Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

"Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mer 28 Sep - 20:18

Je jetais un œil torve au corbeau qui se posait devant Maya. C'était étonnant qu'elle ait peur des oiseaux, quand je savais que c'étaient précisément des animaux que j'admirais et que j'enviais un peu au fond. L'oiseau semblait prendre plaisir à s'avancer par petit bons vers elle. Moi, je n'esquissais même pas un geste pour l'aider. J'avais encore dans ma rétine, l'image du cadavre de mon oncle, et je ne pensais même pas à lui venir en aide. Pourtant, son sort,  brillamment réussit d'ailleurs, renvoya l'épouvantard vers moi, et alors même qu'il commençait à dessiner à nouveau la forme d'Oncle Abass, je levais ma baguette en lançant clairement :  

-      Ridikkulus !  

Dans un nuage de poussière, l'épouvantard explosa. La poussière se déposa sur le sol comme un couche, et j'en conclu que la chose était vaincue. Je baissais lentement ma baguette, le visage orné d'un air neutre.  

-     Tu as raison, nous ferions mieux de partir d'ici.

Sans même attendre sa réponse je sortis et me mis sur le palier, appuyé contre le mur. Mon épouvantard avait changé. Et cette peur qui auparavant était inconsciente, ne l'était plus désormais. J'allais garder l'image de ce corps en tête pendant un moment. Et je ne verrai plus mon oncle de la même manière. Mais je ne comprenais vraiment pas, pourquoi lui et pas mon père ? Pourquoi pas ma mère ? J'étais proche de mes parents, pas en conflit avec eux. Abass représentait sans doute le frère que je n'avais jamais eux, et il était vrai que je lui disais beaucoup plus de choses qu'à mon père, mais ce n'était pas trop comparable, je crois. Maya avait l'air soulagé. Ne désirant pas qu'elle me pose de questions, je préférais retenir les miennes. Je me demandais si elle avait peur de l'oiseau même ou du message qu'il pouvait porter. Un corbeau, ce n'était pas anodin. Ce n'était pas n'importe quel oiseau. Si elle avait simplement peur des oiseaux, c'était bien dommage pour elle qu'elle soit une sorcière, puisque les hiboux étaient omniprésents dans nos vies.  

Je m'avançais vers l'escalier, déterminé à rentrer à mon dortoir sans plus faire de détour désormais. Je me baissais pour prendre mes livres en rangeant ma baguette dans ma poche. Ces livres aussi, m'avaient été offerts par mon oncle. Je regardais par-dessus la rambarde pour voir plusieurs escaliers bouger. Je n'étais plus amusé, juste fatigué, lassé, choqué peut-être même. Une soirée qui aurait dû être normale était devenu originale, même un peu trop. J'étais certains cependant que ma camarade n'allait pas tenir sa langue et que j'aurais le droit à une foule de question sur le sujet de mon épouvantard.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mer 28 Sep - 21:37

Elle restait toujours immobile. Impossible de bouger, elle fixait d'un regard perdu l'espace où s'était trouvé le corbeau quelques secondes auparavant. Elle semblait être dans un état second, ne comprenant probablement pas encore ce qui venait d'arriver. La serdaigle n'entendit pas le nouveau sort que lança Moran, elle ne comprit pas non plus que l'épouvantard semblait vaincu et qu'aucun autres oiseaux ne viendraient se présenter à elle. Elle était juste figée, les lèvres closes à regarder le vide. En boucle, elle revoyait la scène, le cadavre, le ballon, le corbeau, son plumage et ses petits bonds dans sa direction. Il semblait si réel.

"Tu as raison, nous ferions mieux de partir d'ici." Les mots du garçon la ramenèrent à la réalité. Il fallait quitter rapidement cet endroit, ils avaient eu assez d'émotions pour cette soirée là. Elle resta encore debout, les bras ballants quelques secondes, minutes peut-être. Elle se remémorait le fil de tout ce qui lui était arrivé depuis le début de sa ronde, sa rencontre avec Moran, les animagi, les couloirs sombres, les tableaux et l'épouvantard. Elle secoua la tête, essayant tant bien que mal de chasser l'image qu'elle avait dans l'esprit. Elle se frotta même les bras, en signe de réconfort pour elle même.

Elle fit le chemin inverse, dépassant cette porte qui semblait être la séparation de l'ombre et la lumière. Elle remarqua immédiatement Moran, qui, lorsqu'il l'aperçut se dirigea vers l'escalier. Ce dernier était de nouveau à leur disposition et la brune craignait une nouvelle destination surprise. "Désolé." C'était dur à dire mais sincère. En voyant l'air étonné ? interrogatif ? du garçon, elle s'empressa d'argumenter ses excuses. "Qu'il se soit dirigé vers toi à nouveau, après que j'ai lancé mon sort..." Elle se sentait presque lâche, réalisant que sa plus grande peur n'était que minime et sûrement égoïste à côté de celle du garçon. La préfète suivait le serpentard des yeux tandis qu'il ramassait ses manuels. Trop curieuse et ne sachant pas réellement tenir sa langue dans sa poche, elle laissa échapper une question qui lui brûlait les lèvres. "C'était ton père n'est-ce pas ?" Elle devait avouer qu'elle se trouvait horriblement indiscrète et comprendrait sans aucun mal qu'à ce moment précis, il lui dise gentiment, ou non, d'aller se faire voir. Même si, elle ne pouvait s'en cacher, elle trouvait bizarre l'idée d'être effrayer par la mort. Mais après tout, elle ne connaissait pas grand chose à la vie de Moran et si le juger semblait facile, elle n'avait pas vraiment le droit de le faire.

La manière de la jeune fille d'évacuer le stress aurait été de parler en continu, mais face au garçon qui était maintenant si silencieux, elle préférait se limiter à cette unique question. Peut-être avait-il envie de parler ? De comprendre ? Elle n'en savait rien, se murant dans le silence en attendant de voir la réaction qu'il aurait. Certes, ils se détestaient mais la soirée semblait aisément se prêter à quelques confidences.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Jeu 29 Sep - 7:39

Ma camarade préfète semblait aussi ébranlé que moi. C'était dur de se retrouver face à quelque chose qui constituait notre plus grande peur. Même quand on ne savait pas que cela constituait sa plus grande peur. Et effectivement, en me retrouvant face au cadavre de mon oncle j'avais éprouvé une étrange sensation de désespoir, de chagrin, qui me broyait le ventre de manière si forte que cela aurait très bien pu me couper le souffle. Et je me doutais que Maya devait avoir ressenti la même chose. Mais je préférais rester silencieux, et elle sortit à ma suite en refermant la porte. J'avais envie de jeter un sortilège de glue perpétuelle, mais je n'avais pas la concentration nécessaire pour lancer un autre sort ce soir.  

Maya me présenta brusquement ses excuses, et je levais la tête vers elle en ramassant mes livres. De quoi pouvait-elle être désolé ? La seule chose pour laquelle je lui en voulais c'était de m'avoir dérangé dans mes activités. Sans son arrivée, nous ne serions jamais partis, les escaliers ne nous auraient pas joués de tour et nous n'aurions pas croisés d'épouvantard.  "Qu'il se soit dirigé vers toi à nouveau, après que j'ai lancé mon sort...". J'eus un rire nerveux, et bien évidemment je ne trouvais rien de drôle dans cette situation.

-      Ce n'est pas de ta faute  lançais-je d'une voix étonnamment douce compte tenu de mon état mental, il faut plus que deux sortilèges pour neutraliser un épouvantard, alors, s'il ne s'était pas rematérialisé devant moi il l'aurait fait devant toi... Tu n'as pas à te sentir coupable.

L'escalier commença à bouger pour nous emmener, je l'espérais à notre destination pendant que je me murais dans le silence en fixant un point sur la deuxième marche du bas. Elle reprit la parole pour me demander qui c'était. Je n'étais pas spécialement d'humeur à parler, mais après avoir été si insupportable toute la soirée, il aurait été mal venu que je ne lui réponde pas. Il était vrai que je ressemblais beaucoup à mon Oncle, mais lui-même ressemblait beaucoup à mon père, alors... Mais c'était assez fréquent que les gens pensent qu'il s'agissait de mon géniteur.  

-     Non ce n'était pas mon père, c'était mon Oncle. Et je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi c'est lui que j'ai vu... Sachant que la dernière fois que j'ai vu un épouvantard, ce n'était pas celui-là.  

Je me tu. Je n'aimais pas les questions sans réponse, les interrogations fragiles qui ne trouveraient nulle part leur réponse. Cet épouvantard n'avait aucun sens. Et ça m'agaçait profondément. Estimant que je pouvais sans mal lui demander à mon tour quelque chose, j'enchaînais :  

-     Tu as peur des oiseaux en général ou bien du message que porte le corbeau ?  

Je ne pouvais pas la juger. Mon épouvantard auparavant était quelque chose de diablement ridicule et me moquer aurait été malvenue. D'autant plus que je ne trouvais pas la situation très drôle.
Nous arrivions sur un palier où je m'arrêtais quelques instants, attendant que l'escalier daigne venir nous chercher.


Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Dim 2 Avr - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Jeu 29 Sep - 20:01

Elle se sentait coupable. Pas du déroulement de la soirée, en soit elle n'avait fait que son devoir de préfète. Mais bien de n'avoir pas su garder son calme face à l'animal ni même pu se débarrasser convenablement de l'épouvantard. Elle n'en parlerait à personne mais elle considérait cela comme un échec personnel d'autant plus qu'elle avait du faire affronter à Moran quelque chose de plus émouvant qu'un simple corbeau. Et malgré les gentils mots du garçon, parce que oui, à ce stade de leur relation c'en étaient, elle n'arrivait pas à enlever ce poids présent au fond de son estomac. A sa place, elle aurait sûrement explosé traversant différents stades émotionnels notamment les larmes et les cris, s'écroulant aussi sûrement dans les bras du garçon. Enfin ça, elle aurait pu le faire actuellement mais elle n'oubliait pas qu'il s'agissait tout de même de Moran. "T'as sûrement raison." Elle ne savait pas quoi dire d'autre toujours rongée par les remords.

Pendant qu'ils empruntaient l'escalier, elle espérait vraiment cette fois-ci ne pas avoir une nouvelle surprise. Ils avaient l'un comme l'autre eu assez d'émotions pour ce soir et voulaient certainement au plus vite rejoindre un lieu calme pour être seul et réaliser le cours de la soirée. Pourtant elle n'était pas prête à rester sans réponses et c'est pour cela que les mots dépassèrent sa pensée et qu'elle se retrouva à avoir questionné le serpentard. Elle était curieuse, c'était un mauvais défaut qui lui causerait des soucis.  D'autant plus qu'elle ne retint pas une espèce de grimace de surprise. Son oncle ? Elle devait avouer qu'elle ne comprenait pas vraiment, et lui non plus d'ailleurs ne semblait pas s'attendre à une telle vision. Elle avait peur d'être maladroite et ne voulait pas enfoncer la baguette plus profondément dans le chaudron, elle se contenta donc d'hocher la tête, l'information reçue. Il laissa également sous-entendre que son épouvantard avait changé, évolué. "Si je peux me permettre d'être indiscrète, c'était quoi avant ? " La bleue ne savait pas vraiment comment c'était possible qu'un tel changement s'opère. Mais après tout, si cela était basé sur les plus grandes peurs, elles devaient obligatoirement évolués au cours d'une vie. C'était probablement le cas pour Moran.

Est-ce qu'elle avait peur des oiseaux ou de la signification du corbeau ? Elle eut honte sur le coup parce qu'elle ne savait pas. Elle savait qu'elle n'appréciait pas les plumes, les pattes, les becs et tout ce qui en suivait, elle se sentait mal à l'aise vis-à-vis des volatiles mais elle ne pouvait l'expliquer. "Pour être franche, je ne sais pas du tout. J'ai été même plutôt surprise en découvrant mon épouvantard parce que je n'y aurai jamais pensé en fait. J'imaginais quelque chose de plus sombre."

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Ven 30 Sep - 22:04

Je ne me remettais pas vraiment de cette soirée cauchemardesque qui aurait pourtant dû être formidable. J’eus un élan de rage envers ma camarade préfète, mais je préférais ne rien dire et ne pas la regarder, pour ne pas me laisser aller. M’énerver contre elle ne servirait à rien, et ce n’était pas de sa faute si nous avions croisés la route d’un épouvantard. Elle approuva mes propos mais ne sembla pas y croire. Même si j’étais en colère contre elle, je ne voulais pas l’incriminer. C’était pourtant très traumatisant de voir sous ses yeux le cadavre d’un proche et de croire même pendant quelques instants, qu’il était réel. Aussi je ne répondis rien.

Nous continions de marcher, traversant des escaliers, faisant des détours pour trouver un chemin qui ne nous dériverai justement pas de ces escaliers. Je ne voulais plus passer par un couloir sombre, peut-importe mon humeur, aventurière ou non. Je m’exclaffais en entendant sa question, faisant disparaître les relents de rancoeur que j’avais envers elle. C’était tellement ridicule que j’en avais honte.  

-     En fait, mon épouvantard symbolisait une peur d’enfant, d’un gosse pour qui la magie représente toute sa vie, bien avant sa famille. Lorsque j’ai découvert que j’avais des pouvoirs, ça à été le plus beau jour de ma vie, à égalité parfaite avec le jour où j’ai été chercher ma baguette. Le seul épouvantard que j’avais jamais vu avant ce soir, c’était à mes onze ans, quelques jours avant la rentrée. Et j’étais tellement euphorique d’être enfin un sorcier, un vrai que mon épouvantard représentait ma baguette cassée.

Je souri.

-     C’est ridicule, je sais.  

Quel contraste avec celui qui m’était apparu aujourd’hui ! C’était aussi pour ça que j’étais si choqué. La maturité que j’avais prise se voyait maintenant, avant je ne me posais pas forcément beaucoup de questions sur la vie et la mort. Maintenant, et même si cela ne me hantait pas, j’étais conscient que n’importe quoi pouvait arriver et faire basculer notre vie… Surtout par les temps qui courraient et ce qui se préparait pour notre monde. Au fond, peut-être que cela m’influançait un peu. Je savais que quelque chose de sombre se préparait, mais personne ne savait quand tout allait exploser. Est-ce que mon oncle pouvait y passer, lui qui vivait dans son trou perdu au Pays de Galles ? Qu’est-ce que cela me ferait de le savoir mort ? Cela me détruirait sans doute, parce qu'il était le seul avec qui j'avais une relation aussi forte. Y repenser me fit mal et je décidais de ne plus penser à Abass tant que je ne serais pas revenu au dortoir.

Maya me donna sa version de son épouvantard et apparemment elle était aussi perdue que moi. Elle voyait quelque chose de plus sombre ? Question oiseau, on pouvait difficilement faire pire qu’un corbeau.

-      Eh bien, je trouve qu’un corbeau, c’est quand même quelque chose de vraiment sombre, compte tenu de sa symbolique. C’est la métaphore de la mort et… Enfin, y-a-t-il un plus mauvais présage ?

Alors bien sûr, chez les sorciers, le sinistros était plus parlant. Mais les corbeaux étaient des créatures craintes chez les moldus auparavant. Alors… Peut-être qu’inconsciemment, cela pesait sur elle ?  


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Dim 2 Oct - 13:13

L'ambiance de la soirée, qui n'avait pourtant dès le début pas été des meilleures, tomba encore plus catastrophique. Et cela n'arrangerait probablement pas les liens des deux préfets. Si certains auraient pu, suite à cela, partager une espèce d'union et de soutient, il était indéniable que ça ne leur arriverait pas. La serdaigle s'était retrouvé en quelques sortes mise à nue devant le garçon et réciproquement. Elle préférait sûrement que l'un comme l'autre ne mentionne pas le cours des événements de cette nuit là.

En fait, elle devait même avouer qu'elle était maintenant assez mal à l'aise trouvant encore que son épouvantard n'était pas à plaindre à côté de celui de Moran. Et aussi parce que d'un certain côté elle avait pénétré sans le vouloir dans son intimité la plus profonde. La peur pouvait représenter une vulnérabilité et c'était peut-être cela au fond qui dérangeait le serpentard, qu'elle ait une faille sur lui. Enfin, ce n'était pas forcément ça étant donné qu'il répondit tout de même à la curiosité de la bleue. "C'est pas ridicule, juste horriblement mignon !" Étrangement, les paroles du garçon remirent du baume au coeur de la préfète, c'était bizarre mais imaginer Moran à 11 ans et empli de naïveté sans précèdent, elle trouvait ça adorable. Elle se rendit compte aussi qu'elle devait filtrer les différents choses qui lui passaient dans la tête avant de les sortir. Elle n'était avec ses copines mais bien avec celui avec qui elle avait des contacts des plus froids et tendus.

"En fait c'est un peu étrange, parce que j'ai toujours pensé que ce n'était pas les choses les plus sombres et superstitieuses qui devaient nous faire peur, au contraire." Elle n'aimait pas se baser sur des préjugés et des idées reçues, d'autant plus que les corbeaux étaient des animaux de grande qualité munis de ruse et d'intelligence. La mort n'avait été qu'une image qu'on leur avait collé à la peau dans les histoires racontées. "Je crois que ce n''est qu'une question de tradition, ou d'apparence." Pourtant, même en essayant de se donner bonne conscience, c'était bel et bien cet animal qui lui était apparu sous les yeux et l'avait effrayé. Elle en avait peur alors même qu'elle ne voulait pas le catégoriser, c'était là toute la complexité de la jeune fille. "Enfin, au moins je me dis que c'était pas une araignée, plus cliché je me demande si ça existe." Pas qu'elle jugeait ceux qui en avaient peur, (ou peut-être que si) mais certaines greluches de sa maison en faisait des tonnes face à la bête et toute la salle commune en entendait parler pendant des heures. La préfète se demandait même au fond si leurs épouvantards représentaient vraiment une araignée ou si ce n'était qu'une simple façon d'attirer l'attention et tout particulièrement celle des garçons.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Dim 2 Oct - 21:17

Je fus assez étonné qu'elle ne se moque pas de moi c'est vrai. Je pensais là lui donner une arme pour mieux m'humilier, mais elle ne semblait pas prendre ma phrase ainsi. J'esquissais un sourire. Je ne trouvais pas ça mignon, mais bon, chacun avait sa propre vision de la chose. Je continuais de marcher à côté d'elle en me concentrant sur son épouvantard et non le mien. Je ne comprenais pas pourquoi je voyais mon oncle, et je ne désirais pas en parler. Mais je voulais bien l'aider à comprendre le sien. Il n'y avait qu'en comprenant ses peurs qu'on pouvait les combattre.  

-    Je ne sais pas. Peut-être que c'est lié à un traumatisme, tu es la seule à pouvoir le savoir... Ou alors... C'est lié à quelque chose de plus sombre, qui est en toi.  

Il suffisait qu'un de ces oiseaux lui ai foncé dessus quand elle était gosse et le mal était fait. Si elle n'en avait plus jamais revu par la suite, c'était normal qu'elle ne sache pas ce qui lui faisait peur. Ou alors, elle avait peur de sa propre noirceur. Je ne savais pas trop comment cette idée m'était venu en tête, mais elle avait lentement fait son chemin dans mon esprit, et cette raison ne m'étonnerait pas du tout. Maya pouvait-elle être mauvaise sous ses traits d'ange ?  
Je m'esclaffais sur ses propos sur les araignées. C'était vrai que c'était assez ridicule... Mais pourtant ça devait exister.  

-     C'est vrai. Araignée, abeilles, sauterelles... Enfin, toute la clique des insectes ! C'est assez drôle d'en voir hurler dès que quelque chose de mille fois plus petit qu'eux leur saute dessus.

Je faisais référence à toutes ces filles qui se mettaient à hurler pour une fourmi dans les cheveux, ou à celles qui avaient vu une araignée dans la salle commune et qui en faisaient une affaire d'état. Nous arrivions enfin au bas des escaliers, et ma seule hâte était de me mettre au lit pour oublier toute cette histoire. Il me semblait qu'il faisait encore plus sombre que tout à l'heure, ou alors j'avais cette impression parce que je ne me sentais plus en sécurité nulle part, encore moins avec Maya. J'avais presque peur de voir à nouveau dans l'ombre le corps de mon oncle. J'avais peur de le croiser partout, à chaque recoin qui semblait plus sombre que l'autre si bien que j'avais la vague impression de marcher plus proche de ma camarade qu'avant notre péripétie.  

-     Je ne sais pas pour toi, mais moi j'ai hâte de rentrer.

Je n'allais pas aller jusqu'à regretter d'être sorti, mais bon. La prochaine fois non seulement je ferai plus attention à ne pas faire de bruit, et en plus je prendrais un endroit avec un minimum de lumière, pour ne pas retomber sur un épouvantard intempestif.
Parce que là, je devrai me débrouiller tout seul, et je ne me sentais pas trop capable de voir à nouveau le cadavre de mon oncle à mes pieds.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mar 4 Oct - 20:19

La jeune fille comprit bien rapidement que Moran n'avait pas envie de s'étaler sur le sujet et sûrement encore moins sur lui. Elle n'allait pas s'en plaindre, pendant tout le soirée elle avait pu récolter quelques failles qu'elle n'hésiterait pas à ressortir s'il ne lui laissait pas le choix. Après tout, ils n'étaient pas amis et elle prendrait un malin plaisir à le faire chanter, il avait moins d'arguments sur elle qu'elle n'en avait sur lui. Pourtant, actuellement, il n'était pas vraiment méchant alors elle se sentait mauvaise de penser ça mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer que dès le lendemain il n'hésiterait pas à reprendre son animosité. Tout comme elle. La serdaigle avait sûrement raison d'ailleurs. En plus, il semblait l'aider à comprendre, de quoi la mettre encore plus mal à l'aise.

Quand il mentionna quelque chose de plus sombre en elle, la préfète tomba des nues. Il était impossible qu'il puisse lire en elle comme en un livre ouvert, si elle avait des tendances noires, elle n'en avait jamais parlé à qui que ce soit et ne pouvait pas croire que cela se lise sur son visage. Peut-être l'avait-il aperçu qui espionnait Niclas Travers ? Impossible également, elle avait toujours fait attention à être discrète et son altercation avec son aîné n'était en aucun cas sorti de leur quatre yeux. Ou alors, Moran n'émettait cette hypothèse tout simplement que de manière à prêcher le vrai du faux ? Dans tous les cas, la bleue se devait de rester impassible, personne n'était au courant qu'elle s'intéressait de loin à la magie noire et c'était très bien comme ça. "Je pense que c'est un traumatisme inconscient oui, enfin je vois vraiment pas ce que ça pourrait être d'autre." Il fallait qu'elle insiste sans trop en faire et garder l'image que les gens avaient d'elle, c'est ce qui lui permettrait d'aller au plus loin.

Elle fut ravie d'être en accord sur certains points avec le garçon. "Toi aussi t'as remarqué qu'elles en faisaient des tonnes ! C'est ridicule !" Surtout qu'il était largement plus simple de se débarrasser de l'image d'une araignée ou d'une abeille plutôt que d'un cadavre, par exemple. Enfin en soit, elle n'avait pas grand chose à dire, son volatile n'était pas non plus des plus gros.

Arrivés en bas des marches, les mots de Moran raisonnèrent comme une douce mélodie aux oreilles de la bleue. Elle ne lui dirait pas mais elle avait hâte de rentrer depuis qu'elle était tombé sur lui, il y avait un moment déjà. Elle était fatiguée et plutôt pressée de pouvoir enfin aller dans son lit. "Moran, je peux te laisser rentrer dans ta salle commune tout seul ?" Elle imaginait bien qu'après autant d'émotions vécues en si peu de temps, le garçon n'allait pas se remettre en chasse d'une pièce vide pour "étudier". "Hein dis, je peux te faire confiance ?" La bleue n'avait qu'une envie, rentrer !

hors rp:
 
dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mer 5 Oct - 21:11

Je baillais en regardant le plafond. J'étais exténué. D'une fatigue physique mais également psychologique, c'était extrêmement dérangeant. J'allais avoir du mal en cours, tout ça à cause d'une préfète Serdaigle. Je continuais de marcher en prêtant une oreille attentive à sa réponse. Je ne savais pas trop ce qui se passait dans sa tête. Avais-je touché une corde sensible ? Avais-je effleuré quelque chose de dérangeant pour Miss "Je suis gentille avec tout le monde" ? Nous avions tous une part sombre au fond de nous, malgré ce que nous pouvions dire et je savais éperdument que même si elle ne s'en rendrait pas compte, Maya devrait un jour y faire face, qu'elle le veuille ou non. Mais je trouvais sa réponse assez étrange. Elle se demandait ce qu'il pouvait y avoir d'autre, et c'était presque une provocation en me demandant de chercher quelque chose que je ne pourrais pas trouver. Mais je finissais toujours par trouver. Dès que j'aurais un peu de temps, je mènerai mon enquête sur cette Préfète et je pourrais peut-être tirer satisfaction de mes découvertes. Je n'avais pas de pitié, avec personne. Si je voulais savoir des choses sur elle, je les saurai même si elle n'était plus particulièrement agaçante depuis l'épouvantard, elle restait Maya Andrews, l'agaçante Serdaigle presque aussi douée que moi en métamorphose. Et cela ne me satisfaisait pas. Je laissais un petit sourire égayer mon visage. J'avais hâte de trouver des choses sur elle.

Je ne me serais pas posé autant de questions si elle m'avait répondu qu'il pouvait très bien y avoir quelque chose de sombre tapit au fond d'elle. J'aurais été stupéfaits, mais je n'aurais pas forcément été chercher plus loin, j'aurais davantage orienté mes recherches vers ses amies de Poufsouffle. Mais là… Non, je devais trouver quelque chose, il y avait forcément quelque chose à trouver. Je ricanais en entendant la suite de ses propos sur ces filles hystériques qui hurlaient pour une petite bête. Je voyais très bien mon homologue de Serdaigle réagir pareil… Ce serait tellement marrant de la voir dans une telle posture. Mais je rêvais cela n'arriverait jamais.

Une fois arrivés en bas, elle me demanda si je pouvais rentrer seul. Effectivement, nous étions fatigués et ni l'un ni l'autre ne voulions passer plus de temps dans les couloirs. Moi j'étais presque arrivé, mais pas elle.

- Je te promets de ne pas faire de détour pour ce soir. Et je n'ai qu'une parole.

C'était vrai, trop vrai. Lorsque je promettais quelque chose, je tenais toujours parole, et m'y référais tout le temps. Et puis… Je voulais juste retrouver l'atmosphère apaisante de ma salle commune même si j'allais peut-être y passer quelques minutes devant le feu, à me remettre les idées en place.

- Bonne soirée, Maya.

Bonne nuit aurait été plus approprié mais je ne m'en formalisais pas et décampais bien vite en direction des cachots. J'y croisais le Baron Sanglant que je saluais par habitude, pour éviter notamment qu'il me traverse intempestivement.

J'entrais ensuite dans ma salle commune et m'assis sur le canapé, la salle commune était vide, et j'avais aussi besoin de me vider l'esprit.

J'avais passé là, une bien étrange soirée.


Hors-Rp :
 

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 252
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © momo ♡
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE ! Mar 11 Oct - 19:59

Si elle avait pu lire dans les pensées du garçon, elle lui aurait sûrement fait quelques remontrances. Il fallait qu'il accepte qu'elle n'avait rempli que son rôle à responsabilités et que la seule personne à blâmer pour cette soirée c'était bien lui. Alors oui, elle l'avait dérangé dans ses occupations mais tant pis pour lui, il n'avait qu'à être en règle. Mais comme elle n'avait aucunement conscience des paroles intérieures de Moran, elle ne dit rien.

La serdaigle avait bien conscience que sa réponse éveillerait les soupçons du garçon, mais c'était impossible qu'il puisse avoir la moindre information de ce type sur elle. Elle avait été bien trop préventive, surveillée ses arrières bien trop précautionneusement pour ne pas que ses petits intérêts illégaux puissent être découverts. Il ne fallait pas qu'elle se laisse subjugué par ses émotions, le garçon ne savait rien et il n'en saurait jamais rien, c'était impossible. Pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de ressentir une certaine pression, elle savait des choses sur lui, des choses qui pouvaient le mettre mal à l'aise, et il n'hésiterait pas à en obtenir sur elle, c'état obligé. Mais pour le moment ce n'était pas sa préoccupation première.

La préfète se permettait de critiquer ses camarades un peu cruches parce qu'elle savait garder son sang froid, dans le cas inverse elle ne se serait jamais permise. Même si, jamais ne lui serait venu à l'esprit de vouloir se faire remarquer par la gente masculine. Alors oui, elle se moquait d'elles et s'il fallait le faire de nouveau, elle le referait.

La promesse de Moran, elle y croyait, bizarrement. Ils avaient eu leur dose d'émotions pour la soirée et elle voulait maintenant réellement rejoindre son dortoir au plus vite, elle aurait déjà du mal à assumer le lendemain, plus de temps à perdre. Elle lui fit confiance sur ce coup là et puis même si ça n'avait pas été le cas, elle ne l'aurait pas accompagné, ça lui faisait faire un détour inimaginable et la serdaigle n'en pouvait plus. "Bonne soirée Momo." Elle essayait peut-être avec désespoir d'ajouter une touche d'humour à cette fin de journée qui n'avait pas été des plus amusantes.

La bleue attendit que le garçon disparaisse au détour d'un couloir et tourna les talons en direction de sa propre salle commune. Elle avait bien envie de courir pour faire au plus vite mais ses jambes ne la soutiendraient pas bien longtemps alors elle se contenta de marcher d'un pas rapide. Arrivée dans le lieu commun des bleus, elle n'en demanda pas plus et grimpa quatre à quatre les marches qui la séparaient de son lit. Elle ne prit même pas le temps de se déshabiller et s'écroula sur son lit en un long soufflement. Son sommeil serait de courte durée en vue de l'heure bien avancée qu'il était.

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE !

Revenir en haut Aller en bas

"Surprise en pleine nuit" {Maya & Moran} TERMINE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]
» En pleine nuit
» Une caniche de 3 ans + 5 chiots abandonnés en pleine nuit 55
» Une surprise en plein ménage. (PV: Zora Shaar-lâ)
» Balade en pleine nature / With Caliban Aoeki [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-