GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Sam 20 Fév - 19:46

La jeune sorcière triait ses plumes et encriers assise sur son lit, pensive. L’année commençait mal. Entre Severus Rogue qui la snobait et Arthur McLane qui s’était mis en tête de lui pourrir l’existence, la rouquine hésitait. Qu’est-ce qui était le plus gênant ? Car si elle pouvait ignorer aisément le serdaigle, il lui était plus difficile en revanche de faire comme si Rogue et elle ne traînaient plus ensemble. McLane, hormis le désastreux épisode des licornes la fuyant comme la dragoncelle, n’avait rien contre elle, mais l’attitude de Rogue venait tout confirmer. Il n’empêche qu’au fond ce n’était pas ça qui la tracassait le plus. La trahison de Severus la blessait plus qu’elle ne voulait bien se l’avouer, et même si elle lui en voulait d’être aussi lâche et faux-jeton, Moon n’en réfléchissait pas moins à un moyen de le ramener auprès d’elle. Mais pour l’heure elle avait un problème bien terre à terre : les potions. La rouquine n’avait jamais été douée dans cette matière. L’art subtil des potions elle n’y pigeait pas grand-chose. Trop subtil sûrement, et dans la matière, le virtuose c’était Rogue. Le même Rogue qui jusqu’à présent l’avait gracieusement aidé à maintenir un niveau correct. Mais maintenant qu’elle n’était plus autorisée à partager son chaudron, et donc le laisser faire tout le boulot, c’était la débandade. Moon regarda une nouvelle fois l’énorme, honteux P inscrit sur son parchemin avant de le fourrer rageusement dans sa sacoche en cuir. Elle y ajouta son manuel de potions, son nécessaire à plumes et un rouleau de parchemin avant de prendre la direction de la bibliothèque. Après les salles de cours et son dortoir, la bibliothèque était certainement l’endroit où Moon se sentait le plus à l’aise. Loin du bruit, loin des rumeurs, c’était l’endroit idéal pour étudier ou tout simplement se trouver au calme. La jeune sorcière salua discrètement la bibliothécaire et en profita pour lui rendre un livre emprunté une semaine de ça, puis sans attendre elle se dirigea vers l’allée la plus reculée, sa favorite. Moon y installa ses affaire, ôta sa grosse écharpe de serpentard, et baguette en main, la pointa droit devant elle :
- Accio « L’art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité ».
Moon se fit la réflexion que l’auteur de ce livre manquait cruellement de tact et d’humilité lorsqu’elle vit un épais livre foncer droit vers elle et entrer violemment en collision avec un élève qui passait par là.


Spoiler:
 


Dernière édition par Minerva Violette Moon le Sam 27 Fév - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Mar 23 Fév - 14:49

J'étais définitivement nullissime en potion. Je n'en étais pas encore sûr jusqu'à aujourd'hui, mais désormais, j'étais formel : J'étais un véritable danger public. Mon chaudron avait explosé lorsque j'avais essayé de remuer ma potion d'Aiguise-Méninge. J'étais trempé, et tous les élèves qui passaient à côté de moi me regardaient avec un rictus moqueur. A la rigueur, je me fichais pas mal de ce qu'ils pensaient, c'est juste que je ne me sentais pas bien, avec mes cheveux mouillés qui dégoulinaient sur mon visage. Après un passage éclair dans la salle de bain de la salle commune, j'allais à la bibliothèque, parce que le Professeur Slughorn avait eu pitié de moi et m'avait conseillé un bouquin pour m'aider. Je crois qu'il commençait en réalité à avoir peur de moi.
Je me dirigeais donc tranquillement vers la bibliothèque où je n'allais pas souvent. J'avais mes coins pour travailler, et la bibliothèque n'en faisait pas parti. Entre la voix de pie de Madame Pince, les chuchotements indignés ou moqueurs, les bruits des livres qui volent… Non non non, je n'aimais vraiment pas cet endroit. Je rentrais dedans et soupirais en même temps. Je ne savais même pas où était la section des potions. Je me dirigeais vers le bureau de la bibliothécaire, les mains dans les poches, en me demandant ce qu'elle me dirait.

- Excusez-moi, où est-la section des potions ?
- Si vous veniez un peu plus souvent Monsieur Powell, vous le sauriez. Au fond, à gauche.


Je lui accordais un signe de tête en guide de remerciement et me dirigeais vers le fond de la bibliothèque qui était bien plus calme que l'entrée. Je voulais prendre mon bouquin et filer d'ici le plus vite possible. Je tournais du côté de l'étagère de la section des potions et soudain, je me reçus quelque chose de dur en pleine tête. Trop étonné pour réagir, je portais une main à mon nez qui me faisait mal avant de regarder le responsable. Un livre de potion gisait à mes pieds et je ne doutais pas un seul instant que ce soit lui qui m'ait agressé. Je me massais le nez tout en me baissant pour le récupérer. Quelqu'un avait dû avoir la bonne idée de lancer un Accio pour le récupérer.
"L'Art subtil des potions révélés aux élèves dénués de subtilité". Ce livre me correspondrait assez, je crois. Je me retournais vers la table la plus proche pour voir une jeune fille me fixer. Je ne savais pas si elle était désolée ou non, mais je ne pouvais que constater qu'elle était la responsable. Je posais le livre devant elle, avant de me retourner vers l'étagère.

   -   Tu devrais faire attention aux sorts que tu lances commençais-je en faisant parcourir mes doigts sur les reliures. Tu pourrais blesser quelqu'un, surtout avec un livre avec un titre pareil !

Je trouvais bien vite l'ouvrage que je cherchais et le titre était bien moins vexant pour ceux qui l'empruntaient : " Comment ne pas faire exploser son chaudron en cent étapes". Je déglutis en me disant que j'allais devoir apprendre ces cent étapes mais je ne m'en formalisais pas pour l'instant et je m'assis devant la jeune fille au livre dangereux.

   -    Vu le titre, tu dois être au moins aussi douée que moi en la matière.


Spoiler:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Jeu 25 Aoû - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Sam 27 Fév - 17:18

Quelle était la probabilité pour qu’un malchanceux élève passe par là ? Élevée au vu du résultat. Il avait surgit de nulle part, et si elle osait, la rouquine aurait même songé comme par magie. Mais c’eût été oublier la stricte impossibilité de transplaner dans l’enceinte de Poudlard. Et qui plus est dans la bibliothèque même ! Moon leva les yeux au ciel, exaspérée de voir que les ennuis venaient à elle avec une surprenante rapidité. La sorcière observa rapidement le garçon. Il était grand et l’écusson ne laissait aucun doute sur sa maison. Merlin quelle poisse… Elle espéra qu’il ne serait pas du genre à lui causer des ennuis pour un malheureux bouquin. Par Salazar ce que la noble maison de Serpentard pouvait abriter de crétins ! Mais pour l’heure il ne faisait que se masser le nez, surpris, et elle, muette, le fixait. Moon ne disait rien, préférant observer, attendre sa réaction.
  - Tu devrais faire attention aux sorts que tu lances , elle ne disait toujours rien, se contentant de suivre du regard le garçon qui ne semblait pas agressif, Tu pourrais blesser quelqu'un, surtout avec un livre avec un titre pareil !
A cette remarque Moon sentit une grosse vague de rancœur monter envers l’ignominieux auteur de cet ouvrage et indirectement contre Rogue. S’il n’était pas si lâche et prompt à retourner sa cape elle ne serait pas obligée de se débrouiller par elle-même. Ah qu’elle regrettait les temps bienheureux où il lui suffisait juste de recopier les notes du serpentard…  Mais ça c’était avant ! C’est donc avec une mine renfrognée qu’elle observa le garçon s’asseoir à sa table. Elle finit par en faire de même bien décidée à ne pas partir. Après tout elle était là la première !
 - Vu le titre, tu dois être au moins aussi douée que moi en la matière.
Moon n’était pas d’humeur à parler. Non, réflexion faite, elle n’était jamais d’humeur à engager la conversation, surtout dans la bibliothèque. Mais le garçon semblait différent des Avery, Rosier et autres charmants specimen de sa promotion.
- Mes chaudrons n’explosent pas encore, elle se força à un mince sourire qui pouvait tout aussi bien passer pour un rictus narquois dont elle avait le secret avant d’ajouter, plus fataliste, Enfin pour le moment.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Sam 27 Fév - 22:23

Le regard qu'elle m'adressa lorsque je m'assis à sa table, et le sourire narquois qui l'accompagnait trahissaient ses pensées : elle n'était guère ravie que je m'assoie là. Mais qu'importe ! Je lui souris franchement, de ces sourires légèrement moqueurs que j'adorais faire.
Ses chaudrons n'explosent pas encore ? Ils n'allaient pas tarder, je n'en doutais pas, et elle non plus visiblement !

   -    Pas encore pouffais-je. Pour ma part c'est arrivé…

Je laissais ma phrase en suspens le temps de regarder le cadran de ma montre :

   -    … Il y a une heure ! Ce fut un grand moment dis-je théâtralement.

Pourquoi cacher quelque chose qui allait de toute façon se propager comme une traînée de poudre chez les Serpentard ? Je ne savais pas de quelle promotion elle était, mais elle n'était sûrement pas en cinquième année, puisque je ne la connaissais pas. Et comme je connaissais la plupart de mes aînés, je doutais qu'elle soit plus vieille que moi. Voyant qu'elle ne semblait guère incline à engager la conversation, je décidais de ne pas l'importuner davantage et ouvris silencieusement mon livre avec une moue de dépit au premier chapitre. J'avais sauté la page des matières. Je devrais de toute manière apprendre chacune de ces règles, alors autant commencer par le début.

Etape 1 : Suivre les instructions de votre livre : tout d'abord vous devez régler doucement la température de votre chaudron…

Je décidais déjà de faire une pause. Ce livre devait faire cent cinquante page, et l'étape une prenait déjà dix bonnes pages. Cette constatation m'arracha un sourire et je me passais distraitement une main dans les cheveux.  Je sortis un verre de mon sac et murmurais un Aguamenti tout en pointant ma baguette dedans. Il était dix-sept heures et je n'avais pas bu depuis onze heures. Le cours de potion n'avait pas vraiment arrangé les choses.
La bibliothèque n'était pas très remplie, Mrs Pince effrayait beaucoup les élèves aussi. Cela devait l'arranger qu'il n'y ai pas grand monde. En pensant à elle, je m'étonnais qu'elle ne soit pas venue nous voir après mon choc avec le livre. Cette pensée me réorienta vers la fille qui était assise en face de moi puis après l'avoir vaguement regardé, je jetais un coup d'œil à l'entrée de la bibliothèque où des premières années se chamaillaient. La bibliothécaire ne devait sans doute pas pouvoir dire grand-chose, puisqu'ils n'étaient pas dans la pièce. Mais ils étaient assez dérangeants et c'était aussi pour cela que je n'aimais pas trop cet endroit.
Mes pensées divaguèrent vers mon cours de runes, qui commencerait dans une heure. Je ferais mieux de m'avancer si je ne voulais pas travailler dans la salle commune ce soir.

Je soupirais longuement et continuais silencieusement ma lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Sam 27 Fév - 22:57

Moon n’avait certes pas été élevée chez les trolls, mais à voir comment elle se comportait, il pouvait subsister quelques doutes. Le garçon avait beau paraître sympathique, ou du moins dénué de la fameuse morgue des serpentard, elle n’était pas pour autant prête à lui supposer toutes les vertus. Si il y avait bien une chose qu’elle avait retenu depuis que le Choixpeau avait officié c’était que les pires crapules se cachaient parfois derrière des faces d’anges.
  -    Pas encore, à ces mots elle abandonna ses airs faussement indifférents pour lui jeter un bref regard, comme pour le dissuader de se moquer d’elle, Pour ma part c'est arrivé…
Cette confidence aussitôt lâchée, Moon se détendit, tout à coup moins sur la défensive. Cela la fit même légèrement sourire par pure moquerie. La jeune sorcière imagina la scène. Et Merlin que cela pouvait être drôle ! Ces déconvenues étaient bien souvent l’apanage des nés-moldus, ce qui ne manquait jamais de la faire rire, sauf lorsqu’elle se trouvait être l’une des malheureuses victimes de ces accidents…
 -    … Il y a une heure ! Ce fut un grand moment.
Elle le fixa quelques brèves secondes assez étonnée qu’il lâche aussi facilement une information gênante. A Serpentard, là où le culte de la réussite atteignait bien souvent des proportions inquiétantes, ou empruntait de scabreux chemins, on ne se vantait pas de ses échecs, mais plutôt de ses réussites. Pourtant le garçon ne semblait pas soucieux de sa réputation. Du moins c’était l’impression qu’il lui laissait. Elle ne voulut pas pour autant répondre, toujours aussi peu encline à engager la conversation. Non seulement elle ne le connaissait pas, mais ils se trouvaient dans la bibliothèque et sa gardienne n’était guère réputée pour sa clémence. C’est donc avec une certaine satisfaction qu’elle observa le serpentard prendre ses aises en silence. Lui au moins avait la sagesse de ne pas insister. Ce qui n’était pas toujours le cas…
Ils s’installèrent donc chacun d’un côté et de l’autre de la table dans un silence indifférent. Mais si le garçon était civil, ce n’était pas le cas d’un groupe d’élèves qui créaient une nuisance sonore. Moon finit par en avoir assez, et reposant brusquement son ouvrage sur la table, elle se dirigea vers la bibliothécaire :
- Mrs Pince pouvez-vous demander à ces élèves de se taire ? C’est difficile de travailler dans de telles conditions !
La rouquine avait parlé avec civilité, mais ce n’était pas l’envie de régler ça avec sa baguette qui lui manquait. Il n’empêche que lorsqu’elle retourna à sa table on pouvait distinctement entendre Mrs Pince rabrouer les jeunes élèves qui filèrent promptement se chamailler ailleurs. Satisfaite, Moon revint à sa table avec un large sourire.
- Bon débarras, dit-elle tout bas afin de ne pas déranger les tables voisines.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Dim 28 Fév - 14:57

Elle m'avait regardé assez surprise alors que je lui avais avoué mes déboires en cours de potion. J'avais résisté à l'envie de lui répondre, que non je n'avais pas honte de dire cela alors que j'étais un Serpentard parce que oui, je me fichais de ce que les autres disaient. Je n'avais donc rien dit pour me concentrer davantage sur ma lecture.

Je sursautais lorsque la fille referma son livre violemment sur la table. Je levais les yeux sans bouger la tête qui était soutenue par mes mains pour la voir se diriger d'un pas rageur vers la bibliothèque. Etait-ce moi qui lui faisais cet effet ? Je l'avais peut être dérangé en m'asseyant à la même table qu'elle ? Pourtant, je saisis sans mal le sujet de son énervement : les premières années qui se chamaillaient dehors…

Et elle allait se plaindre auprès de la bibliothécaire ? Quelle petite peste ! Ses agissements me faisaient sourire. Je ne prêtais personnellement pas plus attention aux premières années qui se disputaient qu'aux élèves qui s'étaient moqués de moi lorsque j'étais revenu trempé du cours de potion. Ils étaient tous pareils, de toute manière, et peut-être les Serpentard étaient-ils les pires : fiers et bornés ils ne savaient que se vanter et faire parler d'eux en effaçant toute concurrence. Je n'étais étonnamment pas comme cela et je pensais avoir été envoyé à Serpentard plus par défaut que parce que je leur correspondais : Je n'étais pas courageux ou brave comme les Gryffondor, je n'étais pas intelligent et assoiffé de savoir comme les Serdaigles et je n'étais certainement pas travailleur ou loyal comme un Poufsouffle. Mais j'étais rusé, perspicace, affreusement ambitieux et surtout de sang-pur. Mis à part cela, je n'étais pas comme les autres Serpentard et certainement pas comme la fille qui était partis se plaindre.
Elle revint se rasseoir, et je pu comprendre dans son soupir qu'elle était fière d'entendre Mrs Pince renvoyer les élèves dans leurs dortoirs, avec cinq points en moins pour chacun d'eux. Ce n'était certainement pas quelque chose que j'aurais fait, mais bien malgré moi je lui en étais reconnaissant.

   -    Merci bien lâchais-je simplement en souriant.

Il fallait bien dire que l'endroit était plus calme depuis qu'ils étaient partis, et même si je n'étais guère d'accord avec le fait d'aller se plaindre, je devais bien admettre que c'était nécessaire.

   -    Les premières années sont si agaçants et immatures commentais-je davantage pour moi-même que pour elle. Et après on s'étonne que je ne reste pas avec les autres.

Je sautais le premier chapitre qui ne m'intéressait guère. Je savais qu'il fallait que je règle doucement la température de mon chaudron, le problème était le dérèglement en cours de préparation ! Je ne comprenais pas pourquoi mais mon petit feu finissait toujours par devenir plus puissant et faisait bouillir beaucoup plus vite ma potion ce qui au mieux ne la rendait que d'une couleur différente. Au pire, elle explosait comme cela avait été le cas plus tôt dans la journée. Je soufflais, agacé que le livre ne me donne pas directement la réponse à mes questions et je tournais vite les pages pour trouver ce qui m'intéressait. Ce livre ferait figure de lecture cursive, le soir avant de s'endormir.

Je me risquais un nouveau coup d'œil vers le livre au nom meurtrier de la fille en face de moi pour me demander à quel point elle était dangereuse avec les potions : Était-elle comme moi, et finissait-elle mouillée (sans explosion d'après elle, mais après-tout pouvais-je la croire, elle qui était dans ma maison ?) ou bien était-elle plus soft et s'en tenait-elle à un changement de couleur inquiétant ?

Je crois bien que je l'avais fixé un peu trop longtemps. Je ferais mieux de ne pas passer trop de temps ici, sinon, elle irait se plaindre à la bibliothécaire pour me jeter d'ici.


Spoiler:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Jeu 25 Aoû - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Mer 2 Mar - 13:18

Etait-ce trop demander que de pouvoir étudier en toute tranquillité ? Si elle avait voulu du bruit la jeune sorcière se serait contentée de sa salle commune. Ces premières années n’avaient pas idée à quel point cela pouvait être agaçant que d’être dérangée de la sorte. Evidemment ce n’était que leur première année… L’angoisse des examens ne leur disait encore rien. Un sujet d’étonnement, de surprise ou de moquerie parmi d’autres. Mais pour la Moon les études étaient tout sauf un sujet léger. Elle mettait un point d’honneur à donner le meilleur d’elle-même. Lorsqu’il s’agissait d’assouvir ses ambitions rien ne pouvait se mettre entre elle et sa réussite. Il y avait bien longtemps que la rouquine avait renoncé à avoir les mêmes droits que les sang-purs. Son statut de bâtarde l’en privait et la reléguait au second plan. Il n’y aurait pas de grand et beau mariage pour elle, pas de prestigieuse alliance pas plus que sa compagnie ne serait recherchée. Sa naissance douteuse lui ôtait à tout jamais les privilèges dus à son sang pourtant pur. Car pure elle l’était. Autant que ses demi-frères Avery, à la différence près qu’eux portaient le nom des Avery et non pas elle qui n’avait jamais été reconnue. C’est donc avec un sourire on ne peut plus satisfait qu’elle reprit place, contente d’avoir débarrassé les lieux d’une telle nuisance sonore. Elle ne pouvait vraiment pas se permettre de gâcher cette heure de révision.
-    Merci bien.
- De rien, elle hocha simplement la tête avant de se replonger dans son ouvrage de potions.
Mais à peine ouvert, et quelques lignes lues, que la sorcière se sentit prise de découragement. Merlin pourquoi les potions lui étaient si obscures ?! Ce n’était quand même pas compliqué de suivre les indications d’un manuel ! A son grande déception l’adolescente n’avait pas hérité de sa grand-mère le don inné des potions, et c’était d’autant plus frustrant qu’elle faisait toujours de son mieux. Mais ce n’était jamais assez.
-    Les premières années sont si agaçants et immatures, le garçon interrompit ses lamentations intérieures ce qui lui valut un regard un peu étonné, Et après on s'étonne que je ne reste pas avec les autres.
- Je dirais plutôt qu’ils n’ont pas encore goûté la joie des examens, elle avait chuchoté d’un air entendu, Parfois il vaut mieux être seul que mieux accompagné.
Merlin ça elle en savait quelque chose ! Ses amis pouvaient se compter sur le doigt d’une main ! Enfant elle n’était guère sociable, mais les Moon s’arrangeaient toujours pour qu’elle ne demeure pas recluse. Mais s’entendre affubler de surnoms tous plus moqueurs et méchants les uns les autres l’avaient rendu définitivement méfiante et solitaire. Moon n’était sociable que par intérêt dégoutée de la méchanceté et de la bêtise humaine. La bâtarde connaissait bien la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Dim 6 Mar - 12:59

La fille en face de moi était revenue et avait répondu à mon observation concernant ces premières années. Elle n'avait pas exactement le même point de vue que moi, et si je ne me respectais pas tant, j'aurais dit qu'elle était moins aigrie que moi. Ils n'avaient certes pas goûté au bonheur des examens mais je doutais fort qu'elle ait déjà passé ses BUSES ou qu'elle les passe cette année. Bien sûr, elle devait parler de ces petits examens de fin d'année qui font frissonner les plus jeunes et cauchemarder leurs parents. Ceux-là me faisaient assez rire, surtout que leur résultat était assez prévisible je dois dire. En première année j'avais eu un T en Potion et l'année d'après un "Effort Exceptionnel". En effet, contrairement à l'année d'avant, rien n'avait explosé mais j'avais juste mis plus de foie de rat que ce qu'il n'en fallait. Cette année, j'espérais bien m'en sortir avec ce résultat mais je n'étais pas très confiant. Visiblement, même les livres de potions m'en voulaient.

Je réalisais que je ne connaissais même pas le nom de cette fille, ni même son âge. Il était rare que je ne demande pas plus d'informations lors d'une première rencontre. Je feignais l'indifférence (ce qui n'était pas forcément totalement faux) avant de lui demander :

   -   Comment tu t'appelles ?  

J'avais peut-être été un peu abrupt en demandant cela sans raison, mais je m'en fichais pas mal. Je me doutais bien qu'en bonne Serpentard qui se respecte elle allait être étonné que je ne l'a connaisse pas, elle ou sa famille. Elle avait une vague ressemblance avec les Avery, mais je doutais fortement qu'elle fasse parti de leur famille.

   -   Moran Powell lâchais-je simplement pour me présenter.

N'en attendant pas plus d'elle, je me repenchais sur mon ouvrage et je me dis que quoi que je me dise, jamais je ne le lirai. Je me forçais alors à lire un chapitre, histoire de faire bonne figure. Plus particulièrement celui sur la température, chose que je ne maîtrisais pas du tout. Les termes employés dans l'ouvrage étaient aussi nébuleux que les Potions elles-mêmes. Peut-être devrais-je demander des explications au professeur Slughorn, parce que pour l'instant, rien n'avait changé dans mon esprit.
Déterminé à ne plus faire exploser mon chaudron (les prix de ceux-ci avaient flambés cette année, et je crois que mes parents ne me pardonneraient jamais un autre achat, même s'ils avaient les moyens de m'en payer plusieurs dizaines), je sortis ma plume et mon encrier avec un rouleau de parchemin vierge.

Ecrire cette règle sur la température m'aiderait sans doute à la retenir et à la mettre en application en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Ven 11 Mar - 21:58

Sur d’aussi avenantes paroles, Moon fit mine de se replonger dans sa lecture. Maintenant qu’elle avait été déconcentrée, il lui était difficile de s’y remettre tout à fait. Voilà pourquoi elle détestait cordialement que le calme de la bibliothèque soit ainsi outragé. Ce n’était quand même pas demander l’impossible qu’un peu de calme ! La jeune sorcière prenait Poudlard, et les études plus globalement très au sérieux. L’adolescente aspirait donc à devenir une sorcière accomplie et ne se ménageait pas pour cela. Mais par la barbe de Merlin ! Les astres s’étaient-ils légués contre elle aujourd’hui ? Enfin, ce n’était pas une petite perturbation qui allait l’arrêter. Moon reprit sa plume, mais par malchance celle-ci se cassa à peine eut-t-elle griffonné quelques notes. Dépitée, la jeune sorcière soupira avant de laisser tomber la plume démissionnaire. Son lamentable P en potions, encore frais du jour, dansait devant ses yeux quand le garçon la tira de ses pensées guère réjouissantes.
  -   Comment tu t'appelles ?  
Elle sursauta, signe qu’elle était perdue dans ses pensées où trônait en bonne place un Slughorn déçu qu’une Moon soit si nulle dans sa noble matière. Cette question la prit totalement au dépourvu. Ce n’était pourtant pas bien compliqué, mais s’il y avait bien une chose qui mettait la petite Moon mal à l’aise, c’était de devoir décliner son identité. Surtout face à un serpentard… Fluvia Avery, sa détestable cousine malgré tout, prenait bien soin de la ridiculiser, la tourmenter et étaler au grand jour sa bâtardise.
 -   Moran Powell, il se présenta le premier sans qu’elle n’ait de réaction. Les Powell lui disaient quelque chose. Encore une de ces familles qui entretenaient leur lignée sorcière.
- Minerva Moon, c’est donc à contrecœur que la sorcière déclina son identité.
La rouquine se replongea aussitôt dans son ouvrage, ou du moins fit comme si c’était d’un intérêt capital. Elle ne savait pas grand-chose des Powell. Sans doute que les Moon n’étaient pas en affaire avec eux, ce qui ne nécessitait pas qu’on exige d’elle d’être en bons termes avec le fils Powell, elle ne savait donc rien de lui. Et même si elle faisait comme si, Moon attendait avec une certaine appréhension ce qui allait suivre. Car elle avait beau mépriser les gens comme Fluvia Avery, elle ne pouvait prétendre que cela ne la touchait pas d’être si injustement traitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Ven 25 Mar - 17:23

Tient tient tient ! Une Moon ! J'avais bien évidemment déjà entendu parler de Minerva sans jamais pouvoir poser un visage sur son nom. Mes oreilles traînaient un peu partout dans Poudlard, et je savais à peu près tout sur tout le monde. Sauf que je ne savais jamais à quoi ressemblaient les individus sur qui j'avais des informations.
Sa cousine, Fluvia crachait sans arrêt contre elle dans les cachots, ou la ridiculisait volontiers en public. Minerva et sa bâtardise. Minerva qui ne pouvait même pas porter le nom d'Avery. Sa pauvre histoire de bâtarde m'avait fait de la peine au début. Mais je savais bien que les hautes familles de sang-pur fonctionnaient ainsi, alors j'étais désormais assez indifférent. Les Avery étaient une famille Puissante et Pure. Minerva l'était, mais malheureusement pour elle, elle n'était pas tombé du bon côté de la famille.
J'étais bien heureux d'être un Powell. On connaissait vaguement le nom de ma famille, on savait que nous étions sang-pur, mais l'on ne faisait pas spécialement attention à nous. Au moins, je ne devais pas m'en tenir à toutes les obligations de ces familles. Etre une Avery, Bulstrode ou Malfoy devait être invivable. La vie devait y être étouffante et pesante. Vraiment, j'étais bien heureux dans ma condition.

   -    Ah Moon ! J'ai déjà entendu parler de toi, ta cousine Fluvia à la langue bien pendue…

Je laissais en suspens ma phrase pour tourner une page à laquelle je fis mine de m'intéresser. Je souri en coin avant de continuer :

   -    … Mais j'écoute rarement d'une oreille attentive ce qu'elle dit.

Autrement dit, non seulement je me fichais pas mal de ses propos mais en plus je ne leur accordais ni sincérité ni intérêt. Ses moqueries étaient idiotes et m'inondaient déjà assez les oreilles à table. Je ne restais pas avec sa bande de Serpentard qui de toute manière n'avait que faire de moi, mais ma place à table était non loin de leur groupe, et elle parlait si fort que j'étais certain que la table des Poufsouffle devait entendre sa voix criarde. En voyant sa plume cassée, je sorti de mon sac ma plume de secours que je poussais vers elle, tout en ajoutant "qu'il fallait être un peu plus doux avec ce genre d'objet".
Je souri à ma boutade, conscient que moi seul savait tout l'intérêt que je portais à ces objets que je vénérais presque.
Les plumes à papotes restaient mes préférées, mais elles coûtaient assez cher, et je ne risquais pas d'en prendre une à Poudlard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Lun 4 Avr - 19:27

Moon fit mine d’afficher une certaine indifférence comme si cela lui était bien égal que Moran Powell la connaisse ou non. Mais ce n’était qu’une attitude qu’elle s’efforçait de rendre crédible. En vérité une boule se formait dans son estomac comme à chaque fois qu’il fallait répondre à cette banale question. La jeune fille avait beau prétendre que ça lui était bien égal, qu’être une Moon valait bien une toute autre famille pure, il lui était bien difficile de ne pas être sensible aux railleries, et plus particulièrement celles de sa détestable cousine Fluvia Avery. La garce savait si bien remuer le couteau dans la plaie…
  -  Ah Moon ! J'ai déjà entendu parler de toi, ta cousine Fluvia à la langue bien pendue…
Au nom de Fluvia son visage se glaça soudain. Elle devint de marbre et d’une franche animosité incapable de refouler toute sa rancœur. Merlin qu’elle détestait Fluvia ! Si seulement elle pouvait se contenter de la snober, mais non, Fluvia Avery se devait d’étaler sa supériorité, et sa méchanceté, sûrement génétique, de la tourmenter âprement.
-  … Mais j'écoute rarement d'une oreille attentive ce qu'elle dit.
Ses épaules se relâchèrent alors, et son souffle, qui était demeuré bloqué dans sa poitrine, alla alors se mêler aux autres respirations de la bibliothèque. Moon osa risquer un regard vers le serpentard Powell qui avait dit cela d’un petit sourire en coin encourageant. L’adolescente se sentit tout à coup plus légère, délestée d’un fardeau trop gênant pour ses jeunes et graciles épaules et s’autorisa à pouffer discrètement de rire. Ce n’était pas tous les jours qu’elle entendait la grande Fluvia aussi ouvertement moquée par un élève de sa maison. Depuis que ses fiançailles avec Niclas Travers avaient été officiellement annoncées, Fluvia était plus odieuse et imbue d’elle-même que jamais. En effet il fallait vraiment être stupide pour s’en prendre à la fiancée de Travers.
Lorsqu’il lui tendit gentiment une plume elle remercia avant de lui glisser dans un sourire sincère :
- Et moi je ne l’ai jamais entendu parler de toi, c’est sûrement bon signe.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Jeu 7 Avr - 22:50

Je l'observais prendre ma plume attentivement. Il était vrai qu'elle avait une certaine ressemblance avec certains Serpentard, mais pas au point que cela soit frappant. Elle avait relâchée ses épaules, sans doute de soulagement en m'entendant dire que je n'écoutais pas Fluvia attentivement.

   -    Ne t'en fais pas rajoutais-je, elle ne se moque pas de toi ouvertement. Disons simplement que j'ai les oreilles qui traînent lorsqu'elle discute avec Travers.

Je pourrais m'attirer des ennuis à révéler ce genre d'information à cette fille. Si elle voulait bien se faire voir de sa cousine, elle n'aurait qu'à aller lui répéter ce que j'avais dit. Et alors, je passerai un sale quart d'heure dans un couloir. Mais je m'en fichais pas mal. Je parlais tout en prenant des notes sur un parchemin. J'écrivais les consignes du livre de potion, parce que je savais qu'une fois sorti de la bibliothèque, j'en aurais oublié la moitié. Je relevais la tête à ce qu'elle avait dit sur moi.
Ainsi, elle n'avait pas entendu parler de moi ? Enfin une bonne nouvelle !

   -    Je suis ravi de savoir qu'on ne parle pas de moi. Je suis parfois mal vu par certains Serpentard.

Mon attitude pouvait sembler nonchalante, mais ma compassion pour les Né-moldu, les Gryffondors ou les Sang-mêlés m'avait quelque fois porté préjudice. Mais j'étais vraiment heureux que la rumeur sur mes fréquentations se soit dissipée au point que Minerva n'en ai jamais entendu parler.  

   -    Tu es en qu'elle année, au fait ? Je ne crois pas t'avoir déjà vu dans un de mes cours.

Je savais qu'elle n'était pas de la même année que moi, puisqu'elle ne faisait partie d'aucun de mes cours. Mais en plus de cela, je ne me rappelais pas l'avoir déjà croisé. Il fallait bien dire aussi que je ne faisais pas trop attention à mon environnement. Je pensais qu'elle était un peu plus jeune, d'un an ou deux peut-être, mais je n'en étais pas tout à fait sûr, après tout, j'avais réalisé la présence de Crystal trois ou quatre mois après la rentrée, alors je pouvais très bien ne pas avoir fait attention à Minerva Moon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Dim 22 Mai - 22:26

Finalement c’était peut-être une bonne chose que ce Moran Powell se soit installé face à elle. Entendre un élève, et un serpentard de surcroît, remettre Fluvia à sa place d’élève était extrêmement plaisant, et Moon ne voulait pas se priver de ce plaisir bien mesquin. Les deux sorcières partageaient le même sang, et pourtant il n’y avait aucune affection, aucune complicité entre elles. Ce n’était que disputes et moqueries entre la blonde et la rousse toutes deux Avery pourtant.
- Ne t'en fais pas, elle ne se moque pas de toi ouvertement. Disons simplement que j'ai les oreilles qui traînent lorsqu'elle discute avec Travers.
La rouquine aurait bien aimé prétendre que ça ne lui faisait rien, que si Fluvia ne se moquait pas ouvertement et bien elle s’en fichait éperdument, mais ce n’était pas le cas. Chaque remarque désagréable, chaque rire clair et froid comme une lame lui rappelait sa condition, nourrissait un sentiment de rejet en elle qui la rendait triste et maussade, pleine de ressentiment. Et plus le temps filait, plus sa soif de revanche grandissait. Par fierté Moon fit l’indifférente et coula un regard un peu vague à Powell.
- Je suis ravi de savoir qu'on ne parle pas de moi. Je suis parfois mal vu par certains Serpentard.
Cette confidence étonna Moon qui laissa sa surprise se lire sur ses traits. Elle n’avait rien entendu sur ce garçon, mais en y réfléchissant bien, ce n’était pas parce que rien ne courait qu’il était pour autant apprécié. Toutefois certains Serpentard la fit tiquer. Il y avait bien certains serpentard justement qui prenaient de plus en plus de place… Et elle ne savait toujours pas s’il valait mieux être dans leur camp, même si ça ne lui plaisait guère, plutôt que de rester neutre, ce qui revenait à se déclarer plus ou moins contre eux.
- Tu es en qu'elle année, au fait ? Je ne crois pas t'avoir déjà vu dans un de mes cours.
Moon préféra ne pas se prononcer sur le sujet qu’elle sentait bien glissant et répondit donc avec sa réserve habituelle :
- Quatrième année, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell Jeu 26 Mai - 19:59

Elle m’écoutait toujours silencieusement si bien que j’avais peur de la déranger. Je ne voulais pas paraître lourd, ou agaçant. Pourtant, elle était calme, ne laissait aucun sentiment transparaître sur son visage. Je ne doutais pourtant pas que si elle le voulait, elle pourrait inventer un jolie mensonge pour me faire déguerpir.
En entendant son année, je me dis que j’avais bien raison, et cela me conforta dans l’idée que j’étais peut-être un minimum attentif dans ma vie de tous les jours. Cela me réjouissait presque.

   -     Cinquième lâchais-je sans arrêter d’écrire.

Ma plume grattait le parchemin, et je faisais à peine attention aux formules que j’écrivais. Je soupirais tout en me disant une fois encore qu’elle n’était pas du tout loquace.

   -     Tu n’es pas très bavarde notais-je en relevant la tête.

Sans le vouloir ma plume dérapa sur le parchemin et je lâchais un juron, bien vite réprimandé par ma bibliothécaire, ce qui me fit baisser la tête. Les bruits n’étaient qu’étouffés autour de nous, et j’avais l’impression que notre conversation résonnait dans toute la salle. Je me mordis la lèvre avant de continuer :

   -     Allons… Je suis certains que tu as des choses à dire ou raconter. A moins que tu ne t’inquiètes que je ne sache trop de choses ? Inutile de me le dire, c’est souvent ce qu’on me reproche !

Je lui souri, espérant -vainement sans doute- la mettre en confiance. Je doutais qu’une telle tentative n’aboutisse à quelque chose, mais l’espoir fait vivre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell

Revenir en haut Aller en bas

L'Art subtil des Potions révélé aux élèves dénués de subtilité # M.J. Powell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» EXAMEN DE POTIONS [THEORIE + PRATIQUE]
» Partie de Potions (Jeu ;; S)
» Cours n°1 de potions - 6e & 7e années [PM]
» Sur la piste des potions vomitives
» [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-