GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Alexander's diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Alexander's diary Mar 29 Nov - 22:37

Le 20 juillet 1975


Salut toi,

Je ne te connais pas, tu ne me connais pas. C'est la première fois que j'ouvre ce carnet pour y écrire. C'est la première fois que je tiens ce qui pourrait s'apparenter à un journal intime, à vrai dire. J'ai toujours trouvé ces trucs là vraiment cheesy. Si ça se trouve, j'écris aujourd'hui juste parce que j'ai besoin de m'exprimer et que deux jours après, j'aurais complètement oublié l'existence de ces lignes, au pire ce journal aura fini à la poubelle ou dans les flammes. Mais je peux au moins essayer d'écrire dedans régulièrement. Quand j'écris cette phrase, il est exactement 23h24 et je me situe dans ma chambre éclairée à la lampe à huile dans le manoir familiale à Blankensee, en Allemagne. Ça ne t'apportera rien de le savoir, mais ça fait style que j'écris plus. Aujourd'hui, on a enterré mon grand-père: Friedrich Wolfgang Rozen. C'est amusant de savoir que son premier prénom est le nom d'un peintre romantique et que le deuxième est le prénom d'un des plus grands compositeurs de tout les temps. On aurait du rajouter Amadeus en troisième prénom, juste pour la blague. Désolé, je ne sais pas comment fonctionne un journal intime, j'écris juste ce qui me passe par la tête. Il se peut que tu ne comprennes pas grand chose à ce que je dis, j'essayerais de t'expliquer, si j'y pense. Franchement, tu es bien malchanceux de devoir me lire. Tu espères sûrement que je raconte des choses un peu intéressante, tu supporte mon écriture pour ça et arrivé là je n'écris que pour écrire. Va falloir t'y faire.
Pour en revenir à mon grand père... Ça faisait déjà quelques mois qu'il était malade. Je m'y attendais à sa mort tu sais. Je vais te paraître hyper cruel et ingrat mais j'avais hâte qu'il meure. Aussi bien pour lui que pour nous autres vivants. Il souffrait, nous souffrions en espérant que le pire passe vite. Nous sommes actuellement dans le pire, le deuil après sa mort. Pour tout t'avouer, j'ai pleuré quand on m'a annoncé sa mort il y a trois jours. Il m'arrive de pleurer en y repensant. Ce n'est pas sa mort qui m'a fait mal mais son absence, de me dire que je ne pourrais plus avoir une conversation avec lui ou avoir des gestes affectifs. Ça doit te sembler égoïste parce que je ne pense qu'à moi et pas à lui. Mais il est mort. Il ne souffre plus des maux de la vie. Ce n'est pas les morts qui faut plaindre mais les vivants.
Son enterrement m'a rappelé celui de mon arrière-grand-père: Adam Christian Rozen. Non, je n'ai pas de remarque culturel à faire sur ces noms. Peut-être que si en fait. Adam, le premier de tout les hommes selon la Bible. Christian comme Hans Christian Andersen. J'étais très proche de lui. De mon arrière-grand-père hein, pas d'Andersen. Mon père dit que je tiens beaucoup de lui. Ça semble l'inquiéter. Tu vois, je possède une chaîne avec un pendentif représentant les signe des reliques de la mort, je le porte tout le temps. C'est mon arrière-grand-père qui me l'a légué. Depuis je le garde précieusement. D'autant plus que le conte des Trois Frères est mon préféré.
Ce n'est pas que je n'aime pas monologuer avec toi mais je commence à fatiguer. Il se fait tard. Je ne sais pas quand je te reparlerais. Je verrais.

A bientôt. Ton nouveau et premier correspondant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Alexander's diary Mer 12 Juil - 19:51

Le 21 juillet 1975

Salut toi,

Tu as vu, je ne t'ai pas encore oublié. Et je ne t'ai pas raconté hier ! Mr. Carrow a accepté de me donner des leçons d'occlumancie. je suis juste trop content. C'est un collègue à mon père au ministère. J'ai un peu peur. J'ai peur de ce qu'il pourrait voir dans ma tête. Il pourrait voir des trucs très intimes et ce serait très gênant. J'aimerais garder certaines choses pour moi. Tu peux comprendre, je crois. Surtout qu'il y a des souvenirs dont je ne suis pas fier. Punaise comment j'ai pu embrasser Pettigrow sans avoir de l'herpès ? Peter Pettigrow. C'est un élève de 4A à Gryffondor. Mais franchement, il n'a pas l'étoffe d'un Gryffondor. Il a juste leur connerie. C'est un lâche. Il passe son temps à lécher les bottes de Potter, Black et Lupin et à leur appeler à l'aide. Parler de lui me fait une transition toute trouvée du deuxième souvenir dont je ne suis pas fier. Ça s'est passé il n'y a pas longtemps, au début du mois de juillet. J'étais en croisière. Le premier soir je décide d'aller faire des longueurs et j'ai croisé Nia. Je t'explique. On était amis quand j'étais en premier année mais j'ai fait le choix de la nexter pour des raisons que je t'expliquerais plus tard. On s'est beaucoup disputé cette année et ce soir là on s'est réconciliés. Un peu trop réconciliés. Je l'ai embrassé. Et puis ça ne s'est pas arrêté là. Heureusement que Pettigrow a carrément casser l'ambiance sinon nous serions allés beaucoup plus loin. Là tu dois te demander où est le mal. Elle était en couple, punaise ! Je croyais qu'elle était séparée avec son copain, Ewan Forks. Je te jure, le lendemain, j'avais vraiment du mal à lui faire face.
Ok, je sais que mes histoires ne t'intéresseront sûrement pas mais j'ai besoin de m'exprimer auprès de quelqu'un qui est obligé de m'écouter (ou de me lire dans ton cas) et qui ne répétera ça à personne. Je suis complètement stupide à parler à un journal. J'ai l'impression d'être comme les greluches qui écrivent dans leur journal intime en mode: "Cher journal... Aujourd'hui j'ai croisé Kevin et il était trop boo ♥". Brr !
Bref, tout ça pour dire qu'il y a des choses dont je ne suis pas fier, je n'irais pas le fanfaronner sur les toits du Chemin de Traverse. Au final ce qui s'est passé avec Nia, je suis content qu'il y ai eu quelque chose pour interrompre sinon j'aurais fait des choses que j'aurais sûrement regretté par la suite. Vraiment pour ce n'est qu'une amie et je n'ai pas envie que cela devienne autre chose. Ça m'enquiquine un peu. En plus j'avais bien commencé ma phase des réconciliations avec Saul. Que j'ai embrassé aussi mais ce n'était pas pareil.
S'il te plait, ne me prends pas pour un gars facile qui embrasse tout le monde. Parce que c'est faux. Et je me rends compte que j'ai grave dévié le sujet initial: l'occlumancie. Pas grave, je t'expliquerais ça la prochaine fois. Je dois aller chez le notaire.

Bien à toi, Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Alexander's diary Jeu 3 Aoû - 22:44

Le 27 juillet 1975

Salut toi,

Ça fait 6 jours que je n'ai pas écrit. Je ne savais pas quoi te raconter. Aujourd'hui, comme j'ai du temps à perdre, je vais essayer. J'ai réfléchi et j'ai envie d'aborder un sujet particulier avec toi, sans trop m'éparpiller. L'amour. C'est un peu cliché et cheesy, comme j'aime bien le dire. Je vais te parler de six personnes. Ce ne sont pas forcément des personnes avec qui je suis sorti. Enfin... Tu verras.

1) Saul Funestar
Oui, il y a des garçons dans cette liste. Saul est mon premier amour. Je l'ai connu en 1A, nous étions les meilleurs amis du monde à cette époque. Il est à Serdaigle, toujours le nez dans des bouquin. J'adorais quand il me racontait ce qu'il apprenait dans les livres. Il arrivait toujours à rendre la chose attrayante. Et au bout de quelques mois, je me suis rendu compte que je l'aimais. Ça m'a fait putain de flipper. Je me sentais anormal. Je ne savais pas quoi faire. Au début de notre 2A, je commençais à me faire des amis à Serpentard. Fluvia Avery, une élève plus âgée, m'avait conseillé de m'éloigner de Saul, de traîner avec "des gens qui me valent". C'est ce que j'ai fait, dans l'espoir de tuer mes sentiments pour Saul. Puis je suis devenu un véritable connard. Je n'en suis pas fier. Le pire, c'est qu'il restait gentil. Je regrette. A la fin de cette année, j'ai été m'excuser auprès de lui. Je lui ai tout expliquer. Comme quoi que je l'avais aimer, que ça m'avait fait peur... Mais il avait du mal à comprendre au début. Donc je l'ai embrassé. Il ne m'a pas repoussé. Il a été tellement compréhensif. Nous avons commencé à relier. J'espère qu'à la rentrée, on pourra repartir sur de bonnes bases.

2) Madeline O'Draig
Comment j'ai fait pour sortir avec elle ? Je la trouvais jolie, attirante. On s'est mis ensemble, j'étais en 4A et elle, je ne sais plus. Nous étions les parfaits opposés. La populaire Gryffondore avec le taciturne Serpentard. Vous voyez le tableau ? Personne n'approuvait notre couple. Des fois, elle s'invitait carrément à la table des Serpentard. Heureusement qu'aucun d'entre eux n'est un basilic. Au bout de 4 mois, elle m'a largué. Devant tout les Gryffondors. En me balançant que j'embrassais mal. L'humiliation totale. Je n'ai pas pleuré, je ne l'ai pas insulté (quoi ! J'allais pas m'abaisser à ça). Depuis, dès qu'elle me voit, elle fait tout pour m'humilier. Mais par contre, la seule fois où j'ai vraiment essayer de l'humilier MOI, elle m'a cassé le nez. Non je ne déconne pas ! La grosse malade ! C'était cette année. McGonagall nous a collé. Et pendant la colle, j'ai appris que les gens croyaient qu'elle était ma "couverture" pour cacher le fait que je sois gay et que ça la foutait mal. Parce ce que ce que j'ai pas dit, c'est qu'au moins la moitié de Poudlard pensait (à raison) que j'étais amoureux de Saul. SU-PER.

3) Njal Laesen
C'est mon ami. Je l'apprécie beaucoup. Nous sommes dans le même dortoir. Je ne vais pas m'en plaindre. Plus sexy à 16 ans, tu meurs. Il a des abdos et des dorsaux, sublime ! Comment je le sais ? Il dort torse nu. Bon, j'arrête de minauder. On a toujours eu une bonne relation. Et un soir... Nous étions seuls, sans Carrow ou Finn. Je sortais de la douche. Il m'a embrassé. Non je déconne. Il m'a avoué qu'il était gay. Ça ne ressemblait pas à ça dans la forme. Il ne le disait pas directement, mais je pouvais largement le comprendre. Et je n'ai pas beaucoup aimé ce qu'il a dit autour. J'étais assez tendu, au début quand il a commencé à me dire tout ça. Au final, je ne lui en veux pas. Je regrette. Je regrette un peu qu'il ne m'ait pas embrassé. A l'heure actuelle, on se confie régulièrement. Je lui fais totalement confiance. Ça fait du bien de savoir que nous ne sommes pas seuls.

4) Quirinus Quirrell
Régulièrement, on se rend dans la Réserve en scrèd pour "emprunter" des livres. C'est un Serdaigle. Un garçon adorable qui devrait plus s'affirmer. Un soir (ouais ça se passe souvent le soir chez moi), quand nous sommes allés dans la Réserve. Je cherchais un livre sur les Horcruxes. Il n'avait pas l'air dans son état normal. Il m'a confié son attirance pour la gente masculine. Je ne sais pas ce qu'ils ont tous à m'avouer leur homosexualité. Mais ça me fait plaisir. Mais apparemment, Qui' n'a jamais été amoureux d'un garçon. Alors comment peut-il savoir une telle chose sur lui-même ? Comme il pleurait, je l'ai pris dans mes bras, pour essayer de le réconforter. Quand on a dû se séparer pour retourner à nos dortoirs, c'était quand même un peu bizarre.

5) Lindsay Talbott
Cette fille me fait craquer. Elle est magnifique. Beaux cheveux. Belle peau. Belles courbes. Je la regarde depuis quelques mois. J'aime tout d'elle. Je crois que je suis amoureux. Mais comme un con, j'ai presque vomi sur les pieds de sa mère. Alors là je dis, champion ! J'essaye sans cesse d'attirer son attention, sans grand succès. Je me suis même mis au quidditch pour ça. Je commence à désespérer. Ça fait près d'un an que j'ai l'impression de lui courir après. C'est désespérant.

6) Henry Jefferson
C'est un moldu. Beau gosse. Teint hâlé, cheveux noirs de jais, magnifique dents blanches, beau corps... Bref, tu vois le taux de beau gossitude. Astrid et Bertha en étaient jalouses. J'ai aussi le regret de t'annoncer que c'était un beau connard. Je suis sorti avec lui l'été de ma 4A à 5A, il a deux ans de plus que moi. On s'est rencontré devant un supermarché. Insolite. Le soir même, il m'a invité à une soirée. Comme je n'avais pas le droit de sortir, j'ai fait le mur pour y aller. Et à 23h, nous étions entrain de nous rouler des pelles, de l'alcool dans le sang. Je ne l'aimais pas. Je voulais juste tester. Voir si j'aimais vraiment les hommes. Physiquement. Nous n'avons pas été au bout, je te rassure. A la fin de l'été, je l'ai largué et j'ai été franc avec lui. Il l'a mal pris. Il m'a insulté de tout les noms que l'on affuble à une fille de joie. Charmant, non ?

Bref, je vais m'arrêter là. Aujourd'hui j'ai réussi à ne pas changer de sujet. Maintenant tu en sais un peu plus sur ma vie. Allez ! Tchuss !

Bien à toi, Alex.


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Sam 23 Sep - 22:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Alexander's diary Sam 2 Sep - 23:24

Le 2 août 1975

Salut toi,

Ça y est. J'ai été à mon premier cours d'occlumancie avec Mr. Carrow. Je t'avais parlé de lui. Et pour être parfaitement honnête, ce premier cours n'a pas été concluant. Pas du tout. On ne dirait pas comme ça mais ça fait mal quand on pénètre ton esprit. Enfin je crois, où plutôt j'en suis sûr, que c'est parce que mon prof y a été comme un bourrin. La sensation de savoir qu'on puisse voir tout ce qui se passe dans ta tête est horrible. J'ai vraiment peur de ce qu'il pourrait voir. J'ai peur qu'il voit pour mon attirance pour les garçons, toutes les conneries que j'ai pu faire... J'espère faire plus de progrès dans les leçons à venir. A voir pour la suite.
Comme après la leçon j'avais du temps à tuer, j'ai pris l'initiative d'aller au Ministère de la Magie. J'ai fait quelque chose qui n'était pas forcément bien. C'est interdit même. J'ai infiltré le Département des Mystères. Mais je suis entré dans aucune porte hein ! J'avais trop peur de me faire choper mais en même temps, j'étais trop curieux de savoir à quoi ça ressemblait là-bas. Et comme il fallait que ça arrive, je me suis fait choper. Vraiment, j'ai eu grave peur. J'ai paniqué. Mais heureusement, le gars était sympa. Il s'appelle Kieran Graves. C'était un langue-de-plomb ! Il m'a raccompagné jusqu'à la sortie. Dans l'ascenseur, il m'a un peu parlé de son métier. Je crois que je me suis un peu emporter en parlant de ça. Il a tout de suite cramé que je voulais devenir langue-de-plomb. Et devine quoi ! Il m'a donné son hibou ! Après que j'en ai fini avec toi, je lui en enverrait un pour demander de fixer un rendez-vous pour parler un peu plus. J'ai trop hâte !

Bien à toi, Alexandre.


Le 3 août 1975

Salut toi,

Bilan de ma deuxième leçon d'occlumancie: aucun progrès. J'ai espéré qu'il soit plus doux. Il ne l'a pas été. Mr. Carrow a eu l'occasion de voir dans mes souvenirs Henry et Luzia. Ainsi que ma première leçon de danse classique (j'en ai fait pendant 3 ans dans le but d'améliorer mon allure et mon équilibre pour le patinage artistique). Avec Luzia, on était amis en 1A puis, je l'avoue, je l'ai lâché. Et je crois que depuis, je ne fais que la décevoir. Ça me fait un peu de la peine, je dois l'avouer. C'est une gentille fille. Bref. Mr. Carrow sait maintenant que je suis amoureux de Lindsay Talbott et que je suis un véritable enfoiré. C'est génial, j'adore ma vie. Je crois qu'il ne m'apprécie pas.
Au fait, j'ai appris un truc ! Mr. Carrow sort avec Mrs. Hoover. J'étais choqué. Mrs. Hoover, c'est ma prof d'étude des moldus. Elle est très sympa comme prof. D'ailleurs l'autre là m'a jeté comme un malpropre. Ce que j'ai pas réellement apprécié, pour tout t'avouer. Notre prochain cours est mardi à 17h15. C'est bien gentil mais j'ai rendez-vous chez le dentiste. J'ai essayé de lui dire mais il ne m'a pas écouté. Tant pis pour lui.
Et j'ai revu le langue-de-plomb au Chaudron Baveur. On a parlé pas mal de temps. Au début j'étais un peu mal à l'aise mais ça a fini par passer. Je l'ai surnommé Pedogoule. Maintenant, je suis sûr à 200% que je veux vraiment devenir langue-de-plomb. Je suis plus déterminé que jamais à faire tout mon possible pour y parvenir.

Bien à toi, Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Alexander's diary Sam 23 Sep - 13:51

Le 6 août 1975

Salut toi,

Je me suis brûlé la main gauche avec une théière. Ça fait mal quand j'écris. Demain j'ai rendez-vous chez le dentiste. J'arriverais en retard à ma leçon d'occlumancie.

Bien à toi, Alex.


Le 7 août 1975

Salut toi,

Mr. Carrow m'a mis hors de moi aujourd'hui. Je n'ai pas envie d'en parler. Tout ça pour un retard. J'ai mal au crâne.


Le 9 août 1975

Salut toi,

Aujourd'hui, je ne suis pas allé à mon cours d'occlumancie. J'ai préféré aller à un festival avec Bertha. Je m'y suis bien amusé, bien que ça soit pas trop mon truc. Je suis chez Quirinus, là. Je dors chez lui ce soir. Il est sous la douche. J'en apprends de plus en plus sur la magie noire, c'est vraiment cool. J'ai l'impression que c'est un sujet inépuisable. Je n'ai pas la prétention de devenir un grand mage noir. C'est un simple intérêt innocent. Jamais je ne ferais usage de la magie noire. De toute façon j'ai lu dans un livre que les baguettes en bois de sorbier n'était absolument pas adapté à ces pratiques.

Bien à toi, Alex.


Le 13 août 1975.

Salut toi,

Aujourd'hui, je suis allé à la leçon d'occlumancie. Mais faut savoir que j'ai toujours pas digéré le coup de la dernière fois. J'étais déterminé à me foutre de sa gueule. Donc j'ai décidé d'adopter le même style guindé que lui en portant des marques à outrance (tout ce que j'ai pu trouver chez moi). Ce type de gars comme Mr. Carrow m'énerve. J'avais l'impression d'être une caricature. Et je te raconte pas ma dégaine dans le métro ! Je me sentais jugé. Et tu sais quoi ? Le vieux con s'est senti obligé de relever tout les petits détails qui n'allaient pas dans ma tenue ! C'est à ça qu'on reconnait les gars qui ont rien à faire de leur vie !
Le cours n'a pas été meilleur que les autres après. Mais là où tout à basculer, c'est quand Rosier à débarquer. J'en tremble rien qu'en l'écrivant. Ce serait une chose dont je me rappellerais toute ma vie. Il est arrivé, la main ensanglanté, fou de rage. On aurait dit qu'il n'était pas dans son état normal. J'étais tellement effrayé, j'en ai encore des frissons. Il a essayé de me tuer en m'étranglant. Je n'arrivais pas à faire un seul geste pour me défendre, j'étais paralysé par la peur. Dès que j'ai pu partir, je suis parti. J'ai peur. J'ai peur de retourner chez mon prof et de revoir Rosier. J'ai la boule au ventre. J'ai la rage. Mr. Carrow aurait laissé Rosier me tuer s'il ne connaissait pas mon père, j'en suis certain. Aide moi s'il te plait... Envois moi un signe qui me dirait si je devrais arrêter les leçons d'occlumancie ou non...

Bien à toi, Alex.


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Sam 23 Sep - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Alexander's diary Sam 23 Sep - 13:51

Le 17 août 1975

Salut toi,

J'ai été détestable avec Mr. Carrow aujourd'hui. Je regrette. J'ai vu ses souvenirs. Sur le coup, voir ce qu'il avait vécu dans sa jeunesse me laissait parfaitement insensible puis j'ai réfléchi. Je crois qu'il ne veut plus me voir. Je devrais m'excuser, je commence à être accoutumé à le faire. Au passage, désolé de te parler autant des cours d'occlumancie. Mais j'espère que tu comprends à quel point ça compte pour moi.

Bien à toi, Alex.


Le 18 août 1975

Salut toi,

Astrid et ses parents sont venus à la maison aujourd'hui. J'étais pas franchement ravi. Elle et moi, on s'est disputé. En fait, Astrid sort en secret avec Thomas Avery. Il me semble t'en avoir déjà parlé. Pour moi, ce couple est la pire idée qu'elle ait pu avoir. C'est clairement pas un gars pour elle. Alors j'ai décidé de les balancer à Gossip Witch. Elle a pas aimé, bien sûr. Elle m'a insulté de tout les noms et ma giflé. Depuis, nous nous sommes toujours pas réconciliés. Encore aujourd'hui, j'ai été détestable avec elle. J'ai honte d'avouer que sur le coup, j'étais fier de ma puputerie. Tu me pardonneras.

Bien à toi, Alex.


Le 21 août 1975.

Salut toi,

J'ai revu Mr. Carrow. Je me suis excusé. Pour la première fois, il m'a fait l'ombre d'un compliment. Mais on a décidé d'arrêter les cours pour cet été. Je crois qu'on est tout deux arrivés à saturation. On va sûrement les reprendre les prochaines vacances. Je ne sais pas si je devrais avoir hâte. Je vais changer de sujet.
Aujourd'hui, j'ai reçu ma lettre pour Poudlard avec les fournitures à obtenir. Devine quoi ! Je suis préfet cette année ! Mon père a cru que c'était une blague. Moi aussi ! Je ne vois pas pourquoi j'ai été choisi. J'ai pas l'étoffe d'un préfet. Tu me diras, à Serpentard, ça doit être coton de trouver un bon préfet. Ça revient chaque année à choisir entre la peste, le choléra et la dragoncelle. J'appréhende un peu. Je pense que c'est normal. T'façon j'ai toujours dit que les préfets à servait à rien. Ils sont limite pires que les élèves lambda. La preuve avec Moran Powell. NON CE N'EST PAS NORMAL D'AGGRESSER UN AUTRE ELEVE (en l'occurrence moi) DANS L'ENCEINTE DE L'ETABLISSEMENT EN TANT QUE PREFET. On s'est "battu" au bal de Noël cette année par rapport à Nia (tu te rappelles, la meuf que j'ai pécho dans la piscine et que j'aurais absolument pas dû). Il est venu m'agresser alors que j'étais tranquillement avec ma cavalière qui n'était nulle autre que Marlene McKinnon. C'est pas une fille facile elle. Bon je vais te laisser, mon père m'appelle pour aller acheter les fournitures scolaires.

Bien à toi, Alex.


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Mer 27 Sep - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 759
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Alexander's diary Sam 23 Sep - 14:20

Le 1er Septembre 1975

Salut toi,

J'écris en direct de la salle de bain des préfets, dans mon bain, appuyé contre le rebord de la baignoire pour écrire. Je suis dans une position risquée, je ne voudrais pas faire tomber mon encrier ou mon journal dans l'eau. Mais c'est le seul endroit où je peux écrire en toute tranquillité. Un des avantages d'être préfet.
Aujourd'hui, je suis rentré à Poudlard. Dans le Poudlard Express, j'ai pu voir qui était les autres préfets. Je pense sincèrement que Dumby devrait arrêter le pèteuforik. Marlene Mckinnon en préfète, c'est quoi ce délire ? Ce n'est pas aussi abbhérant abérant abhérant (?) que ma propre élection, mais quand même ! Je suis content que mon homologue féminin soit Maude, c'est vraiment cool. Ce soir, je me suis rendu compte de toutes les responsabilités qu'incubaient le rôle de préfet de sa maison. Je devais, en gros, expliquais un tas de truc à des 1A qui m'écoutaient même pas. C'est à peine s'ils me respectaient ces trolls ! Bah quand ils auront besoin d'aide ils iront se faire voir chez les lutins de Cornouailles !
Être préfet signifie autre chose, aussi. C'est fini les sorties nocturnes avec Qui' ! C'est fini les soirées comme celle de Wadge l'année dernière où on finit par embrasser l'investigateur parce que l'on est complètement bourré ! Quoi ? Me juge pas ! On était tout les deux alcoolisés, il m'a demandé de l'embrasser pour savoir ce que ça faisait avec un gars. Bah j'étais pas dans mon état normal et on dit pas forcément non à un mec mignon. Sérieux, quand je dis qu'un gars est beau gosse, mignon, c'est que c'est vrai. Moi je dis que Theo Wadge doit avoir beaucoup de succès auprès des filles. Je dis ça, je dis rien. Je vais pas dire que c'est un thon alors qu'il est beau soit-disant parce qu'il est aussi un garçon. Je suis totalement franc et transparent avec toi.
J'applique ce que m'a dit le psychomage il y a quelques années. Il dit qu'écrire, en plus d'être un moyen d'améliorer mon écriture, me permettrait d'évacuer tout ce que je ne dis pas et qui me pèse. J'en sais pas grand chose, mais ça coûte rien d'essayer.
Et qui dit rentrée, dit... Revoir les têtes que nous n'avons plus vu de tout l'été pour la plupart. Je ne sais pas comment exprimer le plaisir de revoir Avery, Rosier, Mulciber, Malefoy, Carrow... Enfin bref y'en a beaucoup. J'ai ressenti autant de joie et de plaisir que la fois où Chaussette a vomi dans mon bol de céréale sous mon nez (sur le moment, j'ai rien compris à ma vie et je suis resté 2 minutes à fixer mon bol). On se doute bien que ce n'est pas très agréable. Autant me rouler à poils dans des orties.
C'est pas tout, mais je commence à me les cailler donc je vais te laisser.

Bien à toi, Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexander's diary

Revenir en haut Aller en bas

Alexander's diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.
» The History Of Mike Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Vos biographies-