C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Homo homini lupus ft. Niclas Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Homo homini lupus ft. Niclas Travers Mer 26 Aoû - 21:33

Année 1972.


Avant même de ressentir la douleur, fulgurante, brutale, elle entendit un bruit sinistre d'os cassé. Puis la douleur éclata, et ce fut ensuite le goût du sang, métallique, écoeurant qui emplit sa bouche. Moon avait envie de vomir. Tout cela était à la fois terriblement confus et concret. Sonnée par la chute, elle chercha à porter machinalement ses mains à son nez, comme pour mettre fin à la souffrance, mais elle était ligotée. Ficelée, solidement maintenue par des cordes, et comme elle remuait, leur étau augmenta. Avec horreur elle revint à la réalité. Une bouffée de haine envers Travers supplanta alors tout le reste, éclatant dans ses yeux larmoyants.
— Tu vois ce qui t'arrive ? Ce n'est que justice. Tu commets une faute, tu payes. Rien de plus simple
Elle détourna autant que possible le visage pour ne pas sentir le souffle tiède et écoeurant de ce malade sur elle, mais c'était peine perdue. Ses paroles la révoltaient. En cet instant elle se sentait le courage d'attraper sa baguette et de lui envoyer un maléfice perfide et dangereux. Mieux, elle voulait le faire souffrir. Mais Moon était impuissante. Alors ses yeux déjà rouges de larmes gonflèrent encore, de rage, d'impuissance, de peur et de douleur.
— Tarantallegra !
En vain la sorcière chercha à rouler sur le côté pour évite le sort. Frappée de plein fouet, elle sentit un irrésistible fourmillement dans ses jambes se muer en une volonté indomptable de bouger. Et sans qu'elle ne puisse rien y faire, comme si ses membres inférieurs se désolidarisaient, elle se mit à entamer une danse folle. Toute essoufflée, elle avait terriblement mal. Le souffle court, elle se tordait les mains dans l'espoir d'attraper sa baguette. Tout à coup une crampe lui arracha un cri de douleur.
Ce fût la souffrance de trop.

PAIR :
Moon fait de la magie involontaire. Il y a comme une détonation assourdissante qui retentit dans le couloir et ne va pas manquer d'attirer les curieux.

IMPAIR :
Moon fait de la magie involontaire et le bas du pantalon de Travers s'enflamme.


Dernière édition par Morag Moon le Mer 26 Aoû - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4326
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Homo homini lupus ft. Niclas Travers Mer 26 Aoû - 21:33

Le membre 'Morag Moon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Homo homini lupus ft. Niclas Travers Jeu 27 Aoû - 18:15



Le sentiment de toute puissance que Travers ressentait face à la scène n'avait d'égal que la cruauté dont il savait faire preuve — surtout concernant sa jeune cible rousse préférée. Voir Morag, désarmée, le visage rouge de sang et d'effort causé par la danse frénétique qu'elle exécutait sous la menace de sa baguette était pour lui source de satisfaction immense.  Son visage, que certaines trouvaient séduisant bien que cela le laissa tout à fait de marbre, était animé d'une lueur profondément mauvaise, et son sourire en coin tenait plus de la grimace carnassière que d'autre  chose. Un chien enragé aux babines retroussées n'aurait pas parut plus content que lui.  
Cependant, alors qu'il se pensait à l'apogée de son art, maître de la situation et tout auréolé de perfidie qu'il fut, quelque chose d'étrange arriva. Le changement eu lieu dans le visage de Moon, pour commencer, car de petit animal apeuré, son air passa à franchement furibard. Niclas pouffa, il jubilait. Ainsi Morag voulait se rebeller ? Elle pensait pouvoir se rebeller ? L'idée était si tordante que le vile éclat des yeux du jeune homme se fit encore plus moqueur. Entre eux deux, il le savait, le match était gagné d'avance. N'était-il pas un Travers, après tout ? Il avait cela dans les veines, personne ne pouvait le réfuter, pas même Moon dont le sang était prétendument aussi pur que le sien.
Le second changement qui s'opéra provint de l'étrange halo qui enveloppa soudain la jeune fille, comme un voile vibrant autour de sa silhouette, et qui provoqua au loin un tintamarre digne d'un concert de batteries de cuisine. Le bruit, assourdissant, se répercuta en écho dans le couloir du cachot, ricochant contre les murs de pierres froides suintant d'humidité, et déjà au loin des bruits de pas se firent entendre.
S'il ne craignait personne, Nick n'était pas tout à fait inconscient au point de se faire surprendre aux côtés d'une fille ensanglantée dans une flaque de vomi. Le gong de la raison avait sonné, et après un dernier regard plein de dégoût, de moquerie et de haine, il adressa un signe de tête à Morag.
— Cela à été un vrai plaisir de te croiser, Moon. Vivement la prochaine fois...
D'un geste fluide du poignet il rompit le sort et libéra la jolie rousse de ses entraves, avant de la quitter comme un voleur, mains dans les poches, la laissant pantelante et humiliée.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homo homini lupus ft. Niclas Travers

Revenir en haut Aller en bas

Homo homini lupus ft. Niclas Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Prix du petrole a travers le temps
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» Courant a travers bois
» [partenariat] Lupus' Phrophetie
» « Deux hommes regardent à travers les mêmes barreaux. L'un voit la boue, l'autre les étoiles. » - Dio ♠

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-