GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 350 pts | SERPENTARD : 610 pts
Félicitations aux Serpentard ! On poursuit la saison de Quidditch avec le prochain match : Serdaigle VS Gryffondor ! Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose. Dim 1 Fév - 17:06

wondering if it'll ever change


L'obscurité l'entourait et rien ne semblait vouloir changer. Le moindre sort, le moindre geste qu'elle tentait d'effectuer. Rien. Comme si elle devait sombrer sans même pouvoir se révolter, comme si c'était son.. destin. Un destin sombre et paralysant, auquel elle ne pourrait échapper. Et si c'était vrai ? Et si toute sa vie se résumait à attendre et baisser les bras, laissant les autres autour d'elle vivre sans elle. Laisser tomber, regarder le monde qui l'entoure comme si elle n'était qu'une simple spectatrice. Dans son rêve, le néant est omniprésent. Elle attend, elle ne fait que ça. Attendre que quelqu'un la sorte de sa douce léthargie.

Soudain, Rose se réveille en sursaut. Toujours ce cauchemar sans fin, pour lui rappeler sans arrêt qu'elle doit prendre sa vie en main. Mais pourquoi changer les choses ? Depuis que ce sortilège terrible l'avait frappé, elle n'avait plus goût à rien et renonçait à tout. Ses rêves d'enfant s'étaient brisés quand ce serment avait été prononcé. Tous les matins, c'était la même rengaine. La jeune sorcière ne peut toujours pas s'empêcher de ressasser ses vieux démons et apprécier avec un goût amer la solitude qui fait son quotidien. Mais elle doit changer. Lui faut-il un homme qui l'aime ? Lui faut-il une amie qui la soutienne ? Lui faut-elle trouver un sortilège puissant pour fuir ce bar miteux qu'elle s’efforce de gérer tant bien que mal ?

Elle chasse alors ses idées noires de son esprit et sort avec vitesse des draps douillets. Son petit logement se trouve au dernier étage, au dessus de la Pomme Empoisonnée, qui porte malheureusement bien son nom. Rose n'est-elle qu'une pomme endormie, empoisonnée par ce commerce, dans l'attente qu'un prince charmant la sorte de cet état ?

Non.

Ce n'est pas le Prince Charmant auquel on s'attend. Ce qui peut la sauver a pourtant un nom : Fluvia.

Qui ne la connait pas ? Sérieusement, qui n'imagine pas cette chevelure étincelante, ce sourire de feu et cette ambition sans fin lorsque quelqu'un prononce son prénom ? Pour la jeune sorcière, Fluvia est avant tout une... comment dire.. une personne avec qui elle s'entend bien, avec qui elle échange sur de nombreux sujets.. une.. une amie vous dites ? Qui l'aurait cru, Rose a une amie. Mais attention, il s'agit d'avantage d'échange de bons procédés. Deux séductrices au coeur léger, l'une à l'âme solitaire et l'autre bien plus sociable. Les points communs sont assez nombreux mais l'héritière Avery ne se laisserai jamais sombrer dans un bar miteux et cela fait toute la différence. Mais comment pourrait-elle "sauver" les choses ?

Rose descend doucement les escaliers tout en y pensant. Elle sait très bien que la jeune femme peut l'aider d'une manière ou d'une autre, financièrement ou non. Mais dépendre de quelqu’un, en a t'elle vraiment envie ? La dernière marche franchit, elle s'arrête et fixe la salle de réception avec dégoût. Tout est si laid. Elle sait qu'elle peut y remédier, mais pourquoi elle s'attarderait à ça ? Les sorciers du coin aiment cette odeur de renfermé, ces vieux meubles et la tapisserie à la couleur aussi douteuses que les propos qui circulent en ce lieu. C'est assez étrange mais ils ont l'air d'aimer le calme que dégagent ces murs usés et l'ambiance si particulière que vous ne retrouverez nulle part ailleurs.

La porte s'ouvrit alors brusquement. Devinez qui vient d'entrer ?

Elle tourne la tête et voit Fluvia, toujours aussi élégante, des sacs pleins les mains. Il est 8h30 du matin, le Pomme Empoisonnée ouvre dans 1 heure et la voilà déjà.

- Que... Qu'est-ce que tu fais là ?

Elle s'approche de la jolie blonde et prend l'élan pour lui faire la bise avant d'arrêter de manière nette son action.

- J'en oublie les bonnes manières. Un verre ?


lumos maxima


Spoiler:
 


Dernière édition par Rose Ayersbury le Mar 10 Fév - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 284
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose. Mer 4 Fév - 20:49

Quand Fluvia Avery avait une idée en tête, elle se donnait tous les moyens possibles pour parvenir à ses fins. Les contingences matérielles et calendaires ne la freinaient en aucune manière. Elle n'y pouvait rien. Dès qu'une lubie occupait son esprit, l'héritière ne pouvait se concentrer sur autre chose - force était donc de s'adonner à fond dans sa nouvelle passion.
Ce matin-là, la jeune femme se réveilla même avant son père. Elle déjeuna rapidement et prit soin de s'habiller élégamment. Aujourd'hui, elle comptait jouer à la femme d'affaire et choisit donc une tenue qui collait à l'occasion : un de ses tailleurs fétiches, bleu clair, dont la jupe crayon allait parfaitement avec ses escarpins blancs. Avant de partir, Fluvia se drapa dans une cape doublée de fourrure et transplana. Sur le Chemin de Traverse, peu de boutiques étaient ouvertes. Les seuls passants que Fluvia croisait étaient des travailleurs matinaux - elle ne leur accorda aucune importance. En quelques enjambées, la blonde gagna la boutique Moon&Star, la boutique tenue par Minerva, sa soeur. Les stores étaient baissés, mais de la lumière filtrait, signe que la propriétaire était déjà là, comme convenu. Fluvia entra après avoir frappé et salua Minerva avec chaleur. Un coup d'oeil dans la boutique lui assura que la commerçante avait fait ce qui avait été commandé. A un coin de la boutique se trouvait un amas de sacs et de paquets de toutes formes.

C'est parfait, Min, s'exclama Fluvia, enthousiaste. Je sais déjà que Rose ne va pas pouvoir refuser notre aide !

Elle se chargea des paquets et des sacs et, après avoir salué une dernière fois Minerva, elle transplana au niveau de l'allée des Embrumes, juste devant la porte du bar de Rose. L'Allée des Embrumes n'était guère un endroit attrayant. Sombre, fuligineuse, la ruelle offrait le spectacle sinistre d'une ville à l'abandon et exhalait parfois des vents putrides qui faisaient rentrer le nez des passants dans leur col. Se retrouver devant la façade de la Pomme Empoisonnée ne changeait rien à l'affaire. Elle offrait un spectacle si délabrée que Fluvia se demandait comment Rose pouvait encore avoir des clients. Nul doute qu'après son intervention, le taux de fréquentation de ce bar allait augmenter.
Car oui, Fluvia comptait bien prendre les choses en main. Depuis qu'elle s'était liée avec Rose Ayersbury, cette idée avait germé dans son esprit et, dès lors, Fluvia n'avait eu de cesse de montrer à la tenancière qu'elle avait besoin d'une aide. La sienne. L'héritière voyait en la Pomme Empoisonnée un investissement - risqué, peut-être, mais qui pourrait lui rapporter gros. Si elle redorait le blason de ce lieu, Fluvia savait qu'elle en retirerait gloire et reconnaissance. Elle se voyait déjà déambuler dans une Pomme empoisonnée redécorée avec goût, devenue un lieu mondain et chic, incontournable. Comme le Buckley's, mais en plus... féminin.

Elle frappa contre le battant du bar et attendit quelques secondes. Aucun mouvement ne se laissait percevoir à l'intérieur. Fluvia recommença, encore et encore. Rose devait être au lit. Mais alors que la jeune femme s'apprêtait à donner un ultime coup plus brutal que les autres, le verrou joua. D'un trait, Fluvia baissa le bras et saisit la poignée de sacs, affichant un sourire et une attitude des plus engageantes lorsque Rose ouvrit la porte. L'héritière s'engouffra dans la salle, ses sacs froufroutant autour d'elle.

Que... Qu'est-ce que tu fais là ?

Fluvia, posa ses sacs et se débarrassa de sa cape qu'elle envoya magiquement s'accrocher à un des portes manteaux fixés sur la porte de service, ignorant royalement la question peu pertinente de son amie.

J'en oublie les bonnes manières, reprit Rose. Un verre ?

Fluvia tournait déjà dans la salle, les mains sur les hanches, faisant tinter contre le parquet ses talons. Elle se tourna alors vers la tenancière, un sourire radieux sur les lèvres :

Volontiers, accepta-t-elle. Mais je prendrai plutôt un thé. Tu devrais en faire de même. Rien de tel pour se réveiller. Les cernes ne te vont pas du tout, ma belle.

Puis elle retourna à ses préoccupations. Son imagination s'enflammait lorsqu'elle songeait à toutes les possibilités qui s'offraient à elle. Ici, elle pourrait élever une cloison, pour aménager un coin douillet, un peu à l'écart de la salle... Là, elle voyait bien une bibliothèque, avec une vitrine pour exposer des œuvres d'art.

Ah Rose, fit-elle, nous avons une grande journée qui nous attend.

Un coup de baguette et de son sac surgirent du parchemin et des plumes qui se posèrent sur le comptoir. Fluvia s'en approcha et invita son amie à en faire de même.

Voici une idée de réaménagement. Bien-sûr, il faudra faire quelques travaux, repeindre, repenser l'espace... Mais voici déjà une idée du style. Je vois quelque chose de cosy, de moelleux et surtout de distingué. Chaque chose doit avoir sa place et nous devrons penser aux moindres détails. Et bien-sûr, il faut être sûr que les clients qui recherchent ici une certaine discrétion puissent la trouver. Qu'en penses-tu ?

Un dernier sourire ponctua sa prise de paroles et, pour la première fois depuis son arrivée, Fluvia fit réellement attention à Rose.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose. Mar 10 Fév - 10:57

wondering if it'll ever change



Elle la regarde sans mot dire, tourner encore et encore dans le bar, les idées folles tournoyant surement avec d'avantage de fougue dans sa jolie petite tête bien faite. Elle sait ce qu'elle fait, il n'y a aucun doute là dessus, contrairement à Rose qui se trouve bras ballants sans mot dire.

Un thé ?

La jeune tenancière s’exécute mais refuse de se servir un verre d'eau chaude fadasse aux saveurs peu exaltantes. Ces cernes resteront là où elles sont. Elle pose la tasse chaude sur le comptoir, s'installe sur un tabouret et observe d'un air ébahit la jolie blonde. Cette dernière semble être dans un autre monde, ses yeux brillent d'envie et d'extase : qu'est-ce qui lui plait tant ? Est-elle déjà en train de s'imaginer la décoration made in Avery ? Des petits pompons roses et des chats laids peints sur de ridicules tableaux accrochés aux murs ? Des canapés moelleux et des cupcakes dégoulinants de tendresse ? Veut-elle faire de cet endroit sombre et apprécié des sorciers à l'âme ténébreuse, un sanctuaire de la féminité même ? Ce serait toujours mieux que cette éternelle moisissure et ce sol crasseux, certes, mais l'angoisse soudaine de perdre sa fidèle clientèle la prend soudain aux tripes.

- Ah Rose, nous avons une grande journée qui nous attend.

Elle se frotte les yeux et baille largement sans même prendre le temps de glisser sa main devant sa bouche. Heureusement, Fluvia ne s'en rend pas compte. Cela aurait encore provoqué une conversation sans fin sur les bonnes manières et l'art de se comporter en public. La gérante ne se préoccupait plus de ça depuis bien longtemps, les quelques clients qui osent franchir la porte de la Pomme Empoisonnée ne sont pas non plus très distingués.

Fluvia se rapproche du comptoir et fait un signe de main pour que Rose se concentre sur les documents qui viennent tout juste de se poser avec douceur devant ses yeux. Elle soufle, exaspérée face à un plan si élaboré. Jamais elle n'aurait perdu son temps à organiser de telles choses, juste pour ce.. ce truc. Ce vieux bar, cette malédiction éternelle qu'elle devrait porter sur ses épaules si fragiles, ce taudis dont elle ne pourrait jamais fuir. Elle avait cherché autrefois à sortir de là ou du moins à rendre cette sanction moins difficile à vivre. Mais la motivation l'a fuit il y a bien longtemps maintenant. Elle se traîne chaque jour pour gérer cette corvée, cet endroit lugubre. Fluvia, ce qu'elle pense être son amie, est pourtant là pour l'aider. Elle sait bien que la jeune blonde ne fait pas ça pour vraiment lui porter secours, il s'agit plus d'un investissement pour la valoriser, pour gagner en valeur auprès du monde magique. Pour la gloire.

Rose, elle, se contrefout de savoir pour quelles raisons elle s'occupe de ça. Elle se contrefout même d'avoir une "amie" qui se soucie d'elle ou non. Elle veut juste se sortir de cette lassitude qui l'empoisonne, elle veut simplement que les choses changent. Mais radicalement... ?

-  Voici une idée de réaménagement. Bien-sûr, il faudra faire quelques travaux, repeindre, repenser l'espace... Mais voici déjà une idée du style. Je vois quelque chose de cosy, de moelleux et surtout de distingué. Chaque chose doit avoir sa place et nous devrons penser aux moindres détails. Et bien-sûr, il faut être sûr que les clients qui recherchent ici une certaine discrétion puissent la trouver. Qu'en penses-tu ?

Fluvia lui adresse un sourire et semble enfin se préoccuper de l'avis de la jolie fleur. Rose la regarde, regarde les plans, puis regarde à nouveau la jeune femme devant elle, avant de reporter une nouvelle fois son champ de vision sur les parchemins. Ce qu'elle lui propose est intéressant mais le doute la pétrifie. Et si plus personne ne se pointait là pour manigancer de sales choses ? Elle n'aurait plus rien d'intéressant à écouter avec discrétion derrière son comptoir. Elle n'aurait plus de conversations étrangement inquiétantes avec certains de ses clients. Elle entendrait seulement parler de petits fours et des dernières capes à la mode, sa journée serait ponctuée des potins et ragots du coin.

- Je veux surtout être sûr de garder ma clientèle actuelle, tout en attirant de nouveaux sorciers à partager un bon verre en ces lieux. Je ne suis pas certaine que certains apprécient l'ambiance cosy et mignonnette que tu veux apporter à cet endroit.

Rose marque une pause, glisse une mèche de ses cheveux derrière son oreille et se lève. Elle parcourt la pièce avant de s'arrêter en plein milieu de celle-ci.

- Je te remercie pour tes idées pleines de fraîcheur, mais nous sommes dans l'allée des Embrumes, pas sur le Chemin de Traverse qui pue les bonbons et la fiente de chouette. Je veux garder cette ambiance sombre que tout le monde aime retrouver quand on parcourt cette allée mythique. Y-a-t-il un moyen d'associer les deux ?

Elle se rapproche du comptoir et prends les plans dans sa main tout en observant la belle blonde en face d'elle de manière convaincue.

- Nous devons améliorer cet endroit, je le conçois. Mais pas le changer pour qu'il devienne méconnaissable. Tu comprends ?

La tenancière, malgré ses envies de changement et de renouveau, souhaite garder la main sur la décision finale. Il lui sera dur d'avoir le dernier mot face à tant de volonté adverse.

Que va donc devenir ce lieu terrifiant ?
 
lumos maxima



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 284
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose. Lun 16 Fév - 22:17

La jeune femme observait la tenancière, guettant sur son visage le moindre indice qui trahirait ses pensées. Pour le moment, Fluvia comprenait que Rose n'était guère emballée par ce qu'elle proposait. Elle en fut un peu vexée car elle s'attendait à davantage d'enthousiasme en réaction à son travail qui lui avait coûté pas mal de temps. C'était comme si Rose hésitait. En soit, l'héritière Avery le comprenait parfaitement. Si Rose avait été assez stupide pour accepter de gérer ce taudis, elle tenait toutefois à en rester la patronne. Fluvia sut alors qu'il lui faudrait aller avec plus de délicatesse.

Je veux surtout être sûre, prévint Rose, de garder ma clientèle actuelle, tout en attirant de nouveaux sorciers à partager un bon verre en ces lieux. Je ne suis pas certaine que certains apprécient l'ambiance cosy et mignonnette que tu veux apporter à cet endroit.

Fluvia hochait la tête tandis que Rose se levait, parcourant la pièce à petits pas, les yeux se promenant sur les tables, les chaises, les bancs et les aspérités du mur, comme si elle les observait pour la première fois depuis longtemps – si ce n'était depuis toujours. Elle s'arrêta au bout d'un moment, et se tourna vers Fluvia, qui se tenait toujours près du comptoir. Rose livra alors le fond de la pensée. Le fait d'être en pleine Allée des Embrumes justifiait selon elle l'insalubrité de la Pomme Empoisonnée. Il s'agissait, de plus, d'un lieu qui, parce qu'il était miteux, attirait une clientèle fidèle qui recherchait la discrétion pour intriguer à toute aise. Certes. La blonde nota chaque argument de Rose. En fait, elle avait un peu anticipé ce genre de résistance. C'était normal que Rose défende son bar en l'état comme un animal défend sa portion de nourriture. Pour Fluvia, cela signifiait que, malgré tout, elle y tenait. En tout cas, elle insistait sur son statut de gérante. Or, si Rose se considérait comme la patronne de la Pomme Empoisonnée, Fluvia pouvait facilement souffler sur la braise de l'orgueil et de l'ambition, et amener Rose à viser haut pour son établissement.

Nous devons améliorer cet endroit, je le conçois. Mais pas le changer pour qu'il devienne méconnaissable. Tu comprends ?

Fluvia répondit aussitôt, armée de douceur et d'un sourire bienveillant.

Je comprends, fit-elle. Et je suis prête à te laisser le temps qu'il te faudra pour te faire à cette nouvelle version de la Pomme. Un changement complet est toutefois inévitable, Rose. Quiconque enquête sur les crimes louches est tenté de venir ici. Il faut redorer le blason de ce bar, en le redécorant. Ta clientèle n'est que de la vermine... Si nous réussissons à attirer l'aristocratie sorcière, ton bar gagnera en standing, et paraîtra propre. Ce ne sera plus l'endroit louche.

Pendant qu'elle parlait, l'héritière Avery avait repris sa déambulation dans la salle, passant régulièrement près de Rose, déplaçant les chaises en mauvais état, effleurant du doigt les tables tachées, pour prouver qu'elle avait raison.

Il faut absolument que la Pomme reste un endroit pour intriguer. Mais ce ne peut plus être de cette façon. Ne modifions pas ce qu'elle est au fond, mais changeons son décor et sa clientèle. Je suis là pour apporter la couche de vernis dont ton bar a besoin.

Elle revint vers le comptoir avec sa démarche chaloupée et prit le parchemin entre ses mains.

Crois-moi, dit-elle, c'est la meilleure des choses à faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose.

Revenir en haut Aller en bas

wondering if it'll ever change - Fluvia & Rose.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Obama;Change is coming to america

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les mémoires de Pré-au-Lard et de Londres
-