GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Banquet d'Halloween – Venez nombreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Dim 16 Nov - 23:28

La salle commune des Poufsouffles est envahies de trolls, d'elfes, et même de centaures, pour Halloween. Moi, j'ai pris le parti de me déguiser en elfe, même si les elfes sont petits et que j'ai dépassé la taille requise depuis plusieurs années. J'ai des oreilles pointes et même des cheveux longs ! C'est horrible, mais puisqu'il faut se déguiser... Mais apparemment ça me va bien. Delilah m'a bredouillé un compliment avant de filer en rougissant. C'était trop drôle. M'enfin, j'attends ma princesse qui tarde à descendre du dortoir des filles. En l'attendant, je me repasse les formules que j'ai apprises aujourd'hui, dans les bouquins de protection contre la magie noire. Depuis la rentrée, je suis plus studieux, mais seulement en ce qui concerne ces livres. Faut pas abuser non plus, je suis toujours aussi feignant en ce qui concerne les matières enseignées à Poudlard... Mais je devrais m'y mettre, avec les BUSE et tout... Bref
Dans mes pensées, je redescends sur terre quand je vois Danià descendre en fée des neiges, et l'embrasse avec entrain. "Et toi tu es délicieuse, je vais être tenté de te croquer ce soir, tu le sais ?" Je lui fais un clin d'oeil et lui offre mon bras pour se diriger vers la grande salle. Les couleurs d'Halloween sont partout et, une fois les plats sur les tables, je me mets à dévorer tout ce qui passe sous mes mains. Non seulement j'ai faim, mais en plus c'est bon ! Cependant, un hurlement m'arrête. Je me tourne vers Delilah, paniqué, et la vois se battre contre des ennemis invisibles. Je me lève de concert avec Danià, prêt à aider mon amie... Quand Clochette fut prise de panique elle aussi. Au bord de la crise d'angoisse, je regarde autour de moi. La moitié des élèves, tous des "sangs-impurs", se mettent à hurler ou sursauter dans la salle. Un silence de plomb tombe sur les tables et les professeurs commencent à se lever pour se battre contre des ennemis invisibles. Quant à moi, j'entoure Danià de mes bras pour la protéger.
Elle se débat, en proie à des ennemis que je ne peux combattre, avant de me reconnaître et se cacher contre moi. "Danià... Que vois-tu ? Je ne vois rien, je ne sais pas ce qui se passe... Dis moi et je ferais ce qu'il faut, je te le jure." Je revis l'été à Clevergrace, elle souffre et je ne peux pas l'aider. Ca me fend le cœur de la voir ainsi, de les voir tous ainsi. Alors, quand je vois Nate entraîner Delilah hors de la salle, je le suis en rassurant Danià de ma voix la plus apaisante possible.
Une fois dans le hall, je fais asseoir Clochette à côté de Delilah, sans la lâcher, et fait disparaître d'un coup de baguette cheveux longs et oreilles pointues. Elles sont assez terrorisées, mieux vaut être facilement reconnaissable. Je jette un regard désœuvré vers Nate, qui semble tout aussi impuissant que moi. Lui non plus ne voit rien... "Les filles, on est là. Tout le monde est en sécurité, on est à Poudlard, ils ne peuvent pas revenir..." Mais en parlant, je sais que c'est inutile. Elles sont terrorisées, et la terreur l'emporte toujours sur la raison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Dim 16 Nov - 23:58


Tout allait bien pourtant, pour la première fois depuis longtemps Danià se détendait complètement. Elle était entourée de ses amis, ils étaient tous déguisés, c'était Halloween, le buffet était encore plus impressionnant que d'habitude et les rires et les éclats de voix s'entremêlaient s'élançant dans les airs comme une douce musique. Pourtant, rien de tout ça ne dura et bientôt, le monde bascula une nouvelle fois. Elle ne savait pas ce qui avait déclenché ça. Elle ne savait rien. Son coeur battait furieusement dans sa poitrine, menaçant d'exploser de terreur, et son esprit encaissait difficilement ce que ses yeux lui montraient. Les Surveillants. Ils étaient tous là. Qu'importe où elle posait son regard elle en voyait un différent. Comment avaient-ils réussis à passer les barrières de Poudlard, à ne pas se faire attraper par Dumbledore, par les professeurs ? Danià n'en savait rien. Pour le moment elle s'en fichait, elle voulait juste échapper à Nott et Yaxley qui se rapprochaient dangereusement d'elle en lui susurrant des promesses de tortures et de mort. Methias la serra dans ses bras et elle s'accrocha à lui, en proie à une frayeur jamais connue jusqu'à présent.

- Danià... Que vois-tu ? Je ne vois rien, je ne sais pas ce qui se passe... Dis moi et je ferais ce qu'il faut, je te le jure lui murmura Methias.

Comment ça il ne voyait rien ? Il était aveugle au point de ne pas reconnaître les mangemorts qui s'approchaient d'elle, qui s'approchaient d'eux ? Ils avaient ce regard glacial, aussi vide qu'un inferi - et elle n'en n'avait jamais vu je vous rassure - et ce sourire mauvais qui lui promettait une mort lente et douloureux.

- Là, là !! Nott, Yaxley, Dolohov ils sont tous là ! cria t-elle hystérique.

Elle sentit qu'on l'emmenait ailleurs. Elle s'accrocha à Methias incapable de faire autre chose, incapable de penser ne serait-ce qu'à attraper sa baguette. Elle finit par se retrouver dans le hall, à côté de Delilah, en face de Nate et Methias. Ils les fixaient toutes deux d'un air à la fois abasourdis et inquiets, comme si ils ne comprenaient pas, comme si ils n'avaient pas vus.

- Les filles, on est là. Tout le monde est en sécurité, on est à Poudlard, ils ne peuvent pas revenir... essaya de les apaiser Methias mais elle ne comprenait pas le sens de ses mots.
- En SECURITE ?!! s'étrangla t-elle. Poudlard est ENVAHI de Mangemorts et tu nous parles de SECURITE !! Mais enfin qu'est ce qui te prends Methias ! Ils sont là, ils sont là dedans, comment ta fais pour ne pas les voir ! hurla t-elle.

Mais ce n'était pas de la colère qu'on lisait dans ses magnifiques yeux cobalt. C'était de la terreur. De la terreur à l'état pur.

- Ils vont nous tuer ! Ils vont tous nous tuer et on pourra rien faire contre ça ! Même Dumbledore ne les a pas vus venir ! Personne n'est en sécurité ! 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Lun 17 Nov - 18:43

Cette année, Delphi n'avait pas fait beaucoup d'efforts niveau costume : elle avait choisi, d'un coup de baguette, d'accentuer ses cernes et la pâleur de son teint ainsi que de prolonger ses canines pour ressembler à un vampire. Par dessus des collants opaques et une robe noire toute simple, elle avait passé une cape rouge qui tranchait avec ses épais cheveux sombres. Sans trop se casser la tête, le tour était joué. Car cette année, après l'horreur de l'asile Clevergrace et la disparition de Jefferson, un des copains de sa bande, la jeune fille n'avait pas la tête à faire la fête. Vraiment pas. Entrant à la suite d'un groupe de seconde années excités comme des pitiponks, elle avisa Talya et Nate à la table des gryffons, et décida de les laisser en amoureux. Elle repéra ensuite Lillias, sa meilleure amie, et la rejoint en quelques enjambées. S'asseyant à ses côtés, face à Darya, son autre meilleure amie, elle désigna du doigt le principal plat qui trônait sur la table avec un sourire, et demanda ;
« - Vous avez goûté à la dinde les filles ? Elle a l'air succulente, elle me fait trop envie ! » Et s'en plus attendre, Delphi plongea sa fourchette dedans pour se servir un gros bout qui transita jusqu'à son assiette, puis jusqu'à sa bouche...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Lun 17 Nov - 19:15


Banquet d'Halloween
C'ETAIT LA FETE !!!
Comme ça lui avait manqué ! Après ces deux mois tristes comme un Augurey, Nessa avait franchement besoin de se ressourcer. Parce que bon, il ne fallait pas croire que juste parce que son optimiste était resté inchangé, elle n'avait pas aussi dégusté que les autres pendant les "vacances". Elle préférait ne plus penser à la douleur, à la faim -FAIIIIIIIM- et à la privation. Juste que Mara était redevenue sa Mara le temps de montrer à ces fils de botrucs pustuleux qui étaient les MacFusty, les vrais.

« Tadaaaam !! » s'exclama-t-elle dans un éclat de rire excité devant Nate, Talya, Violet, Owen et ses autres camarades de Gryffondor, en tournant sur elle même pour que tous puissent admirer son kilt violet et ses chaussettes en laine assorties (et pour une fois, personne ne pourrait lui reprocher de ne pas être convenablement habillée, puisqu'elle pouvait dire que le manque de chaussures était dû au déguisement !). Ses cheveux bouclés comme quand elle était petite et une moustache dessinée au dessus des lèvres finalisaient le tableau. Devant des regards curieux, elle se sentie obligée d'expliquer : « J'suis déguisée en guerrier écossais bien sur ! Ar nàimhdean beathaich ar dràgon !! » La devise -faisant aussi office de cri de guerre- du clan était de circonstance. Et pour étaler son bon goût, elle s'en alla faire le tour des tables, improvisant une petite danse pour sa cousine et Mara, jetant un regard flamboyant de fierté à Desiderius, et tirant la langue à Danià lorsqu'elle passa devant elle, Methias et Delilah. Sans oublier de bien montrer à son frère que même sans la carrure qui allait avec elle pouvait se vêtir comme un guerrier -et manquer de respect à la loi clanique qui disait que seuls les hommes portaient des kilts. Certes. Tant que son père ne l'apprenait pas, elle survivrait.

Avant de revenir en courant à sa table pour satisfaire le monstre Faim.

Entre Halloween et Noël, son cœur balançait. Les elfes se surpassaient toujours pour les fêtes, au grand plaisir de l'estomac de Nessa. Alors que les plats apparurent, elle se jeta sur la nourriture comme si sa vie en dépendait, empilant dans son assiette tout ce qui se trouvait à portée de main. Pain à la citrouille, tripes de porc, du bon steak bien saignant, et bien sur l'imbattable dinde aux marrons ; le tout dans un joyeux mélange pour carnivore reconnu.
Sans plus se soucier des voisins -la nourriture avait le pouvoir magique unique de la faire taire ET de laisser en paix le reste du monde- Nessa s'occupa de la tâche vitale de se remplir la panse jusqu'à ce qu'elle explose comme si elle était pleine de bonbons explosifs. Miam.

Sauf que sa bouchée fut gâchée par les hurlements de Lilah. Nessa se mit debout d'un coup, prête à en découdre avec qui faisait du mal à se presque-sœur. Sauf qu'à ce moment là, un rire retentit.... Un rire long, masculin, à la faire se glacer de peur.... Ou plutôt brûler de peur.

Dans un hurlement de rage, Nessa se retourna vers le bruit, et se jeta telle lionne enragée sur l'homme en noir qui sortait de ses pires cauchemars, sans même réfléchir aux conséquences... et commença à le frapper de ses petits poings de lutin écossais. La peur lui nouait le ventre, comme après un plat indigeste. Mais la peur était moins forte que la colère et que le désir de vivre, et de protéger ce qui lui était cher. Ou était Mara ?! Ou était Elmyr ? Ou étaient-ils, tous ?!!! Il ne restait que le Mangemort, ils avaient disparus. NON ! Toute la peur refoulée, tous ce qui avait été subit se muait en une colère puissante, incontrôlable. Nessa voyait rouge, rouge comme le sang du surveillant.

« OU EST MA SŒUR FACE DE GOULE AVARIÉE ? »

En tant normal, elle aurait pu se dire qu'il était étrange qu'un Mangemort épais comme Nott se laisse mettre au tapis par une gamine hystérique à la morsure facile mais.... Mais réfléchir, c'est pour les tafioles.
L'action, c'est pour les durs.

Comme prise d'une folie furieuse, Nessa s'acharnait sur l'ennemi.

good vibes.


CITROUILLE pour se faire castagner:
 

Dragées:
 


Dernière édition par Nessa D. MacFusty le Dim 18 Jan - 15:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 325
| AVATARS / CRÉDITS : Candice Accola
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Que sa mère découvre son secret
| PATRONUS : Un faucon pèlerin
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Mer 19 Nov - 12:05

" Ne prenez pas de dinde, elle est vraiment pas bonne. J'en ai même vu avoir envie de vomir après l'avoir mangée ! C'est trop dommage, c'est mon plat préféré. " s'exclama un Serpentard. C'était une blague ? Il voulait pourrir leur soirée, c'est ça ?
Prudence regarda Eden en levant un sourcil, comme pour savoir ce que lui pensait de cette information.

« Les goûts et les couleurs... je préfère me faire une idée moi-même, je pense ! » avait-il réagi. Prue avait souri, accueillant cette pensée avec enthousiasme. Rien ne leur faisait peur, après tout.

« Alors, tu veux goûter ou pas, Prue ? » lui demanda-t-il après avoir pris une bouchée, ne semblant pas être répugné par le goût.

- " On n'est pas à Serdaigle pour rien ! On est curieux, on veut goûter à tout ! " avait-elle répondu dans un grand sourire en lui piquant un morceau dans son assiette. Elle porta sa fourchette à la bouche quand elle remarqua l'air surpris de Eden. Il cherchait quelqu'un dans la foule. Fronçant les sourcils, elle l'interpella :

- " T'as vu un fantôme, c'est ça ? " dit-elle en regardant par dessus son épaule.
« Excuse-moi, j'ai cru voir quelque chose. »
- " Il faut dormir la nuit, tu sais ? " le taquina-t-elle pour ensuite prendre enfin la bouchée de dinde qu'elle avait laissée sur sa fourchette.

- " Mmmh ... pas mauvais. Il a pas de palais, l'albinos. Il sait pas ce qui est bon, faut croire ! " ajouta-t-elle en plaisantant tout en se servant dans son assiette d'un morceau de dinde. Elle prit ensuite quelques légumes verts, des patates, un peu de sauce par dessus le tout, et elle était enfin prête à se faire un régale. " On va s'installer ? " demanda-t-elle à Eden en se tournant vers lui. Elle apperçut derrière lui deux hommes, grands, qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, si ce n'est que l'un des deux portait un cache oeil ... et l'autre lui souriait montrant une dentition mal soignée.

Elle les observait horrifiée, ... elle avait l'impression de les connaître. Quand soudain la mémoire lui revint, aussi vite qu'elle était partie. Après son traumatisme crânien, elle ne se souvenait plus de cette nuit où les médicomages semblaient dire qu'elle avait été torturée. Et là ... elle se rappelait de ses agresseurs. Elle lâcha son assiette qui vint se briser à ses pieds, répandant la nourriture sur le sol. Elle baissa le regard, attirée par le bruit, avant de relever rapidement les yeux vers les deux mangemorts. Ils avaient disparu, un moment d'inattention, et ils n'étaient plus là.

- " Il ... il faut partir d'ici, Eden. " avait-elle dit la voix tremblante, sortant sa baguette magique. " Ils ... ils sont là. Je ne les vois plus ... mais ils sont là, je le sais ! " Sa main tremblait, son regard cherchait partout dans la salle les jumeaux qui avaient fait d'elle un sujet d'expérimentation, ce soir-là ...

Les médicomages avaient dit que son subconscient occultaient ces événements pour une bonne raison ... maintenant elle comprenait : Elle aurait préféré ne pas savoir ! Ne pas se rappeler ce qu'elle avait subi ce soir-là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Ven 21 Nov - 0:01


Mara n'avais même pas encore mis un orteil dans la grande salle que cette idée stupide lui brisait déjà les... Bref. Toutes ces heures perdues à se maquiller, se chercher un costume ça la laissait perplexe. Tant de connerie humaine avait de quoi vous faire réfléchir... Enfin, elle, pas les autres, parce que les autres elle les entendait déjà se bidonner comme des gnomes de jardin, ces sales petites créatures moches et sans intérêt. Pour le costume elle ne s'était pas foulée. Pas comme Nessa qui avait sûrement claqué une fortune pour son super méga costume hyper génial dont elle ne lui avait, bien sûr, rien dit. Sinon ça n'aurait pas été marrant. Mara avait été économe. Enfin ça ne lui avait rien coûté. Si ce n'était d'emprunter pour une durée indéterminée et sans l'avis de l'école et de l'élève un drap et d'y faire des trous. Parce que bon, elle avait autre chose à faire que réfléchir à son costume. Son devoir de soins aux créatures magiques par exemple. Ou encore celui de runes. Ou refaire le portrait à ce tas de bouse de Travers, pas plus haut que trois pommes, mais aussi chiant qu'un cours d'histoire de la magie. La fête avait déjà commencé quand elle fit une entrée, pas remarquée du tout, dans la Grande Salle. Et le spectacle... Valait son pesant de cacahuètes!
Difficile de louper Nessa... En même temps... Fallait vraiment aveugle pour ne pas la voir. Mara se tapa rudement le front du plat de la main, marmonnant quelque chose comme " Non d'une vieille goule putréfiée, Merlin faîtes que la terre s'ouvre sous mes pieds et qu'elle m'engloutisse... "
Mais le sol ne se déroba pas sous ses pieds, et c'est impuissante qu'elle vit Nessa la saluer, salut auquel elle répondit par un regard lourd de reproches, agacée de voir que sa jumelle osait porter le kilt et la couleur du clan pour Halloween. Puis il y eût soudain des hurlements, et c'est une Nessa hystérique, et complètement déchaînée qui se rua sur une citrouille. Comprenant que quelque chose n'allait pas, Mara attrapa sa baguette de sa poche, et se fraya à coups de coude un chemin jusqu'à Nessa.
- C'est toi la goule avariée!
L'instant d'après elle lui administrait une violente claque qui lui laissa une belle marque sur la joue. Et la saisissant par les épaules, elle la secoua comme un prunier, parlant le gaélique écossais, avec un accent à faire pâlir un londonien.
- Et tu vas arrêter de hurler comme un troll ou tu t'en prends une autre! Et puis c'est quoi ce costume ? Depuis quand les couleurs du clan sont bien pour Halloween ? Si père te voyait... Tu mérites que j'te botte le cul jusqu'à c'que tu puisses plus aller aux chiottes, et que j'te fasse bouffer ton costume débile espèce de véracrasse frisée!
La main tendue, aussi bien pour faire comprendre à sa jumelle qu'elle allait vraiment s'en prendre une autre, que pour lui faire voir la chevalière des MacFusty, Mara posa une main qui se voulait rassurante sur l'épaule de sa soeur. Parce que même si elle était très sérieuse, surtout pour lui botter les fesses, Mara avait bien compris que Nessa était la malheureuse victime d'un plan tordu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 413
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - BlueOrchid - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Lun 8 Déc - 21:49

Delilah gesticulait tout en protestant. Elle était atteinte d'une folie - Nate ne voyait que cette explication de plausible. La maintenir assise était compliqué, tant elle était secouée de soubresauts violents.

▬  J’peux pas partir, suffocait-elle, j’peux pas, y’a Danià dedans, et y’a Methias… Et y’a Nessa !! Je peux pas laisser Nessa toute seule avec eux, Nate ! 

Le garçon secoua la tête, les sourcils froncés. Pourquoi ses amis ne venaient-ils pas ? Le visage de la jeune Poufsouffle était strié par les larmes qui traçaient leur sillon dans les couches de maquillage, lui donnant un air blafard, cadavérique. Nate ne s'était jamais senti aussi inutile. Il ne pouvait rien lui dire et n'osait pas faire quoi que ce soit, si ce n'était que de l'empêcher de bouger davantage, de peur d'aggraver son cas.

Pourquoi t’as pas peur, ils sont là, ils vont nous refaire du mal, réagis, merde !

Le ton accusateur de Delilah fit comprendre un truc à Nate. Les "ils" dont elle parlait, ce devait être les geôliers de cet été. Qu'est-ce qui pouvait inspirer une telle frayeur si ce n'était ceux qui n'avaient eu de cesse de les martyriser à l'institut ? Et, comme pour approuver les pensées du Rouge, un autre cri horrible lui parvint de la Grande Salle. Suivi d'un autre. Un frisson lui parcourut l'échine en même temps qu'un très mauvais pressentiment s'emparait de lui. Les cris et le brouhaha qui lui arrivaient jusque dans le hall lui donnèrent l'impression d'une énorme vague déferlant sur lui. Il déglutit et relâcha un peu Delilah. Au moins, elle n'était pas la seule.

Bordel, que se passait-il ? Pourquoi fallait-il qu'à chaque Halloween il y ait des choses aussi dramatiques qui se produisaient ? L'année dernière, certains élèves s'étaient réveillés le lendemain du bal avec une mystérieuse maladie. L'hystérie qui touchait certains des élèves avait-elle quelque chose de ce goût-là ? Quel enchantement terrassait Delilah ?

Soudainement inspiré, Nate sortit sa baguette de sa poche d'uniforme et la pointa sur Delilah. Il hésita un peu, n'étant pas sûr de son coup. Mais tandis que la jeune fille se remettait à crier de plus belle, Nate se dit qu'il n'avait pas le choix et que, si ça ne marchait pas, Delilah ne serait pas dans un pire état. Ils n'avaient rien à perdre à essayer.

Finite Incantatem, informula-t-il en se concentrant.

Des petites étincelles argentées jaillirent de sa baguette et vinrent frapper le front de la rousse. Mais, au désarroi de Nate, rien ne se produisit. Dépité, il laissa tomber par terre sa baguette et s'assit à côté de Delilah, l'entourant de ses bras.
A défaut de pouvoir la guérir, Nate comptait bien la rassurer en lui montrant qu'elle n'était pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Jeu 11 Déc - 9:34

Anne en était rendue à servir copieusement l'assiette d'une de ses camarades lorsque Desiderius arriva à sa hauteur, s'attirant le regard étonné de toute l'assemblée de Gryffondors :

Anne, il faut absolument que je te raconte quelque chose de très très très important ! lui enjoignit-il d'une voix pressante, de l'air de celui qui s'en fiche que les deux meilleurs amis de la jeune fille à laquelle il s'adresse le regardent d'un oeil mauvais. Anne reposa immédiatement l'assiette qu'elle était en train de remplir mais se vit forcée de lâcher sa louche, le Serpentard ayant attrapé son bras pour l'entraîner plus loin. L'ustensile d'argent retomba sur la table avec fracas, éclaboussant au passage ses amis les plus proches.

Excusez-moi, excusez-moi ! s'empressa de crier Anne, qui était déjà loin, je reviens tout de suite, tout va bien ne vous en faites pas ! Et un ton plus bas, Desiderius, qu'est-ce qui se passe ? Tu as perdu la tête ? Tout le monde nous regarde !

Anne, Regulus a empoisonné la dinde ! lui chuchota le Serpentard en jetant dans coups d'oeil autour de lui pour vérifier que personne ne surveillait leur conversation. Anne porta la main à sa bouche, horrifiée. Elle donne des hallucinations aux…

Le Serpentard n'eut pas l'occasion de terminer sa phrase qu'un hurlement sinistre s'éleva dans la Grande Salle, bientôt suivi d'un autre, et l'instant suivant, le chaos s'emparait de Poudlard. Les élèves couraient pour échapper à ses ennemis imaginaires, d'autres se tenaient prostrés sur leurs bancs, inconsolables malgré les attentions de leurs camarades qui ne comprenaient pas ce qu'il se passait...

Préviens le plus de monde possible, et on se vengera plus tard ! lui lança Desiderius en prenant congé d'elle. Anne hocha rapidement de la tête, et sans rien lui répondre revint en courant vers la table de ses amis.

Ne touchez pas à la dinde ! s'exclama-t-elle en faisant d'un coup de baguette disparaître le plat empoisonné, evanesco ! Videz vos assiettes, et aidez-moi à faire passer le mot aux autres tables, c'est un coup des Serpentards !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 516
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Ven 16 Jan - 17:11

Une fois n'est pas coutume, je suis à la bourre la plus complète, à croire que même l'Halloween ne bénéficie d'aucun traitement de faveur, et c'est vrai, j'veux dire, j'adore Halloween, d'une manière générale, parce que la fête est toujours belle à Poudlard, mais d'une manière générale, quoi... Parce que cette année, la fête ne peut pas être belle, aucune fête ne peut être belle, parce que c'est la guerre à Poudlard, purement et simplement. Les tensions sont plus vives que jamais, les élèves se défient les uns des autres, tout le monde est à cran, c'est hyper-violent. On m'a prévenu que l'Ordre de Poudlard reprenait du service pour se défendre contre la bande de Black, on m'a demandé si j'voulais en être, parce que j'en étais au début, au début avec Potter et sa bande j'veux dire, j'étais jeune ouais, mais j'y étais. Mais j'veux plus en être, j'ai dit non, j'leur ai dit de me foutre la paix, et que s'ils étaient un tant soit peu malins, ils ne se risqueraient pas à s'attirer de tels ennuis. Parce que c'est tout ce qu'ils vont obtenir, s'ils continuent, des ennuis. Et moi, j'ai pas besoin de plus d'ennuis, j'veux dire j'ai déjà endolorisé Lestrange cet été, et devant toute l'école, donc j'crois que ça suffit pour toute une vie. Même si c'est aussi précisément la raison pour laquelle on veut que j'continue de me battre. Mais c'est même pas la peine d'y penser.

Toujours est-il que je suis à la bourre, parce qu'avec tout ça, j'ai pas spécialement envie de descendre "fêter" la fête des morts avec des gens qui se détestent tous les uns les autres et se veulent tant de mal, ça m'rend tout bonnement malade. Mais j'ai promis au reste de l'équipe de faire un saut, et j'tiens parole, donc une fois ma lettre pour mon père expédiée, j'reviens de la volière et là, dans le Hall, j'tombe sur Nate qui cajole une Delilah en proie à une crise d'hystérie, et j'entends des cris dans la Grande Salle.

Curtis, j'interpelle le capitaine de l'équipe des Rouges, il se passe quoi, là ? Ça va, Delilah ? Eh, calme-toi, qu'est-ce qu'il t'arrive ? J'peux faire quelque chose ? j'demande en m'accroupissant devant elle, un peu inquiet.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Dim 18 Jan - 19:40

Je suis accroupi face à Dania, incapable de réagir face au danger qui semble la menacer, ainsi que Delilah. Moi et Nate, on voit rien pourtant, je comprends pas... Je suis complètement désemparé, je me contente de me tenir proche de ma petite amie pour qu'elle se sente en sécurité, mais vu ses réactions, elle ne l'entend pas de cette oreille. "Dani', je te jure que tout va bien, je ne vois rien du tout... Mais je suis là, je te protège, je te promets."
Je réfléchis à toute allure. Seulement certains élèves ont commencé à paniquer, mais moi je ne sens rien. Nate non plus. Qu'est ce qu'on a en commun ? Pas la maison, mes deux coéquipières sont complètement désemparés et pas moi. C'est pas le sexe non plus, j'ai vu des filles qui ne paniquait pas comme ça. Mais attends... "Nate, t'es sang pur, c'est ça ?" Même si je ne suis pas sûr de la nature du sang de Nate, je sais que les deux filles sont sang-mêlés. C'est le seul rapprochement que je vois en tout cas. Et puis j'ai vu pleins de Serpentards qui semblaient s'y attendre. Enfin, les plus détestables d'entre eux en tout cas. Ce serait un coup des S.E.R.P.E.N.T.S ? Mais comment ils ont fait ? Si je sais pas comment ils ont fait, même les bases que je commence à avoir en défense contre la magie noire ne me sont pas utiles... Je vois Dowey descendre les escaliers et s'arrêter à côté de Delilah. Peut-être que lui pourra nous aider ! "Dowey, mec, je crois qu'ils ont voulu jouer un tour aux sangs-impurs de cet été. Je sais pas comment ils ont fait, mais je suis sûr que les S.E.R.P.E.N.T.S ont quelque chose à voir avec ça ! Faut prévenir les profs, MacInnes trouvera ce qu'ils ont fait ! Slughorn va trouver une potion ! Faut faire quelque chose sinon elles vont perdre la tête !" Je fronce les sourcils, le visage tordu par l'angoisse et la colère. Si je tombe sur la bouse de Gryffon qui a fait ça, je vais lui mettre sa baguette où je pense...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Lun 19 Jan - 16:43

A ce moment de sa vie, Lilah s'était déjà faite une raison depuis un petit moment. Methias et Danià était une histoire faite pour durer, et malgré les difficultés qu'elle avait eu à oublier les sentiments qu'elle avait pour son ami, elle allait de mieux en mieux. Elle s'était faite à l'idée qu'à seize ans, elle avait encore le temps devant elle pour trouver l'amour, et que si le destin de Methias était de la considérer comme une amie à vie, alors elle ne s'acharnerait pas à forcer le destin. Et voir sa meilleure amie heureuse avec lui, et lui heureuse avec elle, elle avait apprit à s'en contenter.  Ainsi, lorsque Methias s'était précipité pour aider Danià, cela ne lui avait pas fait aussi mal que quelques semaines auparavant. Elle était toujours embarrassée en face de lui, et pas très à l'aise quand les amoureux se bécotaient à côté d'elle, mais au moins elle ne ressentait plus le besoin de fuir la salle commune. Et puis Nate avait été un parfait gentleman, de s'inquiéter autant pour elle, et surtout de l'aider malgré ses cris et sa violence du moment.

Nate sortit sa baguette, créant une réaction de recul chez la jeune fille pour qui la baguette état redevenue instrument de torture. Lorsqu'elle vit que le sort ne lui valait pas de mal, elle se laissa aller une seconde. Les bruits dans sa tête s'étaient un peu calmés, et elle commençait à se détendre à nouveau lorsqu'elle sentit un souffle dans son cou et la voix froide et grave de Rosier lui murmurer. - Je ne dis pas que tu mérites de mourir, mais tu ne peux pas nier que tu es inférieure aux sorciers de sang pur, si ? Que crois-tu que les Lestranges penseraient de ton entêtement ?

Dans les bras de son ami Gryffondor, la rousse se remit à trembler violemment, les larmes roulant à nouveau sur ses joues noircies. Lorsqu'elle aperçut au loin la silhouette de Bellatrix, elle enfoui sa tête dans ses mains avec un couinement terrifié, les yeux fermés tellement fort qu'elle en avait mal. Si l'étreinte de Nate était une entreprise adorable, cela n'arrivait plus à calmer la Poufsouffle qui ne releva la tête que lorsqu'elle entendit la voix de Dowey.

C'était un peu bête, mais savoir que Dowey était là la rassurait. Il l'avait aidée une fois, et même s'ils n'avaient quasiment plus reparler depuis, elle lui en était toujours reconnaissante. Il s'était accroupit devaint elle, et elle regarda sans réussir à s'arrêter de pleurer. - Ils sont revenus, Dowey. Dit-elle, des sanglots plein la gorge. - Rosier, et cette folle de Bellatrix et son frère… Elle utilisa sa manche pour tenter de virer les larmes de son visage, mais ne réussissant qu'à enlever le maquillage accumulé sur ses joues et ses yeux. - Ils vont encore me faire du mal… Nous faire du mal… Faut qu'tu t'en ailles avant qu'ils te trouvent… Elle ne comprenait pas pourquoi les autres ne réagissaient pas, pourquoi Dowey n'était pas paniqué, pourquoi ? - Je sais pas si c'est dans ma tête Dowey mais j'les entends comme si ils étaient à côté de moi, comme si ils murmurait dans mon oreille, et j'les voix comme j'te vois toi, tellement que j'ai peu de garder les yeux ouverts, mais j'ai aussi peu de les fermer, parce que j'ai peur de ce qu'il pourrait se passer. Elle réussit à dire tout de go, un violent sanglot la prenant à nouveau. - Il faut que vous partiez, tous...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 413
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - BlueOrchid - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Sam 31 Jan - 19:07

Alors que Nate commençait à comprendre ce que cela faisait d'être impuissant face à ce qui se révélait une calamité, Methias Goldsmith, soutenant une Danià aussi affolée que Delilah, vint le rejoindre.

Nate, t'es sang pur, c'est ça ?

L'interpellé secoua la tête en signe de dénégation. Il était mêlé et ne comprenait pas pourquoi il ne partageait pas la panique des autres camarades. Peut-être était-ce une question de temps ? Spencer, le batteur de l'équipe des Jaunes, probablement en retard, descendait les escaliers pour se rendre au banquet. Il contourna le Gryffondor et la Poufsouffle avant de se poster devant eux, l'air intrigué.

Curtis, il se passe quoi, là ? Ça va, Delilah ? Eh, calme-toi, qu'est-ce qu'il t'arrive ? J'peux faire quelque chose ?

Ce qu'il se passait, là était la question... Nate se contenta d'hausser les épaules avant de désigner la Grande Salle - retentissante de cris et de panique - d'un signe de tête. Le septième année s'intéressait en fait davantage à Delilah. Methias, qui connaissait davantage Dowey, lui parla d'un nouveau complot des S.E.R.P.E.N.T.S, visant encore une fois les Impurs. Alors, le Gryffondor songea de suite à Pippa, se demandant si elle avait quelque chose à voir avec cela. Pour Goldsmith, il s'agissait de prévenir Slughorn. C'était la meilleure chose à faire.

Pendant ce temps, Delilah, délirante, parlait de ceux qui étaient revenus, tel que Rosier, Bellatrix. Ce dernier nom faisait froid dans le dos à tout le monde.

Il faut que vous partiez, conclut-elle.

Nate se leva, rompant son étreinte avec la jeune fille en lui faisant une pression à l'épaule. Elle était avec ses amis, et ils étaient beaucoup plus aptes que lui à la gérer. Il échangea avec Spencer un regard entendu avant de regagner la Grande Salle.

C'était la pagaille monstre. Tellement que les derniers mètres qui le séparaient de la table de Gryffondor furent parcourus au pas de course. Il percuta Anne alors qu'il cherchait Talya, Jay, Owen et tous les autres du regards. Elle lui dit alors, essoufflée, que c'était la dinde qui était la cause de ces hallucinations. Comment le savait-elle, Nate l'ignorait mais ne demanda pas son reste. Suivant l'exemple de sa poursuiveuse, il lança à tire-larigot des sortilège de Disparition à chaque endroit autour de lui où il voyait de la dinde. Ironique de savoir que ce sortilège, c'était Pippa qui lui en avait permis la maîtrise.
Il tomba sur Nessa, sa cousine, en plein délire elle aussi, gesticulant dans tout les sens, ainsi que Talya.

Ça va ? signa-t-il alors qu'il sentait la panique l'oppresser pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 516
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux Ven 13 Fév - 9:38

C'est alors que j'réalise que c'est Methias, le type qui est à côté de Nate, et Daniah sa chérie, qui a l'air à peine moins traumatisée que Delilah : par le caleçon de Merlin, que se passe-t-il dans cette école ?
Dowey, mec, je crois qu'ils ont voulu jouer un tour aux sangs-impurs de cet été. Je sais pas comment ils ont fait, mais je suis sûr que les S.E.R.P.E.N.T.S ont quelque chose à voir avec ça !
J'grogne, parce que j'vois rien d'autre à ajouter, et Methias continue :
Faut prévenir les profs, MacInnes trouvera ce qu'ils ont fait ! Slughorn va trouver une potion ! Faut faire quelque chose sinon elles vont perdre la tête !
J'sens la colère qui se déverse dans mes veines par chaudron entier quand j'vois les deux rouquines trembler comme si Voldemort himself allait surgir de derrière une armure. Si c'est un coup des SERPENTS, j'en sais rien, et ce qu'ils ont fait, j'en sais rien non plus, mais Methias a raison sur au moins un point, si les profs de Poudlard ne sont pas au courant, quelqu'un doit y remédier.
J'y vais, j'annonce en me redressant, j'vais aller chercher McInnes. Slugh devait être au Banquet avec vous, non ? j'demande, parce qu'en fait, ça me paraît carrément impossible qu'il ait manqué ça ce vieux bout de gras.
Ils sont revenus, Dowey, intervint à cet instant Delilah, le visage ravagé par les larmes, Rosier, et cette folle de Bellatrix et son frère… Ils vont encore me faire du mal… Nous faire du mal… Faut qu'tu t'en ailles avant qu'ils te trouvent… parvint-elle à articuler dans un sanglot. J'fronce les sourcils et j'm'accroupis de nouveau devant elle.
Détends-toi ma belle, ils sont pas là, j'lui affirme gravement, t'es à Poudlard, on est en sécurité. On va nulle part. Et puis Bellatrix n'a pas de frère, de toute façon, donc ça sert à rien de te biler pour ça, j'ajoute même si j'suis pas sûr que ça la rassure en quoi que ce soit, mais que j'trouve pas vraiment utile de s'inventer de nouveaux ennemis, surtout en ce moment.
C'est à ce moment que Curtis semble prendre une décision et relâche Delilah de son étreinte, laquelle ne proteste même pas, sans doute trop effondrée pour vraiment le réaliser. Le Capitaine des Rouges me lance un regard déterminé, de ces regards qui veulent dire OK j'te la laisse, à toi de jouer, avant de nous laisser pour retourner dans la Grande Salle. Moi qui voulais aller voir si Jenny allait bien... Vous y trompez pas, j'oublie pas Cornelia, c'est juste que comme elle est de sang-pur comme moi, j'me doute que la nourriture n'est programmée que pour attaquer les impurs, et donc qu'elle est tranquille.
Methias, qu'est-ce que tu fais, vous restez là ? j'demande à mon collègue Batteur, tandis que dans ma tête j'commence à me dire que le mieux c'est encore d'amener Delilah à l'infirmerie : ça risque d'être le rush dans très peu de temps, autant y aller parmi les premiers, j'vais amener Delilah voir Pomfresh.
Pomfresh, infirmerie, escaliers, deuxième étage, Delilah, effondrée par les larmes, pas vraiment l'air d'être en état de marcher... Je crois que je vais devoir mettre mes muscles à contribution, sinon on va pas y arriver.
Allez, c'est parti McLeon,passe ton bras autour de mon cou, j'ordonne à la jeune fille en passant un bras derrière ses genoux et l'autre dans son dos. Docilement, la pauvre âme m'obéit, et nous voilà en route vers l'infirmerie, Delilah entreprenant de noyer mon pull sous ses larmes et moi, rempli de haine comme jamais pour ces petits morveux qui ne payent rien pour attendre.



Citation :
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Citer les prénoms de 10 membres différents du forum dans un post ▬ 3 dragées




______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banquet d'Halloween – Venez nombreux

Revenir en haut Aller en bas

Banquet d'Halloween – Venez nombreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» La course géante des chars, venez nombreux !
» Le Premier Tournois, Venez Nombreux !
» Soirée Pyjama [Venez nombreux]
» Petite fête entre confrères ! (Venez nombreux ^^)
» Fiche de liens de la capitaine féminine de Yosen. Venez nombreux 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-