C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Entre parias [Ariena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Entre parias [Ariena] Mer 18 Fév - 11:39

Assis auprès d’une jeune fille d’une dizaine d’année, Farkas était occupé à appliquer une pommade verdâtre sur le cou de la petite blessée. Ce n’était pas nouveau qu’il prenne en charge les soins des membres de la meute qui ne pouvaient pas se présenter à Sainte-Mangouste. Malgré le secret médical auquel devait se tenir les médicomages, Greyback considérait que se rendre là-bas comportait trop de risque d’être arrêté ou reconnu. Il ne s’inquiétait pas vraiment des pertes subis dans la meute par manque de soin des plus fragiles, et préférait y voir une sélection naturelle valorisant les survivants. Depuis qu’il avait acquis quelques compétences de soins, notamment au contact d’Alix, Farkas faisait son possible pour soigner ou apaiser, surtout les plus jeunes recrues. Mais cette tâche, qui avait toujours été secondaire derrière les missions que lui confiait Fenrir, était devenu son unique occupation depuis qu’il avait été capturé, interrogé, puis relâché par le Ministère de la Magie.

Il n’en était pas sorti indemne, c’est le moins que l’on puisse dire. Il s’en était fallu de peu qu’il succombe à l’interrogatoire plus que musclé de Grey, et si les soins de premiers secours qui lui avait été prodigués sur place lui avait sauvé la vie, il n’avait été libéré dans un état d’extrême faiblesse. Outre les diverses contusions, sa blessure à la cuisse s’était infectée. Il avait fini par réussir à la faire cicatriser, mais il conservait une claudication, qui serait peut-être définitive. Greyback voyait d’un mauvais œil que son bras droit soit réduit à se déplacer en boitant, appuyé sur un bâton. Il écarta Farkas de toutes missions de terrain, sa confiance en lui nettement mise en doute. De plus, ses alliés Mangemorts n’avaient pas du tout apprécié qu’il « collabore » avec les aurors, et l’Ordre du Phénix, en leur donnant les informations qu’ils leur manquaient pour libérer la Ministre et faire tomber Funesta, l’imposteur. Farkas vivait plutôt bien cette mise à l’écart. Il savait que c’était aussi le moyen pour Fenrir de le protéger de représailles plus rudes de la part des Mangemorts. Il s’était réellement cru mourir dans sa cellule au Ministère de la Magie. Le fait d’être vivant, même partiellement infirme, portaient infiniment plus de promesses que le néant dans lequel il avait cru plonger.

A une dizaine de mètres de lui, Will commença à s’agiter. Farkas leva les yeux vers son jeune protégé. Celui-ci s’approcha de l’entrée de l’abri qu’ils s’étaient aménagé dans une grotte naturelle, et scrutait les alentours, l’air anxieux.
« Qu’est-ce qui se passe, Will ? » demanda-t-il en se rinçant les mains dans une cuve d’eau.

- Il y a quelqu’un qui approche… Je crois que j’ai reconnu…


Intrigué, Farkas attrapa le bâton qui lui servait de canne et se redressa, avançant vers l’entrée de la grotte. Une brise fraiche lui apporta l’odeur qui avait alerté Will. « Rentre à l’intérieur », dit-il d’une voix ferme, et pour une fois, le garçon ne protesta pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 277
| AVATARS / CRÉDITS : Emily Rudd (@CRIPSOW)
| SANG : sang-mêlé et lycanthrope (doublement souillé)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine lune
| PATRONUS : Aigle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Entre parias [Ariena] Mer 18 Fév - 12:16

Ariena escaladait le chemin forestier qui devait le mener à celui qu'elle cherchait, celui qui lui permettrait peut-être d'être innocenter, celui qui lui permettrait de reperdre sa vie "normale", la ou elle s'était arrêter. C'était assez ironique de se dire que son retour à la vie normale (en tout cas celle qu'elle vivait depuis qu'elle avait douze ans) elle le cherchait auprès de celui qui avait changer sa vie auparavant. Farkas Hitchens, avait marqué sa vie, et elle le haïssait pour ce qu'il avait fait d'elle. Mais aujourd'hui elle avait besoin de lui, aujourd'hui pour la première fois, la louve viendrait chercher de l'aide chez celui-qui l'avait faites telle qu'elle était aujourd'hui.

DE la ou elle était, elle apercevait la grotte, même si elle était incapable d'y voir le moindre mouvement, ni la moindre odeur. Elle était encore trop loin. Elle aurait pu décider de transplanner à proximité, mais son odeur, apparut aussi rapidement aurait alerter, et paniquer trop de monde sans aucun doute. Elle préférait leur laisser de comprendre qu'elle venait. Certes elle ne bénéficiait plus de l'effet de surprise, mais elle ne voulait la guerre. Elle savait (ou en tout cas espérait) que Farkas, la reconnaitrait, restait à savoir si il accepterait de lui parler.
Elle approchait et commençait à sentir les effluves des loups dissimuler dans cette grotte. Elle avait eût beaucoup de mal à le trouver mais rien ne l'y aurait empêcher.

Elle se stoppa sur le chemin à une centaine de mètres pour leur laisser le temps de la sentir.
-"Rester la, attendez moi." Elle savait que Magnus ne la laisserait pas se jeter aussi facilement dans la gueule du loup, mais si il voulait espérer une chance de succès, elle devait y aller seule ! "ça va aller, j'enverrai des étincelles vertes si j'ai besoin de vous". Sur son visage fatigué, les traits tirés, cette affirmation sonnait creuse.

Et elle s'avança doucement vers l'entrée de la grotte avant de se stopper à quelques mètres. Elle ressentait un mélange puissant indiquant que de nombreux loup se cachait ici, mais fort heureusement, elle ne sentit pas celle de Greyback.
-"Je sais que tu es la Hitchens, il faut qu'on parle !" C'était la première fois que Ariena venait volontairement vers le loup, toutes leur rencontre précédente n'avait été que du au hasard, et Ariena avait toujours tout faits pour le renvoyer, pour lui signifier, qu'il n'était pas le bienvenue dans sa vie. "J'ai besoin de ton aide" continua-t-elle plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Cillian Murphy by me
| SANG : un lycanthrope peut-il se dire sang pur ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Entre parias [Ariena] Lun 23 Fév - 19:05

Dissimulé dans l'ombre, Farkas guetta l'approche d'Ariena. Quelque uns de ses compagnons de meute n'étaient pas loin derrière lui, mais il les rassura rapidement par quelques gestes. La jeune femme approchait seule, ce n'était pas une attaque. Vu les circonstances de leur dernière rencontre, cette dernière possibilité n'était pas du tout à exclure. Et à vrai dire, Farkas était très étonné de voir Ariena venir à eux, de cette manière, elle qui avait toujours tenté de les éviter comme la peste.

- Je sais que tu es la Hitchens, il faut qu'on parle ! Il hésita, toujours dans l'ombre. La dernière fois qu'ils s'étaient retrouver face à face, elle avait menacé la vie de Will, et lui avait bien faillit la tuer, même si ce n'était pas son intention. Il avait cru d'ailleurs l'avoir tué, jusqu'à ce que Grey lui apprenne qu'elle était toujours vivante. J'ai besoin de ton aide.

C'était probablement la dernière chose qu'il s'attendait à entendre. Son aide ? Elle demandait son aide ? Il n'en fallait pas plus pour l'intriguer. Avant de se dévoiler à la lumière, il hésita à lâcher sa canne. Mais outre le fait qu'il lui était impossible de dissimuler le fait qu'il boitait, afficher ses séquelles n'était peut-être pas à son désavantage. Il garda donc son bâton à la main et s'avança vers la visiteuse. Il avait largement maigri depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu, mais Farkas tenta de ne pas prêter attention à la réaction d'Ariena sur son état.

- Je ne m'attendais pas vraiment à te voir ici, Ariena
, dit-il d'une voix neutre. Tu es seule ? ajouta-il en jetant des regards soupçonneux derrière elle. Mais il ne sentait pas de menace proche, juste un mauvais pressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre parias [Ariena]

Revenir en haut Aller en bas

Entre parias [Ariena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Pré-au-Lard et Londres
-