Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 8


MessageSujet: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix] Sam 19 Nov - 15:17

 PJ et PNJ attendus :
 

Le directeur de Poudlard arpentait la salle à l’étage de la Tête de Sanglier, le visage grave. L'heure du rendez-vous approchait, et bientôt, la salle se remplirait – il l’espérait – du comité restreint qu’il avait soigneusement sélectionné. Quelques jours plus tôt, lorsqu’il avait demandé à Abelforth d’assurer la sécurité de son bar pour une rencontre confidentielle, ce dernier n’avait pas hésité à lui cracher le fond de ses pensées. « Serait-ce possible que le grand Albus Dumbledore daigne cette fois-ci ne pas attendre 20 ans avant d’empêcher un mage noir à prendre le pouvoir ? Une dizaine de mort, ça t’a suffi cette fois ? Je te félicite mon frère, ta bonne conscience de Grand Sauveur fait des progrès… ». Albus s’était bien gardé de lui répondre, sachant que derrière l’ironie acide, il pouvait avoir une totale confiance en Abelforth pour la tâche qu’il lui confiait. Et il savait reconnaître que ses reproches à peine voilées étaient légitimes.

Le premier à arriver fut, sans surprise, Elphias, qui s’empressa d’aller saluer son vieil ami. Il fut rapidement suivi de presque toutes les personnes qu’Albus avait approché pour participer à cette réunion. Il regrettait l’absence de Minerva, mais il comprenait la position du Professeur MacGonagal vis-à-vis du Ministère et la respectait. En parlant du Ministère, il choisit de mettre les choses au clair en guise d’introduction :


- Bonjour à tous, et merci d’avoir répondu présent en ces temps troublés. Je tiens à préciser avant toutes choses que Madame la Ministre n’est officiellement pas au courant de cette rencontre. Pour tout vous dire, Madame Jenkins se retrouve en facheuse posture, et pour ceux d’entre vous qui sont en poste au Ministère en ce moment, je vous conseille de rester discret sur ce qu’il sortira de cette discussion. Le simple fait de prendre le thé avec moi semble suspect aux yeux de certains.


La rumeur commençait à courir qu’une destitution de la Ministre Jenkins serait programmée, et que Dumbledore comploterait pour prendre sa place. Ce qui était totalement faux bien sûr.

- Malheureusement, vous savez que c’est un évènement particulièrement tragique qui a motivé mon appel à nous réunir. Je ne me permettrais pas de vous livrer un récit de seconde main alors que nous avons des personnes présentes ici qui étaient sur les lieux lors du meurtre odieux de Merope et Graham Prewett. Je les laisserai donc donner les détails qui leur semblerons importants que nous sachions tous.


Albus fit un signe de tête aux aurors présents dans la salles, Alastor Maugrey, Aaron Lucas, et les jeunes Kinsley Shacklebolt, Frank Londubat et Alice Fortarôme. Plusieurs d’entre eux étaient présents lors de cette terrible nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 178
| AVATARS / CRÉDITS : Sarah Gadon (c) BALACLAVA


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une horde de inféri
| PATRONUS : Une chevêche d'Athéna
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix] Jeu 24 Nov - 14:47

Alice s'empare du petit pot de terre cuite placé sur le dessus de la cheminée. Elle y extirpe un peu de poudre verte et se retourne vers Frank pour être sûr qu'il est prêt à partir. Celui-ci lui fait comprendre qu'ils peuvent y aller. Alors Alice lance la poudre verte dans les flammes de la cheminée avant de s'y engouffrer.
« La Tête de Sanglier à Pré-au-Lard ! » dit-elle distinctement.
Aussitôt, les images se mettent à tourner autour de la jeune auror qui disparaît de son domicile à Londres pour réapparaître dans l'âtre de la cheminée de la Tête de Sanglier. Alice fait un pas en avant, époussette sa robe de sorcière vert émeraude, remet bien en place sa cape noire autour de ses épaules puis se retourne vers la cheminée pour accueillir Frank qui se matérialise à sa suite. Tous deux jettent un coup d'oeil autour d'eux et Alice croise le regard d'Abelforth derrière le comptoir. Sans un mot, celui-ci désigne d'un signe de tête l'escalier qui se trouve derrière lui. Alice attrape le bras de Frank et l'entraîne jusqu'aux marches qui les mènent à l'étage.
Albus Dumbledore est déjà là, en compagnie d'Elphias Doge. Alice les salue tous les deux et ils finissent par être vite rejoints par le reste des invités. Alors Dumbledore commence son discours en parlant de la position du Ministère quant à cette réunion. La jeune femme sait pourquoi ils sont là. La situation est de plus en plus grave et le Ministère, eh bien on ne peut s'en fier. Ils sont dépassés par les événements et comme l'explique le Directeur de Poudlard, même la Ministre elle-même n'arrive pas à gérer. Ça se ressent dans les locaux du Ministère, les employés sont stressés, paniqués, les notes de service volettent en très grand nombre de bureau à bureau, c'est la pagaille totale et c'est pourquoi Alice a accepté de participer à cette réunion, aujourd'hui. Clairement, il faut tenter une autre approche.
Puis Albus Dumbledore en vient au sujet qui est à l'origine de cette assemblée, à savoir la mort de Merope et Graham Prewett. A ce souvenir, Alice sent un frisson lui parcourir l'échine. Pour autant, elle ne prend pas la parole et laisse à ses collègues, Aaron ou Kingsley, le soin de tout raconter quant à ce qui s'est passé cette nuit-là. Les images de ces deux meurtres sont encore trop ancrées en elle. Comme la culpabilité qui ne la quitte pas, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix] Ven 25 Nov - 11:42

En d’autres temps, Kingsley se serait probablement souvenu avec amusement de ses premières virées à la Tête de Sanglier, alors qu’il était encore élève à Poudlard, avec la fine équipe de têtes brûlées de l’époque… Mais aujourd’hui, c’est la mine sombre et pas l’ombre d’un sourire qu’il pénétra dans le pub, salua Abelforth, et monta à l’étage, lieu de la réunion. Il fit un petit signe de tête à Frank et Alice, et s’installa à coté de cette dernière. Ils n’avaient pas eu besoin de beaucoup échangé tous les deux pour comprendre qu’ils étaient dans le même état de choc depuis cette fameuse nuit. S’il avait trouvé réconfort et soutien auprès de Maelyn, il connaissait assez Frank pour savoir qu’il était la meilleure personne dont Alice pouvait avoir besoin. A vrai dire, King admirait ces deux-là, et c’est en grande partie grâce à eux qu’il était là aujourd’hui.

Il n’était pas sûr qu’accepter l’invitation de Dumbledore quelques jours plus tôt, se demandant si ça n’allait pas encore plus affaiblir de Bureaux des Aurors si la moitié de l’effectif perdait pour de bon toute confiance en leurs supérieurs, et allait chercher un autre leader en la personne du directeur de Poudlard. Il comprenait assez la politique pour lire entre les lignes du discours de ce dernier, et y voir la confirmation de ses craintes. Le Ministère était plus faible que jamais, et les gens rassemblés ici l’allaient certainement pas contribuer à le sauver, mais agir dans son dos… Kingsley fronça les sourcils, glissant un regard en coin à Aaron Lucas et Alastor Maugrey. Ce dernier surprit son regard et le fixa avec fermeté. Le jeune auror baissa les yeux et resta silencieux.

Albus Dumbledore demanda ensuite aux aurors présents de faire le récit de l’attaque des Prewett. King sentit Alice frémir à côté de lui. Il posa brièvement une main rassurante sur son bras puis se racla la gorge pour prendre la parole.


- C’est l’œuvre d’un groupe entrainé, ou du moins bien préparé. Ils étaient quatre, l’attaque a été fulgurante, ils étaient venu pour tuer, et se fichaient qu’il y a des victimes collatérales. Le deuxième but était de s’afficher ouvertement. Ils ont signé leur meurtre par une marque, la Marque des Ténèbres. Ils exécutaient des ordres, j’en suis persuadé, mais leur leader n’était pas présent. C’était des tueurs, mais si on avait réussi à abattre un des leurs sur place, les autres ne s’en seraient pas soucié. Je pense… en avoir reconnu l’un d’eux. Il sentit les regards de ses collègues se fixer sur lui. C’était la première fois qu’il l’avouait, et ne l’avait pas mis dans le rapport. Il déglutit avant de poursuivre. Merope Prewett n’a pas été tué par un Sortilège de Mort. J’ai entrevu le maléfice et vu les effets… Blessé, immobilisé de l’autre côté de la fenêtre, Kingsley n’avait rien pu faire, mais avait perçu la douleur et la lente agonie de la victime. C’était cette image qui continuait de le réveiller en sursaut toutes les nuits. C’était un sortilège inhabituel, et j’ai réussi à en retrouver la trace dans les archives des affaires classées, certaines dont j’ai déjà eu la charge. Il s’agit de la signature de Dolohov, Antonin Dolohov. Un meurtrier que nous avons déjà affronté il y a peu de temps, Frank et moi.  

Il s’attendit à recevoir des remarques de ses supérieurs, notamment de Aaron qui n’avait jamais manqué de critiquer son obsession à vouloir coincer Dolohov, au risque de désobéir aux ordres hiérarchiques pour ce qu’il prenait pour une affaire personnelle. Mais il était prêt à l’assumer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 163
| AVATARS / CRÉDITS : Richard Armitage
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : trahir les aurors et l'ordre du Phénix
| PATRONUS : Une petite belette blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix] Mer 30 Nov - 15:46

Buvant un "verre" sur le chemin de Traverse avec Alastor, l'auror regardait fréquemment sa montre. Quand enfin elle indiqua l'heure venue, les deux aurors se levèrent, quittèrent le pub et transplannèrent vers Pré-au-lard. La réunion qui les attendait ce soir était de la plus haute importance et tout deux se montrait le visage grave !
Quand Aaron avait reçu l'invitation de Dumbledore, en même temps que Alastor, il n'avait pas hésité. Toutefois, il  s'inquiétait des aurors qui y seraient présent. Non pas par manque de confiance mais surtout parce que Vince Wright, leur supérieur n'adhèrerai jamais sur quelque chose comme ça. Que lui tombe aux yeux du ministère pour l'ordre n'avait aucune importance, mais le ministère ne pouvait pas se passer des éléments qui serait la ce soir ! Pas même de Alice, avec qui a cause de son caractère sexiste, il avait eut quelques différents.

Les dernières pertes avait été, en plus de choqué profondément les aurore présent sur place, lourde de sens pour le monde sorciers, mais surtout le signe que n'importe qui pourrait être visé dorénavant. Et ça c'était inadmissible.
Il pénétra dans le bar, suivit de près par Alastor. Ils étaient les derniers !
Aaron avait déjà entendu parler de cette rumeur lors d'une réunion des dirigeant du bureau de la justice de la justice magique mais il n'y avait jamais prêter plus d'attention que ça.
Il observa les aurors, d'habitude sous ses ordres. Même si aujourd'hui leur chef était Dumbledore, il prenait la responsabilité pour chacun des aurors ici présent. Mais tous étaient sérieux et déterminé.

Dumbledore en vint à l'assassinat des Prewett auquel Aaron avait participé. Il avait récupérer les rapports de chacun des aurors présent sur les lieux ce jour la, les avaient analyser, phrases par phrases, mots par mots. DE tout ça, il avait fait un rapport général sur la soirée en y insérant les éléments des autres. Malgré ça, il n'avait pu définir les raisons de l'échec de cette mission. Le dossier transmis et ré-etudier avec Vince, n'avait pas non plus permis d'élucider le mystère et la conclusion qui avait ajouter était celle-ci: "Manque d'effectif".
Conclusion qui avait mis Aaron dans une rage noire.

Il laissa Kingsley prendre la parole. Il le connaissait pour l'avoir formé, et il n'avait pas réussit à lui enlevé l'idée d'outrepassé les règlements pendant ces missions. Lui-même ne s'en gênait parfois pas mais il est vrais que Kingsley, avait largement dépassé le maître parfois.
Il fronça les sourcils en entendant le jeune auror mentionner Antonin Dolohov. En tant que sous-chef, Aaron avait souvent le devoir d'étudier les rapports de ses aurors, et il avait mis beaucoup d'attention dans celui ou Kingsley et Franck avait affronté un certain Antonin Dolohov. Un grand nombres de règles avait été enfreinte lors de cette rencontre et Aaron avait du réprimander les deux aurors. Surtout que la mission n'avait pas été commanditée par le bureau des aurors à l'époque. Les accusations contre antonin Dolohov n'avait pu être reçu malgré les rapports des deux aurors.

-"Certes ils étaient plus nombreux que nous, mais ce qui m'inquiète le plus, c'est la manière précise dont ils sont apparut dans la maison, évitant toute les parties surveillera. Ce n'est que quand Merope et Graham ont commencer à se défendre qu'on a pris conscience de ce qui arrivait. J'ai essayé de suggérer à une fuite, mais cela n'a pas été pris en compte, pourtant il me semble évident vu leur intervention millimétré qu'ils étaient au courant de nos positions, de nos périodes de changements etc…
Quand à Antonin Dolohov, ce n'est malheureusement pas un élément recevable puisque aucune preuve ne l'accuse…
Aaron voudrait pouvoir croire en l'instinct de cet aurore qu'il a formé. Alastor déjà lui avait dit que Antonin avait trempé dans bien des affaires, mais les lois étaient ce qu'elles étaient, on ne pouvait accuser quelqu'un sans preuves.

-"Toutefois, si aux yeux du Ministère il n'est pas possible de soupçonner Dolohov, les dossiers des archives parlent suffisamment de lui dan de sombres affaires, pour qu'on puissent étudier cela de plus près. Qu'en pensez-vous ?"
Il avait dit cela en fixant Kingsley des yeux, mais sa question allait maintenant vers Dumbledore. Un seul mot de sa part et les missions commencerait, les soupçons deviendraient des accusations…

A côté de lui Alastor prit la parole.
-"Avant de soupçonner quelqu'un il faudrait d'abord étudier toutes nos possibilité actuelle ! Nous sommes cinq aurors, un directeur, le meilleur sorcier soit-il, et un sorcier du ministère. Soit une bande peu nombreuse. Je ne pense que nous ayons vraiment les moyens d'inquiéter ni même de tenter d'arrêter les fidèles de se mage noir."
De part son expérience et son intelligence, Alastor venait de pointer une faille. Alors que Aaron, Alice et Kinglsey présent sur place et don plus concerné s'emballait, Alastor ramenait tout le monde à l'essentiel.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 8


MessageSujet: Re: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix] Jeu 5 Jan - 20:14

Albus écouta attentivement les trois aurors qui prirent la parole. Le récit du jeune Shacklebolt imposa des images terribles, mais précise au directeur. Il se souvenait bien de Kingsley, un ancien élève particulièrement brillant, qu’il avait même nommé Préfet en Chef. Il ne doutait pas qu’il ait raison concernant Dolohov, et cela recoupait les informations que lui-même avait pu récolter. Les doutes concernant d’éventuels Mangemorts infiltrés au Ministère étaient particulièrement inquiétantes, et rendait le rôle du petit groupe qui se formait hors-Ministère ce soir encore plus indispensable. Il hocha la tête à l’intervention d’Aaron. Ce dernier pointait encore plus vivement les freins posés à l’action du Bureau des Aurors. Albus avait besoin d’homme comme lui, non seulement pour ses qualités connues et reconnues d’homme de terrain, mais aussi pour sa position au Ministère, qui les aidera certainement à identifier les Mangemorts infiltrés dans l’administration.

Avant de lui répondre, il laissa Alastor prendre la parole. Son expérience parla, et mis le doigt sur la problématique principale qui devait les animer avant de se lancer dans un combat perdu d’avance.
« En effet, nos moyens sont limités, et ils le resteront j’en ai bien peur, dit-il de sa voix calme. Il est inutile et dangereux d’avoir l’ambition de monter une armée. Mais nous ne devons pas nous interdir d’amener d’autres bonnes volontés à nous rejoindre. Chaque femme et chaque homme peut être d’une importance capitale dans l’issu du combat que nous allons mener. Soyons cependant infiniment prudent quant à la confidentialité de tous nos échanges et de toutes nos actions. Nous devons avoir une confiance totale et sans réserve les uns envers les autres, ce qui implique un recrutement plus que précautionneux. Il ne s’agira pas seulement de confiance, mais de responsabilité. Nous ne risquerons pas que notre propre vie, mais aussi celle de nos camarades, de nos proches et des leurs. Nous ne connaissons pas encore assez nos ennemis, mais ils nous ont déjà prouvé qu’ils étaient impitoyables et qu’ils n’hésiteront pas à commettre les pires atrocités à ceux qui leur résiste. Ayez tout cela en tête avant d’amener qui que ce soit à nous rejoindre. » Il marqua une pause, sondant chacun de son regard perçant. La responsabilité était désormais partagée.

« Concernant Dolohov, vous en savez plus sur lui que moi. Continuez à étudiez ses méthodes, cela permettra peut-être de le neutraliser si vos chemins se croisent à nouveau. Mais nous sommes trop peu nombreux pour nous permettre de lancer qui que ce soit à ses trousses. Ce serait une mission-suicide et, bien que très dangereux, ce n’est qu’un homme de main qui ne manquera pas d’être remplacé si nous l’arrêtons. Par contre… Il se tourna vers Frank et Kinglsey, qui semblaient être les plus concernés par la traque de ce meurtrier. Est-ce que vous penser que suivre sa trace pourrait nous permettre d’identifier d’autres Mangemorts ? Comme je l’ai dit, nous ne connaissons pas assez nos ennemis, et je pense qu’une de nos priorités devraient être de tenter d’évaluer l’étendue et la dangerosité de leur réseau. Mais la première de nos priorités, nous en conviendront tous, et de tenter de prévenir d’autre massacre. Serait-il possible, selon vous, d’établir une liste de veille sur les cibles potentielles ? Encore une fois, nous n’avons pas les moyens d’assurer une quelconque protection aux familles visées, mais nous pourrions nous tenir au courant des menaces que subissent certains, et tenter de nous tenir prêt à mettre à l’abri les personnes qui se retrouveraient en danger immédiat. Elphias, je me tourne vers toi pour le côté logistique… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : Charles Micheal Davis
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix] Lun 3 Avr - 18:02

Les échanges de poursuivirent, animés par un Dumbledore qui réussissait à merveille à s'appuyer sur les compétences de chacun, autant qu'à affirmer une position face à laquelle il n'y avait aucun débat, ils étaient tous prêts à le suivre. S'il n'avait pas impliqué toute son attention dans les plans qui s'élaboraient, et le rôle qu'il pouvait y jouer, Kingsley aurait remarqué le trait soucieux qui creusait le front déjà bien ridé du directeur de Poudlard. Il gardait une aura calme et encourageant, à défaut de totalement optimiste, mais les ombres de la guerre étaient bien là, au fond du regard bleu clair. L'auror faisait partie de la génération qui n'avait connu aucune guerre, contrairement aux plus anciens qui pouvaient se souvenir de la menace que Grindelwald avait fait peser sur l'Europe des sorciers, voir de celle qui avait traumatisé le monde des moldus. Mais aujourd'hui, c'était à sa génération d'être en première ligne.

Elphias Doge repris la parole. Il avait déjà orienté de nombreuses décisions quant à la façon concrète dont allait fonctionner leur petit groupe : fréquence et lieux de rassemblement, moyens de communiquer, prise de décision collective, etc.. Mais apparemment, quelque chose d'autre le préoccupait. Il se racla la gorge.
"C'est peut-être un détail mais... Il faudrait que l'on trouve un nom. Non seulement ce serait plus facile entre nous, mais il sera plus facile aussi d'être tous anonyme derrière ce nom si nos actions deviennent publiques. Albus, tu sais que sinon on nous appellera "L'Ordre de Dumbledore" et je sais que ça ne te plaira pas." Ce dernier haussa les sourcils et approuva d'un signe de tête. Au même moment, un chant magnifique réchauffa l'atmosphère et attira tous les regards vers la fenêtre. Fumseck venait de se poser à la fenêtre, et balaya l'assemblée d'un oeil doux et flamboyant. Doge eut un petit cri ravi. "Et bien voilà ! Fumseck l'a choisi pour nous. Nous serons l'Ordre du Phénix."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix]

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps d’agir [Fondation de L’Ordre du Phénix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'ONU part de l’Universite de la Fondation Aristide
» Les Clefs de l’Université de la Fondation Aristide pour La Démocratie (UNIFAD) s
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: L'impasse du borgne :: 
La tête de Sanglier
-