GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Perdus au milieu des livres - ft.Maya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Jeu 7 Avr - 15:15


Quelle journée éprouvante je venais de passer ! A jongler entre une interrogation du professeur Slughorn, un cours de métamorphoses toujours aussi catastrophique et un entrainement intense de Quidditch durant la pause de midi, j’étais exténué. Je n’avais qu’une envie en montant les interminables volées de marches du château, c’était de m’affaler quelque part dans la salle commune. Que ce soit sur mon lit ou dans un fauteuil bien douillet perdu au milieu des hautes étagères de la bibliothèque personnelle de Serdaigle, ça m’était égal. Mais plus vite je serai en haut, mieux je me porterai.
Heureusement, le battoir à tête d’aigle se montra plutôt gentil avec moi en me posant une énigme des plus enfantines. Je n’eus pas vraiment besoin de réfléchir. J’entrais alors en trainant les pieds et me posais à une table, n’ayant pas la force ni la volonté de continuer un peu plus jusqu’à un fauteuil plus confortable. J’allais m’y reposer une petite demi-heure avant de migrer autre part. Oui, c’était un bon plan ça.

Mais mon repos fut de très, très courte durée. Une élève de la même année que moi s’approcha pour poser une question qui fâche :
- Salut Arthur. Dis, tu as commencé le devoir de Binns pour demain ? J’aurai des questions à te poser.
Je la regardais alors avec le plus grand désarroi. Le devoir de Binns ! Je l’avais oublié celui-là ! Je pouvais faire une croix sur mon repos bien mérité ! Nom d’un botruc !
- Je suis vraiment désolé mais je l’ai pas encore commencé … fis-je avec une mine déconfite.
Elle me dit alors que ce n’était pas grave mais qu’il valait mieux que je m’y mette sérieusement sinon je n’allais jamais avoir fini pour demain. Puis elle disparut pour aller demander conseil à un autre élève tandis que moi, je me mettais à contrecœur au travail en sortant parchemin et encrier, tout en ronchonnant bien sûr.

Les heures passaient mais je ne sortais rien de très convaincant sur le sujet d’histoire de la magie. Plusieurs fois je levais le nez de mon parchemin aussi bien pour essayer de trouver l’inspiration que pour observer ce que les autres faisaient. Puis je me remettais aussitôt au travail.
L’heure de descendre diner arriva rapidement mais je ne décollais pas de mon devoir. Il fallait que je finisse ça au plus vite pour aller me coucher ensuite ! Pas grave si je ne mangeais pas, je prendrais un bon petit-déjeuner bien mérité demain matin. Alors que les élèves quittaient la salle commune pour prendre le diner, je levais la tête, déconcentré par cette effervescence soudaine. A la manière d’un oiseau, je tournais la tête à droite et à gauche et la vis qui me regardait. Encore.
Bien sûr qu’elle me disait quelque chose cette fille assise à une autre table depuis que j’étais là ou presque. Et ce n’était pas la première fois que, lorsque je levais la tête, je la voyais me regarder et ensuite vite retourner dans ses notes. Que me voulait-elle ? Avait-elle besoin d’un coup de main pour ses devoirs ?
Je me remis au travail comme si de rien était mais cette question me tracassait trop pour que je puisse écrire quoi que ce soit de correct. Perturbé, fatigué, gêné et accablé de travail, je finis par me lever pour aller la voir.
- Salut … Tu me regardes depuis t’l’heure et … T’as besoin que je t’aide pour quelque chose ?



Hors-RP:
 

Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées



Dernière édition par Arthur J. McLane le Dim 1 Mai - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Dim 10 Avr - 21:02

Elle adorait travailler à la bibliothèque, mais Merlin quel supplice à l'approche des BUSES. Ce lieu qui d'habitude était si calme et propice au travail semblait en ce début de printemps l'endroit de rendez-vous de tous les cinquième et septième années. Aimant particulièrement le silence, Maya avait rapidement récupérer les livres et manuels qu'elle avait jugé utiles et se trouvait maintenant allongée sur le ventre, sur son lit, le nez plongé dans un bouquin de potions. Une vingtaine de minutes plus tard, le retour des filles de son dortoir plus excitées que jamais provoqua un sentiment de frustration chez la serdaigle. Comprenant qu'elle n'allait plus être tranquille, elle jeta un coup d’œil sur la montre qu'elle avait reçue au Noël dernier. Elle fut soulagée quand elle compris qu'à cette heure-ci la salle commune était certainement dédiée à la concentration et au silence. Elle descendit les quelques marches la séparant et s'installa sur une table dans un coin à côté d'un premier année. Celui-ci ramassa rapidement ses affaires pour aller s'installer ailleurs et Maya fut plutôt surprise d'un tel comportement, elle ne lui avait rien demandé et ne souhaitait pas particulièrement son départ. Elle haussa les épaules, tant pis pour lui, tant mieux pour elle, elle pourrait s'étaler à sa guise. Alors que la brune allait finir un devoir entamé la veille, son regard fit un tour de la pièce, il était peut-être là, sûrement même, elle avait, au fur et à mesure de ses petites observations, comprit qu'il passait beaucoup de temps ici. En même temps qu'elle repéra sa petite touffe blondinette, son cœur rata un battement, il avait ce froncement de sourcil signe de concentration et ça, ça faisait totalement craquer Maya. Un sourire aux lèvres, elle baissa rapidement les yeux sur son parchemin, elle avait prit l'habitude de ne pas le regarder longtemps de peur de se faire repérer. En revanche, même si elle ne s'attardait pas, elle ne pouvait s'empêcher de jeter des coups d’œil régulièrement. La serdaigle aurait mieux faire de rester concentrer sur son devoir car son estomac se serra à la vue d'Arthur, en discussion avec une autre fille de son année. Et puis mince, elle s'attendait à quoi ? Pourquoi un garçon comme lui pourrait s’intéresser à une fille comme elle, ce n'était pas son genre de se mettre en valeur ou en avant. Elle se sentait tellement idiote qu'elle se marmonna quelques mots à elle-même et continua son devoir, le cœur lourd.

Un élève de quatrième année la bouscula en passant derrière elle et c'est cela qui fit lever la tête de la bleue à nouveau. Toujours par réflexe, elle ne put s'empêcher de poser ses prunelles noisettes sur lui. Là elle perdit pied, son Arthur était en train de la fixer tout autant qu'elle ! L'échange trop long et trop gênant à son goût, elle s'activa rapidement à griffonner quelques notes. Plusieurs minutes passèrent durant lesquelles la brune fit semblant d'écrire sur son papier mais elle était bien trop heureuse, une joie qui lui fit disparaître la faim qu'elle aurait pu avoir. Elle sentit alors une présence, et l'ombre d'une personne qui remontait au sol par le biais de la lumière qu'émanait la cheminée. Son sang ne fit qu'un tour, Arthur McLane était là devant elle, en chair et en os. " Salut … Tu me regardes depuis t’l’heure et … T’as besoin que je t’aide pour quelque chose ? " Par Merlin, même sa voix faisait craquer la belle, elle se sentit plus amoureuse que jamais se repassant en boucle les mots du jeune homme. Sentant qu'elle ne pouvait pas faire durer le silence plus longtemps, elle attrapa le premier devoir qui se présenta à elle et se racla la gorge avant de lui répondre. "heu.. en fait.. non... oui, enfin j'ai entendu dire que t'étais doué en... potion ! voilà en potion, et du coup je me demandais si... m'aider" Le sentiment de stupidité et de gêne qu'elle avait déjà s'amplifia quand en regardant le devoir qu'elle tendait au serdaigle, elle se rendit compte que le sujet n'était pas la potion mais la métamorphose !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Lun 11 Avr - 15:22


Alors que les autres élèves se dépêchaient pour aller boire un bon jus de citrouille ainsi que de manger les plats toujours aussi succulents que les cuisiniers nous préparaient, je marchais dans le sens inverse. A contrecourant, littéralement. Je ne faisais pas attention aux plus jeunes qui risquaient de me bousculer à tout instant ou aux amis qui allaient très certainement m’interpeller pour aller manger avec eux. Je la regardais elle, sans cesser de me rapprocher. Depuis qu’elle avait croisé mon regard, elle s’était replongée à corps perdu dans ses exercices. Sa plume ne cessait de gratter le parchemin et ça m’intriguait beaucoup. Voulait-elle mon aide ? Si c’était le cas, pourquoi ne pas la demander toute de suite ? Avait-elle seulement besoin d’aide ? Me faisais-je des illusions ? Est-ce que j’allais passer pour un idiot ? Au moins, si je me trompais sur toute la ligne, elle serait la seule à pouvoir se moquer de moi puisqu’au fur et à mesure, la salle commune se vidait. Ou alors elle était simplement timide. Oui, ça devait être ça.
De loin, je n’étais pas vraiment sûr mais plus je me rapprochais, plus elle me disait quelque chose. Elle n’était certainement pas de la même année que moi mais on avait dû se croiser à plusieurs reprises dans cette même salle ou dans les couloirs. Et pourtant, je l’observais, la dévisageais presque, comme si elle m’était totalement inconnue. Ses beaux cheveux foncés tombaient en cascade sur sa nuque et cachaient une partie de son visage. Et je ne désirais qu’une chose : qu’elle lève la tête pour me laisser apprécier ses traits. Par plaisir ou par curiosité ?

J’arrivais devant elle et lui posa ma question ô combien fatidique tout en cherchant à me rappeler son nom. Maria ? Malia ? Non ce n’était pas ça. Moi qui avais d’habitude une bonne mémoire des prénoms, c’était frappé pour cette fois. Peut-être qu’au final, elle ne me l’avait jamais donné et pourtant j’avais tout de même l’impression de le connaître.
Elle finit par lever le nez de son parchemin et me dévisagea longuement. Je ne pus plus apprécier ses beaux yeux, trop stressé. Pourquoi ? Parce que j’avais peur d’avoir dit une bêtise ! Elle n’aurait jamais dû laisser planer un si long silence si ce n’était pas le cas ! Je sentis mon cœur battre de plus en plus fort et j’hésitais même à tourner talons pour reprendre ma place et me remettre, comme si de rien était, au travail. Mais elle finit par me répondre, toute bégayante. C’était sûr ! J’avais dit une connerie !
- heu.. en fait.. non... oui, enfin j'ai entendu dire que t'étais doué en... potion ! Voilà en potion, et du coup je me demandais si... m'aider.
J’ouvris la bouche pour lui répondre puis la referma presque aussitôt. J’avais autant de mal à comprendre ce qu’elle disait qu’à croire que je ne m’étais pas trompé. Elle avait vraiment besoin d’aide ? Et en potion en plus ? J’aurai compris si elle m’avait demandé quelque chose en sortilèges ou en DCFM mais là …
Je mis un peu de temps avant de reprendre mes esprits et finis par faire sortir quelques mots de ma bouche.
- Je peux t’aider, bien sûr. Sur quoi tu coinces ? Pas sur l’amortentia, j’espère ? Je marquais un arrêt en souriant bêtement, me moquant de moi-même. Non, j’ai vu ça que cette année. Je peux m’asseoir ? fis-je en désignant la place à côté d’elle. Puis, une fois installé, je lui demandais en souriant qu’elle était son problème exactement. J’espérais sincèrement pouvoir l’aider mais ça serait certainement un peu plus difficile que de lui expliquer comment jeter un sortilège ou comment se défendre contre un pitiponk. Ah les pitiponk … Arthur McLane et Holden Cassidy, experts en la matière …



Hors-RP:
 

Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Jeu 14 Avr - 14:50

A peine les mots étaient sortis de sa bouche que Maya les regrettait déjà. Elle avait attendu ce moment tellement longtemps qu'elle se sentait stupide de ne pas avoir su aligner une phrase. Elle avait plutôt l'impression qu'en ce début de discussion, ils étaient tous les deux horriblement gênés et cela rassura un peu la brune. "Je peux t’aider, bien sûr. Sur quoi tu coinces ? Pas sur l’amortentia, j’espère ? Non, j’ai vu ça que cette année." Elle aurait voulu étouffer un petit rire mais elle se contenta d'un sourire timide, elle n'aurait pas voulu qu'il pense qu'elle se moquait de lui.

Un garçon d'une autre année, elle n'avait pas pu reconnaître laquelle, traversa la salle commune pour se rendre dans la grande salle et Maya sauta sur l'occasion. Elle fit un signe de tête en sa direction. "Oh regarde ! Y'a quelqu'un qui a l'air de te faire un signe là-bas !" Tandis qu'Arthur se retournait, la bleue et argent en profita pour échanger le devoir de métamorphose qu'il s'apprêtait à lire avec le premier parchemin de potion qui lui passait sous la main. En voyant le regard interrogateur que lui fit le garçon, elle haussa les épaules mine de rien. "Il devait se recoiffer, je me suis trompé..." Elle rougit légèrement tout en souriant à nouveau. Bizarrement à chaque fois qu'Arthur était dans les parages, la jeune fille se sentait d'une bonne humeur indescriptible et rien ni personne à part elle ne pouvait l'expliquer. "Je peux m’asseoir ?" Il n'aurait pas pu lui faire plus plaisir à cet instant, la jeune fille hocha la tête de haut en bas tellement énergiquement que ce n'en était pas du tout naturel. Elle s'en fichait, dans quelques secondes LE Arthur McLane, SON Arthur McLane serait assis à côté d'elle. Maya fit rapidement de la place sur la table pour qu'il puisse être à son aise. "En fait on est en plein sur le... filtre de paix" Ne se souvenant plus du tout de quoi traitait le dernier cours, elle avait jeté un rapide coup d’œil sur sa copie. Elle savait très bien réaliser cette potion et n'avait eu aucun mal à en retenir les caractéristiques mais si pour Arthur il fallait qu'elle joue les idiotes, elle était prête à le faire. Comme par hasard, c'était un filtre pour calmer l'agitation, si elle en avait eu sous la main, elle en aurait certainement eu besoin, si à l'extérieur elle semblait à peu près normale, c'était tout autre chose intérieurement.

La salle commune était redevenue silencieuse et alors qu'Arthur lisait le parchemin, Maya glissa la main dans une des poches de sa robe et en sortit deux chocogrenouille. "Tiens... Comme je te retiens pendant l'heure du repas..." Elle lui tendit la friandise espérant très fortement qu'il avait un minimum faim pour l'accepter tout en ayant un air désolé sur le visage. En réalité, elle ne l'était pas du tout bien au contraire. En tout cas, vu les gargouillis très peu discrets que faisait son ventre, elle, ne se la refuserait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Sam 16 Avr - 16:05


A peine me penchais-je sur son devoir qu’elle m’interpella en me disant que quelqu’un semblait vouloir me parler. Je levais le nez immédiatement, regardant dans la direction qu’elle m’avait indiqué. Je m’attendais à croiser le regard d’un ami qui m’invitait à aller manger avec lui mais je ne vis qu’un troisième voire quatrième année qui ne me regardait même pas et qui remballait tranquillement ses affaires avant de descendre. Surprit, j’adressais un haussement de sourcils à Maya.
- Il devait se recoiffer, je me suis trompé... fit-elle en haussant les épaules, ne pouvant toutefois cacher son léger rougissement.
Je ne répondis rien, préférant garder pour moi mes remarques qui, tout compte fait, n’étaient pas vraiment gentilles. Car, après tout, comment pouvait-on confondre un salut franc de la main et un re-coiffage rapide ? Enfin bref, nous avions d’autres choses plus importantes à faire.
Tout en m’asseyant à côté de Maya, je reportais mon attention sur le devoir qu’elle avait habilement échangé sans que je m’en rende compte. Tu critiques Arthur, mais niveau observation, tu n’es pas mieux qu’elle ! Le philtre de paix, donc … Je me souvenais avoir étudié ça l’année dernière, ce qui me confirmait que Maya était bien en cinquième année. Je me souvenais que Slughorn nous avait rappelé je-ne-sais-plus combien de fois qu’il était très important de connaître sur le bout des doigts la réalisation de cette potion car elle tombait souvent aux travaux pratiques des BUSES. Et bien sûr, comme un élève sérieux, j’en avais apprise par cœur la recette. Peut-être allais-je en avoir quelques réminiscences, qui sait ?
- Le prof a déjà dû vous dire qu’il y avait de fortes chances pour qu’on vous la demande aux BUSES, je pense ? Je connaissais la recette par cœur, dommage que je sois tombé sur la potion de confusion.

D’un seul coup, la salle commune retrouva son silence mystique, digne d’une grande bibliothèque. Même en salle d’étude, il était difficile d’avoir autant de calme. Nous étions seuls, tranquilles mais terriblement loin du repas. A cette idée, mon estomac cria famine de façon aussi discrète qu’un troll le serait dans des toilettes ! Je m’excusais platement auprès de Maya qui fourra sa main dans une poche de sa robe pour en sortir deux chocogrenouilles. Mon visage s’illumina en la voyant m’en tendre une tout en s’excusant de me retenir pendant le diner.
- Oh tu sais, si je suis venu t’aider, c’est parce que je le voulais bien aussi. J’aurai pu aller manger en te laissent toute seule ici, dis-je en prenant la friandise avec un grand sourire. Ceci dit, quand je vois cette chocogrenouille, je me dis que j’ai bien fait de rester ici. Merci !
J’ouvris alors le paquet et attrapais rapidement la grenouille pour l’empêcher de sauter. Avide de tout ce bon chocolat, je la croquais à pleine dents, m’assurant ainsi qu’elle n’allait pas se faire la malle avec un miraculeux second bond. Puis, je revins au final sur les problèmes de Maya.
- Du coup, qu’est-ce qui te pose problème dans le philtre ? Tu ne te souviens plus des effets secondaires ? T’as un problème dans les concentrations des ingrédients ?
Je restais tout à fait sérieux sans me douter un seul instant qu’elle n’avait ni de problèmes ni besoin de mon aide et que ses joues rosies ne venaient pas d’un honte de demander de l’aide mais plutôt d’une toute autre raison.



Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Lun 18 Avr - 19:09

Maya comprit au haussement de sourcils d'Arthur qu'elle ne l'avait pas jouer fine sur ce coup-là. Elle préférait faire comme si de rien n'était, de toute façon c'était trop tard. Puis vu comment avait débuté son échange avec lui, elle n'était plus à ça près.
Tandis que le jeune homme se préoccupait du devoir de la brune, elle en profita pour l'observer posant son coude sur la table et la tête dans sa main. L'air rêveur, elle ne pouvait plus s'empêcher de penser qu'elle n'avait vraiment pas eu un coup de cœur pour n'importe qui. Tout ce qu'il faisait paraître jusqu'à maintenant ressemblait tout simplement à ce que Maya avait imaginé. Elle qui s'était dit qu'elle l'idéalisait peut-être, pensait, à ce stade de la conversation, qu'il avait vraiment tout pour lui plaire. Mais est-ce que c'était réciproque ?

Arthur la coupa dans ses réflexions en mentionnant les BUSES, ce qui fit totalement redescendre Maya de son nuage. Il fallait absolument qu'elle se mette à fond dans ses révisions et qu'elle arrête de rêvasser pour optimiser au maximum ses résultats. "Donc y'a encore plus de chances qu'on tombe dessus. Olala." Elle se prit la tête entre les mains, jouant sa petite comédie comme jamais. C'est le gargouillement du ventre d'Arty qui lui fit relever la tête, elle se moqua gentiment de lui quand il attrapa la chocogrenouille qu'elle lui tendait. Si elle avait hésité sur la possibilité que les deux avaient faim, elle en était maintenant persuadé. "Oh tu sais, si je suis venu t’aider, c’est parce que je le voulais bien aussi." Le serdaigle continuait de parler mais Maya ne l'entendait plus, il voulait aussi être avec elle ! Enfin, il avait accepté en le voulant un peu donc c'était presque pareil non ? "Je suis contente que tu sois resté en tout cas" Elle s'était sentie obligé d'en rajouter une couche, elle devait sûrement être d'une lourdeur intense aveuglé par ses sentiments mais ce n'était pas grave, au moins c'était dit et elle n'aurait aucun regrets en rentrant dans son dortoir ce soir.
Lorsqu' Arthur lui demanda ce qui lui posait problèmes dans le filtre, elle se souvint que l'amourette qu'elle s'imaginait entre les deux n'étaient pas le sujet principal. "En fait, j'ai beaucoup de mal pour la réduire en poudre, il reste tout le temps quelques morceaux qui sont trop durs à écraser" Evidemment, elle savait parfaitement réaliser cette étape de la potion mais bon, il fallait jouer le jeu.

Après avoir répondu, elle déballa le chocolat et n'attendit pas une seconde avant de croquer dedans. Elle attrapa aussitôt la carte de la friandise. "Ah super, Chauncey Oldridge" Elle prit un air de dégoût, elle avait déjà cette carte et n'aimait pas particulièrement regarder ce sorcier qui, autant grandiose qu'il pouvait être, n'étant pas franchement agréable à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Mer 20 Avr - 15:19


Comment aurai-je pu me douter que Maya me menait totalement en bateau ? Elle jouait parfaitement son jeu ! Et il fallait dire que son petit sourire complétait à merveille son petit rôle. Qu’aurai-je pu refuser à une belle fille qui acceptait mon aide en souriant et qui, en plus, m’offrait une chocogrenouille ? Oui mais voilà, elle n’avait pas du tout besoin de mes conseils. Encore heureux que je ne m’en rendais pas encore compte. Redoutable petit aigle.

Comme elle se mettait à regarder la carte chocogrenouille qu’elle avait reçu, j’en fis de même. J’eus légèrement plus de chance qu’elle, sur le plan esthétique du moins, car je n’avais pas à me faire dévisager par le visage verdâtre et pustuleux de ce malchanceux monsieur Oldridge.
-Newt Scamander pour moi. J’l’avais pas encore d’ailleurs, c’est cool ! fis-je en souriant devant le visage rondouillard mais non moins avenant du très respecté auteur de « Vie et habitat des animaux fantastiques ».
Mais je me remis aussitôt au travail, planchant sur les problèmes de Maya qui me semblaient autrement plus importants. Comme elle le disait, elle risquait de tomber sur cette potion aux Buses et ça n’allait pas faire son affaire si elle n’était pas capable de la préparer. Je commençais tout d’abord par la rassurer.
- Tu sais, c’est pas tellement compliqué. L’examinateur ne cherche pas seulement à savoir si ta potion est bien conforme à la fin de l’épreuve. Il veut aussi évaluer l’ensemble des opérations que tu réalises, tu comprends ? Donc si jamais tu n’arrives pas à réduire assez finement un composant, c’est pas spécialement grave du moment que tu as bien réalisé les étapes précédentes, dis-je tout à fait calmement tout en sachant que cette épreuve de potions en stressait plus d’un. Le jour-même, quelques heures avant l’épreuve, j’avais moi-même eu l’impression de ne plus rien savoir. Et pourtant, tout était revenu au moment venu. Sinon pour ton problème, j’ai peut-être une solution. Si jamais tu en as besoin, tu devrais pouvoir avoir un tamis. Tu passes ta poudre dedans pour séparer les grains du reste. Dans un mortier, tu récupères tes grains et tu ajoute un peu de gravier, lavé avant bien sûr. Tu sais, celui qu’on utilise des fois pour réduire en bouillie certaines plantes. Avec ton pilon, tu écrase tout ça. Le gravier va t’aider à réduire en poudre les grains qui restent. Et tu n’as plus qu’à récupérer ta poudre en la repassant dans un tamis. C’est pas trop compliqué, non ? Ça prend peut-être juste un peu plus de temps.
C’était une petite astuce que le professeur Slughorn m’avait donné lors de la préparation de je-ne-sais-plus quelle potion avec laquelle j’avais rencontré le même problème. Et ça marchait très bien même s’il fallait toutefois faire attention à bien laver le gravier plus à ne pas en laisser passer dans le tamis. Mais je savais que Maya était consciencieuse et qu’elle n’allait pas se faire avoir. Car après tout, je connaissais beaucoup d’élèves qui ne se seraient même pas donné la peine de réduire totalement les ingrédients en poudre. Quelques petits grains, qui seraient après devenus de gros grumeaux, ne les auraient même pas dérangés.
- Mais je suis sûr que tu vas très bien t’en sortir. T’as pas à t’en faire, lui glissais-je avec un sourire sincère.



Hors-RP:
 

Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 292
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan Sprayberry - philia
| SANG : sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : le vide mental
| PATRONUS : le rouge-gorge
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Mar 26 Avr - 17:33

Une fois mon assiette vidée, je jetai un regard autour de moi. Je repérai quelques têtes connues, mais pas celle que je souhaitais trouver. Où était-il passé ? Bertram devait réviser pour ses BUSES ce soir et il m'avait chargé de passer un message au reste de l'équipe lors de mon entraînement particulier. J'avais quasiment fini ma mission, il ne me restait plus qu'à le dire à Arthur, mais celui-ci semblait introuvable. Je n'avais aucune envie de parcourir tout le château à sa recherche et j'avais espéré qu'il me rejoigne lors du repas, mais il n'était toujours pas là. Pourtant, il n'avait pas d'examens importants cette année, enfin pas aussi importants que d'autres en tout cas. Je décidai d'attendre encore un peu en me servant d'un bon dessert. Vu l'après-midi que j'avais passé sous la pluie à voler dans tous les sens, Bertram me provoquant toujours plus pour que je contrôle mon vertige, j'avais bien le droit de me féliciter avec une petite gourmandise.

L'assiette de nouveau vide au bout de quelques minutes, je relevai de nouveau la tête vers les nouveaux venus. Je crispai ma mâchoire en le voyant toujours pas. N'ayant aucune envie de passer ma soirée dans la grande salle, je décidai de vérifier s'il n'était pas ailleurs. Un serdaigle comme lui ne pouvait pas avoir dis milles lieux de prédilection différents. Je commençai par monter jusqu'à la bibliothèque. Je fus surpris par le monde présent, sans doute à cause de la proximité des examens de fin d'année. Je pouvais voir les étudiants tournés les pages de leurs livres, déprimés, murmurés à leurs voisins pour essayer de résoudre un problème. Par contre, mon coéquipier était toujours introuvable. Je partis donc en direction de la salle commune, me disant que je lui enverrai un hibou si jamais il n'était pas là-haut. Je n'avais aucune envie de subir les foudres du capitaine s'il ne se pointait pas à l'entraînement demain.

Arrivé devant l'entrée de la salle, je dus me forcer à me concentrer pour pouvoir répondre à l'énigme. Après une trentaine de secondes, je tentai une réponse et fus soulagé de voir la porte s'ouvrir. Je n'aurais pas eu la patience d'attendre qu'un autre serdaigle entre ou sorte. « Ah Arthur ! Enfin ! » J'avais fait quelques pas et avait rapidement vu la tête du blond penchée au-dessus d'un devoir. Je m'approchai de lui et n'aperçus la personne qui l'accompagnait qu'au moment où j'avais atteint sa table. « Salut Maya ! Ça va ? Vous faites quoi ? » demandai-je, un peu curieux de voir ces deux-là ensemble. Je ne savais pas qu'ils se connaissaient. Je jetai un petit coup d’œil au parchemin posé entre eux. « Potion ? Mais je croyais que tu… et toi... » Je les regardai à tour de rôle, ne comprenant pas ce qu'il se jouait en cet instant. Depuis quand Maya avait-elle besoin d'aide dans cette matière ? Et de la part d'Arthur en plus ? C'était ridicule ! Mais je sentis un regard noir me fusillé et je fis le choix judicieux de me taire. « Bertram voulait que je te prévienne. Il a réservé le terrain pour demain matin, avant le petit-dej. Sois pas en retard, j'ai aucune envie d'y passer toute la matinée ! Bon je vous laisse, bonne révision... » Je regardai avec insistance la jeune fille avant de me détourner et de monter chercher mes devoirs dans le dortoir. En redescendant, je ne pus m'empêcher de les observer de nouveau, mais je finis par les oublier en me plongeant dans mon devoir de sortilèges.
HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Ven 29 Avr - 18:46

Il avait eu la carte de Newt Scamander, le chanceux ! La mère de Maya était une fan particulière de l'auteur et passionnée par l'étude des créatures magiques, c'était bien l'inverse de sa fille.

Arthur, si gentil qu'il était, cherchait moultes solutions pour le problème de la serdaigle. Elle se sentait presque coupable de prendre le temps du garçon pour un problème qui n'existait pas mais elle ne pouvait pas regretter. Elle était certaine qu'ils pourraient bien s'entendre et s'il fallait passer par une quelconque distraction tournant autour de la potion avant qu'ils se considèrent comme amis et peut-être plus dans le futur, elle ferait taire les maux d'angoisse qui avaient prit place dans son ventre. "Un tamis, je suis sûre de pouvoir trouver ça à Pré-Au-Lard" Le message était probablement peu clair mais il était présent malgré tout, la jeune fille espérait secrètement qu'ils pourraient se rendre en ville tous les deux. Éventuellement après l'achat de l'ustensile, même si il était inutile pour la brune, elle pourrait faire croire subtilement, ou non, qu'elle est assoiffé improvisant un pseudo rencard avec son blond. "En tout cas, merci pour l'astuce" Elle le pensait sincèrement, elle ne l'utiliserait sûrement pas mais Maya la trouvait réellement pratique pour un élève en difficulté avec cette étape de la préparation.

Quasiment au même moment, la porte de la salle commune laissa apparaître Sean, certainement le futur petit copain de la meilleure amie de Maya, Luzia. Il tourna instinctivement un regard sur l'ensemble de la pièce et marqua un arrêt sur le binôme. Si Arthur ne semblait pas avoir remarqué qu'il se dirigeait vers eux, la serdaigle eut largement le temps de s'en rendre compte et de se dire qu'il allait la griller. Arrivé à leur hauteur, Sean engagea la conversation. "Hey Sean, ça va, ça va... On est en train de..." Elle était repérée c'était sûr, d'autant plus que le cinquième année comprit rapidement à la vue du parchemin qu'il s'agissait de potion. "On reprenait juste quelques points." Elle avait baissé les yeux devant son ami, prise en flagrant délit de tentative de rapprochement mais Maya releva aussitôt la tête quand elle sentit qu'il faisait des aller retour entre Arthur et elle, scène qui semblait tout droit tirer d'un film comique. Sentant qu'il allait faire une gaffe mettant la bleue mal à l'aise, elle lui adressa un regard significatif de sens. Pas idiot, il comprit qu'il fallait changer de sujet, et c'est ce qu'il fit s'adressa à Arthur au sujet de quidditch.

Le coeur de Maya qui s'était acceléré de peur d'être dans une situation gênante, reprit un rythme régulier. Quand elle sentit le regard lourd de questionnement de Sean sur elle, elle ne put que lui sourire timidement ses joues rosissants. Elle aurait immanquablement des comptes à rendre, elle verrait ça plus tard. Le garçon retourna à ses occupations laissant Maya et Arthur de nouveau seuls. "J'espère vraiment que vous allez remporter la victoire contre Poufsouffle ! Même si les entraînements avant le petit-dej ça fait tôt, faudrait pas que tu sois fatigué... enfin vous..." Elle qui aimait tant prendre son temps pour sortir du lit, n'aurait jamais fait de quidditch juste pour les entraînements matinaux et beaucoup trop intensifs à son goût, en plus, elle n'était même pas doué sur un balai. Enfin bon, si cet entraînement permettait à son équipe de gagner le match, elle pourrait féliciter Arthur en personne, c'était un mal pour un bien.

hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Dim 1 Mai - 12:17


- Oui, ça se trouve facilement à Près-au-lard. Il n’y a pas de soucis à se faire, répondis-je tout à fait normalement à l’affirmation de Maya. Trop concentré ou peut-être trop sérieux ou naïf, je n’avais pas remarqué le sous-entendu, l’invitation tacite qu’elle tentait de me lancer comme on jetterait une bouteille à la mer. Engloutie par les flots, celle-ci n’atteignit pas sa destination, à son grand dam.
Parfaisant à merveille son rôle, Maya me remercia tout à fait sincèrement, tant et si bien que même si j’avais eu connaissance de la supercherie, je l’aurai cru réellement reconnaissante. Peut-être l’était-elle au final ? Je lui répondis avec un sourire, toujours prêt à aider des amis.

Ce fut alors que Sean entra dans la salle commune. Je ne le remarquai étrangement pas tout de suite malgré le silence qu’il venait de rompre en ouvrant la porte, allez savoir pourquoi. Il nous rejoignit rapidement, ce qui me surprit grandement, d’autant plus qu’il semblait connaître Maya. Curieux comme pas deux, Sean nous demanda ce que nous faisions, ce à quoi Maya répondit avec hésitation. Trouvant cela étrange, je fronçais les sourcils, regardant tour à tour mes deux amis. Que se passait-il ? Sean savait-il quelque chose que je ne connaissais pas ? Posant une question des plus déroutantes, il fut néanmoins coupé par une réponse totalement plausible de Maya. Il y eut un moment de flottement, les deux s’adressant des regards insondables et moi qui, au milieu, n’osait trop rien dire de peur de mal agir. Néanmoins, Sean finit par changer de sujet, à mon grand soulagement car je commençais à me sentir aussi mal à l’aise que Maya.
- Bertram voulait que je te prévienne. Il a réservé le terrain pour demain matin, avant le petit-dej. Sois pas en retard, j'ai aucune envie d'y passer toute la matinée !
Je me forçais à faire bonne figure et à ne pas soupirer.
- Ok, je serai à l’heure. T’inquiète pas, répondis-je avec lassitude.
Comme toute personne normalement constituée, je n’aimais pas me lever aux aurores, même si c’était pour jouer au Quidditch. Il n’y avait que Bertram qui était assez fou de ce sport pour apprécier les entrainements si matinaux et si corsés, car ne le cachons pas, notre capitaine ne nous épargnait jamais. Encore heureux qu’avec les beaux jours qui revenaient, on n’allait pas mourir de froid ni trempés jusqu’aux os sur nos balais !

- J'espère vraiment que vous allez remporter la victoire contre Poufsouffle ! Même si les entraînements avant le petit-dej ça fait tôt, faudrait pas que tu sois fatigué... enfin vous... fit sincèrement Maya une fois que Sean fut parti.
Je hochais la tête, une moue pensive et dubitative accrochée aux traits. C’était ce que nous espérions tous : pouvoir enfin gagner un match. Pour le moment, Serpentard était largement en tête et si nous voulions les rattraper, il fallait gagner le match contre Poufsouffle puis celui contre Gryffondor. C’était pour cette raison que Bertram durcissait les entrainements. Il n’osait pas le dire mais, comme nous, il craignait de ne pas pouvoir remporter la Coupe cette année. Et s’il nous restait tout de même une chance, elle était tellement infime qu’il nous faudrait un miracle pour l’atteindre.
- J’espère aussi. Après tout, Poufsouffle n’a pas Black dans leur équipe. On a peut-être une chance d’attraper le vif d’or cette fois. Il fallait avouer que le jeune Regulus avait fait forte impression. En deux matchs, il avait scellé la victoire de son équipe en attrapant rapidement la petite balle brillante. Vraiment impressionnant. Mais aussi vraiment rageant … Et ne t’inquiète pas. Bertram nous a habitués à ce régime d’entrainement. La fatigue ne nous fait pas peur. Et il faut bien ça si on veut gagner. Je me tus, laissant retomber pendant un instant le silence avant de rependre. Tu nous encourageras, n’est-ce pas ?



Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Mar 26 Juil - 20:08

Devant l'échec de sa proposition, la brune perdit son sourire. Sa tentative de rapprochement avait échoué. Elle reprit rapidement ses esprits. Ce n'était pas vraiment un râteau vu qu'elle n'avait rien demandé explicitement. Non, non, ce n'était pas refus, c'était une ignorance de la part d'Arthur, la brune tentait de se convaincre. D'habitude si réservée lorsqu'elle se mettait à parler avec une nouvelle personne, elle se sentait obligé de combler le quelconque vide qui pourrait apparaître entre les deux. Elle avait tellement envie d'apprendre à le connaître. Depuis un moment déjà elle l'avait remarqué, depuis un moment déjà elle avait sentie cette pierre qui tombe au fond de son estomac, depuis un moment déjà elle savait. Essuyant donc ce qu'elle persistait à ne pas considérer comme une défaite, elle lui sourit à nouveau.

Lors de la présence de Sean, elle connut de nouveau un moment de stress, comme si toutes les personnes qui pouvaient passés à côté d'eux savaient que Maya était en quelques sortes en train de duper Arthur. Enfin bon, elle n'était pas la première à trouver un prétexte pour discuter avec un garçon, elle n'avait pas de compte à rendre à ce qu'elle sache. Pourtant elle était partagé entre l'envie de passer un moment avec lui et le désir de lui révéler la vérité sur ses capacités en potion au risque qu'il la prenne pour une fille plus qu'étrange. Elle n'avait jamais été courageuse, tant pis, elle lui en parlerait plus tard... ce n'était qu'un détail, hein ?

Suite au départ de Sean, la discussion se stabilisa naturellement sur le quidditch. Même si la brune n'était pas forcément une grande fan de ce sport, pas très douée non plus, elle était à fond derrière l'équipe de sa maison assistant à tous les matchs. En plus de ça, elle en profitait pour ne pas quitter des yeux son poursuiveur favoris durant toute la partie. Pourtant elle avait essayé de s'y intéresser. Bertram qui était son ami avait tenté de lui faire apprécier son sport mais c'était peine perdue. A peine montée sur un balai, elle sentait son cœur battre de manière anormale. Et lorsque les souafles et autres balles en tout genre étaient mises en jeu, elle se dépêchait de retrouver la terre ferme et la sécurité. Le quidditch c'était bien... à regarder !

Arthur mentionna Regulus Black, depuis quelques temps déjà, le serpentard s'était revelé bien plus que doué à son poste d'attrapeur permettant des victoires pour son équipe mais aussi promettant une avance quant au résultat final du tournoi sportif. Si pour gagner il fallait plus d'entraînements pourquoi pas, surtout qu'aux dires d'Arthur, il semblait plutôt bien accepter l'intensité et la rigueur demandé par le capitaine. "J'espère juste que tu ne seras pas trop cassé à la fin." Il y eut un silence mais trop court pour qu'il soit gênant, c'était même plutôt agréable de savoir qu'ils se sentaient à l'aise. Maya l'était en tout cas, petit à petit depuis le début de la conversation elle s'était détendue. "Bien sur que je vous encouragerai ! Ce serait trop bête que je loupe votre victoire!" Elle le fixa en souriant, il fallait qu'ils gagnent, en cas inverse, elle louperait probablement une chance de se rapprocher un peu plus de lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by Niclas
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya Lun 1 Aoû - 11:43


Oubliés les problèmes de potions de Maya. Oublié le devoir que je devais rendre le lendemain à Binns. Nous discutions de Quidditch comme deux amis alors que, jusqu’à aujourd’hui, nous ne nous étions jamais vraiment parlés. Ça me plaisait assez, à vrai dire. Ça prouvait qu’on s’entendait bien même si c’était la première fois qu’on avait une conversation qui durait bien plus longtemps qu’un simple "Salut" ou un "pardon" après s’être bousculés. En fait, même si elle semblait un peu timide, Maya était une chouette fille. Je trouvais même dommage qu’on ne se soit pas réellement parlé avant.

- J'espère juste que tu ne seras pas trop cassé à la fin, répondit-elle avec un air pensif. Je ne sais pas trop pourquoi mais je ne répondis rien. Peut-être était-ce parce que j’acquiesçais silencieusement et que j’imaginais déjà en train de trainer les pieds après l’entrainement et toute la journée. La fatigue avait beau ne pas me faire peur, elle serait quand même là pour embellir la journée à venir. Mais bon, c’était le prix à payer pour espérer encore remporter la Coupe de Quidditch cette année.

Lorsque Maya me répondit joyeusement qu’elle allait nous encourager à fond, un grand sourire fleurit sur mon visage.
- C’est cool ! répondis-je sans que mon sourire ne disparaisse. Tu seras au premier rang, j’espère. Je veux t’entendre depuis mon balai !
Bien sûr que je la charriais. Dans le brouhaha des gradins, ce serait impossible d’entendre quelqu’un en particulier. Surtout si en plus, on était concentré comme jamais pour infliger une défaite cuisante aux Poufsouffle. Par contre … Si je la voyais au premier rang, ça me ferait très plaisir et ça me donnerait encore plus envie d’arracher cette victoire. Mais je ne doutais pas que Maya me prendrait au mot !

Il y eut alors un petit silence où mon sourire malicieux ne me quitta pas. Malheureusement, je brisais sans le faire exprès ce moment en baillant longuement. Toute l’exténuante journée que j’avais passée me rattrapait d’un coup et les paroles de Maya me revinrent en mémoire. Il ne faudrait pas que je sois trop cassé. Elle avait totalement raison. Même si je n’en avais pas envie, je ferai mieux d’aller me coucher. Je devais me lever tôt demain. Il fallait donc que j’aille récupérer un minimum. A contrecœur, je soupirais :
- Je crois que je vais aller me coucher. Tu t’imagines pas la journée que j’ai eue. Je me mis alors à ranger mes affaires, oubliant totalement que je n’avais pas terminé mon devoir pour Binns et finis par me lever. J’espère t’avoir été utile au moins.  Si jamais tu as encore des questions pour quoique ce soit, n’hésite pas surtout ! Ça me fera plaisir de t’aider. Je lui adressais un dernier sourire bienveillant avant de conclure. Bon, bonne nuit Maya !



Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdus au milieu des livres - ft.Maya

Revenir en haut Aller en bas

Perdus au milieu des livres - ft.Maya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pétilller au milieu des livres ? Ou pas. [Lilia Sabishisa/ Dongwoo Jang]
» Retrouvailles au milieu des livres • Theobald
» ANNABETH & ROSIE ¤ Au détour d'une étagère, au milieu des livres.
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Règle du RP: Les symboles perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-