GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Apologie de la haine (f. londubat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Apologie de la haine (f. londubat) Dim 16 Nov - 16:56

Institut Clevergrace, nuit de l'assaut de l'Ordre.

Les mains dans le dos, l'épouse Lestrange déambulait dans les couloirs de l'institution. La sorcière brune fulminait d'occuper le poste – certes temporaire – d'une vulgaire surveillante. Elle, une fière Black. Rongeant son frein à l'idée que l'ordre venait directement d'en haut et qu'il n'était donc pas négociable, elle crut entendre du bruit, au détour d'un couloir. « Si j'en attrape un, il ne passe pas la nuit ! » murmura-t-elle avec un sourire, pressant le pas pour rejoindre le téméraire qui avait eu la bêtise de s'aventurer hors de son dortoir. Le bruit sembla s'évanouir et se matérialiser plus loin. Intriguée, la mangemort continua sa route dans le couloir jusqu'à un deuxième angle.

Quelle ne fut pas sa surprise en tombant sur un groupe d'élèves protégés par des jeunes gens armés de leur baguette. Un sortilège fusa vers elle. La sorcière fut assez rapide pour trouver refuge derrière l'angle d'un mur. Elle dégaina aussitôt sa baguette et lança un Avada Kedavra. Le filet de lumière courut dans le couloir, sans pour autant causer la mort. La mangemort transplana dans la salle où se trouvaient certains de ses collègues qui dormaient encore et qu'elle réveilla en allumant la lumière. « Debout bande de bons à rien ! Nous sommes attaqués ! » Elle transplana de nouveau, laissant derrière elle une traînée de brouillard sombre.

Revenue dans le couloir, elle posa son regard sombre sur le combat qui faisait rage. Les cris fusaient de toute part et les élèves fuyaient, encadrés par les assaillants. D'un mouvement de sa baguette, la sorcière fit chuter un élève, libérant la voix devant elle. Elle projeta un deuxième sortilège vers un autre élève, sortilège qu'un protego dévia. Hors d'elle, la sorcière tourna la tête vers la source du sort de protection, son regard se posant sur un jeune homme brun qu'elle se jura de tuer pour son impétuosité.  


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Mar 18 Nov - 20:30

Comme Kingsley le leur avait demandé, l'équipe d'aurors coincés à l'intérieur de l'institut avait augmenté sa vigilance et accru sa surveillance. Ces derniers jours avaient été des plus tendus et c'est les sens en alerte que Frank effectuait le moindre de ses déplacements. Il gardait un œil à tenir sur les mangemorts et sur chacun des enfants lorsqu'il se trouvait en leur présence.

Comme Shacklebolt et son équipe l'avaient pressenti, l'agitation de ce soir-là ne présageait rien de bon pour les mangemorts. De la fenêtre de sa "chambre", qu'il observait chaque soir, Londubat remarqua une effervescence inhabituelle dans le parc de l'institut. Discrètement, il rejoignit ses collègues dans le quartier du personnel et, les signes de tête appuyés qu'ils lui lancèrent lui firent prendre conscience que le moment était arrivé. Resserrant ses doigts contre le bois de sa baguette, Frank emboîta le pas à King, stupéfixa deux des mangemorts encore présents dans la salle, et s’engouffra dans le couloir à la suite de ses collègues. Tandis que Kingsley parti d'un côté avec une moitié de l'équipe, Londubat emprunta un autre chemin avec les autres aurors. Cependant, alors qu’ils arrivèrent au détour d’un couloir, ils tombèrent sur un groupe de mangemorts qui lancèrent l’attaque avec acharnement, n’hésitant pas à utiliser le sortilège de mort contre leurs ennemis. Mais les élèves en fuite attirèrent le regard de Frank qui, discrètement, abandonna ses collègues, afin de venir en aide au plus faibles ; les aurors étant suffisamment qualifiés pour s’en sortir face aux sbires du Lord des Ténèbres.

C’est là qu’il l’aperçu. Toute de noir vêtue, ses cheveux de jais encadrant son visage clair et peu amical. La sorcière, qui ne semblait pas l’avoir aperçu, lança alors un sortilège sur l’un des élèves, mais les réflexes de Frank lui permirent de protéger l’adolescent, qui prit la fuite sans prendre la peine de se retourner. Néanmoins, le regard noir que lui lança la plus fervente admiratrice de Lord Voldemort laissa clairement comprendre à l’auror qu’il venait de rencontrer sa pire ennemie. Et il se jura de la poursuivre sans relâche et de l’enfermer à Azakaban pour le reste de ses jours. C’est à cet instant que débuta la guerre entre les Londubat et Mrs Lestrange. Sa baguette bien serrée entre ses doigts, Frank était déterminé à se battre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Jeu 27 Nov - 21:23

Institut Clevergrace, nuit de l'assaut de l'Ordre.

Telle une ombre, Bellatrix s'était glissée dans le couloir et, après que son sortilège ait été intercepté, se tenait face à son opposant. Un frisson de délice parcourut sa colonne vertébrale, confortant le sentiment que le combat qu'elle allait livrer mènerait à bien plus. Elle lisait dans les yeux du jeune homme qu'il ne serait pas aisé à tuer et cela accru l'excitation de la sorcière qui raffolait d'une bonne opposition. Il était bien vain de s'opposer à elle aussi ouvertement, mais Bellatrix en avait assez des chiffes-molles incapables d'éviter un meurtre. Malgré toute la haine qu'elle avait pour cet homme qui osait contrecarrer les plans du Seigneur des Ténèbres, elle s'étonna presque de lui reconnaître du mérite à se dresser sur son passage – un fol mérite, cependant. Sa mort n'en serait que plus spectaculaire, pour le plus grand plaisir de la sorcière qui se délectait déjà de voir la mort s'échapper de son corps.

Même dans sa propre famille, Bellatrix était perçue comme une extrémiste. Mais après tout, n'y avait-il pas à faire amende honorable, pour toutes les défaillances de la famille Black envers la Cause ? Andromeda avait épousé un moins que rien, reniant les valeurs de son éducation ; Narcissa, quoi que ayant épousé un Malefoy, ne faisait montre que d'une loyauté chevrotante face au Maître. Il n'y avait plus qu'elle, Bellatrix, pour racheter l'honneur de sa famille et effacer la honte qu'apportait Andromeda. La sorcière s'était juré que si son chemin venait à recroiser cette femme qu'elle avait un jour appelée sœur, elle n'hésiterait pas une seconde à prendre sa vie, en paiement de l'affront subi.

Un sourire de sadisme courba les lèvres de la sorcière qui leva sa baguette, la pointant vers Frank Londubat. « Endoloris ! »

Pair : le sortilège frappe Frank, mais Bellatrix ne peut maintenir l'enchantement que quelques secondes, car elle doit riposter à l'attaque d'un autre opposant qu'elle tue.
Impair : Frank évite le sortilège, qui va se perdre dans les colonnes des murs, fragilisant la structure du couloir.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4595
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Jeu 27 Nov - 21:23

Le membre 'Bellatrix Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Sam 6 Déc - 22:01

Le regard audacieux, les lèvres pincées et les sourcils froncés, Londubat sentait monter en lui cette assurance et ce courage propres aux Gryffondors. L’approche d’un duel avec cette femme l’emplissait d’un sentiment indescriptible. Et, si le comportement de la mangemort était essentiellement dicté par une jouissance incompréhensible à affliger la mort, c’était davantage la justice qui intéressait Frank. Ayant prit une place disproportionnée dans sa vie, son travail était devenu pour lui une véritable passion, une mission à accomplir. La montée au pouvoir de Voldemort n’avait fait qu’accroître ce rêve de vie idéale, l’enfermant plus encore dans cette bataille acharnée.

Les regards des deux opposants se croisèrent une nouvelle fois, annonçant le début du combat. Cependant, oubliées les bonnes manières enseignées au club de duel de Poudlard, Bellatrix débuta la confrontation sans prendre la peine de saluer son adversaire, qui reçu un doloris de plein fouet. Grimaçant de surprise, Londubat reprit ses esprits rapidement, contrôlant sa douleur comme il avait appris à le faire avec l’expérience du métier. « Deprimo ! » Lança-t-il alors en pointant sa baguette devant les pieds de Mrs Lestrange, tandis qu’une cavité se forma dans le plancher. « Ce n’est pas un simple doloris qui aura raison de moi, Lestrange. » Annonça-t-il, profitant de la fumée déstabilisante du choc pour s’adresser personnellement à la mangemort, ne sachant pas encore qu’il regretterait ses paroles quelques années plus tard… « Diffindo » Hurla-t-il, la baguette pointée droit sur le bras de Bellatrix.

3 : La fumée de l’explosion aveugle Frank qui loupe sa cible
Le reste : Toujours maître de lui-même, Londubat blesse Bellatrix qui se retrouve avec une plaie sanglante sur l’avant bras.


• Lancer un sort (contre quelqu’un ou sur un objet) ▬ 1 dragée (x2)


Dernière édition par Frank Londubat le Sam 6 Déc - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4595
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Sam 6 Déc - 22:01

Le membre 'Frank Londubat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Lun 9 Fév - 17:26

Le rire de Bellatrix éclata hors de sa bouche, courant le long des murs jusqu'à son adversaire. Londubat se releva, sauvé par un accident provoqué par la violence des sortilèges échangés autour d'eux. Bellatrix darda son regard sombre sur le jeune homme. Il n'était pas question qu'il s'en sorte vivant. Il la nargua. Les lèvres de Bellatrix s'entrouvrirent légèrement et la sorcière frémit. Voilà que les victimes se rebellaient – après tout, il n'y avait rien de plus barbant qu'un adversaire qui ne se défend pas.

« Crois-tu vraiment que la raillerie te sauvera, vermine ? » lâcha la sorcière d'une voix vibrante de colère. Le goût de la mort monta dans sa bouche, envahissant tout son être. Un sourire arqua le coin de sa bouche. « C'est l'apanage des couards, pour tenter de gagner du temps » ajouta-t-elle en avançant de quelques pas. Soudain, son adversaire hurla un Diffindo. Bellatrix s'écarta juste à temps pour éviter le sortilège qui se perdit dans le couloir. Fulminant de rage, la sorcière pointa sa baguette dans la direction de Londubat et incanta silencieusement un Avada Kedavra, les yeux brillants d'une haine farouche.

5 : Bellatrix manque Londubat à cause de la fumée qui lui pique les yeux.
Le reste : Un groupe d'adolescents terrorisés fait irruption dans le couloir. L'un d'entre eux est touché de plein fouet par le sortilège qui l'envoie se cogner contre Londubat avant de s'effondrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4595
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Lun 9 Fév - 17:26

Le membre 'Bellatrix Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Sam 4 Avr - 15:14

Frank observa avec un regard empli de rage le filet de lumière verte jaillir de la baguette de son adversaire, percutant de plein fouet la poitrine d’un étudiant. Le temps sembla soudain se suspendre, il parut à l’auror que le jeune homme mit une éternité à s’effondrer. Complètement distrait par la colère et la culpabilité, il ne parvint pas à amortir la chute du garçon qui s’étala contre lui, le faisant trébucher. Son regard s’attarda alors un instant sur les yeux vides d’expression de la victime. S’il eut l’impression que ce moment avait duré des heures entières, il s’avéra que quelques secondes seulement s’étaient écoulées depuis l’Avada Kedavra de Bellatrix Lestrange. Reprenant ses esprits, Frank se releva d’un bond, sentant le sang battre d’excitation dans ses tempes. Plongeant un regard noir de haine dans celui de sa rivale, il pointa sa baguette droit sur le cœur de Mrs Lestrange. « Atakunto » Hurla-t-il en serrant les dents, espérant la voir voler quelques mètres plus loin afin de pouvoir s’occuper du corps de l’adolescent…

4 : La rage de Frank est néfaste à son sortilège, qui touche Bellatrix, mais ne la fait reculer que de quelques centimètres et ne la pétrifie pas.
Le reste : La rage de Frank amplifie son sortilège. Bellatrix est projetée quelques mètres plus loin.


• Lancer un sort (contre quelqu’un ou sur un objet) ▬ 1 dragée


Dernière édition par Frank Londubat le Sam 4 Avr - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4595
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat) Sam 4 Avr - 15:14

Le membre 'Frank Londubat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apologie de la haine (f. londubat)

Revenir en haut Aller en bas

Apologie de la haine (f. londubat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» humiliation et Haine [PV]
» Neville Londubat, Filière Médico-Soins
» Une larme entre amour et haine
» LA " MARSEILLAISE CHANT de HAINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Back to the eighties
-