C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Rencontre à la poste (James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Rencontre à la poste (James) Mar 15 Nov - 17:42

Rencontre à la poste
Lily & James
Ma boîte aux lettres, c'était ma cachette.Elle me reliait au reste du monde et recelait dans la magie de son obscurité le pouvoir de créer des événements. ▬ Paul Auster



Lily s'était réveillée au beau milieu de la nuit suite à un cauchemar. Pouvait-elle vraiment dire que ça en était un alors qu'il était si proche de la réalité ? La jeune fille poussa un soupir et repoussa les draps avant de se lever sans faire de bruit. Il ne s'agissait pas de rêveiller tout le dortoir ! La jolie rousse alla jusqu'à la salle de bain où elle s'enferma un moment. Le reflet dans le miroir lui rappelait qu'elle n'avait pas assez d'heures de sommeil à son compteur pour ces derniers jours. Ces cernes faisaient peur à voir ! Elle n'aurait décidément pas dû rester si tard dans la salle commune la veille. Mais l'ambiance y était bonne, elle avait papoté un long moment au coin du feu avec ses amies avant de se plonger dans un livre emprunté à la bibliothèque lorsqu'elles décidèrent de monter se coucher.

Aujourd'hui, elle en subissait les conséquences visiblement.

La jeune fille grimaça devant son reflet. Ce n'était pas joli-joli. Elle pouvait encore déceler une pointe de panique dans son regard émeraude.
Ridicule ! Tout cela était ridicule ! Lily tenta de se calmer pour de bon en s'aspergeant le visage d'eau fraiche. Cela eut le mérite de lui remettre les idées en place sans pour autant éloigner tout à fait l'image de sa soeur qui dansait toujours devant ses yeux. Elle se servit un verre d'eau avant de retourner se coucher.

Autour d'elle, elle entendait les respirations régulières de ses camarades comme une berceuse rassurante. Ou pas en fait. Lily ferma les yeux, essayant de se concentrer sur sa propre respiration, sur celle des filles autour ou sur le petit tic-tac de l'aiguille des trotteuses de sa montre mais rien n'y faisait ! La gryffondore ne parvenait pas à se rendormir. Au bout d'un moment, lassée de se tourner et de se retourner en vain dans son lit, la jeune fille regarda sa montre. Cinq heures trente !
Trop tôt, bien trop tôt pour se lever.

Mais pas trop tôt pour utiliser son temps à bon escient, non ? Elle n'allait pas commencer sa journée en se morfondant au fond de son lit, non ! Autant en profiter ! La jeune fille s'empara d'un bout de parchemin et d'un ouvrage pour lui servir d'appui. Oui, ce n'est pas bien d'écrire dans son lit, mais vous comprenez, il fait encore froid dehors et ses petits petons ne sont pas encore prêts à quitter définitivement le lit.
De sa plus belle écriture, Lily commença :
“Chère maman, papa et Tunie.”

Tunie. Pouvait-elle encore l'appeler comme cela ou bien cela ne ferait qu'attiser la colère de sa soeur ? La rouge et or fronça un moment les sourcils, pensive. Elle l'avait toujours appelée comme ça. Elles avaient toujours été très proches. Pourquoi donc lui en voulait-elle à ce point-là ? Ce n'était pas elle qui avait choisi d'être une sorcière ! C'était une partie d'elle, de ce qu'elle était. Elle ne pouvait être autrement sinon que de renier une partie d'elle-même.
Mais à ses yeux elle n'était qu'un monstre.

Ces mots résonnaient encore à ses oreilles sans qu'elle ne sache comment les combattre. A Gryffondor, on vous disait d'être fort mais on ne vous expliquait pas toujours comment, c'était à vous de le trouver. C'était peut-être cela le vrai courage.

Sortant de sa torpeur, la jeune fille secoua la tête pour faire partir toutes ces pensées. Allez, haut les coeurs ! Il s'agissait à présent d'écrire. Lily imagina ses parents et sa soeur en face d'elle et, la bouche ornée d'un petit sourire, elle se remit à écrire leur comptant ses aventures depuis qu'elle avait regagné la tour des Gryffons. Ses parents étaient toujours des plus curieux en ce qui concernait ses journées.

Après de longues minutes et son parchemin noirci, Lily clôtura la lettre, plus heureuse qu'elle ne l'était lorsqu'elle avait commencé à l'écrire. Bon, ce n'était pas tout mais il s'agissait de la poster !
Un coup d'oeil à sa montre lui indiqua qu'une bonne heure s'était déroulée entre temps. C'était toujours tôt mais néanmoins une heure plus décente pour se lever. Oui, oui c'est psychologique mais pour Lily, ça faisait déjà une grande différence !

La jeune fille s'habilla, attrapa son petit parchemin, plié bien consciencieusement et descendit dans la salle commune. Celle-ci était bien évidemment déserte en cette heure si matinale. Les Gryffondors avaient beau être les plus hardis, ils n'étaient pas les plus matinaux. En même temps, sans ce cauchemar, la jolie rousse en aurait sans doute fait tout autant.

Lily passa la porte dissimulée par le tableau de la Grosse Dame de l'extérieur et se retrouva dans le couloir. Un silence macabre planait sur les lieux. Cela changeait vraiment de l'ambiance en journée. Là, le château semblait plutôt froid et austère. Veillant à ne pas briser le silence, la jeune fille entreprit de se diriger vers la volière.

Pour cela, il lui fallait traverser bien la moitié du chateau mais elle s'en moquait, cela lui occupait les pensées. L'atmosphère autour d'elle était assez étrange en cette matinée, comme si le château avait été déserté de tout ses occupants durant la nuit. Oui, Lily aimait bien les grasses mat' alors ça lui faisait tout drôle de trouver tout aussi désert. Non pas qu'elle n'aimait pas ça, un peu de silence n'était souvent pas pour lui déplaire vu la manière dont sa salle commune était souvent des plus bruyante. Surtout quand il y avait les maraudeurs. Enfin, ils n'étaient pas les seuls.
C'était sans doute l'une des caractéristiques les plus particulières des Gryffondors, le fait d'être bruyant si on y réfléchissait bien. Mis à part le fait d'être tête brûlée, aventureux, parfois imprudents mais attachants. Lily aimait sa maison plus que quiconque et même si elle hurlait de temps à autre pour demander un peu de silence, elle n'aurait échangé aucun de ses camarades, pour rien au monde.

La jeune fille atteignit enfin la tour de la volière. Des centaines d'oiseaux y étaient ici assemblés. Lily chercha des yeux l'un de ceux qui portait le blason de l'école attaché à la patte. Ceux-ci étaient en libre service et faute d'avoir son propre hibou, elle en empruntait toujours un pour envoyer ses missives. Elle en repéra enfin un, à la patte duquel elle attacha soigneusement son parchemin en prenant soin de ne pas serrer trop fort. Elle ne voulait pas lui faire mal à cette brave bête.
Puis lui disant l'adresse de ses parents, elle le fit s'envoler.

Lily regarda un moment le vol gracieux de l'animal. Le soleil était encore bas et dessinait de jolis reflets sur le parc et le lac de l'école à mesure qu'il s'élevait.
La gryffondore observa un moment ce magnifique spectacle, heureuse de pouvoir y assister, avant de se décider à enfin partir. Mais lorsqu'elle se retourna, elle se prit quelqu'un de plein fouet.

Aie ! Euh...désolée. Je ne t'ai pas entendu entrer.

Depuis combien de temps cette personne était-t-elle là au juste ?




© Gasmask


Spoiler:
 


Dernière édition par Lily Evans le Mar 15 Nov - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1003
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Mar 15 Nov - 18:25

James n'était pas très matinal, il fallait le dire. Il était plutôt amateur de grasse matinée et arrivait régulièrement en cours avec de petits yeux endormis, derrière ses lunettes. Pourtant, ce matin, les ronflements combinés de ses trois compagnons de dortoir l'avaient réveillé un peu plus tôt qu'il ne l'aurait voulu. Il eut beau se retourner encore et encore sous la couette et essayer d'appliquer un oreiller sur ses oreilles pour étouffer le bruit, il ne parvenait pas à se rendormir. La seule solution aurait plutôt été d'utiliser ce même oreiller totalement inutile pour les étouffer mais il n'avait pas assez de mains pour les tuer tous les trois d'un coup. Certes, il était un sorcier, mais finalement il tenait assez à ses meilleurs amis pour ne pas leur en vouloir toute leur vie de l'avoir malencontreusement réveillé. Il se contenterait d'être ronchon jusqu'au déjeuner...
Tout en allant se préparer dans la salle de bain (c'est-à-dire désordonner ses cheveux plus savamment que ce qu'avait pu donner la nuit), il se fit la réflexion que le bruit inhabituel que faisaient les ronflements des trois autres maraudeurs était peut-être la malencontreuse conséquence de leur stupide pari de la veille : celui qui parviendrait à manger le plus de dragées surprises goût poivre sans se mettre à pleurer. Étonnamment, Peter avait remporté le pari haut la main ! L'abus de poivre avait peut-être eu un effet secondaire (mais il l'espérait temporaire) sur leurs voies respiratoires...
Oubliant cette hypothèse saugrenue, il attrapa son sac à dos (dans lequel traînait de vieux parchemins, une plume tordue, de l'encre noire et bien sûr, sa précieuse cape d'invisibilité dont il ne se séparait jamais), bien décidé à profiter un peu de son réveil matinal. Descendant d'abord dans la Grande Salle pour y subtiliser quelques toasts ni vu ni connu, il prit ensuite un raccourci de sa connaissance pour rejoindre rapidement la volière tout en mâchonnant un bout de son petit déjeuner. Mais arrivé en haut de celle-ci, il surprit Lily Evans en train d'observer le paysage. Avant qu'il n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit, elle lui rentra dedans un peu violemment...

« Eh, attention, Lily ! » fit-il, surpris, oubliant le temps d'un instant qu'il avait l'habitude de l'appeler par son nom de famille.

Lily et lui n'étaient que de simples camarades, il prenait parfois plaisir à la taquiner même s'il n'avait rien à lui reprocher... Du moins, presque rien. James pouvait se montrer infect dès que Rogue était dans le coin et il était de notoriété publique que la rouquine de gryffondor était amie avec le pire des serpentards. Hors, il ne semblait traîner aucun serpent venimeux dans le coin.

« Alors, on observe le paysage, Evans ? »

Un grand sourire charmeur s'afficha sur son visage. Loin de lui l'envie de charmer Lily Evans spécifiquement... Il avait grandi pendant l'été, aussi bien physiquement que mentalement, et son nouveau jeu était de voir quel effet il pouvait avoir sur les filles (certes en copiant un peu le talent de son meilleur ami), n'importe quelles filles.

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Mar 15 Nov - 21:08

Rencontre à la poste
Lily & James
Ma boîte aux lettres, c'était ma cachette.Elle me reliait au reste du monde et recelait dans la magie de son obscurité le pouvoir de créer des événements. ▬ Paul Auster




Elle se sentait si bien ici, si loin de tout qu'elle n'avait presque pas envie de partir. Mais son estomac lui rappela qu'il était peut-être temps d'y aller. C'est vrai, c'eut été un comble que de se lever aussi tôt pour manquer le petit déjeuner ! Mais la jolie vue l'avait un moment absorbé dans ses pensées. C'est vrai qu'elle ne pensait pas assez à venir ici.
Mais alors qu'elle allait partir elle se prit quelqu'un. Elle n'avait rien entendu !

- Potter ? S'étonna-t-elle en l'entendant l'appeler par son prénom.

Depuis quand est-ce qu'il l'appelait Lily ? Elle l'observa un moment, intriguée, à la fois par le fait qu'il l'appelle par son prénom que par sa présence inattendue ici en cette heure matinale.
Mais pas de doute les cheveux ébouriffés et ce petit air satisfait sur le visage, il ne pouvait s'agir que de son camarade de classe. Cela expliquait peut-être le silence de son approche. Potter aimait par dessus tout faire des blagues en tout genre. S'il l'avait seulement croisé sur son chemin pour la volière, il aurait certainement pu lui arracher un cri perçant dans les couloirs déserts. Heureusement qu'il avait attendu un peu.
Toutefois, bien qu'ils soient de la même année et qu'ils se volaient parfois dans les plumes, Lily avait rarement été en présence du garçon, seule à seul.

« Alors, on observe le paysage, Evans ? » 

Lily acquiesça d'un signe de tête, en se sentant un peu rougir. Elle devait avoir une tête horrible avec son manque de sommeil. Et en quoi est-ce que ça la préoccupait vraiment, là, tout de suite ? Ce n'est pas comme si elle n'était pas déjà au courant.

C'est alors qu'elle vit le sourire de Potter. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Lily se reprit, espérant qu'il n'ai pas remarqué son malaise juste avant et que ça ne lui ai pas donné d'idée. Non, non, Potter ne l'appréciait pas vraiment de toute façon, il ne devait pas la trouver assez drôle à son goût.
Ce silence entre eux était assez inhabituel lorsqu'on connaissait leur attitude respective en ce qui concernait la prise de parole.

- Et toi, qu'est-ce que tu fais ici d'aussi bon matin ? , s'enquit enfin la jeune fille.

Elle espérait juste qu'il n'allait pas penser qu'elle cherchait à savoir ses petites manies pour mieux pouvoir le trouver. Parce qu'il était un peu du genre imbu de lui-même quand même.
Et pourquoi est-ce qu'elle s'emballait d'un coup en imaginant ce que pensait Potter ?N'importe quoi ! Lily leva les yeux au ciel mais plus pour elle-même qu'autre chose.
Ce devait être le manque de sommeil. Elle ne voyait pas d'autre explication. C'était que Potter, bordel de troll, pas Merlin en personne ! Ressaisis toi Lilou.

La jeune fille lui offrit un sourire en espérant qu'il ait l'air naturel. Elle se sentait assez mal à se stresser toute seule pour une situation banale, fallait pas en plus qu'il en rajoute une couche ! En même temps, c'était sa faute ! Il pouvait pas s'annoncer au lieu de la prendre par surprise ?
Oui, Lily Evans se stressait parfois toute seule. Et vraiment pour rien.




© Gasmask


Spoiler:
 


Dernière édition par Lily Evans le Lun 21 Nov - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1003
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Dim 20 Nov - 2:01

James ne se doutait à aucun moment de toutes les pensées embrouillées qui traversaient l'esprit de la jeune fille. Lui n'en avait jamais eu autant en tête, bien que loin d'être stupide, et il n'imaginait même pas à quel point ce devait être compliqué de toujours chercher à interpréter pleins de trucs d'une manière ou d'une autre alors qu'il n'y avait absolument rien à interpréter la plupart du temps. Il n'y avait bien que les filles pour faire ça !

« Et toi, qu'est-ce que tu fais ici d'aussi bon matin ? » lui demanda Lily.

Il craint pendant un instant qu’elle pense qu’il l’avait suivi puis espionné… Elle aurait pu finir par croire qu’il magouillait encore quelque chose de pas net, si ça se trouve ayant trait à Servilus pour ne pas changer, et il n’était pas prêt à se prendre la tête de si bon matin.

« Hmm, je ne sais pas… C’est vrai qu’en venant à la volière, ma démarche n’est pas du tout prévisible… » ironisa-t-il en levant un sourcil. « Je te croyais plus maligne que ça, Evans ! »

Il insista particulièrement sur le « Evans », histoire de faire oublier qu’il l’avait précédemment appelé par son prénom, ce qui tenait de l’ordre de l’exceptionnel. Il savait que le fond de sa question n’était pas vraiment de savoir pourquoi il était à la volière mais plutôt pourquoi il y était si tôt dans la journée. Mais elle se serait probablement moquée de lui s’il lui avait raconté son hypothèse sur les dragées surprises au poivre et les ronflements de ses coturnes.
Toujours sur le pas de la porte de la volière, il commença à avancer quand il arriva ce qu’il arrivait presque à chaque fois que deux personnes se faisaient face et voulaient se contourner : aller dans la même direction que l’autre, sans réussir à se mettre d’accord sur la manière d’inverser les places. Après plusieurs essais infructueux où tous les deux manquèrent de se rentrer dedans, il finit par poser ses deux mains sur les épaules de Lily en riant légèrement, pour passer à sa gauche, direction une des ouvertures sur l’extérieur.

« Tu permettes que j’écrive une lettre ? » dit-il avec un sourire taquin.

Il sortit de son sac à dos un morceau de parchemin, une plume et une petite bouteille d’encre qu’il déposa sur le bord de la fenêtre. Tout en accomplissant son petit rituel de préparation, il proposa à sa camarade :

« Tu veux un toast ? Et alors, qu’est-ce que toi, tu fais ici d’aussi bon matin ? »

Sa plume en suspens au-dessus de sa future lettre, il se laissa le temps de la réflexion avant d’inscrire « Maman, Papa, ».

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Lun 21 Nov - 14:19

Rencontre à la poste
Lily & James
Ma boîte aux lettres, c'était ma cachette.Elle me reliait au reste du monde et recelait dans la magie de son obscurité le pouvoir de créer des événements. ▬ Paul Auster



« Hmm, je ne sais pas… C’est vrai qu’en venant à la volière, ma démarche n’est pas du tout prévisible… Je te croyais plus maligne que ça, Evans ! »

Lily ne put s'empêcher de sourire. C'est vrai que dit comme ça, sa question semblait parfaitement stupide, on pouvait difficilement faire autre chose à la volière. Oui mais loin de se laisser démonter, la jeune fille préféra répondre à sa boutade par une pointe d'humour.

- c'est vrai tu peux venir pour t'occuper des oiseaux, un rendez-vous galant, pour terminer ton devoir de potion, admirer la vue...à moins que..non ! Je sais à tous les coups tu viens pour prendre ton petit déj !

Lily préféra s'arrêter là avant de complètement partir dans son délire toute seule. Ça n'avait pas l'air de déranger Potter. Mais bon, peut-être qu'il voulait juste poster sa lettre en fait.
La jolie rousse avança, se mettant sur la droite pour le laisser passer mais celui-ci en fit de même. Elle se rabattit alors sur la gauche, en même temps que Potter, se retrouvant coincés à nouveau. Ce petit manège aurait sans doute put durer un moment si le garçon n'avait pris les choses en main. Avec un petit rire, il posa ses mains sur les épaules de la rouge et or et la contourna aisément.

La Gryffondor se sentit rougir à ce simple contact. Hello ! La Terre appelle Lily !
Mais aussitôt elle reprit contenance, reculant même instinctivement d'un pas. C'était quoi ce délire ! C'était Potter là, fallait se détendre. Le manque de sommeil. Oui, c'était clairement ça, elle agissait de manière irrationnelle parce qu'elle était super fatiguée !

« Tu permettes que j’écrive une lettre ? »


Lily hocha la tête machinalement, quoiqu'un peu surprise. Mais en voyant son air taquin, elle réalisa qu'il n'attendait de toute façon pas son accord. A vrai dire, le mieux qu'elle avait à faire c'était de le laisser écrire sa lettre tranquille et de partir. Son ventre commençait d'ailleurs à protester, il était plus que temps d'aller à la rencontre du petit déj'.

Potter sortait des affaires de son sac prêt à rédiger sa missive. En le voyant faire, elle remarqua que chaque objet semblait trouver sa place sur le rebord de la fenêtre. Il devait souvent écrire son courrier ici juste avant de le poster en fait. Elle l'ignorait. En même temps, elle ne connaissait pas toutes les manies de ses camarades. Encore plus soucieuse de son intrusion dans cet étrange rituel, Lily s’apprêtait à prendre congés. Mais alors qu'elle ouvrait la bouche pour ce faire le garçon la devança en lui proposant un toast.
Des étincelles dans les yeux, Lily lui offrit l'un de ses plus beaux sourires.

- Tu en as, c'est vrai ?! Oh j'aimerai vraiment ça, je meurs de faim ! S'exclama la gryffondor, soudainement emballée.

Lily Evans ou la morfale de Gryffondor ! Et oui, ça faisait pas tellement rêver mais bon, la jeune fille aimait à se dire que cela prouvait qu'elle restait fidèle à elle-même (et à son amour pour la nourriture).

La jeune fille se hissa sur le rebord de fenêtre et s'y assit, juste à côté de Potter et de sa lettre. Lorsque celui-ci lui tendit un toast, elle le remercia chaleureusement avant d'y croquer dedans. “mmh il était encore tiède”. Lily était aux anges. Entre ce lever de soleil et ce petit déj' ici, sa journée commençait de la meilleure manière possible. Et le fait de rencontrer Potter aussi. C'était plus facile d'avoir une conversation lorsqu'il n'était pas entouré de toute sa bande apparemment.

La jolie rousse croqua une nouvelle fois dans son toast avec un plaisir évident lorsque le garçon lui demanda ce qu'elle, elle faisait ici d'aussi bonne heure. Lily prit le temps de bien mâcher tout en se remémorant son réveil, plus que matinal. Au souvenir de son cauchemar, elle ne put s'empêcher de légèrement grimacer.

- Je me suis réveillé tôt et je n'avais pas grand-chose à faire alors j'ai décidé de venir poster une lettre à mes parents.


Elle laissa échapper un petit soupir avant d'avouer.

- En fait...pour tout te dire, j'ai fait un cauchemar. Je n'ai pas pu me rendormir après ça.




© Gasmask

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1003
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Dim 27 Nov - 0:15

Il leva un sourcil étonné, légèrement amusé, à la pointe d'humour de Lily qui lui fit la liste des occupations qui auraient pu le mener à la volière. Une fois qu'il eut sorti et déposé toutes ses petites affaires sur le bord de la fenêtre, sa raison d'être ici était loin d'être mystérieuse. La réaction si enjouée de Lily quand il lui proposa un toast l’étonna. Il souleva la plume de son parchemin en l’observant un instant alors qu’elle dévorait le toast.

« On dirait Peter qui n’aurait pas mangé depuis une semaine ! La prochaine fois que je te croiserais de mauvaise humeur, je me contenterais de te proposer de la nourriture si ça te fait cet effet, haha ! » se moqua-t-il légèrement.

Il posa à nouveau son regard sur le début de lettre qu’il était en train d’écrire. Une goutte d’encre était tombée du bout de sa plume et avait taché le parchemin. Il ne s’en formalisa pas et écrivit : « Comment allez-vous ? Moi, ça va super ! Désolé pour le courrier que McGonagall vous a envoyé la semaine dernière… mais je n’ai même pas eu d’heure de colle ! ». Il s’arrêta à nouveau pour entendre la réponse de Lily, tout en se chatouillant machinalement le bout du nez avec sa plume.

« Un cauchemar ? C’est donc ça, cette sale tête que tu te traînes ? » jugea-t-il avec un sourire en coin…

Sa critique était assez ironique quand on pensait que lui avait en permanence l’air de sortir de son lit et que derrière ses lunettes, il avait des tout petits yeux dus à sa courte nuit… Bref, largement de quoi rivaliser avec la mine fatiguée de la rousse. D’ailleurs, cela ne lui inspira rien de plus qu’un bâillement à s’en décrocher la mâchoire. Il ajouta à sa lettre « Dites, je n’ai plus d’argent de poche et la sortie à Pré-Au-Lard est pour bientôt, est-ce que je pourrais en avoir en avance, s’il vous plait ? ».

« Et qu’est-ce qu’il racontait ce cauchemar ? Si ce n’est pas trop indiscret ! »

Il posa sa plume dans son encrier et releva les yeux vers elle, en croisant les bras. Il était curieux de savoir de quoi pouvait bien rêver une fille et de quoi Evans pouvait bien avoir assez peur pour que ça l’empêche de dormir.

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Jeu 15 Déc - 3:26

Rencontre à la poste
Lily & James
Ma boîte aux lettres, c'était ma cachette.Elle me reliait au reste du monde et recelait dans la magie de son obscurité le pouvoir de créer des événements. ▬ Paul Auster



S'étant levée assez tôt, la jeune fille n'était pas encore passée par la Grande Salle. Son estomac était le premier à le lui rappeler. Aussi lorsqu'il lui proposa un toast, elle n'hésita pas une seconde. Tandis que la demoiselle se régalait, le jeune homme en face d'elle s'amusait à la comparer à son ami Peter. Lily fronça légèrement les sourcils face à cette comparaison. Elle était gourmande, d'accord et ne s'en cachait pas mais elle n'était pas gloutonne quand même ! Quoique...

Puis se laissant aller à elle ne savait qu'elle confidence, la jeune fille laissa échapper qu'elle avait été dans l'incapacité de se rendormir après un cauchemar. Elle aurait aussitôt voulu reprendre ces propos, à l'instant même où ils franchirent ses lèvres. A vrai dire, Potter semblait se concentrer sur sa lettre, il n'y avait peut-être pas fait attention. Mais ce dernier, releva la tête, brisant toutes ces illusions, afin de mieux la détailler. Lily se sentait mal à l'aise sous ce regard perçant. Elle avait passé assez de temps face au miroir pour constater les dégats sur son visage ! Elle avait une tête de zombie, pas étonnant que l'autre se paie sa fraise !
- Et la tienne ! Tu peux parler hein ! Répliqua-t-elle comme mue par un automatisme.

Enfin, peu importait au final ! Le garçon replongeait le nez sur son parchemin tout en esquissant un bâillement. A sa vue, Lily dut faire preuve de beaucoup de volonté pour en réprimer un.

Le Gryffondor, imperturbable, continuait sa lettre, griffonnant de ça de là avant de lever le nez vers elle de temps à autre. Mais tout aussi curieux qu'elle, Lily ne fut pas tellement surprise lorsqu'il lui demanda en quoi consistait son cauchemar. Elle ne put réprimer une petite grimace néanmoins. Elle avait espéré qu'il ne pose tout de même pas la question. Il fallait croire que Merlin était déjà fort occupé en ce matin pour ne pas exaucer ses prières.
Lily poussa un petit soupir, hésitant toutefois à partager ses craintes avec son camarade. Au pire, ce n'était pas comme s'il allait les hurler dans tout le château, non ? Enfin, concernant James Potter, on était sûr de rien. Mais lorsqu'il releva les yeux vers elle, la rouge et or sentit qu'elle ne pouvait se dérober devant ce regard, et se jeta finalement à l'eau.

- Eh bien...je te préviens tout de suite, ce n'est rien de bien excitant. Tu risques d'être déçu. Le prévint-elle.

Mais il avait plutôt l'air de s'en moquer. Il était toujours devant elle, bras croisés, imperturbable. La jeune fille soupira de nouveau, tout en cherchant ses mots.
J'étais dans une espèce de forêt, grande, lugubre, entourée de toute part par une sombre brume...et j'entendais des rires sinistres, suivis des voix de personnes qui me sont familières. Je n'avais pas ma baguette. La forêt semblait se refermer sur moi et...et je sentais qu'on m'appelait mais...

Lily se tut un moment, revivant presque le rêve de cette nuit. Elle entendait ses parents. Et plus particulièrement sa soeur. Ils l'appelaient au secours. Tout tournait autour d'elle.

- Je ne pouvais rien faire pour les aider, murmura-t-elle pour elle-même.

C'était cette impuissance qui la terrifiait. À quoi bon avoir des pouvoirs magiques si l'on ne pouvait pas aider ceux qu'on s'aiment. Mais ce qui l'effrayait le plus dans ce cauchemar était la fin, parce que cela se rapprochait tellement de la réalité.

- Puis c'est le noir complet...juste une voix qui...la voix de la jeune fille trembla un peu...une voix qui me dit que je...que je suis un monstre...

Lily s'interrompit, perdue dans ses pensées. La voix de sa soeur résonnait toujours à ses oreilles. Elle l'entendait souvent. Elle sentait son mépris. Lily fut prise d'un frisson.
Et le pire, c'est qu'elle savait que lorsqu'elle rentrerait, elle l'entendrait de vive voix. Pétunia ne voulait plus rien avoir à faire avec elle depuis qu'elle était entrée à Poudlard.
La rouquine se rappela alors qu'elle n'était pas seule et offrit un petit sourire embarrassé à son camarade.

- Désolée...je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. Ce n'était qu'un mauvais rêve...

Manquerait plus qu'il la prenne pour une chochotte et qu'une rumeur se crée.




© Gasmask

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1003
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Dim 25 Déc - 23:02

La plume posée à côté de sa lettre, les bras croisés, Jamesl s'était redressé, tout concentré sur le récit de Lily. Il était curieux de savoir ce qui effrayait Evans... surtout si ça pouvait participer à une mauvaise blague future. James avait assez peu de scrupules, il était après tout un maraudeur avant d'être un ami pour quiconque autre que ses trois meilleurs amis.

« Eh bien...je te préviens tout de suite, ce n'est rien de bien excitant. Tu risques d'être déçu. »
« Oh, ne te fais pas de soucis pour ma déception, je m'en remettrais si ton histoire est vraiment nulle ! » l'encouragea-t-il maladroitement.

La description de Lily était assez détaillée pour réveiller l'imagination de James qui arrivait sans mal à se faire une image de ce qu'avait été son rêve... ou plutôt son cauchemar. Il compatissait au début du récit, mais la fin le laissa plutôt de marbre.

« Un... monstre ? » reprit-il avec un air peu convaincu.

Il avait du mal à imaginer ce qui, dans ce cauchemar, aurait pu faire de Lily un monstre. Elle avait tout l'air d'être plutôt une victime sur le point d'être attaquée, sans baguette dans cette forêt sombre... Tout du moins, c'est sûrement ce qui aurait fait de ce rêve un cauchemar si James avait été à sa place. Mais il ne comprenait pas cette partie avec le monstre. Ça ne faisait pas vraiment sens, pour lui.

« Désolée...je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. Ce n'était qu'un mauvais rêve... »
« C''est bizarre quand même, je trouve ! Qui donc pourrait bien croire que la petite Lily Evans qui ne ferait pas peur à une mouche, pourrait être un monstre ? » continua-t-il, avec un léger accent moqueur. « Pas de quoi en faire un traumatisme ! »

Il n'était plus vraiment compatissant, mais plutôt à deux doigts d'être blessant, sans s'en rendre vraiment compte. Moins intéressé par cette histoire qu'il ne comprenait pas, ill se pencha donc à nouveau sur sa lettre pour la conclure et signa rapidement : « On se voit à Noël, la bise à tous les deux. Votre fils préféré (et unique), James ». Il ferma sa bouteille d'encre qui avait déjà commencé à sécher et roula sa lettre en observant autour de lui lequel des hiboux du château avait l'air le plus en forme.

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Lun 2 Jan - 10:41

Rencontre à la poste
Lily & James
Ma boîte aux lettres, c'était ma cachette.Elle me reliait au reste du monde et recelait dans la magie de son obscurité le pouvoir de créer des événements. ▬ Paul Auster



« Oh, ne te fais pas de soucis pour ma déception, je m'en remettrais si ton histoire est vraiment nulle ! »

Lily hésita davantage. Peut-être pas une bonne idée d'en parler à Potter tout compte fait. Mais bon elle était lancée alors....autant y aller. La jeune fille raconta ses dernières pensées nocturnes, revivant partiellement les événements à travers son récit. Elle ne put retenir un léger frisson en se rappelant la voix qui la tiraillait dans cet environnement lugubre.

Bien qu'intéressé au début, il sembla totalement blasé à l'entente du mot “monstre”.  En y réfléchissant, elle pouvait probablement comprendre. On aurait dit une gamine qui avait peur du monstre sous son lit ou de toutes les histoires racontés par les parents à leur progéniture. Elle n'avait pas vraiment attendu sa sympathie de toute façon. En fait, elle ne savait pas vraiment à quoi elle s'était attendu ou pourquoi elle s'était allée à se confier au maraudeur. Il fallait croire qu'il mettait en confiance.

Ça avait au moins eu le mérite de la libérer d'un poids...pour quelques minutes avant de réaliser l'étendue de son idiotie.

"Qui donc pourrait bien croire que la petite Lily Evans qui ne ferait pas peur à une mouche, pourrait être un monstre ? »

La rouquine redressa la tête surprise. Elle ne s'était pas du tout attendu à ce genre de commentaire. “Si tu savais” songea-t-elle sans le dire. Mais cette taquinerie eut au moins le mérite de lui arracher un sourire.

- Pas de mal à une mouche...tu n'en sais rien Potter. Un beau jour tu pourrais bien t'en mordre les doigts, susurra-t-elle avec un sourire mi-figue, mi-raisin.

Voyant qu'il avait terminé sa lettre et qu'il cherchait à présent un hibou, la jeune siffla en direction d'un groupe d'hiboux de l'école.

D'habitude, seulement un lui répondait et accourrait vers elle mais cette fois-ci c'est trois hiboux qui se précipitèrent sur eux. Après des battements d'ailes et de vol de plumes en tout genre, l'un se posa sur l'épaule de James, l'autre sur Lily tandis que le dernier voletait encore en cercle autour d'eux avant de se poser sur le rebord de fenêtre.

- Voilà ! Tu n'as plus que l'embarras du choix ! Claironna Lily à l'attention de son camarade.

Plus quelques plumes dans les cheveux...mais bon, personne n'est parfait !




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1003
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /Lydie
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Mar 3 Jan - 11:22

La taquinerie de James aurait tout aussi bien pu faire sourire Lily que la vexer définitivement. Après tout, elle se confiait à lui sur un événement qui avait l'air de l'avoir marqué négativement et lui, plutôt que de chercher à la consoler, se moquait d'elle et de ses craintes qu'il ne comprenait pas. Il ne cherchait d'ailleurs pas vraiment à les comprendre. James était assez égoïste et maladroit pour n'avoir aucun tact avec Lily, surtout quand il ne la considérait pas plus qu'une camarade d'école, parfois sympathique mais qui pouvait aussi s'avérer quelques fois un peu agaçante. Lily eut la clairvoyance de ne pas se vexer de la balourdise de James et choisit de répondre à ses taquineries par d'autres.

« Pas de mal à une mouche...tu n'en sais rien Potter. Un beau jour tu pourrais bien t'en mordre les doigts. » susurra la rouquine.
« J'ai hâte de voir ça, tiens ! » répondit-il avec un sourire en coin.

Soudain, il se rendit compte que le tour qu'avait pris leur conversation aurait pu passer pour du flirt et il se détourna. Flirté avec Lily Evans, la fille qui murmure à l'oreille du serpent(ard) ? Berk, jamais de la vie !
Alors qu'il cherchait quel hibou pourrait emmener sa lettre et revenir avec un paquet chargé de friandises et de mornilles, Lily se mit alors à siffler vers un groupe de hiboux. Trois se détachèrent du lot et volèrent dans leur direction, battant des ailes un peu trop violemment pour savoir qui aurait le privilège de servir James qui se protégea le visage d'un coup de serre avec ses bras. Finalement, il sentit un poids sur son épaule et observa les trois hiboux qui attendaient de savoir qui serait l'élu.

« Voilà ! Tu n'as plus que l'embarras du choix ! »

Lily avait une drôle de tête avec des plumes un peu partout dans les cheveux et sur sa robe. Il s'imaginait que lui non plus ne devait pas être bien classe... Les plumes devaient bien s'attacher dans ses cheveux sans cesse emmêlés. Il avisa les trois hiboux mais ils semblaient tout aussi robustes les uns que les autres.

« Eh bien, je crois que mon choix se portera sur celui qui a eu le meilleur goût... » fit-il en fanfaronnant, avant de nouer sa lettre autour de la patte du hibou s'étant posé sur sa propre épaule.

Il le guida ensuite jusqu'à la fenêtre et celui-ci s'envola aussitôt vers l'horizon. Il attendit de le voir disparaître pour se retourner vers Lily. Les deux autres hiboux s'en étaient retournés à leurs occupations.

« Mission accomplie ! Le monstre a autre chose à faire ici ou bien est-ce qu’elle n’a pas envie de manger des toasts beurrés à une table et non pas entourée de volatiles en tout genre ? »

Oui, oui, James invitait bien Lily à faire le chemin ensemble jusqu’à la Grande Salle pour prendre un vrai petit déjeuner plutôt que de rester ici à ressasser son mauvais rêve.


(500 mots)

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James) Jeu 19 Jan - 22:53

Rencontre à la poste
Lily & James
Ma boîte aux lettres, c'était ma cachette.Elle me reliait au reste du monde et recelait dans la magie de son obscurité le pouvoir de créer des événements. ▬ Paul Auster



J'ai hâte de voir ça, tiens ! »


La jeune fille leva les yeux au ciel tout en songeant “tu verras, Potter, tu verras !” Il n'était pas dit qu'elle était la petite fille bien sage qui restait dans son coin avec un sourire angélique. Elle aussi elle pouvait faire des bêtises de temps à autre, le seul truc étant de ne pas se faire prendre. Le problème avec les gens était qu'ils se focalisaient sur la réputation plus que sur la personne elle-même. On ne lui avait jamais dit que les saintes nitouche étaient des diablesses qui ne s'étaient pas fait chopper ?

Cette pensée lui arracha un sourire, tandis qu'elle se proposait de lui appeler un hibou. Et tellement serviable avec ça. Non, la griffondor avait définitivement toute les qualités de la gentille fifille.

Tout deux couverts de plumes, ils avaient l'air beau tiens. Le choix de Potter se porta bien entendu sur le sien. Celui qui a le meilleur goût. C'est cela oui...
C'était ça le problème avec Potter, autant il pouvait s'avérer être un camarade sympathique qu'il pouvait vous sortir par les pores avec son narcissisme à deux noises. Certains s'étaient noyés pour moins que ça ! La rouquine caressa le hibou qui était sur son épaule avant de le renvoyer d'une légère pression sur le bras. Elle le regarda s'envoler avec grâce jusqu'à son perchoir. Ces animaux étaient tellement majestueux. Et fidèle avec ça. Tant de raison d'en avoir. Mais elle savait bien que ses parents ne voudraient jamais. Il lui faudrait attendre d'être dans son propre chez elle sans doute.

Tu as un animal de compagnie ? Je pense ne t'avoir jamais vu avec un...Demanda-t-elle à son camarade avant de se débarrasser des plumes qui étaient dans ses cheveux et sur sa robe.

Elle aimait bien traîner avec les animaux de la tour des rouges et or mais il faut dire qu'il y en avait pas mal, il était possible qu'elle n'en ai pas fait le tour. Elle pouvait déduire que Potter n'avait pas de hibou comme il prenait ceux de l'école. De chat, elle s'en serait sans doute rendu compte depuis le temps. C'était ses animaux préféré au château. Et puis, un crapeau ou un rat, elle ne voyait pas vraiment le garçon s'encombrer d'animal de la sorte. James Potter aimait ce qui était classe. Il aimait qu'on se retourne sur son passage et qu'on le complimente. Elle ne le voyait pas du tout s'attacher pour un animal quelconque.

La jeune fille se rembrunit en l'entendant l'appeler “le monstre”. Pas ça. Pas ça Potter. Elle pinça les lèvres jusqu'à ce qu'elles ne deviennent plus qu'une fine ligne, s'empêchant de lui asséner une remarque cinglante. Il fallait passer outre. Et puis il est vrai qu'elle n'avait plus rien à faire ici. Elle se donna un moment avant de reprendre son sourire.

Non, libre comme l'air. Et je suis bien partante pour des toast ! Allons-y Potter ! S'enthousiasma-t-elle en ôtant quelques plumes encore sur le garçon d'une pichenette.
Il est possible qu'il reçu un petit coup sur la tête alors qu'elle le débarrassait de ses plumes. La jolie rousse s'excusa rapidement, bien qu'étant tout à fait satisfaite intérieurement. Ça lui apprendrait à la qualifier de monstre ! Et il n'avait pas intérêt de parler de cette histoire dans tout le château.

Les deux Gryffondors descendirent donc ensemble jusqu'à la Grande Salle pour mieux profiter du petit déjeuner. En chemin, ils enchaînèrent sur les animaux en tout genre. Et pour le plus grand bonheur de la rousse, le mot "monstre" ne refranchit pas les lèvres de Potter.

CLOS




© Gasmask




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre à la poste (James)

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre à la poste (James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» Dépot d'arme/avant poste ork
» Nouveau poste ! ^^'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-