Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Quelque chose à dire? [Ophe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 227
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Quelque chose à dire? [Ophe] Lun 10 Oct - 15:48

Quand on vivait à Poudlard, on ne s’ennuyait jamais. C’était le moins que l’on puisse dire. Il se passait toujours quelque chose ! Bien sûr il y avait tous ces matchs qui rythmaient régulièrement la vie de l’école. Soyle n’en était pas une grande fan mais elle reconnaissait qu’ils étaient assez sympas. En fait, ce qui la dérangeait, c’était tout ce qui pouvait se passer que cela ne gêne personne. Vous imaginez à quel point ça doit être douloureux de recevoir cette balle dans l’épaule ou de tomber d’aussi haut en perdant l’équilibre ? Tous les sports comportaient leurs risques, mais il y en avait de moins violents. D’autres l’étaient encore plus, certes, mais quand même… Ensuite il y avait les clubs divers et variés. Elle-même n’en tenait pas mais elle aimait bien le principe.

Seulement voilà, les petites choses un peu extraordinaires qui se passaient dans ce château n’étaient pas toujours prévues. Loin de là. Cette école était pleine de jeunes gens qui vivaient sans doute des aventures bien mystérieuses sans que personne ne voie rien. Les adolescents avaient toujours d’énormes ennuis ou de grandes victoires. Une personne avec quelques années de plus qui vivrait des situations similaires aurait sans doute un tout autre point de vue. Mais tout devenait tellement incroyable quand c’était une jeune personne qui la vivait. Soyle avait elle aussi vécu cela, comme tout le monde. Tout était réparti en fonction de ces groupes qu’ils créaient tous seuls. Il y avait déjà les groupes prédéfinis par l’école. D’accord, ceux-là ils étaient déjà faits et ce n’était pas de la faute des étudiants. Par contre, on en voyait d’autres. Il y avait les gens populaires, ceux qui faisaient un peu n’importe quoi, ceux qui au contraire faisaient exactement ce qu’on leur disait, ceux qui étaient trop discrets pour oser se positionner eux-mêmes… Bref, on avait le choix ! Avec tout ça, il se passait pleins de choses au sein de ces groupes, mais évidemment entre membres de groupes différents.

Et en dehors de tout cela, il y avait le personnel de l’école qui devait se contenter de regarder tout cela de l’extérieur. Là encore il y avait plusieurs styles. Ceux qui s’en moquaient, ceux qui trouvait cela idiot, ceux qui comprenaient, ceux qui s’y intéressaient… à votre avis, quel était le sujet favoris en salle des professeurs ? Les élèves bien sûr, et plus précisément ce qui pouvait bien leur arriver ! Bon, on était loin des grands récits épiques des romans, et encore, si ils savaient tout… Et pourtant ils en parlaient, de tous ces petits monstres qui partageaient ce château avec eux.

Mais certains venaient d’eux-mêmes parler à ces adultes qui faisaient souvent de la simple figuration dans leurs vies. Il y avait par exemple la petite Ophelia Parkin qui était déjà venue parler avec Soyle. Cela ne la dérangeait pas du tout. On avait tous besoin de parler à quelqu’un à un moment. Et ce n’était pas bien méchant non plus, elles ne faisaient que parler. Soyle devait lui sembler sympathique, assez ouverte pour l’entendre, l’inspirer peut-être simplement. Allez savoir. Mais lorsque Soyle était allé se mettre dans un petit coin avec son chat pour jouer un peu avec elle, la belle n’avait pas spécialement prévu que la jeune fille reviendrait vers elle. Soyle agitait une plume devant Isis qui était folle devant cette petite chose qui bougeait autant. Au départ la rousse avait prévu de lire un bon livre dehors… mais en même temps, en voyant son animal jouer, elle n’avait pas pu s’empêcher de la rejoindre. Ce ne fut qu’une fois la jeune Ophelia assez proche qu’elle la remarqua. Et elle venait visiblement vers elle.

-Oh! Bonjour Miss Parkin, je peux vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 193
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par shiya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe] Sam 19 Nov - 18:13

La rentrée avait eu lieu quelques semaines auparavant : Ophelia était à présent en Troisième Année, et avait décidé que cette année, enfin, elle allait échanger son premier baiser avec un garçon. Il était temps, à 13 ans, pas vrai ? Surtout, il fallait absolument qu'elle le fasse avant Glinda, c'était le plus important. Enfin, dans ses rêves, c'était avec Sirius Black, mais au cas où, la jeune fille avait dressé une liste de tous ceux qui étaient susceptibles de le remplacer. Après tout, il valait peut-être mieux s'entraîner avec d'autres avant d'embrasser l'amour de sa vie, non ? L'adolescente avait beaucoup de considérations de ce type, et ne savait pas trop avec qui en parler. Sa mère, c'était exclu. Madame Parkin était toujours convaincue que sa petite fille unique avait toujours six ans. Glinda, elle n'y connaissait rien, même si elle prétendait le contraire. Alors Ophelia s'était souvenue du Professeur Hoover, qui l'avait consolée l'an dernier lorsque l'affreux Thomas Avery s'était moqué d'elle, et avait été très gentille. Le Professeur Hoover était de plus une très belle jeune femme, et devait connaître plein de choses sur les garçons, et les moyens de les séduire. Sans doute pouvait-elle l'aider. Depuis plusieurs jours, la Poufsouffle cherchait donc un moment pour voir la jeune femme seule, mais n'avait pas trouvé l'occasion... Jusqu'à ce jour, où en sortant d'un cours de Botanique dans les serres, Ophelia localisa le Professeur Hoover, seule dans le parc, non loin du saule Cogneur. Ni une ni deux, la jeune fille s'écarta des rangs et couru en direction de son Professeur, son épais grimoire de Botanique serré contre son ventre. Elle s'arrêta de courir à quelques mètres, afin de ne pas faire fuir le chat du Professeur.
▬ Bonjour Professeur, je sais pas si vous pouvez m'aider, reconnut-elle en se tortillant sur place, je venais surtout vous dire bonjour, et vous dire que j'avais décidé de suivre votre matière cette année ! lui révéla-t-elle un peu fièrement. Un petit silence s'installa, et Ophelia se demanda ce qu'elle pouvait dire : vous avez un très beau chat. Il s'appelle comment ?
C'était un peu nul comme question, mais au moins, c'était poli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 227
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe] Dim 20 Nov - 3:25

Soyle avait plusieurs passions dans la vie. Il y avait bien entendu son travail. Heureusement d’ailleurs, elle l’avait choisi et vivait à Poudlard avec le plus grand des plaisirs. Elle aimait tellement ce travail, peut-être parce qu’elle n’exerçait pas depuis trop longtemps. Elle en doutait tout de même mais après tout, seul le temps pourrait le dire. Parmi ses autres passions, il y avait celle qui lui prenait pas mal de temps quand on y pense. Soyle avait une affection toute particulière pour les animaux, magiques ou non. Chez elle il y en avait toujours eu. Mais surtout, et plus que n’importe quel autre, Soyle aimait les chats. Elle en avait toujours eu un, toujours. Quand celui de son enfance était parti rejoindre le paradis des chats, elle n’avait pas attendu très longtemps avant de recueillir un nouveau compagnon à poils. Surtout que c’était tombé tout juste pour son entrée à Poudlard. Elle ne s’était pas senti de prendre son poste sans cette petit présence. Sa fidèle Isis avait donc toujours connu les murs de ce château qu’elle connaissait sans doute aussi bien que sa maîtresse. La petite boule de poils était encore très jeune et cette connaissance de l’endroit lui permettait d’aller chercher d’autres compagnons de jeux quand Soyle était trop occupée. Pour le coup, ce n’était pas ce qui manquait.

Alors quand la belle était allé dans le parc pour se détendre un peu, la petite boule de poil n’avait pas trainé à la rejoindre. Et une fois sur place, comment résister à un tel animal ? Soyle n’avait pas trouvé. Elle cédait presque à chaque fois. A peine propres, ses affaires étaient bien souvent couvertes de poils blancs. Heureusement qu’un coup de baguette pouvait vite y remédier. Autrement Soyle serait rapidement complètement blanche. Surtout qu’étant norvégienne, Isis avait de très longs poils. Mais comment lui en vouloir ? Cette petite boule de poil était beaucoup trop mignonne pour que Soyle ne lui en veuille pour ça. Alors elle était là, à côté d’elle, à moitié en train de rire, hypnotisée par cet animal qui se tordait dans tous les sens pour attraper une petit plume que Soyle agitait devant elle. Adorable vraiment. Un petit jeu qui s’était arrêté quand la jeune Parkin était arrivée. Ce n’était pas que Soyle avait honte qu’on puisse la voir ainsi. Après tout, elle ne faisait vraiment rien de mal. Mais elle tenait à accorder toute son attention à son élève. L’année venait de commencer mais elle semblait déjà assez pressée de lui parler. Quelque part c’était flatteur. Mais après tout, ce n’était pas gênant, Soyle la trouvait assez mignonne cette jeune fille.

- Bonjour Professeur, je sais pas si vous pouvez m'aider, je venais surtout vous dire bonjour, et vous dire que j'avais décidé de suivre votre matière cette année !

Ophelia était en troisième année maintenant, elle avait donc eu le droit de choisir des options. Visiblement son cours l’avait intéressé puisqu’elle avait l’air de vouloir y aller, et très vite. Elle avait l’air toute fière de lui dire ça, c’était très mignon. Et puis cette idée qu’elle venait au départ simplement pour la saluer, c’était assez touchant, Soyle devait bien l’admettre. Alors elle lui avait répondu dans un sourire.

- C’est très gentil à vous de passer me saluer, visiblement à la sortie de votre cours de botanique. Quant aux miens, je vous y retrouverai avec plaisir alors. J’espère que vous y trouverez de quoi satisfaire votre curiosité. Vous aurez alors le temps de me dire si finalement je peux vous être utile.

Elle avait dit sa dernière phrase accompagnée d’un clin d’œil, se doutant que la jeune fille devait avoir une idée derrière la tête en vérité mais ne lui en parlait pas encore, pour une raison que Soyle ne connaissait pas pour le moment. Mais puisqu’elles seraient amenées à se revoir, Ophelia pourrait tenter sa chance plus tard de toute façon. La belle aurait sans doute enchaîné si elle n’avait pas senti une petite patte se poser sur son bras. Isis qui n’avait pas compris pourquoi son jeu s’était arrêté avait rejoint sa maîtresse comme pour lui demander ce qu’il en était. Et pour attirer son attention, elle posait sa patte sur elle avant de miauler de façon tout à fait craquante. Mais il n’était plus temps de jouer, Soyle s’occupait d’Ophelia. Alors pour que tout le monde soit content, elle pris l’animal contre elle et commença à la caresser, provoquant un ronron presque immédiat. Elle allait revenir à Ophelia mais cette dernière posa la question la première.

- Vous avez un très beau chat. Il s'appelle comment ?

Oui, c’est vrai que son animal avait un certain charme. Et pourtant, cette petite bête avait eu un départ dans la vie assez chaotique. Mais cela ne se voyait pas du tout aujourd’hui.

- Merci, elle s’appelle Isis. Cela m’étonne qu’elle ne soit pas encore venu vous voir, elle qui aime qu’on s’occupe d’elle tout le temps. Je l’ai même parfois retrouvée sortant d’une salle commune alors que j’étais dans mes corrections.

Cette petite maligne savait où aller chercher de l’affection quand Soyle était occupée. Alors avec autant d’élèves autour d’elle, Isis se baladait souvent à la recherche d’une main libre pour la caresser ou quelqu’un qui la laisserait jouer avec un pan de cape ou autre chose. Ophelia était là depuis trois ans maintenant alors il était étonnant qu’elle ne l’ait jamais croisé. Ou peut-être qu’elle ne savait simplement pas à qui elle appartenait. Enfin, Soyle le saurait assez rapidement.

- Vous pouvez la caresser, elle en sera ravie. Elle se laisse même prendre si vous n’avez pas peur d’être couverte de poils blancs…

C’était un animal très fidèle et qui revenait toujours vers sa maîtresse. Elle lui répondait lorsqu’elle l’appelait et dormait toujours près d’elle. Mais elle allait aussi volontiers se lover dans d’autres bras dans la journée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 193
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par shiya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe] Dim 18 Déc - 17:19

Ophelia fit la moue quand le Professeur Hoover l'enjoignit à venir la voir à la fin des cours, et donc à un autre moment, pour lui parler. Sans doute la dérangeait-elle, et son professeur cherchait un moyen de la congédier ? La Poufsouffle ne savait pas trop. Peut-être que c'était mieux ainsi après tout, vu qu'elle-même ne savait pas par où commencer, elle risquait de lui faire perdre son temps. Et puis en plus, maintenant, à cause de sa question polie et idiote, elles en étaient rendues à parler de son stupide chat qui perd ses poils !
▬ Les chats ne m'aiment pas, répondit-elle d'une voix légère lorsque le Professeur Hoover s'étonna que la dénommée Isis ne soit pas venue la voir, et je n'aime pas les chats. Je préfère les chiens, et j'ai une rate avec moi à Poudlard, et qui risque de me faire la tronche si je touche à votre bestiole, donc je préfère pas. Mais merci hein ! remercia-t-elle finalement un peu précipitamment, de peur de vexer son Professeur. Après tout, elle ne pouvait pas savoir que chez les Parkin, les chats sont persona non grata, puisque la mère d'Ophelia de même que son frère Isaac sont allergiques, et qu'en plus Ophelia les déteste parce qu'un jour le chat de la voisine, un affreux matou orange qui la détestait, l'avait griffée au visage. Bref, non, pas les chats.
▬ Vous avez un amoureux, Professeur ? demanda-t-elle plutôt, dans un fabuleux accès de courage. La Poufsouffle après tout ne perdait pas vraiment de vue la raison pour laquelle elle avait traversé la pelouse du parc, et ne comptait pas vraiment attendre son premier cours d'études des moldus pour interroger son Professeur. Elle avait besoin de conseils, et elle en avait besoin maintenant ! Pour conquérir Sirius Black, il lui fallait se lever tôt, et Ophelia n'aurait pas trop d'une année pour y parvenir, donc autant se mettre au boulot dès à présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 227
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe] Jeu 29 Déc - 18:48

Soyle était prête à se mettre à la disposition de ses élèves. Elle acceptait qu’ils viennent vers elle à n’importe quel moment de sa journée à partir du moment où elle restait à leur porté. Elle trouvait parfois plus gênant qu’ils puissent venir toquer à sa porte directement en dehors de ses heures de travail. Seulement pour le moment elle était en plein parc à profiter du temps. Alors forcément, elle estimait être à la portée de toute personne désirant la voir. Et ce jour-là visiblement c’était la jeune Ophelia Parkin. Une jeune fille qu’elle connaissait déjà et appréciait revoir de temps à autres. Elle était mignonne, elle lui parlait de ce qui la préoccupait. Et à son âge, c’était assez craquant. Soyle n’avait donc rien contre sa présence, elle était même assez touchée par le fait qu’elle vienne la saluer. Elle avait l’air de trouver important de lui signaler qu’elle allait suivre son cours. Adorable. Enfin, elle la laissait faire, amusée par son attitude un peu gênée.

La conversation s’était orientée vers Isis qui n’avait pas apprécié être mise de côté alors qu’elles discutaient. Soyle avait naturellement proposé à Ophelia de l’approcher. Elle avait dit l’avoir trouvé belle alors la jeune femme avait enchainé. Mais visiblement, cette conversation n’irait pas plus loin. Pas sur ce sujet. Ophelia n’avait plus l’air si emballée. Ce qui ne vexait en rien son professeur, disons qu’elle était simplement un peu perplexe, elle ne comprenait pas trop pourquoi avoir parlé d’Isis pour arrêter aussi tôt.

- Les chats ne m'aiment pas, et je n'aime pas les chats. Je préfère les chiens, et j'ai une rate avec moi à Poudlard, et qui risque de me faire la tronche si je touche à votre bestiole, donc je préfère pas. Mais merci hein

Aucun souci, son rongeur pourrait effectivement mal le prendre. Soyle comprenait. Alors elle resserra son emprise sur son animal qui se cala confortablement dans ses bras dans un ronron ininterrompu. Elle comprenait que certaines personnes aient du mal avec ces animaux. Et en général ces derniers le sentaient et le rendaient bien. Autant qu’elle reste dans ses bras alors.

- Effectivement, elle pourrait vous en vouloir pour cette infidélité.

Soyle ne le prenait vraiment pas mal, mais Ophelia avait visiblement l’air un peu gênée. Ou alors c’était pour autre chose. Mais en tout cas, il y avait quelque chose qui semblait la troubler. Mais bon, son professeur n’allait pas insister pour autant. Quoi qu’il en soit, la jeune fille était toujours là et Soyle ne forçait rien. Après tout, si elle voulait réellement lui parler c’était le moment. Mais qui sait, peut-être que c’était délicat pour elle. A cet âge, qui sait ce qui pouvait lui passer par la tête.

- Vous avez un amoureux, Professeur ?


On aurait dit que la mâchoire de Soyle se décrochait. Elle venait réellement de lui poser cette question. Son regard était plus qu’interrogateur, et avec les grands yeux qu’elle ouvrait il était difficile de ne pas le voir. Elles étaient passées de son chat à sa vie sentimentale. Bon, concrètement Soyle n’avait rien à cacher, genre vraiment rien puisque c’était le calme plat à ce niveau, mais c’était assez surprenant venant d’une jeune élève. Elle avait mis quelques secondes à se réveiller.

- Je… euh…

Bon, il fallait se reprendre là, ça devenait ridicule. Elle pouvait bien lui répondre après tout, c’était une question simple. Elle pourrait aussi ne pas lui répondre mais ce n’était pas dans le caractère de notre rousse. Soyle acceptait ce genre de questions sans trop de problèmes au final.

- Non je… je n’ai personne. Mais pourquoi cette question Miss ?

Elle riait à moitié face à une telle surprise. Qu’est-ce qu’Ophelia pouvait bien avoir en tête pour parler de la vie sentimentale de son professeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 193
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par shiya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe] Ven 30 Déc - 12:20

Ophelia scruta avec une grande attention la réaction de son Professeur à l'écoute de cette question somme toute très osée. La surprise du Professeur Hoover n'en fut donc pas une pour la Poufsouffle, qui s'attendait à un tel mouvement. Elle avait été très directe, après tout, et même franchement indiscrète : Ophelia ne se voyait pas poser ce genre de question au Professeur McGonagall ! Cette simple idée lui étira les lèvres en un sourire amusé. La jeune fille savait qu'elle aurait dû s'excuser de son indiscrétion, que cela ne la regardait pas, lui préciser au moins qu'elle le savait, mais qu'elle posait la question quand même car cela était important. Mais elle ne le fit pas, car elle commençait à connaître le Professeur Hoover, et savait que celle-ci ne s'offusquerait pas. Volontairement ou non, le Professeur d'études des moldus brouillait les relations classiques entre un Professeur de Poudlard et ses élèves, bien plus qu'un Professeur Slughorn. Il ne fallait dès lors pas s'étonner si certains élèves s'enhardissaient, comme Ophelia ! Et en effet, après quelques secondes d'hésitation et de bafouillages, Soyle Hoover lui avoua qu'elle n'avait personne dans sa vie. Ophelia ressentit une pointe de déception.
▬ Ah, je pensais... marmonna-t-elle en réfléchissant à toute vitesse. Bon, le Professeur Hoover n'allait peut-être pas l'aider à séduire Sirius, puisqu'elle-même était célibataire. D'un autre côté, ça n'était pas parce qu'elle était célibataire en ce moment qu'elle l'avait toujours été : Ophelia décida donc de pousser un peu plus loin la discussion.
▬ C'est parce que je cherche à séduire un garçon, et aucune de mes copines n'y connait rien, donc je pensais que vous pouviez m'aider, vu que vous êtes plus vieille et que vous devez connaître un peu les hommes, quoi ! lui avoua-t-elle avec une franchise désarmante, peu consciente du fait que traiter son Professeur, à l'aube de ses trente ans, de "vieille", n'était peut-être pas des plus poli... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 227
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe] Mer 4 Jan - 16:27

Il est vrai que Soyle Hoover n’était pas spécialement conventionnelle comme professeur. Là où d’autres pouvaient ignorer royalement les élèves et tous leurs problèmes, la belle rousse leur accordait toute son attention. Aucune idée d’où tout cela pouvait venir. Mais en tout cas, c’était assez concret. Effectivement, c’était spécial et certains en profitaient bien. Et certains, c’était notamment la jeune Parkin. Oh ce n’était rien de bien grave. Pour l’instant en tout cas, Soyle ne voyait aucun problème à ce que la jeune fille ne vienne lui parler comme ça. Et pourtant, le fait que la jeune élève se sente aussi à l’aise avec elle finirait peut-être par être un peu gênant. Plus tôt qu’elle ne pouvait même l’imaginer d’ailleurs. Déjà là, Ophelia se sentait très à l’aise. Assez pour aller jusqu’à lui demander si elle était seule. Honnêtement, déjà celle-là, Soyle ne s’y était pas attendu. Chose qui s’était très bien vu d’ailleurs. Un petit choc déjà, même si elle avait accepté de donner une réponse au final. Une réponse qui avait été jusqu’à avoir l’air de déplaire à la jeune fille.

- Ah, je pensais...

Bon, et bien ça faisait toujours plaisir déjà. Ce sentiment d’être jugée. Par une jeune fille de 13 ans en plus. Super. C’est vrai que Soyle était plutôt une belle femme et tout à fait charmante. Mais cela ne s’était jamais présenté, tout simplement. Elle ne s’y était pas intéressé plus que cela et ne courait pas après non plus. Mais ce n’était jamais agréable comme sensation. Surtout que décidément, cette jeune fille était son élève et c’était d’elle que venait cette déception apparente. Pourtant elle ne dit rien, toujours très posée, même si un brin piquée par cette réaction.

- C'est parce que je cherche à séduire un garçon, et aucune de mes copines n'y connait rien, donc je pensais que vous pouviez m'aider, vu que vous êtes plus vieille et que vous devez connaître un peu les hommes, quoi !


Et bien pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?! Maintenant elle était visiblement « vieille » en plus d’être seule. Ne pas se formaliser, la jeune Parkin était peut-être simplement un peu maladroite. Elle qui d’habitude se montrait si sympathique. Soyle ne put s’empêcher de lâcher un rire à sa phrase, encore un peu vexée par une telle remarque. Mais bon, il ne dura pas, ce n’était qu’une réaction de surprise.

- Merci pour ce charmant coup de pelle dans mes illusions de jeunesse Miss…

Puis elle avait un peu repris son sérieux tout de même. La belle était son professeur, pas son conseiller sentimental. Et pourtant, elle allait lui répondre. Elle n’allait pas lui demander de partir (malgré cette remarque charmante sur son âge) et tenterait de lui répondre, sans pour autant entrer dans les détails. Ce n’était pas sa place.

- Pour ce qui est de votre problème de séduction, c’est un peu délicat. Disons qu’à votre âge tout le monde n’est pas forcément intéressé par ce genre de choses. C’est un jeu assez cruel tout ça…


Dire qu’elle n’avait jamais eu de chance à ce jeu serait un peu abusé. Disons qu’elle n’avait jamais commencé cette partie. Forcément, cela rendait la victoire difficile à atteindre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque chose à dire? [Ophe]

Revenir en haut Aller en bas

Quelque chose à dire? [Ophe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-