C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

A votre entière disposition [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: A votre entière disposition [LIBRE] Mer 7 Sep - 17:08

Tout était calme dans l'infirmerie, seul le crépitement du feu se faisait entendre. C'était une pièce chaude où l'on se sentait bien, il y avait 6 lits séparés par des paravents de couleur vive. De longs rideaux filtraient la lumière du crépuscule et un léger parfum de lavande trônait dans la pièce. On pouvait aussi voir de nombreux tableaux dont les personnes représentés somnolaient.

Pompom était plongé dans l'un de ses ouvrages de médecine magique intitulé : "L'importance des plantes dans la médecine magique" Elle buvait tout les moindres détails du livre et mémorisait les plus importants. Elle était heureuse, le simple fait de pouvoir travailler a l'endroit où elle avait construit son adolescence était fantastique. Elle était prête pour donner au élèves la satisfaction d'être en sécurité à Poudlard.
Un bruit intrigua fortement Pompom, ce n'était pas le grincement d'une porte, ni le crépitement du feu, c'était le bruit d'une chouette qui s'engouffrait dans la pièce. Elle fit tomber de ses serres un gros colis sur l'un des lits. Pompom l'ouvrit délicatement, c'était un carton remplis d'ouvrages concernant la médecine magique, elle allait avoir de la lecture ! A l'aide de sa baguette elle fit déplacer le carton vers sa bibliothèque pour pouvoir ranger tout ça. A peine avai-elle eu le temps de se baisser pour ranger le premier livre que la porte de l'infirmerie s'ouvrit elle accourut vers la porte.


Dernière édition par Pompom Pomfresh le Ven 23 Sep - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 600
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par killer from the gang)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Jeu 8 Sep - 22:38

D'un mouvement brusque, j'ouvre avec fracas la porte de l'infirmerie qui vient claquer contre le mur de pierre, Powell et Morane sur mes talons. Mon visage est boursouflé, tout rouge et recouvert d'affreuses pustules. Et il me brûle tellement, c'est insoutenable !
On était en cours de potion quand c'est arrivé, un cours commun entre les Serpentard et ces imbéciles de Poufsouffle. Un chaudron a explosé à deux tables de moi et bien évidemment, j'ai tout reçu. Quelle idée de donner des cours de potions à ces blaireaux ? De vrais incapables. On devrait leur retirer leur pouvoir magique à la naissance !
« Tout est de ta faute, Morane ! je m'écris, les poings serrés. Non, pas toi Moran, l'autre idiote de Poufsouffle ! »
Je me retourne vers eux et lève les bras en l'air, exaspéré.
« Non mais vous êtes vraiment obligés d'avoir des noms qui se ressemblent tant que ça ? C'est pas vrai ! Et elle est où, l'infirmière ? Ah, elle est là. »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...



Dernière édition par Thomas Avery le Sam 8 Oct - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Jeu 8 Sep - 22:57

Et voilà. Le chaudron avait explosé. Et ce n'était pas la première fois.  

Le visage rouge, boursouflé et ignoble je suivais tant bien que mal Thomas qui était dans une fureur noire. En voyant mon camarade s'énerver contre un ou une Morane je le regardais d'un air indigné. Alors que j'étais entièrement coupable. Mais heureusement qu'il pensait que c'était l'autre Morane qui avait fait exploser ce chaudron terrible. Je nierai tout en bloc si elle m'accuse, tant pis pour la morale. Sans faire attention à cette fille que je ne connaissais pas bien et en silence je rentrais dans l'infirmerie dont la porte avait volé contre un mur, victime de la fureur de mon camarade.

Thomas avait de la chance, il arrivait à parler. Moi, je n'osais même pas faire un bruit. J'avais l'impression d'être passé sous un fer rouge et j'avais une vague idée de mon visage en fixant celui d'Avery et de Morane.
En voyant arriver l'infirmière, je me rassurais en me disant que tout serait bientôt finit. Mais je croisais mon regard dans une vitre. Je reculais vivement en portant les mains à mon visage. J'étais ignoble, pire encore que Thomas et Eanna, j'en étais certain. Après tout, j'avais été le plus proche de la chose. De quoi tomber dans les pommes, en somme. Mais je n'irai pas jusqu'à cette extrémité. Je préférais m'asseoir sur un lit, en pensant à mon triste sort et à mes capacités ridicules en potion. "Ne pense pas à ton visage, ne pense pas à ton visage", mais plus je me répétais cette phrase et plus j'y pensais. Quel danger je faisais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 312
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Jeu 8 Sep - 23:13

Non mais sérieusement ?! Premier cours de Potion de l'année et il fallait qu'il y ait DEJA une catastrophe ? En même temps, avec ces Serpentards trop prétentieux pour seulement faire attention à ce qu'ils faisaient... S'il y avait bien une chose qu'Eanna détestait encore plus que les cours de Potions, c'était les cours de Potion en commun avec les Serpentards. Et comme si le destin voulait lui donner raison, elle avait été aux premières loges pour voir ce crétin de Powell faire exploser son chaudron dans une gerbe de liquide visqueux et puant qu'elle se prit en pleine face. Elle n'était pas la seule à avoir été touché, et après la brûlure cuisante, elle avait senti son visage enfler et se déformer douloureusement.

Et voilà comment elle se retrouvait à l'infirmerie, tentant de se défendre des accusations de cet insupportable tête de troll d'Avery. La mâchoire enflée, Eanna n'en fut pas en reste pour exprimer son indignation, même si ses grommellements étaient difficilement compréhensibles.
" 'est 'as moua 'est che 'rétin 'as 'apab'e 'e 'aire chauffé 'eau chan 'out 'ramer !"*

*sous-titre : c'est pas moi, c'est ce crétin pas capable de faire chauffer de l'eau sans tout cramer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Dim 11 Sep - 9:02

La porte avait presque volé à cause des élèves qui  cherchaient de l’aide auprès de Mrs Pomfresh, c’était toujours comme ça, lors d’accidents, ils ne pouvaient jamais garder leur calme bien longtemps. Elle aperçut trois élèves, les visages boursouflés, remplis de cloques et de pustules, l’un d’eux était totalement affolé et se disait innocent, un autre était totalement muet mais avait l’air horrifié et la troisième, même symptômes,  marmonna quelque chose d’incompréhensible. Elle reconnut le premier, un Avery qu'elle avait déjà vu plusieurs fois dans les couloirs mais les deux autres lui étaient inconnus.

-C’est arrivé pendant le cours de potions ? Explosion de chaudron je suppose ?  

Ils étaient affolés et ne cessaient de bouger, cela agaçait fortement Pompom. En général, les élèves arrivaient par deux et le fait d'en avoir trois, complètement effarés, était assez stressant.

-Par la barbe de Merlin ! Couchez-vous donc pour que je puisse faire quelque chose et arrêtez de vous affoler bon sang ! fit l’infirmière en essayant de calmer les élèves.

Ils s’exécutèrent sans un mot et elle s’avança vers le plus calme des trois pour examiner de près les pustules qu’ils avaient sur la figure, c’était assez commun de trouver des pustules après une explosion de chaudron, mais il fallait trouver le bon remède pour éviter d’aggraver le problème.

-Mmmh… Cela doit être du pus de Bubobulb, vous en avez utilisé ? les questionna-t-elle

Mrs Pomfresh espérait une réponse claire car les élèves oubliaient souvent ce qu’ils mettaient dans leur préparation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 600
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par killer from the gang)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Ven 16 Sep - 14:15

Je me dirige vers le premier lit de libre que je trouve et m'y assois en maugréant toujours contre cette imbécile de Morane qui n'est pas fichue de savoir faire une potion correctement. Je jette un coup d'oeil en direction de Powell, me demandant pourquoi il reste là à rien dire. Est-il du côté de cette Poufsouffle ? Je comprends bien vite mon erreur en remarquant sa tronche qui doit être boursouflée deux fois plus que la mienne. Il ne peut même pas parler, voilà ce à quoi en sont réduits les Serpentard quand on laisse les impurs se servir d'un chaudron !
L'infirmière demande si nous avons utilisé du pus de bubobulb et j'acquiesce en levant les yeux au plafond.
« Evidemment qu'on en a utili... AAAAAH ! »
Je sursaute et pousse un cri un peu trop aigu lorsqu'une des pustules sur mon visage explose et répand son jus sur ma cravate.
« MAUDITE SOIS-TU, MORANE ! » je m'écrie, en rage, serrant entre mes mains les draps blancs du lit sur lequel je me trouve.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 680
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Thida ♥
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Ven 16 Sep - 19:33

Miss Ozores, avait dit le professeur Slughorn après que les trois blessés étaient partis des cachots, voudriez-vous bien les suivre pour les accompagner à l'infirmerie. Je ne voudrais pas que cela se termine en rixe. Et comme vous êtes préfète...

Rougissant, Luzia s'éloigna de son chaudron et de Hazel. Voilà sa première vraie mission de préfète. Elle évita les duos d'élèves penchés sur leur chaudrons et gagna en quelques enjambées la salle des cachots. Mais Moran, Eanna et Thomas étaient déjà loin. Elle gagna le hall et entendit leurs éclats de voix provenant de l'étage supérieur. Ils faisaient un de ces raffuts.

C'est essoufflée qu'elle parvint à l'étage de l'infirmerie.
, leur cria-t-elle de loin.
Mais, vociférant à tout va, ils ne l'entendirent pas et claquèrent la porte de l'infirmerie avec force.

Évidemment qu'on en a utili... AAAAAH !
Devant la porte, Luzia se figea, tremblant sous la force du cri. Elle se décida ensuite à pousser le battant de bois et à faire irruption dans la pièce, au moment même où Avery menaçait Eanna en beuglant de toutes ses forces, le visage rongé par des pustules purulentes.

Finalement, la rixe avait plus de chance de se dérouler à l'infirmerie que dans les couloirs.
Je venais juste voir s'ils étaient bien arrivés jusqu'ici, dit Luzia en répondant au regard interrogateur de l'infirmière.

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Sam 17 Sep - 13:03

J'entends le cri de Thomas et je relève brusquement la tête avant de tirer une expression dégoûtée. Une de ses pustules a explosé. Je me sens vaguement coupable, mais j'essaie de ne pas trop y penser. Madame Pomfresh ne semble pas choquée, comme si elle voyait ça tous les jours et que c'était tout à fait normal de voir des jeunes débouler avec la gueule boursouflée. Je la regarde s'occuper de Thomas et j'attends avec impatience mon tour.  

Lorsque j'entends mon camarade jurer contre Eanna, je ne dis rien, je ne fais pas un geste, pour ne pas aggraver son cas et le mien. Si Thomas apprend que j'ai fait exploser le chaudron, les entraînements de Quidditch n'allaient plus être les mêmes. Surtout qu'il était mon coéquipier batteur. Je tourne les yeux vers Luzia qui vient de rentrer à l'infirmerie. Elle semble aller bien. Je la regarde avec curiosité, puis elle donne le motif de sa présence.  

Je baisse la tête, vexé. J'étais préfet alors oui, nous étions bien arrivés ! Comme si j'allais laisser Thomas s'occuper d'Eanna ! D'autant plus qu'il n'aurait rien fait, il voulait aller vite à l'infirmerie pour ne plus avoir la face enflée. Si Eanna devait subir ses foudres pour quelque chose qu'elle n'avait pas fais, ce serait une fois guérie. Je passe une main molle sur mon visage... Et en la retirant je réalise que j'ai explosé plusieurs pustule en faisant cela.  
Gémissant de dégoût, je m'essuie vivement la main contre un lit, tant pis si je devais me faire jeter par l'infirmière.  

C'était absolument et irrévocablement, dégueulasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Ven 23 Sep - 18:27

L’un des élèves poussa un cri perçant en sursautant. Un de ces pustules venait d’exploser, décidément, il n’allait pas rester très calme, ce n’était pas très grave, cela devait être son agitation qui avait produit cet effet secondaire. Une jeune fille au regard d’ange fit interruption dans la pièce, l’infirmière lui lança un regard interrogateur.
-Tes camarades sont entre de bonnes mains, ne t’inquiète pas ma jolie. lui répondit-elle d’une voix douce.

Pompom, voyant que l’un des élèves est particulièrement agité décida de le soigner en premier. L’effet du pus de Bubobulb sur la peau n’avait pas de remède exact mais l’infirmière savait totalement quel  antidote utiliser contre les symptômes présentés par les élèves. Elle accouru vers son étagère remplie de fioles et de baumes confectionnés, la plupart, par ses bons soins.  Elle prit une petite boîte qui contenait une crème grumeleuse, verte et qui n’avait pas une odeur très agréable. Elle l’ouvrit et fit la grimace.
-Cesse donc de t’agiter si tu veux que ces pustules s’en aillent !
Il calma son agitation et elle appliqua le baume sur son visage boursouflé. Elle fit de même avec les deux autres, qui furent muets et ne dirent absolument rien. Ils grimacèrent tous en sentant la texture de cette crème sur le peau.

Elle ne les avait pas prévenus, volontairement, que le baume allait légèrement brûler. Les pustules s’en  iront, certes, mais ils devront passer par une étape qui pique
- Je vous préviens, ça va un peu brûler mais ne vous agitez pas si vous ne voulez pas rester une nuit de plus ici. les mit elle en garde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 312
| AVATARS / CRÉDITS : Maisie Williams
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Dim 2 Oct - 17:53

Avery qui braillait comme un âne et continuait à l'accuser, Powell qui, même sans pouvoir parler, ne semblait pas prêt à avoir le soupçon d'honnêteté qui l'aurait poussé à se désigner comme le coupable... Eanna fut contente de voir Luzia arriver, ne serait-ce que pour avoir un témoin du comportement indigne des deux Serpentards. Elle s'écarta le plus loin possible des deux gars aux pustules purrulante et pris bien soin quant à elle ne bouger le moins possible son visage pour éviter des explosion de pus intempestive. Elle sentit tout le même l'immonde liquide lui couler du menton... Lorsque l'infirmière lui appliqua le baume, elle fit de son possible pour rester impassible, ne serait-ce que pour montrer au deux Serpy qu'elle au moins n'était pas une chochotte. Mais la sensation de brûlure était tout sauf agréable et elle chercha du regard le soutien de Luzia.

" Je vous préviens, ça va un peu brûler mais ne vous agitez pas si vous ne voulez pas rester une nuit de plus ici." dit Mme Pomfesh, après bien sûr qu'ils aient pû se rendre compte qu'effectivement, ça brûlait. S'appliquant tout le même à garder bonne figure (si tant est que ça soit possible de parler de "bonne figure" dans son état), elle se contenta se hocher légèrement la tête aux consignes de l'infirmière, avant de fixer Powell de son regard le plus noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 600
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par killer from the gang)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Lun 3 Oct - 13:20

L'infirmière se penche vers moi et approche de ma tête ses gros doigts recouverts de baume qu'elle se met à appliquer sur mes pustules. L'effet est immédiat, j'ai l'impression qu'un sortilège du Feudeymon vient de se déclarer sur mon visage. Je serre les dents et grogne avec rage pour contenir un autre hurlement peu viril. Pour penser à autre chose, j'imagine Morane en face de moi en train de suffoquer et de virer au bleu tandis que je l'étrangle avec force.
Madame Pomfresh passe à quelqu'un d'autre et je me retourne vers la préfète des Poufsouffle qui vient de nous rejoindre. Je lui jette un regard noir plein de haine.
« Tu es venue assister au spectacle, Ozores ? dis-je méchamment. Féliciter la petite Poufsouffle d'avoir envoyé deux Serpentard à l'infirmerie ? »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 680
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Thida ♥
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Mar 4 Oct - 18:29

Madame Pomfresh assura aussitôt à Luzia que ses camarades étaient entre de bonnes mains avant de ramener son attention sur Eanna pour la soigner. Elle était la plus calme et ce fut donc vers elle que l'on allait naturellement.
Luzia regarda Thomas avec un air consterné. Il ne cessait de grogner et de vociférer. Se tournant vers sa camarade de Maison, elle se rendit compte que Eanna la regardait en serrant la mâchoire. Elle devait avoir un peu mal, mais elle supportait cela avec calme et résignation. L'Espagnole lui adressa un regard encourageant.

Tu es venue assister au spectacle, Ozores ? intervint alors Avery sur un ton agressif. Féliciter la petite Poufsouffle d'avoir envoyé deux Serpentard à l'infirmerie ?

La cinquième année piqua un fard - il fallait toujours qu'il ramenât sa fraise et passât sa mauvaise humeur sur les autres. En temps normal, elle aurait laissé couler. Mais elle avait été témoin de la scène et savait qu'Eanna n'y était pour rien dans l'incident. La haine qui émanait du Serpentard poussa Luzia à répliquer :
J'avoue que tu remplis parfaitement ton rôle de bête de foire, Thomas. Et si tu avais été un peu plus observateur, tu aurais su que ce n'est pas Eanna, la fautive. C'est Moran qui a laissé tomber dans son chaudron la totalité de son pot d'algues du Nevada et qui a produit l'explosion.

Elle ne pouvait pas laisser Eanna se faire accuser de la sorte. Mais, en même temps, elle se rendit compte, un peu tard, qu'elle venait de vendre la mèche pour Moran - ce qui n'était pas très malin vu la tension qui avait pris possession de l'infirmerie. Luzia jeta un coup d’œil désolée à Moran, mais se dit qu'elle n'avait pas le choix. Rien n'aurait arrêté Thomas que de donner le nom du vrai coupable...

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Jeu 6 Oct - 15:23

Les yeux irrévocablement ancrés sur le sol, je sentais pourtant le regard de quelqu'un posé sur moi. En levant brièvement la tête, je remarquais qu'Eanna semblait vouloir m'assassiner sur place. Pour si peu. L'infirmière m'avait finalement appliqué sa pommade dégueulasse qui brûlait plus qu'elle ne guérissait. Si j'étais défiguré, ce serait sa faute et elle entendrait parler de moi. Perdu dans cette vaste idée que j'aurais une gueule affreuse pour toujours, la voix Ô combien mélodieuse de Thomas me sortit de ma rêverie. Luzia qui ne savait sans doute pas trop ce qu'elle devait faire une fois à l'infirmerie, se fit méchamment recadrer par mon camarade. Oui bon, elle n'y était pour rien mais je préférais qu'elle subisse ses foudres elle, plutôt que moi. Thomas n'était pas sympathique en général alors énervé...  

Malheureusement, ma lâcheté se retourna contre moi.  

Mon homologue préfète n'avait pas dû percuter de suite qu'elle m'accusait MOI en voulant défendre son insupportable camarade. Je fermais les yeux un bref instant. J'allais prendre cher j'allais prendre cher. Voyons voir si j'ai retrouvé l'usage de la parole...  

-    J'ai glissé lançais-je comme si c'était une excuse à ce fiasco épouvantable qu'avait été ma potion.  

Mais oui. J'avais glissé alors que j'étais immobile et j'avais donc renversé mon pot en entier d'algues du Nevada. C'était tellement peu crédible que tout ce que j'aurais pu dire aurait paru plus réel. Même dire qu'une mouche c'était noyée dans mon chaudron provoquant donc l'explosion aurait été plus crédible. Quel abruti je faisais.  
Je jetais un regard neutre à Eanna, ne m'excusant nullement de mon comportement. Je parlerai à Luzia plus tard, une fois que j'aurais subit les foudre de Thomas la furie.  

Mais pour l'instant, tout ce que je pouvais faire, c'était attendre mon châtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE] Sam 8 Oct - 18:18

C’en était trop, les élèves se chamaillaient pour savoir à qui était la faute, Pompom en avait plein la tête de tout ça, elle se sentit obligée d’intervenir. De toute manière, les accidents sont des accidents, on ne peut pas toujours porter la faute sur quelqu’un.
-Vous me fatiguez avec vos histoires, je vais m’absenter un court instant, cessez donc de vous disputez, à moins que vous préfériez que je vous sépare avec les paravents ?   leur dit-elle d’un ton clair.

Sur ces paroles, elle laissa donc les élèves seuls, sans attendre de réponse quelconque, elle devait aller chercher une racine de gingembre chez Mrs Chourave pour confectionner un nouvel antidote contre les poux magiques, il fallait bien s’équiper pour la rentrée, car ces poux sont très ravageurs et nous ne sommes jamais assez sûrs ! Elle faisait entièrement confiance aux élèves pendant sa courte absence, tant qu’ils ne faisaient aucun dégât, ça lui était égal. Elle se dirigea vers les serres, comme lui avait précisé Pomona. Elle trouva un petit sac de soie, contenant les racines demandés. C’était quelque chose qu’elle aimait bien ; aller chercher certains ingrédients pour confectionner elle-même ses potions et antidotes. C’était artisanal. L'infirmière aimait plus que tout son travail à Poudlard, elle était très reconnaissante envers Dumbledore de lui avoir offert ce poste tout simplement magique.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A votre entière disposition [LIBRE]

Revenir en haut Aller en bas

A votre entière disposition [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-