Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Lun 12 Jan - 23:22

*A LIRE* Organisation des cours de DCFM::
 


Appuyé contre la fenêtre, ses yeux clairs cernés de noir fixé à travers les carreaux, Fingal MacInnes regardait avec un air sombre la tempête de neige s'abattre au dehors. Pas d'excursion dans le parc aujourd'hui... Une grande cage, plus haute que lui, occupait l'espace devant le tableau, recouverte d'un drap noir. De légers bruits s'en faisait entendre de temps à autre, mais Fingal avec à murmurer un simple mot pour que les grognements cessent. Le professeur ne quitta pas la fenêtre des yeux alors que les élèves entrait dans la salle et prenaient place. Se souciait-il des interrogations des jeunes gens sur la mystérieuse cage ? Pas le moins de monde, ses pensées étaient parties bien loin de cette classe, bien loin des préoccupations d'élèves de Poudlard... Finalement, il quitta son immobilité et s'approcha de la cage, caressant du bout des doigts le drap noir, toujours pensif. Il se racla la gorge, pour demander le silence, et pris enfin la parole, sans un regard pour la classe, l'air toujours aussi sombre.

- Quelle est la différence entre une créature dangereuse et une créature maléfique ? Donnez-moi des exemples de chaque. Je vous écoute.

Tournant lentement la tête vers ses élèves, il attendit les premières réponses, continuant de murmurer ses brèves formules dès que ce qui était dissimulé par le drap noir s'agitait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 140
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Sumpter
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La chute de mon balai
| PATRONUS : Une hirondelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Sam 17 Jan - 19:05

Aujourd’hui n’est décidément pas un bon jour :

1. Parce que dehors règne un véritable chaos. Du vent, du froid, de la neige, du verglas, tout ça mélangé. Impossible de mettre un pied dans le parc sans mourir. Quant aux entrainements de quidditch, ce n’est même pas la peine d’y songer… Nous jouons au prochain match, si la météo n’y met pas un peu du sien, on va droit à la catastrophe.

2. Parce que tout de suite, on a Défense contre les forces du mal. Et même si je sais que c’est une matière importante, surtout après ce qui s’est passé cet été, je redoute de plus en plus les cours de McInnes. Ce prof me fout la trouille. Je sais pas, je le trouve bizarre. Sa manière de nous regarder, son regard noir me file des frissons partout. Sa manière de parler aussi, la façon dont il se déplace. Je me dis que ça doit être un truc de prof, une astuce pour se faire respecter, mais bon, n’empêche que je ne suis pas rassuré quand je pousse la porte de la salle de classe.

3. Parce qu’il y a une espèce d’immense cage recouverte d’un drap noir dans la salle. Je ne sais pas ce qu’il y a dessous mais ça ne me dit rien qui vaille. Surtout que ça à l’air d’être vivant, on entend le truc bouger à l’intérieur…

Je m’assoie à côté d’Eanna, parce que la dernière fois, à côté de Daithe, c’était un peu le bordel. Et quand le prof commence à poser ses questions bizarres, je me tourne vers le Captain pour voir si elle a un truc à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Sam 17 Jan - 19:35

Mary freina des quatre fers à l'entrée de la salle de DCFM en avisant l'immense cage qui trônait sur le piédestal juste devant le tableau : la cage bougeait, ce qui n'était pas bon signe, pas bon signe du tout. Le cours d'aujourd'hui risquait d'être encore plus éprouvant que cela de la dernière fois, et pourtant, ça risquait de ne pas être simple. Réprimant à grand-peine une grimace de dépit, Mary trouva le courage de passer le seuil de la porte et alla contrairement à son habitude s'installer au fond de la classe, histoire de ne courir aucun risque. Tant qu'elle ignorait quel organisme vivant était retenu captif devant le tableau, elle mettrait le plus de distance possible entre elle et lui, c'était aussi simple que cela.

Ne peut-on pas considérer qu'une créature maléfique est une créature foncièrement mauvaise, qui nous veut du mal, là où une créature dangereuse représenterait un danger... par accident ? Dans le sens où elle peut être autre chose qu'un péril pour nous ? hasarda-t-elle avec une moue dubitative, je pense par exemple au Détraqueur, comme créature maléfique, et comme créature dangereuse... L'hippogriffe, peut-être ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Benedict Cumberbatch - Thida ♥
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Dim 18 Jan - 22:11

Jenny passa le seuil juste après Mary, une élève de cinquième année de sa maison. Ses amies suivaient mais tardaient trop au goût de Jenny qui souhaitait arriver en avance, comme à son habitude, pour pouvoir s'installer. Les élèves furent accueillis par un professeur qui fixait le parc à travers une des fenêtres de la salle de classe et aussi par une immense cage recouverte d'un drap obscur.

JAG regarda cette dernière avec scepticisme. Ça bougeait, c'en était effrayant. Le peu d'élèves qui étaient déjà installés regardaient eux aussi la cage avec une frayeur non dissimulée. La jeune fille s'assit non pas au premier rang, comme elle le faisait de coutume, mais au troisième car elle préférait mettre en la créature et elle une distance de sécurité. On ne savait jamais. Jenny n'avait pas encore tout à fait confiance en MacInnes. Ce dernier, taciturne, se retourna vers la classe au bout d'un moment et commença un peu abruptement son cours.

Quelle est la différence entre une créature dangereuse et une créature maléfique ? Donnez-moi des exemples de chaque. Je vous écoute.

Tandis que Mary donnait sa réponse, Jenny leva la main à son tour. Elle attendit que le regard du professeur se pose sur elle pour répondre :

Les créatures maléfiques sont faites pour nuire, tandis que les créatures dangereuses sont telles parce qu'elles demandent un nombre important de compétences pour s'en occuper. Je pense aux dragons, par exemple. Quant aux créatures maléfiques, nous pouvons parler des Inferis.

Jenny n'avait jamais vu de dragon ni d'Inferi, et espérait ce qu'il y avait dans la cage n'était ni l'un ni l'autre...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Lun 19 Jan - 14:41

La MacFusty suivait sa bonne copine Mary McLloyd. Nessa était sûrement encore trop occupée à se coller contre ce cancre de Karlson avec l'espèce de ventouse qui lui servait de bouche. Rien que d'y penser elle en frissonna, dégoûtée de l'image qui lui venait à l'esprit. Quant à Elmyr sûrement à manigancer un mauvais coup... Comme d'hab il n'y avait qu'elle pour sauver les meubles! Mary entra la première avec un air de spectre.
- Trouillarde, dit-elle entre ses dents, son regard d'améthyste moqueur suivant McLloyd jusqu'au fond de la classe où elle alla se terrer.
MacFusty s'installa crânement au premier rang, non sans lancer un regard condescendant aux élèves, face à la cage qui remuait. Elle n'allait pas se dégonfler!
- L'hipogriffe n'est pas dangereux, objecta la MacFusty en se tournant vers son amie Mary, Suffit de savoir s'y prendre.
Voilà. C'était simple pourtant! Les bestioles dangereuses, c'était le domaine des MacFusty, et ce qui remuait dans la cage ne lui foutait pas une seule seconde les pétoches. Bien au contraire.
- Le professeur Dumbledore vous aurait déjà renvoyé si ce qui se trouve dans cette cage était maléfique, répondit l'adolescente brune de sa voix grave, semblable à un grognement rauque, égale, en regardant droit dans les yeux ce taré de MacIness. En Ecosse toutes sortes de rumeurs couraient sur lui...
Et pas des plus plaisantes!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 174
| AVATARS / CRÉDITS : francisco lachowski - poetically pathetic.
| SANG : est-ce que c'est sérieux ? pro sang pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un homme le soumettant au sortilège de l'imperium.
| PATRONUS : une panthère noire.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Lun 19 Jan - 16:06

En sept ans à Poudlard jamais Ebenezer n’avait raté un seul cours et ses occupations bien que fort intéressantes attendaient toujours la fin de ses heures obligatoires. Parce que l’image qu’il donnait de lui à ses professeurs était lourdement importante, il jouait à l’élève sérieux ou intéressé, si bien que la plupart d’entre eux l’appréciaient, sans réellement savoir ce qui se tramait intérieurement. D’un démarche arrogante et fluide, il arpentait les couloirs afin de rejoindre le cours de défense contre les forces du mal qu’il appréciait assez en dépit de l’enseignement obligatoire de certains points qu’il aurait bien remplacé par quelques notions bien moins orthodoxe. Cependant, le professeur qui leur enseignait la matière cette année, était en bien d’étranges façons assez différent de ceux qu’ils avaient pu côtoyer jusqu’à lors. Il ne l’impressionnait pas plus que ça et il ne l’appréciait guère non plus, le jeune homme se contentait de suivre ses cours parfois la mine nonchalante, faisant croire à un réel intérêt.

Entrant dans la salle de classe l’allure détachée, il alla s’installer au second rang juste derrière l’enflammée Mara. Il aperçut ensuite le professeur qui caressait presque amoureusement le soyeux drap noir qui recouvrait une cage. De mieux en mieux. Ça en devenait ridicule tout ce foin pour une maudite cage drapée, à croire que le professeur aimait faire sensation et se délectait du moindre petit « Oh ! » de surprise que lâcheraient la plupart des élèves à la découverte de la créature présente dans la petite prison en acier. C’était du cinéma et il était grotesque. Jetant un regard circulaire autour de la pièce, le jeune homme remarqua que pour le moment il risquait de s’ennuyer passablement, entre les petits trouillards et ceux qui pensaient posséder plus de courage qu’ils n'en avaient vraiment. Tout cela n’était qu’un petit cirque que le professeur menait confortablement d’une main de maître. L’espace de quelques secondes il se mit à l’apprécier pour l’emprise qu’il avait sur certains et par sa façon de cacher si bien son jeu. La scène qui se déroulait ici, entrait en parfaite communion avec la tempête de neige qui s’agitait passablement fort à l’extérieur.

Quelques réponses vinrent sonner en écho à la question de MacInnes, deux petites serdaigles tentant d’étaler leur savoir, et Mara s’enflammant. A croire que du sang de dragon coulait aussi dans ses veines. Mais c’était l’occasion de jouer les élèves sérieux et de peut-être faire gagner quelques points à sa noble maison. « Les créatures malveillantes, sont celles qui sont nuisibles aux sorciers, celles qui ont une influence foncièrement mauvaise sur le monde magique et qui ne cherchent qu’à rependre ce que vous nommez le mal. On peut par exemple parler des Vampires qui sont très contrôlés par le Ministère, ce sont des créatures sanguinaires dotés d’une grande beauté, souvent trompeuse. Elles tuent de nombreux sorciers ou en font l’un des leurs. » Il avait parlé d’une voix calme et détachée, son regard gris plongé dans l’observation de la cage qui leur faisait face. Il se souvint soudain que Mara était présente et en signe d’une éventuelle provocation continua. « Tandis que les créatures dangereuses sont une menace, mais il est possible de les dompter, et de les réduire à une certaine…servitude. Comme les dragons par exemple, ils sont dangereux, mais peuvent dans certains cas servir les hommes s’ils sont correctement dressés. Ils ne sont pas foncièrement mauvais, à contrario les créatures maléfiques le sont, c’est la différence entre une créature maléfique et une qui est dites dangereuse. » Sa voix froide résonnait doucement, il avait bien insisté sur le mot servitude.
Spoiler:
 


Dernière édition par Ebenezer Alford le Lun 19 Jan - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Lun 19 Jan - 16:36

Cette bouse de troll d'Alford dans son dos, la moue de la MacFusty se renfrogna jusqu'à ce qu'elle tire une tronche franchement boudeuse, son regard violet fixant durement la drap noir. C'est qu'à la longue ce taré de MacIness commençait vraiment à les lui briser avec toute sa foutue mise en scène. Il se croyait où là ? Dans un cours de divination ? Son regard alternait entre la surveillance de la porte d'entrée et la drap noir. Mais par les boules de Merlin, qu'est-ce qu'ils foutaient ? La colère enflait en la brune, autant que l'agacement. Non pas qu'elle ai peur de ce qui se cachait derrière ce drap, manquait plus qu'elle se pisse dessus comme la première des dégonflées, mais elle tenait pas à se prendre un sort perdu dans le dos...
Toujours se méfier de la connerie humaine! Rien de tel pour vous surprendre quand vous pensé avoir tout vu.
« Les créatures malveillantes, sont celles qui sont nuisibles aux sorciers, celles qui ont une influence foncièrement mauvaise sur le monde magique et qui ne cherchent qu’à rependre ce que vous nommez le mal. On peut par exemple parler des Vampires qui sont très contrôlés par le Ministère, ce sont des créatures sanguinaires dotés d’une grande beauté, souvent trompeuse. Elles tuent de nombreux sorciers ou en font l’un des leurs. »
Ben voyons! C'était qu'il manquait pas d'air celui-là! MacFusty leva les yeux au ciel, jouant avec sa baguette, en songeant que dans la catégorie faux-cul, ce petit prétentieux d'Alford méritait sûrement un prix.
« Tandis que les créatures dangereuses sont une menace, mais il est possible de les dompter, et de les réduire à une certaine…servitude. Comme les dragons par exemple, ils sont dangereux, mais peuvent dans certains cas servir les hommes s’ils sont correctement dressés. Ils ne sont pas foncièrement mauvais, à contrario les créatures maléfiques le sont, c’est la différence entre une créature maléfique et une qui est dites dangereuse. »
Son sang ne fit qu'un tour dans ses veines, brûlant tout sur son passage, comme le feu d'un puissant dragon. Elle se retourna brusquement, toujours assise sur sa chaise, baguette en main, les yeux étincelants de menaces, et déclara à voix haute, les yeux dans les yeux, un rire léger, pareil à un grognement dans la voix:
- Autrement dit les sales types comme ton père méritent de voir un dragon cramer leur cul de fauxderche.


Dernière édition par Mara MacFusty le Jeu 22 Jan - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - glass skin - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 21 Jan - 13:48

Lorsqu'il passa le seuil de la porte, Nate Curtis sentit de suite qu'une ambiance électrique avait pris possession de la salle de cours. Le professeur n'avait pas un regard pour ses élèves et ces derniers se balançaient des piques à la figure. Nate comprit qu'ils se traitaient de peureux. Il y avait de quoi : une immense cage recouverte d'un épais drap noir attirait l'attention de tous les regards. Il y avait du mouvement à l'intérieur. Repérant sa rousse de cousine, il allait s'asseoir à côté d'elle. Cette dernière lâchait à une Serdaigle qu'elle était une trouillarde.
Légèrement moqueur, l'adolescent se demanda qui de la créature ou de Mara était la plus dangereuse. Mara pouvait être tellement mauvaise langue...

Nate sortit ses affaires et écouta attentivement les réponses données tour à tour par ses camarades, levant les yeux au ciel lorsque sa voisine objecta que les hippogriffes n'étaient pas dangereux.

Suffit de savoir s'y prendre.

Suffisait... N'était-ce pas justement pour ça que c'était dangereux ? Mais bon, étant une MacFusty, Mara n'avait pas la même conception que les autres de ce que pouvait être une créature dangereuse ! Nate notait dans son cahier les différentes propositions mais sursauta lorsque sa cousine se leva brusquement pour se tourner, baguette en main, vers un Serpentard de Septième année. Interloqué, il posa sa main sur le bras de sa cousine, sachant pourtant très bien que si Mara avait l'intention de jeter un sort, ce n'était pas les petites pressions qu'il lui faisait qui allaient l'en empêcher...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 515
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par melaluly' (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Jeu 22 Jan - 18:33

McInnes a étrangement supplanté McGonagall et Slughorn dans le palmarès de mes profs préférés, et non, le fait qu'il nous ait chaudement félicités devant toute la classe, Morane et moi, n'y est absolument pour rien j'peux vous l'assurer. Même si c'est vrai qu'il nous a félicités devant toute la classe pour notre exercice parfait (faut le dire, il était parfait) et que c'était très agréable car ô combien si peu habituel. Enfin un Professeur qui sait déceler le talent là où ses collègues ne voyaient rien, cela fait plaisir de voir que Dumbledore a enfin engagé quelqu'un de compétent, et j'espère que le Professeur McInnes saura vaincre la malédiction qui pèse sur son poste et rester plus d'un an, quoique, c'est bête ce que je dis, l'an prochain je suis plus à Poudlard, donc je m'en fiche. Bouse alors.

C'est tout chamboulé par cette soudaine illumination que j'franchis le seuil de la classe de DCFM, et là horreur et damnation, ce bougre de Troy a piqué ma place de premier de la classe à côté de Morane, sapristi je vais pas le louper ce soir à l'entraînement ! J'passe à côté de lui et j'lui plonge la tête dans sa propre trousse en guise de représailles, puis j'me laisse tomber sur la chaise derrière lui, contre le mur. J'suis sûr que Morane peut envoyer ses ondes positives à son voisin de derrière, j'ai déjà prouvé que j'étais plutôt réceptif, je capte bien, ça devrait pas poser de souci. Mais déjà le cours commencer, et le prof pose une question, et les gens répondent, et comme le vrai premier de la classe c'est toujours celui qui n'ose pas étaler sa science, eh ben j'me tais, et j'laisse aux gens un semblant de moment de gloire, même si tout le monde sait bien qu'une fois que les travaux pratiques seront décrétés, la gloire sera entièrement mienne... again.

Eh Troll, j'murmure en m'allongeant sur ma table en direction de Troy, MacFusty à ton avis, dangereuse ou maléfique ?

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Dim 1 Fév - 14:42

Waw. J’hallucine. Est-ce que c’est Mary qui est assise à ma place ? J’me frotte les yeux, parce que c’est à peine croyable ! Miss McLloyd, installée dans l’fond d’la classe. « Tu veux avoir une vision de cancre pour ce cours ? » J’lui lance en m’installant juste à côté. J’remarque alors l’étrange drap noir qui semble recouvrir une cage. La classe ! Ce prof a beau être totalement cinglé, j’peux pas m’empêcher d’me dire qu’il est pas mal cool au final. Et en plus, il pose une question sur les créatures. J’adore l’étude des créatures magiques, même si j’préfèrerai faire de « l’étude des créatures marines », mais bref, j’me sens inspiré par sa question. Comme toujours, c’est Mary qui répond la première. Et j’suis d’accord avec elle sur la réponse, et sur ses exemples. « L'hipogriffe n'est pas dangereux. Suffit de savoir s'y prendre. » Balance cette idiote de Mara. Cette fille a beau être la jumelle de Nessa, j’arrive vraiment pas à l’encadrer. A croire que ma copine a hérité d’un tas de qualités, laissant tous les défauts à sa râleuse de frangine. « Elle est flippante c’te fille. J’sais pas si un mec saura s’y prendre avec elle en tout cas. » J’dis à Mary, persuadé qu’une rabat-joie comme elle finira seule. Mais j’tente de m’reconcentrer sur l’cours malgré tout. « Les baleines elles sont dangereuses. Pas maléfiques. Elles peuvent faire chavirer un p’tit bateau juste avec leur queue. J’pense qu’en fait la différence entre créatures dangereuses et maléfiques c’est juste une question d’volonté. » J’dis soudain, m’étonnant moi-même d’prendre la parole en cours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 4 Fév - 22:44

Le chaos au réveil, comme toujours. Des cheveux plein la figures, et un sommeil agité. Au moins cette fois, elle avait réussi à dormir plus de cinq heures d'affilées, ce qui était un miracle pour elle considérant les nuits qu'elle avait eu depuis cet été. Elle allait mieux psychologiquement, cela ne faisait aucun doute, même si Owen était toujours avec Nessa, et qu'elle en souffrait toujours autant. Elle avait finit par faire une crise de jalousie à la dragonne, et n'avait pas osé montrer le bout de son nez dans la grande salle depuis, évitant les deux Gryffondors avec soin, partant de cours la première, et arrivant dans la classe la dernière histoire d'être sûre d'avoir une place loin d'eux. Habituellement, elle s'installait à côté de Mary, mais quand elle entra dans la salle de DCFM ce jour là, elle vit qu'Owen était assis juste à côté, alors elle décida de se mettre à la place libre à côté de Nate : elle préférait encore être mal à l'aise avec le muet parce qu'elle ne sait comment communiquer avec lui qu'avoir à subir le regard jugeur d'Owen sur elle.

Si elle s'était attachée les cheveux de façon distinguée pour essayer de dissimuler son état d'esprit, quiconque la connaissait un minimum pouvait voir que quelque chose la travaillait. Elle jouait avec sa plume et gardait les yeux rivés sur son parchemin. Elle qui d'habitude aimait bavarder avec ses amis se faisait bien silencieuse. Lorsque le beau MacInnes posa sa question, elle leva la main et donna son avis. - Je pense qu’une créature maléfique est méchante par nature, alors qu'une créature dangereuse ne l'est que lorsqu'elle se sent menacée, ou en danger. Elle n'attaquera pas par plaisir, contrairement aux créatures maléfiques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 4 Fév - 23:03

La pilule d'Halloween avait eu du mal à passer. Elle se sentait coupable d'avoir fait paniquer ses amis, et de les avoir inquiété, et encore plus que ça, l'expérience avait réveillé ses cauchemars qui avaient pourtant finit par se calmer. Cela faisait maintenant un peu plus de trois moi qu'Halloween était passé, et elle s'était plsu ou moins remise de l'expérience. Il lui arrivait encore d'y penser et d'avoir quelques mauvaises nuits, mais globalement ça allait mieux. Il fallait dire que dans sa vie, les choses s'étaient améliorées. Elle pouvait à nouveau traîner avec Methias et Danià sans avoir une peine de coeur terrible, et ça c'était super. Et puis grâce à Halloween, elle s'était aussi un peu rapprochée de Dowey qui lui avait tenu compagnie pendant la soirée, et ça jusqu'à ce que le poison de dissipe et qu'elle tombe de fatigue. Et puis, elle aimait bien Dowey… Elle l'aimait même plus que bien, même si elle ne se le disait pas encore.

En entrant dans la salle de DCFM ce jour-là, elle fit un petit coucou discret à Nate, Owen, et offrit son plus beau sourire à Dowey qui parlait avec Troy. Timide, elle ne voulut cela dit pas l'embêter et alla s'installer à côté d'Owen qui lui s'était mis à côté de Mary. - Hey. Murmura-t-elle. Elle écouta ensuite la question du prof, ne sachant pas trop quoi répondre. Après avoir levée la main, elle dit d'une voix enjouée. - Je pense que les créatures dangereuses ne font pas exprès d'être méchantes. Sa réponse était très vague, elle en avait conscience, mais elle ne savait pas trop comment exprimer ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 312
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Lun 16 Fév - 21:21

Mauvais temps, mauvaise humeur... C'était la règle chez Eanna. Quoi qu'il fallait vraiment un très mauvais temps pour la renfrogner. Une petite pluie ne l'avait jamais déprimée, elle était irlandaise après tout. Mais là... Impossible d'aller s'entrainer, et avec le match contre Serdaigle qui se profilait, la Capitaine des Pouffsouffles auraient préférer mettre toute son équipe aux entrainements intensifs. Quant au cours de DCFM, même si Eanna avait beaucoup aimé le premier cours de l'année (le fait de réussir à la perfection l'exercice avec Dowey n'y était pas pour rien), elle se sentait pas franchement motivée cette fois-ci. Et la cage recouverte d'un drap noire ne fit rien pour la rassurer. Assise à côté de Troy, elle ne put s'empêcher de remarquer le bref coup d'oeil de Delilah lança à Dowey, ce qui acheva de la renfrogner. Elle écouta d'une oreille la question de MacInnes, qui semblait bien sombre lui aussi aujourd'hui. L'accrochage entre deux Serpentards ne lui fit décrocher qu'un soupir en levant les yeux au plafond à la remarque de Dowey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Lun 16 Fév - 22:25

Fingal ne remarqua qu’à peine que les premiers rangs moins garnis que d’habitude. Il s’intéressa aux réponses proposés par les jeunes gens, son air sombre s’éclairant ponctuellement de ces sourires qui creusaient de profonds sillons sur son visage.

- C’est bien la distinction que l’on fait habituellement Miss Mary. approuva-t-il à la jeune fille au fond de la salle. 3 points pour Serdaigle. Vous avez aussi souligné l’élément essentiel sur lequel nous reviendrons tout à l’heure. Vous tous, souvenez-nous de son expression « qui nous veut du mal ». Le Détraqueur répondrait à votre définition « qui nous veut du mal », mais alors, pourquoi les sorciers les utilisent-ils à Azkaban ? Est-ce que ça veut dire qu’on peut s’entendre avec un être maléfique ? MacInnes avait une position très claire sur la question, mais ce n'était pas le sujet du cours, il s'empêcha de prolonger sa digression et donna la parole à une autre Serdaigle. « Faites pour nuire » ? Oui, les Inferi sont un bon exemple, sauf que ce que sont pas à proprement parlé des « créatures ». Ils sont litteralement « fait » pour nous nuir, mais ne sont rien d’autre que l’effet d’un sortilège, le seul individu dont on puisse juger de la malveillance dans ce cas est le sorcier à l’origine du maléfique. 3 points pour vous Miss Jenny. Dragons et hippogriffe, même histoire de dangerosité donc ? Peut-être… Vous avez lu Newt Scamander n’est-ce pas ? Ces fameux classements qui évitent de trop réfléchir, tellement pratique…

Il laissa son commentaire ironique en suspens, interrompu par une Serpentard, assise au premier rang, qui reprit sa camarade. Fingal leva un sourcil, sortant de sa ceinture un petit couteau qu'il commença à faire danser entre ses doigts agiles.

- Un couteau n’est pas dangereux, il suffit aussi de savoir s’y prendre. Ça ne vous empêche pas que vous vous êtes coupé au moins une fois dans votre vie Miss Mara. Mais la jeune impertinente renchérie, sur un ton qui sentait le défi. Il soutint son regard effronté et planta d'un coup sec le couteau sur son bureau avant de se pencher vers elle, les yeux plissés. Ma vision de la manière de vous enseigner les DCFM n’est pas négociable, ni avec Dumbledore, ni avec vous Miss. Le directeur le savait en m’engageant. Mais vous avez bien fait de vous placez au premier rang, vous serez parfaitement placée pour vérifier votre théorie… finit-il avec son inquiétant sourire.

Un autre Serpentard prit la parole, développant un discours qui fit s'hérisser quelques poils dans la nuque de Fingal. Il rappela Mara à l'ordre et malgré le calme qu'il conserva en apparence, sa voix prit des accents plus froids :

- Miss Mara, mon cours vous donnera certainement les moyens de régler vos comptes efficacement dehors, calmez-vous je vous prie. Mister Ebenezer, niveau influence mauvaise sur le monde magique, je pense qu’on peut trouver des coupables bien plus responsables que n’importe quelle créature, aussi maléfique soit-elle… Pour les Vampires, nous n’aborderons pas leur cas aujourd’hui, leur statut d’être, et non d’animaux, en font des créatures qui répondent à des choix culturels et moraux qu’il serait stupide de réduire au simple qualificatif « maléfique ». Quant à leur « grande beauté », je crois qu’on n’a pas rencontré les mêmes vampires… La capacité à être dompté n’a rien à voir avec la dangerosité ou la malveillance d’une créature, cette désignation est une invention du ministère. La plupart des animaux ne se « domptent » d’ailleurs pas, quoi qu’on en dise. L’entente avec le sorcier est une négociation, non une soumission. Votre réponse n’était pas pertinente, mais j’accorde toutefois un point à Serpentard pour l’effort de donner son avis.  

Trois derniers élèves proposèrent leur réponse, détendant l'atmosphère dans la salle, qui était devenu plus plutôt étouffante. Le Professeur MacInnes prit le temps de leur répondre.

- "Question de volonté"... Volonté de la créature ou volonté sur sorcier qui la désigne ? Un peu des deux, certainement. Votre remarque est intéressante Mister Owen. La dangerosité est un « potentiel ». Beaucoup de créature peuvent en effet « potentiellement » nous faire du mal, nous mordre, nous renverser, nous écraser… Mais la volonté et les raisons qui amènent une créature à être mauvaise pour nous, c’est ça qui peut amener à la considérer comme maléfique. 3 points pour Gryffondor. Miss Alliyah, c’est la même idée que Mister, et souligner les circonstances amènent une créature à être dangereuse est essentielle, 3 points pour Serdaigle. Mais méfiez-vous de l’idée d’être mauvais « par nature ». Miss Deliyah, l’expression est un peu naïve et trop vague, mais le fond est le même que vos camarades, 2 points pour Poufsouffle. Il s'adressa ensuite à toute la classe. Vous avez dans l'ensemble posé les bonnes bases de la réflexion, mais faites tous attention aux désignations "officielles" qui cachent souvent plus de choix politiques que d'intelligence. Il peut parfois être bien pratique de désigner une créature comme étant "maléfique" pour justifier son extermination, alors qu'elle est juste gênante pour la volonté de suprématie des sorciers. Il est toujours important face à une créature d'évaluer son agressivité, de la comprendre, pour opposer le moyen de défense approprié. Une créature dangereuse par peur ou par maladresse de demandera qu'à être calmée, une créature agressive par nature devra être neutralisée. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu'aux yeux d'une créature, vous pouvez être une proie, une menace ou un allié potentiel. Bien, il est temps maintenant de vous présenter votre invité...

D'un geste théâtrale il dévoila la grande cage, qui renfermait une repoussante créature, haute de 2m50, à la peau vert clair. Trapu, il se tenait debout sur deux large pieds, une touffe de cheveux brun filasse et hirsutes de dressant sur son crâne. Les réactions des élèves l'affolèrent et il émis des grognement rauque, heurtant les barreaux, les chocs étant amortis par un sortilège de protection qui empêchait autant à la créature d'enfoncer la cage qu'elle lui évitait de se blesser dans son agitation. Au milieu des grognements, on pouvait distinguer quelques "Gal ! Gal ! Gal !" rauques. MacInnes eut des mouvements apaisant, et agita sa baguette en murmurant encore quelques formules incompréhensibles. La créature s'apaisa, le dévisageant de ses petits yeux noirs. Alors que le Professeur d'adressa à nouveau à sa classe, "l'invité" ne le quittait plus des yeux, comme hypnotisé.


- Quelqu'un peut-il me dire ce qu'est cette créature ? Et quels sont les précautions à prendre lorsqu'on en croise une en pleine nature ?

Récap du classement des posts:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mar 17 Fév - 10:06

Anne s'était discrètement faufilée dans la classe de DCFM avant que McInnes ne ferme la porte, et avait déballé ses affaires sans faire le moindre bruit. Autour d'elle, les élèves semblaient surexcités, et la jeune fille n'en comprit la raison que lorsqu'elle remarqua finalement l'immense cage qui trônait sur l'estrade, recouverte d'un drap noir. Curieusement, cette découverte la laissa profondément indifférente, tout comme le débat qui s'ensuivit entre les élèves sur les créatures dangereuses ou non, maléfiques ou non. Les créatures les plus maléfiques qui existaient étaient les hommes, se retenait-elle de lancer à la ronde. Mais elle n'avait pas envie de débattre, ni d'attirer le regard intimidant de McInnes sur elle, elle n'avait pas la force de soutenir son accusation. Cependant, lorsque le Professeur découvrit à la classe ébahie la créature verdâtre qui s'agitait entre les barreaux, elle ne se retint pas d'intervenir :
— C'est un troll des forêts, affirma-t-elle tranquillement au milieu des "bouaaaah" et des "eurckkk" qui fusaient dans la classe, classé XXXX par le Ministère, c'est-à-dire dangereux.
Mais comme elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il fallait faire si d'aventure elle tombait sur un troll pendant une promenade en forêt (à part s'enfuir en hurlant, bien entendu), Anne n'ajouta rien.


Citation :
• Répondre à une question posée pendant un cours ▬ 1 dragée par réponse dans un cours
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit

Revenir en haut Aller en bas

Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit
» Cours de Défense Contre les Forces du Mal n°2
» Les cours de Défense contre les forces du mal
» Défense Contre les Forces du Mal: Cours n°1
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-