C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Sam 10 Déc - 0:36

Alexandre se rappellera toute sa vie de la beuglante qu'il a reçu de son père en troisième année. Cela avait fait rire bien des élèves. Déjà qu'une beuglante normale en elle-même est agressive, alors rajouter en prime un accent allemand et rajouter en plus certains mots de la même origine, c'était encore pire. Pour une oreille qui n'y serait pas initiée, on a l'impression d'entendre une menace de meurtre. Le Serpentard avait eu l'une de ses plus grosse honte de sa vie d'étudiant. Son père avait exagéré quand même ! Ce n'était pas si grave que cela. Quoique...

Alexandre n'avait jamais été doué pour les potions. En troisième année, il avait toujours un niveau de première année. Et encore. Il ne connaissait pas tout les ingrédients de base, ce qui normalement, aurait du être acquis depuis belle lurette ! Il devait faire une potion d'Aiguise-Méninge. Le calvaire. Mais heureusement, il n'était pas seul. Moran Powell était là pour l'aider. C'était un de ses amis de la maison Serpentard, ils se mettaient régulièrement ensemble en cours de potion. Et il fallait être honnête, Moran n'était pas une lumière non plus en potion. Il en était à peu près au même niveau qu'Alexandre. La question de savoir n'était plus de savoir qui était le meilleur. Mais de qui était le moins pire.
Les deux Serpentards entrèrent dans la salle de classe, déterminés à réussir au moins une potion dans leur vie. Ils avaient emporté avec eux un chaudron et leurs livres. Ils allaient chercher les ingrédients plus tard. Le plus jeune posa son sac au sol et retroussa ses manches. Il était largement plus petit que Moran et peut-être aussi plus maigrichon.

« Cette fois, on est sérieux. On ne fait pas de catastrophe. On suit les instructions à la lettre. » déclara Alexandre en regardant son ami.

Le problème était qu'Alexandre et Moran n'arrivaient jamais à être sérieux ou à ne pas faire de mauvaises manipulations pendant plus de cinq minutes en cours de potion. Et en général, l'un entraînait l'autre. Ils n'étaient pas concentré: ils faisaient des mauvaises manipulations. Ils faisaient une mauvaise manipulation: ils étaient déconcentrés car ils riaient de leur bêtise. Un véritable cercle vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Sam 10 Déc - 19:15

Ce jour-là, et comme à chaque cours de potion d’ailleurs, j'étais à la bourre. Franchement, les cours de potion étaient d’un ennui si total que j'avais souvent envie de ne pas y aller. J’avais pris mes ingrédients, mon chaudron, et même attention, mon cahier. J’étais rentré à la suite d’Alexandre, un garçon de ma maison avec qui j’avais sympathisé.
En tant que deux boulets pour cette matière dangereuse, nous ne pouvions que bien nous entendre. Ça ne me dérangeait pas foncièrement d’avoir de mauvaises notes. En fait, cela m’indifférait puisque j’avais largement le niveau en métamorphose. Donc bon. En règle général, je me mettais avec Bertram dans certains cours. En sortilège pour l’aider, et en Botanique et parfois en potions pour qu’il m’aide. Mais ce jour-là, je m’étais mis avec le Serpentard.
Alexandre engagea le premier la conversation tandis que je m’asseyais à côté de lui en sortant mes affaires. Ses paroles sonnaient assez faux en moi, même si je devais bien admettre qu’il était déterminé et que sa détermination me contaminait un peu. Je ne savais pas suivre des instructions ! C’était mon propre, je rêvais, regardais ailleurs, bavardais, oubliais ce que je venais de faire… Et au final ça explosait !
En tout cas, c’était le cas le plus courant. Rares étaient les fois où je m’en étais sorti à sec. Mais bon, cela ne me dérangeait pas d’être le pitre de la classe. Pas du tout même, ça m’amusait. Je n’étais pas quelqu’un avec un sale caractère, je riais facilement de moi-même. Trop, parfois.

- Euh ouais. Ouais d’accord on essaie. Mais franchement je ne te garantit rien de mon côté. Une note pitoyable de plus ou de moins au fond…

Le prof venait d’entrer et commençait son blabla habituel. Et comme d’habitude, je mis ma tête sur la paume de ma main en le regardant d’un air nonchalant. Non mais franchement, il avait étudié les potions toute sa vie ?

- Potion simples aujourd’hui ! Une potion d’Aiguise-Méninge !

Non mais sérieux ? Je jetais un coup d’œil à mon partenaire de galère.

- Bonne chance camarade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Sam 10 Déc - 23:26

Dès que le professeur entra dans la salle, Alexandre avait déjà envie de se pendre. Il regardait le plafond en se demandant s'il pourrait supporter son poids. Oh probablement ! L'adolescent n'était pas bien lourd. En entendant Slughorn annoncer le nom de la potion qu'ils allaient concocté: une potion d'Aiguise-Méninge. Il en avait bien besoin ! Moran lui jeta un coup d'oeil.

« Bonne chance camarade ! »

A leur stade de nullité, ce n'était plus de la chance dont ils avaient besoin. Mais d'une intervention divine ! Alors que tout les élèves se mirent au travail, les deux galériens ne savaient même pas par où commencer. Alexandre prit l'initiative d'ouvrir le livre de potion. C'était déjà un bon début. Son livre était vieux et corné. Le pauvre objet dégageait une odeur de souffre depuis quelques semaines à cause d'une préparation potion (encore et toujours) ayant mal tournée. Le jeune sorcier lut rapidement une première fois la recette

- Sérieux, c'est maintenant qu'on en a besoin de la potion d'Aiguise-Méninge. Ça ressemble à quoi de la bile de tatou ?

Alexandre eut un frisson. Rien que ce nom était dégoûtant. Evidemment, il ne s'attendait pas à recevoir une réponse de la part de son coéquipier. Ou tout du moins, pas à sa question. Bon bah, cela n'allait pas être pour aujourd'hui le jour où il allait réussir une potion, si déjà il ne connaissait pas les ingrédients.

« Ça me saoule déjà. En plus avec ce livre qui pue ! Autant me rouler à poils dans des orties. »

Eh oui, Alexandre commençait déjà à se plaindre. Sa patience atteignait le niveau 0 en cours de potion. S'il ne comprenait pas la recette, alors autant y aller au talent. En sachant qu'il n'avait pas de talent dans ce domaine. Et c'était pareil pour Moran. C'était d'ailleurs pour cela qu'avec eux, cela se finissait toujours en catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Dim 11 Déc - 20:16

Je comptais bien finir ma nuit ici au départ. Mais enfin bon. Le prof avait vite donné ses explications sur cette potion que nous « connaissions bien » comme il disait. Je soufflais en regardant les ingrédients. Je ne les connaissais que de noms, ce qui n’allait pas m’aider, je pense. Alexandre dit à juste titre que cette potion nous serait utile maintenant. Je jetais un regard dégoûté à mon livre.

- Je crois qu’il nous faudrait plus qu’une potion d’Aiguise-méninge pour devenir des Lumières en potion…

Je marquais une pause en glissant un regard sur la paillasse de Phillius devant moi.

- Je sais pas, on dirait que c’est le flacon avec du liquide marron dedans. Ça à l’air dégueulasse.

Je n’étais pas très inspiré. Je lisais les instructions de mon livre. Apparemment il fallait mettre 10cl de bile de tatou dans l’eau bouillonnante. Peut-être qu’allumer mon chaudron serait un bon début ? j’allumais mon chaudron et m’affalais sur mon siège le temps qu’il boue. J’entendis Alexandre pester contre son bouquin. C’est vrai qu’il n’était pas en forme. Le mien non plus, mais il ne sentait pas la mort, et ses pages n’étaient pas cornés. Il en manquait juste une ou deux, à la fin. Il avait malencontreusement servi à quelques sortilèges de métamorphoses.
Je jetais alors un coup d’œil à mon eau. Déjà ?

Je jetais d’un air désinvolte 15cl de bile de tatou sans rien dire… Avant de réaliser avec horreur que c’était 10cl qu’il fallait mettre. Pas 15.

- Nom d’un gobelin ! J’ai mis 15cl au lieu de 10. Tu crois qu’il y aura une différence notable ?

Ça commençait bien. J’haussais les épaules pour moi-même avant de passer à la suite. Ah, des racines. Je savais très bien couper les racines. C’était sans doute la seule chose que je faisais bien d’ailleurs. Peut-être que cela allait rattraper mon démarrage inquiétant ?

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Dim 11 Déc - 21:20

Alexandre regardait Moran mettre à bouillir de l'eau dans son chaudron et fit de même. En attendant que l'eau boue, il mit en ordre sa paillasse. En arrivant, il n'avait pas pris la peine de le faire. Et si le professeur Slughorn passait par là, il allait encore une fois lui reprocher sa désorganisation et son côté bordélique. Pendant ce temps là, l'eau eu le temps de bouillir. Alors qu'Alexandre saisit son flacon de bile de tatou, son partenaire de galère jura. Il avait mis 15cl de bile de tatoue au lieu de 10cl.

« Bah j'sais pas, au pire tu augmentes les quantités. »

Ceci était une fausse bonne idée. Alexandre versa à son tour la bile de tatou dans son chaudron. Il en versa bien 10cl. Il fallait ensuite passer aux racines. Il ne devait pas y avoir de problème là-dessus. Tellement aucun problème qu'Alexandre se permit de taper la discussion en coupant ses racines au dessus de son chaudron.

« Dis, c'est quand le prochain match de quidditch ? Je connais jamais les dates. Peut-être que je vais venir voir si j'ai le courage. »

On ne pouvait pas dire que le jeune Rozen était vraiment concentré. La preuve en fut qu'il cogna sa main au rebord de son chaudron brûlant. Il lâcha un juron en laissant tomber toute les racine dedans et en ramenant sa main contre lui et en reversant au passage le flocon de bile de tatou sur son pauvre livre qui avait déjà trop subi.

« Palsambleu ! »

Il se frotta la main contre sa robe. Sa peau avait rougi, mais cela ne semblait pas bien grave. Ça allait lui apprendre à ne pas faire attention à ses gestes. En plus de s'être brûler, il avait mis trop de racines dans sa préparation et son livre était foutu. Et le meilleur pour la fin, la bile de tatou dégageait une odeur encore pire que le souffre qui ne tarda pas à embaumer toute la salle. Ce n'était pas bien grave en soi, mais les plaintes des élèves se firent vite entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Lun 12 Déc - 19:04

Augmenter les quantités … Ca me paraissait assez logique en fait, et j'acquiesçais à la remarque d'Alexandre. Mais bizarrement, je n'étais pas trop convaincu non plus. Dans quelle proportions devais-je augmenter les quantités ? Je coupais rapidement mes racines sans rien dire. Je les coupais bien... Sans vouloir me vanter. Puis Alexandre me demanda les dates de Quidditch.  

-     Ah ! On joue le 15 contre les Poufsoufles. Après y'a la pause de Noël. Tu devrais venir ça sera un match intéressant vu leur place au classement. Au pire, tu ne te mets pas trop haut dans les gradins ! Les batteurs savent viser, enfin, ça dépend lesquels je te l'accorde...  

Après tout, j'étais batteur ! Autant déefendre mon poste corps et âme ! Je sursautais en entendant Alexandre jurer et m'entaillais le doigt.  

-     Aïe !  

-    Rozen, Powell que faîtes-vous donc ?  

-     Rien Monsieur nous préparons notre potion.  

J'appuyais mon doigt contre la table pour éviter qu'il ne voit ma blessure de guerre. Une odeur âcre passa sous mon nez et je jetais un coup d'œil à l'eau noire d'Alexandre.  

-     Bon, on est mal parti, je crois. Rah en plus ma dernière racine est super mal coupée ça craint.

Je jetais un œil torve aux autres élèves, concentrés... Avant de baisser les yeux sur mon livre. Bon ok. Mettre les racines coupées trois par trois jusqu'à en mettre 9. Ca ne devrait pas être très compliqué. Appliqué à ma tâche je comptais méticuleusement mes racines jusqu'à arriver à mes neuf morceaux. Il m'en restait 4. Chiffre pair. Bon bon bon... Je devais augmenter les quantités non ? J'en rajoutais une avec avec un air morne. Il fallait maintenant que je remue la préparation six fois dans le sens des aiguilles d'une montre. Malheureusement, je saignais toujours légèrement et une goutte de sang tomba dans la préparation qui vira couleur violine en émettant une fumée verte. Étrange phénomène.  

-     La tienne est de quelle couleur ? Moi elle est violette alors que la préparation devrait être rouge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Lun 12 Déc - 20:40

Moran pesta contre le coupage de sa racine. C'était sûr qu'ils étaient mal partis. Alexandre décida de continuer à suivre la recette comme si de rien était. Mettre les racines coupées trois par trois jusqu'à en mettre 9. Alexandre réfléchit longuement au sens de cette phrase. Il était vrai que trois fois trois faisait neuf. Mais pourquoi les mettre de cette façon ? Ça allait changer quoi ? Cependant, il se rendit compte que ses racines étaient déjà tombée dans son chaudron. Bon bah tant pis. Il continua la recette. Comme le préconisait la recette, il remua la mixture six fois dans le sens des aiguilles d'une montre en comptant à voix basse. Puis il se pencha pour voir quelle tête sa préparation avait.
Son partenaire lui demanda quelle couleur avait sa mixture.

« C'est bizarre. Elle est marron orangée... Et ça dégage de la fumée rouge...»

Alexandre jeta un coup d'oeil à celle de Moran. Il réfléchissait à un moyen d'arranger ça. Il ne voulait pas demander au Professeur, sentant venir le sermon gros comme un dragon dans un champs de paquerettes.

« Ça a l'air dégueulasse. T'imagines le troll qui boit ça tout les soirs en guise de soupe dans l'espoir de devenir intelligent ?»

Puis Alexandre réfléchit à leur situation actuelle. Il n'allait pas se moquer des trolls.

« Quoique pour l'instant, c'est nous qui sommes réduits au stade de troll. Tout comme nos futures notes. »

Il n'osait même plus mettre le nez dans son livre tellement qu'il sentait mauvais donc il alla regarder dans celui de son ami Serpentard. Il eut un haut le coeur en lisant qu'il fallait ajouter trois scarabées écrasés à la préparation. Il avait littéralement envie de vomir. En plus il n'y avait pas de fenêtre pour aérer dans cette pièce. Il avait vraiment l'impression d'être dans une prison médiévale en dessous des égoûts. C'était en parti pour cela qu'il n'aimait pas les cours de potion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Mar 13 Déc - 10:45

L'inspiration ne venait toujours pas à moi. Hélas. Le temps passait et pourtant les minutes se ressemblaient. Ma mixture était violette, celle d'Alexandre orange et nous ne semblions pas touchés par un quelconque talent divin. Je soupirais en mettant mon livre au milieu. Il ferait mieux de s'en acheter un autre, parce qu'il était dans un état épouvantable.  

-     Orange c'est pas si loin que rouge notais-je d'un air pédagogue.  

Oui bon, ce n'était pas rouge quand même. Mais mieux que violet, sans aucun doute. J'acquiesçais à ses paroles sur les trolls avant de finir de remuer ma potion. Personne ne s'aventurerait à boire cette chose. Ce liquide malsain et sans doute dangereux. Ça n'allait pas nous aider à réfléchir ça allait plutôt nous tuer oui ! J'étais habitué aux notes pathétiques en potion, et je savais que ça n'allait pas changer comme ça. J'avais des amis qui étaient plutôt bons, et parfois ils m'aidaient en dehors des cours. En échange je les aidais surtout en métamorphose. J'attrapais mes trois scarabées avec nonchalance tandis qu'Alexandre étirait sur un son visage une grimace de dégoût. Qui avait dit que les potions était une matière noble ?  
Je les écrasais brusquement, sans aucune finesse, parce que franchement, ce cours commençait à me gonfler sérieusement. La plupart des autres chaudrons avaient une fumée de même couleur et nous, c'était juste à l'opposé d'eux ! Et en plus, le prof se fichait pas mal de ce que nous faisions. Nous aurions aussi bien pu tout faire exploser qu'il nous aurait regardé avec son sourire bienveillant. Je jetais mes scarabées écrasés sans remords dans la mixture qui devînt rose. Rouge, rose ce n'était pas si différent si ? Il faut mettre maintenant le reste de nos racines. Il ne m'en restait que deux, alors qu'il était précisé dans la notice qu'il en fallait trois. Au point où j'en étais...  

Je les pris et les jetais dedans.  

Malheureusement, ma potion se mit à bouillir sans que je ne sache comment. Le niveau de l'eau grimpa et je me décalais de ma table en essayant tant bien que mal de baisser le feu. C'était pourtant écrit dans la notice, sombre crétin.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Mar 13 Déc - 20:52

Alexandre ne voulait même pas toucher les scarabées. Les composants des potions le dégoûtait. Mais il mit sa répugnance de côté pour couper les insectes avant de les mettre dans son chaudron avant de se rendre compte en voyant Moran qu'il fallait les écraser. Il haussa les épaules. Cela ne devait pas être si grave que cela. Il jeta un coup d'oeil à sa potion. Elle avait viré au doré. C'était joli mais ce n'était pas la couleur qu'elle devait avoir.

Le jeune Rozen tourna son regard vers Powell. Sa préparation s'était mis à bouillir dangereusement. Il ne parvenait pas à faire baisser le feu. Voyant son ami dans la galère, Alexandre vint l'aider.

« Mais qu'est-ce que t'as fait ?! » demanda-t-il en essayant de baisser le feu.

La première tentative ne fut que mauvaise. Tout ce qu'il fit fut d'amplifier la flamme. Le liquide déborda du chaudron et inonda le plan de travail en imbibant le livre de Moran. Ce ne fut qu'à la seconde tentative qu'il diminua le feu, au point même de l'éteindre. Le niveau du liquide descendit à un niveau acceptable. Alexandre était soulagé, cela aurait pu être pire.

« RIP, livre de potion. » commenta-t-il en voyant le livre de son partenaire devenu inutilisable à moins d'être très motivé.

Le vacarme avait attiré beaucoup de regard. Les élèves semblaient être dérangés par les deux boulets. Ce qui avait tendance à mettre Alexandre mal à l'aise. Mais il en fit abstraction en les snobant tout simplement. Ce qui le dérangea le plus, c'était que le Professeur Slughorn aussi les avait aussi remarqués.

« Messieurs Powell et Rozen ! Que faites-vous, par la barbe de Merlin ? »

« Rien monsieur ! Nous travaillons. »

« J'arrive dans cinq minutes ! »

Il fallait le dire, les deux Serpentards étaient mal barrés. Comment pouvait-on être des boulets à ce point là ? Le plus jeune jeta un regard à la préparation du plus vieux. Cette dernière était devenue visqueuse. Comment cela se faisait ? Le choc thermique ?

« On dirait de la morve. Tu vois, comme quand on se mouche en étant malade et qu'on saigne du nez ! ... Non, ce n'est pas du vécu. Pas du tout. »

Cette anecdote faisait référence à ce qui lui était arrivé l'hiver dernier. Il avait un vilain rhume et il s'était cassé le nez à cause d'une souafle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Sam 17 Déc - 11:53

- Mais j’ai rien fait ! m’exclamais-je un peu trop fort.

Alexandre essaya en vain d’éteindre le feu et le raviva, bien au contraire… Déversant du liquide qui rongea mon livre. J’avançais une main vers mon bouquin fumant. Génial. J’allais devoir en acheter un autre, l’année commençait à peine que j’avais déjà fait une catastrophe au point de ruiner mon livre ! Je l’attrapais et le secouais, balançant plusieurs goûtes de potion partout autour de nous. Bon. Mon partenaire de galère avait fini par baisser le feu et lança un hommage à mon livre tandis que j’acquiesçais presque solennellement.
Cependant, notre calvaire sembla bientôt terminé, puisque le professeur décida de passer nous voir. Je jetais un coup d’œil au chaudron d’Alexandre qui avait l’air plus en forme que le mien. Ma préparation était visqueuse et vraiment, elle ne donnait envie d’être bu. D’ailleurs, la comparaison qu’il fit me forçait à acquiescer tellement c’était vrai. Dégueulasse, mais vrai.

Lorsque Slug débarqua enfin, il se décomposa à la vu de ma potion et sous-entendit qu’il était inutile que je mette ma préparation dans une fiole pour qu’il l’évalue. Apparemment, il en avait assez vu. J’haussais les épaules. De toute manière, on ne pourrait plus la rattraper vu son état. Et ça m’arrangeait bien de ne pas devoir en prendre un échantillon. Qu’arriverait-il si cette chose me touchait ? D’autant plus que c’était presque la fin du cours. La fin du calvaire, plutôt.
D’un coup de baguette je vidais mon potion en jetant un coup d’œil à mon partenaire. Slug tournait autour de lui comme une sorte de vautour et je me doutais que son expertise ne serait guère mieux que la mienne. Encore une note épouvantable, c’était génial. Peut-être qu’il allait avoir le droit à une note meilleure que moi ? Il l’a méritait, j’avais vraiment merdé pendant ce cours.
Je pris mon livre du bout des doigts et cherchais une poubelle pour l’y jeter, sous le regard amusé de certains de mes camarades. C’était habituel de voir une de mes potions exploser, ramper ou faire autre chose encore. Je devais être un géni refoulé.
Je rangeais mes affaires en lançant à Alexandre :

- Alors, le verdict ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Dim 18 Déc - 13:38

Le professeur vint à la table des deux Serpentard bien trop vite. Il examina le chaudron de Moran. Il ne prit même pas la peine de mettre la mixture dans une fiole. A quoi cela aurait servi, de toute façon ? Slughorn n'était pas suicidaire. D'ailleurs il jeta un coup d'oeil à la potion d'Alexandre. Il n'avait pas l'air bien enjoué, il devait avoir peur que la potion lui explose au visage. Il n'osa même pas la toucher !

« Désolant. » dit-il simplement avant de s'éloigner.

Oh, c'était mieux que troll ! Il y avait du progrès. Tout était relatif, bien évidemment. Alexandre rangea ses affaires en même temps que Moran. Il allait vider son chaudron après. Son partenaire lui demanda le verdict.

« Je suis content. J'ai eu un désolant. C'est mieux qu'un troll, pas vrai ? Avec beaucoup d'espoir, d'ici la fin de mes études j'aurais un piètre. »

Alexandre baissa son regard vers son livre complètement foutu. Le prendre en main était bien la dernière chose qu'il voulait faire. Donc il sortit sa baguette de sa poche. « On tourne et on abaisse ».

« Wingardium Leviosa. »

Qu'est-ce qu'il aimait ce sort ! Avec sa baguette, il guida son livre mort jusqu'à la poubelle. Le livre laissait des gouttes de bile de tatou sur le sol sur son passage. Il annula le sort pour le faire tomber dedans puis il rangea sa baguette, le seul objet qui le suivait partout, même dans la salle de bain lorsqu'il prenait sa douche et même au toilette. Il passa un coup d'éponge sur la table pour la nettoyer. Le jeune Rozen n'utilisait jamais la magie pour faire le ménage. Il était habitué à le faire manuellement, ce qui étonnait pas mal de sorciers. Il jeta un coup d'oeil à son chaudron et alors qu'il ne s'y attendait pas, ce dernier explosa. Alexandre recula brusquement. La salle était partiellement recouverte de matière orange. Tout les élèves dans la salle avait poussé un cri d'effroi. Et le Serpentard était presque recouvert de cette texture immonde. Ce dernier n'eut aucune réaction, réfléchissant au pourquoi de la chose. Puis cela fit tilt, il avait trop fait chauffer sa potion ! Il avait trop été occupé par celle de Maron et à ranger son plan de travail. Et en plus, il y avait incorporé trop de matière solide.

« Palsembleu ! Mr Rozen ! Vous êtes une véritable catastrophe ! Je me vois dans l'obligation d'envoyer un courrier à vos parents. Et à vous aussi Mr. Powell ! »

Quoi ? Qu'avait fait Moran ? Il n'avait rien fait pour faire exploser le chaudron d'Alexandre. Il ne sut absolument pas quoi dire. Pour le professeur Sulghorn, s'en était trop. Il était tolérant mais il ne fallait pas forcer non plus. Il avait ses limites.

Dragées:
 


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Dim 1 Jan - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Lun 19 Déc - 18:08

Mes affaires rangées, je regardais le prof donner sa sentence à Alexandre. Un Désolant. Ça aurait pu être pire, de toute façon je savais que j’allais obtenir un Troll. Il le savait et me partagea donc le fond de sa pensée. J’acquiesçais silencieusement en le regardant utiliser un sortilège simple pour envoyer son livre à la poubelle.

- On dirait qu’on va devoir investir tous les deux.

J’avais lancé ça sur le ton de la conversation, en regardant vaguement les autres élèves ranger eux aussi leurs affaires. Je regardais passivement Alexandre nettoyer sa paillasse à la main. D’un coup de baguette et la mienne avait été propre. Je ne comprenais pas trop pourquoi il mettait autant de cœur à le faire façon moldu, mais je ne relevais pas. Sans que je ne m’y attende ou puisse réagir, le chaudron d’Alexandre explosa. Il se retrouva imbibé de toute cette texture immonde. Moi, j’étais assez loin pour éviter les dégâts.
Je regardais d’un air choqué le chaudron explosé, sans faire attention à Slug qui se ramenait rouge comme un fromage.

Il jura et le prévînt qu’il allait envoyer un courrier à ses parents. En ajoutant que les miens allaient en recevoir un aussi.
Je jetais un regard neutre au prof en me pointant du doigt. Je n’étais même pas effaré. Un courrier de plus ou de moins au fond, quelle différence ? J’haussais les épaules en regardant le prof partir puis jetais un coup d’œil à Alexandre.

- Je m’en fou, ma mère sait que je ne comprends rien à cette matière, ça ne va pas l’étonner.

Mon sac sur mon épaule je fis signe à Alexandre que je l’attendais dehors. Rester plus longtemps ici, non merci !

Hors-RP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK Lun 19 Déc - 23:46

Le camarade d'Alexandre haussa simplement les épaules alors qu'il restait immobile, recouvert de substance absolument écoeurante. Peut-être que la mère de Moran, s'en fichait, mais pas le père d'Alexandre ! Ce premier prit vite ses affaires et sortit de la salle et le deuxième s'empressa de faire de même. Il devait aller se nettoyer avant d'aller au cours suivant. Il entama son trajet jusqu'aux toilettes des garçons.

« Parle pour toi ! Mon père va me tuer ! »

Suite à cela, le jeune Rozen se rendit au toilette pour tenter de nettoyer le plus de matière orange possible. Il ne pouvait pas aller en cours de soin aux créatures magiques ainsi !

Le lendemain, ce ne fut pas son fils que tua Mr Rozen mais bien sa crédibilité et sa discrétion ! Alexandre reçut l'une des pires beuglantes de l'histoire de Poudlard. Son père était furieux. Il aurait pu écrire toute la lettre en allemand, mais non ! La quasi totalité du texte était en anglais et Mr Rozen avait pris le soin d'insérer des injures dans la langue de Goethe, le tout agrémenté d'un splendide et délicat accent allemand qui nous inspirait les plus grands psychopathes de l'histoire de l'humanité. Il fallait s'y attendre, cela fit rire un bon nombre d'élèves même s'ils n'auraient certainement pas aimé recevoir cette beuglante.
Tout ceci était finement réfléchi. L'objectif du père d'Alexandre était de donner une bonne leçon à son fils en le "ridiculisant" afin qu'il n'ait plus envie de recommencer. Et cette méthode avait plutôt bien fonctionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK

Revenir en haut Aller en bas

Quand deux boulets s'y mettent... [Moran] FLASH BACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand deux ne font qu'un
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-