu juste! Il avait vu juste. Toutes ces lois, tous ces décrets empoisonnés... Ce n'était pas la sorcière pour qui il avait voté.
- Je ne te dirais rien de plus tant que tu n'auras pas relâché Eric.
Le sourire  de l'auror se figea à ces mots. Il enfonça ses mains dans ses poches, pensif, avant de faire plusieurs pas en arrière pour fixer le mur. Relâcher Eric... Avait-il seulement envie de laisser l'adolescent s'en tirer à si bon compte ?
- Pourquoi ? Tu y tiens ?
Gray éclata d'une rire rauque, sinistre et aigri par la peine, la solitude et le manque de sommeil.
- Tu as envoyé Ariena à Sainte-Mangouste! J'ai aucune raison de te faire plaisir. Alors on s'en tient à mon plan. Tu dis tout ce que tu sais ou je lui réduis la cervelle à l'état de bouillie!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Dim 21 Déc - 18:55

« Tu as envoyé Ariena à Sainte-Mangouste! » Il eut du mal à assimiler ces mots, mais dès qu’ils arrivèrent à son cerveau, Farkas sentait que quelque chose clochait. « Envoyer à Sainte-Mangouste ». Bon sang, mais qu’est-ce que ça pouvait vouloir dire ? Il avait tué Ariena, il l’avait vu tomber, inerte. La craquement, la chute… Il en était certain. Et cette certitude l’avait plongé dans les ténèbres, l’engloutissant tout entier jusqu’à ce qu’on lui donner un motif pour en sortir. Eric. Il devait sauver Eric. Et pourtant, le garçon ne lui avait jamais semblé aussi loin, plus rien n’importait que le sens de ces mots « envoyer à Sainte-Mangouste ». Il s’agita douloureusement, se tordant pour leva sa face ensanglantée vers l’auror. Sa voix avait perdu tout le dédain, la fierté, la volonté de se battre qu’elle avait pu avoir, même au cœur de la torture à laquelle il avait été soumis. Et pourtant, elle n’avait jamais semblé plus humaine.

- Elle est à Sainte-Mangouste ? Tu veux dire… Elle est en vie ? Ariena est… vivante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Dim 4 Jan - 17:07

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.

L'esprit de l'auror s'emballait furieusement. La satisfaction était immense, mais il la goûta peu longtemps car aussitôt il comprit qu'il était trop tard. Bien trop tard. Merlin seul pouvait désormais connaître l'emplacement exact où était détenue la véritable ministre. Et peut-être même bien qu'il n'y avait plus rien à faire pour elle. L'auror avait beau ne pas faire grand cas de la peau de la ministre, il ressentait tout de même la frustration, intense et douloureuse lui serrer les tripes. Cette guerre avait déjà causé tant de dégâts! Ils avaient manqué d'y laisser leur peau, et pour quoi ?
- Elle est à Sainte-Mangouste ? Tu veux dire… Elle est en vie ? Ariena est… vivante ?
Surpris par le changement d'attitude aussi soudain que brutal du prisonnier, Gray se figea, perdant toute envie de sourire, ou de se marrer. Même aux dépens du lycanthrope. Soudain envahi par la suspicion, et un besoin impératif de protéger Ariena, comme si l'intérêt dont faisait preuve Hitchens pouvait lui nuire, Gray lui écrasa la poitrine de sa botte.
- Pourquoi ? T'es déçu de ne pas avoir réussit ton coup ? lâcha l'auror d'une voix grave, le regard mauvais et plein de haine envers Hitchens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 136
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Lun 19 Jan - 22:34

Le loup garou ne connaissait rien de cet homme, à part qu'il était une sale brute d'auror. Il ne savait rien de ses liens avec Ariena. Il aurait pu se douter de quelque chose en constatant sa réaction à ses questions inquiètes la concernant. Mais l'esprit de Farkas ne pouvait s'attacher à autre chose que la perspective que sa soeur de lune soit vivante. La perspective qu'il ne l'ait pas tuer. Lorsqu'il lui écrasa son pied sur sa poitrine, il siffla entre ses dents pour retenir un hoquet de douleur.

- Pourquoi ? T'es déçu de ne pas avoir réussit ton coup ?

Le lycanthrope le fusilla du regard. Ses yeux injectés de sang aillant soudain retrouvé une lueur nouvelle.


- Je n'ai jamais voulu la tuer. Elle est des nôtres, elle... L'image d'Ariena menaçant de tuer le jeune Will sous ses yeux lui traversa l'esprit, se crispant il chassa cette image et reprit. Elle devrait être des nôtres.

A ce stade, révéler la lycanthropie d'Ariena à n'importe quel auror lui était bien égal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens Ven 23 Jan - 20:08

Début septembre 1979, Bureau des Aurors, Salle d’interrogatoire.


Lui qui prenait un plaisir malsain et vengeur à tabasser Hitchens, sans autre motif qu'il en avait la possibilité, et en usait donc avec joie, perdit toute envie de lui labourer le corps à coups de pieds en l'entendant. Pour la première fois il remarquait que le lycanthrope avait perdu tous ses airs frondeurs, et au fond de son regard tuméfié, il voyait danser une étrange lueur... Oui, peut-être même que ça ressemblait à une étincelle d'humanité, une dernière petite flamme dansante avant que ne s'éteigne le feu.
- Je n'ai jamais voulu la tuer. Elle est des nôtres, elle...
- Tais-toi! ordonna l'auror d'une voix blanche, réduite brutalement à un mince filet tremblant comme sa main qui serrait sa baguette.
Gray éprouvait tout à coup une virulente envie de liquider Farkas Hitchens, de le faire taire à jamais, car ce qu'il avait parfaitement entendu, il ne pouvait, et ne voulait tout simplement pas en tirer la conclusion logique qui s'imposait.
- Elle devrait être des nôtres.
- FERMES-LA! hurla cette fois l'auror en flanquant un violent coup de pied dans les côtes du lycanthrope, perdant tout le peu de contrôle qui lui restait.
Sa rage était telle qu'il attrapa une chaise, et dans un grognement plus bestial qu'humain, il la fracassa de toutes ses forces contre le mur, à côté du géant Eric qui n'osait plus faire un mouvement.
- Fermes-la, reprit-il plus doucement, la voix sifflante, Fermes-la ou je te fais taire avec des doloris!
Gray se détourna de Hitchens, animé de pulsions violentes, et pour éviter de ruiner toute chance d'en apprendre plus, il donna un grand coup de poing dans le mur qui lui fit monter les larmes aux yeux tant la douleur était forte.
- Je veux une description complète des sorciers que vous avez croisés. Ce qu'ils portaient comme vêtements, leurs voix, leurs petites manies, leur odeur, les moindres petits détails de leurs visages, tout, tu entends ?! Tout ce que vous avez vu et entendu! Si tu ne le fais pas ton Eric ira croupir à Azkaban, les détraqueurs vont s'en donner à coeur joie!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens

Revenir en haut Aller en bas

Die Another Day # Mission Ordre du Phénix # Interrogatoire de Farkas Hitchens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Mission] Ordre de trouver un Ordre secret (Jude)
» Ordre de Mission
» Ordre de Mission
» [Mission 003 - réussie] J'ai toujours rêvé d'être agent secret
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-