C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

You cannot always be my protector Δ Sue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: You cannot always be my protector Δ Sue Dim 13 Sep - 12:00


- Arthur ! La préfète te cherche ! Elle t’attend dans la salle commune.

Je relevais la tête, forcément surpris par l’arrivée soudaine d’un élève de Serdaigle juste devant moi. Il ne pouvait y avoir de doute possible, le jeune garçon, essoufflé, avait les yeux rivés sur moi. Il ne s’était pas trompé de personne.

- Maintenant ? Fis-je non sans cacher mon manque d’enthousiasme.
- Oui, elle dit que c’est urgent.

Je soupirais et remerciais le garçon. Je repris mon chemin, parchemins sous le bras, de nouveau perdu dans mes pensées, pour une toute autre raison cette fois-ci. Je venais de sortir du cours d’étude des runes et avait la tête pleine des enchantements que l’on pouvait tracer avec ces symboles. Mais maintenant, tout cela avait disparut.
Pourquoi Sue pouvait-elle me convoquer à une telle heure, en plein milieu de la journée, et surtout juste avant un cours de Défense contre les forces du Mal ? Le messager avait cru nécessaire de me préciser que c’était urgent. Je m’en doutais bien. Un Serdaigle ne saurait en déranger un autre en pleine étude. Mais plus que la façon de faire, ce fut la raison qui m’intrigua tout au long de mon parcours jusqu’aux hautes tours du Château.
Je connaissais assez bien Sue Wilson. Enfin, c’était tout relatif au final. Ce n’était pas une amie, pas non plus une connaissance vraiment proche. Mais le lien qui nous unissait était bien différent de ceux qu’elle pouvait avoir avec les autres élèves de Poudlard. Et ce, même sans le savoir.

En deuxième année, il y a plutôt longtemps maintenant, j’avais été convoqué dans le bureau de Dumbledore avec Taryn Selwyn. Imaginez le stress qui j’avais ressenti ! Mais ce n’était nullement pour nous blâmer. Mais plutôt pour nous confier une mission. Oui, une mission. Nous serions chargés de nous occuper d’une nouvelle arrivante : Sue Wilson. L’une serait son guide à travers le dédale de couloirs et d’escaliers, l’autre son protecteur en quelques sortes.
Si Taryn avait semblé plutôt heureuse de cette nouvelle, je n’étais au contraire pas vraiment enchanté. J’aime rendre service aux gens, là n’était pas la question. Mais je ne comprenais pas vraiment pourquoi m’avoir choisi moi. Il y avait des dizaines d’autres choix potentiels. Mais le directeur avait jeté son dévolu sur moi, un gamin qui n’avait rien de spécial ni même la capacité à jouer les gros bras pour la protéger vraiment.  
Alors je n’ai jamais vraiment rempli mon rôle comme il me l’avait été confié. Je ne pouvais pas refuser, ce n’était pas dans mon caractère de renoncer. Mais je n’avais jamais annoncé à Sue qui j’étais et ce que je faisais pour elle. Ni même noué de vrais liens avec elle. Après tout, je ne savais pas comment elle réagirait si elle l’apprenait. Et puis à mon âge, je n’avais clairement pas envie de jouer les Baby-sitters. Mais ne pouvant renoncer à ma mission, j’avais décidé de tout de même garder un œil sur elle. Ces dernières années, j’étais plus protecteur encore. Avant, je n’osais pas trop faire la morale à des gamins. Mais aujourd’hui, que pouvaient dire des Premières ou Deuxièmes années face à moi. Il y a peu, d’ailleurs, j’en avais maté deux qui se moquait de la préfète aveugle. Était-ce pour cela qu’elle m’avait convoqué ? Non ce n’était pas possible. Si Tara était la lumière, j’avais toujours agi dans l’ombre.

Je donnais rapidement la réponse à l’énigme du heurtoir. Une interrogation facile. Tant mieux, je n’avais pas de temps à perdre devant l’aigle de bronze. Plus vite l’entretien avec Sue serait fini, plus vite je pourrai rejoindre le cours qui devait déjà avoir commencé à présent.  
Je trouvais Sue au beau milieu de la Salle Commune, seule. Elle avait choisi le bon moment pour avoir une conversation privée. Je m’avançais jusque devant elle sans m’asseoir, j’attendais qu’elle m’y invite.

- Salut, dis-je sur un ton neutre. J’ai entendu dire que tu me cherchais. Je peux faire quelque chose pour toi, Sue ?





Hors-RP:
 


• Ouvrir un Sujet ▬ 2 dragées par sujet ouvert
• Faire un post de plus de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue Ven 18 Sep - 16:22

- " Ah ! Arthur, c'est bien ça ? " avait-elle répondu, abandonnant sa lecture en refermant le livre et rangeant sa baguette qui lui permettait, à l'aide d'un sort, de connaître les écrits sans l'aide de la vue.

Elle ne connaissait pas le jeune homme qu'elle avait convoqué. Ce nom lui disait bien quelque chose, mais elle n'avait jamais eu l'occasion d'échanger quelques mots avec ce garçon avant ce jour. Elle en avait rarement entendu parlé. Il devait être quelqu'un de très discret.

Jusqu'à ce matin : une fille de deuxième année était venue se plaindre que ses deux amis avaient été un peu effrayés par un sixième année qui leur aurait fait la morale sévèrement. La jeune fille n'avait pas précisé la raison de cette altercation, n'étant sûrement pas au courant non plus. Sue, en tant que préfète, avait promis de régler cette histoire dans la journée et espérait gagner les excuses du fautif auprès des jeunes élèves.

- " Je me doute que tu dois être pressé, donc je ne vais pas aller par quatre chemins ... " avait-elle surenchéri, gardant un ton calme et respectueux. " Je voulais savoir qui pouvait mériter d'être enfermés dans les toilettes de Mimi Geiniarde pendant toute une nuit ? Parce que l'on m'a rapporté que ce serait la sentence de deux élèves de deuxième année ... ils ont du faire des graffitis sur ton balais pour recevoir ce genre de menace ou ils ont découpé dans ta robe de sorcier ? Craché dans ton jus de citrouille ? " proposait-elle quelques méfaits que les deux jeunes auraient pu commettre.

- " Dis-moi, ils sont coupable de quoi ? " conlut-elle, attendant une réponse.

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue Sam 19 Sep - 17:38


Comme je n’avais jamais vraiment voulu m’approcher d’elle, ce fut avec une certaine surprise que je découvris Sue un livre à la main. Si Dumbledore m’avait donné pour mission de veiller sur elle, je n’avais jamais pris le temps de me demander comment se passer la vie d’une aveugle dans ce si grand château qui pouvait paraître si froid lorsque l’on était seul. J’avais beau avoir toujours vécu dans le monde des sorciers, je n’avais jamais envisagé qu’il était possible de surmonter un handicap tel et parvenir à lire sans vraiment de problème.

- Ah ! Arthur, c'est bien ça ?  
- Oui, c’est bien moi. Tu m’as fait convoquer, je suis là, dis-je sur un ton légèrement irrité.
- Je me doute que tu dois être pressé, donc je ne vais pas aller par quatre chemins ...

Oh ? Je levais un sourcil à la fois curieux et surpris. Je restais debout face à elle, bien droit. Elle ne pouvait le voir mais j’avais vaguement tressailli. Je me posais beaucoup questions car, généralement, lorsqu’on employait une expression comme elle venait de le faire, ça n’avait rien de très bon. Et puis, puisqu’elle était préfète maintenant, j’avais des raisons de ne me sentir pas tout à fait à l’aise. Surtout que je ne connaissais pas vraiment Sue. Je n’avais du coup aucune référence pour savoir si elle était sévère, juste ou au contraire douce et compréhensive. La côtoyer tous les jours m’aurait peut-être permis d’être un peu plus détendu. Mais j’étais incapable d’oublier la tension qui étreignait mes muscles.

- Je voulais savoir qui pouvait mériter d'être enfermés dans les toilettes de Mimi Geiniarde pendant toute une nuit ? Parce que l'on m'a rapporté que ce serait la sentence de deux élèves de deuxième année ...

Je me figeais encore plus. Oh non, ce n’était pas possible ! Comment se fait-il qu’on ait pu le lui rapporter ? J’avais pourtant été relativement précautionneux. Enfin aussi précautionneux qu’on puisse l’être lorsqu’on châtiait des élèves un peu trop mesquins. Mais maintenant que ces mots sortaient de la bouche de Sue, c’est vrai que je ressentais un véritable sentiment de culpabilité. D’autant plus qu’elle ne cessait de me donner des raisons "valables" pour un tel traitement. La compagnie de Mimi Geiniarde n’était peut-être pas des pus recommandables, surtout pour toute une nuit, et même malgré ce que ces deux idiots avaient fait.
Accablé par la culpabilité, je finis par me laisser tomber dans un fauteuil à côté de Sue tout en soupirant comme jamais. Pendant un instant j’avais pensé à lui mentir. Après tout, elle m’avait donné tellement de raisons pour justifier mon acte ! Mais ça ne me ressemblait pas d’agir ainsi ni même de lui cacher la vérité. J’étais découvert, la supercherie allait donc tomber.

- Dis-moi, ils sont coupable de quoi ?

Un long silence s’installa. Il fallait que je choisisse bien mes mots. Mais finalement, je décidais de ne pas y aller par quatre chemins, comme elle l’avait si bien dit. Plus ce serait simple, plus il y avait de chances qu’elle comprenne.

- De t’avoir manqué de respect …

C’était aussi simple que cela. Elle trouverait ça futile mais c’était la stricte vérité.

- Lors de l’affichage des préfets sur le tableau, je l’ai surpris à se moquer de "l’incapable préfète des Serdaigles." Lui expliquais-je alors, d’une voix qui n’avait plus rien à voir avec celle d’avant, une demi-voix. Je leur ai appris le respect. Crois-moi, ça ne t’aurait pas plu si tu les avais entendus …





• Faire un post de plus de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue Lun 21 Sep - 20:16

Si elle l'avait vu venir celle-là !

Sue resta un moment surprise, ne sachant pas trop quoi penser de la réponse d'Arthur. Il avait l'air sincère, mais la jeune préfète ne savait pas si il la menait en bateau ou pas. C'était exactement ça qu'il fallait répondre pour rester dans les bonnes grâces de la préfète et éviter les ennuis. Il était difficile pour Sue de croire à ce qu'elle venait d'entendre.

- " T'es en train de me dire que t'as voulu me défendre verbalement et que c'est pour ça que tu as menacé ces deux jeunes garçons ? " avait-elle résumé la situation. Bizarrement, en l'entendant tout haut, ça ne paraissait pas du tout crédible.

- " C'est toi qu'on aurait du donner l'étoile de préfet si tu joues les bons samaritains, même avec les personnes qui te sont inconnues ! " ajouta-t-elle, manquant de sérieux, voulant juste lui faire remarquer qu'elle avait beaucoup de mal à croire sa version des faits.

- " Plus sérieusement, c'est pas la peine de me raconter n'importe quoi. Je vais pas t'engueuler ou te vendre à Dumbledore. J'aimerais juste savoir ce qui t'a poussé à agir comme ça ... Tu devais sûrement avoir une très bonne raison ... et peut-être que ces deux garçons méritaient la petite frousse que tu leur as faite. Laisse-moi seulement en juger, et dis-moi ce qu'il s'est réellement passé ... " conclut-elle, essayant de le mettre en confiance pour qu'il explique les raisons de ses agissements, sans penser une minute qu'il disait la vérité depuis le début. Comment pourrait-elle le savoir ? Personne ne lui avait jamais dit que quelqu'un la surveillait et tentait tant bien que mal de la protéger des autres ...

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue Sam 26 Sep - 17:16


Je me renfonçais dans le fauteuil tandis que Sue continuait de développer ma thèse comme pour tenter de s’en convaincre. Mais nous savions tous les deux qu’elle n’y croirait jamais. Sauf si je lui disais toute la vérité. Mais plus elle parlait, plus elle m’accablait de reproches, plus il m’était difficile de me dire que j’avais eu raison d’agir ainsi. Dumbledore m’avait demandé de veiller sur elle et pourtant ça ne semblait pas plaire à Sue. C’était la désillusion totale ! J’étais face à elle pour répondre de mes actes et tout ceux pour quoi j’avais agi ne semblait plus être un motif valable pour me justifier.

- C'est toi qu'on aurait du donner l'étoile de préfet si tu joues les bons samaritains, même avec les personnes qui te sont inconnues !  

Était-ce vraiment la peine de me montrer une nouvelle fois encore à quel point j’avais agi avec un manque de discernement ? Rowenna Serdaigle allait me maudire pour avoir fait honte à sa Maison. J’avais bafoué ses principes !

Accablé et légèrement irrité, je fis une remarque, les dents serrées et à voix basse, plus pour moi-même qu’à l’intention de Sue :

- J’imagine même pas ce que serait Serdaigle si j’étais préfet à ta place …

Je me terrais alors dans un long mutisme. Décidément, j’aurai préférer être en cours de Défense contre les forces du Mal qu’à subir son interrogatoire. Car oui, plus la discussion avançait, plus elle basculait vers le questionnement insistant. Mais après tout, c’était normal. Tout le monde, moi y compris, réagirait comme Sue si on lui apprenait une telle chose. Et quand bien même elle semblait être dans le déni, elle allait devoir l’accepter.

- Plus sérieusement, c'est pas la peine de me raconter n'importe quoi. Je vais pas t'engueuler ou te vendre à Dumbledore.

Je levais un sourcil de surprise mais aussi d’un faux amusement. Quelle ironie. Elle irait me dénoncer au directeur alors que je n’avais fait qu’accomplir la mission qu’il m’avait confiée, quoique peut-être avec un peu trop de zèle. Mais à ma différence, le vieux magicien ne manquerait pas d’en être réellement amusé.

- Laisse-moi seulement en juger, et dis-moi ce qu'il s'est réellement passé ...

Sue se tut et moi je ne dis rien pendant une bonne minute voire deux. J’hésitais. Elle allait être choquée d’apprendre la vérité, peut-être valait-il mieux que j’invente un prétexte bidon mais valable pour qu’elle oublie ce que je venais de dire.
Pourtant, même si cette idée se faisait de plus en plus présente dans mon esprit, la vérité ne voulait pas disparaître. J’étais quelqu’un d’honnête et je savais qu’à terme ça me rongerait de ne pas lui avoir dit la vérité sur ma mission.

J’inspirais et planta mon regard dans le sien. Pour elle ça n’avait aucune valeur mais si elle avait été capable de me voir, elle aurait compris que j’étais plus sincère que jamais. J’espérais honnêtement qu’elle serait le comprendre autrement.

- Je suis tout à fait sérieux même si je sais que c’est dur à avaler, dis-je avant de marquer une pause. Ce serait aussi dur pour moi que pour elle. Lorsque tu es rentrée en Première année, Dumbledore a demandé à Tara d’être ton guide à travers l’École, comme tu le sais. Mais elle n’était pas seule dans son bureau ce jour-là. J’étais avec elle et le Directeur m’a demandé d’agir comme ... comme un protecteur pour toi.

Nouvelle pause. Je me massais les yeux comme pour reprendre ma concentration. J’avais besoin de choisir avec justesse mes mots.

- Je devais veiller à ce que personne ne profite de ton handicap pour te faire du mal. Mais je … Je n’ai jamais osé t’en parler. J’avais peur que tu le prennes mal. Et j’imagine que tu dois le prendre très mal aujourd’hui, cinq ans après. Je soupirais. Qu’est-ce que je pouvais être idiot par moment.

- Tout ce que je t’ai dit est vrai. C’était vraiment pour toi que j’ai agi comme ça. Et je comprends que je suis allé un peu trop loin …






• Faire un post de plus de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue Dim 11 Oct - 15:26

Si Sue avait pu mettre en doute la défense de Arthur dans un premier temps, le récit qu'il venait de lui déballer semblait sincère et réaliste. Même si sur le moment, la non-voyante se sentait épiée, trahie et perdue, elle ne voyait pas d'autres raisons de ne pas croire le jeune garçon.

Sue semblait déstabilisée, restant muette face à cette révélation. Depuis tout ce temps, elle ignorait que quelqu'un avait pour mission de veiller sur elle. Elle avait déjà été tellement embêtée d'abuser du temps et de la patience de Tara. Que devait-elle pensé à propos d'Arthur, alors ?

- " Je suis désolée. " avait-elle fini par lâcher. " Personne n'avait le droit de te donner cette tâche ingrate. Si j'avais été mise au courant, j'aurais empêché cela. " finit-elle par dire, brisant le silence qui s'était installé. " ça n'a pas dû être quelque chose d'agréable à faire. Mais à présent, tu n'es plus obligé d'agir en ma défense. Je sais me défendre. " avait-elle ajouté, mal à l'aise d'être consciente que Arthur avait placé du temps et de l'énergie dans une mission qui semblait exagérée aux yeux de Sue.

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue Mer 14 Oct - 16:59


Le silence était retombé dans la salle commune. A cette heure-ci, plus personne ne cherchait de livres sur les étagères pleines à craquer de la bibliothèque personnelle de Serdaigle, tout le monde était en cours ou déambulait dans le château. Il n’y avait que Sue et moi. Et pourtant, j’aurai tout donné pour qu’un Première année vienne troubler ce silence de mort qui s’était installé juste après mes paroles. Mais c’était beau de rêver. Personne ne viendrait. J’étais seul face à celle qui était à la fois mon bourreau et ma victime.

Mes doigts s’enfonçaient profondément dans les accoudoirs du fauteuil. Je n’avais pas le droit de faire une telle chose à Sue. Jamais personne ne m’en avait donné l’autorisation. J’aurai dû venir lui en parler dès le premier jour mais je n’avais pas eu assez de courage ni même de discernement. A l’autre bout de la salle se tenait le buste de Rowenna Serdaigle mais j’avais peur de le regarder, de peur de sentir le poids de son regard lourd de reproches. Je faisais honte à sa Maison …
Et Sue était tout à fait capable de rendre une sentence juste. En sa qualité de préfète, elle avait du pouvoir envers ses camarades. Et même si elle était elle aussi dans la noble Maison de l’Aigle, j’aurai tout à fait accepté si elle prenait la décision vindicative quant à mes agissements.

Bourreau et victime.

- Je suis désolée.

Mes yeux se levèrent instantanément vers Sue. Avais-je mal entendu ? Ce n’était pas à elle de s’excuser ! Elle n’y était pour rien dans cette histoire. L’unique fautif, c’était bel et bien moi, pas quelqu’un d’autre.

- Pardon ?! m’exclamais-je sans pouvoir me retenir.
- Personne n'avait le droit de te donner cette tâche ingrate. Si j'avais été mise au courant, j'aurais empêché cela.

Elle se sentait coupable. Coupable de quoi au juste ? De ne pas avoir vu les choses ? Ou bien tout simplement d’être aveugle ? Je me rembrunis aussitôt à cette pensée. Elle n’avait pas à se sentir responsable parce que la nature avait fait les choses comme elles sont. Sa vie devait déjà être bien assez difficile ainsi, ce n’était pas la peine de la charger encore plus. Amer, je lui répondis sans grande conviction, voulant lui faire oublier cette idée. Elle n’avait rien à voir avec ce que Dumbledore m’avait ordonné.

- Mais le mal est fait, maintenant …

Ou le bien peut-être. Qui étais-je pour pouvoir juger si mes actions avaient eu un quelconque impact bénéfique sur la vie de Sue ? Je voyais bien, maintenant, qu’elle était perdue, noyée par la profondeur du complot. Pendant ces cinq ans, je devais lui avoir fait bien plus de mal que de bien.

- Mais à présent, tu n'es plus obligé d'agir en ma défense. Je sais me défendre.
- Si tu le dis …

Ma voix n’était plus que l’ombre d’elle-même, réduite à un murmure sous le poids du regret. J’étais en plein doute. Je ne savais plus si j’avais bien fait, si j’aurai dû désobéir à Dumbledore ou si j’aurai dû informer Sue. Je ne savais plus rien et j’avais honte de moi.
En pleine remise en question, je parlais tout haut, m’adressant à la fois à la préfète et à moi-même.

- Mais qui peut en être sûr ? Qui peut s’assurer que ce soit le cas ?

C’était relativement courant. Les handicapés étaient sûrs de pouvoir vivre sans l’aide des autres, parce qu’ils avaient quelque chose à se prouver ou à prouver à d’autres. C’était la même chose pour Elliot. Il était persuadé de pouvoir se contrôler tout seul et qu’il n’avait pas besoin de ses proches. Pourtant je savais bien qu’au fond ce n’était pas le cas. Alors pourquoi serait-ce différent avec Sue ?





• Faire un post de plus de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You cannot always be my protector Δ Sue

Revenir en haut Aller en bas

You cannot always be my protector Δ Sue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» [Karda Nui] Croiseurs Séides
» [Stelt] Caserne des Soldats Protector
» AMELIA ❥Christus protector meus (fini)
» Objet protector

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-