GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Départ pour Poudlard [Niclas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Départ pour Poudlard [Niclas] Sam 29 Aoû - 10:28

- " Maman, t'es pas obligée de faire ça ... " avait-t-elle marmonné entre ses dents.
- " Faire quoi, ma chérie ? "
- " M'accompagner. Tu vois d'autres mères faire ça ? "
La mère Wilson regarda autour d'elle et vit quelques parents enlacer leurs enfants sur le quai de la gare. Il était vrai que beaucoup venait seul. Mais il était hors de question pour que la maman Wilson laisse seule sa fille sur le quai de la gare.
- " En fait, plus que tu ne le crois ... "
Sue soupira d'agacement. Elle ne pourrait jamais faire sa grande arrivée seule avec sa mère super protectrice. C'était agaçant.
Elle sentait que sa chère maman semblait bien distraite, manquant plus d'une fois de bien diriger sa fille, cette dernière bousculant une ou l'autre personne.
- " Tu cherches qui, là ? " demanda-t-elle, agacée.
- " On va peut-être voir Niclas et sa maman ... "
- " C'est pas vrai ! Ne me dis pas que tu m'as accompagnée pour voir ta meilleure amie d'autrefois. Tu rigoles là ? Je suis devenue un prétexte ? " ajouta-t-elle sur un ton excédé. Le pire, c'est que sa mère ne se demandait pas une minute si sa fille serait d'accord d'aller saluer ce type qu'elle n'appréciait clairement pas ! Mais bizarrement, elle ne s'opposa pas au projet de Mme Wilson, parce que sans l'expliquer, quelque chose la poussait à vouloir entendre sa voix après deux mois de vacances. Jamais elle n'avouerait qu'il ait pu lui manquer ... toutefois, ça lui faisait plaisir d'avoir l'occasion de le revoir, juste un moment.
- " Mais non, que racontes-tu là, Sue ! Tu sais très bien que je suis là pour toi. " avait-elle dit, continuant sa recherche.
- " En plus, si tu crois que le fils Travers est du style à venir au Poudlard Express accompagné de sa mère, tu te mets la baguette dans l'oeil !! "

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Dim 30 Aoû - 14:28



Sans plus de formalités ni d'embrassades, les quatre enfants Travers avaient été déposés à la Gare de King's Cross afin de rejoindre la voie 9¾. Christian poussait résolument le lourd chariot comprenant leurs quatre malles pour l'année à venir, regardant droit devant lui, les yeux dans le vide. Warren s'appliquait méticuleusement à ennuyer Azelma que l'on entendait pester et fulminer jusqu'à Poudlard certainement, quant à Niclas, il fermait la marche derrière son cadet. Il avait la mine sombre, rien d'inhabituel, et fulminait de devoir prendre le train comme tout le monde pour arriver au château. Pour la dernière année de toute façon, se réjouit-il en pensée.
Traversant à la suite de ses trois frères et sœur le mur qui les séparaient du Poudlard Express sans se soucier d'être vu ou non — peut importait, de toute manière, ces décérébrés de moldus ne voyaient rien, ni plus loin que le bout de leurs nez —, il fut accueilli par l'effervescence qui régnait sur le quai. Les adieux, bien plus chaleureux que dans sa propre famille, ne lui arrachèrent pas même un sourire. Devant lui, Azelma vociférait pour que l'un de ces trois frères ne l'aide à hisser sa valise dans un des compartiments, et lorsqu'elle l’apostropha de sa voix de crécelle, il ne la calcula même pas. Son regard était braqué sur les élèves qui se hâtaient dans la machine ou s'éternisaient à dire au revoir, passant de têtes en têtes, reconnaissant certains de ses camarades, avisant les nouveaux venus pour qui l'aventure Poudlard allait commencer.
Au loin, il reconnut la silhouette de Sue et de sa mère, qui regardait dans tous les sens sauf celui de la direction que prenait sa fille. La femme, d'autant qu'il s'en souvienne, était la plus chère amie de sa propre mère, depuis qu'elles avaient elles-mêmes leur âge, à Sue et à lui. Elle semblait chercher quelqu'un et les deux femmes en bousculaient plus d'un, ce qui engendrait un bien drôle de tableau. Sans savoir pourquoi, il partit dans leur direction, comme si ses jambes fonctionnaient toutes seules.
— Où est-ce que tu v...
— J'en ai pour une minute Christian, coupa-t-il sèchement son frère sans se retourner, marchant à grandes enjambées vers la non-voyante et sa mère.
Il parvint à leur hauteur comme un cheveu sur la soupe et sans pouvoir distinctement entendre ce qu'elle se disaient, bien qu'elles avaient l'air de se chamailler de toute évidence.
— Tu aurais mieux fait de venir avec ton chien, ou bien ta canne blanche... Fit-il d'un ton goguenard, sourire en coin. Puis se tournant vers la mère de la serdaigle, il lui adressa un signe de tête. Mrs Wilson.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Sam 5 Sep - 14:31

Il n'avait pas changé ! Toujours une remarque cynique et cinglante en signe de salutation. Sa mère lui avait fait un coup bas de l'amener près du Serpentard, main dans la main. Quelle scène particulièrement comique elles offraient là au jeune garçon, alors que des parents et/ou des élèves râlaient dans leur dos de les avoir bousculés. Le départ à Poudlard était vraiment réussi !

- " Bonjour Niclas. Quel plaisir de te voir. Tu as bien grandi depuis la dernière fois. Tu deviens un homme, dis-moi. "

Sue n'avait pas eu le temps de répondre à la remarque acerbe de son ennemi que sa mère ne s'empêchait pas de le complimenter. Que c'était pitoyable. Sue imaginait sa mère en train de chercher son amie des yeux, se rendant compte petit à petit, comme l'avait dit la non-voyante, qu'elle ne se trouvait pas là.

- " Tu as passé de bonnes vacances ? Comment va ta mère ? " demanda-t-elle par la suite, ne faisant même plus attention à sa fille qui avait lâché la main de sa mère.
Et en plus elle pensait commencer une conversation avec Niclas ! Génial !
Alors qu'ils semblaient en pleine discussion, quelqu'un tapota l'épaule de la non-voyante :

- " Excusez-moi mademoiselle, vous avez piétiné le jouet de mon fils de 2 ans dans votre folle course où vous avez bousculé tout le monde. La moindre des choses seraient de vous excuser, ne pensez-vous pas ? "

Sue, confuse, se trouva fort embêtée, ne sachant pas où poser son regard vide, orientant comme elle pouvait son visage vers son interlocuteur ... Quant à sa mère, elle ne semblait pas se rendre compte des interactions de sa fille ...

- " Vous pourriez me regarder quand je vous parle ! " commençait à s'énerver le père ... sûrement moldu pour s'inquiéter d'un jouet cassé. Le gosse hurlait comme si on lui avait coupé un bras.

- " Je ne vois pas, monsieur. " répondit-elle, un peu agacée par la situation.

- " Je me fiche que vous voyez ou pas, mademoiselle. Ce que je veux, ce sont des excuses ! "

- " Maman, tu veux bien expliquer à cet homme que ta fille est aveugle, parce que j'ai pas l'impression qu'il me croit ... Maman ! " appela-t-elle une deuxième fois vu son manque de réaction. Quelle attention elle avait pour sa fille !!! Elle semblait complètement absorbée par la conversation de Niclas.
La mère Wilson se retourna enfin vers Sue et, l'air hébété, ne semblait pas comprendre la situation. Elle avait l'air un peu mal à l'aise face au monsieur en colère.

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 121


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une grosse araignée
| PATRONUS : un ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Sam 5 Sep - 23:00

Le quai était bondé, mais on voyait très bien Maximus au milieu de cette foule, il était le plus grand de tous les élèves. De son pas lent, il salua plusieurs élèves et lança quelques sourires racoleurs. Dommage que Sasha Simpson et Brionan O'Shea ne soient plus là, elles étaient de loin les plus belles filles de Poudlard. En tout cas au moins de la maison serpentard !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Mar 8 Sep - 18:46



— Tout le plaisir est pour moi, Mrs Wilson, répondit-il dans un fugace sourire. Il ne prit pas la peine de répondre à sa question concernant ses vacances, sachant pertinemment qu'elle demandait pas pure politesse et que ça ne l'intéressait pas. En revanche, ce qui l'intéressait, c'était sa mère qu'elle semblait chercher de partout et s'attendre découvrir derrière chaque parent d'élève. Il ne s'expliquait pas le lien qui unissait les deux femmes mais le fait est qu'il était indéniable. Il jeta un œil en direction de Sue, laissée pour compte. Mère va bien. J'imagine. Voyant que la mère de Sue ne disait rien et le priait du regard de poursuivre, il enchaîna en haussant les épaules. Malheureusement elle avait un empêchement, elle ne nous a pas accompagnés. Du moins devait-elle avoir mieux à faire, comme un dîner à organiser par exemple.
— Oh, fit Mrs Wilson sans cacher sa profonde déception. Tu lui passeras le bonjour de ma part la prochaine fois que tu l'as. Il faut que je lui envoie un hibou ! Ça fait bien longtemps qu'on ne s'est plus vues...
— Ce sera fait, fit Nick bien qu'il savait pertinemment qu'il n'en ferait rien, les fréquentations de sa mère étant le cadet de ses préoccupations.
Cependant, à mesure que Mrs Wilson poursuivait son badinage, quelqu'un vint chercher des noises à sa fille. En plein monologue elle ne s'en rendit pas compte, pourtant cela n'échappa pas à Niclas. Le ton commençait à monter entre l'homme et la pauvre non-voyante qui, mal-menée, ne savait plus où donner des... Yeux.  Sa mère, elle, ne semblait pas comprendre la situation. En d'autres circonstances, Nick n'aurait pas levé le petit doigt. Pourtant une force inexplicable, surgie de nulle part, irrépressible et impétueuse, lui intima de venir au secours de la serdaigle.
— Il me semble qu'elle vient de vous dire qu'elle ne voyait pas, dit-il sèchement à l'homme, se tournant vers lui et le toisant avec hauteur. N'est-ce pas évident ? Allez donc voir si
vous, vous ne la voyez pas ailleurs... Le congédia-t-il avec froideur, lui tournant ostensiblement le dos pour lui faire comprendre que le débat était clos. L'homme allait-il saisir le message ? S'il n'en laissait rien paraître, Nick était ébahit de l'importance que la défense de Sue avait pour lui. Il ne pouvait même pas se la voir en peinture !

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Mer 9 Sep - 20:31

Sue s'était tournée vers Niclas, étonnée par sa réaction. Elle était partagée par le sentiment agréable d'être "sauvée" par lui, alors qu'il prenait sa défense ... et en même temps, ça la gênait particulièrement qu'il ait pris un ton si désagréable envers le monsieur qui lui avait réclamé des excuses. De quoi il se mêlait, sérieux ?

- " Merci " avait-t-elle dit sur un ton qu'elle voulait agressif, alors qu'elle fut étonnée elle-même par la douceur de sa voix. Pourquoi avec Niclas tout se passait si bizarrement ? " Mais tu aurais pu être moins ... désagréable. Je ne demandais pas à ce qu'on l'engueule ! " Si dans un premier temps le ton de sa voix s'était montré doux, cette fois-ci les mots claquèrent, montrant clairement son désaccord avec Niclas.

Sue se tourna vers l'homme qui faisait justement demi tour. " Excusez-moi, Monsieur. Laissez-moi réparer le jouet cassé de votre enfant. " demanda-t-elle en tendant la main pour recevoir l'objet en question. L'homme, sans une parole, lui tendit, ne sachant plus bien comment réellement réagir.
La non-voyante pointa sa baguette magique sur le jeu du petit garçon et murmura un "reparo". Sa réparation n'était pas complète. Au dos du jouet, une des pièces était aussi cassée. Tout le monde pouvait le voir ... sauf Sue. Elle tendait déjà l'objet qu'elle pensait entièrement réparé vers le monsieur. " S'il vous plait. "

Hésitant, l'homme ne savait pas quoi dire : " C'est que ... " avait-il commencé a répondre, sans récupérer le jeu de son fils ...

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Mer 9 Sep - 21:48



Lorsque Sue le remercia de son intervention, Nick haussa les épaules, geste qui passa inaperçu aux yeux non-voyants de la jeune fille. Sans rendant compte, il  grogna, encore plus agacé qu'il ne l'était déjà. Car sa brimade l'avait autant stupéfié que profondément irrité. C'était toujours comme ça avec la serdaigle ; elle ne lui inspirait que de mauvais sentiments et pourtant, sans savoir pourquoi ni comment, il ne pouvait sans cesse s'empêcher de voler à son secours ou de prendre sa défense. C'était d'autant plus frustrant que, non comptant de devoir jouer le chevalier servant, il ne pouvait lutter contre cette sorte de force invisible qui le poussait à agir toujours droitement envers la belle aveugle.
— Si tu appelles ça « être désagréable », c'est que tu ne me connais pas dans mes grands jours... Marmonna-t-il dans sa barbe naissante. Mais je t'en prie, avec plaisir. Je saurais me rappeler ta reconnaissance la prochaine fois que tu as besoin d'un coup de main.
Seulement, de coup de main, il espérait qu'à l'avenir il n'y en ait plus. A vrai dire, Sue avait raison sur un point ; elle n'avait rien demandé à personne, et encore moins à lui ! Sans parvenir à se défaire de cette désagréable impression selon laquelle elle avait de l'emprise sur lui pour il ne savait quelle raison obscure, il l'observa jouer les saintes auprès de l'objet de son ire seulement quelques secondes auparavant. La voilà qui se mettait à réparer le jouet de la larmoyante marmaille, dont elle ne parvint à arranger complètement la cassure. Levant les yeux au ciel, il détourna le regard exaspéré, tandis que sa mère et l'homme la dévisageaient, médusés. Elle restait, le bras tendu, sans que personne ne fasse rien à part être mal à l'aise.
— Hum, ma chérie, commença la mère de Sue d'une voix gênée, il semblerait que tu... Elle ne parvenait pas à finir sa phrase, cherchant peut-être les mots appropriés pour ne froisser personne. Nick soupira de plus belle.
— Tu as bâclé le travail, Wilson, fit-il d'un ton traînant, disant tout haut ce que sans doute l'on pensait tout bas. C'est du grand n'importe quoi, même moi les yeux fermés j'aurais fait mieux. Donne-moi ça, fit-il en saisissant sans ménagement le jouer des mains de la brune. Un reparo plus tard et le jouet était comme neuf. Certes, Sue avait fait le plus gros du travail. Niclas jeta le jouet en direction du père qui le rattrapa au vol et tourna vite les talons en pestant contre eux. C'est incroyable, même pas un merci... Fit-il en faisant claquer sa langue entre ses dents. Était-ce une vue de son esprit, ou venait-il pour la deuxième fois de sauver la mise de Miss Wilson ?

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Ven 18 Sep - 20:33

- " Il t'aurait suffi de m'expliquer que le jouet était aussi cassé de l'autre côté. Je ne suis pas si incompétente comme tu as l'air d'insinuer ! " avait-elle répondu toujours aussi froidement alors que le père et son fils étaient partis sans demander leur reste, même pas un "merci" comme l'avait si bien souligné Niclas.

- " Ma chérie, ne t'énerve pas. Niclas n'a voulu que t'aider voyons. " avait enfin intervenu sa mère qui était restée bien silencieuse jusqu'à maintenant. Elle regarda sa montre : " Oh, je vais être en retard chez la coiffeuse ... " ajouta-t-elle sur un ton affolé comme si c'était Voldemort qui venait de tuer sa fille. " Allez, Sue, je t'amène jusque dans le wagon. " pressa-t-elle sa fille.

- " Tu n'as qu'à y aller, maman. Je trouverai bien le chemin. " répondit Sue.
- " Ne dis pas de bêtises, ma chérie ! "

La mère Wilson ne laissait jamais de liberté et d'autonomie à sa fille. Incroyable ! Il fallait toujours qu'elle contrôle la vie de Sue.

- " Mais je suis avec Niclas, c'est toi-même qui m'a dit qu'il ne faisait que m'aider. Je suis sûre qu'il se fera une joie de m'escorter jusque dans un wagon. " répliqua-t-elle sur le ton de l'ironie qui ne sembla pas interpeller sa mère qui regarda sa fille puis Niclas.

- " D'accord. Niclas, je te confie ma fille. Prends-en bien soin. " Et elle embrassa Sue sur chaque joue avant de filer ... laissant la non-voyante en bien désagréable compagnie.

- " T'es vraiment pas obligé de m'accompagner jusque dans un wagon. Je trouverai le chemin. " dit-elle avant de se faire bousculer violemment, ce qui provoqua une chute en avant et un atterrissage dans les bras de Niclas ... oups ...

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Sam 19 Sep - 18:22



Nick observa d'un air moqueur la jeune aveugle, piquée dans son orgueil, s'expliquer. Il ne prit même pas la peine de lui répondre ; pour Travers, quiconque s'échinait à se justifier avouait à mots voilés sa culpabilité. Sue n'était en fait que vexée comme un pou et froissée.
Pour détendre l'atmosphère et sa fille, Mrs Wilson y alla de son petit commentaire et abonda dans son sens. Niclas en était le premier étonné, mais pas mécontent de l'effet que cela produisait sur Sue ; la jeune fille fulminait. Parfait, plus elle enrageait, plus il jubilait.
Soudain, la mère de la serdaigle déclara devoir partir pour un rendez-vous chez le coiffeur. Travers pouffa sous cape, Mrs Wilson semblait décidément aussi superficielle que sa propose mère. Eh bien ! Elles étaient faites pour s'entendre.  D'autant qu'un discret coup d'œil à la dérobée vers la chevelure de la femme lui indiqua qu'elle avait bien des racines de quelques jours à faire recouvrir...
Elle insista pour accompagner sa fille jusqu'au train, ce à quoi la brune  s'opposa vivement, invoquant même le serpentard comme prétexte pour se débarrasser d'elle. Une aubaine ! Sautant sur l'occasion, Nick prit le bras de Sue — non sans un vague air de dégoût — et le posa sur le sien.
— Vous pouvez partir sereine, Sue est entre mes bonnes mains, répondit-il d'un ton faussement amène, dans un sourire dévoilant des dents blanches affûtées comme celles d'un loup.
Tous deux regardèrent la mère de la non-voyante s'éloigner d'un pas pressé, et une fois hors de vue, Nick se tourna vers Sue. Sans piper mot, il l'entraîna vers la machine ; ils avaient un train à prendre ! La serdaigle lui affirma ne pas avoir besoin de son aide pour trouver son chemin. Avant de se faire bousculer si fort, qu'elle en tomba à la renverse... Rattrapée juste à temps par un Niclas lui-même surprit d'avoir tendu les bras vers elle. Pourtant, passée la minute d'étonnement, il retrouva bien vite son assurance habituelle et répondit, d'un ton ironique et traînant ;
— Moi je trouve au contraire que tu es vraiment perdue sans moi. Pour quelqu'un fuyant le contact, Nick se rendit compte qu'il n'avait toujours pas lâchée Sue. Non que son étreinte éveillait en lui des sensations certaines, mais le fait est qu'il savait que Sue devait trouver la position fort inconfortable. Tant mieux. Regarde-toi, à peine ta mère partie, et tu te jettes déjà à mon cou, fit-il d'un ton narquois à une Sue pendue à lui. Je dois pourtant t'avouer que tu n'as aucune chance avec moi. Je préfère les blondes, et qui y voient bien qui plus est.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Lun 21 Sep - 19:56

Le temps s'était suspendu un moment, alors que Niclas l'avait rattrapé et qu'elle s'était accroché à ... son cou ! Ils avaient l'air d'un couple sous le point de s'embrasser, alors que l'un et l'autre se lançait des remarques cyniques, voulant montrer tout le dégoût qu'ils ressentaient ...

Sue tenta de se dégager de Niclas alors qu'il commençait seulement à la dénigrer. La non-voyante eut une grimace d’écœurement, se sentant piégée. Elle réussit à positionner ses pieds correctement sur le sol, de façon à avoir un peu d'équilibre et poussa Niclas pour l'éloigner le plus possible d'elle-même, alors qu'il venait de lui parler de ses goûts en matière de fille.

- " Je vois bien plus clair que tu ne le supposes. Derrière tes airs de goujat, tu n'es qu'un pauvre type qui se la raconte. Tu parles de filles, comme si tu avais encore la possibilité de faire ton choix ! ça tombe bien que la grande Avery soit blonde et qu'elle ne porte pas de lunettes, ça correspond à tes critères de nana, quelle chance tu as ! "

Alors que dans son énervement, elle aurait pu crier ces mots ..., quelque chose l'avait poussé à se faire discrète. Après l'avoir poussé, elle s'était rapproché de lui, l'avait pris par la cravate, maladroitement et avait approché sa tête près de la sienne pour lui murmurer ce qu'elle avait à lui dire. Elle savait, intérieurement, que le jeune Travers ne voudrait sûrement pas que tout le monde entende ce genre d'informations. Et Sue ne comprit pas pourquoi elle respectait ça ...

Elle l'avait ensuite lâché, s'attendant peut-être à une réaction de sa part. Elle ne se souvenait plus comment elle savait que Fluvia était blonde -sûrement lors de l'un de ces cours où elle avait dû se vanter de sa beauté capillaire-, par contre, elle était moins sûre de l'info sur les lunettes. Mais à savoir pourquoi, Sue avait du mal à imaginer cette Serpentard avec des lunettes !

Pour ce qui était du scoop des fiançailles de Travers : Merci Maman Wilson d'avoir les oreilles partout. Aucun secret ne semblait lui résister ...

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Dim 4 Oct - 12:26



Si l'agacement de Sue, et qu'elle le repousse sans ménagement comme une donzelle effarouchée, ne fit qu'amplifier l'amusement de Travers, la suite le ramena bien vite à la réalité. Les quelques mots qu'elle avait prononcés, même à voix basse, eurent l'effet d'un seau d'eau glacée qu'on lui jetait au visage et son sourire narquois disparut vite, tout comme l'envie d'asticoter Miss Wilson.
La jeune fille, après l'avoir repoussé, l'avait de nouveau attiré à elle en l’attrapant maladroitement par la cravate - le prenait-elle pour un punching-ball ? - et dardait sur lui ses yeux aveugles, son visage à quelques mètres du sien.
S'il devait être honnête, ce n'était pas tant l'allusion à Fluvia qui l'agaçait prodigieusement. Travers n'était qu'égoïsme et individualisme, et bien qu'il soit fiancé à la jolie blonde, qu'on l'insultât ou non le préoccupait bien moins qu'on le fasse vis-à-vis de sa propre personne. Non ce qui l'agaçait c'était que Sue soit au courant des petites magouilles familiales - quoiqu'à bien y réfléchir ce n'était pas vraiment un secret pour personne - et qu'elle s'estime suffisamment de taille à utiliser l'argument comme arme d'attaque pour le déstabiliser.
Si c'était possible encore, sans que leur nez ne se touchent, Nick rapprocha son visage de celui de la non-voyante jusqu'à sentir son souffle sur sa peau.
— Tu ne sais absolument pas de quoi tu parles, Wilson, gronda-t-il d'une voix rauque que seule elle pouvait entendre à cette distance, et je te conseille de la planter là. Il y a des choses qui te dépassent et que tu n'es pas à même de comprendre, alors bien que je salue ton audace n'essaie pas de jouer dans la cour des grands et ne te lance pas sur ce terrain là avec moi...

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Dim 11 Oct - 15:08

Sue n'avait pas cillé. Intérieurement, elle était fière d'elle. Elle avait su toucher "l'intouchable" Niclas Travers dans son orgueil. Elle avait dû sûrement le piquer au vif et il n'avait certainement rien vu venir. C'était presque un "toucher couler" façon sorcier, et dans sa tête, les cloches de la victoire sonnait à tel point que la moindre réplique de la part de son ennemi ne pourrait la déstabiliser.

Il était occupé à la menacer, et Sue gardait se regard perdu si déterminé. Elle avait lâché la cravate de Niclas, alors qu'il s'était rapproché d'elle. Ils étaient très proches l'un de l'autre, s'attirant quelques regards.

- " Je ne peux pas comprendre un mariage arrangé de façon à perpétuer le sang pur qui coule dans les veines de ta famille ? Tu as raison ! Je ne comprends pas ! Et j'espère ne jamais être dans ta position, Niclas. Tu n'es qu'une marionnette. Ta famille a choisi ta future femme à ta place. Elle choisira aussi le prénom de tes gosses, de ton métier, de ta place dans la société. Toute ta vie va être un scénario prévu à l'avance, mais pas par toi. " avait-elle répondu, toujours en marmonnant ses mots, de façon à ce qu'il soit le seul à entendre ses dires.

Sue aurait pu se taire, finir cet échange par un sourire et partir dignement. Mais se retrouver là, à quelques centimètres de Niclas, était si grisant ! Elle sentait son coeur battre à tout rompre sans comprendre réellement ses raisons. Et elle en voulait encore plus ...

- " Si c'est ça la cours des grands, je préfère être petite. Mais une chose est sûre, Niclas ... c'est que je vois bien plus que tu ne le prétends ! " avait-elle conclu, sans lui tourner le dos, sans partir sur ses mots. Parce qu'elle en voulait toujours plus ...

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Dim 11 Oct - 19:46



Si ce n'était la couleur un peu trop « pâle » de ses yeux, jamais on n'aurait put dire de Sue Wilson qu'elle était aveugle tant son regard inanimé brillait pourtant d'une étincelle farouche. Son petit menton fièrement pointé dans sa direction prouvait à Niclas combien elle était prête à camper sur ses positions et défendre son point de vue, chose qui l'aurait beaucoup amusé si les paroles qui franchirent par la suite sa jolie bouche rose ne lui firent pas voir rouge. Elle savait pourtant qu'il était des choses dont il valait mieux ne pas aborder avec lui sous peine de se voir sévèrement malmené, mais elle fit fi de cela et se lança sur le périlleux chemin dont il l'avait pourtant mise en garde. Ça ne rata pas. Les yeux sombres de Travers lancèrent des dagues.
— Pour qui tu te prends,
Susan ? Siffla-t-il d’une voix rendue sourde par l’agacement qui croissait en lui vitesse grand V. Qui crois-tu être pour te permettre de me parler comme ça ? Son souffle tiède contre ses lèvres avait le goût aigre-doux du typhon qui menaçait de la balayer comme un fétu de paille. Si moi je suis une marionnette, qu’est-ce que tu es, toi ? Aveugle et sans défense, sans ta baguette, sans tes amis, tes parents, sur qui peux-tu compter ? Parlons-en de tes parents. Ton grand médicomage de père ne saurait-il te rendre la vue ? Ta remarquable mère, n’a-t-elle pas aussi eu tout le loisir de trouver le remède miracle depuis la regrettable fin de sa carrière ? Et oui, il n’y avait pas que Mrs Wilson qui avait les oreilles qui traînaient, Mrs Travers était branchée vingt-quatre heures sur vingt-quatre à radio ragots… Tu n’envies peut-être pas le scénario de ma vie, il posa lourdement ses deux mains sur les minces épaules de Sue qu’il broya sous sa prise, mais mon avenir, tout tracé qu’il soit, promet d’être grand et voué à d’incommensurables choses. De quoi peux-tu te vanter, toi ? Tu es brillante et droite dans tes bottes c’est sûr, mais à quoi cela te servira ? A quoi ressemblera ta vie à toi ? Ton métier, ta place dans la société ? Singea-t-il les dernières paroles de la jeune fille. A un moment donné, elle dut faire la grimace car Nick se surprit à desserrer la prise sur ses épaules qui semblait lui faire mal. Pourquoi s’en soucier autant, alors qu’il n’avait qu’une envie ; la voir en baver ? Une telle contradiction semait le trouble en lui, mais pas suffisamment pour qu’il cesse sa tirade ni ne relâche complètement la jolie brune. Tu fais partie de ces gens qui sans cesse regarderont vers le haut, tout en ne fréquentant que le fond. Sans doute seras-tu heureuse, si tu ne te contentes que de valeurs aussi futiles que la rébellion et la différence que tu crois bon de cultiver, mais crois-moi il arrivera un temps où tu regretteras amèrement les paroles que tu as prononcées et de n’être à ma place… Et ce temps là arrivera bien plus tôt que tu ne peux l'imaginer...

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Mar 13 Oct - 21:27

"... qu’est-ce que tu es, toi ? Aveugle et sans défense ... "
" ... Ton grand médicomage de père ne saurait-il te rendre la vue ? Ta remarquable mère, n’a-t-elle pas aussi eu tout le loisir de trouver le remède miracle depuis la regrettable fin de sa carrière ? "
"... A quoi ressemblera ta vie à toi ? Ton métier, ta place dans la société ? "


Les paroles de Niclas décontenança plus qu'il ne le paraissait cette pauvre Sue. Elle garda néanmoins ce regard déterminé, mais au fond, les paroles du Serpentard l'avait particulièrement blessée. La non-voyante détestait dépendre des autres, leur demander de leur temps pour l'assister. Elle avait beau vouloir faire tout toute seule, ce n'était pas toujours possible. Comme le choix d'un métier ou de sa place dans la société : même si Dumbledore était assez fou pour la nommer préfète, personne ne la choisirait pour être Ministre ou directrice de Ste Mangouste. Il fallait garder les pieds sur terre.

- " C'est justement la différence entre toi et moi. " avait-elle marmonné dans ses dents, plus en colère qu'au début de leur dispute. " Moi, je n'ai pas le choix. Je dois me contenter de ce qui m'est accessible. Je suis face à des barrières qui ne s'ouvriront jamais. Alors que toi, t'as toujours ce choix. Mais tu décides de laisser ce choix à quelqu'un d'autre. " avait-elle répondu. " Pourquoi ? Par facilité ? Quelle fierté pourras-tu tirer de tout ça ? "

Comment avaient-ils pu arriver à une conversation aussi passionnée ? Pourquoi Sue perdait son temps à reprocher à Niclas sa façon d'agir ? Elle devait en avoir rien à faire de ce qu'il allait lui arriver. ça ne la concernait pas. Pourtant, Sue sentait cette force en elle qui la poussait à lui répondre.

- " Un homme en place sans mérite est un géant en habit de nain. " conclut-elle, insinuant que la hauteur que Niclas atteindrait ne viendrait sûrement pas de son bon vouloir et de ses efforts.

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas] Dim 18 Oct - 15:43



Leur badinage du début avait rapidement changé de ton, si rapidement que Niclas fut presque surprit de voir la tournure que prenaient les événements. Mrs Wilson n’avait dû les quitter que depuis dix minutes seulement, et l’incident avec l’homme en colère devait remonter à quinze, pas plus. Alors comment diable expliquer ce brusque revirement des choses ?
Et comment expliquer, de même, ce sentiment si étrange qu’il nourrissait à l’égard de Sue ? Lui avait-on fait boire quelque chose ? Lui avait-on lancé un sort informulé ? Avait-il goûté à quelques aliments contaminés d’un philtre quelconque ? Un marabout d’Afrique se cachait-il parmi la foule de parents et d’apprentis sorciers, une poupée à son effigie à la main transpercée d’aiguilles ?
Ses mots étaient crus, ses paroles dures, son ton inflexible, mais rien d’inhabituel à cela, c’était sa manière de se comporter au naturel. Pourtant il était inutile de prétendre ne rien voir du désarroi de la jeune aveugle qui, toute courageuse et forte qu’elle fut, ne pouvait maîtriser le furieux battement de la veine sur sa tempe, ni la légère couleur rose qui lui était montée jusqu’aux pommettes sous le coup de l’emportement, ni le léger frémissement de ses narines, autant de signes qui trahissaient sa colère et qui… Déstabilisèrent Nick.
Lui, déstabilisé ? Inconcevable. Comme de se laisser troubler par une gamine aveugle et pleurnicharde qui comptait lui apprendre la vie ! Ou bien tentait-elle tout simplement de lui ouvrir les yeux sur quelque chose dont il avait à la fois terriblement conscience mais aucune arme pour en faire aller autrement… ?
Il se secoua et bien qu’à son grand étonnement il ressentait comme un pincement au cœur de lui causer tant de tourments, il passa outre et sa nature mauvaise pris le pas sur le cœur battant faiblement quelque part dans la noirceur de son être.
— A quoi tu joues, à la fin ? Gronda-t-il, lâchant ses épaules avec une grimace, comme dégoûté par le contact qu’elles lui inspiraient. Qu’est-ce que tu cherches ? A me psychanalyser peut-être ? Si j’avais besoin d’une thérapie, je serai allé subir toute une série  d'électro-sorts à Ste-Mangouste plutôt que d’écouter tes niaiseries sentimentalistes, siffla-t-il en se passant une main sur les yeux. A côté d’eux, des gens s’étaient rapprochés, leur lançaient des regards interrogateurs. Prenaient-ils la scène pour une querelle d’amoureux ? S’il n’était pas aussi vert de colère, Nick en aurait hurlé de rire. Mais puisqu’ils en étaient arrivés à parler de sujets beaucoup trop intimes à son goût, il attrapa le poignet de la serdaigle pour la tirer avec lui à l’abri d’oreilles trop indiscrètes. Garde tes géants et tes nains, si ça t’aide à te sentir mieux et à t’endormir sereinement la nuit dans ta misérable pauvre petite vie d’aveugle, poursuivit-il, étrangement vexé par la dernière comparaison qu’elle lui avait faite sur le mérite d’un homme, et ouvre grand tes oreilles ; c’est la dernière fois que je te mets en garde avant que ça n’aille trop loin, menaça-t-il en resserrant sa prise sur son poignet, conscient de lui faire mal. Mêle-toi de ce qui te regarde, et n’essaye pas de t’immiscer dans ma vie, tu n’y as pas ta place. C’était faux, mais cela ni Sue ni lui ne le savaient. Comment auraient-ils put savoir que leurs mères les avaient unis par un sort indéfectible ? Reprend la tienne et ne la perd jamais de vue si je puis dire ; tu es peut-être de sang-pur mais tu te bats dans le camp des faibles, et quand je dis faibles je parle de tes copains moldus avec qui tu traînes beaucoup trop et qui te polluent la tête par leurs idées dégradantes d’union, de partage et de tolérance. On va finir, à la fin, par te prendre pour une traître à ton sang…

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ pour Poudlard [Niclas]

Revenir en haut Aller en bas

Départ pour Poudlard [Niclas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Départ pour la Guerre || PV Tous les Sang-Purs||
» Un départ dans une nouvelle région
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
La gare de King's Cross
-