C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

A spicy meeting • ft. Elise Lerouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 707
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Sam 21 Jan - 22:32

A spicy meeting

Alexandre était quelqu'un de malchanceux, en règle générale. Cet événement de la vie du jeune homme en est une preuve. Il était en vacance et un soir, la famille Rozen se fit inviter à un dîner par des amis indiens. Cela ne déplaisait pas particulièrement à Alexandre. Ces amis avaient un fils d'environ du même âge qu'il connaissait depuis l'école primaire, donc il ne risquait pas de s'ennuyer en écoutant ses parents parler de politique moldue. C'était toujours les mêmes choses que les parents radotaient. Wilson ceci ! Le chômage cela !
Après le dîner, alors qu'à table on parlait de la Guerre Froide, Alexandre et son ami étaient parti jouer à un jeu de carte avec le petit frère de 8 ans de ce dernier. On s'occupait comme on pouvait ! Pour pimenter le jeu (c'était le cas de le dire !), ils avaient décidé de donner un gage au perdant après chaque partie. Pour information, ils jouaient au Mille Borne. So moldue quoi ! Ce jeu, c'était l'enfer quand tout les joueurs étaient sur ton dos ! Et inévitablement, il fallait qu'Alexandre perde. Bah oui ! Il avait gagné trois parties d'affilé à coup de feu rouge et de pneu crevé sur ses adversaires. A peine il eut perdu qu'il savait déjà quel gage lui réservait son ami. Il n'était pas bête. L'indien savait que le sorcier ne supportait pas les plats épicés et qu'il avait le palais sensible. Quoi de mieux que de lui donner comme gage de manger un piment ultra fort, pour rire un bon coup ?
Ce fut avec un enthousiasme bien dissimulé qu'il releva ce défi, se donnant un air de warrior. En vrai, il se voyait déjà entrain de suer par tout les pores de sa peau. Mais il n'allait pas le montrer ! Et puis quoi encore, ça le faisait déjà assez chier, au sens figuré du terme, de devoir faire ce gage, il ne voulait pas passer pour une poule mouillée. Enfin... Il aurait mieux valu passer pour une poule mouillée, dans cette situation.
Quelques minutes plus tard, nous retrouvions Alexandre dans la rue alors qu'il faisait zéro degré, un quart des boutons de sa chemise défaits, en sueur avec ses mèches de cheveux collant à son front et entrain d'engloutir des litres d'eau en essayant de se faire de l'air. Il était aussi rouge que la cravate que portaient les Gryffondors à Poudlard. On pouvait carrément apercevoir parmi les gouttes de sueur perlant sur son visage quelques larmes. Le spectacle était tout bonnement ridicule et très distrayant pour les jeunes indiens qui se moquaient de lui à la fenêtre. Alexandre regrettait amèrement d'avoir voulu faire le warrior, d'autant plus que maintenant, il avait l'air aussi stupide qu'un troll et aussi viril qu'une vélane (Une vélane pas très charmante, on en conviendra). Cependant, cela pouvait être pire. Heureusement qu'il ne connaissait personne dans le quartier, et encore moins des élèves de Poudlard. Sinon, il se serait fait humilié pour le reste de l'année scolaire, voire de sa scolarité. Mais comme dit précédemment, Alexandre était malchanceux... Il suffisait qu'il fasse juste un truc un peu stupide et qui le ridiculisait pour qu'il se passe quelque chose qui aurait mérité plus de crédibilité de sa part. C'était alors qu'il recrachait de l'eau qu'il aperçut une jolie paire de chaussures. Il fronça les sourcils et leva la tête. Et merde. Il avait une vie à chier des scrouts à pétard, c'était définitif.

Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Dim 22 Jan - 0:55

La vie d’Elise Lerouge était plus que remplie. Elle ne manquait pas d’activités toute plus variées les unes que les autres. Cela allait de petites sauteries huppées aux tueries de masse en passant par quelques obligations administratives diverses. Une vie variée donc. Mais tout à fait agréable pour elle. Elle s’en contentait facilement en tout cas. Pour la simple et bonne raison qu’elle était la seule à décider ce qui s’y passait. Contrairement à son ancienne vie de femme mariée, celle de veuve ne semblait avoir que des avantages. Personne pour attendre quoi que ce soit d’elle, personne pour se plaindre, et personne pour la contredire sur tout et n’importe quoi. Le manoir Talbott n’avait jamais été aussi calme que depuis que son propriétaire légitime y était mort. Certains trouveraient un tel constat horrible, mais il était pourtant assez clair. Quelle riche idée il avait eu de mourir celui-là. Ça avait soulagé tout le monde ! Même ses subordonnés au Ministère. Un homme était monté en grave, les autres avaient seulement profité. Alors elle, en plus de reprendre son nom de jeune fille qui lui allait bien mieux (selon elle), de pouvoir retirer de la tête de ses enfants toutes les inepties que leur père avait pu y glisser, et d’être totalement libre d’aller dans d’autres lits que le sien, elle ne pouvait qu’être comblée par ce départ. C’était sans doute la meilleure idée de toute sa vie à ce prétentieux petit anglais. Et encore, il ne l’avait pas tellement eu, puisqu’il était mort comme ça… enfin bref, elle n’allait pas faire la difficile sur les circonstances.

C’était d’ailleurs de chez un homme qu’elle venait. Encore un diraient certaines mauvaises langues. Et ils n’auraient pas vraiment tort. Mais elle était assez discrète pour que cela ne se sache pas alors une personne qui porterait un tel jugement finirait sans doute assez mal… Bref, elle avait passé plutôt une bonne soirée du coup, c’était le moins que l’on puisse dire. Et elle avait eu envie de faire un petit tour avant de rentrer. Juste histoire de profiter encore un peu de ce petit air frais, du calme de ces rues, de ces rires et de ces gémissements qui… quoi ? Des rires et des jérémiades. Bon mélange en général. Alors forcément, Elise avait été curieuse. C’est que dans ces rues c’était assez peu probable que l’un de ses « collègues » soit en action. Du moins elle l’espérait pour eux parce qu’ils auraient été bien peu prudents. Si elle les entendait, potentiellement, d’autres personnes pouvaient également les entendre. Pour la réputation de tout le groupe il valait mieux que ce ne soit pas le cas…

Ce n’était pas du tout le cas ! C’était un jeune homme visiblement en difficulté. Dire à cause de quoi aurait été difficile. Elise ne pouvait que voir son état pitoyable sans lui donner de réelle explication. Il était en chemise dans la rue, rouge comme une tomate, avec des gosses au-dessus de lui à rire à la fenêtre. Un spectacle affligeant. Et en s’approchant un peu, elle avait cru reconnaître ce jeune garçon. Némésis lui en avait déjà parlé. Alexandre Rozen. Le fils de l’un de ses anciens adversaires. Elise avait eu affaire au père Rozen par le passé et elle s’en était plutôt bien tiré. Elle était rentrée chez elle en un seul morceau et avait même trouvé cette altercation amusante. Il avait beau être Auror, il y en avait de plus tenaces. Il n’était pas nul non plus, mais Elise tenait plutôt bien la route. Alexandre était, il semblerait, un bon ami de Némésis. Et à le voir comme ça… la belle se disait qu’elle avait eu raison de s’inquiéter. Entre son père Auror et son état actuel, c’était assez pathétique…

Une fois arrivée à son niveau, c’était d’autant plus clair. La belle cachée sous sa capuche sombre, ne laissant voir sous le clair de lune que ses yeux clairs, était prête à simplement venir le saluer… quand elle reçut le contenu de sa bouche en eau sur les chaussures. Elle avait forcément eu un sursaut accompagné d’un mouvement de recul. Un regard aux enfants à la fenêtre et ils disparaissaient, laissant le pauvre Alexandre complètement seul face à Elise Lerouge. Une femme déjà assez peu engageante en temps normal, alors là avec ses chaussures ruinées c’était peut-être pire…

- Mr Rozen n’est-ce pas ? J’ai entendu parler de vous par Némésis, j’étais loin de vous imaginer si… particulier…

Il ne se présentait clairement pas sous son meilleur jour actuellement. Et c’était bien dommage pour lui. Elise appréciait déjà bien peu qu’il puisse fréquenter Némésis, ou disons qu’elle était très méfiante. Mais alors de le voir comme ça… Misère, il avait intérêt à vite se remettre et à lui faire une meilleure impression…

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 707
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Dim 22 Jan - 2:06

A spicy meeting

« Mr Rozen n’est-ce pas ? J’ai entendu parler de vous par Némésis, j’étais loin de vous imaginer si… particulier… »

Alexandre avait honte de se présenter ainsi devant la jeune femme, qui en plus était, en quelque sorte, la mère de sa meilleure amie. Pouvait-on faire pire ? Eh bien oui ! C'était aussi la génitrice de son crush. Il savait que Némésis lui avait déjà parler de lui, qu'avait-elle dit comme bêtise pour que sa mère croit qu'il était comme ça ? Par contre, il doutait que Lindsay lui ait parlé de lui en revanche: leur relation était presque négligeable, à son plus grand désarroi. Le jeune homme se redressa rapidement. Pourquoi fallait-il qu'il la croise ainsi ? On ne pouvait pas choisir pire moment. Il s'éclaircit la gorge, les deux garçons à la fenêtre étaient partis. Il se retrouvait donc seul à seul avec cette dame. Il ne s'était jamais senti aussi ridicule. En plus, il crevait de chaud, il transpirait beaucoup: il ne devait pas sentir la rose. Pendant de longues secondes, il n'osait pas regarder Elise. Cependant, il osa et la regarda droit dans les yeux. Il ouvrit plusieurs fois la bouche avant de réussir à produire un son.

« Bonsoir Madame... » dit-il simplement et poliment. « Je suppose que je n'ai pas besoin de me présenter... Vous me connaissez apparemment déjà. Je ne vous serre pas la main, ma main est un peu moite. » continue-t-il en s'essuyant la main sur son jean.

Un peu ? C'était un euphémisme. Il s'essuya promptement la bouche quand il sentit qu'il était entrain de saliver. Cette situation était... Gênante. Il fit un petit sourire crispé lorsqu'une envie de roter et vomir en même temps lui vint. Ce n'était vraiment pas le moment... Pourquoi son corps faisait de la bouse d'hypogriffe comme ça ? C'était comme quand son ventre rugissait comme un dragon alors qu'il y avait un grand silence dans la salle de cours. Il se mit à regretter toute l'eau qu'il avait bu: il avait secrètement peur de se pisser dessus. Il ne se serait pas mis dans cet état si leur rencontre s'était fait dans d'autres circonstances. Il passa sa main dans ses cheveux pour les mettre à l'arrière.
Il avait l'impression d'apparaître comme étant la honte de la famille Rozen. Le boulet de la famille. Mais ce que les gens ne savaient pas, ce que cela aurait pu très bien arriver à son père, même à son frère. Ce n'était parce qu'on était des grosses têtes qu'on était forcément des lumières. La seule différence entre lui et sa famille, c'était que lui, ce n'était pas une grosse tête.

« Je ne m'attendais pas à faire une rencontre aussi... Incongrue. Ici, à cette heure. Veuillez excuser mon... Mon... Mon air débraillé. Je vous promets que je n'ai pas but une goutte d'alcool ! Et je ne suis pas comme ça tout les jours. »

L'adolescent avait bien conscience qu'il avait l'air d'avoir abusé sur l'alcool, ce qui aurait été assez déplorable à seulement 15 ans. Il ne voulait pas que cette femme garde une mauvaise image de lui. Sinon, cela risquait d'être un peu compliqué pour lui. Il essayait même d'adopter un langage soutenu, ce qui n'était vraiment pas dans ses habitudes. Il cherchait beaucoup ses mots. Trop pour qu'on comprenne qu'il n'avait pas vraiment d'aisance spontanée avec ce type de langage. Ou que la situation le perturbait. Peut-être un peu des deux. Cependant, il restait assez fluide dans ses paroles, contrairement à quand il était plus jeune. La femme en face de lui semblait assez froide et il comprit pourquoi il n'avait pratiquement jamais vu Lindsay en couple avec un garçon. Le regard de sa mère disait littéralement: « Si tu touches à ma fille, je te tue. ». Ce regard ne l'intimidait pas vraiment et de toute façon, c'était plus la situation qui était intimidante. Il ressentit un haut le coeur. Non ! Il ne devait pas rendre ! Surtout pas devant cette dame ! Alors qu'il sentait la bile remonter jusqu'à sa gorge, il eut comme réflexe d'urgence d'avaler le plus discrètement possible.

Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Sam 28 Jan - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Dim 22 Jan - 23:35

Pour Elise, les choses étaient assez simples. Pas défaut, elle méprisait tout le monde. Peu nombreux étaient ceux qui avaient droit à une once de respect de sa part. C’était plutôt ses proches qui pouvaient avoir droit à ses regards un peu plus tendres que les autres. Tendres ou au moins sans ce mépris et ce jugement permanent qu’on pouvait y trouver habituellement. Une femme froide et à l’aspect assez dur et fermé. Ce qu’elle était sans doute au fond. Il était possible qu’au fond, son cœur soit totalement gelé, impénétrable par d’autres personnes que ceux qui y étaient déjà bien au chaud. Et ça se voyait. Ce n’était pas le genre de personnes qui vous mettaient à l’aise. Bien au contraire, elle aimait asseoir sa domination, sur un peu tout le monde. La belle aimait ce sentiment de puissance et de supériorité. Et elle faisait tout pour l’obtenir. Dès sa première rencontre avec les gens. C’était la meilleure façon de s’assurer d’avoir leur soumission, ne pas les laisser espérer autre chose.

Alors qu’elle se promenait ce soir-là, elle n’attendait rien de spécial. Elle ne cherchait même pas à rencontrer qui que ce soit. Elle avait déjà donné niveau retrouvailles ce soir. Non, c’était juste comme ça. La belle française ne serait sans doute pas même resté très longtemps dehors en fait. Avec ce froid, cette neige, et sa tenue pas forcément prévue pour. Mais elle avait simplement voulu prendre un peu l’air. Seulement en cours de route, elle avait été distraite. Un bruit, l’avait fait dévier de sa trajectoire de base. Et en le suivant, elle était tombée sur le jeune Alexandre Rozen. Un jeune homme qui fréquentait Némésis. Sa fille de cœur. Forcément, elle surveillait un peu ses fréquentations. Et il en faisait donc partie. Malheureusement. Parce qu’avec une telle présentation, elle commençait à le regretter un peu. Il n’était clairement pas très présentable. En sueur, en larmes, et débraillé en pleine rue à une heure tardive.

- Bonsoir Madame... Je suppose que je n'ai pas besoin de me présenter... Vous me connaissez apparemment déjà. Je ne vous serre pas la main, ma main est un peu moite.

Elise n’avait pas spécialement eu l’intention de lui tendre la main de toute façon. Arquant tout de même un sourcil, elle croisa les bras, toujours le regard bien planté sur lui. Niveau bonne impression on pouvait faire mieux quand même. Largement, et sans trop se fouler. Il était vraiment assez bas… aussi bas que son estime pour lui. Elise le voyait clairement assez mal actuellement. Voilà qu’il était en train de baver maintenant. La belle eut une légère grimace de dégout à cette vision. Avant de toussoter pour reprendre contenance.

- Non, ça ne sera pas nécessaire, effectivement…

Oh non, elle n’avait pas spécialement envie de l’approcher… ou même de le toucher, ne serait-ce que pour lui serrer la main. C’était déjà trop. Oh il n’avait pas l’air frais, c’était le moins que l’on puisse dire. Et remettre ses cheveux en arrière n’y changerait pas grand-chose. Elle-même retira la capuche de sa cape, découvrant en même temps son visage toujours aussi froid, peut-être même plus pour lui. En même temps, il approchait sa fille de cœur, quotidiennement il semblerait. Elle se devait d’être plus intransigeante et sévère que jamais.

- Je ne m'attendais pas à faire une rencontre aussi... Incongrue. Ici, à cette heure. Veuillez excuser mon... Mon... Mon air débraillé. Je vous promets que je n'ai pas but une goutte d'alcool ! Et je ne suis pas comme ça tout les jours.

Il faut avouer qu’elle n’avait pas pensé le voir non plus… Surtout dans cet état. En même temps, l’alcool, à son âge, elle espérait bien qu’il n’y avait pas encore touché au point d’être saoul en pleine rue comme ça. Oui, c’était clairement un regard accusateur qu’elle lui lançait. Après tout elle se doutait bien qu’il n’était pas comme ça tous les jours. Autrement elle se serait sérieusement posé de questions sur Némésis et ce qu’elle pouvait bien lui trouver.

- Je l’espère bien oui, ou du moins je l’espère pour Némésis…


Après avoir levé un peu le regard, cherchant un peu ses mots, elle poussa un léger soupir. Elle se devait de s’intéresser un peu à lui, c’était une obligation. Pour la correction, et envers Némésis c’était quand même mieux. Elle se devait pourtant de ne pas tout de suite classer ce qu’elle pensait d’Alexandre et lui laisser au moins une autre chance. Une autre fois, peut-être une fois où il serait prévenu, pourquoi pas. Pas sûr ceci dit, parce qu’il pourrait trop se préparer. Enfin bon, elle verrait. Pour le moment elle replanta son regard dans celui du jeune homme… toujours aussi peu à l’aise visiblement.

- Vous savez Mr Rozen, j’ai pris Némésis comme ma fille. Et en tant que tel je veille sur elle du mieux que je le peux. Vous faites partie de ces personnes qui gravitent autour d’elle et donc nous aurons à nous revoir. Je n’aurais aucun mal à vous signifier mon mécontentement si besoin, et j’ose espérer que Némésis n’aura pas à m’en exprimer à votre égard non plus.

Elle n’allait pas non plus le menacer explicitement aussi tôt le pauvre. Surtout devant chez lui, et donc à porté de main d’un Auror. Cela ne serait pas très malin de sa part. Mais elle n’en pensait pas moins…
Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 707
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Lun 23 Jan - 21:58

A spicy meeting

Alexandre ne s'était jamais senti aussi misérable de toute sa vie. Cette femme le regardait avec un dégoût non dissimulé. Il était si repoussant que cela ? Même sa chemise blanche à manche longue avait perdu toute élégance au quart déboutonné laissa apercevoir sa poitrine imberbe et maigrichonne. Comment pouvait-elle regarder le jeune 'homme" autrement qu'avec un air dégoûté, sérieusement ? L'adolescent avait l'impression d'avoir la petite variole aux yeux de cette femme qui devait être bien mature, et qui au passage, avait bien survécu aux années. S'il était beaucoup plus vieux, il aurait bien été sous le charme. Mais en l'occurrence, il s'agissait d'une femme qui avait l'air détestable dans la façon de le regarder et de la fille qu'il rêvait d'embrasser.

« Je l’espère bien oui, ou du moins je l’espère pour Némésis… »

Ses yeux étaient planté dans ceux d'Elise, ce qui pouvait aisément être interprété comme de l'insolence alors qu'il s'agissait plus de fierté. Il avait assez honte comme cela, alors s'il commençait à baisser les yeux, la femme en face de lui n'allait plus avoir aucune estime pour lui. Enfin, si elle en avait un déjà un minimum. Ce dont doutait fortement l'adolescent. Il ne pouvait se retentir de faire des mouvements de jouer avec ses mains pour canaliser le malaise qui s'insinuait en lui et aussi par pure habitude.

« Vous savez Mr Rozen, j’ai pris Némésis comme ma fille. Et en tant que tel je veille sur elle du mieux que je le peux. Vous faites partie de ces personnes qui gravitent autour d’elle et donc nous aurons à nous revoir. Je n’aurais aucun mal à vous signifier mon mécontentement si besoin, et j’ose espérer que Némésis n’aura pas à m’en exprimer à votre égard non plus. »


Cela sonnait comme un avertissement aux oreilles d'Alexandre. Un violent avertissement. Il ne comprenait pourquoi elle était aussi méfiante à son égard. Il n'avait pas l'air bien menaçant à ce moment là. Voire pas du tout en fait, juste un peu stupide. Bien évidemment, il ne savait pas que son père et Elise se connaissaient, sinon cela aurait coulé de source pour lui. Mais son père ne parlait jamais de travail à la maison. Il se contenta d'acquiescer, il n'avait aucune envie contrarier cette femme pour l'instant. D'autant plus que la situation jouait en sa défaveur et s'il voulait avoir encore un semblant de chance de sortir avec la fille qu'il aimait, il devait se rattraper. Petit naïf ! Il ne mesurait pas encore le côté surprotecteur de la mère de famille.

« Vous savez Madame... Vous pouvez m'appeler Alexandre... Ce n'était pas comme si j'avais votre âge... Je suis encore assez jeune... Enfin non ! Enfin je veux dire... » dit-il, confus en faisant de petits mouvements de mains pour illustrer ses propos presque inexistants.

Plus il parlait, plus il avait l'impression de s'enfoncer. Ses propos étaient facilement interprétables par: « Vous êtes vieille. ». Ce n'était pas du tout ce qu'il voulait ! Où était passée sa répartie ? Oh, elle était sûrement partie en même temps que sa confiance. C'était facile de savoir quand Alexandre était mal à l'aise: il disait de la bouse et s'en rendait compte. Il soupirait. C'était dans ses moments là qu'il regrettait sa médiocrité en métamorphose qui l'empêchait de devenir Animgus pour se transformer en fourmis.
Tout à coup, au moment où il s'y attendait le moins, alors qu'il pensait que cela ne risquait plus d'arriver, il lâcha un petit rot semblable à ceux que l'on faisait faire au bébé après le biberon. En moins mignon, bien sûr. Il plaqua sa main sur sa bouche, mort de honte.

« Veuillez m'excuser ! Ce n'est vraiment pas dans mes habitudes. » s'excusa-t-il précipitamment.

C'était un petit mensonge. Si cela avait été avec sa famille ou ses amis proches, ce rot l'aurait plus fait rire qu'autre chose. La face cachée d'Alexandre Rozen. Une face qu'il ne voulait absolument pas que voit les gens qui ne faisaient pas parti de son entourage le plus proche. Ce qui incluait Elise et il n'était pas du tout fier de roter devant elle.  Il ne manquait plus que Lindsay sorte de devant un buisson et il devenait aussi rouge que le chapeau d'un Chaporouge. Il guettait avec appréhension la réaction de la Mangemort.

Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Sam 28 Jan - 19:48

Loin d’être extravagante, Elise Lerouge était une femme bien sobre et presque austère. On ne la remarquait pas par ses actions amusantes ou dignes d’être relevées plus simplement. Elle ne se donnait pas en spectacle, n’était pas du genre à plaisanter vivement et pas non plus à faire éclater un scandale si facilement. Et pourtant, difficile de ne pas la remarquer, même dans une foule. Mais c’était plus à cause de ce charisme qu’elle savait entretenir, de ce caractère qu’elle savait affirmer sans tenir compte de cette image des femmes de son époque, sans oublier son apparence des plus avantageuses qu’il serait dommage de ne pas relever. Dommage pour elle surtout, elle y tenait. Même face à un si jeune homme qu’Alexandre Rozen. Après tout, une image se soignait peu importe l’interlocuteur. Surtout un interlocuteur qui approchait de si près Némésis. Et donc par extension, un garçon qui fréquentait l’une de ses filles. Heureusement pour le jeune homme, Elise ignorait tout des sentiments qu’il pouvait avoir pour son autre fille, sa fille de sang, sa princesse, Lindsay. Autrement il est probable qu’elle ait été encore bien moins cordiale avec lui. Ce qui n’était déjà pas tellement le cas.

Le pauvre Rozen avait le regard pesant de reproches d’Elise posé sur lui depuis déjà quelques minutes. Et cela ne semblait pas devoir s’arranger tout de suite. Il était dans un état assez peu propice à ce genre de choses. Il soutenait son regard d’une façon tellement… elle pouvait parler de provocation, d’assurance. En fait, elle le pourrait si elle ne voyait pas ses mains se tordre de la sorte. Il était nerveux. Parfait, c’était un peu ce qu’elle attendait. Ce qu’elle attendait de lui à ce moment. Elle était intérieurement ravie de pouvoir admirer ces petits doigts qui se tortillaient sous la nervosité, un sentiment agréable de celui d’admirer ce jeune homme mal à l’aise sous son simple regard.

-Vous savez Madame... Vous pouvez m'appeler Alexandre... Ce n'était pas comme si j'avais votre âge... Je suis encore assez jeune... Enfin non ! Enfin je veux dire...

Alors là ça l’avait complètement estomaqué. Il osait ? Il osait insinuer qu’elle était bien plus âgée que lui ? Ce n’était certes pas spécialement faux. Mais ce n’était clairement pas le genre de choses qui pouvaient l’aider, vraiment. Elise était encore soufflée par cet affront le regardait d’un air outré et visiblement vexée. Oh il avait l’air de se rendre compte de ce qu’il venait d’insinuer, ce qui ne l’empêchait pas de détester tout de même. Il en soupirait même, et il avait bien raison.

- Mr Rozen, vous devriez réellement faire plus attention à ce que vous dites. Je ne suis pas d’un naturel patient ni même indulgent. Surtout en ce qui concerne mes enfants, et Némésis en fait partie à mes yeux.

Oui, il devrait faire attention et réfléchir un peu plus attentivement à ce qu’il disait. Merlin, si elle savait. Si elle savait qu’elle avait devant elle un sérieux soupirant de sa plus jeune fille. Elle aurait sans doute été plus claire et cinglante encore. Dans un tel état, il n’aurait pas eu le temps d’espérer grand-chose. Il aurait reçu la mère de famille en plein visage, le tout accompagné de belles menaces assez sérieuses. La belle aurait pu continuer son petit discours encore quelques temps, sans pour autant devenir méchante, ou pas vraiment. Mais il avait eu un geste, une action, ou en fait assez difficile de réellement qualifier ce qui s’était passé, qui avait eu le don de la surprendre plus encore. Oui, il y arrivait encore. Il avait lâché (heureusement visiblement sans le vouloir) un rot qui eut le don de donner une nouvelle expression de surprise à la belle française. Ce n’était pas de ces rots de gros alcooliques en fin de soirée qu’elle avait pu entendre dans d’autres contextes. Mais un petit rot, comme un petit enfant presque. Ce qui ne le rendait pas moins étrange et inconvenant. Elise porta sa main à son front, décidément effarée par tant de surprises immondes.

-Veuillez m'excuser ! Ce n'est vraiment pas dans mes habitudes.

Encore heureux, c’était répugnant. Même si elle pouvait être impressionnante, elle n’avait jamais vu cela. Un si jeune homme dans un état si pitoyable. Et sans alcool d’après ce qu’il lui disait. C’était affligeant. Laissant sa main redescendre de son visage avant de croiser les bras, Elise semblait réellement se poser des questions sur lui.

- Je l’espère bien. J’en viens à réellement me demander ce que Némésis peut bien vous trouver pour encore accepter de passer autant de temps avec vous. J’imagine que pour être juste il faudrait que je vous laisse le bénéfice du doute, mais cela devient assez compliqué pour moi de vous trouver des excuses…

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 707
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Sam 28 Jan - 22:03

A spicy meeting

Elise semblait désespérée face à un cas comme Alexandre. Désespérée, le mot était faible pour qualifier la réaction de la femme en face de lui. Son rythme cardiaque s'accéléra. Il n'avait jamais fait de crise de panique, peut-être allait-ce être la première fois ? Cela aurait été fâcheux dans la situation actuelle. L'adolescent essayait de prendre le contrôle de son cours, de réguler sa transpiration (ce qui ne fonctionna absolument pas, cela empirait même), de s'empêcher de tordre ses doigts ou même de trembler. Il respirait fort, on aurait pu croire qu'il était asthmatique alors que non. Elise semblait se demander: « Mais c'est quoi ce gamin ? », les bras croisés. Elle ne devait pas en croire ses yeux.

« Je l’espère bien. J’en viens à réellement me demander ce que Némésis peut bien vous trouver pour encore accepter de passer autant de temps avec vous. J’imagine que pour être juste il faudrait que je vous laisse le bénéfice du doute, mais cela devient assez compliqué pour moi de vous trouver des excuses… »

Alexandre comprenait tout à fait le point de vu de Madame Lerouge, il ne donnait pas la meilleure image de lui-même. Des fois, il se posait lui-même la question. Mais il savait la réponse. Il avait créer tissé des liens très forts avec Némésis. Ils avaient sensiblement le même tempérament, bien que, très certainement, la jeune fille le trouvait parfois immature à cause de son côté influençable et des petites bêtises qu'il faisait au quotidien. Il se sentait satisfait quand il apprit qu'il avait le bénéfice du doute. Il n'avait pas tout perdu, l'espoir n'était pas mort. Ce n'était qu'une petite chose, mais cela le fit sourire, rassuré. Le jeune homme avait un beau sourire, on ne pouvait pas dire le contraire. Ce sourire lui donnait beaucoup plus de charme.

« Si vous me laissiez le bénéfice du doute, je vous en serais reconnaissant. C'est vrai que moi même des fois je me demande ce que fait Némésis avec moi. Mais je pense qu'avoir une présence masculine à ses côtés n'est pas une chose négative... »

Il sentait qu'il commençait trop à prendre la confiance. Mais il devait montrer qu'il connaissait bien Némésis et pouvait avoir une bonne influence sur elle, donc sur Lindsay aussi. Sous le regard d'Elise, son sourire s'affaissa un peu, déjà qu'il n'était pas très prononcé. Le retour du malaise. Spontanément, il aurait commencé à se rabaisser lui-même pour rectifier ses dires avec un minimum d'auto-dérision, mais il s'abstint. Faire de l'humour pour détendre l'atmosphère marchait sur certaines personnes, comme Mrs Fawkes, mais certainement pas sur Madame Lerouge. Cela allait le rendre plus mal à l'aise qu'autre chose. La femme en face de lui n'avait pas une moue à avoir le sens de l'humour. Et ces choses là marchaient plus avec des gens qui nous appréciaient déjà ou qui avaient une bonne image de nous à la base.

« Je peux juste vous poser une question... Comment ça se fait que vous soyez seule dans les rues... La nuit... Enfin j'veux dire vous êtes pas accompagnée de votre mari ? C'est assez dangereux... » demanda-t-il, un peu gêné.

Alexandre était un garçon qui avait grandi dans l'idée que l'homme devait protéger la femme. Comment lui en vouloir ? Les enfants apprenaient beaucoup de leurs parents. Son père était un sorcier, et sa mère une moldue. Donc forcément, il avait remarqué que c'était plus Hans qui protégeait Gerda et pas l'inverse. Le Serpentard n'était pas quelqu'un de misogyne, il était absolument pour l'émanticipation de la femme et qu'elle ait les mêmes droits que les hommes. Mais il avait été éduqué dans l'optique que le mari devait amour, respect et protection à son épouse. Etait-ce réellement mal de penser de la sorte ? Etait-ce une pensée trop dépassée pour l'époque dans laquelle il vivait ?

Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mar 7 Fév - 13:19

Plus la conversation avançait, plus on pouvait prévoir que la relation entre Alexandre Rozen et Elise Lerouge ne saurait jamais être réellement bonne. Elise était partie de l’idée qu’il était le fils d’un Auror qu’elle connaissait bien. Et pas pour de bonnes choses. Ils se couraient après, se blessaient parfois assez gravement, et ce sans que ce pauvre Hans ne puisse lui mettre la main dessus.  Cela devait être d’un frustrant… Mais Elise était actuellement devant son fils, son plus jeune, Alexandre. Oui elle était assez bien renseignée sur Hans pour savoir qu’il avait trois enfants et leurs noms. Sans aller jusqu’à dire qu’elle reconnaitrait les deux autres, lui elle l’avait reconnu. Parce que quelqu’un d’autre lui en avait parlé. Némésis passait beaucoup de temps avec le jeune Rosen. C’était pour elle une raison suffisante pour vouloir en apprendre un peu plus sur le jeune homme. Juste pour être un peu sûre, un peu rassurée, pouvoir se dire que Némésis ne risquait pas grand-chose…

Alors sur le fait qu’elle ne devait pas courir de gros risque, elle était effectivement plutôt rassurée. Alexandre se présentait à elle dans un état assez déplorable. Transpirant, visiblement en surchauffe pour une raison qui échappait à la belle, et très nerveux. Autant la nervosité elle pouvait s’y faire, autant les résultats de son coup de chaud, c’était tout de suite moins agréable. Mais il fallait être raisonnable et savoir parfois faire un petit effort. C’était pour Némésis, vraiment, elle ne le referait pas comme cela. Elle acceptait de laisser une petite chance à Alexandre, une petite chance de lui montrer autre chose que ce jeune homme pathétique qui se tordait devant elle.

- Si vous me laissiez le bénéfice du doute, je vous en serais reconnaissant. C'est vrai que moi même des fois je me demande ce que fait Némésis avec moi. Mais je pense qu'avoir une présence masculine à ses côtés n'est pas une chose négative...

Une présence masculine avait déjà été plus que néfaste pour Némésis. Son père lui avait fait des choses qu’Elise ne pardonnerait jamais. En règle générale Elise estimait qu’une présence masculine n’était pas indispensable pour une femme, loin de là. Et si elle pouvait prendre du bon temps avec eux, cela ne signifiait pas qu’elle avait besoin d’eux. Aucune femme ne devait avoir à dépendre de cette présence. Alors Némésis ne devrait pas à avoir besoin de la présence d’Alexandre. Mais bon, elle n’allait pas non plus prendre ce genre de décisions pour elle. Elise garderait son point de vue pour elle et la laisserait faire.

- Cela reste à voir… Mais j’espère pour vous que vous saurez ne pas lui être néfaste. Autrement vous vous doutez que je ne pourrais plus la laisser se faire du mal.

Depuis que la jeune sorcière était arrivée chez elle blessée par son père, Elise lui avait demandé de ne plus y retourner, ou en tout cas pas seule. Elle faisait attention à la jeune fille, comme elle le ferait pour sa propre fille. Si Alexandre venait à être un jour quelqu’un qui pourrait lui nuire, Elise ne le dirait pas à son interlocuteur tout de suite, mais elle serait sans doute assez agressive envers lui. Tout comme elle comptait l’être avec le père de Némésis. Mais Alexandre repris la parole, et pour quelque chose qu’il saurait sans doute du garder pour lui… Très certainement…

- Je peux juste vous poser une question... Comment ça se fait que vous soyez seule dans les rues... La nuit... Enfin j'veux dire vous êtes pas accompagnée de votre mari ? C'est assez dangereux...

Plusieurs choses à dire à cela. La première réaction était bien entendu la stupeur. Lui ? Jeune sorcier de 15 ans ? Qui lui disait que les rues étaient dangereuses ? La bonne blague ! Le seul danger dans cette rue c’était elle. Mais ce qui l’agaçait d’un coup beaucoup plus, c’était qu’il puisse penser qu’elle avait besoin d’aide, besoin d’un homme, de son mari. Ian était mort depuis cinq ans et c’était très bien. Il n’aurait pas fait grand-chose de toute façon. Elise aurait sans doute été bien mieux défendue par elle-même que si Ian avait dû le faire… C’était extrêmement vexant pour elle, que ce jeune sorcier puisse la penser trop faible pour être seule dehors à cette heure. Sous prétexte qu’elle était une femme. Serrant les mâchoires, un regard noir passant quelques instants sur Alexandre, c’était la remarque de trop. Il avait des idées tellement restreintes et dégradantes à son goût !

- Je suis seule pour faire parler les petits imbéciles. Vous pensez sincèrement que j’ai besoin d’un homme pour me défendre ? Et c’est moi qui aurait un esprit étriqué…


Elle ne prendrait pas le temps de faire remarquer qu’il était indélicat de parler de son mari à une veuve, elle n’en était déjà plus là… Plus sous le coup d’une pulsion qu’autre chose, sans ajouter un mot, elle lui avait pris le bras pour le tirer derrière elle un peu plus loin. Tout près, il y avait un petit parc où ils auraient plus d’espace. De l’espace pour quoi ? Parce qu’elle entendait lui faire comprendre qu’elle n’était clairement pas celle qui avait besoin d’aide ! C’était sans doute lui qui en aurait le plus besoin… Une fois dans le parc, elle le jette presque devant elle alors qu’elle sort sa baguette et pose quelques protections sur l’endroit. Les basiques, pour qu’aucun moldu ne se perde dans leurs histoires, qu’on ne les entende pas, ce genre de choses. Une fois ces quelques gestes faits, le regard déterminé, elle pointe sa baguette sur le jeune sorcier qui n’avait plus tellement le choix. Elle lui laissait une chance de sortir sa propre baguette et de lui répondre. Qu’il lui montre, l’homme, qu’elle était en danger. Qu’il lui prouve qu’elle était en danger seule. Mais très franchement, elle n’y croyait pas une seule seconde. Autant face à son père, elle avait déjà eu l’occasion de voir qu’ils pouvaient se tenir pas mal déjà. Mais lui, tout jeune sorcier qu’il était, elle le trouvait mal placé pour cette remarque…

- Alors Rozen, que vous a appris papa? Montrez-moi à quel point l’homme que vous êtes m’est supérieur, montrez-moi que je suis en danger !


De la pure provocation, un peu de frustration aussi. Elle mourrait d’envie de directement lui en coller une sévère. Mais elle lui laissait sa chance, respectait un peu les règles pour qu’il n’ait pas déjà perdu d’avance. Même si au fond c’était sans doute le cas…

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 707
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mar 7 Fév - 16:11

A spicy meeting

A peine il eut achevé sa phrase, Alexandre vit que ses paroles n'eurent absolument pas plus à Elise. La mâchoire de cette dernière se contractait. Il n'osait plus dire quoique ce soit. Cette femme le pétrifiait.

« Je suis seule pour faire parler les petits imbéciles. Vous pensez sincèrement que j’ai besoin d’un homme pour me défendre ? Et c’est moi qui aurait un esprit étriqué… »

Il ne pensait pas contrarier Madame Lerouge en disant cela. Il ne le disait pas en mal. Il ouvrit la bouche pour parler mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il voulait simplement s'excuser mais il n'y parvenait pas. La femme lui prit violemment le bras, ce qui fit couiner le jeune homme et l'entraîna jusqu'à un parc à proximité. Après avoir essayer de se libérer de cette emprise, il se laissa entraîner, dans l'incompréhension. Une fois arrivés à destination, la sorcière le jeta presque au sol. Le jeune homme trébucha et sa tête passa à moins d'un mètre du sol, heureusement qu'il s'était rattrapé et avait retrouvé l'équilibre. Il se redressa et se mit à regarder la sorcière lancé des sortilège de protection autour d'eux. Alexandre fronçait les sourcils, perplexe, ne sachant pas quoi dire ni faire. Dans quoi il s'était embarqué ? Elle pointa ensuite sa baguette vers lui.

« Alors Rozen, que vous a appris papa ? Montrez-moi à quel point l’homme que vous êtes m’est supérieur, montrez-moi que je suis en danger ! »

Donc cette femme était mangemort. Aux yeux d'Alexandre, pas besoin d'être un génie pour faire le rapprochement. Comment elle aurait pu connaître son père autrement en connaissant ses capacités en duel ? C'était simple, ils avaient déjà eu à se battre. Auror contre mangemort, cela coulait de source. Accepter un duel face à cette femme... Il ne pouvait pas. Il s'empressa alors de trouver une excuse toute faite.

« Je n'ai pas encore 17 ans... Il y a la Trace. » objecta-t-il d'un air un peu insolent. « Je n'ai pas envie de comparaître au Magenmagot une deuxième fois. »

Cela lui semblait être une bonne excuse... En apparence. Il savait que la Trace pouvait être détourné si la magie était pratiquée à proximité d'un sorcier adulte. Cette faille lui servait beaucoup pour s'entraîner aux côtés de son père. Malheureusement, la mangemort semblait le savoir tout autant que lui. Sous le regard pesant d'Elise, il lâcha un petit soupir en sortant sa baguette en murmurant un petit: « Ok... ». Ce qu'il allait faire frôlait la limite qui séparait courage et stupidité. Alors au moins sauver l'honneur. C'était tout ce qui lui restait à faire. Cette femme ne lui donnait pas le choix. Elle était hostile à son égard ? Aucune raison qu'il ne le soit pas en retour. Il commençait à penser qu'il s'était montré trop gentil alors que cette femme cherchait seulement à le faire sentir comme misérable. Il se mit en position d'attaque pour directement passer à l'offensive.

« Stupéfix ! »

(Compétence: 5/6)
4: Sort raté ! Ben pour une première, c'était bien sa veine !
Le reste: Le sort fila tout droit en direction d'Elise.

Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Mar 7 Fév - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4349
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mar 7 Fév - 16:11

Le membre 'Alexandre O. Rozen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mer 8 Fév - 18:51

Il avait réussi à clairement la mettre en rogne. Il ne l’avait pas fait exprès le pauvre garçon. Mais c’était un fait, Elise était remontée comme rarement. En même temps, il avait insinué qu’elle avait besoin d’un homme près d’elle pour sortir à cette heure, de son mari en plus. Quelle horreur. Rien que l’idée était vraiment entre tordante et blessante. Et pour l’heure, Elise le prenait surtout mal.

Traînant le pauvre jeune garçon jusqu’au parc, il avait manqué de faire une chute que la belle aurait trouvé assez agréable à voir. Mais il avait de l’équilibre. Bien qu’il soit en chemise, humide de transpiration et peut-être pas encore remise d’on ne sait quelle chose qui l’avait poussé à aller dans la rue pour que cela passe. Tant pis, elle l’aurait autrement.

- Je n'ai pas encore 17 ans... Il y a la Trace. Je n'ai pas envie de comparaître au Magenmagot une deuxième fois.

La Trace, belle excuse. Si elle n’avait pas été là et bien majeure. Elle savait que cette surveillance pouvait être détournée et c’était bien pour cela qu’elle n’hésitait pas à le provoquer. Au contraire, elle se défoulerait un peu, cela ne serait pas plus mal.

-Ne me prenez pas pour une idiote Rozen, vous savez comme moi que ce n’est pas important ici.


Toujours sur les nerfs, elle avait prononcé ces mots plus en les crachant qu’autre chose, voulant rapidement passer à plus amusant. Il avait fini par sortir sa baguette. Un fin sourire vint s’étirer sur les lèvres de la belle, ses yeux brillaient d’envie et de malice. Qu’il attaque le premier, elle saurait lui répondre plus tard, mais elle était curieuse de voir ce qu’un fils d’Auror pourrait faire face à elle.

- Stupéfix !

Le sort fila jusqu’à elle, un plutôt joli sort pour un sorcier de son niveau. Mais sans doute pas assez pour l’impressionner réellement. Parfaitement calme, Elise se préparait à se protéger.


4 : Vraiment ? Touché ? Et bien… peut-être qu’il saurait tenir un peu finalement…
Le reste : Contré, évidemment. Un rire s’échappe de ses lèvres alors qu’elle attend la suite.


Dernière édition par Elise Lerouge le Mer 8 Fév - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4349
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mer 8 Fév - 18:51

Le membre 'Elise Lerouge' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 707
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mer 8 Fév - 19:29

A spicy meeting

Ce fut sans surprise qu'Elise se protégea de l'attaque d'Alexandre. Pour l'instant, il n'y avait rien de bien impressionnant. Mais le jeune sorcier se demandait pourquoi elle n'attaquait pas en retour. Il était un peu confus avant de vite reprendre ses esprits. Il n'y avait pas de place à la déconcentration lors d'un duel, surtout avec une personne plus expérimentée. Il se dit que c'était très certainement une stratégie. Il lança une nouvelle attaque. Si Elise pouvait se permettre les sorts informulés, ce n'était pas toujours le cas pour l'apprenti sorcier: « Atakunto ! »
6: Raté... Trop de déconcentration
Le reste: Réussi ! De toute façon, elle allait contrer.

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Mer 8 Fév - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4349
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mer 8 Fév - 19:29

Le membre 'Alexandre O. Rozen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge Mer 8 Fév - 20:30

Forcément, Elise avait contré le premier sort. C’était un minimum. Après tout, elle n’était pas le genre de femme qui restait dans son salon à faire de la broderie. Elle était Mangemort, depuis une vingtaine d’années. Elle pouvait bien contrer une première attaque d’un adolescent de 15 ans.
Il avait eu l’air surpris qu’elle ne réponde pas. Mais c’était calculé. Elle voulait le voir faire, juste un peu, le voir prendre un semblant de dessus, et plus tard elle répondrait, sans doute assez fort pour qu’il  en prenne un coup. Une bonne leçon en somme.

-Allez Rozen, moi qui suis si faible, ça devrait être facile pour un homme comme vous !

Son sourire en coin devait être exaspérant, elle le provoquait clairement. C’était tellement agréable de le voir se démener pour lui tenir tête quand la belle restait parfaitement détendue. Elle ne le craignait pas, pas du tout. Elle ne voyait là qu’un petit lionceau qui essayait de rugir comme un grand. Assez ironique quand on savait qu’il était le seul de sa famille à ne pas être chez les rouge et or…

- Atakunto

Il enchainait, bien, qu’il lui montre un peu ce qu’il savait faire, elle se tenait prête à contrer.


3 : Manqué, il était temps de répondre visiblement.
Le reste : Dommage pour lui, encore un coup pour rien.
- C’est tout ? Allons Rozen, vous êtes le fils d’un Auror, un petit effort !


Dernière édition par Elise Lerouge le Mer 8 Fév - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A spicy meeting • ft. Elise Lerouge

Revenir en haut Aller en bas

A spicy meeting • ft. Elise Lerouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Elise Lerouge [Terminé]
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Dans un hôtel de luxe, nuit de noce ![Délire, PV ELISE xD]
» Elise vient prendre des nouvelles de Nathan [Pv.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-