GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

I never meant to feel that way : O W E N

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: I never meant to feel that way : O W E N Mar 17 Mar - 18:50

I never meant to feel that way
Alliwen
Merde. Merde, Merde, MERDE Le même mot se répétait en boucle dans sa tête sans qu'elle ne puisse y changer quoi que ce soit. Depuis la veille au soir, Alliyah ne trouvait pas de repos. Elle avait passée sa nuit allongée sur son lit, les yeux grands ouverts, à fixer le plafond, puis les rideaux de chaque côté de son lit, gigotant dans tous les sens pour tenter de trouver un moment de répit, de calme, durant lequel elle pourrait se reposer – en vain. Elle s'était levée à six heures du matin, avait prit une longue douche chaude dans l'espoir de se détendre et de pouvoir se recoucher après ,encore une fois – en vain. Abandonnant complètement l'idée de dormir, la rousse s'appuya contre le carrelage frais de la douche, ce dernier contrastant avec la chaleur de l'eau, et ferma les yeux. Les événements de la veille au soir commencèrent alors à défiler dans sa tête à nouveau. Elle avait fait une crise de jalousie à Nessa, par rapport à Owen, et cette dernière était allé lui en parler. Coincée entre les deux un peu plus tard, Alliyah avait tenté de trouver des excuses, mais chaque mot sortant de sa bouche était plus ridicule que le précédent. Les deux s'étaient pourtant entêter à lui tirer les vers du nez, ce sur quoi elle avait répondu dans un éclat de voix désespéré qu'ils étaient heureux tous les deux, qu'ils étaient bien ensemble, alors pourquoi ce qu'elle ressentait elle aurait une quelconque importance ? Elle ne supporta pas leurs regard surpris plus de quelques secondes et s'enfuit les larmes aux yeux. Heureusement pour elle, les deux étaient à Gryffondor, et ne pouvaient la suivre dans la salle commune des bleus, où elle s'était exilée depuis.

Si elle n'avait pas explicitement dévoilé ses sentiments, elle pensait que son comportement avait du révéler la nature de ce qu'elle ressentait aux deux autres, et en ce moment, ils devaient la détester. Surtout Nessa. Ce soir là, elle ne s'était pas pointé au dîner, trop occupée à pleurer sous sa couverture. Mary avait essayé de venir lui parler , Patch avait de nombreuses fois toqué à la porte du dortoir des filles, mais elle avait rejeté toute compagnie. Elle avait même refusé d'ouvrir à son hibou qui pourtant avait cogné du bec à sa fenêtre une partie de la soirée. Une larme solitaire se mêla à l'eau douce de la douche, ravivant la sensation de picotement dans ses yeux encore rouges de la veille. Elle soupira et termina sa toilette avant de sortir, s'entourant d'une épaisse serviette blanche, et enroulant ses cheveux dans une autre.À cette heure-ci de la matinée, la salle des cabines de douche était déserte, et elle pu prendre son temps pour s'habiller, et se sécher les cheveux d'un coup de baguette. Ne se sentant pas d'humeur à se faire de jolie coiffure, ni à se maquiller, la rousse s'attacha les cheveux dans un chignon négligé et quitta les lieux. Elle alla reposer ses affaires dans le dortoir, sur la pointe des pieds, puis dévala les escaliers de la tour des Serdaigles, jusqu'à arriver devant la porte de la grande salle. Un coup d’œil rapide lui permit de voir qu'il n'y avait presque personne, si ce n'était pour quelques professeurs assez lève-tôt. Un soupire de soulagement franchit ses lèvres, et ainsi commença son long Samedi.

Alliyah passa presque l'intégralité de sa matinée, et de son après-midi dans la salle commune, planquée dans un coin, à dessiner. Finalement, vers 15h, elle en eu marre d'être enfermée alors que le soleil brillait dehors, alors elle posa alors son carnet de dessin et fila tout droit dehors, vers le lac. L'air frais lui caressait le visage, et apaisait la légère sensation de brûlure qui persistait encore sur ses yeux. Si la rougeur avait presque intégralement disparue, le picotement était quant à lui encore bien présent, à son grand désespoir. La rousse détacha sa longue chevelure, histoire de cacher son visage aux quelques groupes d'élèves devant lesquels elle passait, et s'assit au bord du lac, laissant la légère brise l’apaiser. Elle avait réussi à éviter Owen et Nessa toute la journée, et puis il n'y avait aucune raison qu'un des deux ne débarque spécialement ici, pas vrai ? Soufflant un peu, elle ramena ses jambes contre sa poitrine, et les enlaça de ses bras, plantant son front dans le creux de ses genoux. C'était relaxant. Et personne ne viendrait la chercher ici… Hein ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: I never meant to feel that way : O W E N Ven 20 Mar - 18:49

« T’es qu’un idiot Owen ! Si t’vas pas lui parler maintenant, t’auras plus aucune chance ! Et t’vas m’faire perdre une amie ! Et ça, j’te l’pardonn’rai jamais ! » Hurle Nessa alors qu’on passe la porte d’la salle commune. On vient d’s’engueuler avec Alliyah. En sortant fictivement avec Ness’ pour rendre Alli jalouse, j’m’imaginais pas qu’les choses iraient si loin. En fait, j’voulais juste savoir si elle avait des sentiments pour moi avant d’me j’ter à l’eau. Mais Nessa a raison, j’suis en train d’tout foirer. J’suis qu’un pauvre idiot. Ce mot raisonne dans ma tête, encore et encore. J’peux dire que j’fais pas mon fier. J’baisse la tête, honteux, et file dans mon dortoir, après avoir déposé un baiser sur le front de mon alter ego féminin.
J’arrive pas à trouver l’sommeil de toute la nuit. J’ai tellement fait l’con. En vrai j’ai qu’une envie, c’est courir directement dans la salle commune des Serdaigles et tout lui avouer. L’problème c’est qu’j’connais absolument pas le mot d’passe et puis, j’suis pas du genre à m’confier comme ça. Même à Alliyah.

Le jour se lève déjà, sans qu’j’ai pu trouver le sommeil. Daren et les autres s’réveillent tôt. Ils ont tous une faim de troll et s’cassent direct dans la grande salle pour prendre un p’tit déj. Moi j’ai juste l’impression d’avoir l’cœur au bord des lèvres alors j’baragouine quelque chose et file dans la salle de bain des préfets pour m’détendre un peu. J’adore cette salle. La sirène du vitrail m’intrigue chaque fois un peu plus. J’me demande si j’aurai l’occasion d’en croiser un jour, lors d’un de mes voyages en mer. J’reste là une bonne heure, jusqu’à c’que mon estomac crie famine et qu’j’me décide enfin à manger un p’tit truc. Et puis j’file dehors histoire d’rejoindre mes potes et d’penser à autre chose.

« Nan mais qu’est-ce que tu foutais Owen ? » Me d’mande l’un d’eux en r’gardant sa montre. « Bah, j’bossais la méta ! » J’lance en m’marrant, croisant les doigts pour que ma blague suffise à les faire changer de sujet. Et visiblement ça marche ! Tout content, j’m’assois avec eux, et me mêle à la conversation, comme si de rien n’était, jusqu’à ce qu’une chevelure flamboyante attire mon attention. « Les mecs, faut qu’j’vous laisse. » J’annonce tout à coup, en coupant la parole à Alex.

D’un pas incertain, j’me dirige vers Alliyah, les mains tremblantes. Merde quoi ! J’suis un Gryffondor. Le préfet des rouges et ors ! J’devrais pas flipper autant. Mais d’un autre côté, j’ai tellement fait le con…. Aller, un peu d’courage ! J’souffle un bon coup, et accélère ma démarche puis m’installe enfin l’air de rien auprès de ma belle. « Salut. » Je marmonne, honteux, en passant ma main dans mes ch’veux. Un certain malaise s’installe. Elle m’en veut, j’le sais. Elle a raison. Sauf que maintenant faut que j’arrive à me racheter. J’peux pas m’imaginer la croiser dans les couloirs chaque jour sans pouvoir lui adresser la parole... « Ecoutes, Alli, il faut vraiment, vraiment que j’te parle. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: I never meant to feel that way : O W E N Dim 22 Mar - 18:33

I never meant to feel that way
Alliwen
Elle savait bien qu'elle n'était pas la première à ressentir ce genre de choses. Après tout, il suffisait de s'intéresser un tout petit peu à la littérature pour remarquer que la fille qui tombe amoureuse du petit ami de son amie était un thème récurrent, et qui n'avait rien d'original. Mais malgré tout, dans sa tête, c'était particulier, unique, et jamais vu. Owen était son ami depuis si longtemps, même avant Nessa., alors dans son égoïsme, elle ne pouvait cesser de se dire que c'était elle qui méritait d'être avec lui… Et cela la faisait se sentir encore plus coupable, car après tout, s'il avait choisit Nessa, et pas elle, c'était pour une raison. Et si elle ne plaisait pas à Owen, elle devrait se réjouir qu'il ai trouvé quelqu'un, surtout si ce quelqu'un était aussi adorable que Nessa… Mais malgré la volonté d'être heureuse pour eux, la douleur dans son cœur ne cessait de remonter jusque dans sa gorge et de lui faire venir les larmes aux yeux.

Mais assise là, au bord du lac, la tendre brise fraîche lui caressant le visage, elle essayait de relativiser. Peut-être qu'avec le temps, elle arriverait à expliquer les choses calmement à ses deux amis, peut-être qu'ils ne lui en voudront pas, et qu'avec le temps elle pourra accepter les choses comme elles sont, oublier Owen, et être réellement heureuse pour eux. Oui, ce n'était pas impossible. Ou du moins, c'était ce qu'elle pensait jusqu'au moment où la voix d'Owen la sortit de ses pensées. Son cœur manqua un battement, puis sauta dans sa poitrine, tellement qu'elle eu pendant un bref instant peur qu'il ne sorte de son torse. Elle réalisa à ce moment que ses espoirs de happy ending étaient peut-être impossible, finalement, ou en tous cas dans l'immédiat. Instinctivement, elle serra un peu plus ses jambes contre elle. La culpabilité refit surface comme un ballon gonflé lâché sous l'eau, et elle du prendre sur elle pour retenir la vague de sanglot qui menaçait de la reprendre d'assaut. Il voulait parler.

Après une longue inspiration, la jeune fille trouva le courage de releva la tête, plaçant les cheveux retombant du côté d'Owen derrière son oreille afin de pouvoir le regarder. Il avait entre les sourcils ce petit creux, signe que quelque chose le travaillait, mais sinon il avait toujours la même tête. Les yeux bleu, les cheveux bruns, les lèvres roses… Il était beau, désespérément beau, et la rousse se fit violence pour arrêter de s'attarder là dessus. Un coup de vent lui fit prendre conscience de ses yeux rouge, et elle tourna la tête pour regarder devant elle, dans l'espoir qu'Owen ne s’aperçoive de rien. - Y'a pas besoin Owen. Dit-elle, posant le menton sur ses genoux, regardant la surface du lac comme si elle semblait chercher une réponse. - C'est moi, j'ai merdé. Je… Je voulais pas que ça arrive, pas comme ça… J'voulais vous parler mais  j'avais.. J'avais peur que vous me détestiez. Elle dit les larmes aux yeux, serrant fort le tissus de sa robe et inspirant longuement pour faire passer le sentiment.

Spoiler:
 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: I never meant to feel that way : O W E N Mer 8 Avr - 21:01

Il m’semble qu’Alliyah met une éternité à m’répondre. J’ai le temps de l’admirer pendant de très longues secondes. Elle est magnifique, mais j’dois dire qu’elle paraît moins jolie que d’habitude, ses yeux sont rouges et légèrement gonflés, et j’ai comme l’impression qu’il reste des traces de larmes sur ses joues. Tout ça c’est d’ma faute. Elle finit par prendre la parole. J’reste bouche-bée en entendant ça. J’ai merdé. Elle rêve. C’est moi qui ai merdé, pas elle ! J’me sens tellement con. J’passe encore la main dans mes ch’veux, parce que c’est c’que j’fais tout l’temps quand j’perds confiance en moi. J’ai l’impression que ça m’rend beau, tout ça, mais faut croire que ça marche pas… Quand j’ouvre la bouche pour répondre, aucun son n’sort de ma gorge, c’est hallucinant ! Alors, comme j’trouve pas les mots, j’décide de faire un geste. L’air de rien j’pose ma main sur la sienne et sers ses doigts entre les miens. Assez fort pour pas qu’elle s’échappe, mais pas trop non plus parce que j’veux pas lui faire mal.

« Ecoutes-moi Alli. Faut que j’te dise un truc. J’sais pas par où commencer, j’ai peur qu’tu n’veuilles plus jamais m’parler après ça… Entre Nessa et moi c’est pas c’que tu crois… » J’laisse ma phrase en suspens, j’veux attirer son attention, et puis j’sais pas comment lui balancer ça. J’essaie d’gagner du temps. J’crois qu’j’ai peur qu’elle s’barre sans un mot une fois qu’elle saura. Sans un mot, après m’avoir foutu la gifle du siècle. Elles sont fortes les filles pour mettre des gifles. Sauf que c’est pas c’qu’on fait de plus agréable...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I never meant to feel that way : O W E N

Revenir en haut Aller en bas

I never meant to feel that way : O W E N

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-