GRYFFONDOR : 1168 pts | POUFSOUFFLE : 931 pts | SERDAIGLE : 642 pts | SERPENTARD : 606 pts
Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !

Partagez|

◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar



ADMINISTRATEUR
L'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.

ADMINISTRATEURL'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.
| HIBOUX POSTÉS : 417
| SANG : Faut pas pousser non plus, j'ai déjà un cerveau...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Sam 7 Jan - 16:29



07 janvier 1975 — grand bal de la nouvelle année
Pour l'occasion, les quatre longues tables de la grande salle ont été retirées pour laisser place, autour d'une piste de danse, à des dizaines de tables rondes (pouvant chacune accueillir jusqu'à 6 élèves de toutes maisons confondues) parées de nappes blanches, de vaisselles fastueuses et entre les verres sont déposés des présents et surprises à l'intention des élèves. La grande salle est décorée de toutes parts d'ornements en tout genre rappelant le temps des fêtes et le plafond magique laisse tomber de gros flocons de neige. Sur l'estrade, un groupe de rock'n'roll attend l'installation des élèves pour commencer à jouer.
Albus Dumbledore monte sur l'estrade et le silence se fait lorsqu'il se racle la gorge.

« Chères sorcières et chers sorciers, bienvenue au bal de la nouvelle année ! débute avec enthousiasme le Directeur de Poudlard en faisant passer son regard bienveillant à travers la salle remplie d'élèves et de professeurs. Une nouvelle année que je souhaite bien plus heureuse et claire que la précédente. Vous vous demandez certainement pourquoi j'ai organisé un tel événement à Poudlard ? Comme vous le savez tous, le monde sorcier court des jours obscurs et troubles depuis quelque temps. La cohésion, le courage et le soutien des uns et des autres sont essentiels pour faire front et tenir bon contre les menaces qui pèsent sur notre monde. En cette nouvelle année, l’union fera notre force, la division notre faiblesse. Je suis convaincu – et jamais je n’ai tant souhaité me tromper – que nous allons connaître une période sombre et difficile. Mais nous avons encore quelques forces qui sauront nous maintenir, assez même pour faire revenir la lumière dans nos vies et notre monde. »

La voix de Dumbledore résonne dans le silence qui a pris place dans la pièce faisant plus ou moins écho dans toutes les âmes présentes. Un sourire reprend ensuite ses droits sur les traits du sorcier et la flamme de malice brûle de nouveau dans son regard.

« Alors ce soir, profitons de notre unité, de nos amis, et laissons-nous glisser dans la joie de vivre la plus simple ! Amusez-vous et fêtez comme il convient cette nouvelle année qui débute. Je terminerai sur ces quelques mots dont la sonorité me plait toujours : Nigaud ! Grasdouble ! Bizarre ! Pinçon ! Je vous souhaite une excellente soirée ! »

Le directeur de Poudlard frappe dans ses mains et la grande salle se retrouve plongée dans une ambiance tamisée. Dumbledore se retourne alors vers le groupe qui attend derrière lui et, par un signe de tête, il les invite à commencer.

HJ : Vous pouvez poster à la suite de ce message (qui compte comme sujet commun dans les dragées) ou ouvrir votre propre sujet dans la sous-catégorie "salle de bal". Amusez-vous bien et bons RPs à tous !

______________________________

Le Choixpeau Magique
« Je n'suis pas d'une beauté suprême, mais faut pas s'fier à ce qu'on voit
Je veux bien me manger moi-même si vous trouvez plus malin qu'moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 192
| AVATARS / CRÉDITS : Kiernan Shipka (MarieLutiine)
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa baguette cassée.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Sam 7 Jan - 17:17

Noël et la période des fêtes n'étaient pas tout à fait fini à Poudlard. Après des vacances méritées en famille, Glinda était revenue avec un plan tout à fait élaboré pour passer un très bon bal de début d'année. L'argent de son père y était pour beaucoup, mais que ne ferait-il pas pour sa fille chérie, même s'il n'y comprenait rien : une magnifique robe et un petit flacon de potion acheté par correspondance suffisaient au bonheur de Glinda. Ce plan était sur le point de se réaliser alors que Glinda attendait patiemment son cavalier dans le hall du château.

Quelques heures plus tôt, dans l’après-midi.
Glinda déboucha doucement le flacon qu’elle conservait précieusement depuis son retour de vacances. Des effluves en arrivèrent aussitôt qu’elle identifia sans mal : du lilas, l’odeur d’un magasin de vêtements neufs et celle du jus de citrouille. Elle le reboucha aussitôt, se dirigeant vers la salle de repos où elle avait vu Joseph Wilkes entrer un peu plus tôt. Pour une fois qu’il n’était pas avec toute sa bande, elle ne devait pas sa chance lui glisser entre les doigts.
« Hmm, salut, Joseph ! » fit-elle en approchant de lui, battant des cils. « J’avais besoin de te parler d’un truc, vois-tu… Mais ce n’est pas si facile à dire… »
Elle s’installa en face de lui et se fit apparaître un thé pour s’éclaircir la gorge.
« Voilà, ça ira mieux avec ça… Donc, je disais… Oh pardon, ce que je peux être impolie ! »
Et elle fit apparaître un second thé, fumant d’un délicieux parfum que Wilkes adorerait forcément… puisqu’elle y avait vidé son flacon d’amortentia. Elle lui laissa le temps d’en boire une gorgée tout en sirotant son thé avant de reprendre.
« Donc vois-tu, il y a le bal, ce soir… Je ne sais pas toi, mais moi j’ai hâte ! J’aurais une très belle robe… »


Et voilà comment Glinda avait réussi à se dénicher un cavalier loin d’être par défaut. Elle aurait pu demander à un élève de son âge ou plus jeune pour être sûre de ne pas venir seule, mais jamais le couple formé aurait été du même effet. Les gens n’allaient pas en croire leurs yeux ! Et quoi qu'en disait Ophelia, sa robe rendait très bien même sans seins !
Elle ne se doutait simplement pas qu’elle s’était légèrement faite avoir sur la marchandise et que sa potion était un filtre d’amour basique qui ne durerait que quelques heures, tout au plus.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 561
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Sam 7 Jan - 19:59

Il y avait de ça à peine une demi-heure, Alexandre était entrain de se préparer. Il voulait être élégant ce soir là. Donc il sortit tout ses beaux vêtements pour faire son choix après avoir pris une bonne douche. Il opta pour quelque chose de simple. Une chemise blanche, un pantalon à pince noir ainsi un blazer de la même couleur. A tout cela, il prit des bretelles noires également: il ne portait jamais de ceinture. Toujours en sous-vêtement, il s'aspergea de déodorant avant d'enfiler sa tenue, habillée mais décontractée. Elle mettait bien en valeur les atouts du jeune homme tel que son bassin étroit. Il prit au moins une demi-heure à ce coiffer, ce qui lui prenait habituellement quelques secondes, pour faire une coiffure assez élaborée. Pour finir, il s'aspergea de parfum pour homme de luxe. Il était fin prêt.
Il monta dans le hall d'entrée pour y attendre sa cavalière, appuyé contre la rambarde d'escalier. Tout les élèves s'étaient mis sur leur 31 et discutaient jovialement entre eux. Et dire qu'à la base, il ne voulait pas y aller et le voilà qu'il attendait une cavalière ! Comme quoi, on pouvait toujours changé d'avis.

Dragées:
 


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Dim 8 Jan - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 599
| AVATARS / CRÉDITS : Evan Peters on Bazzart (swan)
| SANG : Apparemment pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Sam 7 Jan - 20:09

Moran avait toujours en tête l'avertissement de Gardenia Ollivander en se préparant. 20h tapante, et pas de retard. S'il aurait assurément prit un malin plaisir à arriver à la bourre pour la faire rager, Moran préférait cette fois-ci jouer la carte de l'intelligence. Avoir une serdaigle telle qu'elle énervé pendant toute une soirée serait une plaie. Et être élégant était aussi dans sa tête. Oh il n'avait rien contre l'idée de venir habillé de la manière la plus simple qui soit (et qui ne correspondrait pas à ce type de soirée, du coup) mais encore une fois il ne voulait pas agacer la bleue. Il désirait plus que tout passer une agréable soirée.
Alors en sortant de la salle commune à 19h55, Moran était tout à fait présentable. Un smoking, ses cheveux pour une fois correctement coiffés, sa baguette dans sa poche intérieure. Voilà, il était parfait. Ou presque, enfin, il s'en sortait vachement bien.

Le voilà dans le hall à attendre Gardenia. Il ne savait pas si elle lui ferait l'offense d'arriver en retard, mais après tout autant ne pas s'en formaliser. Si c'était le cas, il se vengera bien à un moment ou à un autre de la soirée. Il voyait des groupes d'élèves se former, des couples discuter joyeusement. Enfin, tout ça était très agréable, en fait. Il ne manquait plus que sa cavalière, et se serait parfait.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 576
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (maë)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Sam 7 Jan - 21:45

« On m'a fait savoir que le colis était bien arrivé en main propre », glisse Mulciber à l'oreille de Tom qui patiente devant la porte de la grande salle, jetant toutes les trente secondes un coup d'oeil à sa montre.
Vêtu d'un costume sombre somptueux envoyé par sa mère le matin même, Thomas est très élégant et tiré à quatre épingles. Seulement il pourrait être encore plus classe et distingué si un sourire ornait son joli minois. Mais Tom poireaute depuis plusieurs minutes déjà et aucune trace ni de Daisy, sa cavalière en titre, ni de Joseph, son acolyte dans la mission de ce soir (une petite surprise qu'ils ont l'intention de mettre en place pour la douce et gentille Ophelia Parkin qui devrait recevoir sous peu une très jolie boîte de chocolats aromatisés à l'amortentia de la part de son ami Dedalus car décidément, cette soirée est placée sous le signe du philtre d'amour). Résultat, Thomas est bougon et quand Thomas est bougon, mieux vaut ne pas se trouver dans les parages.
« S'il fait capoter le plan... grogne le Serpentard entre ses dents en parlant de Joseph. Tu n'as toujours pas de nouvelle, le concernant ?
— Non, il reste introuvable »
, répond Mulciber en haussant les épaules.
Tom s'apprête à répliquer quelque chose lorsqu'il voit apparaître Daisy dans le hall.
« Enfin ! soupire-t-il en lui lançant un regard mauvais. Et tout ça pour ça, en plus. Eh bien, ça ne valait pas la peine que tu prennes autant de temps à te préparer. Qu'importe, allons-y, nous sommes en retard. »
Et le Serpentard lui tend son bras pour qu'elle s'y agrippe, jetant autour de lui des regards, toujours à la recherche de Wilkes. Ils pénètrent dans la grande salle et quelques têtes convergent dans leur direction. La salle ne tarde pas à se remplir davantage et lorsqu'il semble que tous les élèves soient présents, le directeur entame son discours que Tom trouve bien moralisateur. Après tout, s'il veut s'accoupler avec des traîtres à leur sang ou des sang de bourbe, grand bien lui fasse mais il n'a pas à imposer ses idées ridicules à tout le monde. Tom n'a aucune envie d'être soudé avec les Poufsouffle, quelle idée.
Puis la soirée commence pour de bon avec les premiers accords joués par un groupe de rock'n'roll bien ringard. Oui, le Serpentard est de mauvaise humeur et trouve tout d'une nullité incroyable mais c'est surtout le stress de voir son plan échoué qui le met dans tous ses états.
« Si tu me proposes de danser, je crois que je te fais manger ma baguette, dit-il à Daisy, son regard scrutant toujours chaque visage en quête de son ami. Allons nous installer, là ça sera parfait. »
Et il attire Daisy jusqu'à une table libre, juste à côté de celle où viennent tout juste de s'installer Ophelia et ses amis.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 288
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane ♥
| SANG : On dit qu'il est pur. Mais bon, ce qu'on dit n'est pas toujours vrai.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Sam 7 Jan - 23:39

Astrid Oorlos aimait bien qu'on la remarque. Ce n'était que là sa juste place. La place qu'on lui devait et que le monde devait respecter. Aussi lorsque le beau Maximus Brankovitch lui avait proposé d'aller au bal avec elle, la jeune duelliste n'avait pu qu'accepter. Elle ne se sentait pas particulièrement proche de ce garçon, mais force était de constater qu'il attirait bien l'attention.
Mais non, si elle s'était fait belle ce soir, ce n'était pas pour lui, mais vraiment pour elle. Elle s'était préparée avec un soin méticuleux, chirurgical même. Tout chez elle devait être parfait et en décalage réel avec les autres élèves. Non pas qu'elle les déconsidérait. Mais la jeune Oorlos était assez hautaine, sûre de ses forces et sûre d'elle.
Elle avait prit une robe blanche, très blanche, très belle aussi, qui lui allait bien au teint. Elle avait décidé d'attacher ses cheveux bruns, de porter au cou le pendantif de sa grand-mère auquel elle tenait tant. Maquillée, apprêtée, la jeune fille était sortie cinq minutes avant les vingt heures pour descendre de sa tour. Sans forcément faire attention à ses filles qui de toute manière ne pouvaient pas vraiment lui arriver à la cheville, elle descendit les escaliers pour parvenir dans le hall. Elle retroussa légèrement le nez en voyant le monde. Où était donc Brankovitch ? Astrid fendit la foule d'élève à la recherche de son cavalier qui, elle espérait, serait accoutré de manière tout à fait honorable pour elle. Pas de trace de lui pour l'instant, la soirée commençait bien mal.


Dernière édition par Astrid Oorlos le Ven 13 Jan - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 87
| AVATARS / CRÉDITS : Katie McGrath
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Vipère du Gabon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Dim 8 Jan - 1:59

Grand bal
ft. tout le monde
' Les fourbes ne font qu'égratignures en laissant aux autres le soin de porter la gangrène '
L’excitation était à son comble pour l'adulte qu'était depuis peu la jeune fille, du moins magiquement. Némésis contenait à grande peine son euphorie face aux divertissements qu'elle avait prévus pour le déroulement de la soirée qui promettait d'être fort amusante. De plus, il paraissait qu'Al' serait présent. Elle pourrai garder un œil sur lui et surtout sur sa cavalière qui était quelqu'un de particulièrement pot de colle, si les souvenirs de la serpentarde n'étaient pas erronés. Elle avait eu beaucoup de mal à choisir sa robe, changeant d'avis comme de chouette. Finalement, elle avait convenu d'une robe noire et verte émeraude somptueuse ainsi que d'une paire de chaussure simple noire aux lacets verts, plus pratique pour danser même s'il y avait peu de chance que ce soit le cas. Elle pouvait se permettre de mettre des chausses simples puisque camoufler par sa robe. D'ailleurs, cette dernière contenait un compartiment secret où la sixième année pourrait glisser ses baguettes.

Après un peu plus d'une heure de préparation, de maquillage ( mascara, trait liner argenté sur chaque paupière et rouge à lèvre ), elle ajouta la touche finale : le médaillon musical familial qui avait appartenu à sa mère et qui était le gardien de ses secrets et pensées les plus profondes. Reposant paresseusement sur son cou, la sorcière le caressa quelques secondes avant de regarder Nyx, sa chauve-souris, partir en chasse dans la nuit sombre. Un sourire satisfait sur le visage, Némésis s'observa une ultime fois dans le miroir pour être sûre de n'avoir rien oublié et prit le chemin de la salle de bal, après avoir rangée ses outils. Elle n'aurai jamais eu le courage de le faire en revenant de la soirée ou le lendemain matin. Ses cheveux avaient été discipliné en de belles boucles ondulés dont les premières mèches des deux côtés de son visage avaient été tressés avant d'être liés à l'arrière, au milieu.

Suite à sa traversée des couloirs et à sa montée des escaliers, elle déboucha sur l'entrée où de nombreux cavaliers ou cavalières attendaient avec plus ou moins d'agacement et d'impatiente leur partenaire respectif. Elle était heureuse de ne pas s'être encombrée d'une telle responsabilité plus embêtante et casse tête qu'autre chose. Passant devant ces derniers sans même leur jeter un regard, la serpentarde passa les portes se retrouvant dans l'immense pièce où déjà beaucoup de monde piaillait entre eux. C'était une conséquence acceptable que de supporter tout ce brouhaha pour un peu de temps à se moquer et à gêner les ' couples ' ce soir. À que la vie était belle et plus encore la vengeance... Des changements dans le lieu avaient été effectués à l’occasion pour accueillir l’événement.

Au bout de ce qui sembla bien vingts bonnes minutes, Dumbledore prit la parole avant le lancement des festivités. C'était toujours le même disque rayé que sortait le directeur citronné, l'union fait la force et blablabla, nous devons être fort etc... barbant à souhait comme toujours. De quoi refroidir avec efficacité ses ardeurs. Ah, si seulement une explosion avait pu gâcher ces paroles si bien régentées... rêve utopique et illusoire. Se concentrant d'avantage sur les duos qui dansaient sur la piste et la musique ambiante, Némésis piqua une chaise vide à l'une des tables près d'elle et se plaça un peu à l'écart pour avoir un minimum la paix et détailler les personnes se bougeant sans être enquiquinée par autrui. Elle savait parfaitement que d'autres avaient également dû mettre en place leurs propres plans pour ce moment. Un sourire carnassier prit place sur ses lèvres rouges alors que son regard s'était fait plus intense et incisif, scrutateur. Qui allai être la première victime à déguster un mauvais tour de la part de la verte et argent ? Les paris étaient ouverts...

Hors-sujet:
 
© 2981 12289 0


Dernière édition par Némésis S. Draka le Sam 11 Fév - 22:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 213
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Dim 8 Jan - 2:13

Il y avait eu des choses compliquées ces derniers temps pour Soyle Hoover. Cela faisait maintenant plus de deux semaines qu’elle avait été agressée à Pré-au-Lard.  S’en était suivi des moments difficiles et un rétablissement un peu long. Pas aussi long que si elle avait été moldue, certes, mais tout de même trop long à son goût. Enfin bon, elle en voyait le bout. Elle en avait la preuve ce soir. Alors que le nouvel an était passé ainsi que la rentrée, l’école organisait un bal. Une idée charmante ! Soyle était fan de ce genre de petites initiatives. Elle aurait aimé être plus présente que cela pour l’organisation. Mais qu’elle ait au moins l’autorisation pour venir était déjà bien. Elle avait été surveillée depuis sa sortie de l’hôpital et ne décidait pas seule de où elle pouvait aller. Mais elle était là ce soir, à l’école, pour profiter de ce bon moment avec les élèves et ses collègues. Mine de rien, elle les appréciait et approuvait totalement cette idée de bal de fin d’année. De quoi détendre tout le monde le temps d’une soirée !

Soyle s’était préparé avec soin, sa robe noire couvrait une bonne partie des quelques marques qui restaient de son agression. Ne restait que cette trace sur sa joue qui finirait par disparaitre avec le temps. Quoi qu’il en soit, cette robe était certes simple mais non moins élégante. Saisissant cette canne qui lui servait encore à avancer (mais là encore cela serait bientôt fini heureusement), elle avait rejoint ce cher château. La grande salle était magnifique comme  cela. Et cette fine neige qui tombait, c’était de très bon goût. Avançant dans la salle avec les autres, la rousse était prête à écouter le directeur faire son discours. Un discours qui résonnait bien entendu aux oreilles de Soyle. Une période sombre, de l’unité, tout cela lui parlait évidemment. C’était pour son travail et au nom de cette fameuse période sombre qu’elle avait terminé à l’hôpital le 24 décembre. Elle avait expérimenté de très près ce trouble. Mais là où le directeur était très doué, c’est qu’il lui rendait son sourire par ses dernières phrases. Il savait toujours trouver les mots justes. Les deux mains sur sa canne elle attendait ses dernières paroles pour voir tout le monde se remuer pour danser sur cette musique qui avait été lancée par un geste du directeur.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 400
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Dim 8 Jan - 10:30

Emballée par les belles intentions de mixité du grand barbu, dont elle manqua malheureusement le discours, Marlene avait spontanément invité Alexandre Rozen au bal pendant les vacances de Noël. Dans un éclair de lucidité - ou de folie elle ne savait pas encore … - elle avait décrété que le jeune homme était plutôt sympathique. Mais ça, c’était avant qu’il ne s’amuse à la faire patienter comme un sale gosse. Il lui avait envoyé des hiboux chaque jour et elle l’avait laissé pendant autant de temps sans lui offrir la moindre réponse car elle était un brin susceptible. Et puis finalement, ce matin, Alexandre avait accepté d’être son cavalier.

Elle avait déjà fait ses emplettes pour le bal pendant les vacances, car après tout son escorte n’allait certainement pas déterminer sa présence ou non à l’évènement de la rentrée, et s’était ce soir-là parée d’une robe patineuse en dentelle de couleur bordeaux. Les froufrous et robes longues, très peu pour elle, elle comptait bien danser sur un rock endiablé jusqu’au bout de la nuit, surtout que la rumeur courait que le groupe d’Ange animerait la soirée ! Elle avait mis des collants noirs pour ne pas avoir trop froid et s’était encore agrandie avec des talons volés à sa mère mais avec lesquels elle ne se sentait pas vraiment de danser (elle finirait pieds nus pour sûr !). Un médaillon doré dégoté dans un bouiboui, un rouge à lèvres rouges, deux traits d’eye-liner, une tresse lui retombant sur les épaules, et hop, elle était prête.

Elle descendit les escaliers et n’eut pas à chercher son cavalier dans la foule de la grande salle puisqu’il l’attendait en bas des marches du hall d'entrée. Elle lui adressa un sourire amusé et un brin provocateur. « Il t’aura donc fallu dix jours pour faire le tour des filles de Poudlard et te rendre compte que tu ne peux pas trouver mieux que moi ? T’es pas un rapide toi ! ». Elle n’était pas familière avec le concept de se lancer respectivement des fleurs, elle avait toujours préféré s’en lancer à elle-même car elle les recevait toujours avec plus d'élégance. Malgré tout, elle n’était pas venue les mains vides et cachait pour Alexandre une surprise dans son dos, ça s’épinglait sur un costume mais c’était beaucoup mieux qu’un corsage. Son sourire s’élargit encore pour dévoiler toutes ses dents. « Devine ce que ma maman m’a offert à noël ? ».

Dragées:
 


Dernière édition par Marlene McKinnon le Lun 6 Mar - 8:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 272
| AVATARS / CRÉDITS : Thomas Brodie-Sangster
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère maculé de sang
| PATRONUS : Lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Dim 8 Jan - 11:47


Depuis que Picott avait placardé l’affiche concernant le bal organisé début janvier, c’était l’effervescence au château. Beaucoup d’élèves se demandaient qui ils allaient bien pouvoir inviter. Ou se lamentaient devant le refus catégorique d’un tel ou une telle. Ça avait même l’air d’être devenu la préoccupation principale, bien avant les cours ou les sorties à Pré-au-lard sous la neige. Devant tant de bouillonnement, moi, je ne pouvais m’empêcher de sourire bêtement voire moqueusement. Je n’avais pas eu à me tracasser avec tous ces problèmes de cavalières puisque la mienne était toute désignée et avait accepté avec un sourire radieux. Qu’importe ce que pouvait dire les rédacteurs miteux du journal de l’école, Maya et moi formions un beau couple.

La soirée tant attendue était enfin arrivée et une bonne heure avant le début des festivités, la salle commune ressemblait plus à une ruche à un lieu de repos. Tout le monde courrait d’un bout à l’autre du dortoir, certains cherchant quelque accessoire qu’ils avaient perdus, d’autres demandant à leurs amis comment ils les trouvaient. Je regardais tout ce bourdonnement avec un sourire amusé. C’était ça quand on s’y prenait à la dernière minute.
Je finalisais sereinement mon costume, fermant les boutons de manchette puis enfilant une veste de costume tout à fait moldue. J’allais ensuite, ne se le cachons pas, m’admirer dans une glace. Je me trouvais plutôt classe, je devais l’avouer. Une chose était sûre, j’aimais bien plus le style des costumes moldus que les longues robes sorcières. Et puis, nous portions des robes toute l’année, il fallait bien innover. Et se démarquer.

Mais est-ce que Maya allait apprécier ? Une boule se formât soudainement au creux de mon ventre. Je me foutais bien de ce que les autres pouvaient en penser, c’était sûr mais elle …
- Bon Arthur, tu vas pas commencer à stresser maintenant, soufflais-je pour tenter d’oublier cette pensée négative. Maya serait magnifique, je le lui dirai tout comme elle dirait la même chose de moi.
Jetant un coup d’œil à ma montre, je jugeais qu’il était l’heure d’y aller. Un dernier coup de parfum, un ultime ajustement de ma cravate et je passais la porte du dortoir pour attendre -impatiemment- celle qui, je le savais déjà, allait illuminer ma soirée. Assis sur l’accoudoir d’un fauteuil confortable, je m’efforçais de paraître le plus naturel possible. Alors que je voyais les autres déjà descendre, je finis par regretter qu’Elliot ne soit pas à Serdaigle. J’aurai tellement voulu le voir tout de suite, dans son beau costume. Et surtout m’assurer qu’il soit présentable. Ses cheveux étaient indomptables tout comme les miens et je l’imaginais parfaitement venir le plus normalement du monde comme si un sort lui avait éclaté dans les cheveux.

Et finalement, j’entendis des pas descendre des dortoirs. Après avoir vu tant de monde descendre les escaliers, je levais des yeux blasés dans la direction des pas. Et rapidement, mon expression changea du tout au tout. Surprise, gêne, admiration. Amour. Tout ça se mélangea en moi dans une explosion d’émotion. C’était elle. Elle était tout simplement sublime. Je me levais d’un bond, raide comme un piquet. Ça y est, mon cœur se mettait à battre bien trop rapidement.
- Heu … commençais-je sans trop savoir que dire, un sourire niais sur le visage. Wow, tu- tu es … magnifique. Après quelques instants, je lui présentais mon bras pour qu’elle u glisse le sien. On y va ?


  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
  • Participer à un sujet commun - 2 dragées


Costume d'Arthur:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 561
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Dim 8 Jan - 13:07

Alors qu'il regardait les gens discuter, il entendit des claquements de talon descendre les marches. Il tourna la tête en espérant que cela ne soit pas sa cavalière pour une raison typiquement masculine. Marlene était déjà plus grande que lui à la base. Il avait mis des talonnettes exprès pour ne pas qu'elle le soit le jour du bal. Et bah c'était raté ! C'était bien elle qui descendait les escaliers. Néanmoins, il la trouvait très jolie avec sa petite robe bordeaux en dentelle et son maquillage. Cela le fit légèrement sourire. Alexandre était comme tout les garçons: il aimait passer du temps avec une jolie fille. Sa cavalière lui adressa un sourire amusé et légèrement provocateur: « Il t’aura donc fallu dix jours pour faire le tour des filles de Poudlard et te rendre compte que tu ne peux pas trouver mieux que moi ? T’es pas un rapide toi ! » Alexandre élargit son sourire en lâchant un petit rire. Elle l'étonnerait peut-être toujours, cette fille ! Elle était arrivée au niveau d'Alexandre. Et elle était effectivement plus grande que lui. Sa virilité en prenait un coup mais il continuait de sourire. «"Merci Alexandre ! C'est gentil de m'avoir attendu. Tu es beau ce soir !" Non ? D'accord. » fit-il remarquer, amusé. Le sourire de la demoiselle s'élargit encore plus (le Serpentard s'était demandé si c'était possible). Et lui demanda de deviner, toute pétillante, ce que sa maman lui avait offert pour Noël. Il espérait pour elle qu'elle n'avait pas reçu un énième pull de Noël en laine, comme cela lui arrivait à lui tout les ans.

« Si c'est ces talons, tu ne remercieras pas ta mère de ma part ! » dit-il à la fois sérieusement et sur le ton de la plaisanterie.

Puis il réfléchit plus sérieusement en regardant sa cavalière de haut en bas. Peut-être était-ce un élément de sa tenue ? En fait, c'était surtout pour le plaisir des yeux. Mais il n'allait pas le dire, son côté féministe risquait de mal le prendre et de l'insulter de pervers. Il remarqua qu'elle avait ses mains derrière le dos. Cela devait signifier que c'était quelque chose qui tenait dans une ou deux mains. Mais si elle l'avait emmené au bal, c'était que cela ne devait pas être encombrant. Il réfléchit encore quelques secondes, son regard bloqué certainement pas dans les yeux de la demoiselle.

« Un sac à main ? Nan, je sais pas. Je ne sais pas ce qu'une mère offre à sa fille moi ! » répondit-il.

Du maquillage ? Un bracelet ? Il n'en savait rien. Pourquoi elle lui posait cette question ? Il continuait de cogiter, ne daignant toujours pas lever le regard vers les yeux de Marlene. On ne savait pas exactement ce qu'il regardait mais il aurait été préférable qu'il regarde la tête de la jeune fille.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 301
| AVATARS / CRÉDITS : Kirsten Zellers (c) jae.
| SANG : Sang-Pur, mais quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un ourson polaire puis un occamy après la mort de sa mère
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Lun 9 Jan - 3:03


Elle était remontée à toute vitesse de la salle de repos, son altercation avec Alexandre l'avait complètement bouleversée. trop de souvenirs étaient remontés, beaucoup trop vite. Elle avait les yeux rougis, certainement dû au fait qu'elle avait pleuré la majeure partie de leur... discussion. Elle ne voulait pas énerver Moran à cause du probable retard qui s'accumulait, mais tout ce à quoi elle avait pensé en montant les nombreux escaliers qui lui permettait d'accéder à la salle des serdaigles, c'était Alexandre. Elle lui avait demandé de l'oublier. De l'effacer complètement de sa vie dès le lendemain. En arrivant devant la majestueuse porte de la salle commune, elle répondit à l’énigme qui lui était posée, et décidément c'était un jour de chance, à croire que Rowena était avec elle. Elle entra rapidement voyant déjà quelque personnes prêtes en avance, des garçons notamment, attendant leurs cavalières en lisant un livre ou en replaçant leur boutonnière.
Elle se rua dans les escaliers, une fois de plus, en directions des dortoirs féminins, la plupart des demoiselles étaient habillées ou maquillées, s'apprêtant pour la seconde étape de leur préparation. La serdaigle s'empara de ses affaires de douches et de deux serviettes de toilettes de couleur noire, les douches étaient désertes, et tant mieux, parce qu'à ce moment-là : elle pleura, encore, assise au sol. Au bout de quelques minutes, elle se repris, attrapant sa baguette lançant un sort un délavage sur ses cheveux avant de se laver soigneusement, s'efforçant d'effacer chaque gouttelette bleue quittant sa chevelure pour rejoindre le sol. Elle jeta un coup d’œil à sa montre en se séchant et enroulant ses cheveux dans une serviette, pour que personne ne voit ses cheveux désormais rosés, il lui restait un peu moins d'une demi-heure, autrement dit elle avait exactement vingt-six minutes et trente-quatre secondes pour s'occuper de ses cheveux, se maquiller et enfin s'habiller. Bref, elle serait en retard.
Lorsqu'elle pénétra une nouvelle fois dans la partie chambre du dortoir, elle ne pu que remarquer qu'il n'y restait que le quart des filles présentes lors de son premier passage, elle reconnu Mairead ouvrant la porte pour sortir, une cinquième année enfilant une paire d'escarpins et une première année agitée, ne trouvant plus l'une de ses ballerines. C'est donc en serviette qu'elle l'aida à chercher la portée disparu qui fut retrouvée cinq minutes plus tard sous le lit de l'une des autres filles présentes. Il ne lui restait plus beaucoup de temps, elle posa ses affaires de toilettes sur son lit et retourna dans la salle de bain, baguette et un article de magazine "Wiz'MakeUp" à la main. C'est devant le miroir que les changement opérèrent, grâce au sort qu'elle avait acheté en troisième année, et qu'elle ne quittait plus.
« Colovaria ! »dit-elle baguette pointée sur les cheveux.
Elle répéta l'action plusieurs fois assez rapidement jusqu'à obtenir l'effet escompté, ses cheveux avaient beau avoir repris leur couleur d'origine sous la douche, elle avait décidé que cheveux non-colorés : Gardenia non complétée ! Elle avait commencé à colorer quelques pointes en faisant des dégradés passant du bleu, au vert, en passant par le jaunes et quelques touches orangées. Ce n'est qu'une fois satisfaite du résultat qu'elle passa au maquillage, toujours en serviette. Elle s'empara de la page de magazine, et la parcourue du regard, jusqu'à tomber sur le sort qu'elle recherchait. La chose était simple elle devait le prononcer en ajoutant l'une des couleurs proposées en tant que suffixe, elle l'avait déjà testé auparavant, la preuve, le magazine datait de sa quatrième année, quand elle sortait encore avec Bertram.
« Oculus Umbra ! Piscaris ! »dit-elle baguette pointée sur le visage.
Elle se regarda quelques instants dans la glace, avant de sécher ses cheveux magiquement, là encore. La serdaigle aurait aimé prendre le temps de se préparer manuellement, mais elle n'avait plus le temps il lui restait cinq minutes avant que les dix-huit heures ne sonnent, elle sortit en trombe de la salle de bain, baguette à la main, pour arriver dans les dortoirs, vides. Elle était à la bourre, et voyait déjà le regard réprobateur de Moran, après tout c'était elle qui lui avait dit d'arriver à l'heure non ? Elle enfila des sous-vêtements avant de se baisser pour ouvrir sa malle, où se trouvait une immense housse, c'était Mrs. Fawkes qui lui avait envoyé sa robe par courrier, en début de semaine, et autant vous dire que si elle avait pu la voir entre-temps elle lui aurait sauté dessus en la remerciant infiniment. Nia avait vu cette robe lors de leur discussion chez Mme Guipuire, mais jamais elle n'aurait osé l'acheter, de peur de la mettre et de l'abîmer.
Déposant délicatement mais rapidement la longue housse sur son lit, elle l'ouvrit pour enfiler la somptueuse robe ainsi que ses talons, qu'elle avait choisit spécialement pour éviter de dépasser Moran, le connaissant, il aurait été capable de prendre la mouche. C'est donc en courant, talons chaussés, tout en rangeant sa baguette dans une sorte de poche prévue à droite sous sa taille, qu'elle descendit les nombreux escaliers la séparant de son frère de coeur et cavalier, Mister Powell. Sa longue robe, dans les tons pêche, trainait derrière elle au fur-et-à-mesure qu'elle dévalait les marches, une vraie princesse. Les ornements dorés surplombant le tissus rosé, formaient diverses fleurs le long des pans et sur son buste, ces dernières formant ses manches quasi inexistantes.
Et finalement, arrivée en haut du dernier escalier, elle aperçut Moran... seul, "Génial" pensa-t-elle, une fois de plus, elle était en retard. Son cavalier était décidément sur les nerfs, ce qu'elle avait déduit pas le petit bruit de chaussures martelant rapidement le sol, il s'était vêtu d'un superbe smoking et avait même fait l'effort de coiffer ses cheveux; Elle était heureuse qu'il ait bien voulu jouer le jeu. Elle l'interpella du haut des marches avant de les descendre en courant, heureusement qu'elle s'était entrainée à courir avec des talons, sinon elle aurait fini la soirée à l'infirmerie avant même de l'avoir commencée. Arrivée devant lui, elle s'excusa platement.
« Navrée du retard, Mr. Powell... »dit-elle gênée de ne pas être arrivée au rendez-vous à l'heure prévue.« Vous êtes superbes mon cher frère ! »

Elle jeta un coup d’œil à la montre d'argent fine et discrète accrochée à son poignée droit qu'elle s'aperçut de son retard de...10 minutes. Ils avaient certainement loupé le discours de Dumbledore, et s'ils ouvraient les portes, les trois-quarts des élèves les remarqueraient... Franchement ? Elle n'avait pas assurée, mais alors pas du tout. Elle regarda son cavalier qui lui tendait le bras et lui attrapa, décidément... au point ou ils en étaient, autant en jouer.
« Prêt ? »dit-elle en soufflant un bon coup.
Ils allaient encore alimenter les ragôts... Ca devenait épuisants à force, mais bon elle était tout, SAUF douée dans ces situations.

◮ Grand Bal : 1975 ◮
Feat. Poudlard



Dragées:
 
Tenue de Nia:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 64
| AVATARS / CRÉDITS : Sharon Den Adel
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Lun 9 Jan - 19:05

Un bal. L’école où Yelena enseignait maintenant depuis neuf ans avait organisé un bal de fin d’année. Alors en soi elle n’avait rien contre l’idée, bien au contraire. Non, ce n’était pas tellement ça le problème. Ce qui dérangeait un peu plus la belle russe, c’était le principe même de bal. Elle n’avait rien contre et trouvait l’idée plutôt belle en ce moment.  C’était simplement que ce n’était pas quelque chose qu’elle connaissait bien. Plutôt le contraire. C’était un moyen courant de fêter quelque chose, elle le savait bien. Mais disons que lorsque le clan avait quelque chose à fêter, c’était très différent du bal délicat qui était prévu ici. Elle n’avait pas à faire attention à ce qu’elle y portait, à sa façon de se coiffer, d’agir. Cela ne lui posait aucun problème généralement et elle savait très bien s’adapter. Mais un bal tout de même, on était très loin de son domaine. Heureusement qu’elle y allait en tant qu’enseignante, autrement il aurait fallu trouver un cavalier. Et là encore elle aurait été très embarrassée. Là, au moins elle était tranquille. On s’attendait à la voir seule et personne n’en serait dérangé. C’était juste ce qu’il lui fallait. Enfin, c’était une bonne idée quand même alors elle ferait les efforts qu’il faudrait.

Il avait fallu tout préparer dans la grande salle, tout bouger afin d’organiser une véritable ambiance agréable pour tout le petit monde qui serait là. Elle espérait que leurs élèves passeraient une agréable soirée avec tout cela. Tout était pensé pour en tout cas. Une fois la salle prête, et bien c’était à elle de faire en sorte d’être présentable aussi. Elle avait eu un mal de chien à trouver une robe qui pourrait convenir. C’était pas trop son truc les belles robes de princesses. Elle faisait assez simple en général, trop mal à l’aise dans de belles robes bien soignées. Mais Yelena voulait faire un effort. Elle avait trouvé un genre de compromis. Une robe qui ne gênait pas trop ses mouvements sans pour autant être hors sujet. Il y avait même un peu de déco sur le bustier, c’est dire !

A l’heure convenue, elle s’était donc présentée dans la grande salle aménagée pour l’occasion. Tout le monde se rassemblait dans cette salle décorée avec goût. Elle avait même repéré Soyle plus loin. Sa collègue avait été attaquée à noël et n’était pas revenue depuis. Et visiblement pas encore en grande forme. Mais elle avait l’air contente d’être là. Yelena irait sans doute lui parler plus tard. Pour le moment, c’était au directeur de faire son discours. Un discours plein de sens qui devait faire écho à un peu tout le monde ici. Il arrive pourtant à redonner le sourire avec la fin de son discours. La belle devait bien reconnaître qu’il était doué… Le directeur donne ensuite le feu vert au groupe qui commence à jouer. La soirée promettait d’être doucement pour tout ce petit monde. Les flocons de neige du plafond magique rendaient quelque chose de particulier à cette ambiance déjà spéciale. Finalement, la soirée s’annonçait pas trop mal.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Taissa Farmiga (anaëlle)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Mer 11 Jan - 15:47

Madeline, dans une jolie robe rose, les cheveux défaits mais peignés (par Merlin, mémorise bien ce que tu vois là car tu ne le verras pas deux fois), s'avance en compagnie de quelques amies de sa maison en direction de la grande salle où elle doit rejoindre James, son cavalier. Ses copines n'arrêtent pas de la charrier à ce sujet, May qui va au bal avec le grand James Potter, oh lala, si ça c'est pas dingue ! En vérité, ses amies sont plus excitées qu'elle. Que ça soit James ou un autre, ça n'a pas grande différence à ses yeux, ça reste un mec. Même si pour lui, elle a quand même fait l'effort de mettre une robe (certes pas aussi tapageuse que certaines).
En arrivant dans le hall, May soupire en voyant tout l'attroupement d'élèves solitaires dans l'attente de leurs cavaliers. Elle repère quelques filles avec des tenues tellement extravagantes qu'elle ne peut s'empêcher de rire.
« Non mais t'as vu la robe de celle-là ? glisse-t-elle à l'oreille de l'une de ses copines. Elle va jamais réussir à s'asseoir à table avec un truc pareil, ça va déborder de tous les côtés. J'suis sûre que c'est son père qui lui a acheté pour qu'aucun mec ne s'approche d'elle à moins d'un mètre.
— C'est clair que toi, James n'aura aucun souci à t'approcher ! réplique sa camarade en gloussant.
— Quoi ? Qu'est-ce que tu reproches à ma robe ?
— Rien, rien du tout ! Ma grand-mère portait ça sous ses robes y'a de ça quelques années. »

Madeline lui assène un violent coup de poing dans l'épaule qui n'empêche pas son amie d'éclater de rire. Ok, sa tenue n'est peut être pas aussi pimpante que les autres mais au moins, la jeune sorcière est à l'aise dans ses pompes (car sous sa robe longue se cache ses converses mais personne ne le remarquera).
« Tu attends ici ? Nous on entre, les garçons sont déjà là ! »
May soupire et tend son majeur en direction de ses copines qui gloussent de nouveau comme des pintades avant d'entrer dans la grande salle, laissant Madeline seule dans le hall, enfin seule avec une bonne trentaine d'autres personnes seules, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 87
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975 Mer 11 Jan - 15:59

Quelques heures plus tôt.
Joseph était installé dans un fauteuil dans la salle de repos en train de lire un petit bout de parchemin sur lequel était inscrit tous les ingrédients qu'il avait volé dans la réserve pour fabriquer le filtre de la face de troll. Il la relisait comme s'il vérifiait qu'il n'avait rien oublié. A présent, tout était dans les mains de Rogue. C'était lui qui se chargeait de fabriquer la potion. Tandis qu'il réfléchissait, Glinda arriva et entama la conversation . Comme pris sur le fait, il fourra le papier à la va vite dans sa poche et accueillit la pintade :

Tiens donc Glinda !! Que veux-tu ?

Sans se méfier, il but la tasse de thé qu'il accueillit avec plaisir. Bien chaud, miam ! En plus elle avait une irrésistible odeur de parchemin, de vanille et de rosée du matin.... Petit à petit il se détendit et sentit comme une vague de chaleur l'envahir. Un peu vaporeux, il sentit son cœur battre la chamade et regarda la jeune poufsouffle d'un nouvel œil. Il la trouvait tout à coup bien plus jolie que d'habitude. Ses cheveux et sa peau semblaient plus doux, sa bouche plus épaisse. Lorsqu'elle évoqua le bal et sa robe, Joseph tout de suite se pencha vers elle et lui saisit la main avec une rare délicatesse comme si il ne pouvait pas s'empêcher de la toucher :

Je n'avais jamais remarqué ce petit grain de beauté juste là … Dit-il en le touchant du bout des doigts (place le où tu veux hein). Tu es vraiment ravissante... Le bal … oui. … cela me ferait vraiment plaisir que tu m'accompagne ma douce …

___________________
Il avait passé le reste de la journée à penser à Glinda Crook .. Comment serait-elle habiller ? Que dirait-elle quand elle le verrait ? Que penserait-elle de cette soirée ? Sera-t-il à sa hauteur ? Bref, il arriva à l'heure devant la salle de bal où Glinda se trouvait déjà. Il se fraya un chemin jusqu'à elle et la salua à l'ancienne d'un baise main appuyé. Elle était magnifique, baignée d'une aura éblouissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975

Revenir en haut Aller en bas

◮ GRAND BAL — soirée pour la nouvelle année 1975

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» Ma resolution pour la nouvelle année
» Nouvelle étape pour une nouvelle vie
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» ANIMATION ▬ Une favela de favicon pour la nouvelle année ♥
» Le recensement 2017 : En avant pour la nouvelle année !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le rez-de-chaussée :: La grande salle :: 
La salle de bal
-