GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

King&Mae • If only ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: King&Mae • If only ... Mer 11 Nov - 14:46



MAËLYN & KINGSLEY
❝ If only ... ❞


Quelques timides rayons de soleil perçaient à travers les nuages gris ce matin là. Assise sous le porche du ranch, une tasse de café à la main, une couverture polaire sur les épaules, Maelyn fixait l'horizon, le regard vague, perdue dans ses pensées. Elle était toute seule au ranch, Jaimie étant à Poudlard, Arie à Londres et Aedhan, elle ne savait trop où, probablement encore endormi dans le lit de l'une de ses dernières conquêtes. Mais ça lui allait parfaitement. Elle avait beau adorer ses colocs, elle aimait être seule de temps en temps, pour réfléchir, se perdre dans ses pensées, regarder l'horizon. Une truffe froide vint se perdre dans son cou et elle sursauta avant de sourire en caressant la tête d'Andromaque. - Salut mon chien, murmura t-elle alors qu'il posait sa tête sur ses genoux. Elle continua de le caresser distraitement le regard perdu au loin. J'ai bien fait pas vrai ? murmura t-elle sans attendre de réponse. C'est pas un homme pour moi. Je pourrais tomber amoureuse de lui. Et si il disparaissait je ne sais pas si je pourrais me relever. C'est trop dangereux. Elle parlait à voix haute, n'attendant aucune réponse affirmative ou négative, elle avait simplement eu besoin de le dire à voix haute. Probablement pour se convaincre à elle même qu'elle avait fait le bon choix. Mais quand elle était d'humeur maussade et pour ça, une seule chose à faire : monter à cheval.

Se levant, elle alla passer un jean slim, un sous pull blanc et un pull en cachemire gris puis elle mit ses bottes noires et tressa ses longs cheveux bruns. Elle jeta un oeil à sa baguette puis décida de la laisser à la maison et descendit aux écuries. Se dirigeant vers le boxe de Prince, elle flatta l'encolure de son cheval. - Hey mon tout beau, ça te dis une balade ? proposa t-elle à son étalon qui souffla avant de venir à la rencontre de caresses. Maëlyn rit doucement puis alla le brosser avant de le seller et ils partirent tous deux en balades dans les plaines aux alentours d'Holyhead. Se dirigeant vers la forêt, Mae le lança au galop et ferma un instant les yeux, laissant le vent caresser sa peau et la vitesse griser son coeur et son âme. Elle aimait tellement ça, à chaque fois que Prince sautait, elle avait l'impression de voler. Elle retrouvait les mêmes sensations que sur un balai. Ils coururent longtemps dans les bois avant de retourner dans les plaines bordant la ville de Holyhead. Ralentissant jusqu'à mettre Prince au pas, elle lâcha la bride, le laissant libre alors que son esprit voguait par ci, par là, perdu dans les souvenirs de moments partagés avec un bel Auror. Il lui manquait. Elle n'avait pourtant pas passé tant de temps que ça avec lui - quoique cet été si ... - mais c'était plus fort qu'elle. Il lui manquait. Son sourire, son regard pétillant d'humour, sa voix grave et calme, son esprit vif, sa présence chaleureuse, sa façon de lui faire voir le monde.

Un bruit tonitruant se fit entendre, la tirant brusquement de ses pensées. Prince s'emballa en hennissant et se cabra. Maëlyn tenta de le maîtriser sans succès et elle eu juste le temps de retirer ses pieds des étriers avant que l'étalon ne parte au galop, terrorisé. Mae se senti tomber et n'eu pas le temps de rouler pour se rattraper. Son dos frappa le sol et sa tête cogna brusquement. Elle eu juste le temps de pousser un soupir de douleur et d'entendre des cris lointains avant de sombrer dans l'inconscience totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 220
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Dim 15 Nov - 14:57

Un des rares avantages d'avoir dû être de garde en planque pendant trois jours, c'était d'avoir le droit à des congés ensuite. Et d'avoir pu cogiter aussi, parce que autant le métier d'auror pouvait être animé, autant la planque était la chose la plus ennuyante que l'on pouvait imaginer. Surtout lorsque le suspect avait la vie la plus monotone de l'univers. Comme quoi, les supposés mages noires n'étaient pas toujours des personnes très intéressantes à espionner...

Bref, Kingsley avait bien mérité son jour de congé, et il avait eu du temps pour décider comment il allait employer son temps libre. Maelyn avait occupé une bonne partie de son esprit. Il avait dans un premier temps tenté de la chasser de ses pensées, se disant qu’il se devait de respecter son choix de s’éloigner. Sa raison approuvait même la décision de Mae. Les chances que cette relation leur fasse du mal à tous les deux étaient trop grandes. Oui mais… Cette fille le fascinait. Il n’arrivait pas vraiment à savoir pourquoi, et n’était pas encore vraiment sûr de pouvoir appeler ça de l’amour. Quoi qu’il en soit, il prit la décision de tenter d’aller la voir en se construisant un prétexte simple : leur dernière discussion début septembre à Londres n’était pas suffisante et trop pleine de malentendus pour décider d’en rester là. King savait qu’il prenait un risque en allant la voir directement chez elle. Le risque de la brusquer, ce qu’elle n’apprécierait certainement pas. Mais il sentait que c’était la meilleure chose à faire.

Il arriva au ranch, découvrant le lieu pour la première fois. Ariena lui en avait cependant déjà parlé, et il lui sembla paisible et accueillant. Il frappa à la porte d’entrée et attendit, un peu tendu. Aucune réponse… Elle était sûrement sortie… Décidant de se balader un peu dans les environs en attendant son retour, Kingsley remarqua une forme courir vers le ranch. Un cheval… sans cavalier. La bête semblait paniquée et de l’écume commençait à se former sur ses flancs. King s’approcha, prudent. Il n’était pas spécialement à l’aise avec ce type de bête, mais il comprit rapidement que quelque chose n’allait pas. Le cheval était sellé, et de toute évidence, il avait eu le réflexe de rentrer chez lui après l’évènement qui lui avait fait perdre son cavalier… ou plutôt sa cavalière comme le craingnait l’auror.

Il sortit sa baguette et la pointa sur les sabots du cheval. Aussitôt, les traces laissées par la monture prirent une teinte légèrement phosphorescente, permettant que les suivre facilement. King se lança sur la piste en courant, commençant à établir tous les scénarii possible dans sa tête… Il mit un petit bout de temps à arriver au lieu où les traces indiquaient la panique du cheval. Reprenant son souffle, l’auror agita sa baguette pour faire disparaître les traces brillantes, qui risquait d’intriguer d’éventuels promeneurs moldus. L’endroit était désert, et il commença à inspecter les lieux comme il le ferait d’une scène de crime, à la recherche du moindre indice. Il tomba sur quelques mailles de laine grise accrochée dans une branche, puis distingua une forme sans la terre battue de la piste, non loin des traces de sabot. S’approchant, il sentit sa poitrine se serrer en découvrant des traces rouges sur une racine qui dépassait de la piste. King effleura les tâches de sang. Sans pouvoir aller plus loin dans l’identification, il avait toutefois la certitude que la victime de cette chute n’était autre que la belle Italienne… Elle était tombée de cheval, s’était certainement gravement blessée, et… Et quoi ? Où était-elle passée ? Kingsley allait le découvrir… Il FALLAIT qu’il le découvre, et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Lun 16 Nov - 13:29



MAËLYN & KINGSLEY
❝ If only ... ❞


POV HABITANTS

- Eileen chérie mets ta veste il fait froid ! lança une femme depuis la maison. L'adolescente soupira, leva les yeux au ciel mais prit sa veste avant de filer. Elle alla rejoindre en courant son petit ami qui ouvrit les bras et la fit tourner en riant. - Alors prête pour une journée de randonnée dans les landes ma belle ? lança le jeune homme alors que Eileen saluait l'homme et la femme qui accompagnait son copain. 'Leen je te présente mon oncle Samuel et ma tante Ariana. Oncle Sam, tante Ari voici la lumière de ma vie, Eileen. L'adolescente leva les yeux au ciel devant l'air théâtral de son copain alors que Samuel riait et qu'Ariana serrait Eileen dans ses bras. - Ravie de te connaître ma belle, Shawn n'arrête pas de parler de toi à la maison ! fit-elle avec douceur. Le quatuor discuta un peu puis ils se mirent en route pour se balader. Eileen était ravie d'être là, elle aimait bien marcher et puis être avec Shawn c'était comme de vivre Noël tous les jours. Elle adorait le jeune homme et sa vie avait totalement changée depuis qu'il y était entré. Ariana vint à côté d'elle alors que Shawn discutait avec son oncle. - Vous êtes photographe ? demanda Eileen en montrant l'appareil que tenait Ariana. - Journaliste en fait je fais de la photo pour mon plaisir. Il y a par ici des oiseaux assez rares que je voudrais prendre alors quand j'ai appris que Shawn et toi vouliez vous faire une randonnée, je me suis un peu incrustée et Sam a suivit. Tu ne nous en veux pas au moins ? demanda Arie. - Carrément pas non ! Mon grand-père étudiait les oiseaux, il m'a beaucoup apprit si vous voulez je vous montrerez les plus beaux et les plus rares pour vos photos, proposa Eileen. Ariana sourit, ravie. - Vraiment ? Merci ! Et tu peux me tutoyer je ne suis pas si vieille. Eileen se mit à rire et accepta. - Hey regardez ! On dirait un cheval ! lança Shawn. Leen plissa les yeux puis acquiesça. - Oh ça doit être Maëlyn ! Elle habite le ranch tout en haut de la colline. Elle vient souvent se balader par ici, répondit Eileen. - Tu la connait ? s'enquit son copain. - Non pas vraiment. Elle est rarement chez elle, elle habite avec son frère et des amis je crois. Mais ils sont plus souvent sur Londres qu'ici. Elle est venue à la maison un jour où la brume et la pluie se sont abattues sur la Lande et qu'elle était à cheval. Elle est sympa. Alors qu'elle levait la main pour la saluer, un grand bruit se fit entendre faisant sursauter tout le monde. - A terre ! cria Samuel. Eileen se coucha par réflexe mais elle vit le cheval se cabrer et Maëlyn tomber. - Il faut l'aider, souffla t-elle mais Samuel courrait déjà la rejoindre. - Il est médecin, indiqua Shawn alors qu'ils le rejoignaient. - Il faut l'emmener à l'hôpital en urgences, déclara Samuel après l'avoir examinée. Eileen on n'est pas si loin de chez toi, court avec Ariana pour aller chercher une voiture et de l'aide. Shawn vient m'aider. Une heure plus tard, Maëlyn, toujours inconsciente, était prise en charge par les urgences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 220
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Ven 4 Déc - 11:56

L'auror canalisa son inquiétude en se concentrant sur le protocole d'enquête habituel qu'il avait appris. Il devait trouver des indices, quelque chose qui lui indiquerait ce qu'il s'était passé, et surtout où Mae avait été emmenée. Il examina les traces sur le lieux. Plusieurs personnes avaient foulé les environs, autour de l'endroit où Maelyn avait chuté. Est-ce que c'était ces personnes qui étaient responsables de la chute ? Après quelque sortilèges de détection, King ne trouva aucune trace de magie, personne n'avait utilisé de sorts sur les lieux. Ces bois devaient être surtout fréquentés par des moldus... Il trouva des traces fraiches de voiture, qu'il décida de suivre. Les traces remontait la piste de terre jusqu'à une route goudronnée, qui évidemment ne gardait aucune emprunte. Rien de magique dans tout ça, la baguette ne lui était d'aucune aide...

Kingsley jura. Les aurors étaient formés pour affronter les mages noires, les Forces du Mal. Et là, il se sentait totalement impuissant face à cette disparition... Il regarda autour de lui, et remarqua un peu plus loin quelques habitations. Il devait tenter sa chance et retrouver des témoins. Les deux premières familles sur lesquels il tomba ne lui furent d'aucune utilité. Mais à la troisième maison, une vieille femme lui dit qu'elle avait vu de l'agitation chez ses voisins d'en face, et une voiture partir à toute vitesse vers la forêt. Kingsley se précipita vers la maison indiquée. Une jeune femme lui ouvrit.


- Bonjour, je suis désolée de vous déranger, je suis à la recherche d'une amie qui est partie à cheval en forêt dans les alentours... Je crois qu'elle a eu un problème, le cheval est revenu sans elle. Est-ce que vous...

- Maelyn ! Vous cherchez Maelyn ?!
le coeur de Kingsley fit un bond dans sa poitrine, et l'air inquiet de la jeune femme ne fit qu'accentuer sa crainte. Il hocha la tête.

- Vous savez où elle est ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

Une femme plus âgée apparut derrière la jeune moldue, dénommée Eileen. "Elle a fait une mauvaise chute, on l'a trouvé inconsciente. Mon mari est médecin, il s'est occupé d'emmener votre amie à l'hôpital". Le premier soulagement de savoir où elle était passé, Kinsgley s'inquiéta de la savoir prise en charge par des médecins moldus. Ces derniers étaient très compétents pour soigner les leurs, ce n'était pas le problème... Mais l'organisme d'un sorcier ne réagissait pas toujours de la même manière... Il fallait qu'il la rejoigne au plus vite. "Mon oncle est parti avec la voiture..." s'excusa le jeune homme qui les avait rejoint. Kingsley allait leur dire qu'il avait son propre moyen de transport (sans préciser évidemment que cela consistait à transplaner...) lorsqu'Eileen proposa : "Vous voulez que je vous accompagne pour vous montrer la route de l'hôpital ?". Évidemment, il ne pouvait pas risquer de transplaner devant un hôpital moldu... Il avait besoin d'elle.

Quelque minutes plus tard, il conduisait une moto emprunté aux voisins d'Eileen, la jeune femme à l'arrière lui indiquant la route à prendre. En cet instant, il bénit son père, qui avait élevé ses enfants à contre-courant de ce que l'on pourrait attendre d'une famille de sang-pur comme les Shacklebolt. L'ouverture au monde moldu de son père l'avait amené à être familier de leur moyen de transport, et notamment des motos, qu'il avait appris à conduire il y a quelques années. Ils arriveraient dans une quinzaine de minute à l'hôpital... Dix si Kingsley boostait un peu la moto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Ven 4 Déc - 15:36



MAËLYN & KINGSLEY
❝ If only ... ❞



POV HABITANTS

Samuel roulait vite sans prendre garde aux flics. Son instinct de médecin lui disait que la jeune femme inconsciente à l'arrière de sa voiture n'allait pas se réveiller du tout si il n'accélérait pas. Alors il appuya sur l'accélérateur tout en appelant ses collègues pour qu'ils soient préparés. Dieu merci, il n'y avait aucun flics sur la route et ils arrivèrent sans encombre. Aussitôt une armada de médecins, infirmières et compagnie arrivèrent pour la prendre en charge. Samuel leur raconta la chute, énuméra les blessures et ce qu'il avait relevé comme lésions et se dépêcha d'aller se changer avant de les rejoindre au bloc. Il fallait faire vite, il redoutait la commotion cérébrale et il pouvait y avoir d'autres dégâts plus importants. Alors pendant deux heures ils se défoncèrent pour la soigner. Ils faillirent la perdre. Deux fois. Mais elle était coriace comme jeune femme et elle se battit pour rester en vie. Au bout de deux heures tout était bon. Epuisé, Samuel sorti de la salle d'opération et en soufflant alla vers la réception. - Samuel ! appela une voix qu'il reconnu comme étant celle de la petite amie de son neveu. - Eileen ? Qu'est ce que tu fais là ? s'étonna t-il en s'approchant. Elle était accompagné d'un jeune homme noir qui avait l'air calme mais dont il sentait le stress. - C'est le copain de Maëlyn. Il a comprit qu'il y avait un problème quand son cheval est rentré sans elle et il a fini par débarquer à la maison à sa recherche. Du coup je l'ai conduis ici. Elle va bien ? demanda l'adolescente alors que le médecin serrait la main de Kingsley. - Enchanté. Ca va. Elle l'a échappé belle n'empêche, quelques centimètres de plus et elle se tuait sur ce rocher. Elle a un ange gardien qui veille sur elle. Enfin si je peux dire ça parce qu'elle ne s'est pas encore réveillée. Elle a failli mourir deux fois aussi mais elle s'en sortira. Elle a un poignet et un genou cassés et elle a fait une importante commotion cérébrale mais on a pu résorber le problème avant qu'il n'empire aussi n'y aura t-il pas de séquelle. Il va par contre lui falloir de la rééducation. La colonne n'a rien elle non plus. En tout cas elle peut s'estimer chanceuse. Samuel sourit au jeune homme. Elle est à la chambre 310 si vous voulez la voir.

POV MAËLYN

Maëlyn rêvait. Enfin c'était forcément un rêve parce qu'elle ne savait pas du tout où elle était. Ou plutôt si, elle se le savait que trop. Elle était en Italie. Dans la maison familiale, dans son endroit favori. Le balcon avec la fontaine surplombant le vignoble familial. Un peu abasourdie de se retrouver là elle s'assit au bord de la fontaine en marbre et effleura l'eau de ses doigts. - Cet endroit te manque n'est ce pas ? C'était ton préféré à la casa, fit une voix grave et chaleureuse que Maëlyn aurait reconnu entre mille. - Papà ! cria t-elle en se levant et en se jetant à son cou. Oh papà ! Est ce que je suis morte ? fit l'italienne en se blottissant contre son père qui la serra fort. - Absolument pas princessa mais tu as pris de sacrés coups. Ta mère n'est pas très contente que tu n'est pas mis de bombe. Maëlyn grimaça. - Si je ne suis pas morte, elle a quelques années pour se calmer, commença t-elle. - Je n'en serais pas si sûre à ta place Mademoiselle ! rétorqua une voix pétillante qui se voulait sévère. - Mamà ? Sa mère apparu près d'eux, auréolée de lumière, si belle ... si semblable à Maëlyn. - Buongiorno princessa. Mae n'arrivait juste pas à le croire. Elle serra ses parents contre elle. - Vous me manquez. Vous me manquez tellement tous les deux. Elle sentit la caresse de sa mère qui glissait une main dans ses cheveux brun, le baiser de son père et elle aurait tant voulu que tout ça soit réel. - Ne me laissez pas. Emmenez moi avec vous, pleura t-elle. - Mon ange, ton heure n'est pas encore arrivée, tu as encore tant de choses à accomplir. Et puis tu ne peux pas laisser Jaimie tout seul vous venez à peine de vous retrouver. Et puis il y a Ariena et Aedhan. Et puis ce bel Auror là que tu as rencontré comment s'appelle t-il déjà ? demanda sa mère. - Kingsley ? Mais ... c'est pas un ... j'suis pas une fille pour lui ... je ... balbutia Mae. Et en plus ses parents étaient au courant de tout ! Le comble ! - Maëlina cara mia, ce ne sont que des excuses. Tu te caches derrière ça parce que tu as peur et ton père et moi comprenons pourquoi mais tu ne peux pas fuir toute ta vie. Mae secoua la tête. La voix douce de sa mère l'atteignait pas elle ne voulait pas lui donner raison. - Ils t'ont tué papà. Ils nous ont séparés ... ils ... La voix de son père la coupa. - Non, Maelina, princessa, ta mère a raison. J'ai fais des erreurs dans ma vie et je les aient payés. J'aurais du faire plus attention, penser à Jaimie et toi avant mon combat mais voilà, je ne l'ai pas fait et je regrette que ton frère et toi ayez du subir autant de souffrance. Mais c'est fini maintenant. Cesse de te battre ou tu passeras à côté de ta vie à toi. Laisse lui une chance. Laisse toi une chance à toi surtout. Vis ma petite fille chérie, ma princessa. Vis. Ils commencèrent à s'effacer. - Mais ... non non ! Ne partez pas ! J'ai besoin de vous ! J'ai besoin de vous ... pleura l'étudiante.

- J'ai besoin de vous ...murmura Maëlyn alors qu'elle se réveillait. Ses yeux papillonnèrent. Elle les ouvrit et les referma aussitôt, agressée par la lumière. Un gémissement sorti de ses lèvres alors qu'elle avait l'impression d'être passée sous un bus. Elle avait mal partout. Et sa tête ... sa tête ! Une voix grave la tira de ses pensées et elle rouvrit ses yeux vert d'eau pour croiser celui, plus sombre de ... - Kingsley ? souffla t-elle sous le choc. Où je suis ? Qu'est ce qui s'est passé ? s'enquit-elle en tentant de se redresser et en grimaçant de douleur.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 220
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Sam 5 Déc - 23:12

Une fois arrivé à l'hôpital, Kingsley laissa Eileen le guider. On leur indiqua que Maëlyn avait été directement emmené au bloc. Ne pouvant rien faire d'autre qu'attendre, l'auror resta avec la jeune femme, les minutes semblant passer plus longuement que des heures... Enfin, Eileen interpela un médecin, qui devait être celui grâce auquel Mae avait été aussi rapidement prise en charge. Elle le présenta comme le "copain" de Mae, ce qu'il ne démentit pas même si la définition de leur lien était certainement plus compliquée que ça... Il leur annonça qu'elle était hors de danger, même si le pire avait été évité de peu. Dès qu'il lui indiqua le numéro de la chambre, Kingsley remercia chaudement le docteur Samuel et alla rejoindre la belle Italienne aussi rapidement que possible. Il la trouva allongée sur son lit d'hôpital, inconsciente, équipé de tout l'attirail médical moldu, qui était si impressionnant, avec ces tubes, ces poches, ces écrans... Ses traits étaient paisibles, elle lui sembla si belle, malgré les circonstances, que Kingsley resta immobile pendant quelques secondes, sur le pas de la porte, avant que l'infirmière l'invite à entrer.

"Elle ne se réveillera pas avant plusieurs heures, Monsieur", lui indiqua cette dernière d'une voix douce. Il hocha la tête, reprenant sa contenance habituelle. "ça ne dérange pas que je reste avec elle le temps qu'elle reprenne conscience ?". L'infirmière lui sourit, d'un air entendu "Non, bien sûr, appelez-moi si vous avez besoin de quelque chose". Il la remercia et s'installa auprès de la belle endormie. Une fois seul, il dégagea quelques mèches de son visage, et prit sa main dans la sienne. Jetant un rapide coup d'oeil autour de lui pour vérifier qu'ils n'étaient pas surveillés, il sortit discrètement sa baguette de son manteau et jeta quelques sortilèges de soins de base, pour s'assurer qu'elle ne souffrait pas, et aider à sa récupération. Les fractures devraient attendre qu'il puisse la sortir de là, pour ne pas attirer l'attention sur une guérison trop miraculeuse. Puis il resta à la regarder, ses doigts caressant doucement sa main, la tension de ces dernières heures retombant enfin. Il avait eu peur... Très peur. Et cela lui avait ouvert les yeux sur ce dont il se doutait déjà lorsqu'il avait prit la décision d'aller la voir chez elle. Il tenait à elle, vraiment. Et la perspective de la perdre l'avait trop effrayé pour ne pas avoir encore plus envie désormais qu'ils s'offrent une chance...

Ses sortilèges avait bien fait effet et il n'eut pas à attendre longtemps avant qu'elle commence à s'agiter. Elle murmurait des mots, dont le comprit pas le sens, et elle se mit à grimacer. "Tout va bien, Maëlyn... Tout va bien..." Lui murmura-t-il alors qu'elle émergeait. Elle ouvrit les yeux et croisa son regard. Elle semblait perdue, et un peu affolée.

- Kingsley ?... Où je suis ? Qu'est ce qui s'est passé ? Elle tenta de se redresser mais l'auror la prit délicatement par les épaules pour l'obliger à rester allongée.

- Reste tranquille... Il faut que tu te reposes encore un peu. Tu es dans un hôpital moldu. Tu es tombé de cheval et t'es gravement blessée, mais des voisins étaient dans les environs et t'ont rapidement amené ici. Tout va bien maintenant, répéta-t-il. Puis il ajouta en baissant la voix. Dès que tu te sentiras mieux, je t'emmène à Sainte-Mangouste, que les Médicomages finissent de te remettre sur pied.

Ils furent interrompu par l'infirmière qui revint, stupéfaite. "Vous êtes déjà réveillée ! Attendez, je vous augmente la dose de morphine." Elle s'occupa de la transfusion, sous le regard de Kingsley qui aurait bien voulu lui épargner cette peine d'un petit coup de baguette, mais préféra la laisser faire son travail, avec un petit signe de tête entendu à Mae. Puis quand ils se retrouvèrent à nouveau seuls, il lui sourit.

- Comment tu te sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Sam 5 Déc - 23:54



MAËLYN & KINGSLEY
❝ If only ... ❞


Sa tête, oh par Merlin qu'elle avait mal à la tête. Maëlyn avait l'impression qu'elle allait exploser et ce n'était rien comparé à la douleur dans sa jambe ou dans celle de son poignet. Elle avait aussi le dos en compote et le cou en charpie. Mais pourquoi avait-elle aussi mal ? Et où était-elle ? Pas chez elle c'était certain. Pas même à Sainte Mangouste sinon elle n'aurait pas aussi mal partout. La jeune femme ne se rappelait de rien. Elle n'avait le souvenir que de la caresse d'un baiser, de la chaleur d'une étreinte, d'une effluve de parfum sous un coucher de soleil italien. Et cette voix qui lui enjoignait de cesser de se battre contre des fantômes et de vivre enfin sa vie. Une voix familière la fit revenir à la réalité et elle se retrouva face à Kingsley. Qu'est ce qu'elle faisait ici ? Où était-elle ? Il lui répondit. Chute de cheval. Hôpital moldu. Aussitôt des flash back survinrent et elle tenta de se redresser. - Prince ! appela t-elle. A ce moment là, une femme - une infirmière si Mae' se rappelait son apprentissage moldu - entra et vint lui donner un calmant. De la ... morphine. Ah oui ça elle connaissait. Et elle y était ... allergique. Du moins elle ne supportait pas ça. Ca la rendait malade. Elle n'eut pas le temps de prévenir l'infirmière que déjà la pièce tournait et qu'elle eu envie de vomir. Elle se rallongea et ferma les yeux le temps que le monde cesse de tourner à une vitesse folle et que sa nausée disparaisse. L'infirmière les laissa seule et l'italienne entendit vaguement Kingsley lui poser une question. Elle eu envie de lui lancer d'un air ironique qu'elle se portait à merveille mais elle n'en n'eut pas la force. Au lieu de ça elle prit la main de Kingsley et tourna la tête vers lui les yeux larmoyants. - Sors moi de là ... supplia t-elle. Pitié sors moi de là ... Elle le suppliait - chose que Maëlyn ne faisait jamais - de la tirer de ce maudit hôpital pour que les sorciers la soigne - mais la soigne vraiment ! Comment tu m'as trouvée ? souffla t-elle quand il devint évident qu'elle devrait souffrir encore un peu avant que Kingsley ne puisse la sortir de là. Qu'est ce que tu fais là Kingsley ? demanda t-elle alors après un long silence. Ses nausées étaient passées et elle le regardait avec sérieux. Et incompréhension. Ou peut être avec espoir. Elle même ne savait plus bien où elle en était. Où ils en étaient tous les deux. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 220
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Mar 8 Déc - 22:07

Le réveil fut brutal pour la jeune femme… Son premier réflexe fut de s’inquiéter pour Prince, son cheval. Kingsley la rassura tout de suite : « Prince est revenu directement au ranch. Il n’a rien, tout va bien. » Une fois que l’infirmière lui eut administré la morphine, l’auror sentit que ça n’avait pas franchement l’effet escompté. Mae était pâle, grimaçante, si bien que dès que la moldue eut quitté la pièce, il ressortit discrètement sa baguette pour limiter l’injection, et calmer les douleurs et les vertiges de l’Italienne. Ce n’était pas sa spécialité, l’effet ne serait donc que limité. Elle lui prit la main et le supplia de la sortir de là. Il serra la main fébrile entre les siennes et se pencha vers elle.

- Je te le promets, je te fais sortir dès que je peux. Il faut que tu endures ça encore un peu, le temps que je réussisse à convaincre les moldus de me laisser t’emmener.

- Comment tu m’as trouvé ?

- J’étais venu te voir au ranch, Prince a débarqué sans sa cavalière, j’ai remonté la piste, reçu de l’aide des moldus qui t’ont trouvé, et me voilà.

Le silence s’installa. Il n’avait pas lâché sa main et vit Mae reprenne quelques couleurs. Le regard qu’elle posait sur lui était troublé, il savait qu’elle était confuse et la laissa reprendre la parole.

- Qu’est-ce que tu fais là Kingsley ?

- J’étais venu te parler. Mais… il vaut mieux qu’on attende que tu ailles mieux, le plus important ce que tu te reposes maintenant.

Il était hors de question qu’ils aient la discussion qu’il avait prévu dans ces circonstances. Kingsley aurait l’impression de profiter d’un moment de faiblesse. Il se leva, lâchant sa main.

- Je vais aller voir combien de temps ils comptent de te garder et comment je pourrais négocier un transfert vers un autre établissement. Je vais aussi aller rassurer Eileen, la jeune moldue qui t’a retrouvé avec ses amis. Essaye de te reposer, je reviens vite.

La négociation avec les médecins moldus ne fut pas facile. Kingsley se dit qu’il allait être obligé de lancer quelques sortilèges de Confusion pour outrepasser leur volonté de garder Mae en observation pendant au moins trois jours. Il retrouva Eileen, qui voulait dire un mot à Mae avant de rentrer chez elle. King la remercia encore pour son aide. "Vous viendrez pendre le thé à la maison la prochaine fois que tu passes voir Maëlyn !" lança-t-elle.

Kingsley rejoint finalement Mae, qui semblait déjà trouver le temps long. "Les médecins sont d'accord pour remarquer que tu te remets très vite, et que tu devrais être transportable d'ici la fin de la journée. Il baissa d'un ton. Dès que c'est possible, je te fais sortir et t'escorte à Sainte-Mangouste, on laissera les chargés des relations moldus du Ministère s'occuper du personnel de l'hôpital."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Jeu 10 Déc - 0:39



MAËLYN & KINGSLEY
❝ If only ... ❞


Prince allait bien. Cette pensée rasséréna Maëlyn qui se rallongea sur son lit. L'infirmière entra dans la chambre et lui remit de la morphine. Aussitôt, Maëlyn se senti encore plus mal - alors que c'était sensé faire l'inverse ! - et eu envie de vomir. Elle ferma les yeux pour éviter de voir le monde tourner mais la sensation se calma rapidement. Rouvrant les yeux elle vit Kingsley ranger sa baguette et elle lui offrit un faible sourire de remerciement. Heureusement qu'il avait été là ou la réaction aurait pu être encore plus violente. - D'accord, souffla t-elle quand il lui dit qu'elle devait rester encore un peu, qu'il allait essayer de s'arranger pour la sortir de là la plus vite possible. L'italienne, têtue, voulu savoir comment il l'avait trouvée. Prince, un peu de magie et des moldus. Multifonction l'Auror. Elle voulu savoir pourquoi il était venu la voir. Mais il refusa de répondre. - J’étais venu te parler. Mais… il vaut mieux qu’on attende que tu ailles mieux, le plus important ce que tu te reposes maintenant. Maëlyn voulu protester mais il n'avait pas tord, il valait mieux qu'elle soit un peu plus en forme pour ça. - D'accord, répéta t-elle quand il lui signala qu'il allait voir quand est ce qu'il pouvait la faire sortir de là et rassurer Eileen. Elle ferma les yeux en entendant la porte se fermer et essaya de se reposer un peu. Elle somnola légèrement mais les paroles de son père lui revenait sans cesse en mémoire. Sans parler de celles de sa mère. Les avaient-elle vraiment vu ? Ou n'était-ce qu'un rêve ?

On frappa à la porte, la poussant à ouvrir les yeux. Eileen passa sa tête par l'ouverture et Mae lui sourit en lui signifiant qu'elle pouvait entrer. - Comment tu te sens ? demanda l'adolescente. - Ca peut aller. Merci pour ton aide. Eileen haussa les épaules. - C'est surtout Samuel qu'il faut remercier. C'est lui le médecin. L'italienne sourit un peu plus. - Je te charge de le faire pour moi alors. Eileen hocha la tête et elles discutèrent un peu avant que Kingsley ne revienne dans la chambre. Mae l'entendit remercier Eileen et la jeune fille les quitta. - Les médecins sont d'accord pour remarquer que tu te remets très vite, et que tu devrais être transportable d'ici la fin de la journée. Dès que c'est possible, je te fais sortir et t'escorte à Sainte-Mangouste, on laissera les chargés des relations moldus du Ministère s'occuper du personnel de l'hôpital. L'italienne hocha la tête. - Très bien. Merci, souffla t-elle.

Ils restèrent un moment silencieux. Kingsley s'était posté près de la fenêtre. Mae ferma un moment les yeux puis finalement, elle le regarda. Elle admira son profil, son calme, sa force. Puis elle se décida à parler. - King ... Je suis désolée pour l'autre jour. Il est vrai que Dan et moi avons une relation bizarre pour tout ceux qui ne nous connaissent pas et j'ai été très dure avec toi. Sur le moment je pensais chaque mot, je ne suis pas une fille bien, je suis ... Elle hésita avant de reprendre la parole. Quelque chose est brisé en moi et j'ai du mal à faire confiance et à me lâcher assez pour être avec quelqu'un. Ca me fait très peur ... Elle n'osait pas le regarder, triturant sa couverture d'un air nerveux. Elle avait l'impression d'être tellement ouverte, tellement vulnérable en cet instant. Elle détestait cette sensation. Mais King ne lui ferait pas de mal. Du moins elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 220
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Mar 29 Déc - 11:57

Kingsley regardait sans voir le jardin de l’hôpital par la fenêtre. Il repensait à tout ce qui s’était passé pour qu’ils en arrivent là, tous les deux, dans cette chambre d’hôpital moldu… Tout se mélangeait dans sa tête, que la peur qu’il avait ressenti lorsqu’il avait déduit que Mae avait eu un accident, jusqu’à cette fameuse nuit d’été à Falkonera, en passant par la dispute non loin de King’s Cross... Tout cela pour en arriver là, à ce pressentiment qu’ils pouvaient s’apporter quelque chose, l’un à l’autre, mais que rien ne serait facile. « King ... Je suis désolée pour l'autre jour. Il est vrai que Dan et moi avons une relation bizarre pour tout ceux qui ne nous connaissent pas et j'ai été très dure avec toi. » Il se tourna vers elle, voulut rétorquer quelque chose, mais elle poursuivit. « Sur le moment je pensais chaque mot, je ne suis pas une fille bien, je suis ... » Cette fois-ci, il la laissa continuer, sentant qu’elle s’ouvrait à lui, et que c’était un moment délicat pour elle, où elle n’avait besoin que d’un silence encourageant. « Quelque chose est brisé en moi et j'ai du mal à faire confiance et à me lâcher assez pour être avec quelqu'un. Ça me fait très peur ... »

Touché, King sourit. Il n’en fallait pas autant pour stimuler son instinct protecteur, son envie de la prendre dans ses bras et de lui assurer qu’il ferait tout pour l’aider à reprendre confiance. Est-ce qu’il serait à la hauteur de cette mission ? Il osait y croire, refusant d’envisager la possibilité qu’ils pouvaient se faire autant de mal que de bien… Il s’approcha d’elle, s’accroupissant à ses côtés pour capter ce regard qui le fuyait.

- Je n’ai pas l’intention de te forcer à quoi que ce soit si tu ne te sens pas prête. Mais si tu veux bien me faire confiance pour t’aider à affronter ces peurs, je pense qu’on a une chance d’y arriver. Il se risqua à prendre sa main dans la sienne. Je ne pense pas que tu sois si brisée que ça, tu es beaucoup plus forte que tu ne le crois. Quant à savoir si tu es une fille bien ou pas… laisse-moi en juger, comme je t’ai laissé juger si c’était possible d’être auror et fréquentable. Il lui adressa un clin d’œil, puis marqua une pause avant de reprendre. Je te dois des excuses moi aussi. J’ai tiré des conclusions trop hâtives lorsque je vous ai vu avec Dan. Ce n’est pas dans mes habitudes de me fier aux apparences pour établir un jugement, mais ça m’a pris par surprise… Pas le fait de vous voir ensemble toi et Dan, mais le fait que ça me touche autant. Je ne savais pas si j’avais le droit d’être jaloux mais, de toute évidence, je l’étais.

Elle s’était ouverte à lui, lui avait avoué ses peurs, il se devait une totale honnêteté. Car le beau discours culpabilisateur qu’il lui avait sorti ce jour-là, invoquant l’impression d’avoir trahi un ami, etc., cachait en réalité un simple sentiment bien plus égoïste, dans lequel son amitié avec Dan n’avait finalement que peu d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : Alicia Vikander by Lolitaes
| SANG : Mêlé et fière de l'être


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les services sociaux. Ca vous étonne ? Avec tout ce qu'elle en a bavé à cause d'eux ...
| PATRONUS : Un étalon sauvage
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Sam 2 Jan - 14:55



MAËLYN & KINGSLEY
❝ If only ... ❞


Bon ben c'était le moment de parler non ? Bloqués tous les deux dans cette maudite chambre d'hôpital elle n'avait d'autre choix que de s'ouvrir un peu. Parce qu'il lui semblait que Kingsley comptait rester jusqu'à ce qu'elle puisse sortir et l'emmener de gré ou de force à Sainte Mangouste. Et quand elle pensa à ça, à l'inquiétude qu'elle avait lu dans son regard, à l'angoisse qu'elle avait entendu percer dans sa voix, son corps se réchauffa tout entier, elle eu l'impression d'avoir une envolée de papillons dans l'estomac et ce fut comme si toutes ses douleurs avaient disparus. Elle se sentait toute légère. Jusqu'à ce qu'elle capte ce que tout ça impliquait, que son coeur se serre brutalement en lui rappelant ce qu'il avait déjà subi par le passé et qu'elle se sente retomber brutalement sur le sol. Mais elle lui devait quand même des excuses alors elle parla, le regard baissé, fixé sur ses doigts qui jouaient nerveusement avec les draps. Elle senti plus qu'elle ne vit Kingsley se tourner vers elle, l'écouter puis s'asseoir à ses côtés.

- Je n’ai pas l’intention de te forcer à quoi que ce soit si tu ne te sens pas prête. Mais si tu veux bien me faire confiance pour t’aider à affronter ces peurs, je pense qu’on a une chance d’y arriver. Il prit sa main et Maëlyn osa relever la tête pour plonger dans ce regard chocolat qui la faisait tant craquer. Kingsley continua de parler, de la rassurer et lui tira même un petit rire quand il lui demanda de lui laisser le temps de déterminer si elle était une fille bien comme il l'avait fait pour elle par rapport à son job. - Et Merlin sait que ce n'était pas gagné, railla t-elle quand même d'un air amusé en réponse à son clin d'oeil. Il reprit la parole et dériva vers Dan et les raisons de sa "crise" de la dernière fois qui avait conduite à leur dispute mémorable dont les moldus du café devaient encore se rappeler. - ... Pas le fait de vous voir ensemble toi et Dan, mais le fait que ça me touche autant. Je ne savais pas si j’avais le droit d’être jaloux mais, de toute évidence, je l’étais, fini le jeune homme. Maëlyn le regarda un instant interloquée. Elle n'aurait jamais pensé qu'il puisse s'être attachée à elle au point d'être ... jaloux d'un autre. Ca ne lui était jamais arrivé, personne n'avait jamais été jaloux pour elle avant.

Avant qu'elle ne puisse comprendre quoique ce soit elle s'était redressée et avait posée ses lèvres sur celles de Kingsley. Quand elle se rendit compte de ce qu'elle faisait elle failli reculer mais il la retint et elle fini par s'abandonner à leur étreinte. Du moins jusqu'à ce qu'un médecin ne vienne les interrompre. - Hum ... veuillez m'excuser, fit la femme en se raclant la gorge l'air visiblement amusée. Maëlyn s'écarta brusquement de Kingsley, en virant au rouge écarlate. Là encore c'était une première, Maëlyn avait tendance à être trop extravertie pour qu'on arrive à la faire rougir mais c'était Kingsley et il parvenait à des miracles avec elle. - Désolée, maugréa l'italienne. - Ne le soyez pas, c'est beau d'être jeunes et amoureux, répondit le médecin qui devait avoir la cinquantaine bien tassée et portait une alliance au doigt. Bon, vous avez vraiment l'air de vous rétablir vite, c'est un miracle vu le fait qu'on a failli vous perdre deux fois durant l'opération. Vous êtes assez incroyable mais vos analyse de sang ne montre rien d'anormal donc ... Comment vous sentez vous ? Le doc avait l'air assez stupéfaite même si elle essayait de ne rien montrer. - En parfaite santé ! menti Maëlyn avec brio. - Bien ... Le jeune homme a vos côtés voulait savoir si vous pourriez sortir ce soir et je serais tentée de dire que oui puisqu'il avait l'air d'y tenir même si je préférerais vous gardez un peu plus en observation mais au moindre mal de tête je veux que vous reveniez immédiatement, prévint-elle. Je vais préparer vos papiers de sortie ainsi qu'une décharge au cas où le temps que vous vous rhabilliez. Maëlyn hocha la tête. - D'accord, merci Docteur, souffla l'étudiante. Le médecin sourit, les salua d'un hochement de tête et sorti de la chambre. Mae se tourna vers King.  Fais moi sortir d'ici, pitié, murmura t-elle en se redressant. Elle ne pu retenir une grimace. Elle n'était pas en forme du tout mais pour sortir d'ici, elle aurait fait et dit n'importe quoi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 220
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: King&Mae • If only ... Sam 6 Fév - 12:36

L'élan qui amena Mae à l'embrasser le surpris, mais il y répondit avec fougue, la retenant contre lui lorsqu'elle fit mine de s'écarter. Tout paraissait tellement plus simple dans ces moments là. Les doutes qu'ils pouvaient avoir semblaient si insignifiants. Ils furent interrompus par le médecin, Kingsley se félicita qu'elle ne soit pas arrivé deux minutes plus tôt. Il eut un coup d'oeil amusé à Maëlyn qui rougit adorablement. Il en fallait plus pour le mettre mal à l'aise, surtout devant l'air bienveillant du médecin. Cette dernière avoua sa surprise face au rétablissement éclair de la patiente, et Kingsley fut pris d'une vague d'admiration pour ces médecins moldus qui devaient lutter contre la mort et la maladie sans magie. Lorsqu'elle demanda à l'Italienne comment elle se sentait, King ne fut pas dupe de son mensonge éhonté. Bien sûr qu'elle avait encore besoin de soins, mais son rétablissement serait encore plus rapide entre les mains des médicomages de Sainte-Mangouste.

Semblant faire confiance en leur demande de pouvoir sortir le jour-même, le médecin les laissa pour régler les démarches administrative autorisant sa sortie.
"Fais moi sortir d'ici, pitié" lui lança Mae en tentant de se redresser. Il l'empêcha de se lever d'une étreinte douce mais ferme, l'obligeant à se recoucher.

- Tu sortiras ce soir, mais pour l'instant, il n'est pas question que tu te déplaces. Tu n'es pas en état pour transplaner, et je ne prendrais pas le risque d'aggraver tes blessures sans l'avis d'un médicomage.
Il la laissa grogner puis ajouta. Si tu veux bien que je t'abandonne quelques minutes, je vais faire un tour à Sainte-Mangouste pour leur dire de préparer un transfert. Si on te demande demande où je suis, dis-leur que je suis sortie prendre l'air et chercher quelques affaires.

Il se pencha vers elle et déposa un baiser sur son front. Puis il quitta la chambre et sortie dans le jardin, cherchant un endroit où transplaner à l'abri des regards. Quelques instants plus tard, il se trouvait à Sainte-Mangouste et exposait la situation au service spécialisé dans l'assistance aux sorciers en milieu moldu. L'affaire fut vite réglée, et le rendez-vous pris pour dans quelques heures, afin de transférer Maëlyn en toute sécurité et en toute discrétion. Kingsley put retourner auprès d'elle, n'ayant plus qu'à la forcer à se reposer en attendant le soir. Il aurait bien sûr préféré éviter la frayeur de la disparition et de la recherche désespérée, à imaginer le pire. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser qu'au fond, tout ça avait amené l'un comme l'autre à se rendre compte qu'ils se devaient d'accepter qu'il y avait quelque chose entre eux qui les empêcher de renoncer à l'autre, malgré les obstacle qui promettaient de les mettre à l'épreuve. Les bienfaits insoupçonnés d'une mauvaise chute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: King&Mae • If only ...

Revenir en haut Aller en bas

King&Mae • If only ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» lion king spirit of war
» [Octobre] Isul Romantic King
» CAVALIER KING CHARLES F 5 ANS REFUGE DE BETHUNE 62
» FT de King [Terminé]
» Rolan, the Forgotten King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres-