C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 66


MessageSujet: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Mar 28 Oct - 23:11




La gazette du sorcier
Lundi 15 Septembre 1979, Londres


L'Institut libéré
Le contrôle de l'Institut dans lequel séjournaient les élèves pour les protéger a manifestement échappé des mains du Ministère. Les proches, scandalisés par le manque de nouvelle de leurs enfants, ont signalé depuis le début de l'été une affaire louche. « Nous sommes littéralement dépossédés de notre rôle de parents, comme si nous ne savions pas ce qu'il y a de mieux pour la protection de nos enfants », a réagi Solveig Velasquez, l'écrivain à succès. Début Septembre, n'ayant aucune nouvelle des enfants, des forces armées ont pris possession des lieux dont la localisation est toujours gardée secrète. Les témoins, essentiellement des élèves, ont rapporté des combats violents, qui ont entraîné des pertes du côté des libérateurs, des élèves et des geôliers. Les élèves ont été maltraités au cours de l'été, ce qui laisse penser que la mesure de protection a été complètement dévoyée et a échappé aux intentions premières du ministère, ce qui a justifié une intrusion armée au sein de l'établissement pour ramener les élèves à leurs parents. Selon des sources sûres, un contingent de volontaires est venu épauler la brigade magique, mais aucune identité n'a été révélée. Le bureau des Aurors mène l'enquête afin d'en connaître les raisons de cette perte de contrôle de la part du Ministère. Le rapprochement avec les derniers événements tragiques est souligné. Nous suivons l'enquête.
Anony Mous

Acharnement sur le vif d'or
Le 11 Mai 1979 au matin, le monde sorcier découvre la boutique de Quidditch de Marlène McKinnon saccagée sur le chemin de traverse. D’après les informations données par les Aurors dans une conférence de presse urgente, des Mangemorts auraient pris d’assaut la boutique de l’ancienne Gryffondor dans la nuit du 10 au 11 pour lui demander de rejoindre les rangs du Mage Noir. La position de la jeune femme n’est pas inconnue aux yeux du monde, elle est fermement opposée aux idées de Vous-Savez-Qui et ses partisans (elle a tout de même reniée sa famille pour la cause). Elle  a donc décliné l’invitation en contre-attaquant à l’offensive, ce qui lui a valu un tas de ruines et quelques cicatrices.

Rappelons que la boutique avait été ouverte tout juste dix mois auparavant par une jeune femme déterminée à prendre son indépendance. Depuis, la boutique a connu un succès certain, et possède une clientèle plutôt fidèle et importante (les Harpies sont en partenariat avec la boutique). Pour toute réponse aux nombreuses questions posées, McKinnon a simplement déclaré qu’elle ne se laisserait pas abattre par une attaque, que la boutique serait de nouveau sur pieds d’ici quelques temps, et qu’elle acceptait tout bénévole pour l’aider à dégager les ruines.

Par manque de preuve physique, aucun Mangemort n’a été arrêté, et aucun suspect n’a été déclaré. La jeune femme est elle-même restée très évasive à ce sujet. Nous souhaitons un prompt rétablissement au Vif d’Or Acharné et vous invitons à être vigilants, ne sortez pas trop tard le soir.
Padeuch Hans

Une rentrée sous haute surveillance

Une rentrée à Poudlard

C'est avec une semaine de retard sur le programme prévu que les élèves ont effectué leur rentrée au collège de Poudlard. Les tragiques événements de l'été ont incité le ministère à revoir le calendrier scolaire. Les élèves ont ainsi pu profiter d'une semaine pour retrouver leurs parents avant de repartir pour Poudlard à bord du Poudlard Express, sous la surveillance du bureau des Aurors et de toute l'équipe professorale. Le voyage s'est déroulé sans encombre et les élèves sont désormais à l'abri derrière l'enceinte du château. Un véritable challenge a été fixé pour que chacun se remette physiquement et psychologiquement des troubles de l'été. « Madame Pomfresh examinera chacun des élèves, nous a assuré Albus Dumbledore, le directeur. Quant aux dommages psychologiques, mes professeurs s'assureront que les élèves se réadaptent à la reprise des cours ». Des parents d'élèves sont réticents à l'idée de laisser leurs enfants avec des camarades qui les ont maltraités pendant l'été.  « Ce sera justement le travail que feront les professeurs avec les élèves pour que ces derniers retrouvent la concorde, a insisté Dumbledore, n'oublions pas que chaque année des préfets et des capitaines sont nommés pour faire entendre la voix des élèves. Cette année, plus que jamais, nous en tiendrons compte ». C'est donc dans une visée de concorde que les préfets et capitaines travailleront cette année. Gryffondor compte donc sur Lillias Nicolson et Owen Karlson pour les préfets, ainsi que Nate Curtis qui encadrera l'équipe de quidditch. Aiden Pritchard et Nolan Troy sont les nouveaux préfets de Poufsouffle et travailleront en collaboration avec Eanna Morane. Les Serdaigle peuvent faire confiance en Eden Moriarty et Elsa Hawkins en ce qui concerne la discipline et Prue Bones pour le quidditch. Enfin, ce sont Philippa Yaxley et Abraham Yordanov qui s'occuperont de Serpentard, épaulés par leur capitaine Regulus Black. Félicitations à eux !
La plume à papote

AVERTISSEMENT !
Les propriétaires de la Librairie du Voyage, Mrs Florence Sirlan et son fils, Mr. Lysandre Sirlan annoncnte à la population sorcière que dorénavant la librairie sera exclusivement ouverte aux sorciers de sang-pur. Le jeune héritier tient à montrer son plus grand respect à l'ensemble de la population sorcière et demande aux autres sorciers de ne pas tenter d'y entrer s'il n'y sont pas autorisés. Un registre sera tenu à l'entrée de la boutique et une arrestation attendra les plus téméraires sang-impurs qui tenteraient de braver l'interdit.
A bon entendeur...
Feita Tention

Rubrique nécrologique
La société sorcière et l'équipe de la Gazette a une pensée sincère pour les défunts et leurs proches.

Morpheus Blackburn est décédé à 43 ans. Mort dans des circonstances douteuses, une enquête est en cours. Considéré par ses proches comme quelqu'un de loyal, travailleur et aimant, il était très aimé. Les proches attendent beaucoup de monde lors des obsèques. Une pensée particulière pour ses deux fils et sa femme. RIP

Patrick Cords, 50 ans, Juge. Mort inexpliquée, une enquête est en cours. Dévoué corps et âme à son métier, il laisse derrière lui sept enfants. RIP

Brutus Flint, 46 ans, conseiller ministériel, a tragiquement trouvé la mort à la libération de l'Institut, au début du mois de Septembre, en aidant les forces armées à libérer les enfants. Il laisse derrière lui son épouse, Rebekka Flint, née Lestrange, et son fils Marcus. Le ministère tient à rendre un hommage particulièrement touchant à celui qui est mort pour les autres. RIP

Jefferson Mayfair, 15 ans, Gryffondor, a tragiquement trouvé la mort lors de la libération de l'Institut début Septembre. Une pensée pour sa famille. RIP

Logan Nicolson, 17 ans, Gryffondor, a été retrouvé mort dans les couloirs de l'institut, après avoir succombé à un sortilège perdu. Considéré par ses amis comme quelqu'un de chaleureux et de vif, il manquera particulièrement à ses proches. RIP

Ginger Meredith Ravensdale, 17 ans, Serpentard, a tragiquement trouvé la mort lors de la libération de l'Institut début Septembre. Alors qu'elle était sortie du dortoir pour d'aller chercher de l'aide, elle est touchée par un sortilège ricochet particulièrement violent. Une preuve de courage dont on se souviendra longtemps. Une pensée pour sa famille. RIP

Elber Warnen, 19 ans, étudiante en deuxième année de médicomagie, a été retrouvée morte après le champ de bataille qui s'est livré autour de l'institut. Selon témoignages anonymes, elle faisait partie du contingent venu prêter main forte à la libération. Ses amis, sous le choc, tiennent à souligner son courage. Elber a désormais rejoint le reste de sa famille, retrouvée assassinée quelques mois plus tôt. RIP
Charko Fage
© Méphi.

______________________________

LA PLUME A PAPOTE
que la rumeur court...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Mer 29 Oct - 22:58

Elle était assise à sa place habituelle du self, au plus prêt du mur, au plus loin du monde. Et comme chaque matin à l'heure du courrier, tous les élèves de l'école supérieure de magie se jetaient sur la Gazette comme s'il s'agissait du dernier sac à main Dior... Comme quoi, ça n'avait pas tant changé que cela, depuis Poudlard.
Emmeline ne partageait pas leur enthousiasme, pas alors qu'elle savait déjà ce qui allait se trouver en première page. La libération de l'Institut. La rentrée mouvementée. Les retrouvailles pleine d'émotions. Les enterrements.
Mais lorsque Lily lui tendit le journal, elle n'eut d'autre choix que d'accepter. Et puis, la sorcière était curieuse de voir la version officielle -et complètement déformée de la réalité-, la manière dont les médias auraient joliment tournés l’événement. Le mot "héros" devait sans doute être répété maintes fois, histoire d'apaiser les esprits, de donner de l'épique à ce qui en fin de compte n'était que tragique. Le mot "héros" n'allait pas rendre sa vie à Elber ou envoyer à Azkaban le monstre qui l'avait tuée.

Et comme prévu, elle avait raison sur toute la ligne. Emmeline posa son regard profondément cerné sur la photo du Poudlard Express prêt au départ, gardant un masque inexpressif tout le long de sa lecture, même au moment de l'annonce de la librairie Sirlan. C'est Lysandre, qui allait être heureux que la boutique familiale soit officiellement pro sang-pur... Chaque victoire "gagnée" apportait son lot de lourdes conséquences. Le pire dans tout cela, c'était encore que les médias osent prétendre que l'Institut était une protection pour les élèves.. Qu'ils aillent dire ça à Swann et Lyleïa !
Et puis, ce qu'elle redoutait le plus... La rubrique nécrologique. "Elle est touchée par un sortilège ricochet particulièrement violent" Sous le coup, son verre explosa en mille morceaux. La magie instinctive pouvait réapparaître en cas d'émotion excessivement violente, c'est ce qu'elle avait apprit en cours. Et ce qu'elle expertisait maintenant.
Pâle comme si le fantôme de sa victime lui était apparu, elle se leva en récupérant précipitamment ses affaires.

« Je dois y aller, j'ai cours. »

Ginger Meredith Ravensdale. Un nom qu'elle ne risquait pas d'oublier de sitôt.


Spoiler:
 


Dernière édition par Emmeline Vance le Ven 31 Oct - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Jeu 30 Oct - 11:50

Elber.. la douce Elber était morte .. Je repenserai toujours à la gravure que nous avions fait tous les deux dans le parc de Poudlard sur le plus vieux tronc d'arbre du château :Elber + Peter = Forever.
Elber était folle de moi, peut-être que je devrais écrire un petit texte en son honneur pour ses funérailles et le lire devant ses proches... A moins que je n'aille lui graver notre amour comme épitaphe.
Nous verrons ..
En attendant j'aurais toujours une petite pensée pour ma Beber d'amour !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Jeu 30 Oct - 19:03

La nouvelle année scolaire avait commencé, les élèves de Poudlard dont Sasha étaient repartis avec une semaine de retard au château et Amaury s'était installé dans les résidences universitaires. De toute façon, il n'avait pas de chez lui donc il n'avait pas vraiment le choix. Enfermé dans sa petite chambre, Amaury était démuni, il tournait en rond mais ne ratait aucun cours puisque c'était le seul endroit qui lui donnait l'impression qu'il n'était pas obligé de mourir bêtement comme Ginger. Il était en colère, il ne voulait voir personne, même pas Blaise qu'il ne voyait de toute façon qu'en coup de vent ces derniers temps.
Il avait volé la gazette devant la porte d'une autre chambre et avait lu chacun des articles, même les plus bêtes. Quand il ne bossait pas, il dormait sans être fatigué.
Si ça n'avait tenu qu'à lui, Ginger ne serait pas dans la gazette, dans la rubrique nécrologique. Qui est-ce que ça intéressait de savoir qu'elle était morte ? Personne n'en avait jamais rien eu à faire des triplés, leur vie comme leur mort ne regardaient personne. « Une preuve de courage dont on se souviendra longtemps » vraiment ? Alors c'était vraiment ça le courage ? Se mettre devant un stupide sortilège, si ça c'était le courage, il était bien content de ne pas être passé par Gryffondor. « Une pensée pour sa famille »... Sa famille, c'était Blaise et Amaury, et ce n'était pas d'une pensée dont ils avaient besoin, c'était d'argent pour se payer leurs études, leur logement.
Phase trois du deuil : il en voulait au monde entier, il en voulait à Ginger pour avoir joué à la maligne, à Blaise et à lui-même pour ne pas avoir fait en sorte que ce soit la fille de Gryffondor qui se prenne ce sortilège mais surtout à cette femme qui avait envoyé le sortilège qui avait rebondi. Il voulait la tuer et il la tuerait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Ven 31 Oct - 14:23

    Installé dans la petite cuisine de son appartement, une tasse de café fumante posée devant lui, Frank Londubat lisait, comme chaque matin, les dernières nouvelles de la Gazette du Sorcier. Et, comme chaque jour, il soufflait, levait les yeux aux ciels et déblatérait tout un tas de juron à mesure que son regard balayait les lignes du parchemin. « Non mais écoutes ça Alice : "Le contrôle de l'Institut dans lequel séjournaient les élèves pour les protéger..." Pour les protéger ! Ils se moquent du monde ! » Lâcha-t-il cinq secondes après le début de sa lecture. La suite de l’article n’arrangea rien à sa colère. Bien sûr que cette histoire avait échappé au ministère ! Mais jamais il n’avait été question de protection. Tout cela n’était qu’un piège, dans lequel ils s’étaient tous jetés à bras ouverts. « Je me demande pourquoi je m’obstine à lire ce torchon ! » Lança-t-il en haussant la voix, pour que sa femme l’entende de la salle de bain.

    Il acheva rapidement sa lecture, avala son café d’une traite puis rejoignit sa femme dans la salle d’eau. « On y va ? » Dit-il en jetant un œil à sa montre. Le bureau des aurors les attendait et, avec toutes ses histoires, ils avaient plus de travail que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Ven 31 Oct - 19:48

Lundi 15 Septembre 1979, Demeure de M.V.Moon.

Mon elfe Fidel déposa à côté de mon petit-déjeuner la gazette du jour. Je n’étais pas pressée de la lire. En réalité je l’étais de moins en moins. Et lorsque je finis par déplier le quotidien, mon pressentiment se confirma. Les mains légèrement tremblantes, je lus le récit funeste des dernières nouvelles, avant de passer à la rubrique nécrologique. Une boule se forma dans mon estomac, et des larmes montèrent à mes yeux en lisant les noms des disparus. Des élèves étaient morts, et cette pensée m’horrifiait, autant qu’elle me glaçait. Les yeux fixés sur la morbide rubrique, je repensais à cette fille, Elber Warnen, que je n’avais pas intimement côtoyée, mais nous avions partagé des cours ensemble, je pouvais même brièvement revoir son visage. Et puis Ravensdale. Ginger, une des triplés. J’eus une pensée émue pour ses deux frères qui se trouvaient si brutalement privés de leur sœur, écoeurée par cet énorme gâchis humain. La gazette m’avait coupé l’appétit, et après une si funeste lecture je décidais que rien ne pourrait égayer ces souvenirs qui se rappelaient cruellement à ma mémoire. Tant de pertes…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 198
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par WILD HEART
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Dim 9 Nov - 14:13

Rebekka relisait sans se lasser la rubrique nécrologique de la Gazette, avec un détachement tel que si du vivant de Brutus Flint on avait pu douter de l'attachement de sa femme pour lui, en revanche dans la mort, il n'y avait plus lieu d'hésiter. La jeune veuve était ennuyée, profondément ennuyée, en colère également, mais pas le moins du monde triste : Brutus, c'était son assurance-vie, et surtout celle de son fils Marcus. Il était sensé les tenir tous deux éloignés de toute considération matérielle, c'était son devoir en tant qu'époux et père. Et il avait failli, tout ça pour accourir comme un chien bien dressé répondre à d'autres obligations que celles qu'il avait envers son épouse, sa famille ! Rebekka était en colère. Brutus avait été égoïste de faire passer les intérêts du Lord avant ceux de sa femme. Et maintenant, il était mort, et c'était bien fait pour lui. Mais elle, elle était dans l'embarras.

Car une fois son assurance-vie morte, qu'est-ce qu'elle devenait, elle ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 414
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - BlueOrchid - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Dim 9 Nov - 18:57

Cette gazette était horrible. Nate avait rarement vu une rubrique nécrologique aussi longue. Jefferson, le frère de Lillias, Ginger... bien des défunts avaient quelque chose à voir avec la libération de l'institut. Il avait frôlé la mort à un cheveux. C'était à se demander qui seraient les prochains ?
La solennité du ton ne rendait guère hommage à son ami, songeait Nate. Il fallait vraiment être le plus con des journalistes pour écrire d'une telle façon, avec une telle conformité. Ils avaient été vivants avant, merde ! Et Jeff n'avait rien demandé à personne.

Et puis il était cité. Il était désormais connu en tant que Capitaine et, selon l'article, chargé avec les autres capitaines et préfets de ramener une sérénité parmi les comment allait-il faire une pareille chose, alors qu'il était loin de parvenir à être calme ? La mort venait de nouveau de frapper son entourage, et il fallait qu'il fasse comme si tout aille bien ? Il avait songer à renforcer le fair-play lors des matchs, de faire des Gryffondor une équipe exemplaire. Mais comment le faire alors que lui même en aurait bien profité pour foutre une torgnole à Regulus Black ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Dim 9 Nov - 21:49

Les nouvelles étaient alarmantes. Plus rien ne semblait arrêter les forces dévastatrices qui avaient élu domicile en Grande-Bretagne. Assise dans le canapé, Deidre parcourait la Gazette et s'horrifiait du nombre de défunts et de leur trop jeune âge. Comment des enfants avaient-ils pu trouver la mort ? Pendant tout l'été, elle s'était fait du souci pour son frère et tout autant pour Gideon, lorsqu'il avait dû rejoindre l'équipe qui devait délivrer les élèves des griffes de l'Institution. La peur au ventre, elle n'avait pu trouver le sommeil en sachant que son amoureux risquait très certainement sa vie. Cependant, elle n'avait rien imaginé d'aussi grave et tout en lisant la rubrique nécrologique, elle remercia le ciel d'avoir veillé sur son homme. Le commentaire de sa mère, publié dans la Gazette confirmait l'incompréhension et la détresse dans laquelle nombre de parents s'étaient trouvés pendant tout l'été. Les temps devenaient de plus en plus sombres. Plus rien ne serait comme avant...

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 876
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée Mar 11 Nov - 12:55

    Installée dans le canapé de son nouvel appartement, Maddy déplia la gazette du sorcier avec une certaine angoisse. Qu’allait-elle encore y découvrir ? Comme elle s’y attendait, un énorme article était dédié à l’institut Clevergrace et à sa libération. Aucun nom n’était cité, mais la métamorphomage revoyait les uns après les autres tous les visages des membres de l’Ordre du Phénix et des auros venus sauver les enfants.

    Un second article attira son attention. Son regard fut attiré par un nom qu’elle connaissait très bien. Lysandre Sirlan, l’un de ses plus anciens amis, et sa mère, Florence, amie de longue date de Charlotte Bow. Comment était-ce possible que la librairie des Sirlan soit désormais réservée au sang pur ? Maddy ne comprenait pas. Lysandre avait toujours partagé les mêmes idées qu’elle à ce sujet. C’était d’ailleurs grâce à lui qu’elle avait pu rejoindre les rangs de l’OP. La jeune femme décida d’envoyer un hibou à son ami afin de prendre de ses nouvelles, mais acheva avant tout la lecture du journal. C’est là qu’elle tomba sur la rubrique nécrologique. Son regard se posa immédiatement sur le nom d’Elber Warnen et les larmes lui montèrent aussitôt aux yeux. Elle se remémora avec nostalgie les instants passés en compagnie de l’ex Gryffondor lorsqu’elles étaient encore à Poudlard : la révolte des petites cuillères et, bien entendu, la bataille à la tour d’astronomie quelques années plus tôt… Maddy resta silencieuse, attrapa une plume, et rédigea une lettre pour Lysandre, les larmes coulant toujours sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée

Revenir en haut Aller en bas

SEPT 1979 –– Une rentrée mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Discours du directeur pour la rentrée 1978/1979
» La danse des sept voiles...
» BD Sept Cavaliers
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
La Gazette du Sorcier
-