C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mar 28 Oct - 12:13

Fin octobre 1979, Chemin de Traverse, Londres sorcier, Angleterre.


Rosier tuait le temps avec un gallion qu’il s’amusait à lancer et rattraper, encore et encore, un sourire en coin plein de malice collé aux lèvres. Fallait dire qu’avec le vieux Goldsmith il s’ennuyait ferme. Si le maître lui avait laissé le choix il aurait clairement demandé à avoir Avery, ou Rogue pour partenaire. L’un et l’autre savaient se montrer amusants à leur façon, mais Merlin, pas ce croûton de Goldsmith ! Adossé contre un mur du Chemin de Traverse, une jambe repliée, les mains dans les poches, il guettait la sortie de ce traître de Payne, qui pour l’heure se torchait au comptoir. Répugnant. Une raclure de la pire espèce, et ça avait été une joie d’apprendre de la bouche même du Seigneur des Ténèbres qu’il aurait le plaisir de faire passer ce sang-de-bourbe de vie à trépas. En revanche son sourire s’était vite mué en une ligne crispée lorsque ce même Seigneur des Ténèbres lui avait annoncé qu’il aurait pour partenaire Goldsmith.
- Est-ce vrai que vous pouvez savoir quand il va se mettre à pleuvoir ? demanda-t-il d’une voix traînante, comme si Goldsmith et lui parlaient de la pluie et du beau temps. Pour autant il ne perdait pas de vue leur cible, le traître Payne.
- Il paraît que les personnes âgées ont les articulations sensibles, tournant légèrement la tête sous sa capuche noire comme la nuit, il ajouta, toujours aussi léger, Ma grande-tante pouvait toujours prédire quand il allait pleuvoir. Il paraît qu’elle avait aussi le troisième œil, m’enfin j’en doute, parce que si elle l’avait vraiment elle aurait dû prévoir que son elfe cirerait les escaliers ce jour-là ! La pauvre vieille s’est faîte le coup du lapin. Naturellement l’elfe a été puni, mais enfin, ça n’a pas ramené cette pauvre femme ! Mais dîtes moi Goldsmith, vous ne vous ennuyez pas trop depuis que vous n’êtes plus au ministère ?
Lorsqu’il s’y mettait, Rosier pouvait se montrer particulièrement agaçant, aussi irritant que du poil à gratter. Et justement, il avait décidé d’user les nerfs du vieillard, jouant encore et encore avec son gallion, sans s’arrêter de parler.
- Enfin ça doit vous laisser du temps pour plein d’autres choses, comme voir vos maîtresses. Si vous en avez bien sûr ! C’est qu’à long terme ça doit probablement constituer un sacré budget. Plus le temps passe et plus la note est salée ! Rosier se retenait d’exploser de rire, ses yeux pétillaient, et un large sourire aux lèvres, il donna un coup de coude à Goldsmith, qui cela dit en passant était aussi petit et rond qu’un gobelin.
- C’est sympa ces missions, vous ne trouvez pas ? On discute de tout et de rien, on fait connaissance, on tisse des liens, tout ça, tout ça…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mar 28 Oct - 19:38

« Allez Hannibal, un dernier pour la route et après, tu dégages. Tu crois vraiment que ta fille va apprécier te trouver dans un état lamentable, demain ? » lance le patron du Scott's Cauldron en essuyant des verres. Un sourire s'étire sur le visage hagard du-dit Hannibal qui porte son regard, pour la énième fois, sur la lettre au bas de laquelle s'étire la gracieuse signature de Sasha, sa fille. Les quelques mots apposés sur le papier annoncent l'arrivée de l'adolescente le lendemain, précisant qu'il s'agit d'une visite de courtoisie imposée par sa mère. Malgré la raison plus ou moins claire – il est impossible que l'ex-femme de Hannibal ait pu planter une idée de la sorte dans la tête de leur fille – le sorcier est ravi. Une chance de repartir à zéro s'offre à lui. Sasha a accompagné ces quelques lignes d'une photo d'elle et de son petit frère, ravivant des vagues de souvenirs dans l'esprit du policier.

« Allez ouste Hannibal ! On ferme ! » lance l'épouse du patron en poussant gentiment mais fermement son client vers la sortie. Payne se retrouve dans la rue, appréciant l'air frais de la nuit sur son visage. « Je forcerai moins sur la liqueur de citrouille, la prochaine fois » marmonne-t-il en pensant à la gueule de bois qui l'accueillera au levée. Alors qu'il enfile son blouson, la lettre de Sasha lui échappe des mains et tombe sur le sol. Il se penche pour la récupérer, rapidement rattrapé par l'alcool qui semble danser la sarabande dans ses veines. Il se redresse, fourre la lettre dans sa poche et s'appuie contre le mur. « Pouf, faut vraiment que j'arrête avec l'alcool » dit-il avant de se rendre compte de la présence de deux hommes, appuyés contre le mur un peu plus loin dans l'ombre. Hannibal est, pour une fois, de bonne humeur et il a envie de discuter. Il fait volte-face et s'avance vers les deux hommes avant de se raviser. Les rencontres nocturnes, surtout en ces temps de craintes ne sont jamais vraiment de bonne augure. Le policier fourre ses mains dans ses poches, serre les doigts autour de sa baguette et s'éloigne, tous ses sens en activité. L'avenir se profile vers la lumière – ce n'est pas le moment de mourir bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mer 29 Oct - 21:49

Spoiler:
 
Pierrick Goldsmith

- Est-ce vrai que vous pouvez savoir quand il va se mettre à pleuvoir ?

Le vieux Goldsmith retint un soupir d'exaspération. Il était maintenant de notoriété publique que lorsque Rosier ouvrait la bouche, c'était pour assommer le monde de ses remarques acerbes et acérées. Quelle idée avait eu le Seigneur des Ténèbres de lui flanquer ce Mangemort prometteur, mais néanmoins insupportable, dans les pattes ? Il était parfaitement capable de faire ce travail tout seul, sans l'aide d'un autre collègue. Il était peut-être vieux, mais assez puissant pour faire sortir un ivrogne de la taverne les pieds devant...

Mais le Seigneur en avait décidé ainsi et, prenant sur lui-même, il laissait Evan continuer sa tirade acide et moqueuse. Il alla jusqu'à serrer les dents en entendant parler du troisième œil, don qu'avait Orpheus, son incapable de fils. Ses phalanges blanchirent de frustration en repensant à cette entrevue qu'il avait arrangé, pour que le rejeton Goldsmith puisse enfin honorer son sang et faire partie des mangemorts. Mais il avait été capable de tout faire rater, une nouvelle fois. Mais c'est quand il parlait de maitresses que Pierrick s'emporta. Il jeta un regard glacial au jeune homme, lui intimant de se taire. Il pouvait avoir bien des défauts, mais il était fidèle à sa femme, et on ne pouvait pas lui reprocher. Mais alors qu'il manquait d'exploser en entendant Rosier continuer son monologue, leur cible sortit du bar, visiblement mal en point. Il ramassa un bout de papier, se rétablit avec maladresse, avant de se rendre compte de la présence des deux silhouettes appuyées contre un mur. Quand il vit le sorcier faire quelques pas vers eux, Pierrick pensait la partie gagnée d'avance, mais le policier se ravisa et repartit rapidement dans le sens inverse.

Ca ne promettait pas être facile... Pierrick sortit sa baguette, et regardai Rosier. Il lui intima de faire le tour du pâté de maison pour prendre Hannibal à revers. Il était plus rapide que lui, et pourrait facilement piéger Payne alors que lui allait se contenter de le suivre pour lui éviter toute retraite. Il se mit alors en chasse, sentant avec avidité la chaleur de l'adrénaline se diffusait dans ses veines qui parcheminait sa peau tannée par les ans. Malgré les années, les décennies, une chasse à l'impur était toujours aussi délectable. Et surtout cette partie du piège où, sans issue, la proie tente de se défendre. Oui, de tous, Pierrick adorait ce moment sordide et magnifique où la faiblesse de ses proies s'inclinait devant la puissance du Seigneur des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Lun 3 Nov - 15:52

Fin octobre 1979, Chemin de Traverse, Londres sorcier, Angleterre.

Rosier n’avait jamais rien éprouvé d’autre qu’un mépris souverain, et viscéral envers Hannibal Payne. Cet individu l’écœurait. Il lui donnait la nausée. Mais ce genre de lascars, sans foi ni loi, servaient les intérêts du maître. Il en avait besoin. Ils en avaient besoin. Pour couvrir leurs menus dérapages, pour donner des noms, indiquer des lieux, brouiller les pistes, souiller les preuves. Ce type n’était rien de plus qu’un chien errant aux yeux du mangemort. Un putain de chien errant. Sans maître, sans autre autorité que son ventre vide et ses poches trouées, capable de retourner sa veste pour peu qu’on lui promette un os plus gros, plus juteux. Et Rosier méprisait, haïssait de tout son être ces individus, lui qui rêvait de gloire, lui qui était pétri d’un idéal, vivait, se battait et mourrait volontiers pour sa cause. Hannibal Payne vivait sans honneur. Se complaisait dans la fange. Il n’y avait qu’à le voir sortir de ce pub, bourré et titubant, son sang impur, cette rivière de boue puante qui irriguait sa carcasse, mélangée à l’alcool en trop grande dose. Rosier était déçu. Mais il prit quand même la direction indiquée par le vieux Goldsmith, navré d’avoir à traquer un type qui serait capable de se réveiller dans son dégueulis. Voilà ce qui arrivait lorsqu’on faisait appel à des Hannibal Payne. Tôt ou tard leur cupidité reprenait le dessus. Une fois habitués à la peur, ils se mettaient à croire qu’ils pourraient mener un double jeu. Mais on ne la faisait pas à l’envers au Seigneur des Ténèbres. Et Rosier allait se faire une joie de le rappeler à ce traître de Payne.
Les mains dans les poches, jouant toujours avec son gallion, l’air détendu, le pas léger, le sourire en coin, Rosier avançait à grands pas, contournant le pâté de maison. Il n’était pas plus pressé que ça. S’ils ne le faisaient pas dans une rue, ce serait ailleurs. Mais ailleurs, ça signifiait plus d’imprévus, et le Seigneur des Ténèbres avait été clair. Rosier ne voulait pas décevoir le maître, aussi se contenta-t-il de suivre les directives du vieux Goldsmith. Il déboucha enfin dans une rue, plus large, qui puait la pisse à plein nez, pour voir Payne avancer droit dans sa direction.
- Hey Payne !
Rosier apostropha le flic corrompu d’une voix forte et claire. Il s’approcha de lui, à visage découvert, de sa démarche souple et nonchalante, un sourire malsain et amusé jusqu’aux oreilles.
- Vous me reconnaissez ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Lun 3 Nov - 16:52

Aksel MacKenzie, dresseur de dragons, membre de l'Ordre.

La nuit a entièrement recouvert Londres, alors qu'Aksel MacKenzie quitte le Scott's Cauldron. L'homme de cinquante ans verrouille derrière lui et lève les yeux pour voir les lumières de l'étage s'allumer. Un tendre sourire s'étire sur son visage tandis qu'il s'éloigne du pub familial. Il vient de partager un verre avec ses parents et compte bien rejoindre Godric's Hollow avant qu'il fasse aussi noir que dans l'arrière-train d'un hippogriffe. Le sorcier rabat la capuche de sa cape pour échapper au froid glacial qui court dans le Chemin de Traverse. Alors qu'il va transplaner, des voix lui parviennent. Il arque un sourcil. Le nom qui vient d'être prononcé ne lui est pas inconnu. Payne... Ce patronyme a plusieurs fois été cité par les membres de l'Ordre en réunion comme celui d'un individu à surveiller. Aksel hésite. S'agit-il réellement de la même personne ? Ne peut-il pas ignorer les voix et rentrer au chaud, auprès de Ruth qui doit certainement l'attendre devant une marmite de soupe de citrouille ? Le père prudent s'éteint face à l'intrépide MacKenzie membre de l'Ordre. Agis, puis réfléchis – ça devrait être la devise du clan... Aksel tire sa baguette de sa poche et resserre son emprise autour avant de s'avancer dans la rue. Il se colle au mur et risque un œil. Le dénommé Payne, en piteux état, fait face à deux hommes vêtus de noir qui semblent ne pas lui vouloir que du bien. Aksel lève les yeux au ciel en pensant que s'il intervient, il sera en retard pour dîner et que Ruth va lui passer un savon. Silencieux, il tend l'oreille.

- - -

L'air semble se rafraîchir mais dans les veines de Hannibal, bat la chaleur de l'alcool du Scott's Cauldron. Un frisson court le long de son dos, tandis qu'il comprend que les deux hommes le suivent. Sa poigne se ressert sur sa baguette – ce n'est pas le bon jour pour mourir. Le policier déglutit. Si les deux autres veulent autre chose de lui qu'une simple cigarette, il risque de ne pas être en état de se défendre correctement. Cependant, même si ses réflexes sont amputés par la brume qui flotte dans sa tête, Hannibal n'en reste pas moins un homme de terrain. Il ne se laissera pas faire aisément. Mais après tout, peut-être est-il juste paranoïaque ? Soudain, les bruits de pas ont disparu. Hannibal s'arrête, se retourne et pose son regard sur la rue vide. Il soupire de contentement et reprend sa route. Un homme apparaît alors en face de lui, débouchant d'une ruelle. Damn, il s'est fait avoir. Son acolyte surgit. Il paraît plus vieux, mais des années d'expérience ont appris à Hannibal que les anciens ne sont pas les moins dangereux. Les yeux du plus jeune brillent dans la pénombre de la rue, tandis qu'il l'apostrophe, infirmant sa paranoïa. Ils sont là pour lui. Hannibal plisse les yeux, tentant de distinguer les traits de l'homme devant lui. Il paraît si jeune – il ne doit pas être tellement plus âgé que Sasha. Peut-être sort-il juste de Poudlard ? Hannibal l'a déjà vu. La réalité se fait soudain violente dans son esprit. Il fait face à deux mangemorts. La vérité a-t-elle éclaté ? Le seigneur des Ténèbres a donc découvert sa trahison ?
Hannibal sent la colère monter. C'est vraiment pas le soir pour lui chercher des noises. Dans sa poche, la photographie de Sasha et Martin lui hurle de rentrer à la maison et d'aller se coucher – surtout, d'éviter toute altercation qui ferait de ces enfants des orphelins. Huit ans et le pardon lui tend la main. « Bien sûr que je te reconnais. Des gueules comme la tienne, on n'en croise pas à tous les coins de rue » balance le policier avec mépris. Les mangemorts ne le portent sûrement pas dans leur cœur, mais lui non plus n'a guère d'amitié pour eux. « T'es pas là pour acheter des citrouilles, je suppose » maugrée le quarantenaire qui voit alors une ombre au coin de la rue. Il y a quelqu'un d'autre. Ami ou ennemi, Hannibal a d'autres boutrucs à fouetter. Il reporte son attention sur le blondinet et hausse un sourcil, histoire de lui faire comprendre qu'il vaut mieux qu'ils entrent directement dans le vif du sujet, pour qu'il puisse rejoindre son fauteuil et son verre de scotch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mar 11 Nov - 11:13

Pierrick Goldsmith :

Malgré l’impétuosité de Rosier, ce dernier semble réagir aux ordres de Pierrick. Ce dernier hausse un sourcil satisfait, puis se met en marche. Une chose est certaine, le Seigneur des Tenebres a su s'entourer de sorciers efficaces, même s'ils babillent tellement qu'on aimerait les étouffer. Mais le jeune Rosier a encore beaucoup de choses à apprendre, et le bagout propre à son âge allait s'estomper à coups sûrs. Le vieux Goldsmith se surprit même à penser qu'être le tuteur de cet ancien Serpentard pourrait être plus que gratifiant... Mais se ravisa en songeant aux migraines insupportables que lui filerait à coups sûrs le sorcier, à forces de paroles et moqueries.

Payne semblait autant imbibé qu'une éponge qu'on a trempée dans l'eau, et titubait dans les ruelles sombres qu'il empruntait. Pierrick retint un soupir de dégout. Il n'était pas fait pour la menue besogne mais malheureusement, c'était la tâche qu'on lui avait attribué aujourd'hui. Cet infâme sang-de-bourbe méritait de mourir, et il allait accomplir cette mission avec le même plaisir malsain que lui inspirait tous les meurtres qu'il avait commis sous la marque. Attentif et silencieux, il repéra Rosier arriver et fanfaronner. Le vieux sorcier s'arrêta à distance respectable, et manqua de s'étouffer de rage en entendant le jeune homme. Fallait-il vraiment qu'il fasse tant de scènes ?! Un crime efficace était rapide, silencieux. Même alcoolisé comme il l'était, Payne était à présent sur ses gardes, le tuer ne sera pas aussi facile...

D'autant que Pierrick, surveillant les alentours, avait repéré un autre protagoniste. Assurément pas un mangemort, ils n'étaient que deux sur cette mission. Passant, ou ennemi ? Quoi qu'il arrivait, il faudrait s'en débarrasser également. Laissant à Rosier le soin de surveiller leur proie, il gardait un oeil sur la silhouette sombre, sa baguette d'ébène, cachant en son cœur un crin de Sombral, bien arrimée à sa main droite.

- Payne, je ne pense pas que nous ayons besoin de vous expliquer ce que nous venons faire ici. Vous en avez parfaitement conscience. La voix de Pierrick était posée, sombre, sans accro. La question que vous devriez vous poser serait plutôt de savoir si la chance est avec vous ce soir. Vous avez eu le temps d'appeler des renforts ? demanda-t-il en référence à la silhouette encore collée au mur.

Et, sans attendre, impatient d'en finir, le vieux Goldsmith engagea les hostilités avec un Avada Kedavra vers cette ombre qui commençait à l'agacer. Rosier se chargera volontiers de leur cible, et il lui laissait avec un dégout mêlé de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mer 12 Nov - 16:04

Fin octobre 1979, Chemin de Traverse, Londres sorcier, Angleterre.


« Bien sûr que je te reconnais. Des gueules comme la tienne, on n'en croise pas à tous les coins de rue »
Rosier se fendit d'un large sourire, carnassier et malsain, le regard brillant, d'excitation mais aussi de malice alors qu'il se passait la main dans les cheveux, comme pour acquiescer les paroles de Payne. Le Seigneur des Ténèbres avait ordonné que cette nuit soit la dernière pour ce traître de Payne, mais il n'avait pas précisé qu'ils ne pouvaient pas prendre un peu de bon temps. Cette ordure ne méritait pas une mort rapide et sans chichis. Cette ordure méritait de souffrir pour avoir trahi le maître. Il méritait d'espérer, encore et encore, jusqu'au sort fatal.
- Je sais, elles me le disent toutes, fit-il, goguenard.
« T'es pas là pour acheter des citrouilles, je suppose »
- Non, t'as raison, j'ai horreur de ça. Le jus de citrouille ça n'a jamais été mon truc.
Le jeune mangemort s'apprêtait à poursuivre lorsque la petite silhouette de Goldsmith, ronde et minuscule d'ailleurs, les rejoignit. Agacé de la présence du vieux sorcier, qu'il savait rabat-joie, Rosier leva les yeux au ciel, sa baguette en main, avant de balayer la rue du regard, et de distinguer dans un coin une ombre qui guettait. Ami ou ennemi ? Peut-être était-ce Dolohov qui faisait ses emplettes ? Ou sa chère Bella qui attendait de le voir se planter ?
- Payne, je ne pense pas que nous ayons besoin de vous expliquer ce que nous venons faire ici. Vous en avez parfaitement conscience. La question que vous devriez vous poser serait plutôt de savoir si la chance est avec vous ce soir. Vous avez eu le temps d'appeler des renforts ?
L'instant d'après un éclair vert jaillissait de la baguette du vieux Goldsmith, éclairant la ruelle sombre d'une lueur surnaturelle. Rosier ne perdit pas une seconde.Cette fois il ne blaguait plus.
- Difindo!

1&2
Le sort touche Payne au bras, mais par chance il l'effleure, suffisamment pour y laisser une profonde entaille, mais pas assez pour le démembrer.
3&4
Payne est rapide en dépit de l'alcool. Le sort le rate et finit dans un mur.
5&6
Chance ou bon réflexe, peu importe, le sort est arrêté par un Protego de Payne. Mais Rosier ne lui laisse pas une seconde de répit et attaque à nouveau.


Spoiler:
 


Dernière édition par Evan Rosier le Mer 12 Nov - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5273
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mer 12 Nov - 16:04

Le membre 'Evan Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Sam 15 Nov - 19:03

Visiblement, il n'y a rien de mieux pour dissiper les effets de l'alcool qu'une tentative d'assassinat – car c'est bien de cela qu'il s'agit. Les doigts serrés autour de sa baguette, Hannibal braque son regard encore un peu hagard sur ses assaillants. Le bagout du jeune homme lui rappelle sa propre insolence, alors qu'il était encore adolescent. Il sait à quel point on se sent invulnérable, à cet âge – jusqu'à ce que les années emportent cette toute-puissance. La belle gueule du blondinet doit faire tomber les filles comme des mouches – Hannibal espère un instant que la sienne a l'intelligence de garder ses distances d'avec de tels lurons. Mais après tout, que sait-il de Sasha ?

Étonnamment, la conversation paraîtrait presque badine à un passant lambda. Cependant, le policier ne se fait pas d'illusions. Parce qu'il a refusé de continuer ses agissements et a envisagé – très sérieusement – de rejoindre les rangs de la résistance, il ne doit pas passer la nuit. Le vieux comparse de Rosier mentionne alors la silhouette cachée à quelques mètres du trio. Payne ignore son identité et se prend à espérer qu'il s'agisse d'un ami – ou du moins, du baguette alliée. Il a beau être policier, il n'en reste pas moins face à deux hommes dont l'âme est aussi obscure que le conduit de sa cheminée. Hannibal n'est pas viscéralement cruel et c'est bien pour cela que ses sortilèges offensifs n'ont jamais été aussi virulents que certains de ses collègues.

Alors qu'il va répondre, l'autre homme attaque l'inconnu qui observe la scène. Hannibal ne détourne pas son regard – Rosier pourrait se jeter dans une telle brèche. D'ailleurs, le jeune homme en profite pour ouvrir les hostilités. D'un plongeon au sol, Hannibal évite le sortilège. Il se remet sur pied immédiatement et pointe sa baguette sur le jeune mangemort. D'un sortilège informulé, il incante des flammes bleues.  

1 : trop ivre, Hannibal se trompe et au lieu d'incanter des flammes, fait apparaître des furoncles sur le visage de Rosier (dans ta face, belle gueule) et sur le sien.
Le reste : la cape de Rosier prend feu.


- - -


Aksel a juste le temps de plonger pour éviter la lueur verte qui finit sa course dans un mur. Il se redresse presque immédiatement et quitte son repaire pour paraître sous la lumière des lampadaires illuminant l'allée. Il pointe sa baguette sur le plus vieux des deux, laissant Payne et le blondinet à leurs affaires. « Expelliarmus ! »

1 à 3 : l'homme, malgré son âge canonique, évite le sortilège.
4 à 6 : la baguette de Goldsmith vole à quelques mètres de lui.


Dernière édition par Hannibal Payne le Sam 15 Nov - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5273
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Sam 15 Nov - 19:03

Le membre 'Hannibal Payne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 1, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Dim 16 Nov - 18:49

Pierrick Goldsmith :

Le sort lancé s'écrasa contre le mur, à la place de la silhouette qui avait réussi à s'échapper. Pierrick grogna et, laissant définitivement Hannibal entre les mains expertes de Rosier, il se consacra entièrement à l'inconnu caché dans l'ombre. Il évita in extremis un Expelliarmus qui le fit grimacer, et s'éloigner un peu. La ruelle était vide, et c'était tant mieux, car la bataille allait s'avérer rude. Il n'était plus tout jeune et, malgré ses protestations, il savait au fond de lui qu'il ne pouvait pas gérer cette bataille tout seul. La situation n'était pas du tout avantageuse pour lui, mais ça n'était pas pour cela qu'il allait baisser les bras aussi vite.

Il priait seulement pour qu'Evan ne traine pas trop, ne se pavane pas à jouer avec Payne et vienne lui porter main forte rapidement. Il pourrait retenir l'intrus un temps, mais le tuer relèverait d'un coup de chance. Aussi, rejetant sa cape en arrière, le vieux Goldsmith se tourna vers l'ombre et jetait un Imperium avec toute la rage de tuer qui le caractérisait si bien.

1 à 3 : L'Imperium frappe Aksel de plein fouet. Pierrick va pouvoir s'amuser un petit peu maintenant...
4 à 6 : Le vieux Goldsmith rate son sortilège et peste. La situation s'empirait un peu plus...


Dernière édition par Orpheus Goldsmith le Dim 16 Nov - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5273
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Dim 16 Nov - 18:49

Le membre 'Orpheus Goldsmith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mar 25 Nov - 15:51

Fin octobre 1979, Chemin de Traverse, Londres sorcier, Angleterre.


Voir ce sang-de-bourbe de Payne s’en tirer à si bon compte ne fit que décupler la rage de Rosier envers le policier corrompu. Il espéra un bref instant qu’en plongeant au sol un morceau du mur lépreux ne se décroche et vienne lui réduire le crâne en bouillie, mais ce ne fut pas le cas. Payne se releva, et l’instant d’après de longues flammes bleues, surnaturelles, jaillissaient de sa baguette pour fondre sur le jeune Rosier. Mais la chance semblait être du côté de Payne et son mystérieux allié, car le sortilège de l’ombre inconnue loupa non seulement le vieux Goldsmith, mais eut le mauvais goût de ricocher sur un mur. Le jeune mangemort eût tout juste le temps d’éviter l’expelliarmus avant de se prendre en pleine face une flamme bleue. L’instant d’après il sentait son visage enfler dangereusement, et alors qu’il grimaçait, rageant contre ce coup du sort, il sentit sa peau craquer et un liquide épais couler sur sa joue. Merlin ! Cet abruti de Payne l’avait défiguré à grands renforts de furoncles purulents !
- Sectumsempra !
Furieux d’être ainsi défiguré, et désormais désireux d’en terminer, Rosier ne se sentait plus d’humeur blagueuse. Se retrouver couvert de furoncles avait entamé sa bonne humeur. Il était temps que cette pourriture de Payne crève ! Et encore une fois, Rosier ne peut que remercier le génie créatif de son bon Rogue.

Pair :
Le sort fatal touche de plein fouet Hannibal Payne qui se trouve transpercé de toutes parts par des épées invisibles.
Impair :
La mort peut attendre encore. Mais elle est proche, car si Payne plonge à temps au sol, il ne peut cette fois éviter les débris du mur qui lui tombent dessus.


Dernière édition par Evan Rosier le Mar 25 Nov - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 5273
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Mar 25 Nov - 15:51

Le membre 'Evan Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith Jeu 27 Nov - 21:02

Si la situation n'était pas si dangereuse, Hannibal s'oublierait dans un éclat de rire. Cependant, il n'est guère temps de se bidonner. En effet, le sortilège lancé par le policier est un échec cuisant, qui marque son visage ainsi que celui de son adversaire. L'alcool dans le sang du sorcier semble se volatiliser à toute vitesse et le pathétique de la situation lui explose en plein visage. Le désarroi qui s'empare de lui face à son attaque lamentablement ratée attire à lui toutes les forces de répartie et de protection du quarantenaire dont le regard s'emplit de frayeur à la vue du rayon rouge trouant la nuit dans sa direction. Le rubis tournoyant heurte sa poitrine et un million d'épées transperce sa chair. Le corps de Hannibal chute lourdement sur le sol de pierres. De sa poche, glisse la photo de ses enfants, emportée loin du cadavre par un souffle du vent qui se fait plus violent. Des plaies recouvrant son corps, coule un liquide carmin dont s'échappe des volutes de fumée, au contact de l'air glacial. Le sang entoure le corps du policier, comme un dernier cocon. Hannibal perd son regard dans l'intensité du ciel voilé, croyant voir dans les nuages les visages de Sasha et Martin. Il tente de lever la main pour les toucher mais ses forces l'abandonnent. Il lutte pour garder les yeux ouverts et ne pas perdre cette dernière vison. Ses paupières retombent et son dernier souffle s'échappe de sa bouche, rejoignant les âmes des nombreuses autres victimes des Ténèbres.

- - -

Un masque d'horreur couvre le visage d'Aksel, lorsqu'il voit le corps de Hannibal s'écrouler sur le sol, se vidant de tout son sang. Il lève son visage vers le vieil homme qui lui fait face, à plusieurs mètres. Les traits de l’Écossais se durcissent – il n'est plus question de pitié. L'intervention dans une rixe était une chose, mais l'assassinat d'un homme – le chef de la police magique encore plus – ne peut rester impuni. Certes Aksel n'a aucune autorité officielle, mais ces hommes non plus et son allégeance aux principes de l'Ordre du Phénix lui hurle que son intervention est justifiée – presque légale. Ces hommes sont hors-la-loi et s'il doit sortir du cadre de la loi pour rétablir la légalité, et bien soit. Il lève sa baguette vers son assaillant et, sans ciller, incante. « Avada Kedavra ! »

Pair : le sortilège heurte Goldsmith de plein fouet et le tue. Aksel transplane directement.
Impair : Goldsmith évite le sortilège et Aksel se rend compte que le combat n'est plus égal. Il transplane, laissant les deux mangemorts seuls avec le cadavre de Payne. (il ne doit pas mourir, donc que je le dégage de là, les enfants !)  


Dernière édition par Hannibal Payne le Jeu 27 Nov - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith

Revenir en haut Aller en bas

Petit meurtre entre amis # Mission Mangemort : Meurtre de Hannibal Payne & Pierrick Goldsmith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Petit pari entre amis
» Petit verre entre amis | Magnus
» TERMINE : Petit meurtre entre amis. (Edward)
» Sortie entre amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-