Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Million dollar man ► N I C L A S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Million dollar man ► N I C L A S Lun 17 Aoû - 14:58



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


L'été frappait à la porte, et chacun se préparait à rentrer chez soi afin de faire ses valises pour partir en vacances. Cette année, la majorité des élèves allait partir en Grèce, et Hestia en faisait partie. Toutes ses robes étaient soigneusement pliées dans sa valise, et ses affaires soigneusement rangées. Il ne lui manquait plus qu'une seule chose à faire, une chose fondamentale, mais elle ne parvenait pas à se décider à se lever. Elle arrivait à la fin de sa quatrième année, et cela faisait à présent deux ans qu'elle était tombée amoureuse de son ami Niclas Travers, mais qu'elle ne le lui avait jamais avouer. Après tout, pourquoi gâcher une relation qui fonctionne à merveille ? De plus, elle était une des seules personnes appréciée par Nick, alors elle ne voulait pas s'empresser de mettre tout ça à la poubelle. Mais en cette fin d'année scolaire, elle en avait eu assez.

Elle se souvenait parfaitement du calvaire qu'avait été l'été précédent. Elle avait passé deux mois horribles, à ne parler à Nick que par courrier, et à se ronger les ongles de son absence le reste du temps. Elle en avait un peu parlé à Lyl, qui lui avait dit qu'elle ferait mieux de laisser tomber, et elle avait essayé – en vain. Trop fière et orgueilleuse pour admettre sa faiblesse, la brune avait continué comme si de rien était, mais avait été bien soulagée lors de sa rentrée en quatrième année, de revoir son ami Niclas, et de pouvoir lui parler à nouveau. Et elle avait détesté être comme ça. Être cette jeune fille niaise et accroc, c'était insupportable. Elle se dégoûtait, elle qui était d'habitude si pragmatique, si détachée, froide et indifférente. Si cela continuait, on allait finir par penser qu'elle s'était adoucie, et elle ne voulait ça pour rien au monde. Hestia aimait que les autres pensent qu'elle était une fille froide et hautaine. Il lui suffisait que seuls ses véritables amis sachent la vérité.

Cette année, elle avait décidé que cela ne se passerait pas comme ça. Elle ne voulait pas passer un autre été à se ronger les ongles et à cribler son pauvre journal intimes de confessions à propos du beau Nick. Elle n'était plus une enfant, et elle devait prendre son courage à deux mains pour aller parler à Travers, histoire d'avoir une fois pour toute une réponse définitive de sa part. Elle espérait juste qu'ils pourraient rester amis si la situation tournait mal. Avant tout, Nick était son ami, et ils avaient tous les deux mit assez de temps à baisser ne serait-ce qu'un peu les barrières de l'autre pour tout envoyer valser au premier problème. Comme tout le monde était occupé à faire ses bagages, Hestia n'eut aucun mal à s’éclipser de sa chambre, et à se rendre à la salle commune, qui était alors déserte. Lorsque les Serpents n'étaient pas en train de boucler leurs valises dans leurs dortoirs, ils profitaient de leurs derniers instants au château en se délectant du parc et du beau temps. En regardant autours d'elle, elle remarqua cela dit une personne assise sur un des confortables fauteuils de la salle. Niclas, qui semblait dans ses pensées. Si cela n'était pas un signe qu'elle devait faire le grand saut... Hestia n'avait encore aucune idée que le jour-même, une grande nouvelle avait été annoncé au jeune Travers et à la jeune Avery. Personne ne le savait encore, et c'est pour cela qu'elle avait conservée la décision de lui parler.

La jeune femme prit une longue inspiration et s'avança vers lui d'un pas décidé. Elle se planta devant lui, l'air déterminé. - Nick ? Il faut que je te parle.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Lun 17 Aoû - 19:31



Cela faisait une demie heure qu'il était là, ou bien une heure, peut-être même deux. Il avait perdu la notion du temps, tant il était perdu dans ses pensées. Ses camarades passaient à côté de lui, mais il ne les voyait pas, c'était comme des ombres, comme s'il était assis dans le train et qu'il voyait le paysage défiler à toute vitesse, sans en distinguer clairement les contours. Il était calé dans un des fauteuils de la salle commune depuis un bon moment déjà, dans la même position, à savoir le menton reposant sur son poing fermé, le coude appuyé au bras du fauteuil, le regard dans le vague, à triturer machinalement le bas de son gilet noir.
La nouvelle lui avait fait un choc.
Non qu'il ne s'y attendait pas, car tout comme Fluvia, il était finaud, et il avait bien remarqué que quelque chose se tramait, du moins c'était ce que les simagrées de leurs parents respectifs laissaient présager... Mais tout de même. Tout devenait si... Concret. Si
définitif. Presque palpable, tant c'était devenu réel, et que l'échéance arrivait. Leurs parents les avaient promis. Lui et sa cousine, la belle, la fougueuse, l'impétueuse Fluvia. Ils étaient fiancés, selon les dires et les bons-vouloirs de leurs géniteurs. Elle n'en restait pas moins sa cousine. Certes sa très belle et désirable cousine, mais sa cousine tout de même. La chose n'était pas rare parmi la société des sang-pur, mais il associait jusqu'alors son image à la blondinette qu'il connaissait depuis les couches, les farces, puis les cours. Dorénavant, il l'associerait aussi à la longiligne silhouette couchée à côté de lui, dans leurs draps... Un frisson le parcourut, il n'aurait sut dire si c'était de froid. Pourtant, sous son menton, son poing aux jointures blanchies était glacé.
L'été venait tout juste de pointer son nez, et à la fin des cours succédaient les vacances. Le moment où tous les apprentis sorciers devenaient aussi insouciants que des nourrissons, exaltés à l'idée de décompresser, faire la fête et paresser comme bon le leur semblait. Cependant ce n'était pas le sentiment que Niclas ressentait. Non, l'intransigeant, l'implacable, le placide Travers se sentait fébrile comme jamais il ne l'avait été de sa vie. Et il se terrait dans le nid des serpents, indécis de ce qu'il devait faire ou dire.
Figé dans une torpeur alarmante, la solution se planta soudain devant lui.
Hestia fut le déclic dont il avait besoin pour se reconnecter au monde. Debout devant lui, de toute sa hauteur alors qu'il était ramassé sur lui-même, son regard franc brillait d'une étincelle déterminée et son ton décidé claqua dans l'air comme le coup de fouet qui le ramena à l'instant présent. Un moment étonné, il se radoucit en ancrant son regard aux prunelles de la jeune fille, se raccrochant comme à une bouée de secours à la familiarité que lui inspiraient l'épaisse masse ondulée brune de ses cheveux, les traits fins et réguliers de son visage, l'assurance qu'elle dégageait. Il lui offrit un petit sourire, aussi rapide et fugace que le passage d'une étoile filante. Les marques de gentillesse étaient aussi rares qu'éphémères chez Travers.
— Eh bien ? Ça a l'air important. Je t'écoute, fit-il sans préambule, toujours aussi économe de paroles et de fioritures qu'il était. Il se redressa un peu dans son fauteuil, conscient du piteux tableau qu'il devait offrir, et soudain très las d'avoir tant cogité, passa une main fatiguée sur ses yeux.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Lun 17 Aoû - 21:45



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Même le regarder de loin était un sentiment dont la brune pouvait se délecter. Il était rare que Nick soit inattentif, et tant absorbé dans ses pensées qu'il ne remarquait plus rien autours de lui. On le lui avait déjà dit par le passé - « Un Travers est toujours sur ses gardes ». Mais aujourd'hui semblait être un jour différent, et la tête enfouie dans ses propres pensées, Hestia n'avait pas remarqué le masque de confusion collé sur le visage du Serpent. Son air froid et dur s'était dissipé pour laisser place à une expression pensive, si peu familière aux yeux de la poursuiveuse. Si elle n'avait pas été aussi déterminée à lui parler, elle y aurait peut-être réfléchit à deux fois avant d'aller le voir. Elle se trouvait à présent plantée devant lui, tout le courage du monde entre les mains, mais cela ne dura que peu de temps. Il tourna la tête vers elle, et lui offrit un de ses sourires. Un sourire aussi bref que sincère, un sourire qui ne passait que très rarement sur le visage de l'héritier Travers. Son cœur fit un bond, et elle serra le poing droit pour ne rien laisser paraître. Ses ongles pénétrèrent sa peau tendre et pâle, laissant de petites marques arrondies et rougeâtres contre sa paume.

Elle le regarda prendre ses esprits, et la regarder comme si il venait d'un autre monde pendant quelques secondes. Elle observa son mouvement lent de la main, notant sans mal la fatigue dans ses yeux. Elle aurait put se servir de cette excuse pour fuir. Elle aurait put se dire qu'elle n'allait pas l'embêter avec ses problèmes alors qu'il était épuisé, mais non, elle ne se ravisa pas. Elle avait été silencieuse déjà trop longtemps, elle avait trop de fois remis à demain ce qu'elle pouvait faire le jour-même. La jeune fille finit par s'activer et s'installa dans le fauteuil en face de celui de son ami, et croisa délicatement les jambes. Vu de l'extérieur, elle semblait toujours aussi calme et décidée, mais à l'intérieur, c'était la tempête dans son ventre. La nervosité lui nouait les entrailles et son cœur menaçait à tous moments de lui remonter dans la gorge. Elle replaça une mèche de ses longs cheveux bruns derrière son oreille et soupira. - C'est important. C'est sûrement la chose la plus important que j'ai put te dire depuis qu'on se connaît.

Sa voix était régulière, presque monotone. Elle trouvait cela miraculeux que sa voix ne soit pas tremblante ou sa respiration irrégulière. Elle passait les quelques instants de silence à étudier les traits de son visage pour tenter de les comprendre. Il semblait préoccupé, comme l'indiquaient le pli entre ses épais sourcils noirs. Sa mâchoire carrée semblait tendue, plus que d'habitude en tous cas. Hestia soupira, tentant de calmer son rythme cardiaque. Elle ferma les yeux quelques secondes avant de plonger ses prunelles brunes dans celles de Nick, noire d'encre. - Je suis amoureuse de toi. Je ne vais pas faire de longs discours, ni de grandes déclarations, ça ne me ressemble pas. Cela fait deux ans que je me dis que ce n'est que passager, et que je finirais par comprendre à quel point j'ai été stupide, mais ce jour n'arrive pas, et je suis fatiguée de me demander ce qu'on pourrait ou ne pourrait pas être. Elle soupira, se massant le tympan droit de la main.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Mar 18 Aoû - 18:19



Si Niclas n'était pas très bavard, il était à l'inverse un fin observateur. Et peut-être, s'il n'avait été obnubilé par ses propres pensées du moment, aurait-il remarqué le trouble qu'Hestia camouflait avec grand soin. Car s'il n'était pas l'ami le plus dévoué et attentionné que la terre n'eut jamais porté, s'il n'était pas de ces grands gaillards au cœur tendre et à la bonté d'âme aussi pure que du sang de licorne, il n'était pas dépourvu totalement de clairvoyance et de sentiments. Et pour Miss Jones, il en avait étonnement développé pas mal. La jeune fille, il ne savait comment, avait réussi l'exploit de s'immiscer entre lui et les murs qu'il érigeait contre le monde. À sa façon d'être, à sa manière de considérer tout un chacun d'un œil froid et implacable, tel qu'il le faisait lui-même, à son caractère si semblable au sien, elle avait sut se faire une place dans son entourage et son cœur. Une place de choix, qui plus est. Car si l'amitié n'était plus ou moins que légende à ses yeux, celle qu'il éprouvait pour Hestia était néanmoins foncièrement sincère.
Oui mais voilà ; chaque bonne chose avait une fin.
Il la regarda prendre place dans le fauteuil jouxtant le sien avec une grâce naturelle qu'il avait toujours admirée chez elle. Elle croisa ses jambes fuselées, coinça une mèche rebelle derrière son oreille, autant de gestes qui lui parurent être un moyen de se donner contenance, alors qu'entre eux, il n'avait jamais été question de cela. Nick fronça les sourcils. On aurait dit qu'elle était presque gênée, et sa mâchoire se crispa. Qu'est-ce qui clochait, aujourd'hui ? Il allait de découvertes en découvertes... D'un air toujours farouchement déterminé, la jeune sorcière lui fit comprendre à quel point ce qu'elle devait lui dire était important. Il se retint de justesse de lui répondre que ça ne l'était sûrement pas autant que ce que les parents Avery et Travers venaient de lui asséner, et l'enjoint plutôt à parler d'un vague signe de tête.
Il s'attendait à tout sauf à cela.
Elle avait débité sa déclaration d'une voix claire et posée, d'un ton inaltéré, et semblait sereine. L'était elle ou non ? Lui, il en resta sans voix. C'était comme s'il venait de prendre du plomb dans le cœur, ou un sort en pleine poire. Sa bouche devint soudain sèche, et sa gorge se serra. Son teint devint livide et ses lèvres se scellèrent.
« Je suis amoureuse de toi... » Quoi ? Et depuis quand ? Bien sûr, elle était une des rares à partager une certaine proximité avec lui, voire même une certaine intimité si l'on observait le mot au strict sens amical du terme. Il avait remarqué, aussi, qu'elle passait, parfois, plus de temps que nécessaire avec lui, que sa main s'attardait plus que de raison sur son bras ou son épaule, que son corps s'appuyait un peu contre le sien lorsqu'ils étaient assis côte à côte en cours ou dans la grande salle, comme aimanté, comme son propre corps à lui réagissait au sien. Mais... N'étaient-ce pas là autant de signes que trahissait une amitié forgée par les années ? Certes, il n'était pas expert en la matière... Mais était-il si aveugle que ça ? Ou bien, comme le disait-on,  il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ? Figé par la surprise, ou par autre chose, ses mots se répétaient en boucle dans son esprit. « Je suis amoureuse de toi, je suis amoureuse de toi... » Il n'arrivait plus à penser logiquement. Alors il lui sortit la première chose qui réussit à franchir la barrière de ses lèvres.
— Je vais épouser Fluvia. Car c'était bien de cela qu'il s'agissait, non ?

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Mar 18 Aoû - 21:47



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Si la jeune femme avait sut ce qu'elle était sur le point d'entendre, elle se serait bien abstenue de se ridiculiser. Si elle avait attendu encore quelques jours, elle aurait eue sa réponse sans même à avoir à se déplacer. Elle se serait épargné une humiliation, et un sentiment de malaise avec Nick qui allait certainement durer un moment, s'il acceptait encore de lui parler après tout cela. Mais Hestia n'était pas une voyante, elle n'était pas une de ces sorcières à avoir des visions et pondre des prophétie. Elle était douée, mais elle n'avait aucun don particulier si ce n'était celui de travailler dur pour ce qu'elle voulait avoir. En s’avançant vers Travers ce jour là, elle ignorait complètement la nouvelle qu'elle allait entendre, et c'était sûrement la raison pour laquelle elle avait tenu bon, et qu'elle avait réussi à garder un minimum de contenance. Elle ignorait que malgré elle, Nick voyait claire dans ses actions, qu'il était capable de remarquer à sa gestuelle qu'elle était perturbée, que quelque chose était différent. Honnêtement, elle était déjà bien assez contente qu'il ne se soit douté de rien par le passé. Soit, elle réussissait à être discrète, mais elle se doutait bien qu'il devait y avoir eu des fois où elle s'était plus ou moins trahie.

Pourtant, en observant son visage suite à sa déclaration, elle vit la surprise et le choc que la nouvelle lui avait apporté. Il n'en avait définitivement aucune idée, et à en juger de son expression, elle aurait put lui annoncer la mort de quelqu'un que ça aurait eu le même effet. Son rythme cardiaque s'accéléra considérablement, il ne lui semblait pas que ce soit ne façon positive de réagir à quelque chose. S'il avait l'air préoccupé avant, ça n'était rien comparé à ce qu'il était en train de se passer. Sereine ? Elle ne pouvait pas moins l'être, mais Hestia avait toujours été douée pour dissimuler ses véritables sentiments, elle avait toujours été douée pour ne rien laisser paraître. Si ses parents faisaient partis de ces quelques grandes familles de sang purs pas très exigeante, elle avait grandit avec et fréquenté des personnes pour quoi ce n'était pas le cas, et elle avait malgré elle apprit à se conduire comme eux.

Elle resta silencieuse. Elle savait que de toute façon il n'y avait rien d'autre qu'elle ne puisse dire. L visage du brun semblait taillé dans le marbre – pâle, figé et froid. Devant elle, elle pouvait contempler une des seules fois durant lesquelles Nick était sans voix, et n'avait rien à dire. Il était tout bonnement tellement surpris que les mots semblaient ne plus vouloir lui sortir de la gorge. L'embarras commençait à peser sur les épaules de la jeune femme, qui commençait  avoir des tics nerveux. Elle se grattait la jambe, se triturait les doigts, jouait avec les mèches de ses cheveux… Elle ne pouvait détacher son regard de lui, et ce jusqu'à ce qu'il lui réponde. — Je vais épouser Fluvia. Sa réponse sonna comme un gong, résonnant dans sa tête, et percutant son cœur de plein fouet. Alors les Travers et les Avery avaient finalement conclus l'accord ultime pour unir leurs familles pour de bon. Ils étaient pourtant déjà cousin, mais cela n'avait pas suffit. Pour conserver la pureté de sang, ils devaient se marier. Fluvia était une de ses amies, et Nick était très cher à ses yeux, elle devrait être contente de la nouvelle, mais elle n'arrivait pas à se réjouir. A ce moment précis, elle avait l'impression qu'une main géante venait d'attraper son cœur et de le serrer jusqu'à l'explosion. Pourtant, elle tenta de garder toute sa consistance. Ses yeux s'humidifiaient, mais elle n'en tenait pas rigueur. Elle gardait l'air impassible.

Elle prit une longue inspiration et réussit finalement à articuler deux mots. - Je vois. Une réponse concise. Sa voix n'était plus aussi assurée qu'avant, mais elle n'était pas non plus sur le point de craquer. Elle était plus forte que ça. Elle ferma les yeux quelques secondes pour se reprendre. Elle ravala sa peine, et refixa ses prunelles brunes sur Nick. Elle se força à sourire. - Félicitations. Je suis sûre que vous serez très heureux. Menti-t-elle effrontément. - Je suppose aussi que cela règle la question. Elle s'éclaircit la gorge et se fit plus grande dans son siège, se réinstallant correctement. - J'espère que tu pourras oublier cet incident, et que nous pourrons continuer à être ami. J'aime à croire que notre affection va au-delà des mes idylles. Si tu veux que je disparaisse, je le ferai. Mais tu restes mon ami, et j'aimerai que cela continue. Les efforts qu'elle faisait pour garder la tête haute et prononcer ses mots étaient gigantesques. Si elle n'était pas en train de le faire, elle aurait eu du mal à croire qu'elle en fut capable.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Mer 19 Aoû - 13:07



La belle assurance d'Hestia vacilla, mais la jeune fille s'exhortait à rester aussi droite et impassible que possible, une attitude noble et courageuse qui ne fit qu'accroître l'admiration que Niclas avait d'elle. Il eut soudain un pincement au cœur, quelque chose d'incroyable et de très désagréable, qu'il n'avait jusqu'alors jamais vraiment ressenti. Remord ? Regret ? Tristesse ? Il n'aurait sut dire, tant c'était inédit. Pour une personne aussi abjecte que Travers, ces sentiments n'étaient bons que pour les faibles, les minables, les rebuts de la société. Ceux qu'il avait en sainte horreur et dont il se foutait ouvertement et allègrement. Cœur brisé ? L'expression était d'une stupidité abyssale et il serait encore plus riche qu'il ne l'était déjà si on lui avait donné une noise chaque fois qu'il avait rit au nez d'un ou d'une malheureux ou malheureuse éconduit(e).  De toute façon, un cœur, littéralement, ne pouvait se briser. Aussi qu'elle ne fut sa surprise, pour la toute première fois, de ressentir quelque chose s'en approchant...
Hestia « voyait », et Nick eut envie de lui dire qu'elle ne voyait rien du tout. Seulement, le cœur dans la gorge, les mots ne vinrent de nouveau pas. Mû par un élan qui lui venait d'on ne sait où, il leva la main en direction du visage de la jeune fille. Pourtant, à mi-chemin, comme gêné, sa main se figea, et il la laissa tomber sur celles, fines sous sa grande paume, de son amie.
— Je... Elle ne lui laissa pas le temps de poursuivre et le félicita des fiançailles. Il n'avait pas du tout envie qu'on le félicite, et puis de quoi de toute façon ? Ce n'était pas lui qui avait demandé la main de sa cousine, c'étaient ses parents. Rien qui ne légitimait des félicitations. Ou qui ne « réglait la question ». Il lui en voulut presque d'avoir prononcé ces paroles, de faire naître en lui un vague sentiment de culpabilité fort peu agréable alors qu'il n'était pour rien dans toute cette machination, qu'il n'était qu'un pion sur un échiquier.
Sur sa lancée, Hestia poursuivait, comme sur pilote automatique, comme si elle se vidait de tout ce qu'elle avait sur le cœur, comme si c'était une question de vie ou de mort, et que si elle ne le faisait pas là, maintenant, elle allait imploser. Elle se proposa même de disparaître, comme s'il n'avait qu'un mot à dire ou un claquement de doigt à opérer, et il ne la verrait plus jamais. Cette pensée lui serra le cœur. Décidément, il se réveillait douloureusement à lui, cet organe qu'il croyait absent de sa poitrine depuis sa naissance... Nick laissa échapper une flopée de jurons dans sa barbe et fixa ses prunelles dans le regard vaguement humide de son amie.
— Pourquoi voudrais-je que tu disparaisses ? C'est ridicule. Sa main quitta celles d'Hestia et il la passa à nouveau sur ses yeux puis sur sa nuque, qu'il massa, baissant la tête et rompant le contact visuel avec la jolie brune. C'est un mariage de raison, s'entendit-il dire, d'une voix qui lui parut tellement lointaine qu'elle ne pouvait être la sienne. Un mariage arrangé, répéta-t-il en relevant la tête et la regardant à nouveau. Tu comprends ?

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Mer 19 Aoû - 21:44



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Voir Niclas Travers sans voix était une chose donnée à peu de personne, et Hestia elle-même, malgré son état second de choc, n'en revenait pas. Ses grandes prunelles brunes n'arrivaient pas à s'arracher de la vue que son ami lui offrait, elle était comme obnubilée par cette expression confuse sur le visage du sang-pur. Si elle interprétait ce qu'elle voyait, elle penserait que Nick était confus, qu'il ne savait quoi penser, ni quoi ressentir. Pourtant, le jeune homme et les sentiments étaient deux choses tellement distinctes que Hestia ne pensait pas qu'elle pouvaient s'associer. Et pourtant, devant elle, elle avait l'impression que Travers se rendait pour la première fois compte qu'il avait un cœur capable d'émotions. La serpente avait des oreilles, et elle entendait bien ce qu'on disait sur le jeune homme – il n'a pas de cœur, il n'est pas capable de gentillesse, ni même de sourire, il est purement méchant, exécrable, froid et abjecte. Pourtant, avec Hestia, il était différent. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'il était chaleureux et aimable, mais il n'était pas cet homme horrible donc elle entendait parfois la description. Il la tolérait, et semblait même apprécier sa présence. Il lui offrait de rares et occasionnels sourires qu'elle gardait précieusement dans sa mémoire, et ne la prenait pas de haut.

Mais elle avait méritée cette place. Elle était restée à ses côtés des années durant, et avait eu la patience d'attendre qu'il s'ouvre à elle. Elle ne l'avait jamais forcé, et n'avait jamais reculé lorsqu'il avait été méchant et mesquin avec elle. Pourquoi ? Parce qu'elle avait été pareille avec lui. Il était facile pour elle d'être naturelle avec Rohan et Lyleïa, puisqu'elle les connaissait depuis son enfance, mais elle n'avait croisé Nick qu'à de rares occasion, alors il avait été un peu plus laborieux de le laisser s'approcher. Mais à présent, c'était chose faite, et quand ils étaient ensemble, ils se comprenaient.

Hestia fut sortie de ses pensées par un mouvement de la part du brun. Depuis le début, il avait été presque immobile, mais voilà qu'il levait la main comme pour aller la poser sur sa joue, un geste plus qu'étonnant de la part du futur Mangemort. La mine surprise, Hestia le regarda faire, anticipant déjà la fraîcheur de sa peau sur sa joue brûlante de gêne. Mais le contraste de température ne vint pas, et la main retomba sur celle d'Hestia. Ce n'est que lorsqu'elle expira un peu bruyamment qu'elle se rendit compte qu'elle avait retenu son souffle depuis qu'il s'était mis à bouger. L'expression du visage du brun, il la regardait avec cette lueur dans le regard, comme si lui aussi souffrait. Son cœur ne s'en serra qu'encore un peu plus. Et elle continua à parler, tentant tant bien que mal d'être celle qu'elle avait toujours été, essayant de faire ce qu'elle pouvait pour que Nick ne lui tourne pas le dos. Lorsqu'elle arrêta de parler, elle entendit un flot de juron s'échapper des lèvres de son ami, ce qui finit de la convaincre de se taire pour le moment.  « Pourquoi voudrais-je que tu disparaisses ? C'est ridicule. » Un maigre soulagement pour la jeune fille. Malgré ce qu'elle lui avait dit, il ne souhaitait pas arrêter de la voir, et c'était probablement la seule consolation qu'elle aurait suite à cette discussion. La fraîcheur de la main de son ami disparu lorsqu'il se rétracta, et elle l'écouta parler.

Un mariage arrangé, elle s'en doutait. De toute façon, dans le milieu, il était rare que les héritiers puissent choisir la personne avec qui ils partageraient la fin de leur vie. Hestia était chanceuse à ce niveau, puisque ses parents n'étaient pas de cette école. Ils luis laissaient le loisir de choisir avec qui elle finirait, et beaucoup de ses amis trouvaient cela étrange, alors que pour elle, forcer deux personnes à s'aimer était le choix étrange. - Je comprends. Dit-elle d'une voix à présent stable. - Il fallait bien s'y attendre, de toute façon. Tu savais que cela allait arriver, et Fluvia aussi. Je suppose que c'est dans l'ordre des choses. Un léger soupire s'échappa de ses lèvres. - Il faut garder notre sang pur, n'est-ce pas ? Et ce n'est qu'en prévoyant les mariages que l'on peut s'en assurer. Elle glissa ses doigts dans sa longue chevelure brune, rejetant en arrière toutes les mèches gênantes. - Je me doutais que ce jour viendrait, j'ignorais juste qu'il arriverait si tôt. Nous sommes encore si jeunes… Elle laissa retomber sa main. - Je ne compte pas être un obstacle à ta vie, Nick, je ne le serai jamais. Je ne suis pas une menace pour Fluvia, je le sais. Je ne veux juste pas te perdre.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Ven 21 Aoû - 18:39



L'ordre des choses lui paraissait bien ironique. Car lorsque toute logique était irréfutable - et son union avec Fluvia était d'une logique imparable - il était dur pour quelqu'un tel que Travers de se faire dicter sa conduite. Qu'on se le dise ; depuis le jour de sa naissance et durant les seize années qui ont suivi, Niclas n'avait eu de cesse de ne faire uniquement que ce qui lui chantait. Les ordres ? Les contraintes ? Les responsabilités ? Non merci, très peu pour lui. Imaginez alors, pour un tel affranchi, combien il était dérangeant et contrariant de se voir infliger une ligne droite à adopter sans broncher — aussi belle et blonde que fut cette ligne droite.
— Je suppose aussi, oui, répondit-il vaguement, replongeant dans ses pensées. Il n'écoutait que d'une oreille la diatribe de son amie sur la conservation du sang, tant il connaissait le refrain par cœur. Et pour cause ; n'était-ce pas son mantra quotidien, son ablution personnelle ? Depuis tout jeune il baignait dedans et en avait, en quelque sorte, fait une quête. Qui, mais cela il ne le savait pas encore, il l'imaginait  seulement, deviendrait une fervente et fiévreuse croisade plus tard...
Il revint à Hestia au moment où elle passait la main dans ses cheveux sombres et lui confiait ne pas vouloir le perdre.
— Tu ne vas pas me perdre Hestia, nous ne sommes pas des objets, on ne s'appartient pas, on se s'égare pas, répliqua-t-il sèchement. Puis, comme pris de remords presque, il soupira. Il ne s'excusa pas de sa brusquerie et de sa mauvaise humeur — qui de toute façon étaient coutumières — car un Travers ne s'excusait jamais de rien, mais quelque chose dans son regard indiqua à son amie qui savait si bien le déchiffrer qu'il s'était radouci.
— L'âge n'est pas la question. Quant à Fluvia, je ne me fais pas de souci pour elle, à ses yeux personne ne représente une menace, d'aussi loin que je me souvienne elle ne craint rien ni personne, fit-il en haussant les épaules d'un air nonchalant sans pour autant réussir à masquer une certaine pointe d'admiration dans sa voix. Puis, se penchant un peu en avant vers la jeune fille ; Et je ne te considère absolument pas comme un obstacle. Mais alors, comment la considérait-il ? La question lui vint à l'esprit une fois que les mots furent dits. Car si Hestia avait trouvé le courage de se déclarer, lui était encore sous le coup de la surprise et d'un maelström d'émotions contradictoires. Il ne s'était jamais posé la question jusqu'à présent puisque rien ne le justifiait, et que ce qu'il appréciait le plus dans sa relation avec Miss Jones c'était la simplicité de leurs rapports. Alors pourquoi ressentait-il soudain le besoin de se justifier et, pire, de mettre des mots sur l'indicible, quand il était d'ordinaire si distant et peu bavard ?

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Jeu 17 Sep - 18:59



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Certaines choses étaient au-delà de leur pouvoir, et si ,en effet, Travers était quelqu'un d'indépendant et à qui on ne disait pas quoi faire, Hestia savait que le mariage ne faisait pas partie de ces choses qu'il pouvait se permettre de décider. Elle ne put cependant pas s'empêcher de se demander ce qu'il aurait fait dans le cas où le choix aurait été sien. Aurait-il choisit Fluvia quand même, ou aurait-il choisit une autre fille de sang pur ? La question n'importait que peu, puisque la situation était différente, et qu'il n'y avait aucun moyen de changer les choses. Hestia le savait bien, et si son esprit vagabondait parfois, elle essayait malgré tout de toujours rester pragmatique, d'avoir les pieds sur terre. Son attention se reporta sur Nick, dont le regard semblait se perdre tant il était absorbé par ses pensées. Il était rare de le voir ainsi, et Hestia se fit la réflexion que c'était bien la première fois que cela durait aussi longtemps. Habituellement, lorsque Niclas était dans ce genre d'états, cela durait quelques secondes à peine, puis le jeune homme se reprenait et agissait comme si rien ne s'était passé. Mais aujourd'hui, tout semblait différent, car cela durait, donnant l'occasion à la brune d'observer le visage distrait et distant de son ami.

Puis finalement, il se décida à répondre à ce qu'elle avait dit concernant le fait de ne pas vouloir le perdre, et sa réponse l'agaça. Il était parfois d'une mauvaise foie tellement évidente que cela la faisait tiquer. Il avait été sec et bref, et la jeune fille s'était raidie, susceptible et un peu blessée dans son orgueil.  Elle réussit à voir que Nick semblait désolé d'avoir aussi mal réagit, mais Hestia n'était pas encore prête à se détendre. Elle se demandait parfois si le jeune Travers ne faisait pas exprès de ne pas comprendre ce qu'elle voulait dire. Une part d'elle-même connaissait pourtant déjà la réponse. Il parla ensuite de Fluvia, et la brune trouva exécrable la façon dont il parlait d'elle. On pouvait voir sans mal qu'il l'estimait grandement, qu'il l'admirait même un peu. Il fallait croire que tout le monde admirait la blonde, et même si Hestia la considérait comme une amie, elle était pour le moment un peu agacée.

Elle fit taper ses doigts fins contre le cuir du canapé, regardant ailleurs, tendant de calmer sa colère grandissante. Puis soudain, Nick se pencha vers elle, et elle se figea, reportant son attention sur lui, et travaillant dur à ne pas rougir. Il était si proche qu'elle pouvait sentir son souffle contre elle. Les pommettes de la brune se tintèrent de rose et elle se leva brusquement pour lui tourner le dos, tentant tant bien que mal de se ressaisir. - Je devrais peut-être y aller.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Sam 19 Sep - 18:18



Si Niclas ne remarqua rien du trouble de la jeune fille, ni ses tics nerveux, ni ses joues plus roses que d'ordinaire, il ne pût s'empêcher d'avoir un mouvement de recul pour le moins surprit lorsque cette dernière se leva d'un bond et lui tourna le dos. D'habitude, les mouvements d'humeur, c'est lui qui les avait. Loin de s'imaginer qu'il avait put la blesser par son attitude, il la regarda d'un air étrange, se demandant quelle mouche l'avait piquée aujourd'hui. De toute manière, tout lui semblait bizarre, depuis un moment. Sans compter la déclaration de la jeune fille, dont il ne savait toujours que faire ni quoi penser. Quelque chose le chiffonnait, mais Niclas paraissait incapable de mettre le doigt dessus. Quoiqu'il en fusse, qu'elle lui tourne le dos l'agaça.
D'une voix étouffée, sans lui faire face, elle suggéra de partir, comme si c'était la meilleure chose qu'elle eut à faire. Une suggestion qui laissa comme un goût d'inachevé pour Nick qui avait la désagréable impression de rester sur sa faim et que son amie prenait la fuite. Pourtant, ce n'était pas son genre.
Plus stupéfiant encore ; il n'avait pas envie de voir Hestia partir. Pourquoi ? Étranger des sentiments et mal à l'aise lorsqu'il fallait mettre des mots dessus, la découverte le dérangea mais le poussa à ne pas en rester là. Ç'aurait été trop facile, et de toute façon, il n'en n'avait pas envie.
Mû comme par un réflexe ou un instinct, il se leva à son tour, d'un mouvement élastique et vif. Dans le dos de la brune, il avança de deux pas et demanda ;
— Pourquoi ? Il attendit une réponse. Puis, d'une légère pression sur l'épaule, il la fit se retourner vers lui pour qu'elle le regarde. Je ne vois pas pourquoi tu partirais. Le mariage n'est pas une fin en soi. Certes, il lui soufflait le chaud et le froid. Mais ne naviguait-il pas à vue, lui aussi ?

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Lun 19 Oct - 15:42



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Et oui, parfois la femme de marbre pouvait aussi avoir des mouvements d'humeur. Si la brune était d'un naturel très calme et serein, certaines choses avaient le don de la faire sortir de ses gonds, et Nick était l'une d'entre elles, qu'elle le veuille ou non. Elle était frustrée, frustrée de ne pas réussir à maîtriser ses émotions, et à ne pas être avec lui comme elle était d'habitude. Elle était une étrangère à elle-même, et ne se reconnaissait plus dans ses agissements. Elle soupira. C'était la raison pour laquelle elle suggéra de partir, parce que de toute façon elle ne voyait pas vraiment ce qui pouvait être dit de plus. Nick serait marié à Fluvia, et elle devrait vivre avec ce fait. Et si Nick voulait qu'elle fasse sa paix avec cela, il allait devoir la laisser respirer pour le reste de la journée. Pourtant, cela n'avait pas l'air d'être dans les plans du Travers qui se leva et s'arrêta près d'elle.

La jeune femme sentait sa présence dans son dos, et son souffle se coupa quelques secondes. Elle sentit ensuite sa main sur son épaule, et lorsqu'il la fit pivoter, elle n'émit aucune résistance et leva la tête vers lui, soutenant son regard, tentant de garder une expression neutre. Mais lorsqu'il prononça cette dernière phrase, la surprise de put s’empêcher de changer le visage de la brune pour quelques secondes. Était-il en train de proposer ce qu'elle pensait qu'il proposait ? Après tout, elle savait bien que Nick se mariait avec Fluvia par devoir, et non par amour, mais la proposition restait quand même surprenante. Surtout qu'elle n'était pas certaine de ce qu'il impliquait, et elle ne voulait pas se jeter sur des conclusions qui pourraient être fausses. Pendant un moment, elle resta silencieuse, cherchant une réponse dans ses yeux, mais elle n'en trouva aucune, alors elle ravala la boule d'émotions coincée dans sa gorge et finit par dire. - C'est à dire ? Demanda-t-elle simplement, régulant son souffle le mieux possible. - As-tu la moindre idée de ce que dirai Fluvia si elle entendait tes mots ? Ajouta-t-elle. Pourtant, elle ne refusait rien, pourtant elle ne s'éloignait pas. Elle aurait put ne pas se retourner, elle aurait put partir, mais il l'attirait comme un un aimant, et elle se trouvait incapable de s'éloigner.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Sam 7 Nov - 12:19



La surprise passa sur le visage d’Hestia avant de s’évaporer tout aussi rapidement, vestige fugace sur l’ovale de sa figure de marbre et son regard franc. Ses yeux sondaient les siens tandis qu’elle lui demandait des précisions. Avait-elle vraiment besoin qu’il lui fasse un dessin ? Nick eut un sourire, aussi bref que la surprise de la jeune brune plus tôt. Il lâcha enfin son épaule, pour croiser ses deux mains dans son dos.
— Tu sais très bien ce que ça veut dire. Il resta silencieux un moment, cherchant à interpréter ce qu’elle ressentait, ce qui n’était pas une chose aisée tant elle avait appris à cacher ses émotions. Et Fluvia n’est pas là, il y a que toi et moi dans cette pièce. Il savait qu’il jouait gros, mais la vie ne valait-elle pas le coup de prendre son lot de risques ? La nouvelle qu’il avait apprit de ses fiançailles chamboulait pas mal de choses en lui et faisait bouillonner son sang dans ses veines. Fluvia était sa cousine, sa future épouse, et il avait du respect pour elle. Mais il en avait aussi pour Hestia, qui malgré son caractère ombrageux, ses humeurs épouvantables, ses sautes de caractères perpétuelles et ses mots crus, était toujours restée fidèlement à ses côtés. Comment, pourquoi, il ne se l’expliquait pas. Même dans sa propre famille jamais une telle loyauté ne lui avait été accordée. Qu’importe, de toute façon ; habitué à faire cavalier seul, il avait appris tout jeune à ne se fier qu’à lui-même. Oui mais voilà : en ce jour il avait peut-être besoin d’un peu plus... Écoute Hes, on se connait depuis longtemps maintenant. Si tu as envie de faire ta route de ton côté et ne plus croiser la mienne, c’est ton choix. Je dis simplement que je vais épouser Fluvia, pas être mis en quarantaine quelque part ou emprisonné dans une cage. J’ai envie qu’on continue de se voir. Il ancra ses yeux dans les siens, deux dagues plantées dans les prunelles sombres de miss Jones. Vraiment. Puis il soupira. Et si toi aussi tu le veux, il suffira juste de se montrer très discrets.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Lun 9 Nov - 13:47



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Le septième année semblait s'amuser de la situation. Il voyait bien que la brune n'était pas dans son état normal, tant qu'elle en posait des questions dont la réponse était évidente, et cela semblait le divertir. Et si ce fait aurait dut énerver la poursuiveuse des verts, elle restait pourtant composée. Au fond, elle trouvait même que la réaction de Nick était bon signe – il n'était pas indifférent. Oui, Hestia avait apprit à cacher ses émotions, presque à la perfection. Après tout, elle avait eu un des meilleurs exemples pour cela : Niclas Travers en personne. Comme elle le fréquentait depuis maintenant de longues années, elle avait eut tout le loisir de l'observer pour s'améliorer. Non pas qu'elle le prenne pour un exemple, ou qu'elle veuille être comme lui, mais elle était déjà de base peu encline à se confier ou à montrer ses sentiments, et être avec Nick n'avait fait que faciliter et renforcer ce trait de sa personnalité. De toute façon, elle n'avait pas besoin que qui que ce soit connaisse ses sentiments et puisse s'en servir contre elle.

Oui, elle savait ce qu'il voulait dire, mais elle avait ressentit le besoin d'avoir confirmation, pour être sûre, pour ne pas faire de conclusions hâtives, pour ne pas avoir l'air d'une imbécile si elle interprétait mal ses paroles. Et chaque mot qu'il ajoutait ne faisait que confirmer ses doutes. Il lui disait que de toute façon Fluvia n'était pas là, et qu'ils étaient seuls. Et tant qu'ils étaient seuls, l’abri des regard, personne ne pouvait être blessé ou trahi. Si elle arrivait à garder une expression relativement neutre, son cœur s'affolait dans sa poitrine, et elle espérait simplement que Nick ne le remarque pas. Elle avait l'impression qu'il battait si fort qu'il pourrait l'entendre ou le sentir sans même la toucher, bien qu'elle sache que cela soit impossible et complètement ridicule. Lorsqu'elle réalisa ce qu'elle était en train de penser, une vague d'agacement la prit. C'était vraiment stupide.

Hestia elle-même ne comprenait pas toujours ses sentiments pour Nick. D'où était venu cet attachement pour lui, cette loyauté qui n'avait de cesse de croître ? Elle se souvenait pourtant de lorsqu'elle le voyait avant d'être à Poudlard, ce garçon inaccessible qui se renfermait à chaque fois qu'elle lui adressait la parole. Les choses ne s'était arrangées que lors de sa première année à Poudlard. Il était toujours aussi froid, mais il avait cessé de la rejeter, il s'était habituée à sa présence, et avec les années, elle était devenue son amie. Au fond d'elle, le fait que Nick l'ait acceptée alors qu'il accepte si peu de personnes à ses côtés n'avait fait que renforcer ce sentiment de loyauté qui avait grandit en elle. Il l'avait acceptée, et elle ne voulait pas le décevoir. Il était un peu comme elle, ils se comprenaient, ils n'avaient pas besoin de parler tout le temps, de se confier. Deux solitaires se tenant compagnie à leur façon. Elle n'aurait sut expliquer pourquoi elle avait finit par tomber amoureuse de ce jeune homme froid, distant et caractériel, c'était simplement arrivé. Et aujourd'hui un pas avait été franchit.

Un rictus d'agacement pinça le coin de ses lèvres brièvement alors qu'il se remit à parler. – Tu sais très bien que j'ai pas envie de faire ma route de mon côté Nick, sinon on en serait pas là. On se connaît depuis longtemps, comme tu l'as dit, et je sais que je suis pas quelqu'un de facile. Et tu l'es pas non plus. Un léger sourire d'amusement se forma sur ses lèvres, avant de disparaître lorsque Nick lui dit qu'il ne voulait vraiment pas qu'ils arrêtent de se voir. C'était la première fois qu'il laissait entendre, même de manière très détournée, qu'il tenait à elle et qu'il ne voulait pas la perdre. – On s'entend bien, et j'ai pas besoin d'être quelqu'un que je ne suis pas en ta compagnie, alors j'ai pas envie qu'on arrête de se voir non plus. Les yeux perçants du jeune homme la fixaient, et elle avait l'impression qu'il pouvait lire dans son âme.

– Je sais être discrète. Finit-elle par dire. Elle avait fait le dernier pas vers lui, ce qui se passerait à présent, elle n'était pas encore très sûre, mais le manège était lancé. La jeune femme glissa ses doigts fins dans ses cheveux afin de les rejeter sur le côté. Elle planta ses prunelles dans elles de Nick. – Mais tu sais très bien que tu n'a aucun souci à te faire avec moi de toute façon. Finit-elle par affirmer sans le lâcher des yeux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Mar 24 Nov - 19:39



Pas facile à vivre était un euphémisme, concernant Travers. Quoique vaguement froissé, il ne put réprimer le rapide sourire qui passa sur ses lèvres. Oui, Hestia ne cessait de l'étonner, mais on ne pouvait pas lui enlever qu'elle le connaissait très bien. Tout comme Fluvia, d'ailleurs.
Le jeune homme soupira. Hestia, Fluvia. Fluvia, Hestia. Il s'apprêtait à jouer à un jeu très dangereux, et rien que d'y penser, la migraine le prenait déjà. Pour rien au monde il n'aurait voulu se retrouver au beau milieu d'une querelle de furies, alors comment se retrouvait-il dans une telle situation ?
Il allait épouser sa cousine, mais le fait est qu'il ne voulait pas, de ce fait, s'empêcher de côtoyer qui bon lui semblait. Tout d'abord par principe, car il ne souffrait ni ordres ni interdiction. Mais aussi car Hestia, d'une manière bien à elle, avait réussi à se hisser à une place importante pour lui, un véritable exploit quelle que soit cette place.
Elle lui assura savoir se montrer discrète, ce dont il ne doutait pas le moins du monde. Elle lui assura également ne pas être une source de soucis pour lui, et il l'observa longtemps, sans rien dire, la sondant. Pour une jeune fille de son âge, même de sa trempe, la situation n'avait vraiment rien d'idéale ou d'enviable. Elle semblait sûre d'elle et de ce qu'elle voulait, mais était-ce vraiment le cas ?
— Je ne peux rien te promettre, tu le sais. Elle s'était avancée vers lui, et il avait comblé les quelques mètres qui les séparaient, de sorte à être tout proche désormais. Son avenir était scellé à celui de sa blonde fiancée, pas celui de la jolie brune. Comme il le lui avait dit un peu plus tôt, ils ne s'appartenaient pas. Et je n'ai pas grand chose à t'offrir, tu le sais aussi. Du revers de la main, il écarta de longues mèches brunes de l'épaule de la jeune fille qu'il fixait. Ses yeux remontèrent jusqu'à sa clavicule, le long de son cou, par ses lèvres et se fixèrent dans ses yeux. Mais tu es maîtresse de tes choix et je sais que rien ni personne ne peux t'empêcher de te détourner de ce que tu as décidé de faire. Sa main sur son épaule glissa jusque derrière sa nuque. Cherchant une dernière fois une réponse dans ses yeux, négative ou positive, il l'attira à lui pour poser ses lèvres sur les siennes.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S Lun 15 Fév - 15:57



Million dollar man
I don't know how you convince them and get them but I don't know you do, it's unbelievable. And I don't know how you get over, get over someone as dangerous, tainted and flawed as you. [ ... ] You're screwed up and brilliant look like a million dollar man, so why is my heart broke ? [ SONG ♫ ]


Eh oui, à force de supporter Nick pendant tant de temps, elle avait apprit à le connaître, à le lire. Elle savait bien qu'il n'affichait jamais ses émotions, bien souvent parce qu'il n'en avait pas. Mais elle savait également déchiffrer lorsqu'il ressentait quelque chose, en tous cas la plupart du temps. Il y avait aussi des fois où ses sentiments pour lui lui empêchait d'y voir parfaitement clair, et il était probablement le seul à lui faire cela. Elle arrivait à être objective pour à peu près tout le reste du monde. Elle lisait parfaitement dans le jeu de tout le monde. La seule raison pour laquelle elle pourrait réellement s'énerver était probablement si on menaçait de s'en prendre à Lyleïa ou à Rohan. Alors elle pourrait devenir vraiment méchante, mais pour le moment elle n'avait pas de raison d'y penser puisque ses deux meilleurs amis – qu'elle considérait comme sa famille – étaient tous les deux en sécurité.

Hestia n'était pas peu fière d'être une des seules personnes sur terre à pouvoir dire qu'elle avait une place importante dans la vie de Nick, et une influence quelconque sur ses actions. Elle savait que au dessus de tout, le Travers faisait ce qu'il voulait quand il le voulait, mais elle savait aussi que si elle décidait de lui donner son avis sur quelque chose, ils considérerait son point de vue sérieusement.  Il était certain que la situation que Hestia était en train d'accepter n'était ni enviable, ni vraiment une situation dont elle pouvait être fière. Alors pourquoi s'y plier, elle qui ne s'était jusque là contenté que du meilleur ? Elle n'en était pas bien sûr, mais elle n'aimait pas faire ce qu'on lui disait, et si on lui disait de s'éloigner de Nick sous prétexte qu'il allait se marier, elle s'y refuserait, surtout si elle savait qu'il avait lui aussi envie d'un peu plus, et c'était bien ce qu'il lui montrait.

– J'ai nullement besoin de tes promesses, Nick. Tu sais bien que je suis une grande fille, je peux décider de ce que je veux faire ou non. Je ne suis plus la gamine de 11 ans que tu as connu en première année. Elle planta ses yeux noirs dans les siens. Quelques centimètres à peine les séparaient maintenant, mais elle ne se désistait pas. De toute façon, si la situation avec Nick devenait encombrante, rien ne lui empêcherait de lui dire que c'était terminé, et qu'ils reprenaient leur amitié comme au début. Ils en étaient tous les deux capables.

La main du brun glissa dans sa nuque et elle ne laissa pas tomber son regard, et ne rompit l'échange de regards que lorsqu'il posa ses lèvres sur les siennes. Elle avait longtemps attendu ce moment, et même si elle avait été un peu surprise, elle se dit qu'elle s'y était préparée depuis un moment déjà. Mais cela étant dit, la sensations était bien mieux que ce qu'elle avait put imaginer auparavant. Elle glissa sa main droite dans les cheveux du brun, faisait durer un peu le baiser, qui dura un petit moment avant qu'ils ne se séparent, silencieux tous les deux pendant un moment Elle se souvint alors qu'ils étaient tout de même dans la salle commune et que n'importe qui pouvait arriver, à n'importe quel moment. Elle se recula un peu et garda ses yeux plantés dans les siens avant de déclarer. – Je dois aller finir de préparer mes affaires avant que le train ne parte sans moi. Mais on se revoit très bientôt en Grèce, c'est-ce pas ? Un sourire en coin sur le bout des lèvres, la brune tourna le dos avant de se diriger vers les dortoirs des filles d'un pas décidés. – Ne t'ennuie pas trop en attendant.

[ Désolée pour le temps de réponse >_< ! Beaucoup de choses à faire dernièrement.  Mais je suis de retour ? Tu veux refaire un RP pour développer ça ? Soit un flashback des vacances en Grèce, soit un truc à la rentrée ou un truc actuel ? Envoies-moi un hibou au pire:D ! ]

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Million dollar man ► N I C L A S

Revenir en haut Aller en bas

Million dollar man ► N I C L A S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» L'aide de 1 million dollar US promit du Cameroun à Haiti dans la tourmente
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» ECW du 27 juin 2012 - Ted DiBiase VS Husky Harris
» ECW du 11 juillet 2012 - Ted DiBiase VS Crimson
» Ted Dibiase Vs AJ Styles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-