C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Entre dragons ft. Elmyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Entre dragons ft. Elmyr Lun 9 Fév - 0:11

Janvier 1980, Poudlard.

Sa face déconfite, et enragée, enfoncée dans la neige, la MacFusty en bouffa jusqu'à s'en transformer la gorge et les poumons en patinoire. Mais elle n'avait pas pour autant renoncé à se débattre. Elmyr pouvait se fourrer la baguette dans l'oeil s'il croyait qu'elle allait capituler. Suffoquer la face dans l'épaisse couche blanche lui était préférable que renoncer. Parce que renoncer c'était le début de la fin. La faiblesse. Le début de la ruine. Et la brune n'entendait pas boire de cette potion là. Alors elle se débattit, grognant, poussant sur ses mains pour faire basculer Elmyr dont le poids la plaquait au sol neigeux et glacé, jusqu'à ce que sa main trouve une prise dans la chevelure auburn et humide du serdaigle. Elle tira dessus de toutes ses forces, encore plus mauvaise que l'éclabouille maintenant qu'elle sentait la hargne décupler son envie de lui rendre la pareille, et enfin Elmyr capitula. Sûrement qu'il tenait à son cuir chevelu... Ils jouèrent encore longtemps dans la neige, courant, hurlant, riant à s'en déchirer les cordes vocales, trempés, glacés, frigorifiés, leurs cheveux humides collés à leurs capes d'hiver. Les MacFusty au complet n'étaient pour une fois pas réunis, mais c'était dans leurs habitudes de se retrouver souvent seuls à partager des moments ensemble. Rien qu'ensemble. Tout leur chemin jusqu'au château où ils retournaient pour se réchauffer ne fût, encore une fois, que jeux et blagues connues, et comprises, d'eux seuls. L'adolescente n'était pas pressée de retourner dans ses cachots, pas plus d'ailleurs qu'elle n'éprouvait l'envie de se rendre à la bibliothèque étudier. Cette nuit-là encore, après le repas, la MacFusty devait se charger d'Alford et de son petit problème de patronus... Et elle en avait autant envie que d'aller prendre un thé avec Wallace la Grognasse.
- Salle de repos ?
Question purement... Inutile. C'était leur coin à eux quand ils voulaient être au chaud. L'une à serpentard et l'autre à serdaigle, difficile de partager la même salle commune. Mais fallait avouer que les professeurs avaient eu une bonne idée en créant cette salle. La MacFusty se laissa tomber dans un canapé avant de sortir de sa besace une petite boîte en fer qu'elle avait remplie à ras bord de poulet servi au déjeuner.
- J'ai les crocs !
L'instant d'après elle se saisissait à pleines mains d'une cuisse de poulet et mordit férocement dedans, déchiquetant la chair délicieuse, mâchant avec bruit et sans retenue. La MacFusty mangeait comme un troll craintif de se faire voler sa viande, sans se soucier du gras dont elle se tartinait le bout du nez – nez qu'elle détestait par ailleurs -, avant de brusquement s’interrompre. La brune fit une drôle de tête, comme si elle avait du mal à expulser son repas sur le trône, avant de se mettre à se taper sur la poitrine, la bouche en cul de poule, le regard larmoyant tourné vers Elmyr.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Entre dragons ft. Elmyr Mar 24 Fév - 21:59

Ses doigts enfoncés dans la gueule de sa gueuse de soeur, MacFusty mâle prenait grand soin d'enfiler des litres d'eau poudreuse dans le gosier de MacFusty femelle après l'avoir soigneusement et sans douceur roulée dans un mélange tant pour tant gadoue et neige. Ils étaient crades, ils étaient gelés, ils étaient hilares. Les moments passés avec sa constipée de soeur étaient proche d'être les meilleurs de sa vie, si bien qu'Elmyr résista aussi longtemps qu'il pu aux assauts répétés de Mara sur sa tignasse mi chatain mi rousse. Parce que si il avait lâché trop tôt, elle l'aurai traité de chochotte, et s'il avait lâché trop tard; il aurait perdu une poignée de cheveux. Finalement, il laissa la MacFusty faussement gagner au jeu de la bagarre, puis profita d'un moment de relâchement de sa part pour lui claquer une grosse bise baveuse sur la joue avant de généreusement lécher cette dernière, pour finir par partir en courant en direction du château. Jeu connu et perpétuellement de mise lorsqu'il s'agissait d'agaçer Mara et sa passion pour les débordements affectifs. Ils coururent comme deux taureaux enragés, ce passant dans les pattes, ce tirant le manteau ou les cheveux, et échangèrent un regard complice en ayant tout deux l'idée de finir leur partie de jeu dans la salle de repos.

Ainsi Mara ce vautra tel un énorme tas de purin sur le canapé, ce dernier craquant sous l'effet de surprise d'une telle masse aussi indélicatement déposée la. Et Elmyr fit de même un peu plus délicatement sur un fauteuil placé en face, la femelle prenant trop de place pour laisser un peu d'espace au mâle. Et lorsqu'elle sorti du poulet de sa boite magique, il ne put retenir un soupire de désespoir. Sa soeur n'avait rien de plus qu'un troll; sa vie ce résumait précisément à dormir et manger. Et s'il n'était pas toujours l'heure de dormir, il était toujours l'heure de manger. Aussi pouffa il d'un rire gras en voyant la coincée s'enfiler un pilon de poulet dans le gosier avec toute la délicatesse d'une truie. Jusqu'à ce qu'elle ce mette à tirer une tête dégueulasse à mi chemin entre la constipation et la diarrhée aïgue. S'il avait eu un appareil photo, nul doute qu'il aurai su immortaliser cette tête repoussante, les yeux révulsés, la bouche en cul de poule et le triple menton apparent. Elle tapa sur sa poitrine, pour lui faire comprendre qu'elle était accessoirement entrain de s'étouffer - et peut-être même de mourir - sur place. Il poussa un soupire de tout les diables, puis s'approcha de sa soeur; une main sur la poitrine et l'autre ce mettant à lui labourer le dos de coups indélicats, histoire de faire sortir le poulet par la ou il était entré. - Mhionach pas que du cul ! Pesta-il, fier du surnom ridiculement bien trouvé qu'il avait donné à sa soeur des années plus tôt, et qui résumait parfaitement ce qu'était Mara à tout les instants de sa vie. Et lorsqu'elle eu craché son repas sur la moquette de la salle de repos, il la fixa d'un air affreusement sérieux et moralisateur; celui qui marchait à tout les coups sur toutes les femelles du clan et qui leur faisait même souvent peur. - Tu es absolument dégueulasse. lança-il en gardant ses sourcils froncés, avant de céder et d'exploser de rire, fier d'avoir su foutre la trouille à Mara, passée du rouge au blanc en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Entre dragons ft. Elmyr Mar 24 Mar - 19:23

Janvier 1980, Poudlard.


Les yeux exorbités, ronds comme le cul duveteux d'une poule, MacFusty femme, seconde de sa lignée s'étouffait littéralement, punie de son empressement écoeurant à gober son repas comme un chien errant se barre avec son os. Ses grands yeux d'améthyste, luisants d'une véritable frayeur, se fixaient sur Elmyr avec toute la détresse d'une bestiole qui sent la vie quitter son corps encore chaud, l'implorant de l'arracher au trépas proche. Voilà donc ce qui se passait lorsque l'on se gavait comme la plus ignoble des trollesses. Le coeur palpitant, elle se tapait avec force la poitrine, espérant par ces gestes désespérés accélérer le passage de la nourriture à son estomac, en vain. Alors lorsqu'Elmyr daigna enfin lever son auguste derrière du fauteuil, et permettre au passage au tissu de respirer, elle cessa aussitôt de s'agiter, les yeux désormais emplis de larmes d'impuissance, et se laissa faire lorsqu'il posa une main secourable sur sa poitrine, et la seconde dans son dos. La MacFusty se trouvait bien trop mal, et en grand besoin d'aide, pour repousser Elmyr comme elle l'aurait fait. La mhionach ne supportait tout bonnement pas le contact humain, réfractaire à toute effusion, à tout câlin. Si dans son enfance elle accueillait encore les marques d'affection étouffantes de sa jumelle Nessa avec une réserve pudique, et morose, il lui était désormais très difficile, voire impossible d'apprécier un contact intime. Voir son corps, contre son gré, transformé, modelé, réduit à de la chair, faible et mortelle, par un dragon avait définitivement altéré la vision qu'elle avait de son corps, pourtant celui d'une jeune adolescente parfaitement saine. Pas bien grosse, élancée, mais svelte et solide.
- Mhionach pas que du cul !
La jeune sorcière fronça les sourcils, ne goûtant que très peu à ce surnom à deux noises, mais sa grimace passa inaperçue lorsqu'elle recracha littéralement la chair grossièrement mâchée du poulet. Régurgitant un immonde pâté sur le tapis de la salle, elle cracha un peu plus pour expulser les derniers morceaux qui lui grattaient le fond du gosier. Et tout en se penchant, ses cheveux masquant son visage rouge comme le cul d'un babouin, elle fit un magnifique doit d'honneur à Elmyr, histoire de lui rappeler qu'elle n'appréciait toujours pas ce surnom débile.
- Tu es absolument dégueulasse.
Livide, elle le fixa durement, ses prunelles colériques animées de sombres pensées, comme pour lui signifier qu'avec elle ses accents de chef n'avaient aucun effet. Mhionach n'était pas n'importe quelle MacFusty. C'était même La MacFusty. Celle qu'il valait mieux ne pas chercher.
- Je t'emmerde MacFusty, dit-elle dans un gaélique écossais compréhensible uniquement des membres du clan tant l'accent vous crevait les tympans, sa voix déjà naturellement rauque plus grave encore, Et arrêtes avec ce surnom pourri.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre dragons ft. Elmyr

Revenir en haut Aller en bas

Entre dragons ft. Elmyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-