C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Jeu 14 Avr - 22:39

Il avait à peine fini sa tirade qu'il sentit un truc chaud et poisseux lui dégouliner sur le crâne, suintant le long de ses cheveux et s’immisçant dans son cou. Lentement, très lentement, l'aîné des Black se retourna vers l'origine de ce jet immonde et carrément lâche. Il devina bien vite, en remarquant les joues rosies d'Owen et le regard interloqué d'Ophelia, qui était le bouseux qui venait de le ridiculiser devant le tout Poudlard.

Il saisit Owen par le noeud de sa cravate, et rapprocha son visage du sien.
NON MAIS T'ES VRAIMENT QU'UN TROLL, aboya-t-il tandis que leurs nez se touchaient presque.
Sans plus réfléchir, il fit reculer Owen jusqu'à ce qu'il touche le banc de la table de Poufsouffle, et, de sa main libre, prit une grosse poignée de purée qu'il étala cérémonieusement sur tout le visage d'Owen avant de le lâcher.
Je me suis toujours demandé si les Trolls aimaient la purée, cingla-t-il, tu m'en diras des nouvelles...
Et il s'esclaffa. Son rire, semblable à un aboiement de chien, se répandit aux alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par WILD HEART
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Ven 15 Avr - 18:54

Dans les cheveux, sur le devant de l'uniforme, un peu dans l'oreille aussi... Ophelia avait de la purée partout. Mais avant même qu'elle ne se mette à pousser un hurlement de dégoût, l'éclat de rire d'Owen, qui la tenait dans ses bras et avait amorti sa chute, dédramatisa complètement la situation et arracha à la Poufsouffle un gloussement. Une seconde plus tard, la jeune fille riait à gorge déployée, allongée au beau milieu de la Grande salle.
— Ça va ? entendit-elle soudain au-dessus d'elle, et Ophelia, estomaquée, réalisa que c'était Sirius. Sirius Black. Qui s'inquiétait pour elle. Qui était juste à côté. Qui lui tendait la main. La mâchoire de la Poufsouffle se décrocha, tandis que ses yeux devenaient ronds comme des souafles. Elle s'empressa toutefois d'attraper sa main pour se relever.
— Euh... Oui, ça va, murmura-t-elle d'une voix extatique avant de corriger, enfin, non, j'ai un peu mal au bras, enfin, vraiment mal en fait ! Peut-être allait-il lui proposer de l'accompagner à l'infirmerie ?
Mais Sirius d'abord s'adressa à Avery, même si Ophelia, complètement déconnectée de la réalité, ne retint pas un mot de la harangue du Gryffondor. Sirius l'avait prise par la main devant TOUTE l'école ! La seconde suivante cependant le rêve se transforma en cauchemar, lorsque l'élu de son coeur se retrouva recouvert de sauce, par la faute de...
— Owen ! brailla la Poufsouffle ulcérée, mais ça va pas non !
— MAIS T'ES VRAIMENT QU'UN TROLL ! aboya Sirius en empoignant Owen. Ophelia, paniquée, ne réagit pas tout de suite... Jusqu'à ce qu'il aperçoive Avery qui semblait désireux de profiter de l'inattention des deux Gryffondors pour riposter : sans réfléchir, la Poufsouffle plongea la main dans le pudding qui venait d'apparaître sur la table des Poufsouffles, et lança une généreuse portion de gâteau en direction du Serpentard.

IMPAIR — Splash, la crème des desserts anglais s'écrase sur le front d'Avery. Bien fait !
PAIR — Splash, Avery s'est tourné à temps, mais son uniforme sent désormais bon la vanille.


Dernière édition par Ophelia N. Parkin le Ven 15 Avr - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4324
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Ven 15 Avr - 18:54

Le membre 'Ophelia N. Parkin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Dim 17 Avr - 13:06

La situation avait un peu dégénéré. Les petits pois que Gideon avait voulu lancer sur Avery avaient été arrêtés dans leur course par le passage d'Owen et tout s'était enchaîné à une vitesse si folle que Gid ne savait plus qui avait vraiment lancé la purée, qui s'y roulait dedans et comment Sirius, un peu plus tôt assis tranquillement à la table des Gryffondors, était soudainement apparu à l'autre bout de la Grande Salle, vers la table des serdaigle.
Un instant plus tard, alors que l'aîné Prewett n'avait pas encore eu la présence d'esprit de baisser son arme - sa cuillère - trop abasourdi par la suite des événements, il fut étonné de voir que la bataille de nourritures lancée par Avery qui semblait s'être mis tout le monde à dos s'était transformée en une bagarre entre Owen et Sirius. Se levant et marchant à grands pas vers eux en faisant le tour de la table, il prit la parole alors qu'il était encore à distance.

« OH les gars ! Votre vrai ennemi n'est pas là en rouge mais plutôt à la table des serpentards ! »

Il ne fait pas attention à la purée qui est étalée un peu partout, commence à glisser, se rattrape à la table et...

Impair : ...envoie valser la saucière qui roule et renverse joyeusement son contenu sur les deux gryffondors, sans manquer de gicler un peu sur tout le monde dans un périmètre de 3 mètres.
Pair : s'étale à son tour dans la purée au sol en donnant malencontreusement un coup dans un pot de jus de citrouille qui vole au dessus de la table des serpentards et se vide en fines gouttes sur eux.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »


Dernière édition par Gideon Prewett le Dim 17 Avr - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4324
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Dim 17 Avr - 13:06

Le membre 'Gideon Prewett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 600
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par killer from the gang)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Lun 18 Avr - 12:59

J'avais du mal à respirer tant je riais devant ce spectacle absurde et ridicule. Devant mes yeux se déclarait une véritable guerre des trolls et je n'étais pas peu fier d'en être l'initiateur, même si à présent toute l'attention était dirigée vers le combat de Gryffondors qui faisait rage entre les allées, un vrai combat de coqs pleins de purée de pomme de terre. Ils n'avaient visiblement pas besoin de moi pour être stupides mais c'était toujours une vraie joie de contribuer à les rendre encore plus stupides. C'est pourquoi j'attrapai une pleine louche de jardinière et alors que je m'apprêtai à la lancer en direction des Gryffondors, la petite Parkin en profita pour me lancer du pudding qui atterri en une grosse giclée sur mon uniforme, éclaboussant du même coup une bonne partie de mes camarades de maison.
« A L'ATTAQUE ! » s'écrièrent certains, pour ne pas dire quasiment tous, avant de riposter et d'envoyer des tas et des tas de nourriture en direction des tables des Gryffondors, des Poufsouffles et des Serdaigles.
Quant à moi, alors qu'à peu près toutes les tables se répondaient à présent, j'en profitai pour lancer le contenu de ma louche en plein cœur du combat.

PAIR | Et VLAN, ça rentre comme dans du beurre dans les oreilles de Prewett.
IMPAIR | PAF ! Ça passe entre Black et Karlson en touchant le bout de leurs nez et ça s'étale violemment sur le visage de Parkin.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...



Dernière édition par Thomas Avery le Lun 18 Avr - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4324
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Lun 18 Avr - 12:59

Le membre 'Thomas Avery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Sam 23 Avr - 13:43

Ça le faisait bien marrer, Sirius, de voir Owen avec la face blanchie par la purée. Ça lui apprendra à se moquer de Sirius Black, troisième du nom.

OH les gars, fit une voix dans son dos. Votre vrai ennemi n'est pas là en rouge mais plutôt à la table des serpentards !
Il s'agit de Gideon, qui arrivait lui aussi, montrant de sa cuillère Avery. Mais, manque de chance, il glissa sur la purée, se rattrapant de justesse, mais bouscula la saucière qui arrosa tout le monde - y comprit, une nouvelle fois, le Maraudeur. Ce dernier soupira.

À L'ATTAQUE, beuglèrent certains élèves de Serpentard, répliquant à grand renfort de légumes.
Des aliments volaient sur plusieurs mètres, atteignant les élèves des autres Maisons de Poudlard.
Je n'en ai pas fini avec toi, dit Sirius en tenant Owen par son noeud de cravate.

Il allait le lâcher pour assurer la défense de sa Maison, mais à ce moment même, une masse du pudding passa entre leur deux visages pour éclabousser celui d'Ophelia.
Sirius allait reprendre une poignée de purée, mais quelqu'un l'en empêcha...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 408
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Barnes - glass skin - Bazzart
| SANG : mêlé


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Sam 23 Avr - 14:04

Nate avait mis un certain temps à comprendre ce qu'il se passait à l'autre bout de la Grande Salle, bien trop occupé à écouter Ange et Lysandre raconter l'anecdote de la dernière émission de la Wizz'Radio. Ce n'est que lorsque Angie leva la tête et fronça les sourcils que le sixième année regarda par dessus son épaule. Une bataille de nourriture était en cours et semblait contaminer peu à peu les alentours.
Soudain, il vit au centre deux de ses camarades qui n'étaient autre que Sirius, un des poursuiveurs de l'équipe, et Owen, le batteur, en train de se battre. Owen venait de recouvrir Sirius de sauce qui se mit alors à lui barbouiller allègrement le visage de purée.

Nate vit rouge : on n'avait pas idée de montrer devant tout le monde qu'il y avait des tensions entre les membres de l'équipe. Les deux jeunes risquaient d'être punis de quidditch pendant un temps plus ou moins conséquent et Nate serait obligé de trouver des remplaçants qu'il devrait former. De quoi lui donner encore plus de travail.
Il laissa donc bruyamment tomber sa fourchette dans son assiette et se leva. Le Gryffondor assista au dérapage de Prewett et fit donc attention aux endroits où il posait les pieds. Sirius allait lancer une poignée de purée sur les Serpentard, mais Nate lui attrapa le poignet qu'il serra fort. Il chopa ensuite Owen par le col et les attira quelques mètres plus loin, les fusillant du regard. S'assurant qu'ils le regardaient tous les deux, le Capitaine toucha de son index sa tempe, pour signifier aux Gryffondor qu'il leur manquait franchement une case.
Va falloir sérieusement vous calmer, vous deux, signa-t-il à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Dim 24 Avr - 14:13

J'serre les poings avec violence quand Sirius m'balance de la purée dans la tronche. J'crois halluciner ! Ce mec, non seulement il m'pique Ophelia, mais en plus il m'ridiculise devant lui... "T'es sérieux mec ?! J'ai juste manqué mon tir, pas la peine de t'acharner comme ça !" J'balance, les dents serrées.
Et comme si tout cette bouse ne suffisait pas, j'me retrouve en plus recouvert de sauce ! Grrrrr, j'voudrais disparaître, ne plus me trouver là....
Mais évidemment, Nate arrive, en rajoutant une couche. J'repense à ma place au quidditch que j'ai eu tant d'mal à obtenir, alors j'préfère me montrer raisonnable et j'retourne à la table des Gryffondors où j'tire la tronche à tout l'monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 8


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Dim 1 Mai - 13:59

Installé à sa place attitrée à la table des professeurs, Dumbledore ne remarqua pas immédiatement le conflit qui s’était installé entre les élèves, bien trop occupé à rire à la plaisanterie du professeur Slughorn. Trinquant gaiement avec son collègue, l’attention du directeur de Poudlard fut finalement attirée par l’agitation ayant lieu dans la grande salle.
Voilà que Gideon Prewett, l’un des plus brillants élèves de Serdaigle, se mit à lancer des petits poids sur... Owen Karlson, le bien moins brillant viking de Gryffondor. S’en suivit une véritable bataille de nourriture qui amusa fort bien Albus qui, ne nous faisons pas d’illusion, n’avait jamais perdu son âme d’enfant et ce, malgré toutes les responsabilités reposant sur ses épaules. Mais qu’y avait-il de mal au final à s’amuser un peu ?

Le professeur Dumbledore tapota dans ses mains en apercevant le tir parfaitement cadré du jeune Karlson. « Deux gallions qu’Avery loupe son coup. » Murmura-t-il tout bas au maître des potions qui se prit également au jeu. Les deux hommes observaient la scène avec attention, s’amusant de tous les rebondissements. Mais pourquoi donc Sirius et Owen, Gryffondor tous les deux, s’attaquaient-ils mutuellement ? La jeune Ophelia avait-elle un rôle dans tout cela ?
Le regard bleu perçant d’Albus peinait à se détacher de la scène. Qu’allait-il se passer ensuite ? Le suspens était à son comble. Nate allait-il lui aussi se prendre au jeu en attaquant les Serpentard ? Ou parviendrait-il à calmer toute l’assemblée ?

Soudain, un mouvement à ses côtés lui fit détacher son regard du spectacle. Minerva, qui venait de se lever, ne semblait guère être amusée par toute cette agitation. Elle adressa au directeur un profond regard. Il était temps d’intervenir.
Se levant à son tour, Dumbledore joignit ses mains, fixant avec un brin de sévérité les protagonistes de toute cette histoire. « ASSEZ ! » Annonça-t-il, avant d’adresser un petit sourire au professeur McGonagall. « La rigolade a suffisamment duré. Vous allez me nettoyer toutes ces saletés et irez tous voir vos directeurs de maison respectifs, qui établiront vos punitions. » Ajouta-t-il d’une voix calme, tout fier d’avoir trouvé une déconvenue pour ne pas établir lui-même les sanctions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Sam 7 Mai - 10:59

« ASSEZ ! »

Sous le coup de la surprise, Gideon lâcha sa petite cuillère pour tourner la tête vers l'origine de cette sommation. Son visage devint aussitôt d'un rouge vif, rivalisant avec la salade de tomates servie en entrée, quand il vit que le directeur était debout, ses yeux perçants fixés sur les élèves impliqués dans cette bataille de nourriture. Gid observa la table des professeurs où il lui semblait que le professeur Flitwick remuait légèrement la tête de gauche à droite, l'air désappointé. Il n'avait pas besoin de regarder en direction de la table des Serdaigles pour comprendre qu'il était le seul Serdaigle (et qui plus est préfet) à avoir participé à ces gamineries... en plus d'être l'élève le plus âgé. Il aurait voulu disparaître...
Quelle punition lui donnerait le professeur Flitwick ? Est-ce qu'il pouvait lui retirer son insigne de préfet ? Est-ce qu'il allait prévenir ses parents ?
Il avait l'impression d'être un gamin de 10 ans pris en faute. C'était ça, sauf qu'il avait 16 ans...

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 190
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par WILD HEART
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Sam 7 Mai - 12:20

Les choses dégénéraient vraiment trop autour d'Ophelia, qui perdait tous ses moyens : elle commençait à réaliser ce qu'elle venait de faire (elle avait attaqué Thomas Avery, au beau milieu de la Grande salle, devant toute l'école !), et commençait à avoir vraiment la frousse à l'idée des représailles qui n'allaient pas manquer de lui retomber dessus. Peut-être pourrait-elle compter sur Owen et Sirius pour la défendre ? Après tout, ils allaient peut-être... Splash! le Préfet des Serdaigle, qui se dirigeait vers eux pour séparer les deux Gryffondors, glissa à son tour sur une flaque de purée et renversa le contenu d'une saucière sur Owen et Sirius, éclaboussant au passage Ophelia, qui commençait à ne plus ressembler à rien. La seconde suivante, une louche de jardinière la percuta de plein fouet, et la Poufsouffle se couvrit le visage de ses mains en criant.
— Mais arrêtez, arrêtez ! s'écria-t-elle en se cachant derrière le grand brun qui grondait Owen et Sirius, le Capitaine de l'équipe des Rouges, dont elle ne se souvenait plus du nom. La Poufsouffle, à bout de nerfs, était prête à fondre en larmes : recouverte de sauce de la tête aux pieds, elle puait, elle était poisseuse, elle avait chaud, ça la brûlait un peu, son uniforme était fichu, ses cheveux étaient dégoûtant...
— ASSEZ ! intervint alors Dumbledore de sa voix si reconnaissable, et Ophelia soupira de soulagement. Autour d'elle, les cuillères s'abaissèrent, les bras retombèrent le long du corps, et les éclats de voix se firent moins intenses. Effarée, la Poufsouffle écarta les bras pour observer les dégâts... C'était une horreur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE Mer 18 Mai - 21:14

C'était Nate. Et il lui serrait si fort le poignet qu'il devait sentir le pouls de Sirius même au travers de sa manche de pull. Le sixième année était en colère - cela se remarquait par son regard d'encre et ses lèvres tellement serrées qu'elles formaient une ligne parfaite. Oups. Oups parce que Sirius n'avait pas envie que Nate fût en colère contre lui... Déjà que sa place de poursuiveur ne tenait pas à grand chose vu le peu d'adresse dont il faisait preuve lors des matchs. Au moins, constatait le Maraudeur, le Captain semblait tout aussi en colère contre ce troll d'Owen.
Mais c'est lui qui a cherché, se défendit Sirius tandis que Curtis les tirait à l'écart.

Le regard incendiaire de Nate le condamna au silence.
Okay, c'est bon, je me calme, fit le jeune Black en suivant Owen qui repartait s'installer tout penaud chez les Rouges, alors même que Dumbledore intervenait pour faire cesser la Bérézina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE

Revenir en haut Aller en bas

Ceux qui balançaient des trucs sur les autres | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Pour ceux qui veullent jaser de trade...Dallas recherche!!!
» Les trucs les plus traumatisant de votre vie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-