GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Jeu 8 Jan - 21:49

Sautant dans ses escarpins, Maddy arriva en courant dans le petit salon de son appartement Londonien, sa robe crème baillant largement dans son dos. « Lys, tu peux la fermer ? …Ma robe. » Précisa-t-elle avec un sourire devant l’air amusé de son copain, tandis qu’elle relevait ses cheveux afin qu’il ne les coince pas dans la fermeture. « Tu es prêt ? On va être en retard. » Ralla-t-elle, en rassemblant les présents des mariés sur la table du salon. Enfilant son manteau, elle glissa sa main dans celle de Lysander puis, une fois leurs cadeaux en main, ils transplanèrent directement à l’adresse indiquée sur le coupon d’invitation. Pour dire vrai, Maddy ne connaissait absolument pas le marié, n’ayant jamais eu la chance de le rencontrer. En revanche, Marlène était une vieille amie de Poudlard et une collègue de l’Ordre. Aussi, malgré une certaine appréhension à l’idée d’une éventuelle attaque, la jeune métamorphomage était on ne peut plus heureuse d’assister à l’union de Marly avec l’homme dont elle était amoureuse. Trop de mariages arrangés étaient encore célébrés de leurs jours et, rien n’était plus beau aux yeux de Maddy que de voir deux êtres amoureux s’unir jusqu’à ce que la mort ne les sépare. En espérant que celle-ci arrive le plus tard possible…

Arrivant sur le lieu du mariage, l’ancienne Poufsouffle fut ébahie par tant de somptuosité. Elle donna un coup de coude dans les cotes de Lys tandis qu’elle lui désignait d’un signe de tête toutes les tables installées à l’extérieur. « C’est époustouflant.. » Marmonna-t-elle, plus pour elle-même, se promettant intérieurement de féliciter les mariés pour cette organisation parfaite. Elle décida cependant de prononcer  ses louanges plus tard dans la journée, laissant Marlène profiter de quelques moments d’intimité avec ses proches. Apercevant Remus à quelques mètres de là, Maddy, qui n’avait pas vu son ami depuis une éternité, s’approcha de lui, le saluant chaleureusement. C’était ce qu’elle appréciait le plus dans les mariages : retrouver les vieux amis qu’elle n’avait pas eu l’occasion de croiser depuis  un moment. Et Remus faisait partie de ceux-ci. « Comment vas-tu ? » Demanda-t-elle à l’ancien Gryffondor après l’avoir serré dans ses bras, trop heureuse de le croiser enfin dans un autre contexte qu’une mission suicidaire pour l’Ordre du Phénix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Jeu 8 Jan - 22:55

Il y a déjà presque qu'un an que Lysandre avait pour le mot mariage le plus profond dégout. Depuis qu'on avait menacer de mort sa mère contre son alliance avec Lilac Blacksone. Pourtant il s'était présentée joyeux au mariage de sa meilleure amie et il comptait bien profiter de la joie de son cousin en ce jour si important.

Son cousin, Elwin von Dacht, dit Abraxas par son nom de plume. La librairie Sirlan avait été la première à publier les livres de Abraxas, même si la production avait diminué depuis que le décret de régulation anti sang-impurs était passé au sein de la librairie.

Il se regarda un dernier instant dans le miroir et satisfait du résultat, descendit l'escalier.
-"J'y vais m'man !" mais avant qu'il ait pu faire un pas vers la cheminée, sa mère l'intercepta et resserra son noeux de cravate et tenta de re-coiffer ses cheveux. "c'est bon m'man" lacha-t-il en se degageant.
Il était tôt encore mais Lysandre devait aider Abraxas à monté la tente. Sa mère le rejoindrait plus tard dans la journée. Il prit un poignée de poudre de cheminette et prononça le nom du lieu du mariage.

Lysandre entra dans la tente du marié ou Abraxas s'était préparé.
-"Wow, tu as une tête qui fait peur vieux ! Relaxe, ça va bien se passer !" Il tenta de rassurer un peu son cousin, mais il savait que la tache ne serrait pas facile. Sa mère était plus doué que lui pour ça, mais il savait qu'lle n'arriverait qu'au dernier moment et qu'elle saluerait Abraxas que à la fin. "Bon aller on se ressaisit là ! Je doute que Marlène soit d'accord pour épouser un type à l'air cadavérique !" Lysandre exagérait bien entendu, mais la tête que faisait le marié faisait quand même peur à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 226
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Jeu 8 Jan - 22:56

Il y a certaines journées qui vous font vivre un enfer... Et d'autres qui vous donne l'impression que la perfection existe. Aujourd'hui entrait clairement dans la deuxième catégorie. Se réveiller en la meilleure des compagnies, pas de mission, pas de bureau des Aurors et la seule perspective de profiter d'un mariage pour faire la fête. Que demander de plus ? Kingsley admira sa belle, fin prête pour partir rejoindre la réception. Elle était sublime, bien sûr, et l'auror ne se priva pas pour le lui dire, même si elle le devança :

- Si on ne risquait pas d'être en retard, je te croquerais bien

- Moi ça ne me dérange pas d'être en retard... Qui est à l'heure aux mariages de toutes façon ? répliqua-t-il amusé.

Mais ils restèrent raisonnables et arrivèrent à l'heure. Kingsley ne connaissait pas vraiment intimement les mariés, il était là plutôt en tant que compagnon de Mae. Mais ça ne le dérangeait pas, il était du genre à être à l'aise en toutes occasions, et à se fondre dans n'importe quel compagnie. Et puis il y avait pas mal d'invités qu'il connaissait bien, voir très bien. Il alla saluer les Prewett, puis Maëlyn le rejoint, et ils s'installèrent.


- On ne peut pas dire qu'ils ont fait les choses à moité. J'ai connu des mariages plus modestes. La mariée va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Dim 11 Jan - 17:07

Vêtue d’un pantalon de tailleur noir et d’un chemisier jaune pâle, Paulie MacKenzie appliqua un rose à lèvre et acheva sa mise en beauté avec une touche de blush rosé. Elle enfila une veste de costume noire et blanche sur laquelle se trouvaient de grosses fleurs multicolores. « Chéri, tu es prêt ? » Demanda-t-elle à son époux, en passant son bras sous le sien. « Je n’en reviens pas que la petite Marlène se marie déjà. » Ajouta-t-elle avec émotion en attrapant son sac à main ainsi que sa baguette. Tous deux utilisèrent la cheminée pour se rendre au lieu du mariage. Tout semblait parfait. Heureuse d’assister à cette union, elle observa avec ébahissement la décoration, et dû admettre que tout été bien plus beau que ce qu’elle avait l’habitude de faire. « Maëlyn et Kingsley sont là aussi. » Fit-elle alors remarquer à Fearghas en l’entraînant vers le couple. Paulie savait très bien que son mari souhaitait secrètement unir Maëlyn –l’un des plus grands espoirs de Quidditch- et Bretram –leur petit fils, lui-même joueur professionnel du sport sorcier. Aussi, profita-t-elle de la présence de Shackelbolt pour faire comprendre à son époux qu’il devait se faire une raison. « Bonjour vous-deux ! Quelle belle journée, n’est-ce pas ? » Entama-t-elle la conversation en saluant gaiement les amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Lun 12 Jan - 15:00

Assis sur le bas de l'escalier pour enfiler mes chaussures, je me relève et porte mon regard sur les cadres ornant l'entrée de la maison. Ce sont toutes des photos prises le jour de chaque mariage de nos enfants. Certes Mina et Tulsa ne sont pas encore mariées, mais je sais que pour Paulie, les enfants nés de mes précédentes sont également les siens. Les sourires d'Aksel, Lovise, Elizabeth et Amelia me le confirment chaque jour. Aujourd'hui, ce n'est pas l'une de nos filles qui se marie, mais c'est une personne qui compte beaucoup pour nous.
« Tout ce petit monde grandit beaucoup trop vite » je renchéris en me glissant dans la cheminée après avoir admiré mon épouse. Paulie porte ses soixante-sept ans avec beauté. Je suis tellement amoureux de cette femme, que je pourrais passer ma vie à l'admirer mais aujourd'hui, la reine de la fête, c'est Marlène. Une fois arrivés sur les lieux du mariage, je lance un regard amusé à Paulie. La décoration est ravissante – j'espère qu'elle s'en inspirera pour la maison, plutôt que de suivre les conseils de ses copines de tricot...
Je lève les yeux au ciel quand mon amour mentionne la présence de Maëlyn et Kingsley. Combien de fois n'ai-je pas vanté à la jeune fille les talents de mon petit-fils ? Bertram et elle auraient formé un couple vedette, à n'en pas douter ! Suivant Paulie à contrecœur, je me fais une raison et affiche un grand sourire lorsque nous arrivons à la hauteur du couple. Un baiser pour ma petite protégée, une poignée de main pour son compagnon et je suis Paulie dans la conversation. « Comment s'est passé ton dernier match, ma belle ? » je demande à Maëlyn, tout en ayant une pensée pour ma petite Marlène, là-derrière dans la tente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 410
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Mar 13 Jan - 21:59

A peine avait-il posé sa question qu'Emmeline Vance fit irruption sous la tente. Black eut brièvement un air surpris. Était-ce bien Vance ? Celle qu'il connaissait habituellement ?Certes, elle avait toujours cette attitude guindée qui la faisait passer pour une sainte nitouche, mais elle était vêtue de la robe des demoiselles d'honneur. C'était déjà un très gros changement. Elle vint féliciter Marlene puis, regardant Sirius d'un air désapprobateur, s'empressa de lui remettre la cravate bien comme il fallait. Vexé, alors qu'il pensait justement avoir bien vérifié qu'il était correctement habillé, Patmol murmura un vague "merci". Fallait toujours qu'elle lui trouve un truc qui n'allait pas. Même en demoiselle d'honneur, Vance ne changeait pas. Ceci dit, il le reconnaissait, Vance avait la classe.

Il y eut du remue-ménage à l'entrée de la tente. Tandis que Marlene remerciait le Maraudeur de la conduire à l'autel, et que lui l'assurait que c'était un grand plaisir, Raphael Lefevre pénétra dans le sanctuaire de la mariée. Sirius refréna de justesse un commentaire et s'éloigna de la table de maquillage pour éviter d'être tenté de dire un truc qu'il regretterait plus tard. Lefevre n'était qu'un Vert qui n'avait jamais su prendre le bon chemin...
Immédiatement après, Minerva, la moonesque cousine de Black se pointa. Elle ne lui adressa même pas un regard, mais son attitude transpirait le mépris. En la voyant entrer, là, Sirius se demanda comment Marlene faisait pour aimer autant des gens comme Vance, Lefevre et Minerva Moon.

Et voici la tiare des Moon.

Sirius, dans son dos, singea la rousse, accrochant au passage les regards de Valenzia et de Vance, dont il savait qu'elles partageaient son désamour pour la jeune femme. Il fallait cependant avouer que ce quatrième objet n'était pas n'importe lequel. Peu de mariées pouvaient se vanter d'un tel bijou.

Est-ce que c'est bientôt l'heure ? demanda Marlene avant de demander si son futur époux allait bien.

Sirius s'était assis, comme il voyait que Minerva et Marlene discutaient toutes les deux, et que cela allait leur prendre du temps. A la question de l'ex-Gryffondor, cependant, il se releva et, comme s'il revenait à la réalité, il s'avança vers Emmeline Vance et lui glissa à l'oreille :

Tu as fait ce qu'il fallait pour la sécurité ?

Bien-sûr que, si c'était l'étudiante en droit qui s'en était chargée, il n'y avait aucune raison pour qu'il y ait un problème de ce côté là. Néanmoins, Sirius préférait s'en assurer. N'était-il pas censé ce jour-là jouer le rôle du père de la mariée ?
Puis, la réponse obtenue, il se tourna vers Marlene, sans regarder Minerva, et affirma alors :

Je suis prêt, en tout cas.

La voix égale, un petit sourire sur le visage, Sirius n'avait plus son entrain railleur. Il sentait la fébrilité de Marlene et jugeait que ce n'était pas le moment de faire l'imbécile. Surtout qu'il avait autour de lui Vance, Minerva et Lefevre. Et oui, dans certaines circonstances, Sirius Black savait se comporter comme il convenait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Jeu 15 Jan - 21:56

- Tu sais que j'ai toujours apprécié que tu joue à la maman de substitution pour moi. A défaut d'en avoir une qui me soutiens, je sais que tout tu seras toujours là, et je t'en remercie. Tu m'a guidée quand j'étais perdue, tu m'as donnée la chance de m'épanouir dans mon travail, je ne pourrais jamais assez te remercier. Maëlyn eu un sourire et caressa la joue de Marlène. Elle adorait cette gamine. Elles n'avaient pourtant pas tant d'années d'écart que ça mais elle avait l'impression de l'avoir vu grandir, évoluer, changer et elle se sentait très protectrice et très maternelle envers elle. - Tu n'a pas à le faire trésor, c'est pour moi la plus belle récompense que de te voir heureuse et épanouie, fit l'italienne en prenant définitivement le rôle de la "grande soeur/mère poule".  Elle la serra dans ses bras une dernière fois puis se redressa au moment où arrivait Sirius - qui se chargerait d'emmener Marly à l'autel - ainsi qu'Emmeline Vance et Minerva Moon - les deux demoiselles d'honneur de Marly. Si elle salua volontiers et avec chaleur Sirius - qui avait été son protégé avant Marly et qu'elle adorait - et Emmeline qu'elle appréciait plutôt bien - malgré la froideur réservée de la Miss Vance - elle se contenta d'une courtoisie polie avec Minerva. En effet les deux jeunes femmes ne s'entendaient pas vraiment, ce qui était très certainement dû au fait que Maëlyn était la meilleure amie de la cousine honnie de Minerva, Melody. Ce n'était donc pas le grand amour entre elles et la brunette ne put s'empêcher de rire discrètement en voyant Sirius singer Moon. Elle sorti ensuite de la tente de la mariée et alla rejoindre Kingsley qui lui avait gardé une place près de lui. - On ne peut pas dire qu'ils ont fait les choses à moité. J'ai connu des mariages plus modestes. La mariée va bien ? lui demanda son compagnon. L'italienne rit doucement en hochant la tête par rapport à sa première remarque. Non Marly et Abraxas - ou Elwyn peut importait son prénom - n'avaient pas fait les choses à moitié mais vu que c'était Emmeline et Minerva qui avaient aidé ça ne l'étonnait pas du tout. - Nerveuse, paniquée, stressée, terrifiée, paumée, heureuse, excitée. Tout ce qui est normal pour une future mariée quoi, répondit sa compagne avec amusement.

- Bonjour vous-deux ! Quelle belle journée, n’est-ce pas ? lança alors une voix claire que Maëlyn reconnu instantanément et qui lui tira un grand sourire. Elle se leva pour saluer ses deux grands-parents de coeur. - Bonjour mamie, bonjour papy ! Oui c'est génial qu'il fasse un temps pareil ! répondit-elle en déposant un baiser sur chacune de leur joue. Les surnoms étaient venus naturellement. Ca faisait un petit moment maintenant qu'elle connaissait les MacKenzie et ils l'avaient accepté dans leur famille, la prenant sous leur aile alors qu'elle était toute jeune. Ils l'avaient vu grandir, évoluer, mûrir. Ils l'avaient relevée quand elle se cassait la figure et la soutenait quand elle en avait besoin. Comme de véritables grands-parents. Et puis, il fallait aussi l'avouer, Fearghas était son héros, un ancien joueur de Quidditch qui l'aidait souvent à mettre en place des stratagèmes osés mais géniaux pour ses matchs. - Comment s'est passé ton dernier match, ma belle ? demanda justement le vieil homme en lui souriant. Maëlyn lui rendit son sourire rayonnante. - Génial ! Il ne faisait pas un temps merveilleux mais ta dernière stratégie a super bien marché et on a remporté le match avec presque deux cent cinquante points d'avance ! Autant dire que tu reste mon héros ! rétorqua la jeune femme en battant des cils d'un air de biche pour le faire rire même si ce qu'elle disait était sincère. Et même si son "grand-père" ne cessait de vouloir la caser avec son véritable petit fils, Bertram Aubrey, étoile montante du Quidditch lui aussi. La musique commença et les discussions commencèrent à se calmer alors que la foule s'installait pour assister à ce mariage attendu. Maëlyn glissa sa main dans celle de son compagnon et lui sourit tendrement en entrelaçant leurs doigts avant de reporter son attention sur la mariée.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Jeu 15 Jan - 23:21

Bien entendu, elle avait été là pour les essayages. Elle avait été présente tous les jours depuis l'annonce du projet, fidèle à son poste, et sûre de son bon goût. Tout en plaçant le bracelet, Emmeline se remémora les premiers jours après sa rencontre avec Marlene. Elle n'avait jamais cru aux coups de foudres amicaux. Encore moins aux coups de foudres romantiques. Mais pour cette première catégorie, Marlene avait réussit à lui démontrer son erreur. Pour la première fois d'une longue série.

« Je t'en prie. » répondit-elle avec un sourire tendre.... Avant de se tendre brusquement en voyant qui était enfin arrivée. Le sourire devint aussi froid que la glace, et Emmeline se releva avec une lenteur calculée, toisant aussi dignement qu'hautainement la rousse vipère. La tension subtile augmenta encore dans la pièce lorsqu'elle nota la tenue de Moon. Incroyable, comme une robe à l'origine identique pouvait être aussi différemment portée ! Alors qu'Emmeline n'était qu'élégance et majesté soignée, Moon était.... l'opposé. S'il y avait bien quelqu'un qui pouvait réussir à être vulgaire le jour d'un mariage, c'était cette ignoble allumeuse de Minerva Moon. Dommage pour elle qu'il n'y ait aucun de ses amant psychopathes pour la voir. Emmeline s'était assurée qu'ils ne passeraient pas le périmètre de sécurité sans qu'ils n'y perdent des écailles.

« Merci bien Moon. Je regrette de ne pas pouvoir te retourner le compliment, mais la retenue n'est pas exactement l'impression que tu renvoie. » répondit-elle, son regard s'attardant sur le décolleté outrancier de la sorcière, tout en restant exquisément polie, comme toujours.

Et ô combien hypocrite.
Mais ce jour appartenait à Marlene, et il n'y avait nulle place pour la guerre des demoiselles d'honneur. Par respect pour son amie, Emmeline céda sa place à l'affreuse sorcière, et alla se poser plus loin -elle voulait bien la supporter encore un jour de plus, mais qu'on ne lui demande pas de le faire de trop près ! Détournant les yeux du spectacle du prêt de la splendide tiare -il n'empêchait que son cadeau à elle était bien plus personnel, et donc tout sauf fade même à côté de cet inestimable trésor avec lequel Moon se faisait un plaisir de la narguer- elle senti une aussi étrange que passagère envie de rire à gorge déployée à l'imitation de Black. Au moins un point commun qu'ils avaient, leur haine de Moon ! Mais l'envie de rire passa aussi vite qu'elle était venue lorsqu'Emmeline se remémora ce qu'elle avait fait. Elle avait trahi Sirius. Elle était, malgré elle, une traîtresse. Tout ça à cause de Moon, la seule véritable traîtresse.
La culpabilité lui fit détourner les yeux pour éviter le regard de Black -non sans qu'elle ne note au passage qu'avec la cravate bien droite, il ne portait pas si mal le costume. Mais jamais Emmeline Vance ne pourrait reconnaître que Sirius Black pouvait être élégant. Non non.

Mais à croire qu'il n'allait pas la laisser tranquille de sitôt. Elle hocha discrètement la tête à la question du jeune homme, toujours sans oser le regarder en face :

« N'aie crainte, j'ai la situation bien en main. Je ne voudrais pas être à la place de celui voulant essayer de traverser mes barrières. » répondit-elle à voix basse de façon à ce que lui seul l'entende, l'ombre d'un sourire satisfait aux lèvres. C'était elle, et personne d'autre que Marlene avait choisi pour s'assurer de la sécurité de tous. Une grande preuve de confiance, d'autant plus précieuse que Moon avait aussi postulé à la tâche. Mais c'était elle qui l'avait emporté, et bien que ce ne soit qu'une petite victoire, la sorcière en appréciait le goût. Comme quoi, le bien l'emportait toujours sur le mal.... En certaines circonstances.

Elle jeta un bref regard agréablement surpris à la réponse étrangement sérieuse de Black, avant de retourner son attention vers Marlene.

« Il va très bien. En ce moment même, il est certainement en train de trépigner d'impatience en t'attendant. » Elle voyait bien que la même impatience gagnait sa meilleure amie. Le moment était presque venu, l'excitation allait parcourir les veines de Marlene dans l'expectative de ce qui allait venir. « Je suis prête si tu l'es. » affirma-t-elle sereinement. Elle était l'appui, elle était le calme au cœur de la tempête ou Marlene pouvait s'accrocher pour ne pas se laisser emporter. Emmeline n'éprouvait peut-être pas de bonheur personnel, mais elle en avait pour sa meilleure amie.

Dragées :
 


Dernière édition par Emmeline Vance le Ven 16 Jan - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Ven 16 Jan - 13:57

De tous les mariages auxquels j'avais assisté, celui-ci était probablement le plus éprouvant. Oh bien sûr le prix du plus raté, et catastrophique des mariages revenait incontestablement à l'union maudite de Hansford Buckley et Trish Forwell. On pouvait difficilement faire pire... Et mieux valait pour Emmeline Vance que ses défenses soient solides, car si les mangemorts venaient à passer à l'attaque ce n'était certainement pas moi qui supplierai quiconque de l'épargner. Bien au contraire ! Merlin je m'étais rarement sentie aussi étrangère à une situation. Tout m'échappait, se défiait de moi. La liste des invités n'était qu'un long, et pénible chemin de croix. Rares étaient ceux à être de mon côté, ou du moins à voir autre chose en ma présence au mieux une surprise, au pire une erreur de la pire espèce. Et si Marlene n'était pas la mariée je ne me serais certainement pas infligé un tel supplice. La simple vue de Black me rappelait toutes ces fois où il m'avait humilié, et la présence de Vance l'amère déception de faire partie de la black liste de l'Ordre. Du moins la sienne, et rien ne me garantissait qu'elle n'avait pas tenté de convaincre Marlene et Orpheus de ma supposée, et fausse, trahison.
« Merci bien Moon. Je regrette de ne pas pouvoir te retourner le compliment, mais la retenue n'est pas exactement l'impression que tu renvoie. »
Pour ne pas perdre la face, et ne surtout  pas lui faire l'immense plaisir de lui donner raison, je lui fis un large sourire, hypocrite et condescendant en m'avançant tranquillement jusqu'à Marlene, la démarche altière et le port de tête royal.  
- Les Moon n'ont pas à faire preuve de modestie Vance, répliquais-je dans un murmure doucereux, sans me départir de ce sourire froid et condescendant en passant devant sa désagréable personne, avec à peine plus d'attention à la née moldue qu'elle était.
Inutile de dégainer nos baguettes respectives, Marlene méritait mieux le jour de son mariage. Je passais vite à autre chose, ignorant cette petite menteuse qui se croyait tellement meilleure. Elle en aurait mérité un bon doloris, et un instant je regrettais qu'Evan ne lui ai pas mis la main dessus lorsqu'elle nous filait.
- Merci Mini, et merci d'être là.
- De rien, répondis-je sobrement, émue malgré tous les points noirs qui gâchaient ce moment de bonheur en la serrant aussi contre moi, heureuse de voir ma cousine aussi épanouie.
- Est-ce que c'est bientôt l'heure ?
- Oui, je crois, bizarrement, maintenant que nous y étions presque, toute l'excitation que m'avait procuré l'annonce de son mariage me faisait défaut.
J'avais essayé de me convaincre que tout se passerait bien, en vain. Il fallait se s rendre à l'évidence, aussi désagréable cela soit-il. Ma place n'était pas ici. Il suffisait de voir la défiance de toutes ces personnes présentes sous la tente, ssi et qui je le savais, comptaient pour Marlene. Je pouvais me faire aussi discrète qu'une cape d'invisibilité, il y aurait toujours quelqu'un pour s'étonner, ou s'indigner de ma présence. Et mon malaise me suffisait amplement.
Mais c'était un grand jour pour Marlene, et je ne voulais pas être celle qui le gâcherait, alors prenant sur moi, je refoulais le malaise qui enflait, la rancoeur qui n'était pas prête de s'éteindre.
« Il va très bien. En ce moment même, il est certainement en train de trépigner d'impatience en t'attendant. »
- Le témoin est avec lui, ne t'inquiètes pas, je posais une main rassurante sur son épaule avant d'ajouter avec un petit sourire en coin, Une ride soucieuse serait malvenue.
J'évitais soigneusement de mentionner le prénom d'Orpheus. Vance n'était pas sans ignorer que nous nous connaissions, et je n'avais aucune envie qu'elle se permette de fouiner un peu plus dans ma vie privée. Il était donc hors de question que je lui laisse la moindre chance.
« Je suis prête si tu l'es. »
- Je vais prévenir le marié, proposais-je aimablement, sans accorder une quelconque attention à Vance et Black.
Merlin pourvu qu'Abraxas et Orpheus soient seuls ! Une fois au-dehors, je me dirigeais d'un pas tranquille vers la tente du marié dans laquelle j'entrais. Orpheus était là, et Merlin merci ils étaient seuls. Réfléchissant à toute vitesse, je décidais de ne pas prier le témoin de nous laisser seuls pour ne pas attiser sa suspicion.
- Marlene est prête, dis-je d'une voix douce en examinant le marié d'un regard bref, et sans concessions.
- Tu es un homme chanceux Elwin VonDacht, le regard métallique, pénétrant, dérangeant même, solidement amarré à celui de l'écrivain alors que je prenais en main les derniers arrangements de sa tenue, profitant de notre proximité pour n'être entendue que de lui seul, Marlene est désormais ta priorité, les mains sur ses épaules, j'époussetais machinalement le tissu brillant, le regard brillant, Ton unique priorité. Je suis certaine que tu sauras faire les bons choix.
Les parts d'ombre du jeune marié ne manquaient pas. J'avais lu dans son esprit, à son insu, et sans que Marlene ne soit au courant. Bien sûr ce n'était pas dans mon intention de le lui révéler. En revanche je ne me privais pas d'utiliser ces informations pour veiller discrètement sur lui. Abraxas savait certainement qu'en cet instant mes paroles étaient bien plus profondes. Seul Orpheus le savait. Et d'ailleurs je sentais son regard peser sur moi. Se doutait-il de quelque chose ? Probablement, mais je n'en n'avais cure. Tapotant gentiment l'épaule du marié, je lui adressais ces paroles réconfortantes, en riant pour détendre l'atmosphère :
- Détends-toi ou tu seras trop nerveux pour la nuit de noces.
Je quittais la tante du marié, satisfaite qu'il soit très élégant dans son costume pour rejoindre celle de la mariée.
- Je te le confirme, Elwin va bien, et il est même très élégant ! M'exclamais-je tous sourires à l'attention de ma cousine en me plaçant à côté de Vance, non sans maintenir une certaine distance. Sait-on jamais... La bêtise de cette véracrasse pourrait être contagieuse !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Ven 16 Jan - 14:31

▬ Non, c'était Deidre qui était coincée à la salle de bain, une histoire de symétrie du mascara, quelque chose comme ça, paraît-îl. Bonjour tout le monde !
Garance sursauta légèrement lorsque la voix de Gideon s'éleva derrière elle, avant de pouffer de rire en agrandissant le cercle pour y intégrer l'aîné Prewett et Deidre. La jeune fille serra brièvement sa meilleure amie contre elle tandis que Gideon embrassait Mme Prewett sur la joue.
▬ Ne t'en fais pas ma grande ça valait le coup, tu es sublime ! la complimenta-t-elle en la tenant à bout de bras pour mieux pouvoir l'admirer. Elle relâcha finalement Deidre pour rendre sa bise à son meilleur ami, et éclata de nouveau de rire lorsque Mme Prewett fit une réflexion sur la cravate de son fils aîné, et que celui-ci leva les yeux au ciel.
▬ Et bim, symétrie de mascara et de noeud de cravate, même combat ! glissa-t-elle malicieusement avant de reprendre son sérieux, je vous prie tous de m'excuser, je veux aller saluer la mariée tant que je peux l'appeler McKinnon. A plus tard, salua-t-elle avant de s'éloigner de la joyeuse petite troupe pour s'approcher de la tente dans laquelle elle apercevait les demoiselles d'honneur entrer et sortir. Mais tandis qu'elle allait soulever le pan d'ouverture, une grande silhouette s'extirpa de la tente et manqua de la percuter de plein fouet.
▬ Raphaël, s'étonna-t-elle en se figeant, la main posée sur la toile de tente, les yeux écarquillés sous l'effet de la surprise.
▬ Bonjour Garance, la salua-t-il gravement, l'air au moins aussi gêné qu'elle. Garance sentit son coeur faire une violente embardée, et se maudit d'aimer si fort la manière dont il prononçait son prénom.
▬ Salut, souffla-t-elle d'une voix tout sauf agressive, avant de rougir en le réalisant. Elle laissa retomber son bras le long de son corps, prodigieusement embarrassée. Je ne savais pas que tu étais invité, lui avoua-t-elle comme si cela justifiait son trouble évident.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Ven 16 Jan - 17:01

IL resta planté dans la tente, assis devant le miroir et droit comme un "i" de longues minutes. Attendant patiemment que son témoin arrive, et que l'heure sonne pour lui d'y aller. En fait, ce n'était pas épouser Marlène qui l'effrayait; certainement pas ! Au contraire, cette idée le remplissait de joie au point d'être persuadé que tout ses soucis s'envoleraient au moment d'entendre le " oui " de sa fiancé. Mais pour l'heure, il était concentré sur les invités; ces nombreuses personnes qu'il ne connaissait pas et qui ne le connaissaient pas. Ou alors si. De poudlard. Et comment réagiraient ceux qui avaient étés à Poudlard avec lui et qui seraient amenés à le reconnaitre lorsqu'il s'avancerai vers l'hôtel ? Par Merlin, il avait abandonné Poudlard en sixième année ! Et seul Emmeline, Orpheus, Lysandre, Marlène et Minerva le savaient dans la salle. Tout comme elle savait qu'il était celui qui ce cachait sous le nom d'Abraxas; l'écrivain. Enfin avait-il décidé de révéler tout cela d'un coup aux invités, après le mariage lorsqu'il prononcerai son discours.

Il avait choisi de s'exprimer le premier, suivi par Marlène. Lorsqu'ils remercieraient les invités de leur présence et déclareraient la piste de dance et le banquet ouvert. Ils avaient prévu des festivités jusque tard dans la nuit, et Abraxas avait payé le service de cheminée jusqu'en fin de soirée le lendemain; laissant le temps à tout le monde de partir tard le lendemain, pour ceux qui préféraient rester dormir dans les tentes installées autour. Tout le mariage avait été sagement pensé par le marié et sa grande tante fantôme. Laquelle avait posé des tonnes de questions à Marlène chez eux, sur sa vision du mariage parfait, sur le choix des fleurs et sur ses goûts en matière de décoration. L'ailleule avait tout rapporté à son petit fillot qui avait tout restitué selon les souhaits de sa fiancée. Une bonne fortune y était d'ailleurs passée, pour l'installation, la décoration, le banquet, le service de cheminée et le voyage de noces. La rémunération d'écrivain à succès et l'héritage pouvaient couvrir au moins vingt mariages et rien n'était trop beau pour Marlène. Il avait confiance en Emmeline pour assurer la protection du terrain, et rien ne pouvait à présent mal ce passer.

Lysandre fit irruption dans la tente. Venu en vitesse requinquer le marié qui en avait besoin. Même s'il ne ce sentait pas forcément proche de son cousin, il ce senti apaisé par les encouragements que ce dernier vint lui porter. Un peu de chaleur familiale n'avait rien d'étrange le jour d'un mariage, et c'était certainement la seule qu'il aurai aujourd'hui. Il ce redressa, et sourit aussi bien qu'il pu pour rassurer Lysandre. Il lui fit une tape sur l'épaule pour le remercier. - Ça ira mieux quand je verra Marlène, elle doit être encore plus magnifique que d'habitude. Merci, file maintenant la cérémonie va commencer et tu vas être au fond. Aussitôt Lysandre fila, croisant certainement Orpheus qui arriva peu après. Suivi de Minerva Moon. Il ce leva, faisant face aux deux convives. Rapidement, il fut accaparé par Minerva qui s'approcha de lui avec son sourire inquiétant et sa mine aussi perçante que d'habitude. Chanceux, il l'était, et il le savait ! Lui répéter ne faisait qu'accentuer le stress qu'il ressentait déjà. Elle époussetait son costume, remplaçant quelques plis, tournant quelques boutons. Tout en accentuant ses inquiétudes, elle prenait soin de s'assurer qu'il prendrai soin de Marlène. Et tout l'amour que portait Minerva à sa cousine l'ému. Malgré cet air de psychopathe qui semblait ne jamais la quitter. Il sourit à sa blague, tâchant de ne pas trop penser à la nuit de noces, sachant très bien que Marlène avait de plus en plus de mal à l'attendre; surtout après des mois à dormir ensemble sans ce toucher. Il chassa bien vite cette idée de sa tête et ce présenta à l'entrée de la tente, ce crispant en entendant la musique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Dim 18 Jan - 18:43

Dans le miroir de ma salle de bains étriquée, je réajustai mon costume et vérifiai pour la centième fois que les alliances étaient bien à leur place. J'étais légèrement en retard, ce qui était chose commune pour moi, et accélérai doucement la cadence en sortant de la salle de bains pour attraper ma cravate. Je commençai tranquillement mon nœud quand quelqu'un toqua à la porte. J'allai ouvrir à Minerva, avec qui j'allais transplaner jusqu'au mariage, et la laissai entrer en fulminant dans mon appartement. Le sujet de son agacement était le même depuis quelques jours : Emmeline Vance, l'invitée qui avait été chargée de la protection. Je la laissai donc fulminer, bataillant avec ma cravate avant d'être prêt à partir.

Mais la sorcière me tomba rapidement dessus et s'occupa de mon nœud de cravate d'un coup de baguette, m'étouffant par la même occasion. Je toussai et le desserrai un peu, avant de me recoiffer et être prêt à partir. Je souris légèrement à Minerva dans l'espoir de la calmer.

- Allons Min, un peu de retenue, ne serait-ce que pour les mariés. Je sais bien que les invités ne sont pas tous tes meilleurs amis, mais Marlene tient à les avoir à ses côtés. Tout va bien se passer.

Je lui tendis le bras et transplanai avec elle jusqu'au point de rendez-vous. La laissant filer pour saluer sa famille, je serrais quelques mains, échangeai des banalités avec des invités que je connaissais, avant de me dirigeai vers la tente du marié avec la demoiselle d'honneur. J'entrai après la sorcière, saluant au passage Lysandre qui s'éloignait, avant de me placer en retrait lors de l'échange entre Elwin et Minerva. Une fois la jeune rousse partie, je m'approchai de mon ami et lui tapotai l'épaule en signe de réconfort. Il était tendu, angoissé, il ne fallait pas être expert pour s'en rendre compte... Ce mariage me ramenait à l'été dernier, ou j'avais également été témoin du mariage de Loki. Deux de mes amis avaient trouvé leur âme sœur et, loin de les enviait, j'étais heureux pour eux. Ils le méritaient, tout deux.

- Tu es prêt ? La cérémonie va commencer, et même sans l'avoir vu, je peux t'assurer que la mariée va être magnifique. La gente masculine va t'envier, c'est sûr et certain.

Malgré tout, je savais que la mariée n'était pas son sujet d'inquiétude. Et il avait raison, rien n'était plus sûr que l'amour que lui portait la sorcière. Mais son secret, qu'il gardait précieusement, allait être compromis par la présence de nombreux invités au mariage. Nous étions rares dans la confidence, et si je comprenais sa démarche, car j'aurais pu réagir exactement pareil, certains pourraient ne pas être du même avis que moi... Je n'en parlai pas directement au marié, pour ne pas aggraver son état, mais il savait qu'il pouvait compter sur mon soutien.

- C'est parti, lui murmurai-je en tenant le pan de la tente alors que la musique de la cérémonie s'amorça.

[HRP : Mille excuses pour le retard ainsi que pour la réponse ><]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Dim 18 Jan - 18:49


06/12/1979

Tout s'agitait autours d'elle au fur et à mesure que passait le temps. Comme dans un état second, la future mariée avait la tête ailleurs. On s'activait autours d'elle, on lui parlait, on vérifiait les derniers détails. Au loin, elle entendait les conversations se lancer dans la tente de réception, mais tout semblait comme lointain pour elle. Dans sa tête se déroulait une rétrospective de cette dernière année, de sa rencontre avec l'écrivain, de toutes les épreuves qu'elle avait rencontré, et elle pouvait sans soucis affirmer que l'année 1979 avait autant apporté de bien que de mal dans sa vie. Dans son entourage, la mort avait frappé plusieurs fois, le danger était chose courante, mais elle avait reçu tellement d'amour, s'était fait tellement d'amis, avait malgré tout passé de si bons moments qu'elle refusait de croire que tout n'était que noir. Et en ce moment précis, elle se sentait juste terriblement chanceuse.

Tous les gens présents au mariage étaient parfaitement conscient du risque qu'ils prenaient en venant à cette réception. Il était certain que si les forces du mal voulaient prévoir une attaque, aujourd'hui était le jour parfait, surtout que les médias s'étaient fait un plaisir de dire que le rejeton des McKinnon était prête à se marier, et que la réception se tiendrait au mois de décembre (chose qu'elle n'avait dit qu'à peu de gens à l'époque, et elle se demandait encore comment ils avaient réussi à avoir l'information…. Certainement cette fouine de Skeeter qui avait encore frappé). Elle avait mit un point d'honneur à faire en sorte que le lieu de la réception ne soit pas connue du publique, mais on ne savait jamais à quels moyens les mangemorts avaient recours pour réussir à trouver ce genre d'informations. Et pourtant, malgré tous les risques encourus, tous les gens proches d'elle qu'elle avait invité étaient venus. Son ami d'enfance Fabian et la famille Prewett, les MacKenzie, les Weasley, Garance, Sirius, Raphaël, et bien d'autres encore. Et leur présence lui réchauffait le cœur comme jamais. Elle savait que pour Elwïn, c'était plutôt stressant, car il ne connaissait presque personne, mais elle souhaitait plus que tout le faire accepter par sa famille de cœur, et ne pouvait imaginer de plus beau cadeau que leur présence à tous en ce jour si important pour elle. Et puis elle n'était pas dupe, et se rendait bien compte que ce serait probablement une des dernières fois avant bien longtemps qu'elle pourrait ainsi retrouver toutes les personnes importantes pour elle au même endroit.

Minerva finit par revenir, confirmant le bien être de son futur mari, ainsi que son élégance. Un sourire se plaça sur les fines lèves de la blonde qui ne décochait toujours pas un mot. Elle fut cependant tirée de son état pensif par la marche nuptiale résonnant dans la tente, signe que le mariage allait finalement commencer. Son cœur fit un bon, et elle se leva jetant un dernier coup d’œil à son reflet dans le miroir, passant les mains sur le bustier de sa robe pour effacer les plis inexistant. Elle savait qu'en ce moment même, Elwïn marchait le long de l'allée qui le menait à l'autel. Elle inspira longuement et vint enfiler son bras par dessus celui de Sirius. - Prêt ? Demanda-t-elle, la voix emprunte d'une grande émotion. Elle jeta un regard en avant, voyant ses deux demoiselles d'honneur se mettre en marche, et c'était partit. Ils commencèrent tous à avancer, Mini et Emma jetant des pétales de fleur sur le tapis rouge qui menait à l'autel. Le voir devant le visage, la blonde fixait pour l'instant le sol, jusqu'au moment où elle posa à son tour le pied sur le tapis. Là, elle leva le visage, et une gigantesque bouffé de bonheur la prit lorsqu'elle vit tous les invités assis face à l'autel. Elle reconnu quelques visage à travers son voile, avant que son regard ne se pose sur son futur mari, là à l'autel, paraissant nerveux… Mais si beau, si élégant, parfait, comme dans ses souvenirs. Elle ne le voyait encore pas bien, mais elle pouvait le voir heureux, malgré la nervosité apparente sur son visage. Elle entendant quelques personnes chuchoter à son passage, et sa gorge se serra, alors qu'elle retenait les larmes de joies qui menaçaient de couleur à tout instant. Elle jeta un regard à Sirius à côté d'elle, et lui sourit, reprenant sa consistance émotionnelle. Les demoiselles d'honneur se mirent sur le côté alors que tout le petit monde arrivé à destination. Marlène serra les mains de Sirius dans les siennes, lui jetant un regard plein d'émotion, d'affection et de reconnaissance avant de rejoindre Elwïn à l'autel, se mettant en face de lui, et de profil par rapport au public. La musique s'arrêta, et la cérémonie commença. Bientôt, Elwïn devrait dire ses vœux, et bientôt, très bientôt, ils seront unis pour la vie.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Dim 8 Fév - 23:26

La gorge sèche, Raphaël posa son regard clair sur le visage de Garance. Un sourire timide couvrit sa bouche. Il aimait le son que faisait son prénom lorsqu'il le prononçait. Les voyelles et les consonnes glissaient sur sa langue avec la douceur d'un vieux nectar. Dans sa poitrine, le jeune homme sentit son cœur s'emballer. Ils ne s'étaient pas revus depuis longtemps et, même s'il en était venu à la conclusion qu'il était irrémédiablement amoureux d'elle, il ne s'attendait pas à ce que sa présence lui fasse un tel effet. Un murmure s'échappa de sa bouche en guise de salutation et le jeune homme se sentit enveloppé d'une légèreté inconnue. Le trouble qui semblait gagner Garance trouvait écho dans le sien.

Il sourit timidement lorsqu'elle s'étonna de sa présence. Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux puis la glissa dans sa poche de pantalon et tenta de prendre un ton badin. « Marlène et moi sommes très proches, il me paraissait impensable de ne pas venir » dit-il sur le ton de la conversation. Il ne savait pas quoi lui dire. La vérité était qu'il avait une chose bien particulière à lui avouer, mais les mots étaient bloqués dans sa gorge, laissant la place à une discussion inutile et superficielle – ce qu'il avait toujours détesté et qui devenait, depuis son retour, une habitude. Il passa son doigt sur la cicatrice en demi-lune marquant son visage et lui sourit, gêné. « Tu es ravissante » dit-il, souhaitant éviter à tout prix le silence entre eux. Ses yeux ne pouvaient mentir, s'assura-t-il. Elle était honnêtement étonnée de le trouver là, mais en était-il pour autant déçue ? Il était venu, certes pour sa meilleure amie, mais également pour elle et à présent qu'elle se tenait devant lui, il se trouvait tout aussi inexpressif que lors de ces longues années de mensonge. Il n'avait survécu que pour elle – pour pouvoir poser ses yeux sur son beau visage une nouvelle fois. « Je suis content de te revoir » dit-il dans un souffle avant que la musique de la cérémonie ne retentisse, sans pour autant le tirer de sa contemplation du visage de la belle Anglaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS Lun 9 Fév - 23:09

Intimidée, la jeune fille ne parvenait à fixer son regard nulle part, et faisait mine de s'intéresser une seconde à ses chaussures, une seconde au flot des invités qui se déversait dans la tente dévolue à la cérémonie. Elle sentait confusément que Raphaël la fixait, car il lui semblait que sa peau la brûlait partout où il posait les yeux. Mais bien loin de s'en plaindre, elle s'étonnait de trouver cette sensation si agréable. Mille questions se bousculaient par ailleurs dans sa tête et ajoutaient à son trouble, des questions plus ou moins importantes, plus ou moins de circonstances ; tant de questions, qu'elle ne savait pas par où commencer, et se bornait à fuir le regard du jeune homme sans parvenir à se résoudre à le fuir toute entière. Pas cette fois.
▬ Oui, je comprends, répondit-elle doucement, parce qu'elle ne voyait pas quoi ajouter d'autre. Il ne servait à rien de lui avouer qu'elle avait sciemment tout au long de ces derniers mois choisi d'ignorer le fait que Marlene et lui soient amis : elle le savait, bien sûr, mais n'avait jamais voulu prendre en compte cette information. Le portrait de Raphaël devait rester noir, noir comme le charbon, et en faire l'ami de Marlene revenait à lui prêter forcément des qualités, ce qui était impensable. Et plutôt que de demander à son amie ce qu'elle trouvait à ce Français, Garance avait préféré enterrer cette amitié, purement et simplement. Faire comme si elle n'existait pas. Parce que c'était plus simple pour elle de l'oublier s'il restait simplement l'être le plus vil de l'univers. Elle avait terminé par en faire totalement abstraction. Jusqu'à aujourd'hui, car aujourd'hui la vérité lui explosait à la figure. Il lui fallait à présent affronter la réalité, et dans la réalité, Raphaël était ami avec Marlene, et cela, Garance allait devoir l'assumer. Elle avait enfin envie de l'assumer. Un sourire timide s'épanouit sur son visage lorsque Raphaël la complimenta avec une sincérité qu'elle trouva touchante.
▬ Tu es très beau, toi aussi, lui assura-t-elle en retour, sans doute avec une admiration un peu trop évidente. Garance sentit de nouveau ses joues rosir, et se maudit d'être aussi godiche. Reprends-toi Folkhart, nom d'une goule !
▬ Tu as l'air...
▬ Je suis content de te revoir, reprit à cet instant Raphaël, comme si lui non plus ne pouvait se résoudre à laisser un blanc s'installer entre eux. Garance leva timidement les yeux et se liquéfia sur place en croisant le regard que Raphaël posait sur elle : son coeur fit une violente embardée, et la jeune fille se sentit à nouveau perdre tous ses maigres moyens. Dans les yeux de Raphaël, elle avait l'impression d'être un objet précieux, une oasis au milieu du désert, un baume contre les blessures à l'âme. Il n'y avait plus de place pour le doute, elle savait exactement ce qu'elle devait dire, ce qu'elle devait faire : toute sa conduite lui paraissait limpide, évidente. Garance ne parvenait pas à décrocher son regard de celui de Raphaël pour autant, trop fascinée par ce qu'elle voyait, ce qu'elle acceptait enfin de voir. Mais à cet instant, les premiers accords retentirent dans la tente, ramenant violemment la jeune femme à la réalité... Garance retrouva l'usage de ses poumons et reprit instantanément ses esprits. La cérémonie commençait.
▬ Je... On ferait bien d'aller s'asseoir, bafouilla-t-elle en faisant un pas en arrière pour rompre le contact, essayant de reprendre contenance. Constatant avec effroi que c'était peine perdue, Garance préféra s'enfuir à l'intérieur de la tente sans demander son reste, et se laissa tomber sur un banc vide vers le fond de l'église déjà bien remplie, le coeur battant à tout rompre. Allait-il la suivre ou non, elle n'en avait pas la moindre idée ; mais pour la première fois, elle s'autorisait à l'espérer de tout son être. 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS

Revenir en haut Aller en bas

Yes I do - MARIAGE DE MARLENE ET ABRAXAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-