Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

sortie nocturne, libre | TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Ven 8 Jan - 15:26

Il était tard, elle ne savait pas exactement quelle heure, et elle s'en fichait. Elle avait eu une envie soudaine de sortir prendre l'air, marcher sans buts précis. Les filles de son dortoir dormaient déjà probablement ce qui lui éviterait d'avoir des comptes à rendre. Les couloirs étaient noirs et silencieux ce qui mettait la serdaigle mal à l'aise, mais il était tellement rare qu'elle transgresse une règle qu'elle se sentait pousser des ailes. Elle regretta même de ne pas l'avoir fait avant tellement le sentiment qu'elle éprouvait à ce moment précis était appréciable. La bleue suivait ses pieds et le bout de sa baguette allumée sans vraiment savoir où aller, elle aurait voulu courir, sauter, crier, elle se sentait différente, grandie. Elle en avait assez d'être enfermer dans l'image que les gens avaient d'elle, trop sage, trop sérieuse, trop mature mais trop naïve à la fois, la fille trop gentille se faisant marcher dessus dans le plus grand des calmes. Ce n'était pas elle, elle n'en voulait plus. Un excès de confiance l'avait envahie qui retomba immédiatement quand elle entendit des bruits de pas à l'autre bout du couloir. Son cœur se mit à battre horriblement fort et résonna jusque dans la veine de son cou. Elle aurait voulu faire demi tour et partir en courant mais elle ne pouvait plus faire un pas et réfléchissait déjà à la stupide excuse qu'elle pourrait donner face à l'un des préfets ou même pire, au concierge. Elle aperçut le point lumineux que formait la baguette de la personne qui arrivait et ne se souvint qu'à ce moment que la sienne aussi produisait de la lumière. Maintenant elle était sûre d'avoir été repéré, elle allait faire perdre les points si précieux à sa maison et se voyait déjà sur le quai de la gare de pré-au-lard, ses bagages l'entourant et ses amis lui disant au revoir. Olala, elle était foutue ! Quoique...

Spoiler:
 


Dernière édition par Maya Andrews le Lun 19 Juin - 13:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 474
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Mer 13 Jan - 17:47

Gideon aimait beaucoup ce moment où il épinglait son insigne de préfet sur sa robe de sorcier le matin et pour toute la journée. En général, il le faisait juste après s'être brossé les dents. C'était très rapidement devenu un automatisme et pas un jour il n'avait oublié de la mettre pour commencer la journée. Il faut dire qu'il était plutôt fier de cet insigne et prenait bien soin d'elle. Il ne voulait pas qu'elle soit rayée ou qu'elle perde de son éclat. Ca aurait été un drame. Il ne la portait pas non plus avec prétention mais il fallait qu'il s'avoue à lui-même que dans les premiers temps, quand il n'était pas encore habitué à son nouveau statut, il se sentait un peu plus légitime auprès des professeurs et avait bien l'impression que l'insigne lui donnait une certaine autorité auprès des élèves plus jeunes (surtout les premières années en fait).
Mais cet insigne amenait avec elle une charge qui prenait beaucoup de temps à Gid et il avait encore du travail à faire pour concilier ses cours, ses devoirs, les entraînements de Quidditch et ses obligations de préfet. La dernière fois, il avait été déçu de n'obtenir qu'un Acceptable en sortilèges et enchantements alors qu'il avait obtenu un Optimal à son BUSE de l'année dernière. Le professeur Flitwick lui avait dit qu'il avait frôlé le Piètre et qu'il faudrait qu'il se ressaisisse très rapidement, même si les épreuves d'ASPIC étaient dans longtemps.
Il aurait aimé pouvoir reprendre la correction de ce devoir ce soir mais il était d'astreinte pour une ronde de nuit dans le château et plutôt qu'être plongé dans ses parchemins, il se baladait à la lumière de sa baguette magique dans les tours du château. D'un côté, il était plus content de ne pas être forcé de travailler et même d'avoir une très bonne excuse pour parcourir à sa guise le château, en toute légalité et à un moment où celui-ci ne grouillait pas de centaines d'élèves. Depuis le début de l'année, il avait découvert deux nouveaux passages qui lui faisaient gagner plus de cinq minutes pour rejoindre la classe de potions dans les cachots ! Mais pour le moment, il se promenait - ou officiellement, surveillait - le secteur est de Poudlard. Et il fut presque déçu de constater qu'il n'était pas le seul dans cette aile du château.

« Le couvre-feu est largement passé, tu sais... »

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Jeu 14 Jan - 18:57

« Le couvre-feu est largement passé, tu sais… ».  
Gideon Prewett. Elle avait lâché un soupir presque inaudible quand elle s’était rendu compte, à mesure qu’il approchait, qu’il s’agissait du préfet de sa maison. Elle espérait secrètement qu’il soit plus indulgent avec elle du fait qu’ils partageaient le même combat pour conserver les points des bleus. Elle n’était pas réellement proche de Gideon, elle ne se souvenait même pas de la dernière conversation ou des quelques mots qu’ils avaient pu s’échanger. Elle cherchait désespérément une excuse mais pour le moment ne parvenait pas à aligner deux mots tant elle se sentait comme une enfant qu’on allait gronder. « Ah… je… euh… » Elle baissa les yeux sur ses chaussures, ses joues virant au rouge pivoine. Il faisait sombre et la Serdaigle se rassura avec peu de conviction, il n’avait peut-être pas perçu sa gène.  En voyant qu’il attendait une réponse et qu’il finirait par s’impatienter, elle comprit qu’elle ne s’en sortirait pas comme ça et était prête à s’avouer vaincue. Pourtant, lorsque la brune commença à sortir la première excuse qu’il lui venait à l’esprit, un petit rongeur gris s’aventura entre les jambes des deux Serdaigles. Sentant là un signe qu’elle pouvait échapper à sa sentence, elle regagna confiance et elle profita de la situation. « Ahhhhhh ! Nom d'une baguette en bois ! Un RAT ! Fais quelque chose ! Fais quelque chose ! » Elle en rajouta énormément, se cachant derrière le préfet et agrippant sa robe. Le but était que Gideon la pense phobique et pendant qu’il se débarrasserait de l’animal, elle en profiterait pour courir dans son dortoir ni vue, ni connue. Si le préfet venait la voir ou quoi que ce soit, elle était prête à le persuader qu’elle avait passé la nuit dans son lit à rêver et qu’il perdait la tête. Elle s’étonna de penser une chose pareille mais ne put qu’apprécier de voir qu’elle commençait à changer et plus ou moins prendre confiance en elle. Pourtant, elle se doutait bien que cette histoire finirait mal, pour elle en tout cas, elle était en tort après tout et elle ne courait pas si vite qu’elle le pensait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Colton Haynes < Mairead
| SANG : Mêlé, écossais et danois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Dim 17 Jan - 17:39

Prudemment, Bertram regagnait le dortoir des Serdaigle via l'aile Est du Château. Il venait de passer un moment avec une Gryffondor qui jouait en tant que remplaçante dans l'équipe de Quidditch de sa maison : sous couvert de séduction, il tentait d'en savoir plus sur la teneur des entraînements dispensés par son cousin Nate, et sur d'éventuelles informations qui pourraient lui permettre de remporter son match contre les Lions. A son grand désarroi, toutefois, la jeune Ella n'avait pas été très utile. Tout ce qu'elle avait pu lui dire, Bertram le savait déjà, pour avoir déjà approché toutes les filles de l'équipe des Rouges. Et surtout, plus gênant que tout le reste, la jeune fille était à présent convaincue que le Capitaine des Serdaigle était intéressé par elle, alors que tel n'était pas le cas du tout : Bertram avait donc préféré battre en retraite dès qu'il s'était rendu compte qu'Ella se faisait des idées. Il s'était à grand-peine débarrassé d'elle, et s'évertuait depuis à regagner son dortoir sans se faire repérer par un Préfet, ou pire, Picott.
C'est à cet instant que, alors qu'il s'apprêtait à tourner à gauche après le tableau de Belfegast le Dur, une voix s'éleva non loin de lui : Bertram, surpris, sursauta comme un beau diable, et se retourna pour essayer de localiser celui qui l'avait repéré, tout prêt à se défendre. Il lui semblait reconnaître la voix de Gideon, mais dans la panique il n'en était pas absolument certain et tenait à s'en assurer avant de se détendre. C'est à cet instant qu'une jeune fille prit à son tour la parole, dans le couloir dans lequel Bertram s'apprêtait à s'engager. Très vite, le Serdaigle réalisa qu'il n'avait pas été surpris, et que s'il faisait immédiatement demi-tour, il avait une chance de s'en sortir sans écoper de la moindre retenue car cette jeune élève qui n'avait pas eu sa chance allait retenir le Préfet quelques instants. Mais le fait était qu'il était convaincu qu'il s'agissait de Gideon (et donc que quoi qu'il arrive, il n'avait que très peu de chances de récolter une retenue), et qu'il était également persuadé de reconnaître la voix de celle qui venait d'être surprise à errer dans les couloirs du Château... La curiosité poussa Bertram à s'approcher du bout du couloir pour vérifier à qui appartenaient ces deux voix : il tomba alors, à sa grande surprise, sur Gideon et Maya, lesquels se tenaient très proches l'un de l'autre.
— Mais qu'est-ce qui se passe, ici ? s'enquit-il avec un sourire goguenard en avisant Maya, qui tirait sur la robe de Gideon, et son ami, qui avait l'air un peu surpris de la tournure que prenait la situation, c'est comme ça que tu dragues, Maya ? insinua-t-il en relevant son sourcil droit d'un air entendu.


Citation :
• Faire un sujet à minimum 2 membres en plus de votre perso ▬ 2 dragées
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées


Dernière édition par Bertram Aubrey le Mer 13 Avr - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 474
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Mar 5 Avr - 17:15

Gideon fut quelque peu rassuré d'être tombé sur une élève de sa maison... qui plus ait, une élève qui semblait comprendre son tort. Il n'était pas d'humeur et n'avait pas la force de faire une leçon de bon suivi du règlement à un élève qui n'aurait porté aucune considération au statut qu'il était sensé avoir, encore moins s'il avait du se sentir obligé de sévir avec un serdaigle... Mais si Maya - il lui semblait bien que c'était son prénom - semblait désolée de s'être fait repérer dans les couloirs bien après le couvre-feu, Gideon attendait quand même de connaître son excuse - en principe, ces excuses pour la plupart bidons avaient le mérite de le faire sourire - avant de décider ce qu'il devait faire.
Mais un petit rongeur décida de sauver la mise de Maya qui bafouillait à la recherche d'une explication et la jeune fille, probablement très effrayée par les petites bestioles du genre, se mit à crier et à s'agripper à la robe de Gideon. Alors qu'il pointait sa baguette magique sur le rat sans vraiment savoir quel sortilège il aurait pu lui lancer (la pauvre bête s'était presque figée contre le mur), il murmura à l'attention de Maya.

« Doucement, doucement ! Tu vas réveiller tout le château et si c'est Picott qui... »
Mais il fut coupé dans sa phrase par l'arrivée d'une nouvelle personne. Il fut à la fois soulagé et un peu dépassé de voir qu'il s'agissait de Bertram, son capitaine, ami et camarade de maison.

« Non mais je rêve ! Tous les serdaigles ont prévu de se retrouver ici en toute illégalité ce soir ou quoi ?! » s'exclama-t-il en tirant sur le morceau de sa robe que Maya tenait toujours.
Pour qui il passerait si un professeur ou le concierge arrivait maintenant et surprenait un préfet avec deux élèves de sa maison, en ayant tout l'air de ne pas s'appliquer à faire respecter le règlement ? Ca serait la fin de toute sa crédibilité de préfet ! Il était bien trop laxiste... jusque là.

Spoiler:
 

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Dim 10 Avr - 16:07

Le plan de Maya ne marchait pas du tout, au contraire Gideon n'avait pas l'air d'avoir envie de la laisser fuir. Au moment où elle pensait subir les remontrances de son préfet, Bertram débarqua le sourire aux lèvres, lui sauvant la mise. La brune se détendit immédiatement, elle le connaissait plutôt bien et maintenant qu'il était là, elle n'était plus la seule en faute.

"C'est comme ça que tu dragues, Maya ?"
La situation dans laquelle elle se trouva à ce moment précis fut gênante. Il avait su trouver exactement les mots pour la mettre mal à l'aise. Mais bizarrement, elle parvint à ne pas trop se laisser submerger par ses émotions et ne pût  se retenir de lui sourire tout en essayant de le fusiller du regard. Depuis le temps, elle avait l'habitude des taquineries du capitaine de son équipe.
Maya se retrouva tout simplement l'air bête lorsque Gideon lui arracha sa robe des mains, ces dernières qu'elle garda dans le vide quelques secondes avant de finalement les planquer au fond des poches de sa robe. Pour la peine, elle allait laisser la grande et merveilleuse chance à son ami de les sortir de là sans punition et en plus, elle allait bien l'enfoncer avec elle dans cette histoire. "En fait pour tout t'avouer, voilà... c'est Bertram qui m'a donné rendez-vous ici !"  Elle était serdaigle, pas gryffondor, être courageuse et brave ce n'était pas pour elle. Tant qu'à faire, autant que Bertram et elle se retrouvent au même niveau. Et puis Gideon était l'ami de Bertram, il penserait peut-être que Maya est l'une de ses conquêtes et les deux s'arrangeraient plus tard. C'était une meilleure stratégie que celle du rat ça. Non ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Colton Haynes < Mairead
| SANG : Mêlé, écossais et danois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Mer 13 Avr - 12:10

Bertram nota simultanément la surprise de Prewett, qui paraissait un peu dépassé par les événements, et le soulagement de Maya, qu'il ne s'expliquait pas vraiment. Sans doute le Capitaine des Bleus s'était-il trompé (cela arrivait parfois, certes rarement, mais quand même !) et cette rencontre entre les deux jeunes gens était-elle fortuite... Ce qui décevait beaucoup l'aîné Aubrey, qui aurait trouvé très drôle d'être le premier à diffuser la rumeur selon laquelle Prewett et Andrews se donnaient de petits rendez-vous secrets le soir dans les couloirs sombres de Poudlard...
— Non mais je rêve ! Tous les serdaigles ont prévu de se retrouver ici en toute illégalité ce soir ou quoi ?! s'exclama à cet instant Gideon, avec une pointe d'irritation, il fallait bien le dire. Bertram en conclut immédiatement qu'il ne mentait pas : le Préfet des Bleus était simplement en train de faire sa ronde, comme le bon petit Préfet qu'il était (Bertram adorait l'embêter avec ça), lorsqu'il était tombé sur Maya. Mais Maya, hors de son dortoir, c'était déjà bien plus intriguant... Décidé à cuisiner la jeune fille, Bertram se tourna vers elle, au moment même où la Serdaigle ouvrait la bouche :
— En fait pour tout t'avouer, voilà... c'est Bertram qui m'a donné rendez-vous ici ! Le concerné fronça les sourcils, surpris par ce revirement de situation, et jeta un regard d'incompréhension à son amie. A quoi jouait-elle ? Ça n'était pas vrai du tout, et il était presque certain que s'il expliquait à Gideon sa version de l'histoire, ce dernier conclurait comme lui que Maya était une petite menteuse. Mais pour que Maya ose ainsi mentir à une figure de l'autorité... C'est qu'elle devait être dans la panache. Alors Bertram décida qu'il allait jouer le jeu, fit mine de reprocher silencieusement à la jeune fille d'avoir lâché le morceau, et se tourna vers Gideon.
— Bon, ça va, j'avoue, c'est de ma faute, prétendit-il en essayant de prendre un air un peu contrit, mais je ne pensais pas qu'elle sortirait vraiment. Il se rapprocha du Préfet et lui murmura à l'oreille, assez fort pour que Maya entende : Elle me harcèle depuis plusieurs jours maintenant pour que je lui donne un rendez-vous, je me suis dit que ça allait la calmer, mais en fait pas du tout ! Sauve-moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 474
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Dim 17 Avr - 13:51

Gideon fut rassurer de voir que Bertram n'était pas convaincu que Maya essayait vraiment de le draguer, contrairement à ce qu'il avait commencé à dire. Même si d'un point de vue extérieur un esprit un peu tordu aurait pu se l'imaginer très facilement, Gid n'avait pas du tout envie d'avoir à expliquer que non, ce n'était pas le cas. Croire le contraire était toujours plus facile... et intéressant.
Mais pour le coup, Bertram devait vraiment faire une blague puisque Maya justifia enfin sa présence hors des dortoirs... en déclarant qu'elle avait justement rendez-vous avec Bertram. Gid se tourna vers son capitaine, la mine un peu étonnée, le sourcil levé en attente de plus d'explications de la part de Bertram... Pourquoi ne pas s'être donné rendez-vous dans la salle commune des serdaigles tout simplement ?
Le stratagème de Bertram expliquait tout. Gideon se sentit un peu mal à la place de Maya : tant qu'à faire, il aurait préféré que Bertram lui raconte tout ça loin des oreilles de la jeune fille... la pauvre devait se sentir un peu bernée et prise pour une idiote...

« Oui bon ben... euh... Bertram, je comprends ta situation, mais il y a peut-être des solutions plus délicates pour dire à Maya que tu ne veux pas sortir avec elle ? Ce n'est pas très responsable de lui faire prendre le risque de se faire attraper par un professeur ou Picott... »

Si on lui avait dit que cette ronde allait finir en une situation si gênante, il serait plutôt allé dormir. Merlin savait qu'il n'approuvait pas toujours les méthodes de Bertram, mais il était aussi son ami. Si toute cette scène était sa faute, en toute logique, c'était lui qu'il aurait dû punir d'une retenue... Maya lui faisait maintenant trop pitié. Pourtant quelque chose le chiffonnait dans cette histoire.

« Et pourquoi tu es venu, toi, alors ? Si tu ne pensais pas que Maya viendrait... »

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Ven 29 Avr - 21:23

La bombe que la serdaigle lâcha fit tout son effet. Maya dû avouer qu'elle était plutôt satisfaite d'elle-même sur ce coup là. En général, quand elle cherchait des excuses en vitesse, elle se retrouvait bête et peu crédible, l'exemple du rat en était la preuve. Et puis, voir son ami déconcerté même une simple seconde était plaisant pour la jeune fille qui le connaissait d'habitude si confiant. Il ne le fut que de courte durée, on parlait tout de même de Bertram.

La réplique toute bien placée du serdaigle à l'égard du préfet de leur maison fit perde contenance à la brune. Comment elle avait pu penser une seule seconde qu'elle pourrait contrer la répartie et l'imagination de Bertram. C'est qu'il jouait bien la comédie en plus celui-là ! Face à l'énorme râteau qu'elle était en train de se prendre, faux certes, mais aux yeux de Gideon il semblait plus vrai qu'autre chose. Maya se sentit prise à son propre piège, encore. Le préfet dû prendre la tête de Maya comme celle d'une pauvre fille face à un recalage en direct alors qu'il s'agissait tout simplement d’étonnement et probablement un peu de honte face au retournement de situation dont elle était victime. "Mais Bertram... je veux dire, t'es sûr ? Tu... je pensais que toi et moi..." Elle n'en rajoutait pas tant que ça habituée aux situations de ce genre. Finalement, elle trouvait les circonstances de cette rencontre plutôt comiques et fut presque contente d'être tombé sur Gideon et surtout Bertram cette nuit là. Si le préfet ne finirait peut-être pas la soirée dans la rigolade et la bonne humeur face aux comportements plutôt immatures des deux cinquième années, au moins le lendemain, Bertram et Maya aurait une anecdote à raconter. Peut-être même que le préfet en rirait avec eux... à voir.

Pour le moment, Gideon souleva une question à laquelle la capitaine n'avait pas forcément pensé. Pourquoi serait-il venu rejoindre celle qu'il trouvait collante et dont il voulait se débarrasser. Et puis la serdaigle s'interrogea aussi sur la réelle raison de la présence du garçon dans les couloirs, elle était prête à parier qu'il était en train de batifoler avec une quelconque fille, c'était certain ! En attendant avec impatience la réponse qu'apporterait le bleu à Gideon, elle en rajouta une couche avec grand plaisir en accentuant le prénom de son ami. "Mais oui Bertram, pourquoi t'es venu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 314
| AVATARS / CRÉDITS : Colton Haynes < Mairead
| SANG : Mêlé, écossais et danois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Mar 3 Mai - 11:23

Il n'y avait que des Serdaigle pour arriver à un tel niveau de complication. D'une part, il y avait Maya, qui si elle paraissait douce et gentille, ne mentait pas moins comme une arracheuse de dent. Bertram ne savait pas du tout ce que la jeune fille mijotait, et cela l'intriguait beaucoup. Ensuite il y avait Gideon, qui ne semblait pas réaliser que Maya comme Bertram mentaient on ne pouvait plus naturellement à un représentant de l'autorité. Et puis il y avait Bertram Aubrey, qui comme d'habitude ne demandait rien à personne, et qui se retrouvait à mentir pour couvrir Maya d'il ne savait même pas quoi. Cela devenait compliqué, même pour lui.
— Oui bon ben... euh... Bertram, je comprends ta situation, mais il y a peut-être des solutions plus délicates pour dire à Maya que tu ne veux pas sortir avec elle ? Ce n'est pas très responsable de lui faire prendre le risque de se faire attraper par un professeur ou Picott... Ce Prewett le tuait. Bertram devait faire d'incommensurables efforts pour ne pas éclater de rire, stupéfait que Gideon croie à ces balivernes. Le Préfet des Bleus pouvait parfois être si naïf ! D'un autre côté, cela avait quelque chose d'assez vexant pour le Capitaine des Serdaigle, dont la réputation de coureur commençait à s'enraciner comme le Saule Cogneur au fond du parc.
— Je te jure, j'ai tout essayé ! gémit-il à Gideon, elle ne veut rien entendre, et...
— Mais Bertram... l'interrompit alors Maya d'une voix plaintive, je veux dire, t'es sûr ? Tu... je pensais que toi et moi... La Serdaigle laissa sa question en suspens, des trémolos plein la voix, et Bertram nota dans un coin de sa tête qu'il allait définitivement devoir la féliciter pour ses talents d'actrice. Plus tard. Pour le moment, il devait simplement essayer de sauver un peu sa réputation, avant que Maya ne la détruise à jamais !
— Non, Maya je... Je regrette. Mais les hiboux anonymes, et les petits rendez-vous que tu me donnes sous les gradins du terrain de Quidditch, il va falloir arrêter. Je t'ai déjà dit que je ne voulais pas sortir avec toi ! Quitte à passer pour un goujat (ce qu'il était, on n'allait pas se mentir !), Bertram comptait bien mettre un peu la honte à son amie. Il n'y avait jamais eu de hiboux, ni de petits rendez-vous obscurs au fond du parc, mais cela amusait le jeune homme de prétendre l'inverse. Il était curieux de voir comment Maya allait gérer tout ça.
— Et pourquoi tu es venu, toi, alors ? Si tu ne pensais pas que Maya viendrait... lui demanda alors Gideon, aussitôt appuyé par Maya. Merlin, c'était un véritable traquenard, cette histoire !
— Ben il fallait bien que je sorte de la salle commune. Maya me fait suivre, je te dis ! Elle aurait découvert si je me cachais dans mon dortoir. Il fallait que je sorte, afin qu'elle pense que je l'attendais à notre lieu de rendez-vous. Tu comprends ? Quand je te dis qu'elle me harcèle ! se lamenta-t-il en désignant de la main l'objet de son tourment. Tu peux rien faire contre ça, Gid ? Je te jure, elle me rend la vie infernale. Allez, prends ça Maya !


Citation :
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 474
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Sam 7 Mai - 11:21

Gideon se sentait de plus en plus mal à l'aise. Bertram semblait enfoncer le clou dans le coeur transi de Maya, celle-ci paraissait prête à subir ce gigantesque rateau sans forcément refréner les ardeurs de Bertram. N'envisageait-elle pas que Gideon aurait pu aller raconter cette scène à un autre serdaigle et, rumeur faisant chemin, tout le château aurait fini au courant d'ici le lendemain à la même heure ? A sa place, Gideon aurait préféré lancer un Sourdinam à Bertram que de laisser une tierce personne entendre tout ça...
Bras ballants, plus étonné qu'amusé par la situation qu'il prenait au premier degré sans se douter que c'était lui qui était le plus moqué, il se contentait de suivre l'échange des deux autres sans plus ajouter son grain de sel. Les yeux fixés au sol, il aperçut un nouveau rat passer rapidement à côté de leur petit groupe, fuyant probablement le bruit (beaucoup trop de bruit) qu'ils faisaient. Mais à travers les paroles que s'échangeaient Bertram et Maya, il crut percevoir également un nouveau son, infime sorte de ronflement... qui lui fit penser à l'eau frémissante d'un chaudron sur le feu... ou au ronronnement d'un chat ravi...
Levant brusquement la tête vers le fond du couloir plongé dans l'obscurité, il eut tout juste le temps de voir deux petites lueurs jaunes disparaître au coin du couloir. Il aurait vu le Sinistros qu'il n'aurait pas mieux réagi.

« Par les caleçons de Merlin... Le chat de Picott... Il va nous tuer. Littéralement. »

Attrapant un bras à Maya et à Bertram, il les tira sans ménagement dans la direction opposée, moitié marchant, moitié courant, vers il ne savait pas trop où... Peut-être même pas du tout vers la salle commune des Serdaigle, trop inquiet pour réfléchir à son orientation.
Pourquoi avait-il l'impression de se retrouver encore plus souvent dans des situations où il ne respectait pas le règlement de l'école depuis qu'il avait ce maudit insigne ?

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ Mar 26 Juil - 12:09

Maya ne s'attendait indéniablement pas à ce que sa simple petite balade nocturne tourne de cette manière. En apercevant Gideon puis Bertram, elle s'était trouvé chanceuse mais plus cela devenait étrange, plus elle sentait que tout lui échappait. Tout de même, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser que c'était à travers ce genre de situation et de rencontres inattendus que des liens pouvaient se créer. Bon, ici, c'était peut-être un petit peu trop gênant.

Les bras désormais croisés sur la poitrine, la brune haussa les sourcils en attendant la réponse de son ami. Si elle savait qu'il avait de la répartie et s'en sortirait en l'enfonçant un petit plus, elle fut étonné lorsqu'il ouvra la bouche s'adressant directement à Gideon en ignorant quasiment les paroles de la serdaigle.

"Ben il fallait bien que je sorte de la salle commune. Maya me fait suivre, je te dis ! Elle aurait découvert si je me cachais dans mon dortoir. Il fallait que je sorte, afin qu'elle pense que je l'attendais à notre lieu de rendez-vous. Tu comprends ? Quand je te dis qu'elle me harcèle ! Tu peux rien faire contre ça, Gid ? Je te jure, elle me rend la vie infernale."

Face aux mots de Bertram, elle ouvrit d'abord la bouche, surprise. La situation dégénérait mais elle ne pensait pas que cela puisse aller jusque là. Finalement, elle referma la bouche, après avoir encaissé le coup, elle se promit de le féliciter plus tard pour ses talents de comédien. D'ailleurs, elle trouvait ça tellement gros qu'elle ne comprit pas comment le préfet ne pouvait pas se rendre compte de la supercherie. Quoique dans cette école, on ne pouvait plus vraiment s'étonner des histoires de cœur qui pouvaient ne plus avoir aucun sens.

Remarquant que Gideon prêtait plus attention à ses pieds qu'à la conversation, elle en profita et adressa un sourire complice à Bertram finissant par lui tirer la langue. Toujours si mature...
En même temps que le préfet semblait apercevoir le chat du concierge, il attrapa les bras des deux compères leur forçant le pas. Il lui fallut quelques secondes pour tout comprendre, ils pouvaient se faire attraper par Picott ! et si les garçons semblaient marcher rapidement, la jeune fille était déjà à une allure proche de la course à pied. "Si j'avais su j'aurai mis des baskets!" Au même moment, elle perdit l'un des chaussons qu'elle avait enfilé avant de sortir de son dortoir. Elle voulut s'arrêter pour la récupérer mais elle n'en eu pas le temps, le bras toujours maintenu par Gideon. Elle avait l'habitude de courir mais elle regrettait de ne pas y être aller depuis un moment obsédée par ses révisions pour les BUSES. Lorsqu'ils s’arrêtèrent plus loin dans les couloirs pour reprendre leur souffle,  elle se tourna vers les deux garçons. Elle trouvait inutile de se plaindre que c'était sa paire de pantoufle favorite mais elle ne put empêcher un petit commentaire. "C'était moins une!" Elle leur adressa un sourire innocent, ah bon, tout ça c'était sa faute ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sortie nocturne, libre | TERMINÉ

Revenir en haut Aller en bas

sortie nocturne, libre | TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Balade nocturne - PV (terminé)
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» Le monde des Hommes (Casoair + libre) [Terminé]
» Sortie Automnale (Libre)
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-