C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Lun 22 Fév - 20:24

Ils avaient passé leur temps dans les prospectus de fleuristes, de traiteurs... Le mariage devait être parfait et les fiancés savaient qu'ils étaient rentrés chez eux pour s'atteler à cette tâche herculéenne que pouvait être un mariage aristocratique. Une foule de détails devaient être réglés au plus vite : l'orchestre qui animerait le bal, le choix des témoins, des demoiselles d'honneur, les couleurs thématiques de la salle de réception, la vaisselle, la décoration de table... Et Fluvia, qui voulait que son mariage soit le plus somptueux de sa génération, ne lésinait sur aucune dépense.

Je veux du violet ou du pourpre, disait Fluvia qui se savait avantagée dans ces teintes. Du blanc et du pourpre, avec des touches argentées.
Une plume notait les exigences de l'héritière sur un parchemin déjà bien rempli et raturé de multiples fois au gré des humeurs de la blonde.
La liste des invités était également très longue. Il s'agissait de n'oublier personne pour ne pas déclencher des hostilités diplomatiques...

Ils avaient tous mérité une pause. Le petit salon du manoir Travers étant encombré par la paperasse, chacun était allé prendre le thé là où bon lui semblait. Père et M. Travers s'étaient retiré dans le bureau de ce dernier, Azelma travaillait à son devoir de potion et Fluvia et Niclas avaient choisi de boire leur thé dans la chambre du jeune homme. Malgré tout, Fluvia ne parvenait pas à ne pas penser aux robes qu'elle avait repérées et ne cessait d'en parler, assise sur un des fauteuils près de la fenêtre qui donnait sur le parc du manoir. La chambre de Niclas était grande et confortable - elle consistait en fait en une suite. La jeune Avery en était très satisfaite : c'était ici qu'ils vivraient tous les deux.

C'est du travail, disait-elle tout en buvant son thé, mais maintenant que nous nous sommes mis d'accord pour les couleurs, nous allons être plus efficaces.
Elle avait emmené avec elle le prospectus Moon&Star qui présentait les derniers modèles de robes de mariée. Il y avait une robe avec une jupe volumineuse en tulle, une autre faisait une taille sublime, agrémentée d'une cascade de fleurs violettes qui parcourait le bustier, jusqu'au haut de la jupe.
Tu préfèrerais quel esprit ? demanda Fluvia en se levant pour aller s'asseoir près de son fiancé.

Bien-sûr, il était hors de question qu'il sût quel était le choix de Fluvia, mais elle voulait connaître ses goûts. Après tout, s'il y avait quelqu'un que l'héritière voulait éblouir, c'était bien Niclas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Dim 12 Juin - 20:13

Dire qu'il était éreinté était encore tristement loin de la vérité : en réalité, il était au bord du gouffre. Assis sur l'un des fauteuils de sa chambre, il avait les deux bras posés sur chaque accoudoir tel un Christ crucifié - car oui, ce que lui faisait endurer Fluvia ressemblait à s'y méprendre à un chemin de croix -, et les jambes croisées, la cheville droite posée sur le genou gauche. Il avait, depuis de longues minutes déjà, renversé la tête en arrière sur le dossier de son fauteuil club, et dans cette position, posté près de la grande fenêtre, il ne voyait qu'un petit bout de ciel. Pas gris, pour une fois.
Sa blonde fiancée sirotait avec élégance son thé dans la plus raffinée des porcelaines que possédaient les Travers, tout en scrutant d'un œil critique des prospectus de robes de mariée. Lui était sorti de sa torpeur l'espace de quelques minutes auparavant, pour verser en toute discrétion une bonne rasade de whisky dans sa tasse. Que le seul homme sur terre à supporter avec engouement et délice les préparatifs incommensurables d'un mariage mondain de cette envergure lui jette la première pierre.
Il lui sembla que Fluvia lui parlait, mais peut-être n'était-ce que le jacassement incessant de ce corbeau qu'il voyait décrire des cercles dans le coin de ciel à portée de ses yeux sombres.
– Hmm ? Répondit-il vaguement, sans la regarder. Elle lui demanda quel esprit il préférait.
Il tourna enfin la tête vers elle, pour rencontrer ses deux prunelles azur, fixées sur lui avec grand sérieux. Il ne dit rien pendant un moment, s'absorbant dans l'ovale parfait de son visage en coeur. Par tous les fléaux de la terre, de quoi parlait-elle à la fin ? Était-elle devenue folle, ou pire, bigote ? Il fut d'abord tenté de foutre un grand coup de pied dans la petite table entre eux deux, ou bien d'envoyer valdinguer leurs tasses d'un grand mouvement de la main, et leur mariage avec. Nick n'avait jamais été quelqu'un de patient. Cependant il était désormais engagé vis à vis de sa cousine, et quelque chose dans son regard, ou bien dans le léger froncement de ses sourcils, tempera le feu qui rageait en lui.
– L'esprit... Commença-t-il sans trop savoir où il mettait les pieds, trouvant ce mot subitement bien ridicule. Il posa le regard sur les dépliants éparpillés devant Fluvia, se pencha en avant, les deux coudes en appui sur les cuisses, mains jointes sous son menton. Il ne savait pas ce qu'il regardait. Du moins regardait-il sans voir. Les deux, à ses yeux, étaient identiques. Il désigna finalement celle dont tombait une myriade de petites fleurs violettes, lui rappelant étrangement l'immense tapis de lierre qui recouvrait l'une des façades du Manoir. L'esprit de celle-ci. Elle est très... Belle. Bien sûr, il n'en croyait pas un mot. Cependant, il estimait avoir le devoir de satisfaire sa fiancée. Laquelle as-tu choisie ? Quand feras-tu les essayages ? Feigna-t-il de s'intéresser, buvant une gorgée de sa tasse au goût rehaussé, grimaçant de bien-être au goût âcre du liquide qui enflammait sa gorge.

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Lun 20 Juin - 18:57

Niclas semblait ailleurs. Ses yeux erraient sur le prospectus qu'elle lui avait mis sous les yeux, comme s'il ne comprenait pas bien la question. Avec stupéfaction, elle crut lire sur son visage une expression blasée. Fluvia savait qu'elle devait abuser de sa patience - il semblait bien que depuis quelques temps son vocabulaire se résumait à "mariage", "invité", "robe", "alliance", "fleur" et "buffet" - mais il fallait dire que c'était crucial. Un mariage sans une robe de mariée sublime n'était pas un mariage digne de ce nom.
L'héritière fronça les sourcils, déçue de trouver en son fiancé si peu d'entrain pour un point aussi capital. Elle se retint de soupirer et se rappela que c'était souvent une attitude adoptée par les futurs mariés qui ressentaient encore la peur de l'engagement.
Pourtant, Niclas finit par marmonner un avis, les coudes sur les genoux, et désigna la robe toute en fleur.

J'aime également beaucoup celle-ci, approuva Fluvia, qui se promit de demander à la boutique des sous-vêtements de la même couleur que les fleurs de la robe.

Tout devait être parfait pour la nuit de noce.

Laquelle as-tu choisie ? Quand feras-tu les essayages, demandait Niclas après une gorgée de thé.
Fluvia sourit, ravie qu'il s'intéressât enfin à sa robe. Elle le trouva beau, malgré son air ronchon et ses joues pâles qui tranchaient avec la noirceur de ses cheveux.
Je n'ai pas encore arrêté mon choix, répondit-elle en caressant du bout des doigts la mâchoire du jeune Travers, je suis seulement dans les repérages. J'imagine que les essayages auront lieu durant les vacances de Printemps.

Elle posa le prospectus sur la table basse et sonda le regard d'onyx de Niclas. Fluvia se rendit compte qu'elle ne se sentait pas à l'aise - elle avait le sentiment que Niclas lui résistait et, même, qu'il lui échappait. Par moments, la Septième année avait le sentiment qu'elle n'était pas assez bien pour lui. Bien-sûr, une telle chose était impossible car Fluvia se considérait comme un des meilleurs partis des familles Sang-Pur anglaises : riche, belle, célèbre, elle était promise à un avenir sans ombre. Rares étaient les jeunes filles qui pouvaient se vanter d'être de la trempe de la fille de Tiberius. Seulement, la sensation de n'être pas réellement en phase avec Niclas revenait souvent à son esprit, générant une angoisse chez Fluvia.

Tu ne seras pas déçu, je te le promets, glissa-t-elle avec un clin d’œil, tandis que sa main quittait le visage de Niclas pour venir se poser sur la cuisse du jeune homme.

La blonde Fluvia ne pouvait s'empêcher, quand il s'agissait de détourner les foudres de quelqu'un, de jouer la carte de la séduction. Elle parvenait toujours à son but. Ses yeux clairs fixaient ceux de Niclas et elle ne retira pas sa main. Envoûtante, elle n'en paraissait pas moins candide - là était la clé de son succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Sam 16 Juil - 18:33

A sa stupéfaction, mais pour son plus grand soulagement, leurs avis concordaient sur le choix de la robe. Salazar soit loué, Nick n'aurait supporté un plaidoyer en faveur de la robe sur laquelle son index ne se serait pas arrêté. Fluvia avait, qui plus est, l'air satisfait, comble du bonheur.
Pourtant rien n'était encore décidé. La balance penchait plus d'un côté que de l'autre pour l'accoutrement de la future mariée, mais les dés n'étaient pas encore tout à fait jetés.
La mâchoire de Travers se serait aisément décrochée d'accablement si sa blonde fiancée n'y avait promené un doigt cajoleur.
– J'imagine aussi... Répondit-il vaguement et par automatisme, se fichant éperdument des essais desdits habits. Des siens aussi, d'ailleurs, car il ne se présenterait pas le jour de son mariage devant l'autel en paire de caleçons, il fallait qu'il commence à y penser. Cependant, et connaissant Fluvia, il se pouvait fort bien déjà que plusieurs costumes aient été mis de côté à sa disposition pour des essayages tardifs... On ne pouvait, à ce propos, pas enlever à l'héritière Avery ses indéniables qualités d'organisation, ni le fait qu'elle pensait et parait à tout.
La main de Fluvia quitta son visage pour se poser langoureusement sur sa cuisse, et elle lui promit de ne pas être déçu, battant des cils telle une biche. Un demi sourire vient étirer le coin des lèvres du jeune homme.
– Mais j'y compte bien.
Déclarée sur un ton lascif pour entrer dans le jeu de sa cousine, la phrase de Niclas n'était cependant pas tout à fait dénuée d'une infime trace de menace. S'il savait de quel standing était la belle jeune femme, il n'entendait pas moins lui faire comprendre que leur alliance était avant amoureuse stratégique, et qu'il ne souffrirait aucun acquis de la part de la future Mrs Travers. Nick avait toujours était quelqu'un de très terre à terre, à ce sujet comme sur tous les autres, et leur union représentait avant tout un enjeu.
La délicate main de Fluvia exerçait une pression chaude à l'endroit où elle reposait sur sa cuisse, ce qui eut l'effet de le détendre, il devait bien l'avouer. Néanmoins, quelque chose dans le regard de Fluvia lui chuchotait qu'elle n'était pas dans le même état d'esprit ; peut-être l'effet de ses paroles précédentes ?
Nick, qui s'était renversé en arrière dans son fauteuil sous l'effet de la discrète caresse, se redressa et fixa les beaux yeux de la blonde, posant sa grande main sur la sienne.
– N'as-tu pas envie de faire une pause ? Nous étions sensés en faire une, mais tu continues à... Peser le pour et le contre entre ces robes, objecta-t-il en choisissant avec soin ses mots pour ne pas la vexer. Malgré son horrible tempérament, il savait reconnaître les moments où il était judicieux de ménager le botruc et l'asphodèle. C'était le cas ici. Et lui déclarer tout de go qu'il ne supportait plus la voir chipoter entre deux robes aurait sans aucun doute déclenché une esclandre à faire trembler les combles du Manoir. Pourquoi on n'irait pas faire un tour dehors ? J'étouffe ici, et j'ai besoin de me dégourdir les jambes.
Chassez le naturel...

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Mer 14 Sep - 19:55

Le manège de Fluvia sembla atteindre ses objectifs. Se renversant dans le fauteuil, Niclas la regardait à présent avec un regard moins sombre. Il y eut un moment où ils se regardèrent. L'héritière songea que devant elle se tenait celui avec qui elle passerait le reste de sa vie, avec lequel elle fonderait une famille. Tout cela était vertigineux, du haut de ses dix-sept ans. Elle éprouvait toutefois une hâte à devenir Mrs Travers, à changer de statut au sein de la famille et à prouver à Père qu'elle était sa digne fille.

Mais elle sentait poindre un soupçon d'inquiétude concernant son cousin. Leurs parents n'auraient pu mieux choisir. Il était le meilleur et elle était la meilleure. Seulement, si Nick avait eu la possibilité de choisir son épouse, l'aurait-il choisie, elle ? Sa molle implication dans les préparatifs du mariage semblait traduire le fait qu'il ne se sentait pas vraiment concerné.
Au moment où Fluvia, tout en caressant son fiancé du regard, était assaillie par ces angoissantes pensées, le jeune Travers se redressa, recouvrant sa main de la sienne, chaude et rassurante.
Pourquoi on n'irait pas faire un tour dehors ? J'étouffe ici, et j'ai besoin de me dégourdir les jambes, dit-il après avoir fait remarquer que la pause qu'ils s'octroyaient n'en était pas vraiment une.

Fluvia sourit et, approchant son visage de celui de Niclas, lui répondit :
C'est une bonne idée, sortons prendre l'air.

Elle se leva, ses doigts entrelaçant ceux de Nick, et ils descendirent jusque dans le parc. Il ne faisait guère chaud, mais le soleil illuminait cette après-midi d'hiver. Leurs pas les menèrent jusqu'aux rives du petit étang qui se trouvait au milieu du parc. Les nénuphars n'avaient pas encore eu le temps de se régénérer, et flottaient, fanés, sur l'eau verdâtre.
Se sentant moins oppressée que dans la chambre, Fluvia observait la nature avec ravissement.
Tu sais, Nick, murmura-t-elle pour ne pas troubler le paysage, même si j'aurais accepté sans broncher le choix de Père concernant mon mariage, je suis vraiment contente que ce soit toi, son choix. Nous nous connaissons depuis... toujours !

Elle ne se trouvait pas dans le cas de Daisy, obligée d'épouser Rookwood, de dix ans son aîné, et qui appartenant à un cercle second des Sang-Pur. Il était certes élégant et cultivé, mais jamais Fluvia n'aurait pu devenir son épouse. Et n'y avait-il pas d'autres hommes, de trente ans plus vieux qu'elle, qui auraient pu être retenus pour le rôle ?
Devant l'étang parsemé de végétation brûlée par le froid de l'hiver, Fluvia se dit que, malgré les difficultés qu'elle et son cousin rencontreraient durant leur mariage, ils avaient un avantage de taille : ils étaient tous les deux jeunes et avaient la vie devant eux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Mer 5 Oct - 19:59

Le souffle doux et chaud de Fluvia caressa son visage lorsqu'elle consentit à descendre jouir du parc du Manoir. Leurs deux mains s'unirent à l'unisson, leurs doigts s'entrelaçant comme des rubans, et Nick se leva d'un bond, heureux de quitter pour un temps l'atmosphère feutrée rendue pesante par tous les pointilleux détails qu'il fallait régler. Le jeune homme se rendit compte alors des concessions qu'il lui faudrait faire lorsque Fluvia occuperait définitivement ses quartiers, tant leur intimité chamboulera les habitudes typiquement masculines de sa suite qui relevait surtout de la garçonnière.
Pressé de dévaler la volée de marches qui menaient au vaste salon, ils traversèrent le vestibule et tandis qu'un des elfes ouvrait les lourdes portes de bois sculpté, le parc, dans toute son immensité, s'étala sous leurs yeux.
Dehors, Nick inspira l'air encore doux mais néanmoins vivifiant, guidant sa fiancée le long de l'étang du domaine. Il y recouvra une certaine quiétude d'esprit, lui qui, quelques minutes auparavant encore, avait la tête en ébullition. L'atmosphère paisible, propice à la proximité, conduit Fluvia à se livrer. Nick en fut le premier surprit.
Non pas que les deux cousins n'avaient pas l'habitude de parler, bien au contraire. Mais ils n'avaient, jusqu'à présent, jamais évoqué ce que représentait pour l'autre leur future vie à deux, plus loin que la perspective du mariage et quelques banalités sur la suite.
S'arrêtant, il fit face à Fluvia et exerça une légère pression sur son poignet pour qu'elle se tourne vers lui également.
— C'est vrai, répondit-il simplement, prit au dépourvu par cette soudaine déclaration. Il ne s'était lui-même pas posée la question, tant le choix de Fluvia lui semblait évident. Pourtant, la curiosité s'empara de lui. Si Fluvia était déjà promise, avec qui se serait-il vu... Apairé ? Lyleïa ? Daisy ? Ou bien encore... Hestia ? Le trouble l'envahit soudain lorsqu'il pensa à cette dernière, et à leur dernière entrevue dans la salle commune. Désarçonné, il remplaça vite l'image de la jolie brune de son esprit par le beau faciès racé de la blonde, et porta sa main à son visage. Il remit en place une de ses mèches derrière l'oreille, et caressa fugacement sa joue du revers de l'index. Nous sommes le meilleur choix que l'on pouvait espérer, je ne me serais pas vu avec quelqu'un d'autre. À nouveau, le visage d'Hestia flotta devant ses yeux, mais s'évanouit vite. Fluvia était celle qui l'équivalait. Elle était de son standing, de son rang, de son sang. Elle était son égale et se révélerait être un allié de choix. Je suis content que nous soyons enfin en vacances. On va pouvoir en profiter pour passer du temps ensemble, la rassura-t-il. Certes, la perspective d'un séjour au camping ne l'enchantait clairement et absolument pas, mais il savait que ces vacances tenaient à coeur à Fluvia. Et que leurs cousins et fréquentations y seraient tous également. Une fois encore, la dure réalité des concessions le frappa de pein fouet, et pour l'implacable Nick, le défi était corsé. Il devrait, à l'avenir, ne plus penser qu'à son bon vouloir mais également à celui de sa future épouse. Le défi était loin d'être relevé...

Spoiler:
 

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers Mer 19 Oct - 20:05

L'expression de Niclas, après la confidence de Fluvia, lui indiqua qu'elle s'était peut-être un peu trop livrée à lui. La réponse qu'il lui fournit la rassura, sa pression dans sur sa main la combla :
Nous sommes le meilleur choix que l'on pouvait espérer, dit-il au bout d'un moment. Je ne me serais pas vu avec quelqu'un d'autre.

Elle sonda les silexs de ses yeux, essayant de déchiffrer le courant de sa pensée, avant de se résoudre à se satisfaire de sa réponse. La blonde héritière eut un sourire en coin et renchérit :
N'ayons aucun doute là-dessus, même Lyleïa et Rohan ne nous arrivent pas à la cheville.

D'ailleurs, Lyleïa n'était pas décidée à épouser Rohan - ce que Fluvia ne comprenait pas. De quoi se plaignait-elle ? Mais l'heure n'était pas à ce genre de réflexion. Niclas ramena la conversation sur les vacances d'été, durant lesquelles ils passeraient un moment à la Festi'Witch, avant de se marier et de commencer leur règne sur le Londres sorcier.
Fluvia passa une main dans les cheveux de Niclas, désordonnés par la petite brise.
Rentrons, suggéra-t-elle, on nous attend pour la suite...

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers

Revenir en haut Aller en bas

Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un mariage et deux états d'esprit ~ N. Travers
» "L’amitié, c’est un seul esprit dans deux corps." [Pv. Calypso]
» Demande de baptême, mariage, funérailles, confession etc.
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-