C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

"Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mar 13 Sep - 18:44

Il se croyait sorti de la baguette de Merlin, lui. Mais elle n'était pas dupe. Et elle avait de quoi répondre, alors elle ne se priva pas. D'autant plus que réellement, elle n'arrivait pas à croire à l'excuse de Moran. Il arrivait forcément à trouver des endroits et des moments de calme pour rattraper l'avance de la jeune fille. Pas la peine de se cacher au fin fond du château, en pleine nuit, pour pratiquer, elle ne savait quelle magie noire. Elle se contenta d'observer le garçon, le trouvant nullement convaincant. "Oui oui." Elle avait bien compris qu'il était inutile de polémiquer plus longtemps, il trouverait réponses à tout.

De nouveau, il parcourra la pièce des yeux, l'air tout à fait tranquille. Si lui considérait ça comme le moyen d'exprimer une crainte dans ses mots, elle pensait plutôt une nouvelle fois à de la confrontation. "Je... franchement... tu me SAOULES." Elle avait fait rebondir son poing contre la table à côté d'elle. Mais à travers cette image elle n'arrivait pas à se reconnaître. Elle se décevait même énormément. Elle n'avait pas le droit d'utiliser la violence, ce n'était pas loyal. Pas qu'elle pensait pouvoir infliger une quelconque douleur à cette table mais c'était un fait symbolique. Non elle ne pouvait pas, elle se donnait en spectacle, quelle honte. Elle était bien contente de n'être que seule avec Moran finalement, qu'une autre personne voit ça l'aurait enfoncé encore plus dans son malaise. "Tu voudrais pas juste rentrer dans ton dortoir ?" Elle avait murmuré cette phrase, comme vaincue tout en massant son poignet endoloris. Quelle idiote. Surtout qu'elle était persuadé que le potentiel d'animosité du garçon n'était pas, mais alors pas du tout, à son maximum. Elle allait devoir faire avec et apprendre à contenir ce surplus de haine. D'autant plus qu'ils étaient préfets ensemble. Aussi qu'Hazel et Luzia, les deux meilleures copines de la bleue semblaient apprécier plus ou moins le garçon. "Bon, il commence à se faire vraiment tard." Elle commençait à ne plus tenir sous cette ambiance palpable. Il fallait prendre une décision et la préfète semblait être la mieux placée pour cela.

Tout de même, elle voulait faire comprendre au garçon qu'il avait de la chance, mais uniquement pour ce soir. "Ne crois pas m'échapper non plus, j'ai bien compris ce que tu faisais ce soir. Et la prochaine fois je ne serais pas aussi... indulgente." Elle le regarda une nouvelle fois, prenant le risque de tomber à nouveau sur son petit air angélique qu'elle trouvait insupportable. Elle se dirigea vers la porte, l'ouvrit et fit un geste en direction du vide. "Allez Momo, je te raccompagne!" La serdaigle voulait s'assurer qu'il soit bien dans son dortoir (c'était son rôle non ?) avant d'elle même pouvoir rejoindre le sien. "Si si, j'insiste." Elle n'allait quand même pas devoir lui tenir la main jusqu’à sa salle commune, si ?


hors rp:
 
dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mer 14 Sep - 20:57

Sa réponse laissait bien comprendre qu'elle ne me croyait pas du tout. Je n'étais pas très convaincant c'était vrai et j'avais moi-même trouvé immédiatement la faille dans mon excuse. J'haussais les épaules feignant l'indifférence, alors que je sentais mon cœur s'accélérer d'inquiétude. Mon laxisme allait me coûter cher. J'aurai dû utiliser un sort pour coller la porte...  

Je tressaillis en entendant son poing heurter la table. Je ne m'attendais nullement à une telle réaction, même si ses mots eux, étaient assez réalistes. Je posais mes yeux noirs sur la petite Serdaigle. Mais c'est qu'elle en avait, de la rancœur au fond d'elle. Ce serait drôle de la pousser encore à bout. Irait-elle un jour jusqu'à me frapper, moi ? Non, elle n'oserait pas. Je décidais quand même de ne pas avoir de sourire ni réflexion quelconque pouvant attiser sa colère.  
En me demandant si je ne voulais pas juste retourner à mon dortoir, j'émis un ricanement, tant son ton me faisait penser à une supplication. Et en plus, elle s'était fait mal. Tout pour me rendre heureux. Et en plus elle me laissait m'échapper sans problème, c'était trop beau pour être vrai. Autant en profiter.  

-     C'est trop aimable à toi.  

J'amorçais un mouvement pour me diriger vers la porte, trop heureux d'être relâché ainsi. Mais malheureusement, elle m'arrêta dans mon mouvement, en me disant qu'elle me raccompagner. Quoi de plus terrible que d'être raccompagné par Maya Andrews ? Elle allait me tuer en route, c'était obligé ! L'air maussade et triste par la nouvelle, je m'approchais de la porte que j'ouvris en grand, en faisant un geste ample pour la préfète.  

-     Les filles d'abords.

J'attendis qu'elle passe, agacé qu'elle se sente obligé de me raccompagner. Cela prouvait bien qu'elle n'avait aucunement confiance en moi, ce qu'au fond je pouvais comprendre. Dans un cas inversé, j'aurais sûrement fait de même, sauf que dans un élan de sadisme je lui aurais donné une heure de colle. Mais de toute évidence, elle n'était pas comme ça, ou alors elle se sentait bien en ne me punissant pas. Pourquoi l'avait-on nommé préfète ? Le but d'un préfet était de punir, de faire respecter le règlement, et de faire flipper les plus jeunes. Même un elfe de maison n'aurait pas peur d'elle ! Si je ne l'avais pas connu, et si je n'avais rien contre elle, peut-être que je n'aurais pas bataillé pour lui faire oublier ce qu'elle avait vu.  
En fait, cette situation avec cette fille était très pesante et perturbante.  

-     De toute façon, tu ne sais pas ce que tu as vu.

hors-rp:
 

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Jeu 15 Sep - 19:17

Elle comprit bien rapidement qu'elle n'avait fait qu'être ridicule. Déjà peu crédible de base, elle n'avait fait que s'enfoncer un peu plus. De toute façon, elle n'avait, en réalité, plus grand chose à perdre. Surtout qu'elle avait vite imaginé que le vil serpent, qui lui servait actuellement d'interlocuteur, n'aurait aucune pitié pour user de ce qu'il avait vu ce soir. Tant pis pour elle, de toute façon, elle n'était même pas sûre d'avoir eu un jour une quelconque crédibilité auprès du garçon. D'un autre côté, ils se donnaient mutuellement une importance de par leur compétition en métamorphose. Et maintenant, il y aurait aussi cette histoire de préfet. Décidément, avoir un lien du genre sympathique ou amicale n'était certainement pas pour aujourd'hui, ni même demain.

Elle avait baissé les armes face au garçon, préférant remettre cette gue-guerre à plus tard. De plus, elle aurait bien mérité de mettre de la glace sur son poignet qu'elle sentait gonfler de minute en minute. Elle sourit en entendant la réponse de Moran. Il s'attendait réellement à ce qu'elle le laisse vagabonder de nouveau dans les couloirs ? Elle, qui comptait prendre à cœur son rôle de préfète ? C'était la sous-estimer. Déjà qu'elle n'avait pas été sévère et qu'elle avait accepté de discuter sur le pourquoi de la présence du garçon dans cette salle, elle comptait bien s'assurer qu'il rentrait dans ses appartements.  

Elle passa de la salle au couloir, un peu méfiante, elle devait l'avouer. "C'est trop aimable à toi." Elle répéta les mots du garçon avec une ironie remarquable. "Allez en route, je n'ai pas que ça à faire." Elle avait perdu pas mal de temps à cause de sa rencontre avec Moran, et elle savait bien que même si son dortoir l'appelait avec ardeur, elle devrait finir sa ronde commencée avant de le rejoindre. "Lumos !"
Elle fit apparaître un point de lumière dans les couloirs bien sombres du château qu'ils commençaient à arpenter en direction des sous-sol.

Le garçon rompit finalement le silence, essayant une nouvelle fois de faire douter la jeune fille de ce qu'elle avait vu plus tôt. Ou de ce qu'elle n'avait pas vu justement et seulement compris. Mais non, elle ne laisserait pas les mots de Moran l'influencer."Oui Momo, je n'ai absolument rien vu." Elle ricana et préférait utiliser l'ironie pour que le garçon cesse de lui rabattre les oreilles. Plus il se répétait, moins elle ne croyait en l’innocence du vert et argent. Sans le savoir, il s'enfonçait tout seul. Ou alors était-ce une stratégie ? Dans tous les cas, la bleue ne comptait pas lui laissait l'occasion de renouveler ses actions, elle mettrait un point d'honneur à s'assurer que, dans les prochaines rondes de la préfète, le garçon soit bien sagement dans sa salle commune.  Il pourrait y travailler tous les animagus qu'il voulait, tant qu'il ne traînait pas, ça lui allait.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Ven 16 Sep - 13:32

Elle n'avait franchement pas l'air rassurée. Comme si j'allais l'attaquer dans le dos. En fait, ce serait une bonne idée... Certains de mes camarades n'auraient eu aucun scrupule à la laisser évanouie dans un couloir, et bien évidemment, c'était dans mes cordes. Il n'y avait pas de défi assez grand pour moi. Je levais les yeux au ciel en la voyant passer devant moi, et pendant un instant je me dis que je pouvais refermer la porte et la coller, afin d'avoir la paix, pendant qu'elle resterait derrière la porte. Je pointais ma baguette sur mes livres :
 
-     Wingardium Leviosa.  

Mes quelques ouvrages restés au sol s'élevèrent d'eux-mêmes et je les fis me suivre tandis que je m'engageais dans le couloir, à côté de la baguette illuminée de Maya. Certains tableaux râlaient en nous disant que nous n'avions véritablement aucun respect pour leur personne.  

-      Parce que tu penses que tu ne me fais pas perdre mon temps à moi aussi,  à discuter ? Tu devrais utiliser un sort pour te geler le poignet, parce qu'il va devenir bleu, au passage.  

Franchement ! Comme si ce qu'elle faisait était plus important que mes activités. Maya allait monter à sa salle commune pour dormir pendant que je resterait éveillé pour rattraper ce temps précieux qu'elle m'avait fait perdre. Elle pouvait bien me ramener à ma salle commune, rien ne m'empêchait de repartir vagabonder un peu. La dernière fois que j'étais resté dans la salle commune jusque tard dans la nuit à lire, j'étais tombé sur Daisy et je ne voulais pas la voir aujourd'hui. Une énième altercation me fatiguerait. Et Daisy comme Maya était fatigante.  
Elle acquiesça en me disant qu'elle n'avait rien vu, mais ce qu'elle disait sonnait si faux que j'aurais pu en rire.  

-      Tu es très agaçante comme fille, assez insupportable, pas étonnant que nous ne nous entendons pas.  


J'avais lancé ça avec un ton si désinvolte que si je me prenais une claque je ne serai même pas étonné. Elle pourrait facilement me rétorquer que je n'étais pas un saint non plus, et que j'étais tout aussi insupportable qu'elle. Mais en fait, je n'étais comme ça qu'avec les gens que je n'aimais pas, ce qui ne touchait donc que peu de personnes. Qui sait, c'était peut-être pareil pour elle ? Non, sans doute pas. Un bon préfet au-delà d'avoir de l'autorité ce que ni elle, ni moi n'avions, devait avoir aussi un caractère assez fort, ce qu'une fois encore elle n'avait pas. Mais son côté énervant devait rattraper tout le reste, parce que je n'avais jamais connu de préfet qui m'agace autant. Des gens étaient agaçants en général, mais elle semblait au-dessus des autres. Comme si elle n'évoluait pas. Je ne savais même pas pourquoi elle m'agaçait tant, en fait. Je savais que ce n'était pas seulement à cause de la métamorphose.  

Mais ce soir je la trouvais pire que d'habitude. Sans doute parce qu'elle m'avait dérangé. Oui, ce devait être à cause de ça.

Hors - RP:
 
Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Sam 17 Sep - 21:34

Elle imaginait bien les multiples grimaces et signes disgracieux que le garçon avait peut-être idée de faire dans son dos. Après tout, en aucun cas elle ne lui faisait confiance, ils n'étaient que deux et un accident arrivait vite. C'était sûrement poussé dans la paranoïa, mais en présence d'un serpentard, son rival et ennemi de surcroît, elle se devait d'être un minimum sur ses gardes. Elle se tourna de manière à faire face au garçon. Croisant les bras sur la poitrine, elle observa les livres enchantés du garçon qui le suivaient à la trace. Elle se maudit intérieurement de ne pas avoir été plus curieuse plus tôt. La bleue aurait du insister quant au contenu de ses manuels afin d'attraper le garçon en réel situation interdite. Mais bizarrement, elle avait l'impression qu'elle aurait encore l'occasion de confirmer son idée. Le garçon étudiait ou pratiquait les transformations humaines, et, le connaissant, elle savait qu'elle le retrouverait au détour d'un couloir un de ses jours.

La préfète lança des regards noirs aux tableaux qu'elle réveillait à cause de sa lumière. "Excusez moi, messieurs, dames." Elle était agacé de ce manque d'ouverture d'esprit venant d’œuvres d'arts bien plus vieilles que Moran et elle. Ce n'était pas la première fois qu'ils voyaient des élèves, préfets, dans les couloirs.

Le garçon en rajoutait encore, jugeant qu'il n'en avait pas déjà assez fait. "Si t'avais été dans ta salle commune ou ton dortoir, on en serait pas là." Il avait de l'audace quand même, surtout que sa présence à côté d'elle devenait un supplice au fil du temps. Vite qu'il aille se coucher qu'elle puisse enfin redescendre en pression. Étrangement, le chemin jusqu'à la salle des verts semblait plus long que jamais. Toujours plus excessif, le garçon lui glissa un petit conseil pour son poignet. Conseil qu'elle avait bien envie de suivre car elle sentait déjà les hématomes se former sur sa peau. Mais évidement, elle ne le ferait pas, elle n'offrirait jamais ce plaisir à Moran. Autant souffrir physiquement, ça revenait au même de toute façon.

Elle se doutait une seule seconde que le jeune homme ne dormirait pas de ci-tôt, à son grand bonheur. Trop fatigué et donc moins concentré, il prendrait probablement du retard en métamorposes et ça c'était une bonne chose. Mais en tant que préfète responsable, elle se devait de faire son devoir et donc s'assurer qu'aucun élève de son école n'était à traîner dans les couloirs tardivement. Elle perdit bien vite le sourire qui s'était formé sur ses lèvres à l'entente des paroles de Moran. Agaçante ? Insupportable ? Elle ? Impossible. Ou alors juste un petit peu. S'entendre avec lui n'aurait jamais pu arriver de toutes façon. "Toi t'es qu'un espèce de... de lutin ! et puis t'es horriblement exaspérant, monsieur je-sais-tout." Merlin qu'elle était ridicule. Ses paroles étaient égales à celle d'une enfant de 10 ans. Et lui était tellement mature, confiant, imposant. C'est devant ce Moran fier de tout son être que la jeune fille perdait complètement ses moyens.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Dim 18 Sep - 14:26

Je continuais de suivre cette peste qui allait décidément bien avec son acolyte Flint. Elles étaient insupportables. Elle en rajoutait en plus une couche : "si tu avais été dans son dortoir". Quelle vaste blague ! Je lui avais déjà dis pourquoi je ne voulais pas du dortoir, et dire cela montrait clairement qu'elle ne me croyait pas. Je ne voulais pas m'énerver, alors je me décidais de ne rien rétorquer. La seule satisfaction c'est qu'elle semblait assez frustrée de ne pas m'avoir réellement prit sur le fait. Mais ce qui me dérangeait surtout c'était qu'elle n'allait pas lâcher prise comme ça, malgré ce qu'elle semblait vouloir me faire croire.
 
Nous n'avancions pas très vite, les couloirs me semblaient plus longs que jamais. La seule lumière était celle de la baguette de Maya et mieux valait que nous ne tombions pas sur Picott. Je ne voulais pas l'entendre me dire que je faisais un préfet minable. Mais je pouvais très bien lui mentir, et Maya, avec son caractère passif n'oserait peut-être pas me contredire si je disais que nous faisions tous les deux une ronde. Je me rendis bien vite compte qu'elle ne suivait pas mon conseil concernant son poignet ce qui m'arracha un sourire moqueur. Elle préférait souffrir que de me donner raison. Elle était très têtue mais ça ne m'étonnait pas, venant d'elle.
 
-     La fierté fait mal les choses, mais au moins tu ne seras pas obligé de prendre en note les cours vu comme ton poignet va encore enfler ! Je suis satisfait que tu ne m'ai pas frappé avec, tu sembles avoir de la force, mine de rien.

Maya n'était pas le type même de la fille qui semblait être violente ou avoir de la force. Mais vu l'état de sa main, je n'osais imaginer comme aurait été ma joue si elle m'avait frappé moi et non la table. Mes livres volaient derrière moi sans que je ne fasse réellement attention à eux. Lorsque je lui dis qu'elle était agaçante, sa réponse provoqua chez moi une hilarité qui me valu des réprimandes de la part des tableaux alentours. Un lutin ? Elle n'avait donc rien trouvé de mieux ? Estimant que j'étais plutôt bien loti comparé à ce que je lui avais dit, je me contentais de quelques mots.  

-     Ca me va.

Elle me faisait penser à une petite fille que l'on avait contrarié, et qui tentait vainement de répondre une méchanceté à quelqu'un. Mais je n'étais pas certain que l'insulte "monsieur je-sais-tout" en était vraiment une. Et je ne savais pas tout, malgré toute l'estime que je portais à moi-même. Nous n'étions même pas encore arrivés aux escaliers. J'avais vraiment décidé d'aller loin pour trouver une salle vide. Pas de chance que Maya m'ait surprit !

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Dim 18 Sep - 18:33

Etre aux côtés de Moran commençait à rendre le temps véritablement long. Le voir durant leur peu de cours en commun lui était grandement suffisant. Quand elle le croisait en dehors, elle avait du mal à garder contenance. D'autant plus que ces temps-ci, ils se croisaient plus qu'elle ne s'y attendait et que ça ne lui convenait aucunement. La bleue ne trouvait que peu de temps pour partager des moments avec ses meilleures amies poufsouffles mais alors avec un serpentard insupportable, elle ne semblait pas avoir de problèmes. Elle aurait bien voulu insister encore et encore et enfoncer le garçon au maximum. Il était le seul et unique coupable dans cette histoire après tout. Bien évidemment il avait compris qu'elle n'utiliserait pas de quoi glacer son poignet uniquement par fierté. Il continua sur sa lancée en rajoutant qu'elle ne pourrait pas prendre en note les cours et qu'il continuerait de gonfler. Toujours à tout savoir celui-là mais elle avait la solution cette fois-ci. "Ce n'est pas grave, je suis droitière." Elle se remerciait intérieurement d'avoir eu la merveilleuse idée de déchaîner sa haine avec sa main secondaire. Aucun problèmes pour les cours donc. La suite de le phrase du jeune homme, elle eut du mal à l'interpréter ne sachant pas s'il s'agissait d'un quelconque compliment vis-à-vis de sa force ou simplement de l'ironie et du sarcasme une nouvelle fois.

Elle attendait vivement la réaction de Moran après qu'elle l'ait traité de lutin. Certes, elle aurait pu trouver mieux, bien mieux mais elle n'avait pas voulu se retrouver à n'avoir rien à dire alors que lui semblait inépuisable. Et puis certains lutins étaient particulièrement agaçant, personne ne pouvait le nier. C'est donc les joues rouges de honte qu'elle continuait de déambuler dans les couloirs, le serpentard l'accompagnant. Ou elle l'accompagnant plutôt. Une préfète ramenant un élève, voilà ce qu'elle était. Elle dut une nouvelle fois s'excuser pour deux auprès des tableaux. Moran avait trouvé très rigolo d'être comparé à un lutin et ne se privait pas de le faire à savoir à qui pouvait l'entendre.

Ça lui allait donc. Ces trois petits mots insignifiants firent bouillir à nouveau la serdaigle qui prenait vraiment sur elle pour ne pas exploser. Il était méprisant mêlant l'humour et le sarcasme à la perfection. Rien de plus frustrant aux yeux de la brune. "Oui bon, n'en fais pas trop quand même." Elle voulait à tout prix qu'il se taise, elle ne supportait plus d'être pour une énième fois en position d'humiliation. Et la seule façon qu'elle avait de réduire sa gêne était de s'enfoncer plus profondément, encore et toujours.  "C'est super moche les lutins en plus." Elle avait marmonné ces quelques mots dans sa barbe, plus pour elle même que le garçon en réalité. Elle espérait qu'il n'ait pas vraiment entendu, parce que ces arguments ne valaient absolument rien et elle en était bien consciente.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Lun 19 Sep - 19:32

Le sens de la répartie de Maya était très décevant. Je pensais qu'elle serait plus incisive mais en fait, elle ne faisait que répondre mollement à mes attaques répétées. C'était ennuyant mais au fond, je ne pouvais pas attendre mieux d'elle. Oh, elle était droitière, c'est mignon.  

-       Alors tu seras juste gênée, tu ne veux pas frapper un mur avec ton autre main pour que j'ai la satisfaction de te voir sans pouvoir utiliser une baguette ?  

La mienne était dans ma main, contrôlant vaguement les livres qui volaient derrière moi. J'y allais peut-être un peu fort mais je voulais une réaction ! Pas des mots passifs ! Nous étions passés à côté de quelque chose de fort intéressant avec son dérapage violent sur la table. Elle avait réussie à se calmer et ça m'agaçait. Elle ne voulait pas m'insulter un peu, non ? Pour lui montrer que sa méchanceté de m'affectait pas ? Et la voir s'énerver un peu plus ? Savoir que j'aurais ainsi une quelconque emprise sur elle ? J'en oubliais presque cette soirée de métamorphose ratée. Mais j'étais sûr qu'on pouvait encore enfoncer le clou... Et en plus, elle ne pensait plus à mes bouquins, comme ça. Je lui jetais un regard à la dérobée pour voir ses joues rouges, de honte sans doute. Elle faisait sûrement référence aux lutins de Cornouaille avec son "insulte", mais je les trouvais assez divertissants. Et puis encore un fois, venant d'elle...  
Elle rageait et ça me rendait heureux. Ce n'était pas très gentil. Je n'étais pas très gentil. Et je prenais du plaisir, je ne faisais là que confirmer la réputation de ma maison, alors que je prônais la tolérance envers mes camarades Serpentard. J'étais assez paradoxal, au fond. En l'entendant me dire que les lutins étaient moches, j'éclatais de rire.  

-      Ce n'est pas à toi que je cherche à plaire, que je sache.  

J'avais décidé d'arrêter d'enfoncer le clou. Nous étions enfin parvenus aux escaliers mouvants, qui allaient sans doute nous perdre un peu plus. Je n'étais pas encore rentré au dortoir décidemment. La salle commune serait déserte, vidée de vie depuis quelques minutes ou quelques heures. Je n'avais pas envie de croiser du monde. La voyant de si mauvaise humeur, je levais les mains en signe de paix.  

-     C'est bon, j'arrête Mama.

Je n'avais pas du tout envie d'arrêter de jouer avec elle. Je voulais continuer, la pousser à bout un peu plus, et lui faire passer la pire nuit de son existence. Mais si je l'énervais trop je pourrais recevoir le retour de la baguette alors... Mieux valait être intelligent et réfléchir à deux fois avant de faire les choses. Je sentis l'escalier bouger doucement. Plus qu'une dizaine d'autres !



Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Dim 2 Avr - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mar 20 Sep - 17:58

Elle avait l'impression d'être ridicule aux côtés du garçon. Ou alors l'était-elle vraiment ? Probablement. Elle devait beaucoup le faire rire à ne pas savoir quoi dire tandis que lui semblait avoir réponse et argument à toute épreuve. Et puis, elle s’énervait aussi elle même de montrer à Moran qu'il n'avait aucun mal à la déstabiliser. Si Calypso avait été là, elle aurait sûrement été déçue. Parce que l'amie de la serdaigle avait un caractère bien trempé derrière ses airs tout discret et ne laissait en aucun cas l'occasion aux deux garçons d'observer ses failles. Tout le contraire de la préfète visiblement. Elle allait peut-être essayer d'en discuter avec Caly (en évitant de mentionner qu'elle était plus humilié qu'autre chose) pour récolter de nouveau quelques conseils.

A l'entente des mots de Momo, c'est presque la jeune fille qui se moqua enfin de lui. Il sous-entendait donc qu'elle était plutôt doué vu qu'il cherchait à ce qu'elle ne puisse plus utiliser sa baguette. Il savait donc bien qu'elle était meilleure que lui en ce qui concernait la magie. Cette simple pensée fit sourire la serdaigle. Même si elle avait une bonne idée d'où il pouvait se le mettre son bout de bois. "Que je sois munie ou non de ma baguette, tu sais bien que je serai toujours un cran au dessus de toi. C'est triste." Reprenant peu à peu confiance, elle tira un mouchoir neuf de sa poche intérieure de robe et le tendit au garçon. "C'est pour sécher tes larmes." Elle s'expliquait dans la mesure où le garçon ne la comprendrait pas, même si elle ne doutait aucunement de ses capacités à saisir l'ironie et le sarcasme. Il lui avait bien prouvé qu'il n'avait aucun mal avec ces pratiques. Elle rangea son mouchoir tout en rigolant doucement, elle n'allait quand même pas lui donner alors que la saison des rhumes approchaient à grands pas. Même pas en rêve.

Malheureusement le garçon avait entendu les mots qu'elle avait marmonné. Ses joues rougirent encore un peu plus, dans la mesure du possible. Elle en avait marre aussi de prendre des couleurs à chaque fois, elle aurait bien apprécié de pouvoir cacher sa gêne comme certains y arrivaient. "Heureusement, parce que sinon ce serait raté." Pas qu'elle trouvait le garçon particulièrement laid, il avait même un physique plutôt avantageux mais son caractère le rendait horriblement mal plaisant. Jamais elle n'aurait pu avoir une autre relation avec Moran que celle qu'ils avaient actuellement.

Le voyant lever ses mains en signe de paix ajouté de sa petite phrase, elle comprit bien rapidement qu'il n'avait pas du tout l'intention d'arrêter. "Si seulement on pouvait finir le chemin en silence, quel soulagement ce serait." Elle accorda un regard noir au garçon, tentative de lui faire boucler ce qui lui servait de bouche. La bleue savait bien pourtant qu'il aurait une réplique à sortir et que sa demande ne serait en aucunes circonstances respectée. "Oh non pas ça !" Engagés dans les escaliers, la jeune fille sentit les marches joueuses en cette soirée puisqu'ils se mirent à bouger en direction opposée de l'endroit où ils devaient aller. Comme par hasard. Il n'en aurait pas fallu plus pour que cette ronde soit catastrophique, elle était chanceuse.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mer 21 Sep - 15:03

J'esquissais un sourire en l'entendant répondre. Plus doué que moi, c'était difficilement faisable, en métamorphose en tout cas. La seule personne que je jugeais meilleure que moi, c'était le professeur. Et Maya n'était pas le professeur.  

-     Il vaut mieux que tu te dises ça pour te rassurer hein.  

Ou alors elle y croyait vraiment ? Quelle plaisanterie. Si elle était réellement douée elle approfondirait les notions vues en cours, et surtout elle s'intéresserait aux métamorphoses humaines, ou aux métamorphomages. Or, de ce que je pouvais observer, ce n'était pas le cas. Elle me tendit un mouchoir et je lui jetais un sourire narquois.  

-     C'est trop aimable mais je crois que tu vas en avoir davantage besoin que moi. Mieux vaut ne pas les gaspiller, tu ne crois pas ? Ce serait dommage que pendant un cours tu n'ai rien pour sécher tes larmes. Un jour tu réaliseras bien que je suis supérieur à toi, et ce n'est là qu'une question de temps.  

Ce sourire aux coins de mes lèvres pouvait lui donner une idée de la façon dont je la trouvais ridicule. Parce qu'elle l'était en comparaison de moi. Déjà, il y avait bien des raisons pour lesquelles je m'accordais plus d'estime qu'à elle. Déjà, j'étais un Serpentard et peut importait les divergeances avec mes camarades, je trouvais qu'il n'y avait pas meilleure maison, ensuite bien sûr, le niveau de métamorphose. Dire qu'elle n'avait pas de facilités était un mensonge utopiste. Maya avait des capacités mais elles n'étaient pas l'égal des miennes. Et puis... Il y avait le Quidditch. Maya était une véritable calamité et ça me faisait sadiquement plaisir de voir qu'elle galérait autant.  

Parce que sinon ce serait raté ? Quelle insolence ! Mais ça ne me vexait pas du tout et en fait venant d'elle ça me prêtait plutôt à sourire. Je ne l'appréciais pas, pas du tout même et... entre nous il ne pourrait y avoir que de l'animosité. Je n'aimais pas son caractère, et ses capacités aussi minces soient-elles dans ma matière. Je voulais écraser la classe de mon talent et il y avait cette Serdaigle, Maya Andrews qui essayait (vainement, certes) de ruiner mes rêves d'enfant.  

Elle voulait finir le trajet en silence ? Ce serait mal me connaître, j'adore bavarder et surtout ça lui ferait plaisir.  

-      N'exagérons rien, nous pouvons très bien discuter comme deux personnes civilisées sans pour autant devoir se lancer des vacheries à la figure !  

"A moins que tu ne sois pas une personne civilisée". Et je n'avais pas eu le temps d'ajouter cette phrase qu'elle râlait que l'escalier prenait la mauvaise direction. Je m'accrochais plus fermement à la rambarde de bois, avant de lancer :  

-     Je crois que ton soulagement va être de courte durée. Prépare toi à une courte nuit, Mama.


Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Dim 2 Avr - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mer 21 Sep - 20:40

Elle savait bien que le garçon se moquerait d'elle. C'était inévitable, surtout venant de sa part. Son égo surdimensionné ne laisserait jamais l'occasion à la bleue de croire une seule seconde à sa propre supériorité. Et c'était vraiment dommage et ennuyant parce que de temps en temps, elle aurait bien besoin d'un peu de confiance. La préfète se demandait comment le garçon pouvait être plus méchant alors qu'elle n'avait encore rien vu. Pourtant pendant un moment, elle s'était presque cru maître de l'action, prise d'un élan de confiance, Moran n'avait eu aucun mal à la faire redescendre. Il représentait en intégralité tout ce qu'elle détestait de la maison des verts. Elle préféra se murer dans le silence, ses yeux lançant toujours des éclairs dans la direction du serpentard, même s'il ne le voyait peut-être pas à cause de la ridicule source de lumière que produisait sa baguette.

Son petit sourire narquois ne fit que renforcer l'exaspération qu'elle ressentait, cette haine grandissante qu'elle n'imaginait pas une seule seconde voir un jour diminuer. Et pourtant, ce n'était absolument pas dans son caractère de ressentir autant de haine pour une seule personne. D'habitude, elle arrivait bien à oublier les rancœurs qu'elle pouvait avoir afin de laisser une nouvelle chance à la personne. Avec Moran, ce serait compliqué de passer outre. "Alors là mon pauvre garçon, jamais tu ne me verras verser la moindre petite larme pour toi." Bon, ce n'était pas totalement vrai, de fatigue et de haine, elle pleurait sûrement un bon coup une fois son lit retrouvé mais ça, elle ne le mentionnerait pas. "Tu peux toujours attendre ce jour mon petit Momo, si toutefois il arrive, ce dont je doute fortement." Elle avait trouvé dans la métamorphose, tous les éléments qui lui convenait, mêlant sort et pratique à la quasi-perfection. Et même si elle n'aimait pas forcément la compétition, avec ce garçon, il y avait quelque chose de différent qu'elle parvenait difficilement à expliquer.

Discuter comme deux personnes civilisées sans pour autant devoir se lancer des vacheries à la figure ? Est-ce qu'il faisait un sous-entendu par rapport à elle ? Alors qu'en soit, elle n'avait fait que répliquer à ses attaques. Elle en aurait eu des choses à lui dire, à commencer par lui rappeler qu'il avait une attitude de crétin fini. "Et dis moi tout, tu voudrais discuter de quoi ?" Parce que oui, elle était prête à converser, mais pas sûr qu'ils trouvent des sujets et centre d’intérêt commun. Et la bleue comptait bien sur ce manque de conversation pour prendre la garçon à son propre jeu. Elle était curieuse de voir de quelle manière il était capable de retomber sur ses pattes.

Elle lança un nouvel et énième regard noir au garçon tandis que l'escalier se dirigeait à l'opposé de leur destination. "Y'a pas de courte nuit qui tienne." Décidément, le sort s'acharnait contre elle. "On va trouver un autre chemin, c'est tout." Pas convaincue, elle ne pouvait pas l'être en sachant que les marches en bois de château n'en faisait qu'à leur tête et semblaient plutôt d'humeur taquine.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Jeu 22 Sep - 16:02

Je cru pendant un instant avoir réussi à faire taire cette fille, même si au fond d'elle elle devait me traiter de tous les noms de créatures ignobles qu'elle connaissait. Elle me semblait exaspérée, fatiguée et peut-être un brin désespérée. J'étais ravi de lui faire cet effet là.  

-     Même pas une petite ?

Me moquant ouvertement d'elle, je m'empressais d'ajouter :

-     Tu as raison, moi non plus je n'en verserai pas une seule pour toi.  

Ces escaliers nous envoyaient à l'opposé de notre destination, et si cela pouvait exaspérer un peu plus la préfète, alors, j'étais comblé de bonheur. Les tableaux se moquaient de nous pour certains, râlaient pour d'autres mais je ne faisais pas trop attention à eux.  
Moi, j'étais prêt à parler de tout et de rien, je pouvais être très mature s'il le fallait, mais je doutais que la Serdaigle en soit réellement capable. En tout cas, tout ce qu'elle m'avait toujours montré, ce n'était que de la puérilité. Maya n'était encore qu'une enfant qui ne parvenait de toute évidence pas à cerner réellement les gens, et à imaginer qu'ils puissent être plus que ce qu'ils montraient. Bien évidemment, je savais qu'elle ne me considérait que comme un crétin de première, et qu'elle ne s'imaginait pas que je pouvais être aussi très sérieux, parfois.  

-     Je suis tout à fait ouvert à différents types de conversations...

Je lui laissais le bénéfice de choisir de quoi elle voulait parler. Si elle n'était pas inspiré, eh bien je choisirai moi-même. Autant lui prouver que je pouvais et elle aussi être quelqu'un de civilisé. L'escalier nous arrêta à un palier et je jetais un coup d'oeil à Maya en me demandant si je devais m'avancer. Je haussais les épaules sans attendre sa réponse et si elle m'arrêtait alors je n'irai pas plus loin. Le palier donnait à une porte fermée, qui devait même être verrouillée. Je m'approchais et fis un geste avec ma baguette pour faire descendre mes livres jusqu'aux marches.  

-     Je t'avoue que je ne sais pas où ça mène.

Etrange. Je connaissais plutôt bien le château, mais il avait peut-être encore des choses à me cacher. Je grimpais les dernières marches et essayais d'ouvrir la porte. Verrouillée. Comme par hasard. Mais un sortilège simple pouvait régler ce petit problème.  

-     Alohomora.

Un cliquetis et la porte pivota d'elle même pour s'ouvrir. Je n'arrivais même pas à savoir si elle menait sur un couloir où un placard à balais. Je me retournais vers Maya, avec un sourire joyeux sur le visage, ma baguette toujours légèrement tendue devant moi.  

-    Es-tu d'humeur aventurière ?  

Hors-Rp:
 
Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Lun 26 Sep - 18:14

Elle n'arrivait pas à lui faire perdre son sang froid, alors que lui n'avait aucun mal à ce qu'elle sorte de ses gonds. Depuis le début, elle était la seule des deux à se ridiculiser enchaînant boulette sur boulette entre violence et énervement. "Oh non quel dommage." Elle n'en avait en réalité rien à faire. Quoique, si un jour elle le voyait pleurer, même si ce n'était pas pour elle, la bleue se ferait un plaisir de lui rappeler ce détail aussi souvent que possible. Elle voulait qu'ils arrêtent de se parler mais à chaque réplique du garçon elle se sentait obligé de se justifier et d'essayer d'avoir le dernier mot.  

Les commentaires et moqueries de certains tableaux énervèrent la jeune fille plus qu'autre chose mais elle se retint. Parce que Moran, lui, semblait n'en avoir rien à faire. Donc elle ferait pareil. Par rapport aux discussions, elle devait avouer qu'elle s'attendait à ce genre de réponse. Il ne prendrait jamais de décisions visiblement. Ils étaient arrivés sur un palier et le serpentard s'était déjà engagé quand elle lui répondit."Eh bien, je ne sais pas, je pourrai commencer par te demander si tu as passer de bonnes vacances. Même si tu te doutes bien que je n'en ai absolument rien à faire." Une fois encore, elle montrait au garçon toute la maturité qui habitait en elle. Et puis tant pis, vu où elle en était, jamais elle ne pourrait enlever l'idée que Moran s'était faite d'elle. Face à la porte close, elle dut avouer qu'elle était un peu inquiète, elle n'avait pas vraiment envie de s'aventurer n'importe où et se mettre dans des histoires sans queue ni tête. Surtout qu'elle n'avait aucune confiance en la personne qui l'accompagnait actuellement. "Bon, allons-y quand même, de toute façon les escaliers ne sont pas prêts de nous emmener là où on veut." En effet, après avoir jeté un coup d’œil en direction du reste des escaliers du château, elle avait bien vu qu'ils étaient en mouvement sans cesse et que leur danse endiablée ne cesserait pas de ci-tôt.

Elle laissa tout l'honneur au vert d'ouvrir la porte, pas qu'elle avait peur de rater son sort, jamais. Mais tout simplement parce qu'elle n'était pas gryffondor et ne sachant pas ce qu'elle trouverait derrière, elle lui offrait avec plaisir ce privilège.

Est-ce qu'elle était d'humeur aventurière ? Absolument pas. Est-ce qu'elle était rassuré face à la noirceur que cette porte laissait percevoir ? Absolument pas. Est-ce qu'elle allait laisser à Moran une occasion de la surpasser ? Absolument pas. Alors même si elle sentait déjà des sueurs froides montées en elle face à l'obscurité, elle essayait avec peine de ne pas trop le montrer. Elle n'était déjà pas forcément à l'aise en pleine journée mais alors la nuit et avec pour seule lumière la minuscule pointe de sa baguette, elle devait avouer qu'elle n'était pas rassurée. Se sentant pousser des ailes, elle dépassa le garçon sans lui répondre, la tête haute et un air qu'elle pensait hautain et méprisant sur le visage.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mar 27 Sep - 19:09

La réponse de Maya sur nos discussions se voulu cinglante, mais en vérité je la trouvais plutôt amusante. Un rictus au coin des lèvres, le regard rivé vers le sol, je lançais alors :  

-      C'est bien ce que je pensais, le manque de civilité ne vient pas de moi. Figure toi que j'ai passé d'excellentes vacances, merci de t'en soucier, tu es passée à la Festi'witch je crois ? Ne va pas t'imaginer que ta vie privée m'intéresse, mais c'est généralement ce qu'on demande lorsqu'on es poli.

C'est avec une moue résignée que Maya accepta de me suivre pour passer cette porte. Mais à ma grande surprise et peut-être soulagement, elle me dépassa, et entra la première. Cette porte donnait sur un couloir, apparemment. Etrangement long, sombre et froid. Je levais ma baguette allumée pour y voir un peu mieux. Je frissonnais. En regardant tout autour de moi, je distinguais une forme à ma gauche, par terre, comme un corps. Pris d'une étrange angoisse, je m'approchais, ayant perdu toute trace d'amusement sur le visage. Ils s'agissait du corps d'un homme qui me semblait familier. Trop familier, trop souvent vu, aperçus. Je m'agenouillais devant et reculais d'un bon en reconnaissant mon oncle, inconscient apparemment mort. Ses cheveux poivre et sel en bataille je levais ma baguette en me demandant comment tout cela était possible.  
J'avais à cet instant oublié que Maya se trouvait dans cette endroit avec moi.  

-   Pourquoi... ? C'est impossible...

Mon cerveau marchait à quarante à l'heure, analysant toutes les situations possibles. Puis je passais mon regard dans toute la pièce et je compris. Mon oncle ne pouvait pas se trouver à Poudlard pour plusieurs raisons, mais à cet instant, je me rappelais simplement que l'on ne pouvait pas transplaner dans l'enceinte de l'école, et que rien n'aurait pu l'y amener. Encore moins dans un couloir si peu connu. Mais la raison principale, c'était surtout le fait qu'il était actuellement au Pays de Galles, dans son cottage duquel il ne sortait principalement que pour travailler. Je levais ma baguette en m'éclaircissant la gorge :  

-     Ridikkulus !  

Le corps de mon oncle se dégonfla comme un ballon de baudruche et s'envola. Je le suivis vaguement du regard. Mais ce n'était pas pour autant que cet épouvantard était vaincu. Il faudrait lui lancer plusieurs fois le sortilège pour avoir un résultat concret. Je ne comprenais pas. Mon épouvantard n'était pas celui-là. Avant, je voyais ma baguette au sol, brisée. J'avais déjà vu un épouvantard à mes douze ans et peut-être correspondait-il à mes préoccupations enfantines. La guerre qui semblait s'avancer vers la communauté magique britannique avait-elle un lien avec cet épouvantard-ci ? Pourquoi voyais-je mon oncle et non mes parents ?  

Encore sous le choc de cette vision à laquelle je ne m'attendais pas, je réagis à peine lorsqu'il se matérialisa devant ma camarade préfète, prêt à lui faire peur.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 242
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mar 27 Sep - 20:29

Elle ne répondit pas à la nouvelle réplique et petite pique du garçon. Elle avait bien compris que l'un comme l'autre ne cesserait pas de s'en envoyer et qu'il fallait mieux faire avec. Alors qu'il semblait avoir passé de bonnes vacances, chose dont elle se fichait éperdument, elle en profita pour lui sourire toujours dans une hypocrisie évidente. "Oui effectivement j'y suis allée. Des concerts très sympathiques soi-disant passant." Une nouvelle fois elle essayait de se taire plutôt que de relever la dernière phrase du garçon. Mais tout de même, elle ne put se retenir très longtemps, les mots s'échappant de sa bouche sans qu'elle les contrôle. "Et c'est toi qui parle d'incivilité." Elle lui lança un regard hautain, il ne valait pas mieux qu'elle c'était évident.

Elle avait donc dépassé le garçon et marchait dans ce corridor qui ne lui disait rien de bon. Elle n'aimait pas particulièrement le noir et regrettait déjà de s'être engagé la première dans ce lugubre couloir. La préfète apercevait, du coin de l’œil, le reflet de la lumière de la baguette de Moran sur le mur. Ne sentant pas cet endroit elle comprit rapidement qu'il ne ménerait sûrement pas à un endroit sécurisé. "On devrait peut-être..." Elle avait prit le sage décision de faire demi-tour tant qu'ils le pouvaient encore, rangeant son honneur et sa fierté auprès du garçon préférant assurer sa sécurité mais aussi (et c'était dur à avouer) celle de son "camarade". Elle fut couper en plein dans sa phrase car en se retournant elle tomba sur un étrange spectacle dont Moran semblait être le principal acteur. "... sortir." A peine sa phrase terminée, elle écarquilla les yeux et ouvrit grande la bouche, ébahie. Elle observait le garçon qui se retrouvait face à un cadavre ? Elle ne savait pas de qui il s'agissait, probablement un membre de sa famille, son père peut-être ? Elle mit quelques secondes à réaliser, à comprendre qu'il était face à un épouvantard, à sa plus grande peur.

Elle fut impressionné du sang froid que la garçon avait réussi à conserver. Il lança son sort efficacement et le corps se transforma en ballon et finit par se dégonfler. Sauf qu'il avait fini par terminer sa course pile face à la jeune fille qui restait tout à fait immobile, figée et ne parvenant pas à faire le moindre geste. La baguette toujours tendue droit devant elle, la serdaigle regardait la forme se consolider.

Un corbeau. Sur ses deux pattes, le pelage et les yeux noirs, le bec tendu en sa direction, il semblait prendre un malin plaisir à se rapprocher à petit allure en direction de la jeune fille. Elle ne savait pas comment réagir, elle était effrayé, aurait bien hurlé parce qu'elle avait horreur de cette bête, mais même si elle l'avait voulu, aucun son ne voulait sortir de sa bouche. A part les hiboux (et encore), elle détestait les oiseaux et encore plus particulièrement celui qui lui faisait face. Elle savait qu'elle était en plein confrontation avec un épouvantard, mais l'aspect qu'il avait lui donnait des frissons dans le dos et elle se demandait si elle allait finalement parvenir à lancer ce stupide sort pour s'en débarrasser. Pendant une seconde, elle crut même que Moran finirait par se placer devant elle pour la libérer. C'est cette idée qui lui permit de sortir de sa torpeur et d'enfin sortir le mot magique."Riddikulus !" Elle put donc observer, avec un grand soulagement, l'épouvantard passer de corbeau à balai et s'envoler une nouvelle fois en direction du garçon. Les larmes aux yeux, elle souffla un bon coup même si elle se doutait qu'ils n'étaient pas encore débarrassés.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE !

Revenir en haut Aller en bas

"Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]
» En pleine nuit
» Une caniche de 3 ans + 5 chiots abandonnés en pleine nuit 55
» Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)
» Balade en pleine nature / With Caliban Aoeki [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-