C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

ebenezer - j’m’ennivre de négativité et j’me sens vivre (terminée).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : francisco lachowski - poetically pathetic.
| SANG : est-ce que c'est sérieux ? pro sang pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un homme le soumettant au sortilège de l'imperium.
| PATRONUS : une panthère noire.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: ebenezer - j’m’ennivre de négativité et j’me sens vivre (terminée). Dim 26 Avr - 0:55


ϟ la répartition



NOM - Alford
PRENOMS - Ebenezer Maddox
DATE DE NAISSANCE - 18 juin.
AGE - 17 ans.
VILLE D'ORIGINE - Aux abords de Londres, il est né dans le manoir familial.
CLASSE - Sixième année.
SANG - Sang pur, c’est une question d’évidence, les générations précédentes côté paternel n’ont toutes eu qu’un et unique enfant, et cela a toujours été un fils, marié à une sorcière de sang-pur vérifié. Il serait donc très désagréable à cette famille d’apprendre qu’un de leur membre a trahi la lignée.  




ϟ votre caractère
.
.



L’égoïsme est surement l’un de ses plus grands défauts, pourtant, lui considère ce trait de caractère comme une simple qualité, il n’attends rien de personne et se montre extrêmement exigeant envers sa propre personne. Il ne pense qu’à lui, qu’à ses propres envies et son confort personnel, les autres gravitant autour de lui, Ebenezer s’en désintéresse totalement. Vous pouvez lui demander une faveur, un service soyez sur que s’il n’y trouve pas son compte il refusera et s’amusera même de votre situation. Il a été élève dans le but de croire que son destin était déjà tracé, entrainé, privé de liberté de penser réellement par lui-même, il a toujours été soumis aux dictats de son paternel, sans jamais oser lever les yeux vers lui ou bien soutenir son regard. La prétention est chez lui une seconde nature, il pense que le monde est à ses pieds, que chacune des jeunes demoiselles sur qui il poserait les yeux serait enivrée par son doux parfum et de son regard d’acier, en règle générale il n’a pas forcément tords, ses attributs sont indéniables, mais il en devient vitre très agaçant de par sa vantardise et son extrême confiance en lui, ce qui pousse les gens à s’éloigner de lui tant qu’ils le peuvent. Et à vrai dire, cette situation est loin de lui déplaire, la solitude est sa meilleure alliée, il a quelques camarades de maison, mais ce ne sont pas ses amis, il ne les place pas comme ses égaux son esprit étant bien trop embué par des pensées qu’on a tenté d’y introduire pendant sa jeunesse, son père étant en grande partie responsable du jeune homme qu’il est aujourd’hui, Ebenezer lui voue un culte profond, aucune personne vivante ou morte n’égale son cher paternel. Cependant, il n’a jamais eu un regard paternel envers son fils, aucune apparence de fierté lorsqu’il l’entrainait sans relâche et qu’il réussissait l’un des exercices après des heures de labeur. Il est un menteur né, capable de faire croire ce qu’il veut à qui il veut, déjà tout jeune il parvenait à berner sa mère avec une facilité et un naturel déconcertant,  depuis il parvient à mentir sans gêne aucune à ses camarades et professeurs à qui il fait croire qu’il est un jeune homme sérieux et que la mauvaise conduite ne fait pas parti de sa personnalité. Cependant, ce que l’on remarque chez lui au premier abord, ne sont ni son égoïsme, ni sa tendance pressante au mensonge. Non il fait preuve d’une froideur à toute épreuve, il n’est pas facile de parvenir à le déstabiliser, il vous répondra toujours sur le même ton froid et détaché sans pour autant se laisser dicter sa conduite. Mais parfois, il arrive qu’il se montre très colérique, ses yeux devenant d’un noir plus profond que la nuit, et peut s’avérer violent lorsqu’il est piqué à vif, il est pourtant très rare de l’observer dans ce genre de situation, sachant que chacune de ses émotions, il les contrôle aisément.
Ayant plus de défauts à proprement parlé que de qualités, il n’est pourtant pas difficile de percevoir les quelques capacités qu’il détient. En effet, il fait preuve d’une grande finesse d’esprit, il manie les mots avec une certaine habilité, il est d’ailleurs capable de vous retourner l’esprit en quelques phrases faisant preuve d’une bonne force de persuasion, son éducation y aidant pour beaucoup. De plus, il manie très bien la baguette et est parfaitement capable de se défendre, son père l’ayant entrainé des heures durant. Il n’en est pas moins qu’il est très intelligent, certes, parfois certains de ses camarades font ses devoirs à sa place en échange de quelque gaillons, mais ce n’est en pas pour autant qu’il n’est pas avide de savoir. Tout ce qui lui est interdit à l’école, il le fait chez lui, cela lui ayant permis d’acquérir sa petite connaissance du monde magique et des sortilèges que Poudlard refuse d’enseigner. Il a toujours besoin de renouveau et s’ennuie rapidement lorsqu’il passe trop de temps sur la même notion. Ebenezer a été élevé dans les règles de l’aristocratie, il peut s’avérer être extrêmement courtois, connaissant chacune des règles de bonne conduite que sa mère s’est efforcée de lui enseigner bien qu’un peu réticent. Il parvient d’ailleurs très bien à fermer son esprit et à contrôler ses émotions ne montrant rien de ce qu’il ressent en réalité, ce qui pour lui est une capacité importante, pourtant très susceptible quand on touche un de ses points faible. Il est aussi très déterminé, lorsqu’il veut quelque chose, il fait en sorte de l’obtenir, peu importe les moyens qu’il doit employer, il parvient toujours à son objectif. Pour finir, Ebenezer est un jeune homme rusé, il parvient à se sortir de situations abracadabrantesquet tout en gardant son calme dérangeant, pour que son cerveau fonctionne à plein régime rien ne doit l'atteindre et il le sait.


ϟ ce qu'il faut savoir sur vous
.
.



VOTRE PATRONUS - Etrangement, alors qu’il parvient à maitriser parfaitement chaque sortilège qu’on lui enseigne, il lui est impossible de réaliser un patronus, mais s’il en avait un ce serait un puma noir.
VOTRE EPOUVANTARD - Un homme le soumettant au sortilège de l'imperium.
VOTRE COULEUR PRÉFÉRÉELe gris, ce n’est cependant pas à proprement parlé une couleur, mais bien un mélange de noir et de blanc et cette couleur le représente plutôt bien. De plus c'est aussi la couleur de ses yeux, qui changent étrangement de couleur lorsqu'il est en colère, et qui vire à un gris un peu plus foncé.
VOTRE ANIMAL PRÉFÉRÉLa seule présence animale qu’Ebenezer supporte est celle des félins, mais il ne possède pas d’animal de prédilection.
VOTRE PARFUM DE BERTIE CROCHUE PRÉFÉRÉCitron vert piquant et acidulé à la fois.
VOTRE COURS PRÉFÉRÉLes potions, enfin il tente de se convaincre que c’est la matière qu’il préfère, bien qu’il soit relativement meilleur en Défense contre les forces du mal.
VOTRE SORTILÈGE PRÉFÉRÉSerpensortia est son sortilège préféré, il l'a toujours trouvé envoutant lorsque son père faisait apparaître un serpent dans son bureau, Ebenezer pouvait rester de longues minutes à le contempler ne se rendant même pas compte du danger avant que son père ne le fasse disparaître.
VOTRE BOUTIQUE PRÉFÉRÉE SUR LE CHEMIN DE TRAVERSEGringotts est la boutique sur le chemin de traverse qu’il préfère, il a découvert Gringotts lorsqu’il a accompagné son père lui ouvrir son premier compte à la célèbre banque. Il apprécie particulièrement le fait que l’on peut tout y cacher, dans chaque coffre on peut y découvrir une multitude de richesses et d’objets en tout genre mais aussi parce qu’elle représente la réussite de chaque sorcier.

AUTRE CHOSE A AJOUTER ? - Ebenezer joue du piano depuis qu’il est enfant, sa mère s’est chargée de son éducation musicale et sociale. C’est devenu une réelle passion pour lui et la seule chose en commun qu’il pense posséder avec sa maternelle. Cependant, son père manifestement jaloux et soucieux a interdit à son fils d’en jouer il y-a quelques temps et il s’y est plié sans discuter. Alors qu'il était pourtant très doué, jouant dans tes galas et concert dédiés aux familles de son rang.

ϟ sur la route de Poudlard
.
.


Explications : Tu te trouves dans le Poudlard Express, en route vers ta Première Année. Soudain, une élève un peu plus âgée entre dans ton wagon et commence à te poser des questions.

« Salut, je peux m'installer ici ? Moi c'est Penny Clearwater, je suis Préfète, et toi tu t'appelles comment ? Tu vas faire ta première rentrée à Poudlard, on dirait. Faut pas t'inquiéter, ça va aller. Tu sais déjà dans quelle Maison tu voudrais aller ? »

Comme bon te semble Clearwater. Je suis Ebenezer Maddox de la longue lignée Alford. Je ne suis absolument pas inquiet, tu devrais plutôt t’inquiéter pour toi-même. Je sais que j’irais chez les Serpentards, aucun doute là-dessus, mon père dit que c’est la plus noble des maisons et depuis des générations nous allons là-bas, ce n’était qu’une question de temps pour moi.  
Il lui lance un regard arrogant lorsqu’elle s’apprête une nouvelle à ouvrir sa bouche de mourre.


« Je vois, je vois. Ben verdict à la cérémonie de Répartition, alors ! C'est le Choixpeau qui décide, après tout. Mais j'espère que tu iras là où tu veux. Au fait, ton nom me dit quelque chose, t'as déjà des frères et soeurs à Poudlard ? Et tes parents, ils font quoi dans la vie ? »

Il est tout à fait normal que mon nom « te dises quelque chose ».  Commence t’il a répéter d’une voix mielleuse et d’une ironie qui crevait les yeux. Mais la petite idiote ne parut rien voir, ni même comprendre le cynisme qu’adoptait déjà fièrement Alford junior. En effet, mon père est directeur du département des mystères au Ministère de la magie. Quant à mère, elle organise les réceptions dans notre manoir, et rien de plus, comme toute femme qui se respectent. Ni frères, ni sœurs, enfant unique comme on dit.

« Ah oui non en fait, j'ai dû confondre avec quelqu'un d'autre. Bref ! Sinon, comment tu vois ton futur, à ta sortie de Poudlard ? Tu dois bien avoir des projets d'avenir, tu sais ce que tu veux faire plus tard ? »

Tu poses beaucoup de question toi. Je ne lis pas dans l’avenir, et puis quand bien même ce sont des choses qui ne te regardent pas. Si tu allais faire un voyage vers le futur dans un autre compartiment que le miens ? .

« Quelle ambition ! Moi je veux devenir joueuse de Bavboules pro, mais apparemment c'est super-compliqué. C'est un peu mon rêve, tu vois. Tu as peut-être entendu parler de ce conte moldu, dans lequel un génie sort d'une lampe et te propose d'exaucer trois de tes vœux. Si un tel génie se présentait à toi, qu'est-ce que tu demanderais, toi ? »


Joueuse de Bavboules professionnelle ?
Il éclate d’un rire tonitruant, postillonnant un peu sur le visage de la jeune fille. Je n’ai jamais entendu quelque chose d’aussi ridicule. Avant d’avoir ce type d’ambition tu devrais déjà commencer par te laver les dents, ton haleine est la même que celle d’un Troll. Ses petits camarades de wagons rirent aux éclats, il se sentait puissant.Pour te répondre, je dirais que les moldus racontent et inventent tout un tas de fantaisies sans queues ni têtes, un tel génie ne pourrait exister et puis je n’aurais rien à demander, je possède déjà tout ce que je souhaite.



ϟ et la partie hors-jeu
.
.




Avez vous d'autres personnages, si oui dans quelle maison ? aucun autre.
Où avez vous connu le forum ? je ne sais plus du tout !
Avez vous lu le règlement et vous engagez vous à le respecter : oui + mardi-marjolaine.
Vous avez la possibilité de reserver les droits de votre avatar (personne ne pourra le prendre), rendez-vous dans la galerie des avatars. N'oubliez pas non plus de faire votre biographie RPG.
BIENVENUE PARMI NOUS, ET BON RP !


Dernière édition par Ebenezer Alford le Mar 28 Avr - 5:28, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : francisco lachowski - poetically pathetic.
| SANG : est-ce que c'est sérieux ? pro sang pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un homme le soumettant au sortilège de l'imperium.
| PATRONUS : une panthère noire.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ebenezer - j’m’ennivre de négativité et j’me sens vivre (terminée). Dim 26 Avr - 0:56

ϟ laissons parler votre imagination
.
.




TON ARRIVEE A POUDLARD ET LA CEREMONIE DE LA REPARTITION.

Lord Alford, avait toujours voué un culte a Durmstrang, toute son enfance cette école avait été son rêve secret, qu’il avait alors transmis au fils qu’il avait tant désiré, non pas par amour mais par convenance. Mais il n’avait pas pu se résoudre à quitter son poste au Ministère et sa fortune anglaise pour la Russie, il n’y aurait plus eu le même statut qu’ici et ce manque de pouvoir lui était totalement inconcevable, il était né pour diriger et mépriser. Seulement, voilà Poudlard n’était pas réellement l’endroit où il souhaitait le voir évoluer, avec ce bon et adoré Dumbledore qu’il détestait plus que n’importe quel autre homme. Ebenezer n’avait jamais réellement compris la haine que son père vouait à l’homme barbu que l’on voyait parfois gigoter élégamment sur l’une des photos de la gazette du sorcier, lorsque cela arrivait il jetait le journal dans la cheminée de son bureau en pestant des « traitre à son sang » ou des « comment peut-il accepter que des fils de sang-de-bourbe entrent dans cette école », il disait aussi qu’un jour ils en paieraient tous le prix. A l’époque Ebenezer ne comprenait pas vraiment de quoi il voulait parler, alors il tentait d’imiter chacun des gestes de son père lorsqu’il tombait sur un article du genre, tandis que sa chère mère lui tapait gentiment sur les doigts en signe de réprobation. Elle n’avait fait que suivre son mari, dans cette lente descente aux enfers qu’est le mal et les préjugés, mais elle n’acceptait tout simplement pas les élans de colère que transmettait le père au fils, et à vrai dire elle s’était toujours un peu sentie exclue dans ce cercle familial seule face à deux garçons qui s’entendaient pensait-elle comme larrons en foire. Mais elle se trompait, l’un n’était que le disciple et l’autre le maître, ne se rendant pas compte que l’un finirait pas dépasser l’autre et qu’une haine profonde les désunirait à jamais.

Le temps filait rapidement, et Ebenezer aurait bientôt eu l’âge d’entrer à Poudlard, il se tenait droit comme un balais lorsque son père lui parlait de cette maudite école, lui donnant toutes sortes d’instructions et de recommandations qu’il allait suivre à la lettre, il n’en doutait pas. Pourdlard lui disait-il n’était ni un endroit pour se faire des amis, ni pour suivre ces affreux cours sur les moldus, il devait cependant s’y faire des relations, et bien qu’Ebenezer ne comprenne pas totalement le sens du mot « relation » il acquiesçait toujours d’un signe de tête montrant qu’il avait compris et qu’il obéirait au doigt et à l’œil à tout ce que son paternel tentait de lui enseigner. Il aurait tout fait pour lui ressembler. Absolument tout. Mais surtout, pour ne pas le contrarier, parce que lorsque son père entrait dans une colère à en faire trembler les murs du manoir, il était terrifié et même sa mère ne parvenait pas à calmer son affolement.

Il avait alors onze ans lorsque sa mère lui disait au revoir, lui jetant des regards aimants et faisant des grands signes de main sur le quai neuf trois quart. Cependant, lui n’en faisait rien, ne se rappellant que trop bien les dernières paroles que son père lui avait adressé « Ne montres jamais tes faiblesses devant eux Ebenezer, ou bien ils s’en serviront contre toi ». Il se contenta tout de même de jeter des regards discrets en sa direction, tandis que son paternel tirait brusquement sa femme par le bras afin de couper le lien, et c’est lorsqu’il vit ce geste qu’Ebenezer commença à comprendre l’emprise que le patriarche Alford avait sur eux et il s’était dit que Poudlard n’allait peut-être pas être si terrible que ça  finalement. Il avait fait le voyage avec quelques gosses tout aussi méprisables que lui, avait ouvert la bouche quelque fois pour se présenter ainsi que sa famille et avait toisé de son regard hautain certains petits lardons pauvres. Empli de clichés il savait qu'il ne cotoierait pas que des gosses de son rang et de sa hauteur, mais il s'était promi de tout faire pour les éviter tout en s'amusant un peu. Il ne comprendrait que plus tard la portée de ses gestes, de ses paroles ainsi que de ses regards.

Lorsque la centaine de mômes arrivèrent à destination, Ebenezer ne fut pas le moins impressionné et ne compris pas vraiment l’engouement d’un petit groupe de nés-moldus face au paysage qu’ils apercevaient, peut-être n’avaient-ils pas eu la chance de naître dans un monde sorcier comme lui l’avait eu. Le voyage sur le lac s’était passé sans encombre, à l’instar de quelques troll qui se penchaient peut-être un peu trop, pointant dangereusement le nez dans l’eau sombre du lac, mais on les rattrapait toujours à temps. Dommage, s’était-il dit, le regard moqueur, un petit rictus au coin des lèvres. Le lac paraissait être illuminé de milles lanternes brillants d'une lueur faiblarde mais envoutante, et le nombre faisait qu'elles transperçaient la nuit. Ils y étaient.  Quant à lui, il se contentait de se tenir bien droit en position assise sur la barque fixant de ses yeux perçants l'immense château qu'ils apercevait au loin. Comme de nombreux jeunes sorciers, c'était le moment qu'il avait le plus attendu durant sa petite enfance, sa mère avait passé des soirées à lui lire des histoires et des livres sur la vie au château, sa disposition et sur les sortilèges qui l'entourait et qu'on finirait pas lui enseigner. Son paternel quant à lui était un peu plus réticent, et Ebenezer avait toujours mimé de pas s'intéresser réellement à Poudlard pour l'imiter, mais la réalité était tout autre, il avait eu hâte. Et il était fier, parce qu'il deviendrait le sorcier qu'on avait toujours voulu qu'il soit, à cet instant les images se gravèrent dans son esprit et resteraient indélébiles jusqu'à la fin. Lorsque la barque heurta le visage, on fit descendre toutes les petites têtes blondes et on les conduisit ensuite en direction de la grande salle, comme sa mère le lui avait montré sur un grand livre de dessins narrant l’histoire de Poudlard et la vie là-bas, qu’elle lui avait fait apprendre par cœur afin qu’il connaisse chacune des règles avant l’heure, les règles de son père, les règles de Poudlard, son cerveau menaçait d’exploser à un si jeune âge, tout ce qu’il avait connu n’était que règlements et interdictions dont il pensait comprendre parfaitement le sens. Ebenezer s’avait donc très bien qu’il allait vivre la cérémonie de la répartition. D'autres cependant demandaient sans cesse où leurs valises pouvaient bien se trouver, certains chouinaient un peu, mais la plupart d'entre eux regardaient en l'air les yeux brillants d'une magie visible. On les plaça en rangée et chacun devait attendre qu'on l'appelle pour faire face à la célèbre cérémonie, et surtout au choixpeau parfois déstabilisant. Cela se fit dans l’ordre alphabétique, il attendait sagement son tour ne prêtant pas la moindre attention aux cris d’hystéries et aux applaudissements lorsqu’un élève rejoignait la maison que le choixpeau lui avait attribué. Lorsqu’il entendit « Alford Ebenezer » il se tint encore plus droit qu’à l’accoutumé et releva le menton tout en s’approchant de la chaise sur laquelle il s’installa le regard pointé vers l’horizon, il passait dans les premiers. On plaça le choixpeau sur sa tête et il le senti quelque peu bouger comme s'il venait de s'éveiller instantanément. Puis, il l'entendit marmonner, il ne savait pas réellement s'il ne l'entendait que dans sa tête ou si la foule pouvait elle aussi l'entendre, mais il parlait et s'agitait un peu plus. « Hum…je vois…le cœur froid, une grande ambition…et une certaine satisfaction face au pouvoir, tu le recherches…comme ton père. Ça ne fait pas de doute ! » et il annonça de voix vive la maison qui allait accueillir Ebenezer pour sept ans...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ADMINISTRATEUR
L'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.

ADMINISTRATEURL'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.
| HIBOUX POSTÉS : 400
| SANG : Faut pas pousser non plus, j'ai déjà un cerveau...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ebenezer - j’m’ennivre de négativité et j’me sens vivre (terminée). Mar 28 Avr - 9:57


bienvenue à serpentard !

Bienvenue à toi dans la prestigieuse maison de Salazar Serpentard !
Pour faciliter ton intégration au forum, je vais te faire un bref récapitulatif des sections les plus importantes d'ATDM. Ne t'en fais pas, elles sont facultatives et tu pourras les visiter quand bon te semblera.

Tout d'abord, chaque sorcier doit avoir sa baguette magique. La section OLLIVANDER'S te permettra d'acquérir ta propre baguette fabriquée rien que pour toi.

En ce qui concerne Poudlard et Serpentard, tu peux d'ores et déjà aller faire un tour dans ta SALLE COMMUNE et déposer tes valises dans ton dortoir. Tu peux d'ailleurs aller réserver ton dortoir afin de faciliter les liens entre ton personnage et les autres de ta maison.

Maintenant, passons aux cours ! Car Poudlard ne serait rien sans ses cours et ses professeurs. Pour commencer, tu peux aller choisir tes POINTS DE COMPÉTENCE pour pouvoir participer aux cours. Ensuite, tu peux aller jeter un oeil au PANNEAU D'AFFICHAGE pour ne rien louper des activités à Poudlard. Tu retrouveras la liste des cours, les inscriptions pour les équipes de Quidditch, les rendez-vous du club de duel et d'autres informations qui ne manqueront pas de t'intéresser.

Passons maintenant à la partie Hors-Jeu. Tout d'abord, tu as à ta disposition une section BIOGRAPHIE ou tu pourras relater l'histoire de ton personnage de la manière que tu préfères, récit, journal intime, album photo, etc. Ensuite, pour faciliter ton intégration, n'hésite pas à te créer une FICHE DE LIENS qui te permettra de nouer des liens avec les autres membres. Ami(e)s, ennemi(e)s, cousin(e)s, tu pourras ainsi te créer ton propre cercle et commencer plus facilement à RP. En parlant de RP, si tu es en panne d'inspiration ou si tu ne trouves pas de partenaire avec qui écrire, tu peux te rendre dans la partie DEMANDE DE RP ET D'INSPIRATION où sont répertoriés quelques sujets libres, par exemple.

Le COIN GRAPHISME te permettra de t'ouvrir une galerie afin de classer tous les avatars de ton personnage. Lorsque tu auras atteint les 30 messages, tu pourras aller réserver ton avatar dans le BOTTIN. Tu pourras également, si tu as envie de montrer tes talents en graphisme, offrir des avatars/gifs/icônes ou autre à tes camarades dans la BOÎTE A CADEAUX.

Si tu aimes les défis, tu peux aller t'intéresser à la section DÉFIS ET DRAGÉES et t'ouvrir un sujet afin de répertorier tous les défis que tu te seras amusé à réaliser dans tes RPs. A la clef, de nombreuses récompenses et des sujets riches en originalité !

Si tu pars en vacances, si tu as un souci d'ordinateur, de connexion, si tu as une baisse de motivation, n'oublie pas d'aller le signaler dans les ABSENCES afin de ne pas voir ton personnage supprimé ou ton avatar débloqué.

Voilà, tu sais tout, à présent ! Si tu as la moindre question, tu peux toujours contacter les membres du STAFF qui se feront une joie de te renseigner. Tu peux également aller faire un tour sur la CHATBOX et constater par toi-même à quel point les membres d'ATDM sont givrés.

Je n'ai plus qu'à te souhaiter un excellent jeu parmi nous !

______________________________

Le Choixpeau Magique
« Je n'suis pas d'une beauté suprême, mais faut pas s'fier à ce qu'on voit
Je veux bien me manger moi-même si vous trouvez plus malin qu'moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ebenezer - j’m’ennivre de négativité et j’me sens vivre (terminée).

Revenir en haut Aller en bas

ebenezer - j’m’ennivre de négativité et j’me sens vivre (terminée).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de Victor Ebenezer [Validée]
» × Ebenezer – Le remède est dans le poison.
» [Codage] Fiche de personnage - Ebenezer Lestrange [Terminé - Heather Wells]
» Speak again, bright angel ~ Athena & Ebenezer
» Boxing Day [Ebenezer & Julia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Les validations :: 
La cérémonie des répartitions
 :: 
Les répartitions terminées
-