Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

back when it all began ☼ feat. Rohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: back when it all began ☼ feat. Rohan Mar 26 Mai - 21:51

Back when it all began

We might be facing the impossible

On l'avait pourtant prévenue. Mme McGonagall n'avait fait que de le répéter pendant son cours ' Mlle McLeon, si vous n'arrêtez pas de parler avec votre voisin, je vous promets une retenue !', mais la jeune fille n'en avait fait qu'à sa tête. Elle riait avec Dowey, et s'en cachait à peine. Si son ami était, lui, plus discret, ce n'était pas son cas, et elle n'avait pas réussi à échapper au regard perçant de la directrice des Gryffondor, qui finalement lui donna une retenue. À la fin de l'heure, elle était donc allée voir l'animagus qui lui dit que le Garde-chasse Hagrid avait besoin d'aide, et que cela ferait parfaitement office de retenue. Ce qu'elle avait omis de lui dire en revanche était que, pour cette tâche, elle serait accompagnée d'un autre élèves, un Serpentard – Rohan Avery. Elle ne le connaissait pas vraiment. Elle l'avait aperçu en cours plusieurs fois, mais ils ne s'étaient jamais adressé la parole. Ce dernier traînait toujours avec Jones, Yaxley et Romansky, et c'était tout ce qu'elle savait. Il semblait être comme tous les Serpentard – inabordable si l'on ne possède pas une cravate verte et argent.

Elle venait de sortir du château, une légère cape sur les épaules. Si ce mois de mai était doux et chaleureux, il commençait à faire un peu frais à cinq heures de l'après-midi, et elle ne voulait pas prendre le risque d'attraper froid alors qu'elle pouvait tout juste recommencer à sortir. Comme les beaux jours étaient de retour, Lilah avait laissé tomber les gros collants de laine. Comme beaucoup d'autres filles, elle avait à présent décidé de compléter son uniforme avec des collants en nylon, beaucoup plus fins, plus confortables, et plus accordés à la jupe d'uniforme de l'école. Il ne faisait pas encore assez chaud pour avoir les jambes à l'air. Son maillot gris était bordé de noir et de jaune, les couleurs de sa maison, dont le blason était fièrement cousu sur le côté droit de son T-Shirt.  Sa chevelure de feu se tortillait avec les mouvements du vent, alors qu'elle se dirigeait vers la petite cabane de bois. Une fois arrivée, elle prit une longue inspiration avant de tendre le poing vers la porte pour toquer. Alors qu'elle allait abattre son poing sur la lourde porte de bois, cette dernière s'ouvrit, arrachant un sursaut à la Pouffy. Devant elle se tenait le demi-géant, Hagrid, son sourire chaleureux habituel collé aux lèvres. Lilah aimait bien Hagrid, il avait toujours été aimable avec elle, et l'avait même invitée à prendre le thé une fois ou deux quand il avait vu qu'elle s'intéressait de près aux créatures magiques.

– Bonjour Delilah, je suis ravi de te voir… Même si c'est pour quelque chose de fort peu plaisant, j'en ai peur. Il regarda par dessus l'épaule de la rousse. – Et tu dois être Rohan, n'est-ce pas ? Bon, je vais vous expliquer ce que vous allez devoir faire ce soir.

Le barbu sortit de sa cabane et se saisit de deux paniers en osier ainsi que de deux paires de ciseaux de jardinage. – J'ai bien peur que ce que je vous demande de faire aujourd'hui ne vous déplaise, mais j'ai beaucoup de choses à faire, et je n'ai malheureusement pas le temps de m'en occuper moi-même. Le professeur Slughorne a besoin de Belladone, une plante magique que vous connaissez bien puisque vous avez dut en acheter pour votre rentrée. Delilah, comme ta mère et herboriste, je suis certain que tu n'auras aucun doute à la reconnaître, et tu pourras aider Rohan à en trouver. Malheureusement à Poudlard, cette plante ne pousse que vers la forêt interdite. Vous n'aurez pas à trop vous y aventurer, car elle pousse généralement près de la sortie, mais soyez quand même prudents.

Sachant que toute discussion serait inutile, la jeune fille se contenta d'avaler sa salive et d'acquiescer. Après les dernières instructions données, les deux jeunes gens se mirent donc en route, un silence pesant s'installant. Tentant de faire la conversation, Lilah se lança. – Je… Je m'appelle Delilah. Enfin… Hagrid l'a déjà dit, donc tu dois le savoir... Elle rit, un peu nerveusement.

made by roller coaster

Dragées:
 


Dernière édition par Delilah McLeon le Sam 7 Nov - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 192
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Ven 26 Juin - 12:37

Tout ça à cause d'un pari. Un pari ! Hestia l'avait mit au défi de se moquer de la taille du petit professeur Flitwick. Défis relever haut la main lorsqu'il avait tenu en haut de sa main son parchemins, empêchant le petit professeur de le récupérer et sa remarque "plus haut" qui avait rire une bonne partie de la classe - ou en tout cas les serpentard -  Il avait lancé un sourire satisfait à Hestia avant que le petit professeur ne le colle. Il entendait encore le rire de sa meilleure amie lorsqu'il avait quitté la salle commune des vert et argent pour se rendre à sa retenue. Non d'une bouse de sombral, elle ne paierait rien pour attendre !

En se rendant au bureau du professeur Flitwick, il le redirigea vers la cabane d'Hagrid puisque ce dernier semblait avoir d'aide. Rohan grommela, non seulement, il se payait une retenue, mais en plus il allait servir de compagnie au gros lourdeau qui servait de garde chasse.

Il traversa le parc le plus lentement possible. Il n'était pas compliqué d'apercevoir la haute stature du demi-géant et le serpentard pensa avec un petit sourire que Flitwick et Hagrid ferait bonne équipe.
Il mit en revanche plus de temps pour remarquer la petite silhouette de la jeune fille qui était déjà aux côtés de Hagrid. Dans la clarté de la fin d'après-midi, il aperçut distinctement le col jaune de la cape de la jeune femme et il soupira de plus belle. un gros lourdeau et une poufsouffle; Bon sang avec ça Hestia allait se fiche de lui jusqu'à la fin de sa scolarité.

"Et tu dois être Rohan, n'est-ce pas ?"
-"Ouais ! " répondit-il le plus froidement possible.

Rohan écarquilla les yeux quand Hagrid proposa à la dénommée Delilah de l'aider à repérée de la Belladone. Il se retint toutefois de protester devant lui, de peur de se prendre une nouvelle heure de retenue.
Il leur fila quelques instructions supplémentaire avant de les laisser.

"Je… Je m'appelle Delilah. Enfin… Hagrid l'a déjà dit, donc tu dois le savoir..."
-"Eh bah les poufsouffle sont plus intelligent que ce que je pensais. Tu à déduis ça toute seule ou une être des bois t'as soufflé la réponse". répliqua le serpentard sarcastique. Il avait été dur, mais il n'avait aucune envie de devoir faire la conversation avec une poufsouffle. Cette heure de colle finit il se tiendrait toujours aussi loin des blaireaux qu'à l'accoutumé.

-"Nan mais pour qui il se prend ce gros lourdeau avec une cervelle de pitiponk ! Je n'ai pas besoin de l'aide d'une fille d'herboriste de pacotille !" clama-t-il haut et fort alors qu'ils se rapprochaient de la forêt interdite. Sa mère était la botaniste la plus réputé du monde sorcier de grande-Bretagne et ses clients étaient bien entendu triés sur le volet. Il avait passé beaucoup de temps dans les serres avec sa mère et son frères et il savait parfaitement reconnaitre de la Belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Lun 3 Aoû - 12:26

Back when it all began

We might be facing the impossible

Son camarade n'avait pas l'ait très agréable. Lilah avait déjà croisé des Serpentards gentils, qui savaient se tenir, et avec qui elle pouvait être amie… Mais visiblement, Rohan n'était pas un de ces personnes. Il semblait aussi froid que le bleu de ses yeux, et aussi agréable qu'une goule en colère. La jeune femme avait espéré que l'heure de retenue ses passe bien, mais visiblement son espoir allait mourir quelques minutes seulement après sa naissance. Il était déjà désagréable avec Hagrid, et c'était déjà une chose qui ne plaisait pas du tout à la rousse. Le demi-géant était la personne la plus gentille et attentionnée du personnel de Poudlard tout entier, et un ami très précieux.

Lorsqu'elle tenta maladroitement de se présenter, sa réponse ne fit que confirmer les suppositions qu'elle s'était faite dans sa tête. Elle décida de ne pas relever l'attaque à sa personne, et se contenta de soupirer lascivement.Mais tout changea lorsqu'il commença à attaquer Hagrid, puis sa mère. La rousse s'arrêta brusquement en face du Serpentard, l'air visiblement mécontent. – Ça suffit ! Dit-elle sèchement. S'il pensait qu'une Poufsouffle était incapable de se défendre et de s'énerver, il se fourrait le doit dan l'oeil. Lilah était certes une jeune fille adorable et heureuse de vivre, mais pas non plus au point de laisser les autres insulter le gens qu'elle aime. – Hagrid est une personne très gentille et très intelligente. Il en sait plus au sujet des créatures magiques et de Poudlard que tu n'en saura jamais ! Elle serra les poings. – Et je t'interdis d'insulter ma mère, pour qui tu te prends ?! Moi je voulais faire en sorte que cette heure de retenue se passe bien, qu'elle passe vite. Mais visiblement, tu ne veux pas me rendre la tâche facile, alors soit, que cela se passe mal alors !

Elle tourna les talons, très visiblement énervée, et commença à s'enfoncer dans la forêt. Son regard filait à toute allure sur le sol, cherchant des Belladones. Malheureusement, elle ne semblait pas en trouver, en tous cas pas pour le moment.

made by roller coaster


Dernière édition par Delilah McLeon le Sam 7 Nov - 14:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 192
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Mar 18 Aoû - 10:44

Si Rohan était effectivement de caractère arrogant, la méchanceté gratuite était souvent un rôle qu'il se donnait. Peu de personnes le connaissait vraiment, sous ce masque et c'était tant mieux ! On ne pouvait faire partie d'une des grandes familles de sang-purs et être fleur bleue, ça n'était pas compatible. Et pourtant Merlin savait comme la vie de Rohan n'était pas facile depuis la dépression et l'isolement de sa mère.
Il ne s'attendait certes pas à une contra-attaque de la part de la poufsouffle. En générale les gens avait tendance à se renfermer mais pas elle. Elle, elle avait oser lui répondre et dans un coin de sa tête une petite voix pensa que ça faisait du bien parfois d'être en face de quelqu'un avec du répondant.

-"Soit..." répondit-il à la tirade de la jeune fille en la suivant. Ils marchaient mais aucune Belladone n'était visible sur le sol. Rohan essaya de se rappeler ce que ça mère lui avait expliqué sur cette plante fabuleuse. Elle pouvait être un poison comme un antidote selon la dose utilisé. C'était une plante assez courante en Grande-Bretagne mais uniquement dans les forêts. "Souviens toi de ça mon fils, la Belladone aime l'obscurité et l'humidité que peut procurer le fin fond d'une forêt."

-"On est trop proche de la lisière la, il faut s'enfoncer plus dans la forêt pour en trouver." dit-il en passant devant la jeune fille. La forêt interdite ne donnait toutefois pas trop envie de s'aventurer plus profondément en son sein. Rohan guettait le moindre bruit qui sortait de l'ordinaire tandis qu'ils avançaient toujours à la recherche de la plante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Sam 5 Sep - 12:00

Back when it all began

We might be facing the impossible

Que la méchanceté gratuite ne soit qu'un rôle que se donnait Rohan Lilah s'en fichait pas mal. Le résultat était le même - il avait manqué de respect à Hagrid, un de ses amis, mais surtout, il avait manqué de respect à sa famille, et les deux faits était impardonnables. Lilah n'est pourtant pas le genre de personnes à se mettre en colère facilement, elle n'est même pas du genre à se mettre en colère du tout, habituellement, mais lorsque l'on s'attaquait ainsi gratuitement à des personnes proches et précieuses pour elle, elle montrait les crocs et devenait redoutable. Le fait que Rohan soit un Serpentard et un Avery ne changeait absolument rien à la donne. La rousse ne se laissait pas intimider par un élève, quel qu'il soit, et était prête à défendre à la fois ses convictions et les personnes à qui elle tenait.

Un silence pesant finit par s'installer alors qu'ils avaient tous les deux les yeux rivés sur le sol, scannant ce dernier à la recherche de la moindre fleur, mais aucune ne semblait être là. Hagrid avait dit en avoir vu à la lisière de la forêt, mais cela avait surprit la rousse puisqu'elle aussi savait que les Belladonnes aimaient le sombre et l'humidité. Il arrivait dans de très rares cas dans lesquelles la pousse était vraiment abondante, qu'elles se propagent jusqu'en bord de forêt, mais cela restait très rare. Elle ne fut ainsi pas surprise lorsque Rohan dit qu'il fallait s'aventurer plus profondément dans la forêt. Elle se contenta de hocher brièvement la tête.

Alors que les deux jeunes gens s'enfonçaient dans les profondeurs de la forêt, le coeur de la jeune fille se mit à battre plus fort. Elle n'était pas tranquille. Ses yeux scrutaient chaque arbre s'offrant à sa vision, et chaque centimètre carrée de terre, d'herbe ou de mousse poussant abondamment dans les profondeurs. La jeune fille savait que les Belladonnes ne poussaient jamais seules, et qu'il suffisait d'en trouver une pour en trouver tout un tas.

La paranoïa générée par l'environnement sombre et peu accueillant de l'intérieur de la forêt interdite faisait que la jeune fille se retournait au moindre bruit/ Un craquement de branche, le bruissement d'une fille, un cri par un quelconque animal. Tout cela lui donnait des sueurs froide. Elle ne pouvait que se demander quel genre de terrible animal rôdait dans cette forêt. Si elle était passionnée par les créatures magiques, elle n'était pas sans savoir que certaines d'entre elles étaient extrêmement dangereuses et qu'il fallait éviter à tous prix. Et elle savait également que certaines de ces créatures rôdaient dans les profondeurs de la mystérieuse forêt de Poudlard. Elle tentait cependant de ne pas montrer sa frayeur à son camarade d'heure de retenue. Déjà qu'il s'était moqué de sa famille et de ses amis, il ne manquerait plus qu'il se moque d'elle en prime...

Finalement, elle aperçu une fleur colorée, et l'espoir monta en elle. Elle se précipita dans un coin de la forêt. – Là ! Il y en a pl- " Elle s'arrêta au beau milieu de sa phrase et écarquillé les yeux l'air terrifié. Instinctivement, elle porta sa main à sa poche pour sa baguette. Devant elle, une gigantesque araignée, portée d'un agromentula, pensa-t-elle. L'énorme bête poilue la fixait de ses nombreux yeux noirs et vides. – Ne fais surtout pas de gestes brusques. Murmura la rousse.

made by roller coaster


Dernière édition par Delilah McLeon le Sam 7 Nov - 14:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 192
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Jeu 10 Sep - 10:03

Rohan déambulait quelques pas devant la jeune poufsouffle. La forêt interdite n'était pas très rassurante, avec son obscurité croissante et les mystérieux bruit qui y résonnait. Même pour tout l'or de Gringotts il n'aurait jamais avoué qu'il n'était pas super à son aise. Surtout pas devant sa camarade d'infortune. Il la sentait sursauter au moindre bruit tandis que de son côté son coeur seulement faisait. Une chance que son éducation lui avait donné une bonne maîtrise du sang-froid et des émotions. Il se retint toutefois de faire une remarque sur les réactions de la jeune femme derrière lui.

Sa baguette pointé devant lui comme une lampe torche, il parcourait le sol devant lui s'arrêtant parfois sur une plante avant de repartir. Les belladones n'était pas facile à trouver c'était un fait mais si il continuait à s'avancer ainsi ils n'en trouveraient pas plus. Ces fleurs vivaient dans l'obscurité certes, mais pas dans le noir complet.

" Là ! Il y en a pl- "
La poufsouffle s'était déjà élancé vers l'endroit qu'elle avait désigné avant de s'arrêter brusquement. Rohan ne capta pas tout de suite la raison qui l'avait poussé à s'arrêter à quelques mètres des fleurs. Ce n'est que lorsqu'il se rapprocha de la jeune fille qu'il aperçut les nombreux yeux noirs brillant dans la nuit.
" Ne fais surtout pas de gestes brusques." Sans blague ? Elle en avait de bonne elle. L'araignée était suffisamment gosse pour les dévorée tout les deux en même temps. Il pointa sa baguette devant lui se demandant si la lumière la ferait fuir.
-"Recule doucement jusqu'à moi !" murmura le serpentard, sa baguette toujours pointer vers l'énorme bête. Tandis que la jeune femme recula à petits pas, il se mit à reflechir à la vitesse de l'éclair. Bon sang c'était quoi déjà le sortilège pour faire fuir les araignées. Delilah n'était qu'à un mettre de lui quand l'araignées sembla comprendre que sa proie tentait de s'échapper et elle courut à une vitesse sidérante vers les deux élèves.
-"Aragna Exime" cria le jeune homme en saisissant la main de sa compagne d'infortune et en la tirant vers l'arrière tandis que l'araignée était projeter sur plusieurs mètres. La chose à laquelle ni Rohan ni Delilah ne s'attendait c'était certainement au troupeau d'araignée qui s'agitèrent lorsqu'elles aperçurent leur chef voler dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Lun 19 Oct - 15:04

Back when it all began

We might be facing the impossible

La peur s'insinuait dans ses veines comme un poison, prenant possession d'elle, se rependant partout en elle, immobilisant son corps à présent complètement paralysé. La seule chose qui bougeait légèrement était son torse, au rythme de sa faible respiration saccadée. Si son corps était en veille prolongée, son cerveau, lui, fonctionnait à mille à l'heure. Elle repassait dans son esprit tout ce qu'elle avait put lire, apprendre, écrire sur les Agromentula, mais la seule chose dont elle arrivait réellement à se rappeler étaient les dernières lignes d'un paragraphe d'un livre sur les créatures dangereuses disant que peu de personnes s'étant déjà retrouvées seules en face de ces araignées gigantesques étaient encore vivantes pour en témoigner. Et là, il étaient deux élèves de quinze ans, ils étaient de la pâté pour chier pour ces gigantesques créatures.

Malgré sa peur omniprésente, un coin de l'esprit de la rousse ne pouvait s'empêcher d'être fascinée par le spectacle. Elle gravait tous les détails dans son esprit – les multiples yeux noirs et vides d'expression, les gigantesques pattes velues et articulées, les mandibules aussi grosses qu'aiguisées, et leur corps gigantesques aux allures de velours. La voix du Serpentard la ramena à la réalité et elle sentit ses membres revenir à eux. Elle souffla doucement et commença à reculer vers lui, le plus lentement possible, prenant garde à ne pas marcher sur une branche sèche pour limiter le bruit qu'elle faisait. Mais alors qu'elle finissait d'arriver vers lui, elle vit la bête bondir vers elle et se mettre à courir à une vitesse fulgurante. Son cœur fit un bon alors qu'elle sentit une main se saisir de la sienne et la tirer en arrière. Rohan. Elle vit un sortilège verdâtre partir vers l'araignée, et cette dernière se prendre un arbre de plein fouet, rebondissant dessus et retombant sur le sol, sonnée. Lilah savait qu'elle n'était pas morte, car si ce sortilège tuait les araignées normales sur le coup, des créatures aussi grosses n'étaient pas repoussées aussi facilement.

Mais alors qu'ils se pensaient sortis d'affaire, Lilah entendit la forêt entière se mettre à grouiller, des bruits pour le moment méconnaissable. Mais alors qu'elle regarda autour d'elle, la rousse comprit. Une Agromentula n'était jamais seule, et si l'on s'attaquait à l'une d'entre elle, le reste de la famille venait à la rescousse aussitôt. Et avec son sortilège, Rohan venait de réveiller le troupeau entier. Un frisson de terreur descendit le long du dos de la jeune fille. Elle resserra son étreinte sur la main de son coéquipier et l'entraîna dans une course folle dans la forêt. Elle n'avait aucune idée d'où elle allait, mais elle savait que pour le moment courir était leur seule chance de survivre. Elle entendait derrière eux le bruit d'une bonne vingtaine d'araignées à leur poursuite. Elle sentait sa gorge brûler à cause de leur course, l'air commençait déjà à lui manquer. Elle se saisit de sa baguette dans sa poche, et pointa derrière elle, sans pour autant s'arrêter de courir, lançant deux Aragna Exime dans le tas d'araignées à leur poursuite. Elle se retourna et vit qu'elle avait tapé dans le mille. Elle se concentra sur le chemin devant eux. Ils devaient trouver une cachette, un endroit où se poser, parce qu'ils n'auraient pas le temps de sortir de la forêt tout de suite. La sortie était trop loin. Pour le moment, ils devaient se cacher et attendre que les araignées les oublies. – Il faut trouver un abri ! Dit la jeune fille, pantelante. – Une grotte, un renfoncement dans la terre, une maison de bois, une pile de feuille, n'importe quoi !
Spoiler:
 

made by roller coaster


Dernière édition par Delilah McLeon le Sam 7 Nov - 14:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 192
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Jeu 5 Nov - 22:38

Courir à en perdre haleine était pour l'instant leur seule chance de survie ! En tentant de se débarrasser du chef  des araignées, il avait excité tout le reste de la grande famille que formait ces bestioles qui vivaient dans la forêt interdite.
Rohan réfléchissait à toute vitesse et pourtant il lui semblait que son esprit était paralysé. Comme si son corps agissait seul, déconnecter de son esprit. Il avait conscience de Delilah qui courait à côté, des araignées derrières eux, à quelques mètres à peine, mais à part courir tout le reste semblait déconnecté.
"Il faut trouver un abri ! Une grotte, un renfoncement dans la terre, une maison de bois, une pile de feuille, n'importe quoi !"

C'était à peine si le serpentard l'entendit tant le sang battait dans ses oreilles. Toutefois, il était suffisamment proche d'elle pour entendre ces paroles. C'était facile à dire mais jamais ils n'arriveraient à temps à la cabane de Hagrid, jamais ils n'arriveraient à sortir de la forêt. Son esprit n'était pas si déconnecter puisque qu'il se rappela d'une petite butte qu'il avait escalader tant bien que mal lors d'une sortie nocturne avec ces amis. Il se souvenait de l'endroit, mais en courant comme ça à toute allure sans même avoir le temps de réfléchir à leur direction.
"Je connais un endroit mais je suis pas sure de pouvoir le retrouver !"
Ils perdaient tout les deux des forces rapidement et Même si il ne l'aurait avoué pour rien au monde, Rohan n'était pas habitué à la course à pieds et les effets de la fatigue même si ils auraient du l'accabler commençait à se faire ressentir.

Soudain alors qu'ils semblaient prendre un peu d'avance Rohan trébucha sur une racine déséquilibrant la jeune poufsouffle à qui il tenait fermement la main.
Ils s'écroulèrent tout les deux et déboulèrent la pente qui étaient caché par les racines. La chute fût douloureuse mais Rohan aperçut des araignées s'écraser contre des troncs d'arbres ou des rochers, et toujours agripper à la jeune femme, il priait Merlin pour ne pas subir le même sort.

Leur chute s'arrêta quelques mètres plus bas légèrement amortis par des racines et des buisson bas mais le serpentard sentit quand même un rocher s'enfoncer entre ces omoplates. Coup de chance ou pas, mais les racines étaient assez épaisses pour qu'ils se faufilent dessous. Est-ce que ça les protégeraient des araignées rien n'était moins sur, mais le corps ankylosé, le soufle court, ils n'avaient plus vraiment la force de courir ailleurs.

-"Sous les racines vites !" dit-il en se faufilant dans les ronces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Sam 7 Nov - 14:14

Back when it all began

We might be facing the impossible

Sa gorge était brûlante, son souffle court, et ses jambes plus douloureuses que jamais. Cependant elle n'avait ni le temps de se plaindre, ni le luxe de s'arrêter de courir, car elle ne voulait pas mourir, pas si jeune, pas même avant d'avoir finit ses études, ça ne serait pas juste ! Ah, ça lui apprendra à parler en cours alors qu'on lui avait rappelé à plusieurs reprises de se taire. Mais elle était têtue, et ce défaut allait peut-être être sa fin. Elle se demandait même comment elle avait fait pour articuler autant de mots à la suite alors qu'elle était en train de courir à en perdre haleine.

La jeune fille était plus que consciente du fait que la sortie était trop loin, et qu'il fallait qu'ils trouvent une autre planque en attendant. La rousse analysait les alentours du mieux possible, mais rien ne ressemblait à quelque chose pouvant les protéger de la pluie d'araignées à leurs trousses.  Elle commençait à perdre espoir lorsque le Serpentard annonça qu'il connaissait un endroit. Certes, il n'était pas certain de pouvoir le retrouver, mais pour le moment, cela restait leur meilleure solution.

Alors qu'ils prenaient tous deux de l'avance, la jeune fille se dit que, finalement, peut-être qu'ils allaient pouvoir s'en sortir. Elle restait concentrée sur là où elle mettait les pieds, mais cela était sans considérer le fait que Rohan, lui venait de trébucher sur une racine et l'entraîna dans sa chute. Alors qu'ils descendaient en roulés boulés le long d'une pente qui semblait interminable, Lilah sentit des racines, des pierres, des branches et autres choses jonchant le sol lui rentrer dans les dos, les jambes, le ventre, lui érafler le visage… Mais comme elle avait de toute façon déjà mal partout, elle pensait que rien ne pouvait être pire. Alors que qu'ils se stabilisèrent, une branche pointue se logea dans le ventre de la rousse. Pas plus d'un centimètre n’était rentré, mais cela était suffisant pour qu'un saignement faible mais continu ne commence dès qu'elle avait retirée la branche. Elle grogna de douleur, mais ne put s'offrir de s'arrêter plus longtemps. Si beaucoup des araignées avaient été ralenties par la chute, et d'autres étaient assommés contre des arbres, leur répit ne serait pas de longue durée s'ils restaient là, et elle le savait.

Soudain, Rohan se remit à parler et la pressa de venir avec lui se cacher sous les racines. La rousse força son passage sous l'arbre gigantesque, les ronces griffant son visage ainsi que chaque portion de peau non protégée. Lorsque le Serpentard fut aussi rentrée, elle se pressa de rassembler des feuilles devant l'entrée de leur cachette pour terminer le camouflage, puis recula jusqu’au fond de l'abri de fortune, reposant son dos contre la terre, et essayant de reprendre son souffle. Au dessus de leur tête, elle pouvait entendre des bruits de feuilles bougeant, mais aucune des terrifiantes bestioles ne semblait réussir à les trouver. La jeune fille prit ses jambes contre sa poitrine, et le serra fort dans ses bras. Sa chemise blanche se tâchait de plus en plus de rouge là où la blessure était encore ouverte. Elle avait plus que jamais envie de pleurer, mais elle ne voulais pas paraître faible, alors elle n'en fit rien. – Tu crois qu'elles sont parties ? Murmura-t-elle quelques minutes plus tard lorsque le silence semblait être revenu.

Spoiler:
 

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 192
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan Mar 10 Nov - 19:11

En tentant de se relever des ronces qui avait amortie en partie leur chute, la main de Rohan s'était enfoncé de plusieurs centimètres. C'est comme ça qu'il avait compris qu'il y avait un renfoncement sous l'arbre, peut-être suffisamment grand pour leur permettre de s'y cacher tout les deux. Sans attendre il avait prévenu sa camarade d'infortune et ils s'y étaient faufilés.
Le souffle court, tendu comme un arc, la moindre parcelle de peau éraflé par les ronces, ils étaient dans un piètre état.

Il s'adossa au mur de terre de leur abris de fortune. Il retint sa respiration et pria pour que les araignées passent leur chemin sans les trouver. Il entendit les feuilles crisser tandis que les araignées passaient au-dessus de leurs têtes.
Delilah s'était recroquevillé à côté de lui.
-"J'en sais rien" murmura-t-il en hochant la tête. "Vaut mieux qu'on reste ici encore un peu pour être sur qu'elles sont parties."

Il déposa sa baguette au milieu de l'abris, une lumière très diffuse s'échappant de l'extrémité. Il observa la poufsouffle, elle semblait reprendre peu à peu contenance, mais sa blessure l'affaiblissait toujours. Fouillant dans un recoin de sa cape déchiré à de nombreux endroits il en sortit un mouchoir avec un R finement brodé et le blason des Avery. Il le tendit à la jeune fille.

-"Essaye de nettoyer la plaie avec ça et compresse pour arrêter le sang." Si seulement il avait de quoi diminuer la douleur, mais rien, tant qu'ils ne seraient pas à Poudlard, il ne pourrait rien faire.
Soudain il se souvint. Il regarda autour de lui mais ne trouva pas sa besace. Coup de chance, quelques Belladone étaient tombés dans le trous quand ils s'y étaient faufilés.  Il arracha les feuilles et les mouilla avec un peu d'eau qu'il sortit de sa baguette. La Belladone était un violent poison mais un poison ne pouvait-il pas devenir un antidote quand il était bien employer ? Il prit une seule feuilles et parvint à la transformer en pâte qu'il tandis à Delilah.

-"Si je voulais t'empoisonner je n'utiliserais pas la Belladone !" dit-il devant son hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: back when it all began ☼ feat. Rohan

Revenir en haut Aller en bas

back when it all began ☼ feat. Rohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cavalier du Rohan
» [Rohan] 500 pts
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Armée du Rohan pour GDA
» L'étendard royal du Rohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-