GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Le serpent et la lionne | Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Le serpent et la lionne | Moran Ven 3 Juin - 17:46

Mary s’affala lourdement sur le banc de la table des Gryffondor, exténuée. Les cours de ce matin l'avaient épuisée et les professeurs semblaient se donner le mot pour leur donner un maximum de devoirs. Et le pire c'est qu'elle n'était qu'en troisième année, alors c'était loin d'être fini! Lily, sa meilleure amie, vint s'installer à côté d'elle et les deux jeunes filles commencèrent à se plaindre des cours tout en remplissant leur assiette. Ce qui était pratique quand on avait Lily Evans comme meilleure amie, c'est qu'elle était fort en tout, alors on pouvait facilement copier sur elle ou lui emprunter son devoir. La matière où son amie était la plus forte - et celle ou Mary l'était le moins -, c'était les potions. Mais bien sûr Lily se mettait toujours en binôme avec cet idiot de Rogue, du moins quand ils étaient avec les Serpentard. La McDonald ne comprenait pas ce qu'elle lui trouvait, avec ses cheveux gras et son air constamment désintéressé, mais elle se gardait bien de tout commentaire devant la jeune rousse.

Alors qu'elle allait terminer son dessert, Lily lui expliqua que le professeur Slughorn avait demandé à la voir, sûrement pour l'inviter à une de ses réunions du club de Slug. Mary la laissa donc partir avec un sourire. Elle savait combien Lily détestait aller à ces réunions. La jeune Gryffondor finit donc tranquillement son repas en bavardant avec d'autres élèves, puis se leva pour rejoindre sa Salle Commune durant la maigre pause qu'il lui restait avant de se rendre à nouveau en cours. Elle commençait à se lever quand elle entendit des cris de protestation venir de l'autre bout de la Grande Salle, du côté de la table des Serpents. Elle se retourna et vit, sans surprise, qu'un groupe de Cinquième années était en train d'embêter une deuxième année. Ils lui lançaient des morceaux de pain dans les cheveux et la pauvre n'osait rien dire. Levant les yeux au ciel devant tant d'immaturité, Mary s'apprêtait à partir quand elle vit que le ton avait commencé à monter et que les Serpentard encerclaient maintenant la jeune fille. Prise d'impulsion, La Gryffondor se dirigea vers le groupe, serrant les poings. La McDonald arriva devant eux avec un grand sourire, faisant mine d'applaudir. "Ah bravo, quelle maturité ! Embêter quelqu'un de trois ans de moins que vous, quelle preuve de courage! Et puis, vous n'avez rien trouvé de mieux que lui lancer du pain? Je ne pensais pas que le niveau était tombé si bas, ça me désole pour vous, vraiment. En tout cas, vous devez bien vous amuser, je me serais bien jointe à vous, mais disons que j'ai dépassé le stade de la garderie. Bon, je ne vais pas vous retenir plus longtemps, vous allez sûrement aller faire la sieste." Une fois quelle eut fini, Mary fit directement demi tour, fière d'elle, ne prêtant pas du tout attention aux remarques acerbes des Serpentard derrière elle. L'élève que le groupe embêtait quelques secondes plus tôt la remercia puis sortit immédiatement de la Salle. La jeune Gryffondor en fit de même.

Alors qu'elle allait prendre les escalier pour rejoindre la tour Nord, elle entendit des pas derrière elle et reconnut un des Serpents à qui elle venait de faire la morale. Celui là n'avait rien dit en tout cas, du moins elle ne l'avait pas entendu faire de remarques ni lancer quoi que ce soit. Aussi elle s'arrêta et le laissa la rattraper. "Alors, tu viens me jeter un sort pour me faire taire éternellement ?" Mary esquissa un sourire moqueur. "Ou alors peut être que tu viens excuser ta bande de copains pour avoir eu un comportement digne d'un Scrout à Pétard ?" la jeune fille rigolait maintenant, tandis qu'elle attendait la réponse de son interlocuteur. Il n'avait pas l'air très menaçant, il faisait même... sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 735
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le serpent et la lionne | Moran Sam 4 Juin - 13:56

Je traînais avec un groupe de Serpentard depuis le début de la matinée. Je m'étais décidé à me sociabiliser pour une fois, mais à vrai dire, c'était surtout pour ne pas rester seul à table parce que franchement, manger seul, je ne supportais pas ça. J'avais toujours besoin de trouver quelqu'un pour manger, et généralement, Calypso acceptait ma présence avec plaisir. Quoi de plus normal, puisque je l'a connaissais depuis une dizaine d'années. Mais aujourd'hui, je ne l'avais pas vu, et je ne savais pas trop pourquoi. Je ne doutais pas qu'elle pouvait sécher les cours sans remords, mais ne pas venir à table ne lui ressemblait pas trop.
Du coup, je m'étais "intégré" à un groupe de Serpentard, dont j'avais déjà oublié la moitié des noms. Peut-importait au final, c'étaient des imbéciles finis. De mon âge, certes, mais ils n'avaient aucune maturité au final. Mais au moins, je n'étais pas seul.

Alors qu'ils importunaient une élève de deuxième année, une Poufsouffle, pour changer, une fille de Gryffondor vînt s'interposer. Elle était jolie, et je crois l'avoir déjà vu avec Evans, la pauvre fille harcelée par Potter. Cette histoire, tout le monde la connaissait à Poudlard, cette fille ne passait donc pas inaperçu, tout comme ses amies, d'où probablement ce sentiment de déjà-vu. Alors qu'elle nous réprimandait en laissant partir la pauvre gosse, je la regardais attentivement, ricanant parfois de ce qu'elle nous disait. Je n'avais rien à me reprocher, j'avais mangé, j'avais écouté, j'avais regardé, mais je n'avais rien fait. Dieu soit loué, je ne subissais pas vraiment les foudres de la jeune fille. Alors qu'un Serpentard (dont le nom m'avait échappé, forcément) lui lançait tout son venin je vis la jeune fille partir. Elle était plus jeune que nous, mais au final, cela ne m'étonnait pas de la voir s'interposer pour aider une élève. Caractère de Gryffondor l'oblige. Je levais les yeux au ciel en me disant que ce que j'allais faire était complètement stupide, mais je me levais et partais à sa suite, sans un mot pour le groupe qui me regardait, choqué, espérant vainement que j'allais régler son compte à cette fouineuse. Ce n'était pas mon but. Je voulais une conversation civilisée et polie. En apprendre plus sur elle.
Savoir des choses sur le monde, c'était ce que je faisais de mieux. Je fouinais, manipulais parfois, mais j'arrivais toujours à obtenir ce que je voulais. J'avais une âme journalistique. J'avais besoin de tout savoir sur tout le monde, ma curiosité me dominait et parfois, m'agaçait. J'écoutais les conversations de la salle commune, et elles étaient très très intéressantes : Entre les Avery, entre Fluvia et Niclas, les hautes familles de sangs-purs avaient des secrets pas toujours bien cachés. Et je connaissais pas mal d'entre eux. Je gardais ces informations secrètes, selon leurs degrés d'importance, je ne dévoilais que les plus minimes à ceux en qui j'avais confiance, Calypso, pour ne citer qu'elle. Les autres… J'attendais ma place dans la Gazette du Sorcier pour les livrer.
La fille m'avait entendu arriver et elle s'était retournée, toujours moqueuse et provocante ce qui me fit sincèrement sourire. Je m'arrêtais devant elle, le pouce désigné vers l'arrière tout en lâchant :

   -     Ces gars-là, mes amis ? Sûrement pas !

Je marquais une pause en la détaillant :

   -    Je viens simplement louer ton courage de t'interposer devant un groupe de Serpentard, non seulement pas très équilibrés, mais surtout immatures, rien que pour cela, tu as mon respect. Oh, et respecte les Scrout à pétards, ces créatures sont plus intelligentes qu'elles n'en ont l'air.

Les Scrouts à Pétard étaient mal-vu de la communauté sorcière pour je ne sais qu'elle raison, mais même si je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils étaient fascinants, je pensais qu'il fallait leur donner le minimum de crédibilité qu'ils méritent. Je me demandais pourquoi je philosophais sur ces créatures et je me traitais immédiatement d'idiot de l'avoir fait.
Peu de gens auraient aidé cette gamine, en dehors des Rouges et Or, et je sais par exemple que je n'aurais rien fait. A vrai dire, je n'avais rien fait puisque j'assistais passivement à la scène.
Je tendais un bras vers les escaliers pour l'enjoindre à continuer son chemin avec moi :

   -    Moran Powell lâchais-je en guise présentation. J'espère que tu ne me feras pas l'affront de ne pas me dire ton nom ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Le serpent et la lionne | Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Blonde contre Brune, Serpent contre Lion... [PV Alice/Terminé]
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Le baiser de la femme serpent
» Un Serpent Royal
» La chasse au serpent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-