Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

"Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Sam 24 Sep - 17:21

J'étais nul en divination, mais vraiment. Je ne savais pas ce qui m'avait prit de continuer cette matière stupide, j'avais fait ça sur un coup de tête, comme un pari en me disant que je pouvais continuer avec la note correcte que j'avais récolté aux BUSEs.  
Je ne travaillais pas du tout cette matière, écoutais à peine en cours, inventais toute sorte de choses farfelues, et aux BUSEs j'avais dû inventer quelque chose d'assez réalise pour avoir un "Acceptable". Cela ne m'avait pas vraiment marqué, mais j'étais quand même satisfait de ma note.  

C'était donc à contrecœur que j'allais à la tour de Divination, mon sac sur mon épaule. Je me demandais bien qui allait être dans ma classe. Non pas que je me préoccupais du sort de mes camarades, je ne faisais généralement pas trop attention à eux, je désirais juste trouver une table pour y dormir paisiblement. J'arpentais le couloir du septième étage, nullement pressé. Je trouvais même que j'arrivais trop vite à destination. Je n'étais même pas certain d'avoir prit mon livre de cours... Tant pis.  
J'arrivais devant la salle où je ne vis personne. J'entrais cependant et il y avait là quelques uns de mes camarades, déjà présents les années précédents. Certains semblaient avoir eu autant de courage que moi, et regrettaient maintenant leur choix, et d'autres semblaient impatients de commencer deux heures de blabla. Je lâchais un soupir en m'asseyant à un table contre un mur, à gauche. Seul. Plus j'étais dans l'ombre et plus je pourrais dormir sans que l'on me dérange. J'avais passé une bien mauvaise nuit.  

Andrews m'avait surprit dans une salle en train de bouquiner des livres de métamorphose. Enfin, je ne faisais pas que bouquiner, je m'exerçais, tard le soir comme j'avais décidé de le faire. Mais c'était interdit, et je n'étais pas en ronde. J'étais un élève comme un autre ce soir-là, et nous avions mis du temps à revenir aux cachots à cause d'escaliers récalcitrants. C'était une soirée bien étrange. Mon regard balaya la salle qui se remplissait petit à petit. Dans cinq minutes, mon calvaire allait commencer. Je décidais quand même de fouiller mon sac pour vérifier si j'avais ou non mon livre et par un miracle invraisemblable, il se trouvait que je l'avais prit. La prochaine fois, je ferai une croix dessus, mon sac était devenu trop lourd.  

Les derniers élèves entraient, et j'aperçus une tête différentes de celle des autres. En fait, c'était une tête que je ne m'attendais pas du tout à revoir cette année en divination. Je suivis cette fameuse tête blonde du regard pour la voir s'asseoir à l'autre bout de la salle.  

Il ne manquerait plus que la prof nous mette en duo, Blackstone et moi !


Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Ven 21 Oct - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Dim 25 Sep - 15:59

L'esprit de Daisy était cartésien, il n'y avait jamais eu de place pour le hasard, les coïncidences, les prédictions. Elle avait toujours pensé que la divination n'était que sornette et invention. Alors pourquoi avoir choisi cette option ? Sans doute se le demandait-elle encore lorsqu’elle franchit la trappe et qu'elle pénétra dans la salle de classe. Tout ici la débectait. Et cette odeur entêtante d'encens que la Professeure s'évertuait à faire brûler qui se mélangeait avec l'alcool de xérès … Bref, Daisy se faufila jusqu'à une table, seule, et attendit que tout le monde fut là pour que la professeure commence. Celle-ci ne tarda pas en annonçant l'intitulé du cour : Prédire l'avenir dans une tasse de thé... Bon ok .. C'était .. aussi bête que ce à quoi elle s'attendait.

Bon je vois que certains d'entre vous sont déjà en binôme …

La Prof balaya la salle du regard et associa les solitaires entre eux. Daisy jeta un coup d’œil rapide et vit bien évidemment les cinq autres élèves qui étaient seuls. Elle n'eut pas le temps de prier pour ne pas être avec Moran que la sentence tomba :

Mr Powell, allez donc rejoindre Miss Blackstone à sa table ..

Mais bien sûr c'était évident. Le sort s'acharnait encore à toujours à les réunir, comme si le destin du monde était entre leur main, comme si l'équilibre de Poudlard en dépendait … La préfète leva les yeux au ciel et attendit que le garçon lève ses fesses et arrive à reculons. Pendant ce temps, plusieurs théières vinrent verser leur contenu dans les tasses de chaque élève et la Professeure annonça :

Bien, buvez tranquillement votre thé, lorsque vous l'aurez terminé, donnez votre tasse à votre partenaire et nous les analyserons à la lumière de vos connaissances et votre livre pages 67-68.


- Moran .... Se contenta-t-elle de dire lorsqu'il s'assit à côté d'elle.

Daisy saisit sa tasse et commença à boire.... C'était d'un surréalisme... siroter un petit thé avec son cher ennemi de toujours Moran Powell....

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Lun 26 Sep - 8:15

L'objet du cours était d'une banalité affligeante, mais il sous-entendait surtout que l'on devait se mettre à deux. Nous avions déjà étudié les tasses de thé, et je présumais qu'elle voulait nous ménager pour ce premier cours dans cette salle à l'odeur entêtante. Je voyais les groupes se constituer, et le professeur eut la merveilleuse idée de m'associer à la seule personne avec qui je ne voulais pas être associé.  

C'est avec un rire nerveux que j'attrapais mes affaires et me levais en prenant le plus de temps possible. Sérieusement. A croire que tout était fait pour que nous nous retrouvions ensemble. C'était non seulement affreusement comique mais aussi horriblement malaisant. Entre nos postes de préfets, et ce cours, sans parler de nos conversations étranges l'année dernière dans la salle commune et cette année à la Festi'witch, je commençais à croire que quelqu'un nous poussait à nous supporter. J'arrivais à la table où Daisy avec sa bonne humeur habituelle me salua par mon prénom.  

-     Daisy.  

A tous les coups, la prof avait vu notre duo dans une boule de cristal. Je portais la tasse à mes lèvres en lâchant une grimace. Je n'aimais pas le thé. Il fallait être franchement barge pour avoir eut l'idée de faire infuser des plantes !  Mis-à-part le cliquetis des tasses qui s'entrechoquaient avec les tables, il régnait un silence plutôt pesant dans la salle, si bien que l'on avait l'impression qu'un moindre mot allait résonner pendant trois heures. Je décidais de vite finir ma tasse. Plus vite elle serait finie et plus vite le goût du thé partirait. Cul sec je la finis et pris mon livre de cours, que j'avais rangé quelques minutes plus tôt dans mon sac et l'ouvris page 67-68.
"A la lumière de vos connaissances". Comme si nous avions des connaissances. La divination n'était qu'une vaste blague, quelque chose d'abstrait qui ne pouvait pas demander d'analyse précise. J'avais lu quelque chose sur les centaures et la divination et je donnerai n'importe quoi pour avoir un prof hybride qui connait réellement son sujet. Même eux ne s'aventuraient pas à donner de vision précise de ce qu'ils voyaient.  Alors, je ne risquais pas de croire une femme persuadée de posséder le troisième œil.  

Je jetais un coup d'œil à ma partenaire puis à ma tasse en poussant un soupir. Mis-à-part quelques herbes mouillées je ne voyais pas grand-chose. Je posais ma tasse en attendant qu'elle finisse. Je n'avais bizarrement jamais vraiment fait attention à elle en cours de Divination pour la simple et bonne raison que je dormais pendant cette heure la plupart du temps.  

-     Je me demande ce que réserve ta tasse. Je crois que la mienne prévoit un ennui total assortie d'une note lamentable.


Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Sam 28 Jan - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Lun 26 Sep - 23:11

Moran était visiblement aussi enchanté qu'elle de passer ce petit moment de cours avec elle. Mais au fond, ne l'étaient-ils pas réellement ? Elle le regardait boire en silence et une image troublante lui revint à l'esprit. Ce n'était pas la première fois que certains souvenirs de la petite soirée arrosée refaisaient surface. A vrai dire, ils se faisaient plus nombreux sans vraiment complètement prendre sens. Surtout qu'ils s'accompagnaient d'un étrange sentiment de bien être. C'était très frustrant et Daisy n'arrivait pas à accepter que tout ceci lui échappe, alors que les souvenirs étaient à portée de main dans son esprit. Elle termina son thé et posa la tasse directement dans la soucoupe de Moran, tandis qu'il faisait de même. Elle répondit machinalement sur le ton de la conversation :

- J'espère que ta prédiction ne va pas contaminer la mienne …. J'aimerais au moins obtenir un Passable …. Bon voyons voir ce qu'il y a dans la tienne …

Daisy saisit l'anse de la tasse et commença à regarder à l'intérieur. Elle plissa les yeux à la recherche d'un quelconque dessin mais la vérité c'était qu'elle était nulle et surtout qu'elle n'y croyait absolument pas … Elle pensa distinguer une sorte de cercle allongé, mais non …. Elle prit le livre à la bonne page et s'essaya à une interprétation qui divergea bien vite :

- Intéressant …  silence mystérieux .. Je vois.. Je vois une lune .. une pleine lune.. non un cognard … mieux une alliance .. Ça veut dire que tu vas te marier avec une fille qui joue au quidditch … Une fille loup garou ?  …

Daisy songea que c'était complètement débile. Elle tourna la tête vers Moran, l'air incrédule et finit par jeter un œil à l'intérieur de la sienne. Après deux va et vient entre les deux résidus de thé, elle se rendit compte que les amas de feuilles dessinaient la même silhouette.

- C'est drôle tu as vu ? Dit-elle en montrant du doigt sa découverte.

C'est à cet instant que la Professeure se glissa derrière eux et s'exclama tout à coup d'une voix surexcitée en faisant des gestes grandiloquents :

OH MAIS NOUS AVONS LA QUELQUE CHOSE DE TRÈS INTÉRESSANT !!!! IL Y A DE L'AMOUR DANS L'AIR .. UN AMOUR NAISSANT ….. UN MARIAGE MÊME …..


Daisy devint rouge écarlate et se rapetissa sur sa chaise. Mais cette femme était complétement malade, ravagée même !!!!

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Mar 27 Sep - 18:15

Je lâchais un petit rire à la réplique de Daisy. Passable serait un résultat assez correct compte tenus de nos niveaux respectifs. Peut-être même que pour moi, c'était trop ambitieux... Je préférais ne pas faire de pronostics, je risquerais d'être déçu. Elle finit sa tasse et la déposa dans ma soucoupe tandis que je faisais de même. Je me mis à rire en écoutant sa prédiction. Une femme loup-garou qui jouait au Quidditch. D'accords... J'étais ouvert à toutes les possibilités, du moment qu'elle ne me mordait pas.  

-     Tant qu'elle ne fait pas de moi son quatre heure ça me va !  

Je reportais mon regard sur la tasse de Daiy, à présent entre mes mains et jetais un coup d'œil au livre. C'était assez étrange, mais l'amat de feuilles mouillées ressemblaient étrangement au mien. Et vu sa tête et son doigt pointé vers ma tasse, j'en déduisais qu'elle avait remarquée aussi.  

-     On doit avoir la même façon de boire le thé, que veux-tu...

Mais je n'eus pas le temps de rire à ma plaisanterie que je sursautais violemment, étonné, par le cri strident qu'avait poussé la prof. Elle semblait aux anges, et son discours était tout aussi perché qu'elle.  

-     OH MAIS NOUS AVONS LA QUELQUE CHOSE DE TRÈS INTÉRESSANT !!!! IL Y A DE L'AMOUR DANS L'AIR .. UN AMOUR NAISSANT ….. UN MARIAGE MÊME …..  

Je m'esclaffais mais apparemment, cela ne faisait pas rire Daisy qui se rapetissait sur sa chaise, les joues rouges de honte. Les miennes rosirent aussi un peu et je repris ma tasse des mains de la prof. Mieux valait détourner un peu l'attention de ma camarade. En y réfléchissant bien, je ne savais pas si Daisy avait quelqu'un dans sa vie, et je ne m'étais jamais posé la question sur elle. Mais étrangement, l'idée qu'elle voie et aime quelqu'un me mettait mal -à- l'aise et … En colère ? Je fronçais légèrement les sourcils en essayant de comprendre mes sentiments, mais je décidais quand même de prendre la parole en plaisantant.  

-      Dîtes, vos prédictions peuvent envisager des faits qui surviendront dans plusieurs années ? Non parce qu'en ce qui me concerne je suis aussi prêt de me caser que de me marier, alors bon, vous pouvez imaginer.  

Quelques rires s'élevèrent autour de moi et je replongeais mes yeux dans la tasse. La prof ne me répondis même pas et m'accorda un clin d'œil complice... Auquel je répondis par un haussement de sourcil. Un amour de feuilles mouillées. Quel romantisme ! Je levais les yeux vers Daisy, qui, vu le regard qu'elle jetait à la prof, devait la prendre pour une folle furieuse et je ne pouvais pas lui en vouloir. Je n'aurais pas dû reprendre cette matière cette année. Des questions concernant ma camarade m'envahissait le cerveau sans que je ne puisse détacher mes yeux d'elle. Le regard légèrement distant sans doute, je lançais quand même.  

-     Pourquoi tu fais cette tête ?  

Alors qu'au fond, je devais avoir la même tête qu'elle !


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Mer 28 Sep - 15:03

Le visage de Daisy passait par toutes les nuances de rouge et elle ne put articuler quoi que ce soit. Moran, lui, ne perdit pas sa répartie et répliqua à la Professeure. Elle écouta sa réponse avec attention. Depuis quand avait-elle commencé à s'intéresser à la vie sentimentale de Powell ? Elle avait bien remarqué que certaines filles lui tournaient autour sans avoir eu l'air d'y toucher, mais elle ne lui connaissait pas de copine attitrée. De toute façon, elle s'en moquait, elle-même avait d'autres préoccupations après tout.
L'attention se détourna définitivement d'eux lorsque leur Professeure partit en direction d'un autre binôme : « OH MAIS VOYEZ VOUS CA !! On dirait qu'un grand destin vous attend Miss Phillips !!! ». Ouf. Elle partait. Daisy reprit peu à peu contenance et se redressa sur sa chaise. Les joues rouges, elle avait terriblement chaud tout à coup. Repensant aux paroles que la folle furieuse avait prononcé, Daisy se demandait de quoi elle voulait parler. Moran et elle ? Non, elle devait avoir vu son mariage avec Mister Rookwood. Mais Daisy ne l'aimait pas, ni même un peu. Il y avait de l'admiration, mais aucun sentiment amoureux, ni même naissant. La divination était décidément tout à fait énigmatique, si bien qu'elle pouvait donner à lieu à une multitude d'interprétation. La question de son partenaire du jour la sortit de ses pensées.
Elle le dévisagea et répondit du tac au tac :

- Et toi ? Son ton avait été plutôt agressif et elle continua 

- C'est complètement débile ce cours … Rationalisa t-elle, Tout le monde sait que dans nos familles, les filles sont mariées avant d'avoir atteint leur majorité .. Elle ne prédit rien du tout, c'est du vent !!

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Jeu 29 Sep - 7:55

Je ne compris qu'après que peut-être, la prof évoquait notre cas, à Daisy et moi, comme étant lié. S'imaginait-elle réellement qu'il puisse y avoir quelque chose entre elle et moi ? Était-ce seulement possiblement compte tenu de nos relations passées ? Pouvions-nous changer suffisamment pour qu'il y ait quelque chose, même de minime ? Rien que le fait que je me pose ces questions me troublait légèrement... Je pensais beaucoup à Blackstone en ce moment, sans que je ne sache réellement pourquoi. Parfois pour des raisons incongrues, pour des situations étranges. Je n'avais quand même pas des sentiments pour elle ?
M'enfonçant dans mon siège, je ne levais les yeux vers elle qu'en l'entendant me répondre brusquement. Effectivement, je ne devais pas avoir une très bonne mine, je voulais bien l'admettre. Tandis qu'elle continuait, je ne l'écoutais que d'une oreille me concentrant davantage à la détailler qu'à écouter ce qu'elle avait à me dire. Mais si je mis quelques secondes avant de réagir, les paroles qu'elle avait prononcé me donnait l'impression de recevoir un coup de poing. Je revins brusquement à la réalité, en chassant de mon esprit les idées incongrues que j'avais.  

-     Qu... Quoi ? Tu veux dire que tu es mariée ?  

Dire ça comme ça donnait l'impression que je ne connaissais rien des pratiques de ces familles qui se jugeaient noble. Alors que je savais très bien comment cela marchait. Entre Fluvia qui s'était mariée avec Niclas Travers cet été, Lyléïa qui était à son grand désespoir fiancée à Rohan Avery, savoir que Blackstone était destiné à quelqu'un n'aurait pas dû me choquer autant. S'agissait-il d'un de nos camarades ? Pourquoi me sentais-je mal ? J'étais en réalité étonné parce que j'avais du mal à imaginer Daisy enchaînée à ce type de promesse. Je ne m'étais jamais posé de questions sur sa vie privée et effectivement, je ne lui avais pas vu de copain un jour. Peut-être qu'avant je ne faisais pas attention... Oui, ce devait être cela.

Mais maintenant que mon homologue préfète avait ouvert la brèche, je comptais bien m'infiltrer dedans. Niclas était un beau garçon et Fluvia avait semblé satisfaite de son sort, en apparence en tout cas. Je ne savais pas comment c'était passé le mariage. Lyléïa, bien que désespérée, aurait pu tomber sur pire que Rohan, d'autant plus qu'il me semblait qu'ils s'entendaient tous les deux très bien. Mais sur qui Daisy Blackstone était-elle tombée ? Je ne faisais plus attention à mes camarades qui essayaient en vain de déchiffrer leurs tasses. J'étais trop ébranlé par ce qu'elle venait de me dire, et je repassais ses mots dans ma tête en boucle en attendant sa réponse qui serait, j'en étais certaine, affirmative. Mais je me raccrochais bizarrement à cet espoir surréaliste qu'elle était encore libre de faire ce qu'elle voulait.

Quelle utopique idée, considérant tout ce qu'elle m'avait dit cet été.


Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Sam 28 Jan - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Jeu 29 Sep - 20:26

La mine de Moran se renfrogna et Daisy ne comprit pas pourquoi. Cette information aurait du au mieux le ravir, au pire le laisser indifférent. Au lieu de ça il semblait complètement déstabilisé. Elle répondit vaguement la vérité :

- Pas tout à fait.. Cela ne saurait tarder …

Cet aveu la mit mal à l'aise et elle appréhenda sa réaction. Sans détacher son regard bleu de lui, elle plissa la bouche comme si elle était désolée, comme si cela comptait, pour elle, pour lui, pour eux. Il n'y avait pourtant pas lieu d'être désolée, ils n'étaient rien l'un pour l'autre. La Professeure passait de table en table et lorsqu'elle fut à quelques pas d'eux à la table de Jenkins et Forbes, Daisy se tut en attendant qu'elle s'éloigne à nouveau. Cette conversation était étrange et jamais en pénétrant dans la salle de divination Daisy n'aurait imaginé parler de sa vie privé aussi ouvertement à Moran Powell. C'était la dernière personne avec laquelle elle avait envie d'aborder le sujet, mais puisque la question se posait, elle se sentit obligée d'y répondre..

- ça a l'air de te surprendre .. ajouta-t-elle d'un air qu'elle voulait détaché

Avait-il réellement imaginé que Daisy dérogerait à la règle des mariages arrangés ? Avait-il imaginé qu'elle était même libre d'en décider autrement ?

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Ven 30 Sep - 21:16

Je devais avoir l’air d’un enfant pas content. Et pourtant, je ne parvenais pas à esquisser mon habituel sourire ou à modifier simplement mon expression faciale. J’étais contrarié. Terriblement contrarié.
Daisy me confirma presque ses dires, mais je compris sans qu’elle ne le dise clairement qu’elle était fiancée. A qui ? Etait-ce son père qui avait décidé de l’union ? En avait-il seulement parlé à sa fille pour lui demander son avis ? Non, sans doute pas. Sinon ce n’était plus vraiment un mariage arrangé. Elle plissa la bouche comme si elle était désolé et que moi j’étais déçu. Etais-je déçu ? Bizarrement, peut-être. Blasé ? Sans doute. Désolé ? Sûrement. Plusieurs sentiments différents se bousculaient en moi, et à une telle vitesse que je ne parvenais pas à les nommer. J’étais tantôt désolé, tantôt en colère, j’avais parfois des sursauts de conscience, ajouté à une déception croissante. Mon homologue se tut en voyant la prof arriver et je détournais un instant les yeux.
Je n’avais pas à me sentir mal pour elle… Après tout si elle ne disait rien c’était que cela devait lui convenir. Ou alors elle ne pouvait tout simplement pas faire autrement. Oui c’était évident. Que faire contre cela ? Faire annuler le mariage ? Alors même qu’on ne lui avait pas demandé son avis ? Fuir ? Fuir à seize ans, ce n’était pas sérieusement envisageable elle n’était même pas diplômée…

Daisy ajouta d’un air faussement détaché que cela avait l’air de me surprendre. En effet étonnamment cela me surprenait. Alors que j’aurais dû m’y attendre.

-      Eh bien oui, ça me surprend, mais ça ne devrait pas… Vous, enfin tu fais parti de ce genre de famille… Oui, c’est tout à fait normal…

Moran Powell qui ne trouvait pas ses mots, on pouvait dire que c’était un fait rare. D’autant plus que je me parlais plus à moi-même qu’à elle. Je n’osais pas poser ma question. Enfin, une de mes questions. J'inspirais en jetant un regard torve à sa tasse de thé. D’une lecture banale nous parlions maintenant de sa vie privée. Je ne pourrais pas supporter que l’on me choisisse une femme sans rien me demander ! D’autant plus que ce serait quelqu’un que je n’aimerais jamais, mais ça, c’était “normal”  dans les mariages arrangés. Mais surtout il y aurait des conflits constants, des revendications, des besoins de liberté qu’un mariage arrangé ne pourrait pas me fournir. Daisy était-elle prête à cela ? Se rebellait-elle dans l’ombre comme Lyléïa semblait le faire ? Je me sentais tellement mal pour elle !

-       Tu… Euh… Tu y trouves ton compte toi là-dedans ?  

En entendant ma propre phrase, une question qui se posait souvent dans mon esprit apparu dans ma tête, une question que je m’étais déjà posé plus tôt. Pourquoi me souciais-je de la vie de Blackstone ? Plus je la détaillais et plus je me disais, sans le vouloir qu’au fond, son futur mari aurait de la chance, parce qu’elle était jolie.
Oui, elle était très jolie. Et je ne le remarquais que maintenant.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Lun 3 Oct - 15:19

Sa réponse l'ébranla intérieurement et lui fit prendre conscience de quelque chose qu'elle taisait volontairement. Oui elle faisait partie de ces familles. Ne côtoyer qu'elles lui avait fait oublier qu'il en existait dans lesquelles les enfants pouvaient faire des choix, dans lesquelles les mariages étaient d'amour et non d'arrangements. Ceux qui refusaient leur destin ou se rebellaient étaient reniés par tous les leurs. Dans son entourage proche, peu osait ne serait-ce que contredire leurs parents, même dans la sphère privé. Comme ses sœurs, Daisy ne remettait jamais en doute la parole de ses deux parents, convaincue qu'ils faisaient les meilleurs choix pour elles. Augustus Rookwood était assurément un très bon choix pour elle. Sa richesse ne résidait pas dans les coffres de Gringotts mais bien dans son intelligence et sa finesse d'esprit. Il était âgé mais il saurait la mettre en valeur et la traiter comme il fallait. Au fur et à mesure de leur conversation, le ton de Moran semblait perdre de son habituelle verve. Daisy le scruta à la recherche de cette éternelle lueur moqueuse dans ses yeux, mais la vérité c'est qu'ils menaient de nouveau une conversation tout à fait sérieuse, franche et intime. Légèrement contrariée par cette constatation, elle plissa les yeux et finit par répondre tout à fait résignée :

- Ce n'est pas comme si j'avais le choix ….

C'était drôle car il avait l'air de vraiment se soucier de sa réponse. Mal à l'aise, Daisy reporta son attention sur l'intérieur de sa tasse, peut-être changerait-il de sujet par lui-même ...

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Lun 3 Oct - 18:49

Elle dû remarquer mon air renfrogné... Et je ne faisais rien pour le cacher alors cela n'avait rien de très étonnant. Elle me détaillait et le regard (ou jugement ?) qu'elle pouvait porter sur moi me mettait assez mal-à-l'aise. Comment me voyait-elle à cet instant ? Toujours comme le crétin fini qu'elle détestait tant ou bien ne comprenait-elle justement pas mon comportement qui m'échappait, justement ? Pourtant le ton avec lequel elle me répondit ressemblait étrangement au mien, comme si elle ressentait elle aussi les même sentiments contradictoires que moi. Je levais les yeux de ma tasse pour les poser sur elle.  
Bien sûr qu'elle n'avait pas le choix, inutile de me le préciser merci bien. L'entendre de sa bouche me dégoûtait encore plus qu'avant.

Qu'elle, Daisy Blackstone doive se marier à un homme sans doute plus vieux et qu'elle n'aimait pas, cela me dégoûtait complètement. Cela me dégoûtait comme si j'étais, de quelque manière que ce soit, concerné par son sort. Mais je compris le message caché, ou à demi-caché qu'elle m'adressa derrière cette phrase apparemment innocente. Elle ne désirait pas en parler. Peut-être pour ne pas se souvenir de ce qui l'attendait à la fin de ses études ? Pour profiter du peu de liberté qu'elle avait encore et qu'elle n'aurait plus d'ici deux ans ? Je ne voulais pas la forcer à m'en parler si elle ne voulait rien dire. Après tout, je n'étais pas assez proche d'elle pour qu'elle me raconte sa vie privée comme ça.  

Je lui répondis d'une voix que je voulu détachée mais qui n'aurait berné personne :  

-     Qui sait, peut-être que ton mariage sera une bonne chose et que, même sans t'en rendre compte tu commences à aimer ce garçon ou cet homme à qui tu es destinée ?  

Je désirais plus par là lui remonter le moral qu'autre chose. Je tripotais nerveusement le tissu de la nappe de notre table, sans plus faire attention au cours désormais. J'essayais de respirer plus calmement, parce que je sentais dans mon ventre une boule de malaise qui ne désirait plus partir de là. Comme si j'angoissais pour quelque chose. Depuis qu'elle m'avait dit tout naturellement qu'elle était déjà promise à quelqu'un, en fait. Un phénomène étrange, comme si je m'inquiétais de ce qu'elle allait vivre. Je me demandais bien qui allait être son futur mari... Mais je n'osais pas poser la question. En fait, je ne voulais plus du tout parler, de peur que mes paroles ne trahissent un peu plus mon malaise et ma colère.  

Quel genre de père pouvait marier sa fille sans son consentement, comme si elle n'était qu'un vulgaire objet de décoration que l'on fourguait à quelqu'un d'autre ? Sérieusement ? Non pas que j'ai réellement de la considération pour Daisy, je n'étais pas certain d'en avoir énormément, mais quand même.  

Cette colère sourde qui m'animait aurait pu faire exploser la tasse que je tenais dans la main... Ce qui arriva. Les morceaux de tasse se rependirent sur la table et je regardais ma main choqué. J'avais le bout du majeur coupé mais à vrai dire je n'avais pas mal. Je ne savais pas par quel miracle je n'avais pas attiré l'attention de la prof. Quelques têtes s'étaient tournées vers moi, alertées par le bruit désagréable de la porcelaine qui s'était brisée entre mes doigts.  

-     Eh bien, je ne pensais pas avoir autant de force.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Mer 5 Oct - 14:43

Le regard absorbé par les résidus de feuille de thé au fond de la tasse, Daisy écouta ce qu'il répondit. Moran avait peut-être raison. Ce mariage était une bonne chose puisque c'est ce que voulait Edgar Blackstone. C'était une excellente opportunité, disait-il. Pour lui, pour leurs deux familles et même pour elle. Pourrait-elle un jour aimer Augustus, avoir de réels sentiments ? Thyme et Edgar n'étaient pas vraiment un modèle de ce point de vue là, ils n'avaient jamais de gestes d'affection l'un envers l'autre, c'était tout juste s'ils s'adressaient la parole. Leur seule proximité avait résidé dans le devoir conjugal dans l'optique de voir naître un héritier. Dommage, ils avaient du s'y reprendre à plusieurs fois sans succès... mais au moins Daisy avait trois adorables sœurs. Elle écoutait la voix de Moran et finalement se rappela de la conversation qu'elle avait eu avec son fiancé. Sur ses goûts et ses choix. Elle s'était rendu compte qu'elle n'en avait jamais eu. Tout avait toujours tourné autour de ceux de ses parents. Pouvait-elle en tirer du positif ? Elle avait appris le piano et le violon par obligation. Elle avait fini par en tirer du plaisir et de la satisfaction d'ailleurs. Le mariage, c'était presque la même chose quand on y pensait. C'était comme goûter un aliment pour la première fois. Ne pas aimer, se forcer. Puis finalement se dire qu'il n'est pas si mauvais que cela. Apprendre à l’apprécier par habitude malgré son arrière goût ou son amertume … Était-ce ce qu'elle souhaitait ?
Décidément depuis l'hiver dernier, tout était remis en question dans l'esprit de Daisy. Elle était happée entre ses convictions si profondément ancrées et son désir viscéral de s'émanciper de l'emprise parentale. Ce dernier gagnait peu à peu du terrain mais pas encore assez alors elle répondit avec toute la loyauté qu'elle avait pour son père :

- C'est une bonne chose pour tout le monde … Et puis tu sais ce qu'on dit : « on peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres..... » (Smile)

Le regard de Daisy vrilla vers la main du garçon qui s'affairait nerveusement sur la nappe puis tout à coup sursauta lorsqu'il brisa la tasse qu'il tenait de l'autre main. En voyant le bout de son doigt, elle prit une serviette par réflexe et la lui tendit. Un souvenir tout à fait vaporeux de cet été lui revint en mémoire. Lorsqu'elle avait inspecté son visage après une violente altercation avec une chaussure. A cette évocation, une vague d'amusement l'effleura et s'évanouit aussitôt lorsqu'il parla.

- Tu viens de trouver la parfaite excuse pour t'éclipser de ce satané cours !! J'aurais presque envie de t'accompagner à l'infirmerie pour éviter de rédiger une interprétation idiote sur la signification d'une tasse cassée ...

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Jeu 6 Oct - 8:06

C'était assez impressionnant de parler à  quelqu'un qui avait déjà sa vie de tracée... Ouais, c'était assez intimidant, choquant même. Ça dépend du point de vue. Et puis, voir que mes paroles semblaient la faire réfléchir m'étonnait assez. C'est vrai, je n'étais pas proche d'elle et pourtant mes paroles semblaient trouver résonance dans sa tête blonde. Avec ces conversations que nous avions sur sa vie, je devais paraître assez mystérieux pour elle... Alors que je la voyais se dévoiler un peu plus. Je l'a connaissais maintenant mieux qu'avant sans dire que je la connaissais parfaitement puisque ce n'était pas le cas. Mais quand même, notre relation avait... Disons évoluée.  

Sa phrase, pleine de bon sens me fit lever les yeux et esquisser un sourire ironique. Je doutais qu'elle trouve une quelconque lumière avec un homme qu'elle n'aimait pas, mais je lui souhaitais quand même de la trouver.  

-     Je te souhaite de trouver cette lumière, alors.  

Lorsque ma tasse explosa, j'avais un peu l'impression d'être dans un état second. Amorphe. Décalé. Je ne me rendais même pas compte que je serrais la tasse avec autant de force et en fait, je ne m'en imaginait pas tant. Si j'avais encore des doutes sur ma place au Quidditch, je n'avais plus de raison d'en avoir, j'avais assez de force pour dégommer n'importe qui... J'avais hâte de jouer le prochain match, avec un peu de chance, j'arriverai à toucher Bertram à la tête, il ne m'en voudra pas, je crois. C'est avec l'étonnement de l'acte que toute ma colère s'évapora. Étonnement et incompréhension, je devenais un danger, ma parole. Moi qui clamais que j'étais quelqu'un de calme...  

Je pris la serviette que me tendit Daisy et m'essuyais le doigt avec mais... Ca saignait trop pour qu'une simple serviette fasse quoi que ce soit.  
Alors forcément quand elle évoqua le cas de l'infirmerie, je lui lançais un sourire malicieux.  

Oui, je devrais pouvoir nous sortir de ce cours inutile.  

-     Professeur, j'ai fait tomber ma tasse et me suis entaillé le doigt. Ce ne serait pas un problème théoriquement mais l'entaille est assez profonde, puis-je aller à l'infirmerie, s'il-vous-plaît ? Je m'en voudrais de tacher votre nappe.  

La prof ne se retourna même pas vers moi et me lança d'une voix mystérieuse :  

-     Ah... Je savais que cet évènement allait arriver, je l'ai vu avant que vous ne rentriez ici, Monsieur Powell. Bien sûr allez-y.  

-   Peut-être qu'un préfet devrait m'accompagner ?  

J'étais un préfet mais on ne sait jamais ce qui peut arriver au détour d'un couloir après tout...  

-     Vous avez tout à fait raison, vous êtes très prévoyant. Miss Blackstone accompagnez votre camarade, je vous prie.  

Nous étions les deux seuls préfets de la salle, heureusement. Avec un sourire moqueur pour mes camarades, je rangeais mes affaires et décampais bien vite, de peur que la prof change d'avis.  

Elle se débrouillera seule pour réparer sa tasse.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1157
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Jeu 13 Oct - 16:05

Daisy le dévisageait avec insistance tandis qu'il parlait. Une fois de plus, l'argumentaire de Moran semblait faire son petit effet puisque la Professeure l'invita à l'accompagner à l'infirmerie. C'était assez étrange de voir cet ennemi se servir de sa répartie autrement que pour l'enfoncer. Il proposait une issue de secours et elle allait évidemment la saisir. Sans demander son reste, elle rangea ses affaires et suivit Moran dans le couloir de la grande tour. Quel retournement de situation ! Ils avaient commencé le cours en se saluant à peine et le finissaient en sortant comme des complices d'une vulgaire blague. A vrai dire ces derniers temps leurs rencontres prenaient des tournants tout à fait inattendus, voire agréables.

- Merci … pour le cours …. Dit-elle avec le plus de distance possible.

C'était un vrai remerciement, sans arrière pensée, ni hypocrisie et Daisy se surprit elle-même à n'en ressentir aucune. En réalité, aucun mauvais sentiment ne venait la perturber à part le questionnement. Pourquoi était-il aimable ? Pourquoi lui posait-il toutes ses questions ? Pourquoi semblait-il se soucier d'elle ? Se pouvait-il qu'il ait changé, son comportement vis à vis d'elle ? Son point de vue sur elle ? Pourquoi cela la touchait ? La confusion était toujours de mise et elle tenta de masquer sa gêne par de la conversation banale :

- Allons voir Mme Pomfresh …

Tout en amorçant un mouvement vers l'infirmerie, elle commença à réfléchir à ce qu'il lui avait dit dans leur salle commune. Et si elle commençait à l'apprécier aussi ... ?

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 660
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by puit sans fond ♥
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT Ven 14 Oct - 22:54

Comme prévu à et à mon grand soulagement, Daisy ne se fit pas prier et rangea ses affaires à la vitesse de l'éclair. Cela me faisait plaisir de la sortir de cette situation désagréable. Après la découverte de la prof dans sa tasse, je n'osais pas trop imaginer ce qu'elle pouvait encore lui trouver dans quelques feuilles de thé mouillées. Nous étions dans les couloirs peu fréquentés, lorsqu'elle me remercia. Avec hésitation, mais c'était quelque chose quand même. Mais j'avais déjà vu Daisy reconnaissante envers moi. Cet été, lorsque je lui avais promit de ne rien dire par rapport aux révélations qu'elle m'avait malgré elle livrés.  

-      C'est toi qui m'a donné l'idée de l'infirmerie. Autant que tu récoltes le fruit de ton idée, quand même.  

Je ne doutais pas un seul de instant de sa sincérité, comme je n'en avais pas douté cet été. J'avais l'impression de mieux décrypter les sentiments de mon interlocutrice, à force de lui parler. Et ce n'était pas pour me déplaire.  
Le doigt à moitié dans ma bouche, pour ne pas sentir le sang couler dans ma main, je devais avoir l'air bien drôle, comme ça. C'est à ce moment là que Daisy me dit que nous ferions mieux d'aller à l'infirmerie. J'avais déjà vu ce côté protecteur chez elle, et c'était assez agréable, en fait, de voir que quelqu'un que nous n'apprécions pas forcément, se souciait de nous. Mais au fond, je devais revoir mes positions sur ce que je pensais d'elle. Si je ne l'aimais pas avant, j'avais depuis quelque mois revus mes positions et je me surprenais même à être plutôt heureux, en sa compagnie.  

Je ne savais pas trop quoi dire, parce que je ne voulais pas briser un moment agréable. Le silence de Daisy était un moment agréable. Oui. Ca changeait de toutes les vacheries. Rien qu'à la rentrée nous avions recommencé, mais avec moins d'entrain, comme si nous n'étions plus convaincu par notre propre rôle.  
Le silence était assez pesant, et assez étonnant venant de moi, le moulin à parole. Je ne voulais pas parler du cours. Il n'y avait plus rien à dire, et ça ne ferait que me rappeler un peu plus tout ce que m'avait dit Daisy. Ça m'agaçait tellement. Sa passivité vis-à-vis de cela m'énervait profondément, au point que j'explose une tasse. Elle me mettait dans tous mes états, de toute évidence. Si elle n'était pas douée pour se rebeller, elle était au moins douée pour me mettre hors de moi, dans une colère froide et noire.
Je ne savais pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose, mais au moins, on pouvait dire qu'elle ne me laissait pas indifférente.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT

Revenir en haut Aller en bas

"Je vois un mariage dans une tasse de thé" {Daisy & Moran} FINIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Prédictions dans la tasse de thé
» Un mariage dans l'air ?
» Baron Harnyll de Hetalia [Baron d'Ysari]
» L'amour, dans le mariage, est une chimère ♠ Balzac [PM]
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-