Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 312
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Dim 6 Sep - 23:03

Il y a un an jour pour jour, c'était elle, Eanna Morane, qui entendait son nom prononcé par McGonagall, et qui s'était avancé, légèrement tremblante, autant d'excitation que de stress, pour que la Choixpeau lui annonce sa nouvelle famille. Elle se souvenait comme si s'était hier de la chaleur de l’accueil de la table de Poufsouffle. Aussi, elle était bien décidée de donner à son tour de la voix pour les nouvelles recrues. Et c'est ce qu'elle fit, avec enthousiasme, dès que le Choixpeau annonçait "POUFSOUFFLE !". Une fois la répartition terminée, leur vénérable Directeur fit son traditionnel discours, qu'elle n'écouta que d'une oreille, guettant les plats qui allaient se remplir d'une minute à l'autre. Lorsque ce fut le cas, elle se joignit aux clameurs et se servir du plat de pomme de terre au fromage devant elle. Elle rit en voyant à côté d'elle William Haberfil, un camarade plus âgé qu'elle, qui empoignait et attaquait sauvagement deux cuisses de poulet qui n'avaient rien demandées.

- Bon appétit Will ! dit-elle joyeusement. Tu me passes un pilon s'il-te-plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Bridget Satterlee by Morphine
| SANG : Mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le feu
| PATRONUS : Une jolie petite souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Dim 6 Sep - 23:11

La rentrée. Comme d'habitude, ce fut difficile pour Ange surtout après des vacances aussi extraordinaires en Grèce. Mais comme chaque année, Gabriel s'accrocha à elle en pleurant, sa mère l'étouffa en la serrant dans ses bras et elle laissait à son parrain, la lourde tâche de consoler tout le monde. On aurait pu penser qu'après six ans, tout le monde se serait habitué mais non en fait. Mais pour Ange, cela passa rapidement quand elle retrouva ses meilleurs amis et ils passèrent le trajet à rire et à se goinfrer de bonbons en tout genre. Pourtant Ange remarqua bien vite que Lysandre semblait ailleurs. Depuis un petit moment elle avait l'impression qu'il était ailleurs, il disparaissait souvent, avait la tête dans les nuages et dernièrement il semblait même assez ombrageux même si il essayait de donner le change. Elle ne dit rien cependant. Le banquet arriva très vite et encore une fois, Ange remarqua que Lysandre était ailleurs et encore une fois elle ne dit rien. Elle laissa Dumbledore parler puis se tourna vers son meilleur ami une fois la répartition finie. - Hey, ça va ? Tu ne parles pas beaucoup, fit-elle alors à Lysandre. Il sembla revenir de loin ce qui fit froncer les sourcils de son amie. Je te demandais si ça allait vu que tu ne parles pas beaucoup ce qui n'est pas ton genre. Elle soupira et regarda autour d'elle mais Fabian était occupé à se goinfrer et Nate regardait ailleurs. Lys' est ce que ça va ? Ca fait un moment que j'ai remarqué que tu étais ailleurs. Je peux t'aider ? Mais il ne l'écoutait plus. Ange suivit son regard jusqu'à la fameuse Reine des Glaces. Elle est belle hein ? On dirait un ange, murmura t-elle à son meilleur ami. Il paraît qu'elle est fiancée à Avery mais ça n'a pas l'air de la rendre heureuse et je peux la comprendre. J'veux dire. Etre fiancée à son meilleure amie ça doit être ... pas cool. Elle vit la réaction de Lysandre et commença à comprendre les choses. Comme si elle comprenait qu'il y avait un puzzle et qu'elle venait d'avoir certaines pièces. Elle te regarde, fit-elle remarquer comme si c'était une chose normale.  Elle était intelligente la petite blonde et elle connaissait bien son meilleur ami aussi. Son sourire et son regard se firent plus doux. Tu sais que tu peux me parler si tu veux. Puis elle se servit à manger en laissant son ami réfléchir à tout ça.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 440
| AVATARS / CRÉDITS : TEST: Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Mar 8 Sep - 18:22

La voix de Ange le ramena brusquement à la réalité, mais ne fit point disparaitre la jalousie de son coeur. Si on lui avait dit un jour qu'il serait sujet à la jalousie il aurait rit au nez de cette personne. C'est vrai quoi il était pourtant du caractère le plus confiant et le plus conciliant mais surtout ouvert d'esprit alors qui aurait imaginé qu'il ressentirait de la jalousie au point qu'il aurait voulu mettre son point dans la tête de cet Avery de malheur.

Ange lui parla à nouveau mais il n'écouta pas. Son regard était de nouveau dirigé vers la tale des serpentard et plus particulièrement vers une jeune femme en particulier.
"Elle est belle hein ? On dirait un ange." Pour Lysandre, sa meilleure amie était bien loin de la vérité. Mais en meêm temps qui aurait pu comprendre la manière dont il la voyait lui. Il la voyait avec les yeux de l'amour voilà tout.
Quand Ange mentionna les fiançailles de la serpentarde, le gryffondor se rembrunit de plus belle, piquant violemment un morceau de viande dans son assiette.
-"Personne n'aimerait être fiancé à une personne qu'elle n'a pas choisit" marmonna le jeune homme.
Il releva vivement les yeux quand son amie mentionna qu'elle le regardait, afin de capter son regard. Mais inévitablement le regard du jeune homme retombait vers cette face de troll de Avery et le mettait en rogne.
"Tu sais que tu peux me parler si tu veux."
Il regarda son amie avec des yeux rond tandis qu'elle se servant en faisant mine de l'ignorer. Lui parler mais pourquoi ? De quoi ? Se pourrait-elle qu'elle ait capter ses sentiments contradictoires ? Il avait promis à Lyleïa de cacher leur relation, mais la situation avait évolué depuis et puis Ange n'irait pas le crier sur toutes les cheminées.

-"Toute à l'heure alors ! Y'a trop de monde ici !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 272
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Mar 8 Sep - 20:59

Regarde la, la grosse immonde Rosamund elle a pas grossi depuis l'année passée ?

Daisy pouffait en désignant la poufsouffle dont les côtés débordaient du banc. Fluvia se retourna vers la table des blaireaux et ne put retenir un sourire.
On dirait qu'elle va écraser son voisin de table, glissa l'héritière en retrouvant sa position normale.

Le directeur avait fini son discours et les mets avaient fait leur apparition dans les plats, dégageant un fumet des plus alléchants. Fluvia se servit un peu de salade méditerranéenne, histoire d'avoir un dernier souvenir de Falkonera dans la bouche et observa ses camarades de Maison. A part Thomas qui semblait s'amuser comme un fou, tout le monde avait l'air morose : Lyleïa ne digérait pas la chance qu'elle avait d'être fiancée à Rohan et Niclas, comme à son habitude, se contentait de regarder le monde d'un regard froid.

Depuis qu'ils s'étaient fiancés, Fluvia ne cessait de regarder la bague brillante qui ceignait son annulaire. Tout prétexte était bon pour l'agiter sous le nez des autres. Cette année s'annonçait des meilleures : elle était fiancée à Niclas Travers, préfet de Serpentard, et il n'y avait personne pour lui disputer son statut de star de Poudlard.

Hey !! Qu'est-ce t'as ? demanda Daisy à Niclas. T'en fais une mine de détraqueur !
Fluvia termina sa tomate et coula un regard vers son fiancé, assis en face d'elle. C'est vrai qu'il n'avait pas l'air enchanté.
Tu n'aimes pas la salade ? risqua Fluvia - comme si Niclas était du genre à se fâcher pour une question de gastronomie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 395
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, dreamy
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Mer 9 Sep - 18:43

Pour le coup, Travers fut tiré de ses pensées par le violent coup de coude dans les côtes qu'il reçu de Daisy, assise à côté de lui. Furax, il grogna comme un ours et la fusilla du regard. Comment dire ? Chatterton et ses cent trente kilos de graisse de sang-de-bourbe ne l'intéressaient pas plus que la crasse que récurait le bataillon d'elfes de maison dans le Manoir familial. Il aurait pu lui pousser un pustule de clabbert sur le crâne, une corne sur le front et un derrière de centaure qu'il ne lui aurait toujours pas prêté la moindre attention. Il eut même envie de répondre à Miss Blackstone que la face de détraqueur qu'il était supposé faire n'était autre que son expression faciale quotidienne, mais le débat l'exaspérait déjà et il n'avait pas l'envie de se jeter dedans. La sollicitude de Fluvia fut presque une porte de secours, bien qu'il se retint de justesse de lever les yeux au ciel. La salade, comme Rosamund, ne faisait pas partie de ses priorités.
— Ce n'est rien, ne t'inquiète pas, dit-il en prenant sa main. D'aucun aurait pu prendre ce geste pour une marque d'affection et de tendresse, mais c'eût été mal connaître Travers, très peu friand des démonstrations en public. Car plutôt que de caresser la douce main de sa fiancée, il saisit méticuleusement la bague qui trônait sur son annulaire et la fit bouger pour faire miroiter les reflets de la pierre qui y brillait. Meilleur sujet de conversation pour détourner l'attention, il n'y avait pas...

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Jeu 10 Sep - 10:41



Banquet de rentrée
I'll kick down the walls around me, they don't know how strong I am. I'm not defined by boundaries they could never understand. I'm so much more than status quo.


Retour à Poudlard. Hestia était à la fois enchantée et déprimée à l'idée. Elle allait retrouver ses amis, son train-train de vie quotidien, ses cours... Mais plus rien n'était pareil, cette année. Nick était fiancé à Fluvia, et depuis cet été, elle avait encore plus de mal à faire sa paix avec ce fait. Lyleïa, quant à elle, était fiancée à Rohan, jetant un énorme froid entre ses deux meilleurs amis. Et elle, elle était au milieu de tout ça avec ses propres problèmes. Cet été, elle dut braver la mort de son oncle, tué par un criminel sorcier qui s'était finalement fait la paire. Elle avait supplié ses parents d'aller le retrouver, d'avoir vengeance, mais ils avaient refusé. Il paraît que c'est au ministère d'agir, et pas à eux. Soit.

Depuis  qu'elle avait du rentrer de Falkonera deux semaines plus tôt que tout le monde en urgence pour l’enterrement de son oncle, elle avait prit les librairies sorcières d'assaut, et avait réuni le plus d'ouvrages possibles sur la pratique de la magie noire. Des sorts de localisation, d'attaque, de défense. Et elle avait commencé à s'entraîner chez elle, dans sa chambre, à l’abri du regard de ses parents et de tous les autres. Elle ne réalisait pour le moment que de petits sorts sans grand intérêts, mais il fallait bien commencer quelque part.

La brune arriva un peu en retard au banquet, parce qu'elle avait voulu s'assurer que les ouvrages qu'elle avait ramené de chez elle étaient bien dissimulés avant de descendre manger. Elle arriva un peu avant le discours de Dumbledore, et se glissa sur le banc à côté de Lyl et Rohan, et non loin de Fluvia et Nick. Le discours terminé, tout le monde se mit à manger, et elle tenta de réconforter Lyl qui semblait de toute façon inaccessible et très peu réceptive. Elle finit par laisser tomber. Elle jeta un coup d’œil à Nick qui avait prit la main de Fluvia et un pincement lui vint au cœur, même si elle ne laissa rien paraître. Si habituellement Hestia avait l'air froide, ça n'avait fait que de s'empirer. Elle avait à peine décroché quelques mots depuis son arrivée. Elle ne semblait plus juste froide, elle semblait dure, presque méchante. Elle se servit une maigre assiette, l'appétit n'étant pas vraiment au rendez-vous, et commença à grignoter en silence.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 114
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Bomer
| SANG : Sang mêlé, mais aussi rouge que tout le monde.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Grand-père paternel
| PATRONUS : Lama
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Sam 12 Sep - 23:31

Enfin, la nourriture était là, et en abondance comme chaque année, tout les mains allaient d'un plat à un autre et allait dans les bouches pour remplit tout les estomacs qui se trouvaient là à crier famine quelques instant plus tôt.  Les discussions commençait déjà faisait de cette soirée de rentrée un repas convivial avec leur second maison, les retrouvailles de chaque année, les amis, les ennemis, les amoureux, les rivales, les professeurs, le concierge, les employés, tout le monde quoi. Will lui était déjà en train de se jeter sur la nourriture qui était devant lui tel un troll qui venait de se réveiller. « Merchi, dit-il à l'attention de la jeune poufsouffle la bouche remplit. Bonne appétit à toi aussi Eanna », finit-il par articuler après avoir avalé ce qu'il était en train de manger. Il ne la connaissait pas personnellement, mais une petite tête comme elle, était difficilement oubliable. William avait bien remarqué son enthousiasme lors de la balle au prisonnier à la fin de l'année, elle avait l'air d'avoir de la passion dans les yeux.

Le poufsouffle lui tendit un pilon après s'être essuyé les mains, il était déjà moins affamé maintenant qu'il avait englouti quelques cuisses de poulet et il faillit s'étouffer avec un dernier morceau le forçant à se calmer un peu. Il but un verre un verre de jus de citrouille et entama la conversation avec la petite en passant à un autre plats, un peu de gratin, qu'il versa dans son assiette. « Alors, c'est vacances ? Tu t'es bien amusé avant de reprendre pour une nouvelle année ? » demanda t-il pour démarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 193
| AVATARS / CRÉDITS : King Robert Jackson. ‹kenzie.›
| SANG : moldu.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : tout ?
| PATRONUS : autruche.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Mer 16 Sep - 14:39

La rentrée. On va pas dire que j'attendais ça depuis Juin mais presque. C'est étrange, en Première Année, j'aurais mortifié à l'idée de venir dans cette école de malade. J'avais mes raisons en tant que « moldu » de tous les considérer comme des aliens venus d’une autre planète et depuis gosse, on m’avait toujours dit que les sorciers et la magie n’existaient pas. Mais depuis, l’eau a coulé sous les ponts, quatre ans pour être précis. Et maintenant, je suis plutôt heureux de revenir, quoique les vacances c’est cool aussi. Mais avoir les parents sur le dos, ça, c’est moins sympa. J’accueille avec joie les petits nouveaux qui rejoignent les rangs des Poufsouffles. Je lance des chaleureux « BIENVENUE CHEZ LES PLUS COOLS DE POUDLARD ! » à tour de bras, oubliant les regards qui doivent me fixer. Ils ne le savent pas encore mais être à Poufsouffle, c’est génial. Et ça l’est peut-être même encore plus que d’être chez les prétentieux de Gryffondor ou Serpentard. Je suis content de ma maison et je compte bien faire de même pour mes nouveaux camarades de maison. La répartition finie, je bois les paroles de ce cher directeur et hausse les sourcils face à ces allusions que je ne perçois évidemment pas. Aussitôt son discours fini que les plats arrivent sous les regards ébahis des nouveaux. Je ris. Mais je me reprends vite et réponds aux appels de mon estomac face à toutes ces bonnes choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://directionpaysimaginaire.tumblr.com
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| AVATARS / CRÉDITS : cora keegan
| SANG : mêlé (mère moldue suédoise, père sorcier anglais)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une flaque d'eau
| PATRONUS : un chien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Mer 16 Sep - 19:17

Comme à chaque rentrée, les yeux d'Alix brillent de mille feux en pénétrant dans la grande salle. Même si c'est son cinquième retour à Poudlard, l'adolescente s'émeut toujours autant de retrouver ces vieux murs, ces bancs de bois, ses amis et collègues, les professeurs et le directeur Dumbledore. Accoudée à la table, le menton dans les mains, la serdaigle porte une attention très limitée au discours du vieil homme, son regard dardé sur les nouveaux venus en rang d'oignon devant l'estrade où siège le corps enseignant.  En face d'elle, Arthur guette la présence de son petit frère dans la foule, alors qu'une remarque désobligeante fuse de la bouche d'un élève de deuxième année, assis pas loin d'eux. Magnus, le frère d'Alix, lui décroche un coup de coude dans les côtes, tandis que le regard d'Arthur liquéfie l'importun sur place.

La répartition et les discours finissent par s'achever et chacun porte son attention sur les assiettes disposées sur la table, attendant avec impatience l'apparition des délicieux mets cuisinés par les elfes de Poudlard. Une vague de satisfaction se répand dans la salle, tandis que tout le monde se jette, avec plus ou moins de savoir vivre, sur la nourriture. Alix se sert une part de tarte à la citrouille ainsi qu'une de la purée de pommes de terres avant d'adresser un sourire de confirmation à la question d'Arthur, visiblement adressée à deux élèves de quatrième année installés pas loin. L'adolescente lève les yeux et cherche dans la foule d'élèves les visages de ses deux meilleurs amis, Angie et William. Alors que son regard revient vers la table des serdaigle, elle croise celui de Gideon, assis à côté de Magnus. Un sourire timide se dessine à la commissure des lèvres de la jeune fille qui reporte son attention sur le contenu de son assiette pour cacher la carnation rosissante de ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 257
| AVATARS / CRÉDITS : Hayley Williams
| SANG : Née Moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Obscurité totale
| PATRONUS : Panthère
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Ven 18 Sep - 18:58

Le mois d’Août touchait à sa fin et cela ne signifiait qu’une seule chose, la rentrée. Si Levy se levait se matin en grognant, moi j’étais de parfaite humeur. J’allais retrouver le monde de la magie, mais également mes inséparables amis Will et Alix, et tout le reste. Je me leva d’un bond, lança un oreiller à ma jumelle et avant qu’elle ai eu le temps de riposté j’étais déjà sorti de la chambre. Dans la petite cuisine de l’appartement que nous avions loué c’était le bazar : mon père avait mis la radio et il dansait avec Charly et Amy au rythme d’une chanson des Beatles, Ellie aidait ma mère à préparer le petit déjeuner, et Eddy dormait à moitié sur la table, les mains sur les oreilles pour couvrir tout le bruit qu’il y avait. En temps normal j’aurai été comme Eddy, mais pas aujurd’hui. Ce matin je me joignis à la petite danse en chantant avec eux :

-« Well, shake it up, baby, now (shake it up, baby)
Twist and shout (twist and shout)
Come on, come on, come on, come on, baby, now (come on,
baby)
Come on and work it on out (work it on out) »


Une fois la chanson finit, je me mis à table, saisis la bouilloire pour me servir un thé. Toute la famille était réuni ce matin, tout le monde c’était levé tôt même si il ne commençait que demain les cours, et tout ça juste pour moi, la seule sorcière de la famille qui partait aujourd’hui. C’est donc dans la bonne humeur qu’il fut l’heure de partir à la gare. Un petit tour de bus, et nous voici devant King Cross, et comme toujours même si l’excitation de retrouvé ma baguette et la magie étaient là, la tristesse de quitter ma famille entière était également présente. De leur côté ils parlaient déjà de ce qu’ils allaient faire de leur dernière journée de liberté. Levy et Ellie projetaient de profiter du soleil dans un transat, Charly et Amy iraient au lac près de chez nous avec les parents et Eddy voulait juste rester devant la télévision. Sur le quai 9 3/4, alors que je retrouvais mes amis, l’heure des au revoir arriva et après un dernier regard aux Blackwood je m’installa dans le train

***

Ahh Poudlard, la grande salle, la table de Gryffondor, j’étais toute excité à l’idée de commencer cette nouvelle année. Je me séparais d’Alix et Will pour rejoindre Holden, Jazz et Prue chez les rouge et or. Comme d’habitude, les nouveaux furent répartit et Dumbledore fit son discours qui me sembla durer une éternité et je ne semblais pas être la seule. En balayant la salle des yeux, j’en vis plusieurs en train de dormir, ou en train de discuter. Je salua rapidement ceux que je connaissais et que je n’avais pas encore eu le plaisir de croiser, et je vis aussi Niclas Travers !! Mon sang se glaça à ce moment, il ne m’avait pas manqué celui-là, vivement l’année prochaine qu’il ne soit plus là. Mais avant que je ne puisse penser à autre chose, le repas apparu devant moi, pour mon plus grand bonheur, je mourrais de faim ! Je saisi le premier plat et rempli mon assiette. Je mangeais tellement vite que je manquai de m’étouffer. Holden me tapa dans le dos. Je le remercia par un sourire qu’il me rendit à son tours. Aahhh il était à tomber quand il faisait ça mais moi je n’étais pas très glamour à m’étouffer, ça n’allait pas m’aider tout ça !!! Malgré tout l’année commençait merveilleusement bien pour moi !


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 295
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan Sprayberry - philia
| SANG : sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : le vide mental
| PATRONUS : le rouge-gorge
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Sam 19 Sep - 15:35

Gros blanc… Sean regarda sa camarade se servir un verre de jus de citrouille sans le voir. Était-elle sourde ? Il n'avait jamais rencontré de personne ayant un problème d'oreilles, mais il savait que c'était une possibilité. Pourtant, il n'avait pas l'impression que ce soit la bonne réponse. Il penchait plutôt sur l'idée qu'elle ne voulait simplement pas lui parler et qu'elle le lui faisait comprendre en l'ignorant royalement. Un peu déçu et vexé, il allait s'échapper lorsqu'elle posa son regard sur lui. Un frisson lui parcourut la nuque alors qu'il la fixait, comme si on venait de renverser un seau d'eau glacée sur sa tête. Elle avait beau avoir de beaux yeux, ils n'étaient pas des plus rassurants. Sean se demanda soudain s'il avait bien fait de venir lui parler. Seulement, il ne pouvait plus revenir en arrière maintenant qu'elle l'avait remarqué.

« Ah oui, je veux bien », répondit-il avec un sourire.

Elle n'était peut-être pas si terrifiante, juste une mauvaise première impression. Il regarda devant lui pour attraper son verre, mais il n'en trouva pas. Il lui fit signe d'attendre avant de tendre le bras et de piquer celui d'un autre serdaigle un peu plus loin. Celui-ci était bien trop occupé à parler avec ses voisins pour s'en rendre compte et il ne s'en était pas encore servi.

« Voilà ! Merci Crystal ! »

Il lui sourit de plus belle, comme s'il pensait que sa bonne humeur serait contagieuse. Il ne fit même pas attention à la réaction de leur voisine, trop occupé à boire une gorgée de jus de citrouille. Il posa son verre et regarda les plats autour de lui. Il y avait tellement de choix qu'il n'arrivait pas à se décider. Malgré les années passées ici, il n'avait jamais réussi à avoir une préférence quelconque. Haussant les épaules, le serdaigle rapprocha le saladier de purée de carottes de son assiette. Il était en train de la remplir lorsque la jeune fille lui posa une question plus que surprenante, voire gênante. Il laissa retomber la cuillère dans le plat, éclaboussant les alentours de purée au passage et la regarda bouche bée. Au bout de quelques secondes, il se rendit compte de son attitude stupide et reprit une allure convenable.

« Honnêtement ? Je t'ai juste vue seule et je n'ai pas aimé ça. Appelle ça de la pitié si tu veux, je voulais juste faire ta connaissance. Après, je peux partir si je te dérange tant que ça. », dit-il un peu vexé.

Tout ce qu'il voulait faire, c'était de passer une bonne soirée et qu'elle en profite en même temps. Mais si elle ne voulait pas de sa présence, ce n'était pas la peine de l'attaquer comme ça. Il suffisait qu'elle lui demande de la laisser tranquille. Il prit une serviette et se mit à essuyer ses bêtises avant que quelqu'un ne vienne mettre son coude dans la purée. Il releva de nouveau la tête en entendant Arthur. Enfin une personne qui était aussi joyeuse que lui.

« Salut ! J'sais pas si c'est le meilleur début d'année, mais ça fait du bien de revenir en tout cas ! », s'exclama-t-il en regardant avec insistance Crystal. Rancunier, lui ? Pas du tout… « Je te présente Crystal, mais tu la connais peut-être déjà ? Eh au fait, tu réfléchissais à quoi tout à l'heure ? »

Il se tourna de nouveau vers la jeune fille, s'attendant à se faire renvoyer poliment. Quitte à avoir des remarques toutes aussi sympathiques les unes que les autres, autant faire son curieux jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Sam 19 Sep - 17:39

Le garçon qui avait osé la déranger dans ses réflexions avait maintenant l'air complètement perdu. Etait-il ébloui par la beauté froide de sa consoeur de Serdaigle alors que cette dernière avait daigné lui accordé un peu d'attention ? Non, sûrement pas. Les coups de foudre et autres mièvreries n'existaient que dans les livres de contes. Même si l'idée n'était pas dénuée d'un certain charme comique. Peut-être Crystal devrait-elle s'essayer au philtre d'amour, juste une fois, pour s'amuser. Mais alors il lui faudrait trouver la bonne personne, celle qui saurait lui être utile, ne serait-ce que pour quelques heures.

Notifiant cette possibilité dans un coin de son esprit, la jeune fille n'en restait pas moins surprise par l'effet qu'elle produisait sur Sean. A vrai dire, elle devait avoir l'air à peu près aussi ébahie que lui avant qu'il ne prenne la parole.

-[...] Après, je peux partir si je te dérange tant que ça.

Oh... Alors c'était ça. Elle l'avait vraiment refroidi. Malheureusement, elle ne pouvait pas le laisser sur ce ressenti, pas dès le premier soir, pas sans une excuse valable. Surtout avec autant de témoins. Que ce soit sa voisine directe dont elle sentait les coups d'oeil intrigués ou le garçon un peu plus vieux qui s'exclamait que la rentrée commençait merveilleusement bien. Toute cette euphorie allait finir par lui donner mal à la tête, pourtant elle s'efforça d'avoir l'air gêné et de sourire gentiment à Sean.

-Excuse-moi si je t'es parue désagréable, c'est juste que... -comment dire ?- Je n'ai pas l'habitude qu'on vienne me faire la conversation sans arrière pensée.

Son ton désolé suffirait-il à désamorcer la situation ? Elle le saurait bien assez tôt. Après avoir reposé en toute délicatesse le pichet de jus de citrouille, elle détailla rapidement le deuxième empêcheur de tourner en rond. Il lui semblait avoir déjà entendu son nom au cours de ses années d'études. probablement avait-elle entendu quelqu'un l'appeler dans leur salle commune, car d'habitude, elle ne faisait pas grand cas des patronymes de ses camarades. Celui-là devait être Arthur quelque chose et à son air affreusement enjoué, elle savait pourquoi elle ne s'était pas intéressé à lui plus tôt.

-Salut ! J'sais pas si c'est le meilleur début d'année, mais ça fait du bien de revenir en tout cas !

Entièrement d'accord avec toi, songea-t-elle pendant qu'il la présentait sommairement à Monsieur Joyeux, qu'elle salua d'un sourire aimable bien que faussement réservé.

La conversation lancée, Crystal se retrouvait à faire face à deux personnes au lieu d'une. Une raison de plus pour paraître courtoise et agréable. Que Sean l'interroge sur ce qui occupait son esprit quand il l'avait interpellé rendait l'exercice plus facile. Crystal n'avait pas besoin de faire semblant cette fois-ci.

-Je repensais à la lecture que j'ai commencé dans le train -un ouvrage sur les poisons- et je me demandais avec quelle partie du raisin de couleuvre était fabriqué le poison éponyme. De ce que j'ai lu, toutes les parties de la plante sont toxiques, mais je n'ai pas fini le chapitre, alors j'essayais de deviner.

Avec un peu de chance, lancer ses confrères sur un sujet de botanique allait l'aider à s'intéresser un peu à ce qu'ils allaient raconter. A moins qu'ils ne trouvent la chose ennuyante et que la discussion dérive sur autre chose de moins... intellectuel.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 272
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Lun 21 Sep - 21:37

Niclas fusillait Daisy du regard, mais la jeune Blackstone ne semblait pas décidée à présenter ses excuses. Toutefois, quand il se tourna vers Fluvia, son expression s'adoucit un peu. Le Serpentard lui assura de ne pas s'inquiéter.

Nick posa alors sa main sur celle de Fluvia - celle qu'elle venait de poser négligemment sur la table après avoir reposé son gobelet d'eau et qui était précisément celle qui portait la bague. Si la jeune femme avait été du genre à être impressionnée par ce type de geste, elle en aurait rosi. Seulement, l'héritière considérait que la communauté sorcière en générale et la caste des Sang-Pur en particulier n'était pas assez au courant de son nouveau statut. La main de Niclas Travers sur la sienne mettait au fait ceux qui étaient assez fous pour ne pas suivre la véritable actualité.

Le métal de la bague glissa contre sa peau. Son fiancé jouait avec la pierre, faisant miroiter sur les faces du diamant la lumière des chandelles suspendues en l'air. Fluvia laissa échapper un soupir discret.

Elle est superbe, n'est-ce pas ? fit-elle d'une voix assez forte pour que même ses voisins de table situés un peu plus loin puisse l'entendre.

Elle remua ses doigts et, s'assurant qu'on regardait la taille du diamant.

C'est la plus belle bague de fiançailles qui puisse exister, conclut-elle en regardant Daisy, puis en se tournant vers Lyleïa et lui jetant un regard fier pour empêcher son amie de dire qu'elle estimait également que sa propre bague fût la plus belle...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 676
| AVATARS / CRÉDITS : Dove Cameron by Liloo_59
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Lun 21 Sep - 23:20

Dire que Lyleïa était d'une humeur massacrante aurait été un doux euphémisme. Et en plus Lysandre lui refusait le soutient auquel elle avait tant besoin en fuyant son regard. Elle vit sa meilleure amie, Ange, se baisser pour lui parler. Elle la regarda un bref instant et les deux jeunes filles s'affrontèrent du regard mais dans celui de la Gryffondor, Lyl' n'y vit ni haine, ni mépris, ni moquerie. Juste une infinie douceur et une tendresse chaleureuse qui lui donnèrent envie de pleurer tout en la réchauffant de l'intérieur. Pourquoi est-ce qu'une inconnue qu'elle était sensée détester - et réciproquement - lui offrait un tel regard, un tel soutient alors que ceux qui la connaissaient depuis toujours l'abandonnait à son triste sort ? Etrange était décidément un doux euphémisme pour décrire la Vie. A côté, Fluvia et Niclas jouaient les fiancés parfait. Ca avait été l'été des fiançailles chez les Avery tiens. Et il avait fallu qu'elle fasse partie du lot.

Fluvia s'amusa à montrer sa bague, vantarde comme à son habitude. Lyleïa leva les yeux au ciel. D'habitude elle laissait couler, Flu' était une de ses plus anciennes amies et en règle générale, elle lui laissait avec le rôle du centre du monde. Mais ce soir, elle n'avait ni la patience, ni l'envie de faire semblant. Alors quand Fluvia la défia de la contredire sur le fait que sa bague était plus belle que la sienne, Lyleïa lui lança un sourire ironique. - Oh oui Fluvia, elle est magnifique. Et t'a remarqué ? Le diamant est presque aussi gros que ton ego ! rétorqua t-elle avec un sarcasme évident. Pourtant elle ne put empêcher les rires plus ou moins discrets de fuser autour d'eux. Rares étaient les personnes qui osait tenir tête à Fluvia Avery tout en la mouchant de la sorte. Et si Lyl' osait c'était uniquement parce qu'elles se connaissaient depuis si longtemps ... que même en étant rancunière comme elle était, Fluvia finirait par lui pardonner. Enfin peut-être. Un jour. Ou pas d'ailleurs. Malgré sa colère et son chagrin qui masquaient sa patience et son sang-froid légendaire, Lyl' savait que Fluvia lui manquerait si elles venaient à ne plus se parler. Elles se connaissaient depuis si longtemps. Par réflexe elle effleura sa propre bague de fiançailles. Elle n'était certes pas la plus grosse mais elle était plus raffinée, plus délicate que celle de Fluvia, et toute aussi belle. Mais aux yeux de Lyl', elle était aussi belle parce qu'elle était celle de sa mère. Ce qui rendait la trahison de son père d'autant plus difficile à avaler. Ca n'aurait pas du être à Rohan de la lui offrir. Ignorant le regard venimeux de son amie, la blondinette se tourna vers sa soeur de coeur. - Hessy ? Ca va ? s'enquit-elle avec douceur.

HJ/ Désolée Flu' j'ai pas pu résister tu m'a tendue une perche là Loul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 275
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN Jeu 24 Sep - 19:55


Trop tard … J’avais interrompu la conversation passionnante entre Sean et cette mystérieuse fille, je ne pouvais donc plus détourner les yeux et retourner à mon jus de citrouille comme si de rien n’était. Du coup je souris au jeune Serdaigle du mieux que je pus pour cacher mon malaise alors que dans ma tête je priais Merlin pour qu’il ne m’en veuille pas. Car oui, aussi égoïste et étrange que cela puisse paraître, je ne me souciais guère de la jeune fille d’apparence renfermée. Car même si ça ne donnait pas une bonne première impression que pouvait-elle me dire ? Rien qui ne saurait me toucher. Mais heureusement, Sean me répondit sur un ton tout aussi enjoué :

- Salut ! J'sais pas si c'est le meilleur début d'année, mais ça fait du bien de revenir en tout cas !

Oh oui ! Il avait bien raison. Ça faisait un bien fou de revenir à Poudlard. Une nouvelle année, de nouveaux amis aussi ! Et puis, pendant les vacances, j’avais beaucoup pensé à ce qu’il s’était passé il y a deux ans. C’étaient les premières grandes vacances depuis qu’Elliot s’était fait mordre et même si l’ambiance de Falkonera contribuait à me faire oublier cette mésaventure, je n’avais pas pu m’empêcher d’y penser de temps en temps.
Mais ici, à Poudlard, il y avait tellement de choses à faire que j’étais sûr de ne plus avoir un coup de mou. Surtout que maintenant je pouvais avoir la conscience plus ou moins tranquille : Elliot était ici aussi et Holden avait accepté de veiller sur lui.

- Je te présente Crystal, mais tu la connais peut-être déjà ?
- Ah non, pas du tout. Lui répondis-je avant de me tourner vers la Crystal en question qui semblait avoir bien quelques années de moins que moi. Enchanté, Crystal ! Moi c’est Arthur ! Et si t’as besoin d’aide ou quoi que ce soit, j’suis là. Enfin si jamais, hein !

A ma grande  surprise, elle préféra répondre à Sean. Je dois avouer que ça me refroidi un peu. Elle était aussi froide que l’ambiance de la Grande Salle pouvait être chaleureuse. Je n’aurai pas aimé la rencontrer un soir d’hiver dans un couloir du château. Si c’était le cas, je crois que je mourrais gelé de la tête aux pieds !
Mais bien décidé à casser la gangue de glace qui semblait s’être installée autour d’elle comme protection face aux assauts de deux jeunes garçons un peu trop bavards, je lui répondis faisant comme si ça m’importait peu qu’elle ne me réponde pas :

- Poisons et plantes ? Dommage ! Je peux pas t’aider sur ce coup-là ! La botanique et moi, ça fait deux !  Mais peut-être que Sean aura une idée, qui sait ? Dis-je pour inclure aussi le garçon qui, je le savais, n’était pas plus doué que moi dans cette matière. Il y avait peut-être moyen de rigoler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN

Revenir en haut Aller en bas

Banquet de rentrée 1973-1974 – SUJET COMMUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Banquet de fin d'année 1973 - 1974
» ~ PRÉFETS 1973 - 1974
» Le festin de la rentrée + sujet commun
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-