C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

(amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Mer 3 Aoû - 13:29

Maya savait que le reste de la journée serait encore plus dure que la matinée. Il faisait horriblement chaud et les plages écossaises devaient sûrement être bondées. Sa famille voulait faire un tour au bord du lac cet après midi là, ils comptaient bien profiter de leurs vacances pour prendre quelques couleurs. Ce n'était pas vraiment ce qui intéressait le plus Maya, elle avait plutôt idée de se promener dans les commerces à l'abri de la chaleur, les rues seraient plus fraîches et accueillantes et elle en profiterait pour acheter quelques cartes postales de l'endroit. De plus, elle se rendait compte au fur et à mesure qu'elle prenait de l'âge qu'elle aimait pas mal pouvoir suivre sa vie comme elle le souhaitait. Elle avait appris depuis sa rentrée à Poudlard à apprécier l'indépendance. C'est pourquoi elle avait le sentiment de devoir réapprendre à vivre avec ses parents à chaque fois qu'elle retournait chez elle. En effet, elle avait cette forte impression de grandir bien trop vite pour que ses parents s'adaptent à ce changement, pour eux, elle était probablement encore cette gamine, deux couettes sur la tête, émerveillée de découvrir le monde de la magie. Par exemple, elle avait apprit ce qu'était l'amour, du moins ce qui s'en rapprochait le plus. Elle savait que ses parents étaient cool mais lorsqu'ils avaient commencés à entamer le sujet des amourettes avec Maya, elle avait préféré faire profil bas. Ses parents comprenaient bien et face au malaise de leur fille, ils avaient laissés tomber malgré une certaine curiosité.

C'est là que la serdaigle comprit qu'un petit tour en ville lui ferait le plus grand bien. Et c'est pourquoi elle se promenait actuellement entre les différentes boutiques de la rue commerçante, un grand sourire scotché aux lèvres. Observant les animations présentes dans les vitrines, elle s'arrêtait devant presque chaque magasin. Elle finit meme par rentrer dans l'un d'eux pour en ressortir avec un petit paquet de cartes à poster.

C'est en continuant sur l'allée que son cœur eut un raté. Elle savait bien que beaucoup d'élèves de Poudlard était présent dans le coin, attirés par les festivités mais lui ? Il était dos à elle marchant à quelques pas juste devant, elle aurait pu avoir un doute sur son identité parce que sa chevelure semblait plus blonde qu'auparavant, sûrement à cause du soleil. Mais pourtant elle savait. Elle le connaissait depuis un petit bout de temps maintenant sans vraiment le connaître. Les plus grands appelaient ça l'amour.

Elle remit ses cheveux en place rapidement, elle n'allait pas manquer l'occasion d'avoir une discussion avec lui, autant être à peu près présentable ! Si Arthur était là c'était un pur hasard, elle ne savait même pas qu'il était venu en Écosse cet été.

Accélérant le pas, elle se retrouva rapidement à quelques centimètres de lui. Le  cœur battant, elle l'interpella. "Hey ARTHUR !" Prenant un air plus ou moins naturel, elle attendit qu'il se retourne pour la remarquer. "Salut, je suis surprise de te voir ici ! Enfin, surprise dans le bon sens hein ! Ça me fait plaisir de te croiser !"

À vrai dire depuis leur petite conversation dans la salle commune, elle avait espéré pouvoir le retrouver en tête à tête mais c'était peine perdue entre ses révisions pour les examens et les entraînements d'Arthur. Mine de rien, il lui avait beaucoup manqué. En tout cas, promis elle n'y était pour rien qu'ils se retrouvent au même endroit au même moment !

Spoiler:
 


Dernière édition par Maya Andrews le Lun 19 Juin - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Jeu 4 Aoû - 17:33


Malgré la chaleur qui régnait tout autour du Loch Ness et de Fort Augustus, j’avais quand même décidé d’aller me promener en ville, histoire de profiter un peu des ruelles typiques et de l’ambiance peut-être un peu plus calme qu’au Festiwitch. J’étais seul à arpenter les rues et ça me convenait parfaitement. Elliot avait décidé de rester au camping, prétextant qu’il faisait trop chaud pour bouger (ce qui était vrai au final). Alors, certain qu’il n’allait rien lui arriver, je l’avais laissé là-bas. Depuis qu’il était rentré à Poudlard voilà maintenant un an, il avait repris un peu d’assurance et j’étais certain qu’une baguette en main, il saurait se défendre. Même si bon ici, il ne pouvait y avoir comme danger que des festivaliers un peu trop alcoolisés.

Sous un soleil de plomb, j’arpentais les ruelles de Fort Augustus sans trop savoir que faire. Je regardais les vitrines, cherchant peut-être un souvenir typique à ramener à mes parents mais je devais bien avouer qu’il n’y avait pas grand-chose qui puisse sortir de l’ordinaire. En fait, c’était surtout parce que rien ici ne changeait vraiment de notre quotidien. On habitait à à peine cent kilomètres d’ici, dans une écosse encore plus conservatrice. Tout ce qu’on vendait ici, mes parents l’avaient soit déjà à la maison soit déjà vu. Alors, de dépit, je me remis à flâner. Après tout, peut-être qu’Elliot aurait une meilleure idée que moi.

- Hey ARTHUR ! cria quelqu’un juste derrière moi. Je sursautais un peu puis me retournais bien vite pour voir qui pouvait bien m’appeler. C’était … Maya ? Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ? Sans trop savoir pourquoi, je me mis alors à remercier Elliot de ne pas être venu avec moi cet après-midi. Salut, je suis surprise de te voir ici ! Enfin, surprise dans le bon sens hein ! Ça me fait plaisir de te croiser !

- Oh salut ! lui répondis-je sur un ton surprit que je ne voulais pas du tout. Oui, j’étais surpris de la voir ici mais ce n’était uniquement ce que je voulais qu’elle pense. J’étais content de la voir. Vraiment content de la voir, étrangement. Moi aussi, ça me fait plaisir de te voir, fis-je en tentant de reprendre un semblant de naturel.
Je lui souris franchement. Je ne mentais jamais pour ce genre de choses. Et puis, je me sentais étrangement coupable qu’on ne se soit pas vraiment reparlé depuis son petit cours particulier dans la salle commune. Bon, elle avait eu ses examens et moi mes entrainements à répétition mais ça ne justifiait rien ! J’aurai dû revenir lui parler. Maya était une fille bien, intelligente et, on ne va se le cacher, belle. Que devait-elle penser de moi ?! Certainement que j’étais un ami qui la négligeait un peu !
- Il fait une de ces chaleurs ici ! Tu veux pas qu’on se trouve un coin à l’ombre pour discuter ? demandais-je sans me trouver très convaincant. Si quelqu’un nous entendait, il aurait bien rit. Nous étions plus gauches l’un que l’autre, c’était vraiment drôle. Il y a un glacier pas loin. Sa terrasse est couverte de parasols. On pourrait y aller, non ? Enfin, si t’as le temps, bien sûr !
Ça ne vaudrait certainement pas les glaces Fortarômes mais en faisant une telle proposition, je touchais un point sensible. Tout comme moi, Maya adorait les glaces ! Complètement par hasard, je lui fis une proposition qu’elle ne pouvait pas refuser. Et je l’invitais bien sûr. Ça allait de soi.



Hors-RP:
 

Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Sam 6 Aoû - 20:55

Lorsqu'elle tomba face au visage d'Arthur, son cœur se gonfla de bonheur. D'ailleurs, il n'était pas le seul à avoir été surpris de l'appel de la jeune fille. En effet, plusieurs personnes dans la rue s'étaient retournés sur eux faisant rosir les joues de la serdaigle. Elle lui laissa quelques secondes pour qu'il comprenne ce qui se passait puis lui sourit. Même le salut du garçon qui semblait plutôt étonné, voire même déçu ou bien surpris ne toucha pas Maya. Elle était de bien trop bonne humeur et plongée dans sa rêverie tournant autour du garçon. "Moi aussi, ça me fait plaisir de te voir". La réplique d'Arthur suivi de son sourire plus que sincère firent fondre Maya sur place. Elle ne savait pas pourquoi mais dès qu'elle était en sa présence tout semblait devenir plus facile, plus doux, il avait cette facilité à détendre la brune sans pour autant qu'il ne s'en rende compte et c'est ça qu'elle aimait chez lui. "J'imagine que tu dors au camping ?" Elle n'avait pas pu s'empêcher de demander, un besoin trop important de savoir si elle aurait la chance de le rencontrer de nouveau pendant ses vacances.

Cela faisait plusieurs minutes qu'ils s'étaient arrêtés au milieu de la rue, ils étaient en plein soleil et la chaleur commençait réellement à leur taper dessus. "Il fait une de ces chaleurs ici ! Tu veux pas qu’on se trouve un coin à l’ombre pour discuter ?" Décidément, elle ne pouvait pas se retenir de penser qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. Sa réflexion ne faisait qu'accentuer ce sentiment. Et bizarrement, même s'ils se rapprochaient d'une manière qui semblait plutôt comique d'un point de vue extérieur, elle trouvait que leur façon de faire était plutôt mignonne. Après tout, ils n'allaient pas agir comme des adultes alors qu'ils n'étaient encore que des gamins, si ? Bon évidement ils auraient pu faire mieux mais bon ça n'aurait pas été si naturel et amusant. "C'est vrai qu'on est en train de brûler !" Si Maya était contente d'avoir emporté son chapeau en paille qui lui permettait d'être à peu près protéger au niveau de la tête et du visage, ce n'était pas exactement le cas pour ses épaules dénudées qu'elle sentait rougir à vue d’œil. Cherchant des yeux un endroit où ils pourraient être plus tranquilles, c'est Arthur qui se souvint en premier d'un glacier à quelques minutes de là. "Sa terrasse est couverte de parasols. On pourrait y aller, non ? Enfin, si t’as le temps, bien sûr !" Du temps pour Arthur ? Bien sûr qu'elle avait ! En plus, elle rêvait d'une glace parfum citrouille ou encore un sorbet citron ou melon, visiblement c'était la saison. "Tu sais exactement ce qu'il faut dire pour me rendre heureuse !" Elle pouffa de rire discrètement, mi-amusé mi-gênée de la situation. Elle redoutait plus que tout de passer pour une fille étrange et par ce biais, repoussante. Maya lança un regard qui se voulait complice au garçon, apparemment ils étaient sur la même longueur d'onde.

Ils se mirent donc en route vers le glacier, côte à côte, si la jeune fille calculait bien son coup, elle pourrait peut-être innocemment frôler la main d'Arthur. A ses risques et périls pour ne pas se faire griller ainsi que son attirance pour le garçon par la même occasion, si elle avait de la chance ce n'était pas déjà fait.

hors rp:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Lun 8 Aoû - 14:52


Étrangement, la première question de Maya n’était pas un truc du style "Tu vas bien ?" et après tout, je le comprenais. Il y avait juste à ouvrir les yeux et à nous voir sourire comme deux idiots pour se rendre compte qu’on allait bien. Même très bien. Certains diraient peut-être trop bien.
Maya préféra donc une question qui, somme toute, semblait banale mais qui me surprit tout simplement parce que c’était la première chose à laquelle elle avait pensé.
- J'imagine que tu dors au camping ?
- Comme beaucoup de monde ici, répondis-je sur le ton de la conversation. J’ai une tente avec un petit frère. Y’a bien trop de places pour nous deux. On s’y perd presque ! Je m’arrêtais brusquement, me rendant compte que je racontais ma vie, ce que Maya n’avait peut-être pas envie d’entendre. Du coup, je me ressaisis comme je pouvais. J’imagine que toi aussi, tu y es ? C’est bizarre qu’on se soit pas déjà croisé …
Bizarre oui mais aussi bien dommage. Ce n’était qu’en revoyant maintenant Maya que je me disais que ça aurait été bien mieux si on s’était revu avant. Mais bon, on ne pouvait rien y faire. Il y avait tout simplement trop de monde au camping pour qu’on se soit remarqué. Si ça se trouve, on s’est même déjà croisé sans nous en rendre compte. Ah la loose !

Je fus aux anges quand Maya me confia que j’avais fait mouche en lui proposant d’aller manger une glace. Ça me faisait vraiment plaisir de la voir sourire ainsi et je ne pus m’empêcher de l’imiter bêtement et béatement. Elle me lança un regard complice que je lui rendis immédiatement en m’empêchant de glousser avec un idiot.
On se mit tout de suite  en route, marchant côte à côte, vraiment proches. Il me sembla même que nos mains se frôlèrent mais je n’en étais pas sûr.
Lorsqu’on arriva chez le glacier, la terrasse semblait bondée mais heureusement, il y avait encore une table pour deux, bien à l’ombre sous un grand parasol magique, sans mat. C’était parfait. A peine nous étions nous assis qu’un serveur vint prendre notre commande. Pour ma part, après une longue hésitation entre tous ces merveilleux parfums de glace, je pris une coupe banane-melon-citrouille. Le serveur revint avec une rapidité déconcertante et posa nos glaces sur la table. La coupe était immense et surmontée d’une montagne de chantilly. Nom d’un Botruc ! On allait se régaler. Je lançais un regard pétillant de joie à Maya puis plongeais ma cuillère avec avidité.
- Tu es venue pour le Festiwitch ? demandais-je une fois ma première bouchée finie. T’étais au concert des Strangulots ? Il était trop. Cool.
J’accentuais bien les deux derniers mots pour montrer mon enthousiasme. Vraiment, si Maya avait raté, ce serait vraiment dommage. Bon d’accord, il y aurait plein d’autres concerts mais quand même, The Strangulots avaient bien le feu ! D’ailleurs en parlant des autres concerts … Maya pourrait-elle m’accompagner au prochain ? J’avais beau vouloir lui demander, rien ne sortait de ma bouche. Mais je ne savais pas si c’était parce que j’avais peur de sa réponse ou si c’était parce que je trouvais ça trop bizarre de le lui demander de but en blanc. Oui, à bien y réfléchir, j’avais peur de sa réaction …



Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Lun 8 Aoû - 21:03

Elle attendait la réponse d'Arthur, espérant qu'il logeait au même endroit qu'elle. Elle voulait vraiment qu'il se passe quelque chose entre eux, elle le savait depuis un moment déjà mais le fait qu'ils puissent se côtoyer et avoir des conversations ne la faisaient qu'espérer un peu plus.

"Comme beaucoup de monde ici". Elle sauta de joie intérieurement, sa réponse, c'était la chance de Maya de pouvoir nouer encore plus de liens avec son blond. Lorsque le garçon mentionna son petit frère, elle se souvint qu'elle avait déjà croisé une petite bouille quasi semblable au détour d'un couloir, elle avait immédiatement assimilé le lien familiale existant entre eux. La serdaigle commençait à boire les paroles d'Arthur, elle aimait beaucoup l'écouter, sa voix avait quelque chose de si spéciale. Elle fut légèrement étonné du brusque arrêt du jeune homme, elle était prête à l'inviter à continuer mais il l'a devança. " J’imagine que toi aussi, tu y es ? C’est bizarre qu’on se soit pas déjà croisé …" Bizarre ? Surtout triste oui ! Les vacances étaient déjà bien entamés et elle était dégoûté et douteuse. Si elle était sûre d'être amoureuse d'Arthur, elle ne pouvait pas deviner quel était le ressenti de ce dernier, elle souhaitait juste ne pas se faire de faux espoirs... "J'ai l'impression de ne pas avoir croisé deux fois la même tête depuis que je m'y suis installé." Elle rigola doucement. Elle aurait bien mentionné le fait que sa voisine d'emplacement c'était Angie Blackwood et qu'elle n'avait pas la plus sympathique des relations avec elle, mais elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle passait son temps à se plaindre. Elle préféra ne pas plus argumenté imaginant déjà la glace fondant sous son palais. C'est avec cette idée en tête qu'ils se mirent en route.

Le trajet jusqu'au glacier n'était pas long mais oser effleurer la main d'Arthur était déjà un pas en avant pour la jeune fille. Elle ne fut que joie en s'asseyant face de lui, si quelqu'un les croisait par hasard, ils penseraient forcément à un couple et rien que cette idée germant dans la tête de Maya était une sorte de victoire. Hésitante, elle craqua finalement pour une coupe citrouille/citron. Elle sembla prendre plusieurs kilos rien qu'à la vue de sa commande. Échangeant à nouveau un regard avec son rencard, c'était un petit ça non?, elle commença à engloutir sa glace. "Tu es venue pour le Festiwitch ? T’étais au concert des Strangulots ? Il était trop. Cool." La jeune fit la moue, ses parents avaient acceptés de venir en Ecosse avec plaisir mais ils avaient plutôt en tête de visiter les alentours, s'attarder musicalement n'était pas dans leur programme. "Pas vraiment, plutôt pour découvrir le pays...". En revanche, même si ses parents avaient trouvé l'adolescente trop jeune pour se rendre au premier concert du festival, son grand frère les avaient convaincus qu'il veillerait sur elle et ils avaient pu profiter de la musique sans présence parentale. "J'y étais oui ! T'as raison l'ambiance était vraiment top!". Rêveuse, la jeune fille fredonna rapidement l'air de l'une de ses chansons préférés du groupe.

Suite à ces mots échangés, un ange passa, ils se regardèrent dans les yeux, Arthur semblait vouloir émettre une proposition, Maya l'attendait souriant de plus belle mais visiblement, rien ne semblait venir. Ne voulant pas que la situation devienne gênante, et pointant le doigt en direction de la glace du garçon elle laissa échapper les premiers mots qui lui vinrent à l'esprit. "Tu me fais goûter ?"

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Mer 10 Aoû - 14:56


Malgré sa moue étrange, Maya sut fournir une réponse qui ne pouvait pas être plus parfaite. Elle était à Fort Augustus non seulement pour assister au Festiwitch mais aussi pour visiter la région. Je ne savais pas vraiment d’où elle venait mais certainement pas des landes écossaises. Alors ça me fit chaud au cœur d’entendre qu’elle -ou du moins sa famille- nourrissait un quelconque intérêt pour mon pays. Oh oui bien sûr, je suis britannique mais mes parents m’ont inculqué un attachement particulier à la terre qui a vu naître toute ma famille ou presque. Alors je me sentais des fois plus écossais que britannique. Alors comprenez ma réaction lorsque j’entendis Maya me dire qu’elle était là pour visiter ! Ah, le chauvinisme !
- Tu verras, l’Écosse est le plus beau pays du monde. Y’a pleins de choses à découvrir. C’est parfait pour s’émerveiller. Ou pour s’effrayer … fis-je avec un air sournois et mystérieux avant de lui expliquer en reprenant. La Cabane Hurlante, le Château d’Edimbourg ou celui de Dunnottar, autant de lieux réellement hantés par autant de fantômes parfois sanguinaires.
Je laissais volontairement planer le suspens  sur mes derniers mots. J’attendais avec impatience la réaction de Maya. Allait-elle être effrayée ou allait-elle arquer un sourcil avec perplexité. Personnellement, j’étais plutôt du second type. Les lieux hantés, c’était pas le genre de trucs à me faire froid dans le dos. Un fantôme était facile à gérer et il y avait tellement d’autre chose qui n’hésiterait pas à nous massacrer. Un loup-garou, un botruc, un pitiponk aussi. Et puis … depuis ma sortie nocturne avec Cassy il y a quelques années, j’avais eu ma dose de frayeur et de sueurs froides. Je n’étais pas franchement prêt à recommencer.  
- Par contre, le Loch Ness … On ne saura certainement jamais s’il abrite un monstre, avouais-je en reprenant une cuillère de glace. Et je préfère ça. Garder une dose de mystère, c’est bien mieux.

Je n’ajoutais plus rien, pensant d’un coup que j’ennuyais Maya avec mes histoires à dormir debout. Si ça se trouvait, elle ne voulait pas du tout découvrir la région mais était obligée par ses parents. Un silence pesant s’installa entre nous et je me maudis d’avoir voulu faire mon intéressant en parlant de tout ça. Mais quel idiot !
- Tu me fais goûter ? me demanda soudainement Maya.
Soulagé que le silence soit brisé, je lui répondis aussitôt avec enthousiasme en avançant ma coupe devant elle.
- Oui bien sûr ! Sers-toi !
Pendant un instant, l’idée de lui faire goûter ma glace avec ma cuillère me traversa l’esprit, faire comme dans les films. Mais je ne savais pas ce qu’elle voulait goûter alors je préférais faire autrement, coupant certainement court à tous les films que pouvait se faire Maya. Mais quoi ! Comment aurais-je pu deviner ce qu’elle voulait ? Ce n’était pas vraiment censé être un rencard. Quoique ça y ressemblait vraiment. Maya ne le savait pas encore mais c’était moi qui l’invitais et si on demandait à d’autres clients, ils nous répondraient très certainement qu’on avait l’air d’un petit couple. Cette idée me fit sourire comme un idiot.
Soudain affolé que Maya puisse se rendre de quelque chose et me demander pourquoi je souriais bêtement, je me précipitais pour demander, hésitant :
- J-je peux aussi goûter ?



Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Mer 10 Aoû - 20:30

Le garçon sembla plus que ravi et Maya tenta de s'imaginer qu'il était heureux de sa présence même si elle se doutait bien que l'écossais pouvait être fier que son pays accueille un festival pareil et par ce biais beaucoup de tourisme. Lorsqu'il se mit à parler de l'Ecosse, il cherchait à ce qu'elle puisse apprécier ses origines et même si ce n'était pas son intention, la jeune fille fut touchée parce qu'il se démenait à lui vendre le territoire sur lequel ils étaient actuellement. Elle lui sourit, hocha la tête. "Je suis bien tenté d'une balade à vélo prochainement, j'ai entendu parler de superbes vallées et je ne voudrai pas partir d'ici sans en avoir vu la couleur !". Ils auraient l'occasion d'en reparler évidement, surtout maintenant qu'ils se savaient l'un comme l'autre au camping mais Maya mit dans un coin de sa tête qu'elle accepterait volontiers qu'un petit blond écossais l'accompagne en tant que guide, ou autre. "Ou pour s’effrayer... La Cabane Hurlante, le Château d’Edimbourg ou celui de Dunnottar, autant de lieux réellement hantés par autant de fantômes parfois sanguinaires." Bien que l'idée de sauter dans les bras d'Arthur prétextant qu'elle était morte de trouille lui traversa l'esprit, Maya n'était pas dupe. Elle avait beau être naïve, elle laissait bien le plaisir de croire aux histoires de fantômes et compagnie aux moldus. Elle pouffa doucement de rire en secouant la tête. La serdaigle préférait ne pas répondre trouvant que sa réaction servait bien assez pour argumenter. En revanche, elle ne se retint pas lorsqu'il mentionna le Loch Ness où tout le monde pensait que la fameuse bête se logeait. "Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Ça briserait complètement le mythe de découvrir le secret..."

Très heureuse de pouvoir goûter au met, elle y plongea directement la cuillère dans la boule melon après l'accord d'Arthur. "Hummmm, elle est excellente !" La bleue se promit intérieurement de prendre ce parfum-là la prochaine fois qu'elle en aurait l'opportunité. Elle tendit elle aussi sa coupe de glace au garçon non sans un énième sourire. Mais avant qu'il ne puisse y glisser son couvert, elle y plongea le sien et le guida vers la bouche d'Arthur. Elle comptait bien casser les préjugés, ce n'était pas toujours au garçon de faire le premier pas et Maya l'entendait bien. Elle prenait sur elle, évidement, jamais elle n'aurait pu faire ça avant mais pourtant une quelconque force la poussait à le faire. Alors qu'il semblait donc prêt d'avaler la cuillerée tendue, Maya la guida vers le haut et elle finit par s'écraser... sur le nez du garçon ! L'observant avec un air innoncent de même que ses lèvres étirées, elle ne prononça qu'un unique mot. "Oups." Elle espérait qu'il rentre dans son jeu enfantin, après tout elle n'était pas mature et encore moins raisonnable lorsqu'il s'agissait d'Arthur.

hors rp:
 
dragées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Ven 12 Aoû - 15:41


Était-ce une invitation dissimulée lorsque Maya m’expliqua qu’elle allait peut-être faire le tour du coin à vélo ? Voulait-elle implicitement que je lui serve de guide pour qu’on passe encore du temps ensemble ? Alors qu’elle répondait à mes évocations de fantômes d’un petit rire qui montrait qu’elle n’était pas le moins du monde impressionnée, moi, j’étais perdu. Je ne savais pas quoi penser ni quoi dire. Bien sûr que j’adorerais la revoir dans les prochains mais que penserait-elle si je lui demandais moi-même de l’accompagner dans sa ballade ? A cet instant, je repensais au magistral râteau que je m’étais pris en quatrième année par Alix. Certes, je n’allais pas demander à Maya de sortir avec moi (ou pas tout de suite) mais j’avais trop peur de me faire rembarrer. Mal à l’aise, je préférais ne rien dire pour qu’elle ne remarque rien. Et heureusement, sa réponse sur Nessie me permit d’oublier un instant ma gêne et de rebondir plus ou moins subtilement.
- Au moins, on est sur la même longueur d’onde ! m’exclamais-je avec un sourire malicieux, lui laissant le choix de l’interprétation. Étions-nous en accord sur ce point uniquement ou sur beaucoup d’autres choses ? A elle de se faire une opinion. Moi, j’avais déjà pris parti. Ça nous faisait déjà deux points communs dont un qui n’était pas rien : celui des glaces !

En parlant de glace, Maya ne se fit pas prier pour planter sa cuillère dans ma coupe puis déguster un peu de ma boule parfum melon. Ses yeux pétillèrent de satisfaction lorsqu’elle décréta "Hummmm, elle est excellente !" J’hochais la tête avec enthousiasme, un grand sourire illuminant mon visage. Ces glaces ne venaient peut-être pas de Monsieur Florian mais elles étaient presque aussi bonnes que les siennes. Surtout la melon. Et puis … ça nous faisait un troisième point commun !

A son tour, Maya me fit goûter sa glace. Mais elle fut bien plus entreprenante que moi. Alors que j’allais plonger ma cuillère dans sa coupe en quête d’un peu de citron, elle approcha la sienne de moi. Je fus long à réagir et la cuillère finit sur mon nez, me donnant presque l’air d’un clown.
- Oups, fit Maya avec un air et un sourire qui se voulaient innocents. Pourtant, ça n’en avait pas du tout l’air. Je fus soudain de nouveau perdu. Je croyais qu’elle avait mal visé par ma faute mais son visage me criait le contraire. Est-ce qu’elle tentait de faire quelque chose ? Dérouté, ne sachant trop quoi faire, je clignais plusieurs fois des yeux comme un idiot. Finalement, je décidais de passer mon doigt sur mon nez et de goûter la glace comme ça. Le tout en fixant Maya pour voir sa réaction.
- Mmmmh elle-aussi elle est excellente, commençais-je avant de m’avancer un peu plus, un fin sourire sur les lèvres. Enfin je crois. ‘Faut que je regoûte pour être sûr.
Grande question : est-ce que Maya allait se prendre au jeu et m’en redonner encore un peu ou allait-elle trouver tout ça dégoûtant et me dévisager ? Mais bon, vu que c’était elle qui avait commencé, je n’avais pas trop de soucis à me faire. Enfin, j’espérais. Vraiment. Beaucoup.



Hors-RP:
 

Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Lun 15 Aoû - 10:27

Elle n'osait pas demander à Arthur de l'accompagner pour cette balade autant que lui n'osait pas se proposer. Leur relation qui était à ce jour amicale semblait plutôt maladroite et ce malaise la brune s'en rendait compte, du moins ce qu'elle en pouvait et trouvait que c'est cela qui la rendait spéciale. Elle finirait par avoir le courage de lui proposer, plus tard, pas maintenant, elle préférait savourer l'instant plutôt que se tracasser avec des choses que l'on pourrait juger futiles. "Au moins, on est sur la même longueur d’onde !" Les paroles du garçon la surprirent, évidement qu'ils étaient en symbiose mais le fait que ce soit lui qui puisse le reconnaître était agréable à entendre. Parlait-il seulement de cette histoire de fantômes, ou bien d'autre chose qui les touchait encore plus personnellement ? Elle s'abandonna à la réflexion quelques instants, tout était si confus, tout était sous entendu, comme s'ils se disaient les choses sans jamais vraiment le faire. Pourtant plus elles évolueraient, plus ils faudraient qu'ils se confient, notamment sur leurs sentiments.

Mais pour le moment, leur préoccupation principal c'était cette glace saveur melon dont l'un comme l'autre semblait raffoler. La brune regretta même un instant de ne pas pouvoir y goûter à nouveau, elle n'osait pas redemander, cela aurait été impoli. Elle se contenta donc d'admirer le sourire d'Arthur. Elle se retint de sourire elle aussi, elle finirait par avoir des crampes aux joues et il ne semblerait plus vraiment naturel.

A peine la glace entra en contact avec le nez du garçon que la serdaigle regretta. C'était peut-être un peu trop entreprenant? Ils n'étaient pas encore à un stade où elle pouvait se permettre ce genre d'action? Le temps de réaction d'Arthur sembla durer de longues et interminables secondes pour la serdaigle qui attendait le cœur battant. Finalement, elle échappa un soupir presque inaudible lorsqu'il récupéra la crème glacée sur son doigt.

Elle resta bouche bée face à la scène qui suivit, ça ressemblait à des espèces d'avances ou quelque chose, non? Enfin, elle était mal placé pour omettre ce genre d'hypothèse étant donné qu'elle avait été la première à chercher. Il était en train de se rapprocher d'elle, se penchant par dessus la table et la jeune fille ne reprenait pas ses esprits bien trop intriguée par le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Elle eut soudain chaud, comme si le parasol qui les recouvrait avait disparu et que le soleil brûlait une nouvelle fois la peau de ses épaules, et de ses joues qui viraient cramoisies. "Oulala quelle chaleur!"Elle fit mine de s'éventer le visage à l'aide de ses mains. Il fallait qu'elle se ressaisisse et rapidement, peut être que le garçon n'avait pas encore aperçu sa gêne ? Difficile de la cacher tout de même, elle craquait complètement sur lui et ce dernier ne faisait que simplement répondre à ses taquineries innocemment sans se rendre compte de l'effet qu'il pouvait lui faire. Plusieurs milliers de films défilaient dans son esprit, elle était bien trop naïve et s'imaginait déjà qu'il se penchait pour l'embrasser, quelle niaiserie! Les intentions d'Arthur n'étaient pas de ce genre mais la jeune fille ne pouvait s'empêcher d'imaginer. "Enfin je crois. ‘Faut que je regoûte pour être sûr." Immédiatement elle redescendit sur terre, qu'est ce qu'elle etait encore en train d'imaginer ? Elle se sentit légèrement stupide, presque blessé. Idiote qu'elle etait, c'était bien trop tôt pour eux, ils devaient faire les choses bien, prendre leur temps, surtout que dans la tête du garçon tout ça ne représentait peut être absolument rien. "Oui bien sûr!" Elle lui tendit la coupe, cette fois ci, elle resterait neutre. "Je sais pas si j'arriverai à la finir..." Elle avait eu les yeux plus gros que le ventre et sentait son estomac déjà bien rempli. Ne voulant pas que l'atmosphère devienne pesante par sa faute, dans le cas où il aurait remarqué un changement, elle lui adressa un sourire désolé. Alors, comment tu sens cette dernière année ?

dragées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Lun 15 Aoû - 16:19


En fait, je ne savais pas moi-même dans quel genre de jeu je m’embarquais. Enfin, après la surprise de recevoir de la glace soudainement sur le nez, j’en avais déduis que Maya cherchait quelque chose. Car après tout, elle ne pouvait pas être tellement maladroite.
Mais alors que je m’avançais pour répondre à ce que je pensais être une sorte de provocation, le teint de Maya vira au pourpre, son sourire se fanant légèrement. Comme elle faisait mine d’éventer son visage, je m’arrêtais brusquement, ma tête presque à la moitié de la table. Je la regardais, les yeux ronds et sentis mes joues devenir aussitôt presque aussi rouge que celles de Maya. Mais par Merlin, Arthur, à quoi tu jouais ?! Qu’est-ce que tu t’étais mis en tête ? Ça crevait les yeux que Maya n’avait pas de … de faire quoi d’abord ?

Mais c’était trop tard, le mal était fait. J’avais quand même réussi à ouvrir ma bouche pour sortir des inepties. Ne sachant plus trop où me mettre, je reculais jusqu’à ce que mon dos touche le dossier de mon siège et plus encore. Terriblement mal, je n’osais pas croiser le regard de Maya qui, étrangement, semblait encore plus gênée que moi. Mais pourquoi ? C’était moi l’idiot, celui qui s’était imaginé on-ne-sait-pas-trop-quoi et l’avait mise dans des états pareils. Elle n’avait rien à se reprocher. Du moins je le pensais sincèrement.

Un froid pesant fut jeté sur notre table alors que nous, nous avions très chauds et étions très rouge. Timidement, Maya fit glisser sa coupe jusqu’à moi, prétextant qu’elle n’arriverait pas à la finir.
- Je-heu … T-tu es sûre ? balbutiais-je en la regardant avec tout autant de gêne. J’veux pas abuser et puis … j’ai encore la mienne. Et la dite-coupe de glace était encore bien pleine. Je disais ça surtout pour ne pas passer pour un goinfre et un ingrat aux yeux de Maya. Même si, après tout, avec cette chaleur, sa glace ne serait pas de trop.
Ne sachant que faire, je ne touchais pas à la coupe, la laissant au centre de la table. Pour tromper ma gêne, je plantais machinalement ma cuillère dans ma glace avant d’en prendre un peu, petite bouchée par petite bouchée. Je n’arrêtais pas de me dire que j’étais un botruc. J’avais gâché toute l’après-midi, que ce soit à moi ou à Maya. Et en plus, le silence ne cessait aggraver mon malaise.

- Alors, comment tu sens cette dernière année ? me demanda Maya avec un sourire désolé. Ça ressemblait à une question bateau mais j’étais bien trop content que le silence se soit interrompu pour m’en plaindre. J’étais même heureux que ce soit Maya qui le brise.
Décollant mes yeux de ma coupe de glace, je lui rendis son sourire pour lui faire comprendre que moi aussi je m’en voulais. Beaucoup.
- Je sais pas trop, à vrai dire. Les Aspics, c’est beaucoup de travail mais bon, y’a pas de raisons que ça se passe mal. Les Buses se sont très bien passés pour moi donc bon … dis-je en haussant les épaules. Au fond de moi, je n’espérais qu’une chose : réussir haut la main les épreuves de Sortilèges, Potions et Défense contre les Forces du Mal. Et si c’était le cas, prier pour que la métamorphose –qui s’annonçait encore et toujours aussi catastrophique- ne m’empêche pas de devenir Auror. C’est bizarre à dire mais j’ai pas envie de quitter Poudlard. C’est passé trop vite et j’arrive pas à me dire que jamais je n’y retournerai. Enfin bon, c’est comme ça. Et puis, la suite sera certainement aussi intéressante et intense.
Je laissais le silence retomber, perdu dans mes pensées. Il y avait une autre raison pour laquelle je ne voulais pas quitter Poulard mais je n’arrivais pas à le dire à Maya, trouvant ça un peu pathétique. J’avais bien trop d’amis au château et j’avais peur de les perdre de vue, qu’on redevienne les uns pour les autres de parfaits inconnus. C’était absurde, je le savais bien mais je n’arrivais pas à me sortir cette idée idiote de la tête.
Puis soudain, j’eus une sorte d’illumination et relevais vivement la tête.
- Au fait, comment se sont passés tes Buses ? Ça était en Potions ? On était fin Juillet, les résultats des examens devaient être tombés depuis au moins deux semaines et j’espérais vraiment que Maya avait réussi ces Buses en Potions. Même si bien sûr, je ne savais toujours pas qu’elle n’avait jamais vraiment eu besoin de moi dans cette matière.



Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Lun 15 Aoû - 19:15

C'était la catastrophe. Mais vraiment. La honte, la stupidité, la gêne, la panique, toutes les émotions semblaient traversaient la brune qui voyait détruite toute la relation qu'elle avait peiné à mettre en place. Tous les efforts qui disparaissaient en une simple seconde parce qu'elle était stupide! C'était elle qui avait commencé et elle qui avait complètement tout laissé s'écraser. Pessimiste? Oui elle l'était. Sûrement.

Le pire devait arrivé et il arriva. Comment avait-elle pu une seule seconde imaginé qu'il ne remarquerait pas que la situation échappait totalement à la bleue? Ils s'étaient fait des espèces d'avances non? C'était plus que de l'amitié? De nouveau, elle se sentait bête, il fallait qu'elle arrete de s'imaginer de pareilles choses, il ne ressentait rien pour elle. Et c'est ça qui la mettait dans tous ces états. Pour lui, ce n'était probablement qu'un jeu, un simple jeu et il gagnait. Quoique, vu la manière dont ses joues se coloraient, ils n'avaient pas l'air malin, ni l'un, ni l'autre. Elle le remarqua, évidemment, mais ce ne fit qu'accentuer les multiples questions qu'elle avait en tête. Elle voulait qu'ils oublient cet incident, qui, en réalité n'était pas si dramatique qu'il en avait l'air.

Elle était encore plus mal parce que le garçon devait se sentir coupable, croire qu'il avait fait quelque chose de mal, alors qu'au contraire. Elle avait envie de lui crier de ne rien changer, que c'était elle et simplement elle qui dérapait. Ce qu'ils avaient l'air niais. Surtout qu'aucun d'eux n'osait lever le regard bien trop effrayé de rencontrer celui de l'autre.

Elle s'en voulait d'autant plus que le garçon semblait avoir perdu totalement ses moyens et toute confiance en lui. En temps réel, elle aurait pu lui en vouloir de ne pas avoir envie de sa glace, elle aurait jugé avoir fait une tentative qui se serait accompagné d'un échec mais la situation actuelle faisait qu'elle comprenait tout à fait. Il fallait que le malaise disparaisse pour que petit à petit ils puissent être complices à nouveau.

Sa question avait fonctionné. Elle était simple, directe, c'était un prétexte et le garçon le comprit bien renvoyant à la serdaigle son sourire désolé. Il ne fallait plus en parler, passer à autre chose.
Elle était contente, parce que dans la réponse d'Arthur, elle semblait percevoir la vivacité d'auparavant. Elle se sentit d'un coup plus légère même si le fait était que pour réussir ses examens de fin d'année, il devrait travailler. Ce qui voulait dire pour la jeune fille qu'elle devrait prendre sur elle pour ne pas le déranger pendant ses révisions. De peu qu'il se mette au boulot dans son dortoir et c'était foutu. Elle chassa cette pensée de sa tête, elle s'en préoccuperait plus tard.

La serdaigle ressentit un pincement au cœur, Arthur quitterait Poudlard et la laisserait comme elle laisserait Luzia et Hazel, ses deux meilleures amies l'année qui suivrait. "Je te comprends, laisser tout ça derrière nous. Ça passe trop vite." La jeune fille était une âme sensible, si bien qu'elle sentit sa vision se troubler. Elle se mordait la lèvre pour ravaler les quelques gouttes qui auraient pu couler. L'heure n'était pas aux larmes, c'était les vacances, il faisait chaud, il faisait beau, tout le monde était content. "C'est dommage qu'on se soit pas parler avant." Elle avait lâché ça de but en blanc. Ils étaient tous les deux à serdaigle, avaient des amis en commun mais n'avaient pas réussi à s'adresser la parole avant cette soirée dans la salle commune, c'était triste.

Quelques instants passèrent, nostalgiques. Puis, Arthur fit référence aux récents examens qu'elle avait passé et aux résultats qui étaient tombés plusieurs semaines auparavant. L'adolescente sourit intérieurement. "Ça c'est plutôt bien passé, j'ai juste eu un P en histoire de la magie mais rien de bien nouveau." Pas de surprise, elle ne s'en était jamais sorti dans cette matière. Ah les potions en revanche, elle avait obtenu un optimal en potions. Ne voulant pas mentir au garçon, elle préférai être franche. J'ai eu un O." Se trouvant un peu prétentieuse, elle rajouta rapidement. "C'est parce que j'ai eu un super professeur!" Elle fit un clin d'œil au garçon, même si ce n'était pas tout à fait vrai, l'astuce du garçon avec le tamis lui avait servi. Elle avait bien le temps, plus tard, pour lui dire la vérité.

dragées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Mar 16 Aoû - 15:41


Maya avait frappé justement en posant sa question. Ça m’importait peu qu’elle soit réellement sincère ou si elle avait dit ça uniquement pour combler le vide silencieux qui s’était installé entre nous deux. Au final, ça remplissait parfaitement les deux rôles. Il n’y avait plus de silence pesant au-dessus de notre table quoique nous semblions tous les deux toujours légèrement gênés et, en me demandant une telle chose, Maya venait de me prouver qu’elle ne me reprochait rien. Et moi, en lui répondant et en même du cœur dans ma réponse, lui montrait que c’était aussi bien le cas pour moi. Il n’y avait nul besoin d’en vouloir à l’autre puisque nous nous en voulions bien assez à nous-mêmes.

Ça me toucha profondément de la voir partager ma tristesse de devoir partir dans un peu moins d’un an e. Ne sachant pas ce qu’elle pensait réellement de moi, j’imaginais que c’était parce qu’elle partageait mon point de vue sur le sujet, même s’il lui restait encore deux ans bien remplis.
- C'est dommage qu'on se soit pas parlé avant, lâcha-t-elle brusquement.
Je hochai la tête d’un air désolé, pas à cause de ce qu’il venait de se passer quelques instants auparavant mais bien parce que je le regrettais moi-aussi.
- Oui, c’est vrai. Mais bon, peut-être qu’on restera en contact après ? J’avais dit ça, l’espoir teintant ma voix. Même si je ne faisais pas vraiment part de mes craintes à Maya, Cassy, lui, était tout à fait au courant. Et il n’avait pas attendu un seul instant pour me faire savoir que, je cite, "notre amitié a commencé avec une horde de loups, un pitiponk et une forêt interdite. Pour qu’elle s’arrête, il faudrait quelque chose de bien pire". Alors, si mon amitié avec lui pouvait durer longtemps, pourquoi ne serait-ce pas le cas avec Maya ? En tout cas, je l’espère vraiment.

L’atmosphère semblait sombrer dans la nostalgie, heureusement que Maya avait de bonnes nouvelles à m’annoncer. Ou presque.
-  Ça c'est plutôt bien passé, j'ai juste eu un P en histoire de la magie mais rien de bien nouveau.
Je laissai un petit rire m’échapper, pas pour me moquer mais bien parce que je la comprenais totalement. Qui, honnêtement, se souciait des cours du Professeur Binns ?
- J’ai eu la même chose et c’est pas étonnant non plus. Est-ce que ça va changer notre vie de savoir à quand remonte la fondation de l’Illvermorny Highschool ? Binns trouvait certainement un prétexte m’enfin !
- J'ai eu un O, confia-t-elle alors au sujet de l’épreuve de Potions.
Mon sourire revint dans la seconde, plus grand encore qu’avant et pas seulement parce qu’elle venait les mérites de Monsieur son professeur particulier. En vérité, elle m’impressionnait et me rendait étrangement fier. L’élève avait dépassé le maître ! Moi qui n’avait eu qu’un Effort exceptionnel dans cette matière -ce qui, heureusement, m’avait quand même permis de continuer à étudier avec ce bon vieux Sulghorn cette année et l’année prochaine encore.
- Oh tu sais, j’ai pas fait grand-chose, dis-je en souriant bêtement pour faire mon modeste. Mais c’était vrai en plus ! Je n’avais rien eu à faire puisqu’elle était déjà parfaite dans cette matière. En tout cas, félicitations !  Puis soudain, une question me vint sans que je puisse la refreiner. Il fallait que je satisfasse ma curiosité. Au fait, je t’ai jamais demandé. Tu veux faire quoi plus tard ?



Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées



Dernière édition par Arthur J. McLane le Ven 19 Aoû - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Mer 17 Aoû - 19:40

Elle avait eu envie de vider son sac, et puis elle était en confiance à ce moment précis, alors oui elle l'avait dit. Ou elle l'avait dissimulé, au final lui dire qu'elle aurait préféré lui parler avant ça voulait aussi un peu dire qu'il allait lui manquer non ? Elle allait quand même passer une année entière sans lui après qu'il soit parti. De peu qu'ils se voient plus régulièrement au sein du château dès la rentrée, chaque endroit lui rappellerait le garçon et il lui faudrait alors passer outre tout ça. Ça allait être dur, elle le savait parce que les sentiments, ça ne se contrôle pas. "Mais bon, peut-être qu’on restera en contact après ?" Oh ça oui, elle l'espérait. Rien ne pouvait les empêcher d'échanger par hiboux, ou bien de se rejoindre pendant les vacances ou à la première occasion. En plus, chanceux, ils étaient des sorciers et beaucoup de moyen étaient dans leur corde pour éviter d'interminables trajets entre deux endroits. "Ah mais oui c'est sur ! Je compte bien mettre à plat ta boîte aux lettres !" Si cela semblait avoir une quelconque forme de blague, la serdaigle n'en restait pas moins sérieuse. En plus, elle aimait beaucoup écrire. Enfin, elle ne le mentionnerait pas mais elle souhaitait avant tout qu'ils n'aient pas eu une misérable embrouille pendant l'année suivante et qu'ils se parleraient encore dans un an.

"J’ai eu la même chose et c’est pas étonnant non plus." La jeune fille sourit intérieurement, encore un point commun, aussi ridicule et désolant qu'il pouvait être. D'un autre côté, elle avait du mal à imaginer que quelqu'un ait pu s'en sortir avec mieux qu'un acceptable. "Est-ce que ça va changer notre vie de savoir à quand remonte la fondation de l’Illvermony Highschool ? Binns trouvait certainement un prétexte m’enfin !" Elle le regarda les yeux ronds, serait-elle destituée de son statut de serdaigle accomplie si elle lui avouait que pendant les cours de cette matière elle avait plutôt tendance à piquer du nez ? Parce que visiblement l'école que mentionnait Arthur, elle n'en avait jamais entendu parler. Et ce n'était pas faute d'avoir essayé de garder les yeux ouverts !  "Même s'il est le seul, au moins il est passionné." Elle haussa les épaules.

Elle était extrêmement mal à l'aise au moment d'annoncer sa note en potions. Même si elle essayait au maximum de le cacher, voir la fierté dans les yeux d'Arthur lui faisait éprouver de la culpabilité. Beaucoup. Mais tant pis, il avait l'air tellement content pour elle. Alors elle se contenta simplement de le remercier. La question sortit de la bouche du garçon flotta quelques secondes dans les airs. Elle n'y avait jamais vraiment réfléchi. Enfin si mais jamais sérieusement, toujours avec ses envies de petite fille. "J'en ai aucune idées." Elle murmura les mots. Elle réfléchissait mais rien ne semblait venir. L'adolescente se sentit presque honteuse parce que dans ses souvenirs, très peu de personne était dans son cas, tous semblait avoir trouvé leur voie. "Et toi ?" Elle se contenta de lui retourner la question pour lui montrer qu'elle s'intéressait à lui parce qu'évidement, elle était déjà au courant.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Thomas Brodie-Sangster • by W.
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Ven 19 Aoû - 10:58


Je fus absolument ravi lorsque Maya me fit la promesse de remplir ma boite à lettres. C’était certainement très exagéré mais ça me plaisait quand même car je savais que, d’une certaine manière, elle était sincère. Au moins, j’aurai de quoi m’occuper entre les cours avancés de Défense contre les Forces du Mal ou ceux de potions. Ça me permettra d’échapper à un quotidien à l’école des Aurors qui sera, très certainement, intense.
- Si tu fais ça, attends-toi à ce que je fasse de même en réponse, affirmais-je le sourire aux lèvres. En fait, Maya n’était pas la seule à aimer beaucoup écrire. Moi aussi mais ça, c’était pas vraiment un scoop. Déjà que je parlais beaucoup … Devant une feuille blanche, c’était pire. Bien pire. Du coup, au jeu de qui remplira le plus la boîte à lettres de l’autre, Maya risquerait d’être surprise.

Quant à la question des cours d’Histoire de la Magie, si j’avais su, j’aurai dit à Maya qu’il n’y avait aucune honte à avouer qu’on piquait du nez dans la classe de Binns. Ça arrivait à beaucoup de monde. Pas à moi bien sûr ! Enfin je luttais fermement pour ne pas m’endormir en faisant autre chose. Dessiner, lire un bouquin en faisant croire à Binns qu’il s’agit d’un exemplaire sur la Guerre des Gobelins. Ça aidait. Un peu. Mais bon, il fallait bien avouer que Binns avait beaucoup de mérite. Continuer à enseigner passionnément sa matière devant des classes et des classes d’adolescents affalés sur leur bureau, ça ne devait pas être facile tous les jours.

Après que j’eus posé ma question sur comment Maya envisageait l’avenir, il y eut un léger blanc. Maya était en train de réfléchir et je compris aussitôt qu’elle n’avait pas d’idées précises de la chose ou alors un rêve qu’elle n’oserait pas me dire parce qu’elle jugeait certainement trop candide ou idiot. Qu’importe ce que c’était, elle pouvait me le dire, je n’allais pas me moquer.
- J'en ai aucune idée, m’avoua-t-elle dans un souffle. Hmm c’était donc ça … A vrai dire, même j’avais voulu, je ne pouvais pas comprendre ce qu’était la sensation qu’elle pouvait ressentir à ce moment-là, alors qu’elle savait pertinemment qu’elle devrait bientôt faire un choix. Moi, ça faisait deux ans que j’avais décidé de la voie que je voulais emprunter. Je n’ai jamais connu les doutes auxquels Maya pouvait être confrontée. Et toi ?
- Je veux devenir Auror. J’avais répondu ça rapidement et pourtant, à présent un long silence planait. Je ne savais pas si je devais, si je voulais lui expliquer pourquoi exactement. Je trouvais ça totalement bateau, une réponse comme tout un chacun pourrait la formuler. Mais sentant que je pouvais faire confiance à Maya, je finis par me livrer. Je veux aider les gens. Et les protéger. C’est totalement con, n’est-ce pas ? Comme si on pouvait protéger tout le monde de tout ! dis-je en riant nerveusement avant de m’assombrir, mes yeux rivés sur ma glace qui était en train de fondre. La vérité c’est que j’ai pas su protéger mon petit-frère. Les parents me faisaient confiance, je leur avais promis qu’il lui arriverait rien. Et pourtant à cause de moi … Le reste n’arrivait pas à sortir. Submergé par cette futile sensation d’être responsable de tout, je me pinçais les lèvres pour éviter de pleurer devant Maya. Par Merlin, tu n’es qu’un idiot, Arthur ! Pourquoi fallait-il que tu ouvres ta grande gueule alors que tu savais pertinemment ce qui allait se passer ?!



hors-rp:
 

Citation :

  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ Ven 19 Aoû - 22:11

Arthur voulait lui aussi remplir la boîte aux lettres de l'adolescente ? Pas de soucis, elle ne serait que ravie de voir apparaître un hibou apportant une lettre à son nom pendant la distribution du courrier.  Elle avait réellement espoir qu'ils ne se perdent pas de vue et si lui aussi semblait motivé à conserver leur relation, ce serait largement possible. Elle imaginait déjà la joie qu'elle ressentirait en lisant les lettres du garçon, le cœur remplit de bonheur, mais surtout d'amour.

Elle aurait pu lui sortir un métier bateau, elle en avait cherché un, en vain. Elle n'avait pas pu être plus franche que dans sa réponse. La jeune serdaigle stressait beaucoup vis-à-vis de l'avenir ne sachant pas vraiment vers quelle voie se diriger. A Poudlard, elle se contentait de suivre les cours qui l'intéressait, ceux qui lui permettrait d'obtenir des notes convenables lors de ses derniers examens scolaires. Elle finirait par trouver, elle avait encore deux années mais elle savait tout de même que les portes de l'avenir s'ouvriraient à elle rapidement. Qu'elle le veuille ou non.

Elle connaissait la volonté du garçon d'être auror mais l'entendre la laissa tout de même admirative. Il était courageux. Et même si elle ne connaissait pas encore les raisons qui le poussaient à le vouloir, elle le trouvait brave. La bleue se contenta de l'observer et à travers ce manque de paroles, Arthur dut sûrement sentir obligé de se justifier. Ou alors il en avait besoin. La serdaigle ne savait qu'en penser mais la seule chose qui retint son attention c'était qu'il se confie à elle, comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. "Je veux aider les gens. Et les protéger. C’est totalement con, n’est-ce pas ? Comme si on pouvait protéger tout le monde de tout !" Elle était surprise, surprise, parce qu'elle n'était pas vraiment habitué à entendre le garçon utiliser ce genre de ton. Sans aucun doute, ça lui tenait à cœur. Elle ne chercha pas à argumenter, inutile de l'interrompre, l'heure était aux confidences et c'était inévitablement le moment pour Arthur de vider son sac. "Arthur ?" Elle n'attendait pas spécialement de réponse, c'était plus une question pour intimer à Arthur de continuer, elle s'inquiétait.

Son petit frère ? Elle n'arrivait plus vraiment à suivre. La serdaigle avait eu l'occasion de croiser le cadet d'Arthur dans les couloirs de l'école. Elle n'arrivait pas à imaginer l'envergure des propos du garçon, elle s'abandonnait plutôt à des idées telles qu'un accident classique, basique, qui arrive entre frères. Pourtant, elle comprenait bien qu'il n'en parlerait pas aussi gravement. Les yeux écarquillés, elle ne comprenait pas, de quoi voulait-il parler ? Qu'est-ce qui avait bien pu arriver à son frère pour qu'il soit dans un état pareil ? Parce que oui, elle avait remarqué son pincement de lèvres, remarqué qu'ils abordaient un sujet douloureux  et plein de remords. "Arthur..." Elle ne savait que dire d'autre, elle était curieuse de savoir parce qu'elle ne pouvait vraisemblablement pas intervenir pour réconforter son blond sans savoir pourquoi. "Je... Tu...  Je sais pas ce qui c'est passé mais jamais je jugerai...Si tu veux pas en parler je comprends..." Elle ne savait pas quoi penser, ni ce qu'il aurait aimé entendre. Le voir dans un état pareil la rendait triste, elle l'aurait bien prit dans ses bras.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ

Revenir en haut Aller en bas

(amour) et crème glacée - arthur ♡ | TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Suspicion au sein de l'île ~ L'arrivée d'une Cipher Pol {Shaï} [Terminé]
» Fantômes et... pomme d'amour (pv) (terminé)
» [HOT] Exprimer son amour [with Marlene] [Terminé]
» Parle tout bas si c'est d'amour [Tour I - Terminé]
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-