Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 176
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une seringue
| PATRONUS : un faucon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mar 17 Fév - 11:45

(Puis-je dire que je suis là depuis le début?)


WAOW !!
s'exclama doucement la jeune serdaigle lorsque McInnes dévoila l'immense créature. Elle détailla l'humanoïde et en arriva à la même conclusion que la préfète gryffondor. Un troll des forêts. Aurora rassembla ses connaissances sur ces créatures et tenta une réponse :

- Comme tous les trolls, ils ont la force mais pas l'intelligence. Ils aiment également l'odeur de la chair humaine. Donc la première chose que je ferai c'est de m'assurer qu'ils ne me voient pas et ne me sentent pas. Je me roulerais dans la boue j'imagine .... ou je leur jetterai quelque chose à manger pour faire diversion ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mar 17 Fév - 13:40

Quelle que soit la créature dans cette cage, elle puait. Ceux du fond de la salle ne sentaient peut-être pas cette odeur dégueulasse, mais de son premier rang, ça lui emplissait les narines, se frayait un chemin jusqu'à ses tripes et les retournait. Ce n'était pas aussi pestilentiel qu'une masse volumineuse de bouse de dragon, mais ça schlinguait quand même. Ce qui lui donna un précieux indice. Elle ne tint pas compte de la remarque du professeur à son encontre. Même son couteau ne l'impressionnait pas. La MacFusty soutenait son regard, sans ciller, sans se détourner, et lorsque le voile fût soulevé, elle ne poussa pas les mêmes hurlements que les autres. Voir un dragon de près, de trop près l'avait pour longtemps insensibilisé contre la peur des créatures magiques. Chaque jour sa cicatrice était là pour lui rappeler que si elle avait survécu à un dragon, une femelle ayant mis bas depuis peu qui plus est, elle pouvait survivre à n'importe quelle autre bestiole. Même à un troll des forêts. C'était la première fois que la jeune sorcière en voyait un d'aussi près, et du reste vivant. La curiosité l'emportait donc sur la crainte. Il semblait apprivoisé, comme hypnotisé par MacInnes, ce qui conforta la MacFusty dans l'idée que ce troll ne constituait pas une menace. La préfète de Gryffondor répondit la première, puis une Serdaigle enchaîna sur une explication... Foireuse.
- On évite de hurler, ils n'aiment pas les cris, l'agitation. Les trolls des forêts vivent dans des zones bien précises, et qui sont connues du ministère. La première précaution quand on n'est pas du coin est donc de se renseigner pour savoir s'il y a un groupe de trolls dans les parages. Si un sorcier est seul, le plus simple c'est encore de transplaner. A plusieurs on peut les maîtriser, et s'ils ne sont pas trop nombreux on peut même les tuer. C'est pas facile, mais pas impossible.
Le seul troll qu'elle avait vu c'était en compagnie de son père. La zone devait être sure, mais ils avaient manqué de chance. Il avait essayé de l'apaiser, de ne pas faire de gestes brusques, il avait même essayé de le raisonner. Mais le troll avait faim... Et on ne raisonne pas l'estomac d'un troll.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 174
| AVATARS / CRÉDITS : francisco lachowski - poetically pathetic.
| SANG : est-ce que c'est sérieux ? pro sang pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un homme le soumettant au sortilège de l'imperium.
| PATRONUS : une panthère noire.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mar 17 Fév - 15:29

Ebenezer prit relativement mal la réflexion de MacInnes à son égard, il ne le portait définitivement pas dans son cœur. Et puis sa réponse était bien plus brillante que celles des autres élèves ? A croire que ce professeur avait réellement une dent contre lui ou qu’il était un vampire. Avec tout son blabla sur le fait que le Ministère racontait un peu n’importe quoi pour se débarrasser de certaines créatures plut encore moins au jeune homme. Il n’avait définitivement pas confiance en ce professeur qui lui paraissait plus torturé que totalement sain. Et s’il y-avait une chose que détestait Ebenezer c’était d’être remis à sa place de façon aussi rapide, d’être remis à sa place tout court même. Ses yeux se firent plus noirs, mais il ne pipa pas un mot. Il voyait bien que même de dos, les oreilles de Mara fumaient de colère. « On ne parlera pas des vampires dans ce cours » et blablabla. Voilà qu’il continuait et pourquoi pas parler des vampires dans ce cours ? Il avait peur d’aborder des sujets dont il ne savait pas dialoguer ? Ou encore, il craignait qu’Ebenezer argumente son opinion sur les vampires, les créatures et le ministère ? Qu’il ne craigne rien, il n’étendrait pas plus son avis, qu’il ne donnerait de réponse aujourd’hui. Il avait bien senti le brutal changement de ton de MacInnes.
Et puis la mascarade scénique continua, MacInnes, retira le voile qui masquait la vage. Et les cris des élèves se firent entendre dans la salle. Le jeune homme, au deuxième rang pouvait sentir l’odeur nauséabonde de cette horrible créature à la peau verte, presque délavée. Une simple horreur. Le jeune homme resta pourtant de marbre, il détestait toutes les espèces de créatures, mais les trolls étaient complétement cons. Cependant, une chose le fit tiquer, cette espèce de brute géante, après avoir balancé quelques paroles ressemblant à des rots fixait désormais le professeur comme hébété, prêt à tout pour lui obéir. Des sortilèges informulés. Il paraissait être complément à sa merci, il oublia alors les questions du professeur. Et ne pris même pas la peine de lever la main, il ajoute plus fort qu’il ne l’aurait voulu une question adressé au professeur. « Sous quel sortilège est-il ? Celui de l’Imperium ? » demanda t’il le visage désormais totalement fermé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Bridget Satterlee by Morphine
| SANG : Mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le feu
| PATRONUS : Une jolie petite souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Ven 20 Fév - 21:56

- Allons Miss Fitzpatrick, vous n'êtes pas raisonnable ! la sermonna Mrs Pomfresh. Talya haussa les épaules et grimaça en sentant la douleur se réveiller dans son épaule. - Miss Fitzpatrick s'il vous plaît ! La Gryffondor soupira et regarda l'infirmière. - Tout va bien Mrs Pomfresh je survivrais ce n'est qu'une chute en balais. Mais là je dois aller en cours je suis déjà super en retard et Mr McInnes va me tuer ! L'infirmière soupira mais lui fit un mot pour le professeur et la Rouge & Or fila à son cours de DCFM. Elle aimait bien ce cours malgré son professeur un peu fou mais cette folie lui allait bien. Il était cool. Même si il faisait un peu peur elle devait bien l'avouer. Ca ne la tentait pas plus que ça d'arriver en retard mais rester à l'infirmerie la tentait encore moins. Elle avait un peu joué avec son balais la veille, elle s'était entraînée et avait glissé pour elle ne savait qu'elle raison. Elle était alors tombée de quelques mètres, se cassant le bras et se faisant plusieurs contusions. Ca c'était la version officielle. Elle avait alors passé la nuit à l'infirmerie et si son bras n'était plus cassé elle gardait une certaine douleur, ainsi que quelques bleus dont un sur sa pommette droite. On aurait dit qu'elle avait été prise dans une bagarre et qu'elle avait prit quelques bons coups bien placés. Ca c'était la véritable raison. Mais McGonagall l'aurait tuée si elle avait encore été prise dans une bagarre. Le vol en balais été une bonne excuse. Elle se dépêcha d'arriver en cours et frappa discrètement avant d'entrer. Tout aussi discrètement elle déposa le billet de l'infirmière sur le bureau de son professeur en évitant la créature bizarre, et sans regarder personne - pour une fois qu'elle faisait profil bas - elle fila à l'arrière et s'assit dans les derniers rangs, silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Benedict Cumberbatch - Thida ♥
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Sam 21 Fév - 22:37

Le Professeur commenta tout à tour les réponses des élèves, apportant des précisions et semant même parfois le doute dans ce qu'ils croyaient pourtant intangible. Le Ministère n'avait donc pas une politique très juste envers les créatures ? En même temps, se disait Jenny, elle aurait dû s'en douter - il suffisait de savoir que les Sorciers toléraient tout juste les Gobelins, et encore était-ce parce que ces créatures faisaient bon ménage avec l'or et les comptes... Elle se promit de mener des recherches à ce sujet plus tard.

En attendant, le Professeur, agrippant le voile qui recouvrait cette fameuse cage, dévoila soudainement aux yeux de tous la créature qui y était enfermée. Jenny, d'un bond, comme si elle était montée sur ressorts, sauta de chaise.

Un troll, s'exclama-t-elle.

Mais elle se rassit aussitôt, les yeux braqués sur la chose à la peau verdâtre et purulente. Elle écouta les réponses des autres élèves, tentant de remettre de l'ordre dans ses idées et dans ses émotions. Heureusement, le Professeur semblait parfaitement maîtriser la bête. Parce que sinon... Alors, à son tour, la troisième année leva le doigt.

Le troll des forêts n'est pas le plus méchant ni le plus grand des trolls, contrairement au troll des montagnes. Il existe aussi des trolls de rivière, qui se cachent sous les ponts.

Jenny se demanda alors quel serait l'exercice du jour. Parce que maîtriser un troll, non merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - glass skin - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Sam 21 Fév - 23:02

Nate n'arrivait pas à détacher son regard du couteau que MacInnes avait planté dans le pupitre de sa cousine Mara. Il n'avait jamais vu un professeur agir de la sorte - et pourtant, après six ans passés à Poudlard, le garçon pouvait se dire qu'il en avait vu défiler - mais il fallait reconnaître que l'adulte ramena efficacement le silence dans sa classe. A côté de lui, Mara fulminait, mais avait cessé de menacer l'autre Serpentard. C'était déjà ça.

Lorsque la créature fut découverte, la classe résonna des cris des élèves. Nate se raidit sur sa chaise, regrettant alors de s'être mis au premier rang. Un troll. Nul besoin d'avoir eu un Optimal en BUSE pour reconnaître la créature. Il glissa un regard vers Alliyah, assise à côté de lui, qui trahissait son appréhension.
Cela dit, malgré l'agitation qui secouait les élèves, le troll ne bronchait pas. MacInnes avait sa baguette pointée sur lui et devait probablement l'empêcher de s'énerver. Nate se rassura donc un peu. Puis il songea qu'il avait déjà vu des créatures bien plus terribles, lorsque, petit, en visite chez les MacFusty, il avait rencontré les flamboyants spécimens des Noirs des Hébrides. A côté, le troll faisait presque ours en peluche. Presque.
Le Gryffondor n'était pas un spécialiste des créatures. Mais il savait au moins une chose sur les trolls, chose qu'il s'empressa d'écrire sur son parchemin. Il en déchira un bout et le tendit à MacInnes qui put à loisir lire ceci :

Les trolls sont, de manière générale, très bêtes.

Il suffisait de voir le rapport de proportionnalité qu'il y avait entre la taille de la tête et la carcasse gargantuesque du monstre pour le deviner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Dim 29 Mar - 22:06

La première surprise effrayée passée, certains élèves reconnurent la créature. Les yeux de Fingal était réduits à deux fentes, sa pupille scintillant entre ses paupières peintes en noire. Ces réponses étaient justes, mais elles ne lui plaisaient pas. Il se mit à grommeler pour lui-même des commentaires incompréhensibles, semblant même parfois s’adresser au troll qui le regardait avec des petits yeux noirs. « Oui Miss Anne, un troll des forêt, 5 points. » Il reconnaissait chez ces jeunes gens la même attitude qui l’avait toujours tenu éloigné de la communauté sorcière. Absorbant les catégories qu’on leur enseignait sans se poser d’autres questions. La réponse d’une Serdaigle l’intéressa un peu plus. « Idée intéressant Miss Aurora, 5 points pour vous aussi. Mais face à un troll affamé, il sera difficile de trouver quelque chose de plus appétissant qu’un humain à ses yeux. Miss Jenny, 3 points pour votre précision. Mister Nate, l’intelligence est une chose toute relative. » Il tiqua à la remarque des deux Serpentards. A la violence des propos de la jeune fille, le troll s’agita, grognant avec indignation. Évidemment il n’avait pas tout compris mais il avait senti l’agressivité du propos générale. MacInnes ne fit certes fois-ci rien pour le calmer. « Fuir me semble la seule solution digne d’être envisagé pour vous Miss Mara » lâcha-t-il d’un ton cassant. Il résista à la tentation de soumettre le jeune homme à un véritable Imperium, sous couvert pédagogique de démontrer la différence avec le contrôle qu’il exerçait sur le troll. Il se força néanmoins à employer la manière convenable, même si son ton se fit tout aussi sec.

- Ce n’est pas parce que l’Imperium est à la mode en ce moment qu’il faut le considérer comme une bonne manière de contrôler une créature. Lancer un Imperium contre un troll est un crime aussi grave que celui de le lancer contre un sorcier. Peut-être pas aux yeux de la Loi Magique, mais mon rôle n’est pas de nous apprendre à jouer avec les failles de la Justice. Je dois vous apprendre à résister face aux forces du Mal, et employer l’Imperium, dans quelque contexte que ce soit, ne vous place pas du bon côté de la balance. Il marqua une pause, puis repris d’un ton plus neutre. Mais pour répondre plus précisément à votre question, je calme notre ami ici présent par des sortilèges d’apaisement spécialement adapté à son espèce. Il ne précisa pas qu’il avait mis au point lui-même ces sortilèges. Je pense que n’importe lequel d’entre vous, enfermé dans une cage face à des dizaines d’inconnus, seriez également plutôt nerveux. D’ailleurs, maintenant que Fred a compris que vous n’étiez pas une menace, plus besoin de le laisser là-dedans…

D’un mouvement de baguette, il déverrouilla la cage et en ouvrit largement la porte, encourageant le troll des forêts, qu’il avait dénommé Fred, à en sortir. Celui-ci hésita, avant de faire de pas en avant, avec un faible grognement. Pendant un instant, il tourna sa tête hiddeuse vers Mara, l’air mauvais, mais se contenta de souffler son haleine fétide. Le professeur eut un sourire amical pour l’ancien captif et revint sur la deuxième question qu’il avait posé.

- Le premier réflexe à avoir face à un troll, une fois identifié son espèce, est de savoir si ce troll est employé par des sorciers ou pas. Car vous semblez tous avoir oublié ce détail, mais il n’est pas rare que certaines espèces de troll soient spécialement entrainés pour diverses mission, de gardiennage et de protection essentiellement. Ces derniers peuvent toutefois s’avérer encore plus redoutable que les trolls libres, dit « sauvages ». Car si il a une mission à remplir et qu’il considère que vous êtes un obstacle pour cette mission, le troll serait absolument impossible à distraire. Un troll libre vous posera d’autres problèmes, le premier étant qu’il répond à ses propres motivations, le rendant plutôt imprévisible si on ne les devine pas très rapidement. Comme l’a dit votre camarade, la faim est une motivation essentielle pour un troll. Ils ont un énorme besoin de viande, et vu les conditions dans lesquels le Ministère les obligent à vivre, la plupart des trolls sauvage que l’on peut croiser sont affamés. Ils sont particulièrement friand de chair humaine, ce qui, associé à leur sous-nutrition, contribue à leur réputation d’être agressif et particulièrement dangereux. Mais tentez d’imaginer deux secondes de n’avoir pas mangé à votre faim depuis des années et de vous retrouver face à votre plat préféré… Il y a de quoi devenir fou.

- Fred ici présent a accepté de participer à ce cours pour vous apprendre à reconnaître certaines caractéristiques des trolls des forêts, applicables aussi à ses cousins des rivières, et dans une certaine mesure aux trolls des montagnes. Fred est un troll libre, il ne porte en effet aucune marque sur son front.  Et il est parfaitement rassasié, comme l’indique la couleur vive de son nez. D’où le fameux proverbe hongrois « Troll au nez pâle, bonjour pierre tombal ». Fred va vous permettre de vous entrainer au sortilège de Blocage, Obicus. Le principe de ce sortilège est le même que pour le charme du Bouclier, sauf qu’il permet de se protéger des attaques physiques, contrairement au Bouclier qui ne bloque que les sortilèges. Car il est bien beau de savoir éviter les maléfices, mais un bon coup de massue sur la tête est aussi mortel qu’un sortilège de Mort.

Évidemment, Fred n’était pas armé, et il avait pour consigne de retenir ses coups pour les élèves les plus jeunes. Fingal se tenait prêt à intervenir s’il doutait de l’efficacité d’un Blocage. Il leur apprit la formule « Obicus », ainsi que le mouvement de baguette qui l’accompagnait. Puis il laissa les volontaires s’approcher en file indienne pour se mesurer à Fred le troll.

Règles de l'exercice:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Benedict Cumberbatch - Thida ♥
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 1 Avr - 22:11

C'était horrible de sentir l'odeur du troll. La délicate Jenny essayait de ne pas respirer par le nez, mais elle était dégoûtée rien qu'en voyant l'aspect purulent de la peau - du cuir devrait-elle dire - de la créature. Cela dit, elle oublia vite ces désagréments lorsque le Professeur MacInnes la récompensa de trois points pour sa réponse. Elle cessa donc de dévisagea la bête dans la cage pour se concentrer sur les paroles du professeur.
Il entrait dans un débat intéressant, qui concernait la réglementation des usages des sortilèges impardonnables sur les créatures. Jag songea que Minerva devait forcément avoir un avis sur la question...

Fred... Mais la troisième année s'en voulut de mépriser ainsi le troll. Tout comme elle s'en voulait d'avoir un mouvement de recul alors que le dénommé Fred sortait de sa cage. Merlin, il était quand même très impressionnant. Elle se reprit et nota les informations données par le professeur, remplissant son parchemin de son écriture soignée. Puis l'homme annonça l'exercice de la leçon, à savoir comment assurer sa protection face à un troll affamé...

Jenny n'avait jamais été très à l'aise en DCFM. Mais il fallait reconnaître que, devant un danger de mort, une erreur ne pardonnait pas. Comme par hasard, elle fut désignée pour être la première à mettre en pratique cet exercice. Olàlàlà... Elle sentait qu'elle allait rater son sort.

Tremblante, elle se leva et s'approche juste un peu du troll. Elle regarda en direction du professeur pour avoir son autorisation - et probablement aussi un peu de soutien. Elle leva sa baguette et...

Oblicus, formula-t-elle, la mine concentrée.

Compétences:
 

3 : Le sort est magistralement exécuté.
4 : Le sort n'est pas trop mal réussi, mais manque un peu de rigueur.
Le reste : C'est raté...


Dernière édition par Jenny A. Gardiner le Mer 1 Avr - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4294
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 1 Avr - 22:11

Le membre 'Jenny A. Gardiner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - glass skin - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Jeu 2 Avr - 21:50

Nate eut un sentiment d'estime pour le professeur quand il apprit qu'il ne tenait pas Fred le troll sous imperium. Il n'aurait pas du tout aimé que ce fût le cas - non pas par affection pour le troll, mais bien parce que, depuis cet été surtout, il associait les sortilèges impardonnables au Mal. Bien-sûr, il avait toujours su que ce type de sort relevait d'une envie profonde de faire du mal, mais jusqu'à cet été, il n'avait jamais imaginé qu'il y serait confronté et qu'il subirait certains de ces sorts. Désormais, les sorts impardonnables avaient pour Nate une réalité palpable. Et douloureuse.

Fred va vous permettre de vous entraîner au sortilège de Blocage, Obicus, fit MacInnes en introduisant l'exercice du jour. Le principe de ce sortilège est le même que pour le charme du Bouclier, sauf qu’il permet de se protéger des attaques physiques, contrairement au Bouclier qui ne bloque que les sortilèges.

Pour Nate, la meilleure défense lui paraissait de courir le plus vite possible. Un troll fait certes de grandes enjambées, mais il doutait que sa masse corporelle lui permette un rapide déplacement. Mais enfin, il comprenait que le prof ait mis en place un exercice magique.
Une petite serdaigle fut désignée pour commencer. Guère rassurée, elle loupa son sort. Puis le professeur regarda le garçon et, d'un signe de tête, lui somma de prendre la suite. Le Gryffondor se saisit de sa baguette et se posta devant Fred.

Compétences:
 

5&1 : Raté. Le troll sent tellement mauvais que l'esprit de Nate est distrait.
2&3 : Sort partiellement réussi.
4&6 : Bien joué ! Sort réussi !
(Nate est muet et a l'habitude des Informulés. Je ne lui mets donc pas de malus.)


Dernière édition par Nate R. Curtis le Jeu 2 Avr - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4294
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Jeu 2 Avr - 21:50

Le membre 'Nate R. Curtis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 8 Avr - 20:41

J’en r’viens pas ! J’ai fais gagner 3 POINTS à Gryffondor ! J’pensais pas dire ça un jour, mais en fait c’est plus drôle d’en gagner que d’en perdre. J’donne un coup dans les côtes de Mary et lui lance mon plus beau sourire ! « Tu vois qu’j’suis pas si nul ! » J’lui dis en m’marrant, avant de tenter d’écouter les explications du prof. M’enfin… il n’faudrait peut-être pas abuser non plus. Il parle trop, et j’décroche vite. Tant pis, j’espère juste que Mary voudra bien m’expliquer vite fait le but de l’exercice !
Bouse, c’est déjà mon tour. Bon, j’ai ret’nu vite fait la formule, j’vais tenter ma chance….
« Oblicus ! »



DFCM : 3 / 6
1 : Merveilleux, c'est parfait !
2, 3 : Sort partiellement réussi.
Le reste : Loupé !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4294
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit Mer 8 Avr - 20:41

Le membre 'Owen G. Karlson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit

Revenir en haut Aller en bas

Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit
» Cours de Défense Contre les Forces du Mal n°2
» Les cours de Défense contre les forces du mal
» Défense Contre les Forces du Mal: Cours n°1
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-